Partagez | .
 

 (mexique, mexico) loving and fighting w/ jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 19
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : spf (sonia)
ϟ CREDITS : cheyenne (avatar)
ϟ AVATAR : katie beautiful mcgrath
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: (mexique, mexico) loving and fighting w/ jordan   Sam 15 Juil - 17:53

jordan & maia ※ jaia
C'est l'été et l'été rime avec vacances. Enfin il n'y a pas concrètement de rimes, mais ça va ensemble. Jordan ne travaillant pas durant cette période, Maia s'arrange toujours pour prendre quelques semaines de congés en sa compagnie. Certaines années ils partent en voyage d'autres non. L'année dernière par exemple avait été très compliqué ... Mais cette année, ils avaient besoin de renouveau, de sortir l'eau de la tête et d'aller de l'avant ensemble, comme un couple marié normalement constituer essayant de surmonter les épreuves de la vie. Ainsi quand Jordan avait proposé à Maia, ce voyage dans la chaude capitale du Mexique, elle n'avait pas pu refusée cette proposition. D'un, elle n'avait jamais posé le pied en territoire Mexicain puis de deux, elle avait besoin de souffler et respirer l'air d'un autre pays lui ferait le plus grand bien. L'hôtel dans lequel ils logeaient était si grand que Maia s'était déjà perdu à deux reprises en l'espace de deux jours. Cet endroit c'était un peu comme un paradis sur terre, Maia n'avait même pas besoin de lever le petit doigt qu'on lui apportait tout ce qu'elle désirait à chaque fois. Elle se demandait si c'était possible qu'on lui décroche la lune, elle demandera prochainement cette requête afin d'en avoir le cœur net. Cela faisait donc trois jours que le couple marié avait élu domicile en qualité de touriste dans le cœur de la ville. Ils avaient passé la journée d'hier à flâner dans les rues de Mexico. Maia comme à son habitude avait passé son temps à prendre des millions de photos et Jordan était devenu son mannequin de la journée. Il en avait eut marre à la fin, le pauvre. Aujourd'hui ils avaient prévus de se reposer. Non pas qu'ils aient une activité de dingue, mais ils voulaient se prélasser au bord de la piscine et boire des millions de cocktails. Maia ne savait pas pourquoi mais en ce moment, elle avait une folle envie d'ananas, de papayes et tout fruits exotiques de saisons. Enfin, Maia avait de folles envies en ce moment tout court. Elle avait eut l'estomac si gros ce matin, qu'elle avait finalement finit par régurgiter son petit-déjeuner dans les toilettes quelques minutes plus tard. Rien de très glamour. « Je vais bien, t'en fais pas. J'ai du trop manger ... » Dit-elle à travers de la porte puisque Jordan se trouvait derrière celle-ci. « Tu devrais y aller, je vais te rejoindre dans cinq minutes. » Soit juste le temps de se laver les dents et de se refaire une beauté. C'est alors qu'en fouillant dans sa trousse de toilettes, un détail l’interpelle : ses tampons. La brune aurait du avoir ses règles il y a deux jours et toujours rien ... Et si ? ... Non ça ne peut pas être possible. « Jordan ? ... » Il vient d'ouvrir la porte donc il n'était pas partit sans elle. « Ce n'est peut-être qu'une fausse alerte, mais il est possible que je sois ... » Elle baisse son regard vers son ventre. « Enceinte ... » Et ce n'est pas du tout une bonne nouvelle ...
loving and fighting ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3040-i-can-t-stop-this-feeling-deep-inside-on-me-maia

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 385
ϟ POINTS : 16
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: (mexique, mexico) loving and fighting w/ jordan   Dim 16 Juil - 20:01



✰ ✰ ✰ ✰
loving and fighting
Au moment où Maia avait laissé sous-entendre la possibilité de partir en vacances, j’avais accepté et je m’étais impliqué dans les préparatifs sans hésiter un instant. En effet, j’étais persuadé que ces vacances nous feraient le plus grand bien, encore plus que cette petite escapade que nous avions faite dans les environs de notre anniversaire de mariage. Et puis, il fallait que j’admettre que j’adorais partir en vacances avec mon épouse. Je n’avais jamais été un grand voyageur, mais je demeurais quand même persuadé que Maia restait ma compagne de voyage préférée, qu’importe la destination ou les activités prévues. Cet été, nous avions décidé d’aller visiter le Mexique, y mélangeant les visites et la détente dans un grand hôtel nous donnant l’occasion de pleinement nous reposer, tout en profitant pleinement de ce que la capitale du pays avait à nous offrir. Pour moi, c’était le mélange parfait, puisque si je voulais tenir le coup à marcher dans les rues, il me fallait me reposer quelque peu. Dans les premiers jours, je n’eus aucun problème à le faire, ne bronchant même pas autant que d’habitude au moment où mon épouse avait pris plaisir à faire de moi son mannequin personnel quand elle prenait des photos dans la ville. Enfin, jamais je ne pourrais lui en vouloir pour une chose pareille, sachant très bien que c’était sa passion et que j’adorais la voir prendre plaisir à s’y adonner, même si cela impliquait qu’il me fallait me positionner convenablement, la main sur un rocher, regardant à gauche, puis à droite, sans savoir ce que cela allait donner par la suite. Bien sûr, j’allais lui faire du doux harcèlement pour pouvoir voir les clichés, mais seulement une fois que nous serions de retour, quand nous aurions un ordinateur, et qu’elle pourra y mettre toutes les photos des vacances, parce que je savais que ce n’était pas terminé. Aujourd’hui, nous avions encore un gros - mais plus qu’excitant - programme en vue, qui était supposé se mettre en branle dès la fin du petit-déjeuner. Par contre, celui-ci fut quelque peu retardé par un détour imprévu aux toilettes pour Maia, détour qui, au vu de sa nature, me rendit quelque peu inquiet. Restant non loin de la porte de la salle de bains, prêt à intervenir en cas de besoin, je la laissai rendre son petit-déjeuner, reculant que lorsqu’elle sortit en tentant de me rassurer que tout allait bien. En guise de réponse, je lui servis un petit sourire, sourire que je perdis quand elle me proposa de ne pas l’attendre. À cela, je lui répondis doucement:  « Je serai dans le corridor alors. » Personnellement, je ne me serais pas vu sortir sans elle, mais sachant qu’elle me le demandait certainement pour avoir un peu plus d’intimité, alors il serait idiot que je ne lui laisse pas ces quelques instants. Par contre, le plan changea une nouvelle fois, bien rapidement. Avant même que je ne puisse sortir de notre chambre, Maia m’interpella, m’obligeant alors à me retourner aussitôt dans un petit:  « Oui ? » Puis, au vu de son propos, je crus bon de froncer les sourcils et refermer la porte pour nous laisser un peu d’intimité. Et je m’en congratulai bien rapidement, puisque j’étais persuadé que je n’aurais pas voulu que qui que ce soit entende ce qu’elle ajouta, ce propos qui tomba un peu comme une bombe, venant sitôt me troubler. Enfin, j’aurais voulu que ma réaction soit autre, mais au vu de son visage, au vu du fait que nous n’avions pas reparlé d’avoir des enfants depuis son avortement secret, au vu de ce que nous avions vécu, je compris que ce n’était pas le moment. Et même si c’était quelque peu embêtant pour moi, parce que, je ne pouvais le nier, j’attendais qu’elle me dise cela depuis un moment maintenant, je pris sur moi, me fit violence, et je gardai ma contenance. Ensuite, je préférai me concentrer sur ce qu’elle avait dit, me décidant à lui demander:  « Mais… Tu crois ? Enfin… Qu’est-ce qui te fait dire cela ? » Avait-elle passé un test ? Ses doutes dataient de combien de temps ? Je pourrais lui poser encore bien des questions, mais je préférais attendre de voir ce qu’elle me dirait avant d’ajouter quoi que ce soit, et ce fut plutôt tendu que je patientai, obligé de poser ma main sur le mur pour ne pas me sentir flancher suite à cette nouvelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan
 

(mexique, mexico) loving and fighting w/ jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sur l'air de Mexico ( blâmez Anne...)
» I was made for loving you - Kiss.
» L'Impact au Mexique: un match (presque) sans lendemain
» Loving can heal, loving can mend your soul - Milan
» mexico obsidienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: around the world-
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg