Partagez
 

 trick or treat (artael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arthur Teague
1000 x 0 = kurt
▹ posts envoyés : 1146
▹ points : 9
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : tumblr (gif) sardaukar (vava)
▹ avatar : matt hitt
▹ signe particulier : fume des menthols
☽ ☾

trick or treat (artael)  Empty
MessageSujet: trick or treat (artael)    trick or treat (artael)  EmptyLun 5 Nov - 15:59

J’ai évité soigneusement la soirée à l’hôpital. J’ai prétexté que j’avais déjà un truc de prévu avec une vieille copine. Ils ont essayé d’insisté les gars du service. De me dire que je pouvais bien aller aux deux soirées. J’ai bafouillé que non, et j’ai quitté la salle de repos le plus rapidement possible en sortant mon téléphone. Ils comprennent pas, que c’est devenu épidermique : j’arrive pas à rester à l’hôpital. Chaque fois que j’y fous un pied, j’ai la tête qui tourne. Je tremble quand j’attrape un dossier et je relis dix fois les prescriptions. Tout me semble être en chinois. Non, ils comprennent pas. Faut que je m’aère, faut que je prenne du recul. J’peux pas faire la fête avec ceux du service, avec Jenkins. Impossible. Alors j’ai harcelé Jael. Réponds, réponds, réponds. Enfin ! Jael, y a une soirée super chouette ce soir dans les tunnels pour Halloween. On s’y rejoint ?

Y a qu’elle qui peut me changer les idées, principalement parce qu’elle se fiche royalement de mon boulot, de mes études, ou bien de savoir si j’ai tué quelqu’un ou pas. Elle le sait pas, et je ne vois pas la petite lumière pleine de compassion dans le fond de son regard. Voilà une semaine que j’ai tué ce type, pour le moment, en attendant les conséquences, je suis dans un entre-deux terrifiants. Je dois encore faire mon boulot, mais tout le monde pense que j’en suis incapable. Y a le vieux de la vieille qui a essayé de me dire qu’on passe tous par là pendant son internat. Y a les autres internes qui se veulent rassurant mais qui font en réalité la danse de la joie que ce soit moi qui me soit planté le premier, et y a Fanny. Fanny qui voudrait m’engueuler mais qui peut légitimement pas le faire. Fanny qui me fait ressentir que je suis pas assez sérieux, ni appliqué, chaque fois qu’on bosse sur un patient ensemble. Elle a même pas cherché à savoir avec qui je passais la soirée. J’ai l’impression d’avoir perdu vingt points dans son estime rien qu’en respirant à ses côtés, ce matin.

Bref, j’ai la tête comme dans un étau. J’ai envie d’exploser mais je suis tétanisé. Voilà. Et Jael, c’est la seule qui peut me sortir de ma léthargie sordide. J’allais quitter l’hôpital, mes fringues d’internes encore sur le dos quand je sursaute : merde le déguisement. Heureusement, suffit pour moi de faire trois pas en arrière, d’aller en salle de consult’, de chopper de la bétadine et de m’asperger de la tête au pied. J’ai déjà la tête de zombi puisque j’ai pas dormi de la nuit, me voilà couvert de faux sang. C’est parfait.

On se rejoint elle et moi devant une des entrées non-officielle des souterrains. Paraît que ça nous fera un racourcis pour rejoindre la soirée. J’en ai entendu parlé uniquement parce que je suis dans toutes les boucles de toutes les fêtes du temps où je gérais la Korpo. Je l’attends, ma blouse blanche imbibée de bétadine sur le dos, je me gèle les miches. Et puis, j’ai pas le droit de prendre de l’ecsta avant qu’elle arrive. Heureusement j’ai une bouteille de vodka-orange que j’ai chippé en salle de repos avant de partir. Ça aide. Quand je la vois débarquer, elle brille dans le noir tellement y a de paillette. Forcément, je souris. C’est comme poser sur le tarmac tout le poids qui pèse sur mes épaules, pour venir le récupérer plus tard. Plus rien n’existe quand elle me sourit. Je la prends dans mes bras et la serre encore plus fort que d’habitude. Putain je caille ! Que lui tend la vodka, et m’engouffre sans attendre dans les tunnels. Allez, vite, t’es pas en avance, hein. Que je fais remarquer comme si de rien n’était. Je fais de grands pas, si bien qu’elle doit quasi trotinner pour me suivre. Ca me fait marrer. Je prends à gauche, sans trop savoir pourquoi je prend à gauche. On y voit rien, et on y entend rien surtout. Le téléphone en lampe torche, je plonge ma main dans ma poche et j’en sors deux comprimés colorés que j’agite sous le nez de Jael. Ok j’te préviens, j’ai eu genre, la pire semaine de tous les temps au boulot. Du coup, ce soir, c’est la soirée de notre vie. Je lui envoie le cachet d’ecsta, qu’elle n’attrape évidemment pas. Je me mets à rire en soupirant longuement le temps qu’elle cherche par terre pendant que je l’éclaire (plus ou moins) je regarde sur mon téléphone notre position, évidemment, il me détecte pas. P’tin merde, j’vois pas où on est. Mais en tout cas la soirée c’est… euh… plus ou moins… vers… Je tourne mon téléphone dans tous les sens. L’ouest… j’dirais. Du coup ouest c’est quoi, à gauche ? Oui, j’étais moyennement fort en orientation au collège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2637-petit-con-artie http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t2667-arthur-teague http://thenotebook.forumactif.org/t2668-arthur-teague-formspring
 

trick or treat (artael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: the tunnels-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES