Partagez
 

 brûle (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Lochlann

Tristan Lochlann
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 119
▹ points : 9
▹ pseudo : sprn
▹ crédits : miserunt
▹ avatar : luke powell
▹ signe particulier : sa lèvre trop souvent ouverte, le sang qui s’épanche et laisse une tâche sur ses vêtements délavés
☽ ☾

brûle (noa)  Empty
MessageSujet: brûle (noa)    brûle (noa)  EmptySam 27 Oct - 23:22

tristan il bouscule, flâne parmi la foule avant de s’éclipser entre les ombres. tristan c’est sa bière vide qu’il délaisse contre la pierre, fracas des bouteilles à ses pieds, cadavres ensevelis dans le dédale. sa voix s’élève, parade au-dessus des corps jusqu’à raisonner (peut-être) à l’oreille de son pote. "j’vais m’en griller une" et les mots meurent sur ses lèvres, à peine audible, tel un murmure qu’il n’est pas certain de vouloir faire entendre. un pas pour s’éloigner, les autres pour disparaitre. zippo claque dans un souffle chaud, fait virevolter le tabac en volutes dans le labyrinthe, le tourbillon éphémère qui pourtant se dissipe déjà derrière lui. il n’sait plus vraiment depuis quand il est là tristan, n’sait pas vraiment où il est non plus. tristan il a trouvé le chemin en s’paumant, un hasard (mal)heureux qui serpente dans les intersections. tristan il se perd encore en feignant une pause clope, croise des plus paumés que lui sans rien dire, observe à la dérobée les traits déguisés derrière le maquillage et les habits larges. derrière les tenus échancrées et les peaux dorées. tristan il n’disait rien avant de la voir, s’contentait de marcher en tirant de trop longues lattes pour oublier son manque d’orientation. n’disait rien avant de la reconnaitre, se remémore un temps la sensation de son souffle mêlé au sien. sa main contre sa joue. sa main sur sa taille. le sourire sur son visage n’est qu’une esquisse gommée, à peine visible, tandis qu’il s’approche d’elle. tristan il ne sait pas bien ce qu’elle fait, s’contente de se poster dans son dos, crache sa fumée dans un nouveau murmure. t’as pas trouvé d’autres gars à embrasser ? ou tu fais simplement une pause ? sa main libre calée au fond de sa poche, il ne bouge pas plus, attend qu’elle se retourne et observe en silence. une pause dans sa fuite.


Dernière édition par Tristan Lochlann le Mar 30 Oct - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thenotebook.forumactif.org/t6228-avant-l-aube https://thenotebook.forumactif.org/t6259-combustible#155980 https://thenotebook.forumactif.org/t6260-tristan-lochlann
Jade Holmes

Jade Holmes
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 101
▹ points : 7
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : miserunt (av), sign/ vocivus (icons)
▹ avatar : indyamarie jean
☽ ☾

brûle (noa)  Empty
MessageSujet: Re: brûle (noa)    brûle (noa)  EmptyDim 28 Oct - 12:30


Elle a les veines en incandescence, la comète d’ailleurs, et le myocarde gangréné par la poudre et ses illusions. Incapable de passer une soirée sans sa délivrance éphémère, sans sa neige cerbère ; comme un ordre naturel des choses – pour le bon fonctionnement de sa carcasse fissurée, pour le bon fonctionnement de son encéphale fêlé. Les quelques stroboscopes et les flashs des portables accaparent son attention, s’accrochent contre les discrètes lignes blanches sur son épiderme sombre, se meuvent tout en ondulations entre la peinture dorée alors qu’elle danse entre les corps, entre les monstres et les beautés défigurées d’une nuit. Les soubresauts de lumière se percutent dans son esprit et elles en inventent d’autres, perçoit des reflets dans sa bulle égarée, se voit silhouette scintillante dans un halo miroitant ; bien plus que cela ne devrait, n’est réellement, dans la pénombre des souterrains. Elle s’est égarée dans sa décadence comme dans les dédales, ses amis abandonnés dans leur propre ascension vers l’osmose, à quelques pas d’elle comme à des mètres derrière un croisement oublié. Ses pensées se sont dissoutes ou se sont envolées, ne trouvent plus vraiment d’accroche dans la réalité de l’asphalte humide, mais c’est mieux ainsi, mieux d’éteindre ce qui s’agite dans ses entrailles, ce qui torpille sa conscience. Soupir sur les lèvres, à l’insatisfaite qui voudrait meilleur alcool, plus de bulles et de couleurs, plus de degrés pour atomiser les miettes encore lucides. Les enceintes débordent par intermittence d’un son indistinct et l’espace d’un instant, ces échos confus l’agacent. Ses nerfs de dj s’égrènent face à l’absence de l’élément le plus important dans une soirée, et elle s’offusquerait presque que dans le désordre, personne n’ait pourtant réussi à faire fonctionner la sono. Sa silhouette s’est immobilisée au milieu des autres, éclats de conscience s’entrechoquant avec les dérives de son esprit, et son regard aux pupilles dilatées sonde le béton des murs et les regards autour d’elle. « T’as pas trouvé d’autres gars à embrasser ? ou tu fais simplement une pause ? » La voix perce sa bulle, aussi facilement qu’un phare à travers la nuit. Quand elle se retourne, il lui faut pourtant quelques secondes pour remettre les accords au visage, malgré le sourire déjà – toujours – présent au sur les lèvres, l’écart rieur au bord de ses prunelles. Esquisse d’autant plus large quand elle reconnait l’inconnu, (re)découvre son regard céruléen – et les battements qui prennent d’autres envolées, au cœur capitonné, au cerveau aliéné. «  Une pause » qu’elle répond simplement, dans un souffle amusé alors que l’idée émerge. « Tu m’aides à trouver où est la sono pour mettre de la musique ? » Elle le dévisage comme un bord du gouffre qu’elle est la seule à connaître, dans ses troubles interdits. « C’est un peu nul quand ça grésille comme ça. Tu trouves pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://thenotebook.forumactif.org/t6524-messy-chill-jade https://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people#134504
 

brûle (noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: the tunnels-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES