Partagez | .
 

 PERDU D'AVANCE // sidney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Coyote
▹ posts envoyés : 2058
▹ points : 0
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt la kassos (av+gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et épaules voûtées, fil de fer planqué sous trop de couches de tissu, l'air aussi usé que s'il avait cinquante piges.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 21:41


sidney kasabian
T'as tout mis, t'as tout donné, t'as payé l'prix, t'as encore tout raté. T'es triste et t'es tout seul, ils comprennent pas tes risques et tes coups d'gueule, encore moins tes choix. T'as tout dit, t'as trop parlé, et c'est fini, t'as encore tout gâché. T'as honte et t'es tout seul, tu veux pas rester - allez loin car tu t'en veux, et ne plus rentrer

   
anecdotes

  la chute // Enfance rythmée par l'état de sa mère, les périodes d'accalmie et les crises qui devenaient parfois ingérables. Schizophrénie. Un mot qui lui noue les entrailles et lui fait peur même après toutes ces années – la maladie qui a rongé leur quotidien comme elle rongeait l'esprit de sa mère. Il l'a vue hurler dans le vide, se recroqueviller en pleurant, s'agiter dans tous les sens en tenant un discours incohérent, trembler comme si elle était en proie à un séisme intérieur. Chaque épisode l'a marqué profondément, au moins autant que les fois où elle était lourdement médicamentée, à peine plus réactive qu'une marionnette. Elle a passé des années à faire des allers-retours entre l'hôpital et chez eux, à couper les traitements puis en commencer d'autres sans jamais réussir à trouver l'équilibre. Jusqu'au jour où il est rentré du lycée, et où il a trouvé son père en train de boire. Seul. Elle est plus là. Ils l'ont cherchée partout, sa disparition a été signalée, des battues ont été faites dans les environs pour tenter de la trouver. Sans succès. À ce jour ils savent toujours pas ce qui s'est passé, où elle est allée, si elle était en crise psychotique ou si elle avait l'esprit lucide. Il relit son dossier souvent, épluche chaque page de l'enquête comme si un détail allait soudain lui sauter aux yeux pour redonner une piste. Parfois il se demande si elle a refait sa vie ailleurs, ou si son corps est en train de pourrir quelque part. Il est pas toujours sûr de savoir quelle option est la pire.

   l'absence // Son père est un homme solide, droit, un peu trop froid. Inspecteur de police respecté et admiré, il a bâti sa réputation à force de travail acharné, se dévouant corps et âme à ses enquêtes. Au point de faire passer le reste au second plan, à se réfugier dans le travail chaque fois que sa femme déraillait un peu trop, encore plus une fois qu'elle a disparu. Ça a forcé Sid à devenir indépendant et responsable très jeune, même s'il n'était pas livré à lui-même pour autant. C'est juste que son père l'a traité en adulte plus tôt qu'il n'aurait fallu, parce qu'il avait lui-même trop de poids sur les épaules. Ça les empêche pas d'avoir une relation saine et basée sur la confiance, même si entre eux tout reste toujours tacite. Pas de mots réconfortants ni de gestes tendres, son père est constamment dans la mesure et le contrôle – leur relation est très pudique. Ils se voient rarement plus qu'en coup de vent au commissariat et se parlent peu. Il sait qu'il peut compter sur lui en cas de coup dur, mais il est rarement celui vers qui il se tourne. Comme s'il avait toujours peur de déranger. Torturé par la crainte constante de le décevoir, de n'pas être à la hauteur, d'être un poids plus qu'autre chose. Ils s'aiment, mais ils ont toujours eu beaucoup de mal à le montrer.

  l'uniforme // Peut-être que la disparition de sa mère fait partie des raisons pour lesquelles il est entré à l'école de police après le lycée. Une quête de réponse restée inachevée, envie de trouver un domaine où il pourrait réussir, besoin de se rendre utile, de se faire une place. Il a trop d'idéaux en tête, des principes qui tranchent parfois avec ce qu'on leur enseigne et leur demande sur le terrain. Il n'adhère pas à tout et s'oppose formellement à toute forme de répression, à tous les débordements qui le désespèrent. Souvent il déroge un peu aux règles, tourne la tête de l'autre côté quand ça peut aider ses proches et choisit sa propre ligne de conduite. Il veut pas être un soldat bête et discipliné, c'est pas pour ça qu'il a rejoint les rangs. C'est pour aider, pour servir et protéger – le slogan qu'il suit comme il l'entend. Alors il est parfois un peu moqué, parce qu'il a tendance à agir différemment, à être un peu trop à l'écoute des délinquants. Paraît que ça lui donne l'air faible mais il s'en fout tant qu'il obtient des résultats. Il est pas mauvais dans ce qu'il fait, même si ça marche pas à tous les coups. Parfois on lui dit qu'il aurait dû être assistante sociale plutôt que flic. Il a tendance à vouloir faire les deux en même temps.

  la rue // Souvent seul à la maison, il a jamais pu supporter le silence et la solitude qui l'accablaient quand ses parents n'étaient pas là. C'est comme ça qu'il a commencé à traîner dans les rues, arpentant son quartier en long en large et en travers, jusqu'à s'aventurer plus loin. Il zonait un peu n'importe où, se liait à des gens parfois peu recommandables, les paumés les voyous et les révoltés. Ça n'a jamais vraiment changé. Ça l'a pas empêché de rester sur le droit chemin, peu importe les fréquentations douteuses qu'il a pu avoir trop souvent – qu'il a toujours. Il en a gardé une démarche de loubard et une tendance à se fringuer comme les gosses des rues, son allure qui induit souvent en erreur quand on ne le connaît pas.

  les bouées // Sa consommation d'herbe a démarré au lycée et il n'a jamais arrêté. Il fume tous les jours ou presque mais reste mesuré – il connaît ses limites et ne les dépasse jamais. C'est un moyen de calmer ses nerfs trop souvent à vif, mettre en sourdine les pensées qui ont tendance à tourner en boucle jusqu'à lui donner envie de se taper la tête contre les murs. Y a trop de choses qu'il ravale et qui le rongent, il a besoin d'une échappatoire pour n'pas devenir fou et c'est dans les joints qu'il l'a trouvée. À côté de ça y a l'alcool, parce qu'il échoue trop souvent dans les bars, attiré par les pubs plus ou moins crasseux. Il se fond parfaitement parmi les ivrognes et enchaîne les verres à la même allure qu'eux, quitte à finir comme une loque sur le trottoir. Obligé de s'empoisonner pour oublier ses peines, il passe son temps à griller ou noyer ses neurones pour espérer trouver un peu de répit. Il sait que ses mauvaises habitudes finiront par lui porter préjudice. Pourtant il reste incapable de s'en détacher.

  la culture // Légèrement geek sur les bords, dans son salon y a tout un meuble dédié à sa collection – les étagères remplies par les jeux vidéos, les DVDs, les comics, les figurines. Il en est particulièrement fier et pourrait parler de tout ça pendant des heures et des heures. Il a beau avoir grandi, il est capable de passer des journées entières devant un écran, comme quand il était ado. Mais ça se limite pas à sa passion pour cet univers, il a aussi l'habitude de regarder un tas de documentaires sur tout et n'importe quoi. Un rien suffit à éveiller sa curiosité et il retient un tas d'informations en vrac, qu'il ressort parfois sans qu'on sache trop pourquoi. Dommage que ça intéresse pas grand-monde autour de lui. Souvent, il se force à se taire.

  la charité // Syndrome du Saint-Bernard ou du héros un peu raté, il a tendance à vouloir aider tout le monde, tout le temps. Sa main se tend trop facilement mais on ne la prend pas toujours, ou parfois on lui arrache tout le bras. Il recommence malgré tout, attiré comme un aimant par les causes perdues. C'est plus fort que lui. Il veut toujours bien faire mais souvent il est maladroit et s'y prend à l'envers, ce qui lui vaut pas mal de problèmes. Notamment quand il se propose pour héberger à peu près n'importe qui, quitte à se retrouver avec de drôles de spécimens sur son canapé. Sa copine en a franchement marre.

  l'épine // Depuis qu'il est môme, il est amoureux de la même fille. Mads – celle qu'il nomme comme étant sa meilleure amie alors qu'elle est tellement plus que ça. Il n'a jamais rien dit, ni à elle ni aux autres, ravalant tous ses sentiments avec l'espoir idiot que ça suffise à les faire disparaître. Ça n'a jamais marché. Il a été aux premières loges pour la voir se perdre entre les bras d'autres que lui. Y compris ceux de son meilleur ami, Ash, ce qui a jeté un froid monumental entre eux. Puis ceux de Nash, une autre amitié ternie au nom d'un amour qu'il passe toujours sous silence. Faut croire que Mads aime piocher parmi son entourage proche, comme si elle tenait à le torturer alors qu'elle voit rien. Il a déjà voulu lui dire plus d'une fois, mais il s'est dégonflé systématiquement. Trop peur de la perdre et de gâcher ce qu'ils ont, alors il préfère ruminer dans son coin et essayer de passer à autre chose. Des années qu'il essaie de l'oublier. Il a failli réussir, une fois. Mais elle s'est ancrée trop profondément en lui pour qu'il puisse lui échapper.

  l'imposture // Ça fait deux ans qu'il est en couple avec Vic, un an qu'ils vivent ensemble. Au début c'était beau, c'était bien, elle arrivait à accaparer toute son attention et faire disparaître une partie du poids qui pèse sur sa poitrine. Avec elle il pensait plus au reste – il arrivait même à oublier Mads, parfois. Il s'y est accroché de toutes ses forces, a mis toute la bonne volonté du monde dans leur relation pour que ça fonctionne. Les sentiments étaient là, mais ils ont jamais suffi. S'il a pu se bercer d'illusions quelques temps et croire qu'il passerait à autre chose avec Vic, la réalité a vite fini par le rattraper. Les premiers émois ont fini par s'essouffler, les rires se sont faits plus rares jusqu'à finir par disparaître petit à petit. Le temps les a tués, ils se sont enfermés dans une routine qui ne convient ni à l'un ni à l'autre et un fossé s'est creusé, trop large pour être traversé. Il leur reste une affection ternie et des sentiments massacrés, trop d'amertume, un silence pesant. Suspendus au-dessus du vide, ils avancent sur un fil fragile mais ne vont plus dans le même sens.

  la cage // Sa vie se résume aux mêmes choses répétées en boucle, les mêmes gestes les mêmes gens les mêmes coins, les veines qui finissent saturées par le café, l'herbe, l'alcool. Les mêmes tempêtes qui se lèvent continuellement autour de lui, qui l'usent de plus en plus. À faire le dos rond en attendant que l'orage passe puis ramasser les morceaux après. Il dit jamais rien. Il prend sur lui, encaisse, ravale ses émotions en silence et continue à avancer. Un cercle vicieux auquel il se plie sans broncher, comme si c'était la fatalité et qu'il n'avait pas la force de la combattre. Geôlier de sa propre cellule.
Prénom ; Sidney, mais tout le monde l'appelle toujours Sid.

Nom ; Kasabian, comme cet inspecteur de police chevronné qu'il n'arrivera jamais à égaler.

Âge ; Vingt-quatre ans passés comme dans un coma dont il ne sait pas comment se réveiller. À mi-chemin entre la fatigue du vieillard et les dérobades de l'enfant.

Lieu de naissance ; Savannah et aucune envie de la quitter.

Nationalité ; Américain.

Origines ; Arméniennes du côté paternel, un tas de récits qu'on lui rabâche depuis l'enfance, des racines qui s'entretiennent et des traditions que ses aînés lui transmettent.

Statut ; Deux ans qu'il est en couple, un an qu'ils vivent ensemble. D'eux il ne reste qu'un champ de ruines et trop d'amertume, mais il continue de s'embourber dans la mélasse de leurs souvenirs. À croire qu'il attend que ça l'étouffe pour de bon, ou qu'elle lui porte le coup fatal elle-même.

Orientation sexuelle ; Hétérosexuel qui a un sérieux penchant pour les sauvages.

Emploi/études ; Officier de police mal loti, quand il sort son insigne il obtient rarement la réaction escomptée. Souvent il récolte des rires incrédules ou moqueurs, les regards qui dégoulinent sur son uniforme mal taillé et sa gueule de chiot perdu. Ça le fatigue, mais c'est comme pour le reste - il s'y est habitué.

Caractère ; On dit que c'est un mec bien, bourré de bonnes intentions et toujours prêt à aider les gens en galère. Il donne sans attendre en retour, se sacrifie à outrance jusqu'à s'en oublier. Son altruisme lui joue des tours et quand il s'en rend compte c'est toujours trop tard - à croire qu'il apprend pas de ses erreurs. Il est serviable, sociable, le sourire facile et l'esprit ouvert à tout, tout le monde, tout le temps. Syndrome du Saint-Bernard, à se jeter dans le vide pour rattraper les autres alors qu'il a pas de parachute. Il est plus solide qu'il en a l'air, capable d'encaisser les coups même s'il ne les rend jamais. Fiable, loyal, patient. Paraît qu'il se rapproche du chevalier servant. Ou juste de l'esclave, parfois c'est dur de faire la différence.

Faut dire qu'il a pas beaucoup de fierté, sa dignité s'est fait la malle y a longtemps et il a abandonné l'idée de défendre un quelconque honneur. En général il bronche pas, abdique facilement. Une lâcheté chronique qui finit par lui pourrir la vie, le forçant à faire du surplace, à s'enfoncer dans ses travers et sa médiocrité. Il a toujours peur de faire le mauvais choix alors il laisse la vie décider à sa place, quitte à le regretter ensuite. Il sait pas fonctionner autrement, incapable de faire ce qu'il faut quand il est le principal concerné. Paralysé par ses peurs, étouffé par ses névroses.

Le problème c'est que ça commence à peser trop lourd sur sa poitrine, ça l'empêche de respirer et plus ça va, plus il devient amer. Épuisé de se laisser marcher dessus à longueur de temps, lassé de se foutre le feu juste pour réchauffer les autres. À trop vouloir bien faire, il finit par tout foirer et il a plus l'énergie de recoller les morceaux. La fatigue se lit dans son regard terne, dans son sourire fané - trop longtemps qu'il garde tout pour lui et maintenant il est à deux doigts de l'implosion. Ça le rend cynique, un peu trop blasé et passif-agressif, à balancer trop de sarcasmes et orchestrer des revanches subtiles. Il a enfoui trop de choses dont il ne sait plus comment se libérer, rongé de l'intérieur, aliéné par son propre cerveau et tous les doutes qui l'assaillent constamment. Il se sent prisonnier, et le pire c'est qu'il est le seul à blâmer.

Groupe ; Damaged.

Crédits ;  miserunt (av), whi (images).
   
interview

   Depuis combien de temps votre personnage est-il à Savannah ; Du berceau à la tombe, sûrement qu'il aura pas bougé d'un iota quand la faucheuse viendra le cueillir. Il est là. Il partira pas.

   Fait-il des choses illégales ou au contraire, est-il plutôt sage ; Il a toujours été de ceux qui se plient aux règles sans faire trop de vagues, respectueux et mesuré. Forcément depuis qu'il porte l'insigne c'est devenu un devoir, mais ça l'empêche de flirter avec les limites parfois. Quand il oublie le protocole pour aider des potes en galère, quand il collectionne les sachets d'herbe discrètement. Représentant de l'ordre certes, mais il a sa propre ligne de conduite et il est laxiste sur beaucoup de choses.

   A-t-il des penchants pour l'alcool ou la drogue ? les deux ? aucun ? ; Il saurait pas dire à quel moment s'empoisonner est devenu une nécessité plus qu'un plaisir foireux. Les bouteilles se collectionnent comme des figurines quand il est seul, les verres se succèdent à outrance quand il rejoint les piliers de bar. Les joints se roulent facilement, avec une habitude indécente. Il ne touche à rien d'autre, mais il sait que c'est déjà trop. Obligé de se griller le système nerveux pour oublier la douleur et étouffer ses pensées néfastes.

   Qu'est-ce qu'on trouve sur sa table de nuit ; Toujours un livre ou une BD aux pages cornées, de quoi rouler un joint ou deux, un réveil usé par les années, une bouteille d'eau qu'il oublie constamment de remplir. Des stylos - dont au moins deux qui ne marchent plus - un bloc de post-it, une tasse encrassée par les restes de café et un paquet de clopes vide.

   Que pense-t-il des armes aux usa ; Il n'adhère qu'à moitié. C'est ancré dans son quotidien et sa culture, c'est passer des weekends à apprendre à viser, tirer, démonter et remonter l'arme de son père. Presque trop banal, trop naturel. Alors certes il est pour, parce que ça fait partie de sa vie et son éducation, mais dans une certaine mesure. Il pense qu'il faut réguler, poser des limites strictes et des conditions précises, sanctionner les abus sévèrement. Pour lui, laisser les choses telles qu'elles sont actuellement avec tout ce qui se passe, c'est complètement irresponsable.

   S'il pouvait retourner dans le passé, que changerait-il ; Ce jour où il a trouvé son père en train de boire en rentrant du lycée, celui où il a appris que sa mère avait disparu. Il voudrait remonter le temps et sécher les cours, rester chez lui, ne pas la quitter - ne pas la laisser les quitter. Tout faire pour la garder près d'eux, près de lui, et ne pas avoir à se demander chaque jour si elle a refait sa vie quelque part ou si son corps a pourri dans le caniveau. Il sait même pas quelle option est la pire.

   Généralement, dans quels genres d'endroits traine-t-il ; Un peu partout, trop habitué à traîner sa carcasse dans les rues de Savannah pour se cantonner à un seul coin. Il connaît le quartier historique comme sa poche - c'est là qu'il a grandi - arpente trop souvent l'underground et vit dans l'hypercentre. Mais où qu'il aille, ses lieux de prédilection sont les bars. Les bonnes adresses ne lui échappent pas, il sait où aller pour boire beaucoup sans payer trop cher, connaît les moindres pubs crasseux et les bar branchés où il fait tache. C'est peut-être triste, mais c'est généralement au milieu des poivrots qu'il se sent le plus à l'aise.

   Il vit plutôt le jour ou la nuit ; Les deux. Il aime profiter du soleil autant que se fondre entre les ombres, et à choisir il cherche à tirer le maximum des deux. Dehors toute la journée, debout jusque trop tard dans la nuit, il sacrifie son sommeil jusqu'à l'épuisement.

   S'il pouvait changer une chose chez lui, qu'est-ce que ce serait ; Sa lâcheté. Il voudrait être comme ces types sûrs d'eux, ceux qui disent ce qu'ils pensent sans jamais se soucier des répercussions, ceux qui prennent ce qu'ils veulent et qui n'passent pas leur temps à se morfondre sur leurs erreurs. Il aimerait oser, tout assumer, penser un peu plus à lui et un peu moins aux autres. Arrêter de se pourrir la vie avec des questions qui ne trouvent pas de réponse, et prendre les choses en main plutôt que de continuer à faire l'autruche.

   A-t-il des projets d'avenir ; C'est banal à en crever, rien de plus que l'envie de se poser, fonder une famille, avoir des mioches qui lui courent entre les pattes et qui lui sautent dans les bras quand il rentre le soir. Aucune envie de se démarquer, un type simple avec des rêves simples. Alors pourquoi ça lui paraît aussi inatteignable ?

   Décris ton personnage en deux ou trois phrases ; Flic qu'on a tendance à confondre avec un paillasson, le cœur trop grand et une allure de zonard qui induit parfois en erreur. Canalisateur de tornades malgré lui, fatigué en permanence, type lambda qui aimerait avoir la paix mais qui ne la trouve que dans les joints et les fonds de bouteilles.   
liens

   m/f (balec de l'âge) ; Quelqu'un qui sait que Sid est un flic un peu trop laxiste, qui a tendance à arranger ses proches et les gens qu'il aime bien, à trouver un moyen de contourner les règles pour les sortir de leurs mauvais pas. Quelqu'un qui n'aime pas ça du tout, soit parce qu'il/elle a un sens de la justice très poussé et n'aime pas qu'on fasse ployer les règles, soit parce qu'il/elle n'a pas eu droit au même traitement de faveur et n'apprécie pas d'être pris(e) pour un(e) con(ne). À voir si cette personne peut vouloir se venger, lui attirer des ennuis, le mettre devant le fait accompli, lui demander des comptes, etc etc

   m/f (balec de l'âge) ; Quelqu'un qui l'a vu zoner dans la rue plus d'une fois, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, avec sa dégaine de lascar et sa carcasse qui paraît imposante sous les couches de fringues. Quelqu'un qui peut le trouver inquiétant (par exemple s'il se retrouvait souvent au même spot, à l'entrée de l'immeuble de cette personne/sous sa fenêtre/etc) et qui se méfie à tort, qui le prend pour un voyou ou un clochard louche ou que sais-je

   
hors-jeu

   Prénom & Pseudo ; marion
   Âge ; 22
   Pays ou région/ville ; à l'aise breizh
   Autre(s) compte(s) ; 4+3
   
   
Spoiler:
 

   


Dernière édition par Sidney Kasabian le Sam 14 Juil - 15:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian

avatar
Coyote
▹ posts envoyés : 2058
▹ points : 0
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt la kassos (av+gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et épaules voûtées, fil de fer planqué sous trop de couches de tissu, l'air aussi usé que s'il avait cinquante piges.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 21:41


LA VIE A DE BELLES LÈVRES
méfie-toi de ses morsures
04.00 //

Le réveil sonne et l'arrache à ses rêves brusquement, ses doigts qui cherchent mollement le bouton pour l'éteindre, Vic qui grogne à ses côtés. Il s'assoit sur le bord du lit et frotte ses yeux encore gorgés de sommeil, avant de se tourner pour la regarder. La lueur jaune des lampadaires filtre à travers les stores entrouverts et éclaire légèrement la pièce – juste assez pour qu'il puisse voir sa moue boudeuse à travers les mèches de ses cheveux emmêlés.

Avant, ça le faisait sourire.
Maintenant y a une pointe dans sa poitrine, sa mâchoire qui se contracte et ses yeux qui se baissent.

Il se lève. À pas feutrés, il va démarrer la cafetière avant d'aller prendre une douche rapide et d'enfiler son uniforme. Une tasse, une deuxième, il accroche sa ceinture et met ses pompes. Le ciel est encore noir quand il sort de l'immeuble.

Autour de lui, le silence de la ville endormie.

11.15 //

« T'imagines ? Moins soixante-quatre ! C'est des surhommes, sérieusement. Ils peuvent même pas acheminer d'eau potable. Ils sont obligés d'extraire des– des blocs... de glace et euh... en oc... » Sa voix meurt petit à petit, à mesure qu'il voit le désintérêt de Jo grandir. Son agacement aussi. Il sait pas combien de temps il lui reste avant de recevoir une tape derrière la tête. « J't'emmerde, hein ? » Elle répond pas. C'est pas nécessaire de toute façon – son silence a toujours été éloquent.

Il s'enfonce un peu plus profondément dans son siège, comme s'il essayait de disparaître. Plus aucun bruit si ce n'est celui du moteur. Jusqu'à ce que la radio se mette à grésiller, une voix masculine qui leur annonce un signal quatre sur la rue principale du quartier historique. Il répond rapidement qu'ils sont en chemin, Jo qui fait déjà demi-tour et presse la pédale d'accélérateur.

« Hey, on inverse au retour ? J'conduis ? » Elle le regarde en biais, un sourcil arqué. Il hoche le menton.

Silence.

18.40 //

Il aurait dû finir deux heures plus tôt, mais un ivrogne récalcitrant et un rapport rempli au ralenti ont eu raison de lui. Quand il passe la porte de l'appartement, Vic est là. Leurs prunelles se croisent.

Aucun d'entre eux n'ouvre la bouche.

Il se défait de l'attirail à sa ceinture, retire ses chaussures et sa chemise, puis se dirige vers la cuisine pour sortir une bière du frigo. Elle ne le regarde pas. Lui, si. Il s'apprête à parler, se ravise, cherche les mots sans réussir à les trouver. Il sait pas quoi lui dire. Ça fait des semaines qu'il sait plus, qu'il a l'impression qu'ils sont devenus des étrangers. Parfois il se dit qu'il devrait la quitter mais il n'en a jamais le courage, parfois il se dit qu'elle va le faire mais ça n'arrive jamais. Alors ils sont là, comme deux cons qui n'arrivent plus à communiquer.

« Tu veux qu'on aille manger quelque part ? » Elle se fige et il a l'impression que le temps s'arrête. À croire qu'il vient de détraquer le cours de l'univers, avec une simple question. Elle se tourne vers lui – le pincement dans sa poitrine revient. Il tente un sourire. Elle ne le lui rend pas. « J'allais partir là. » Elle quitte la pièce pour aller enfiler ses godasses pendant qu'il se noie dans sa bière. « Ok. Tu rentres tard ? » Appuyé contre l'encadrement de la porte, il continue de l'observer. Elle prend soin de l'ignorer. « Oui. À demain. » Il entend les clés tinter dans sa main et ses pas qui s'éloignent.

La porte claque.
Il est seul et le silence lui paraît assourdissant.

19.25 //

Les verres qui se vident et se remplissent en continu, les éclats de voix et les rires, les blagues graveleuses, les insultes qui fusent trop facilement. Il est entouré de piliers de bar et se fond parfaitement dans la masse, à écouter un type débattre sur la théorie qui dit que la Terre est plate. Il peut pas s'empêcher de rire à chaque argument foireux, chaque exclamation indignée.

Il sait pas combien de verres il a lui-même descendus – il a cessé de compter après quatre – mais c'est suffisant pour combler le trou béant dans sa poitrine. Il sait que ça durera pas. Ça dure jamais, mais ça l'aide à oublier le temps de quelques heures.

Et surtout, ça fait disparaître le silence.

20.00 //

Message de : Mads
tu viens m'aider au motel ce soir ?

Répondre à : Mads
j'arrive
j'pourrai dormir là ?

Message de : Mads
oui

Répondre à : Mads
:)


Dernière édition par Sidney Kasabian le Dim 15 Juil - 12:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian
Mads Levy

avatar
Bip bip
▹ posts envoyés : 1124
▹ points : 10
▹ pseudo : miserunt (mathie)
▹ crédits : lolitaes (avatar) moi (gif) & tumblr (profil)
▹ avatar : mimi elashiry
▹ signe particulier : air mauvais, moue boudeuse, la crinière sauvage qui vient toujours cacher son visage ; tenues provocantes et allure d'allumeuse, pourtant elle n'assume rien et s'indigne lorsqu'on la drague un peu trop.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: dispo.
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 21:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1038-paupieres-closes http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66603 http://thenotebook.forumactif.org/t1049-mads-levy http://thenotebook.forumactif.org/t1050-mads-levy-formspring

avatar
Coyote
▹ posts envoyés : 2058
▹ points : 0
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt la kassos (av+gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et épaules voûtées, fil de fer planqué sous trop de couches de tissu, l'air aussi usé que s'il avait cinquante piges.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 22:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian
Mads Levy

avatar
Bip bip
▹ posts envoyés : 1124
▹ points : 10
▹ pseudo : miserunt (mathie)
▹ crédits : lolitaes (avatar) moi (gif) & tumblr (profil)
▹ avatar : mimi elashiry
▹ signe particulier : air mauvais, moue boudeuse, la crinière sauvage qui vient toujours cacher son visage ; tenues provocantes et allure d'allumeuse, pourtant elle n'assume rien et s'indigne lorsqu'on la drague un peu trop.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: dispo.
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 22:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1038-paupieres-closes http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66603 http://thenotebook.forumactif.org/t1049-mads-levy http://thenotebook.forumactif.org/t1050-mads-levy-formspring
Jo Vallejo

avatar
Morticia Addams IRL
▹ posts envoyés : 676
▹ points : 0
▹ pseudo : anne (a maze lie ; birds)
▹ crédits : ava: lilousilver – signa: old money
▹ avatar : hannah kleit
▹ signe particulier : l'allure de garçon et l'air renfrognée placé en permanence sur son visage
☽ ☾

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 8 Juil - 22:43



oh et

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anca Popescu

avatar
petit poney
▹ posts envoyés : 1757
▹ points : 5
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : amor fati(avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 9:56

je sais pas x2 :/

*va voler le vélo de Sid*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre En ligne

avatar
feu follet
▹ posts envoyés : 1691
▹ points : 17
▹ pseudo : hallows/marianne.
▹ crédits : avatar par miserunt ♡.
▹ avatar : zazoe van lieshout.
▹ signe particulier : ça se prononce « neev » (et non, c'est pas compliqué), des jambes de guépard, un accent incompréhensible, une tignasse rousse interminable, des yeux qui disent fais moi pas chier.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 17:17

jcrois toujours pas que t'es un flic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5507-where-do-we-go-from-here-niamh#141281 http://thenotebook.forumactif.org/t4511-broken-dreams http://thenotebook.forumactif.org/t4621-niamh-brannigan En ligne

avatar
sans panash
▹ posts envoyés : 2844
▹ points : 0
▹ pseudo : anarchy.
▹ crédits : av. me, profil we <3
▹ avatar : billy huxley.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 18:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4498-you-can-tell-jesus-that-the-bitch-is-back http://thenotebook.forumactif.org/t5300-cri-des-loups http://thenotebook.forumactif.org/t2019-nash-caldwell http://thenotebook.forumactif.org/t2274-nash-caldwell-formspring http://anarchygallery.tumblr.com/

avatar
Coyote
▹ posts envoyés : 2058
▹ points : 0
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt la kassos (av+gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et épaules voûtées, fil de fer planqué sous trop de couches de tissu, l'air aussi usé que s'il avait cinquante piges.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 18:24

@mads levy

@jo vallejo attends du coup moi j'suis le p'tit chiot ? j'suis pas d'accord là azy, respecte-moi un peu angry
( )

@anca popescu le vol c'est mal tu iras en PRISON

@niamh o'leary on verra si tu dis toujours la même chose quand je t'enfilerai les menottes

@nash caldwell oui bonjour, on se connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian

avatar
feu follet
▹ posts envoyés : 1691
▹ points : 17
▹ pseudo : hallows/marianne.
▹ crédits : avatar par miserunt ♡.
▹ avatar : zazoe van lieshout.
▹ signe particulier : ça se prononce « neev » (et non, c'est pas compliqué), des jambes de guépard, un accent incompréhensible, une tignasse rousse interminable, des yeux qui disent fais moi pas chier.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 18:27

mais j’attend que ca. pornstach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5507-where-do-we-go-from-here-niamh#141281 http://thenotebook.forumactif.org/t4511-broken-dreams http://thenotebook.forumactif.org/t4621-niamh-brannigan En ligne

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 3847
▹ points : 7
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : hoodwink (av), whi (pr), mathivélique (gif)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Lun 9 Juil - 18:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid

avatar
Coyote
▹ posts envoyés : 2058
▹ points : 0
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt la kassos (av+gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et épaules voûtées, fil de fer planqué sous trop de couches de tissu, l'air aussi usé que s'il avait cinquante piges.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 15 Juil - 13:01

@niamh o'leary tu te calmes avec tes kinks, j'rigole pas moi angry angry

@daire méalóid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian
Caïn Devaux

avatar
envoie "voyance" au 3680
▹ posts envoyés : 710
▹ points : 1
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : mathie la queen & anesidora
▹ avatar : Joseph Gilgun
▹ signe particulier : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   Dim 15 Juil - 21:49



FELICITATIONS
t'es dans le game

:megajoyed: :megajoyed: :megajoyed: :megajoyed: :megajoyed: :megajoyed: :megajoyed: bébé Sidney précieux ok. je l'aime toujours d'amour. Je l'adore. Jael l'adore aussi. Anca aussi. :megajoyed: :megajoyed: Pfff hâte de stalker tout ça (encore) en rp ok ? c'est parfait va donc combattre le crime dans Savannah tel Jim Gordon. (lol on y croit)


Et voilà, tu es validé(e) !
Félicitations et bienvenue ici, chez les psychopathes. aaaah

Maintenant, avant tout, présente ta bête au monde en postant notamment tes fiche personnage et ta fiche de liens. Pense aussi à recenser ton métier et tu peux également ajouter ton personnage au fc directory. Si tu as besoin d'aide pour tes premiers pas sur le forum tu peux faire appel à un parrain il t'aidera à te sentir intégré(e) au forum. Parlant de ça, tu peux faire un tour au speed-dating rp ou à la roulette des liens pour trouver tes partenaires de crime. Après ça tu pourra participer pleinement à la vie du forum en rejoignant notamment le discord ou le tumblr mais surtout en passant ta vie à flooder.

Allez, amuse toi bien !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre#129260 http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux
❝ Contenu sponsorisé ❞

☽ ☾

MessageSujet: Re: PERDU D'AVANCE // sidney   

Revenir en haut Aller en bas
 

PERDU D'AVANCE // sidney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un homme a perdu 186 kg
» QUELLE POUTAIN DE MERDE, J'AI PERDU MA PENNE !
» recherche d'un colis perdu
» Pain perdu au rhum et pommes caramélisées
» Vous avez perdu une notice....elle est là

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: RACONTER :: raconter son histoire :: bienvenue à savannah-