Partagez
 

 écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

John Sheridan
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 12
▹ points : 3
▹ pseudo : appo
▹ crédits : yumita
▹ avatar : adam driver
☽ ☾

écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD Empty
MessageSujet: écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD   écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD EmptyDim 28 Oct - 17:43

STUPEFLIP.

« il est où le ptiot qu't'étais ? il est mort le ptiot qu't'étais »
je suis déglingué je suis vraiment déglingue je suis en vrac je suis un gars en vrac un vracman pacman wrapman. il se dit ça John il marche déambule fait semblant de se perdre parce que ça fait sembler la ville plus grande. il ne peut pas maintenir l'illusion trop longtemps : il va dans le centre historique, éviter un centre historique ça se négocie une demie heure tout au plus dans un bled où la banlieue n'est pas vraiment sujette à un développement flamboyant. il arrive devant l'appart dont le numéro lui a été indiqué sur l'annonce c'est la première fois qu'il rencontre quelqu'un par internet il se dit est-ce que ça va être un truc ironique du type "il s'était toujours méfié d'internet et le jour où il y a rencontré quelqu'un il s'est fait assassiner tragiquement" il se dit ce serait quand même marrant les unes des journaux du lendemain. et puis il se dit les unes des journaux tu rêves mon pote tu sera peut être une ligne dans la dernière page faits divers de la dernière croute du coin à la rigueur. sans qu'il puisse se l'expliquer, cette dernière pensée le rassure. il prend le temps de sentir tout son doigt se tendre avant de presser la sonnette. il prend le tend de tendre tous les autres pour pousser la porte paume contre bois. prend le temps de jouer de la mécanique de ses genoux en montant l'escalier. arrivé à bon port il joue à vraiment prendre le temps de former un poing avec sa main avant de toquer.
c'est étrange cette ultra conscience de tout subite. c'est quelque chose qu'il n'a jamais vécu avant, jamais pris le temps de vivre avant. comme si ce nouvel espace permettait à son corps d'exister. il ricane : t'as vraiment des pensées perchées aujourd'hui mon gars. "permettait à son corps d'exister", carrément. pas net le mec. allez on se prépare ! Tadeo va probablement ouvrir la porte là, dans l'ordre logique des choses ça va se passer comme ça. il dit quoi ? "bonjour je viens pour habiter chez toi", "salut, je viens juger si ton logement me convient" ? il n'a jamais vraiment eu de colocataire, John. par un hasard généreux il s'était retrouvé dans une chambre individuelle à l'école, s'était trouvé une chambre de bonne au prix défiant toute concurrence ensuite, et puis...l'argent l'argent l'argent tombant à flot empêchant cette routine d'ado d'arriver. il ne sait pas s'il va supporter de partager sa bulle, son nid. il était trop jeune quand il a quitté la maison pour avoir un rapport affectif à son environnement. il avait trop une vie de merde pour, aussi.
il imagine pleins d'entrées en matière. il a le temps de s'imaginer pleins d'entrées en matière. ça devient suspect qu'il ai le temps de s'imaginer autant d'entrées en matière. le mec est en retard pour un rendez vous de rencontre avec un colocataire potentiel ? est-ce que c'est une manière de poser ses couilles sur la table, genre voilà moi je suis un mec pas à l'heure je m'en fous des convenances si ça te va pas barre toi ? est-ce que c'est un test ?
John il en a fini de céder à des tests. il sort du royaume des loups des chiffres. il s'en est fait sortir par force et au lieu d'en faire une défaite il en profite pour prendre le temps de respirer, donc non il va pas céder à un test, à son impatience habituelle qui laisserait monter la colère face à un mec qui se permet d'être en retard à un rendez avec quelqu'un qu'il n'a jamais vu dans son propre appartement. il respire longuement pour empêcher la colère de monter et s'assoit sur la première marche de l'escalier. John 1 instinct des finances 0.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tadeo Mora
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 20
▹ points : 10
▹ pseudo : Kafkaïne
▹ crédits : (a)me
▹ avatar : Manny Montana
▹ signe particulier : Haussement de sourcil qui tue et demi-sourire qui en dit long et pas assez en même temps.
☽ ☾

écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD Empty
MessageSujet: Re: écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD   écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD EmptySam 3 Nov - 22:02

écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD 365a10d792cea128b2d5396e264d4cca

Rats, rats, everywhere you look
Everywhere you turn there's rats

Rats, rats, you think that we're
disgusting but actually we're
really cool

Pas pressés. Trottoirs défilants sous la semelle.
Je suis le Conejo Blanco de cette puta d'Alice au pays du LSD. Timing au poil de cul. J'ai un possible futur colocataire qui doit être cuisiné dans une heure. Si je compte la marge d'erreur d'un possible contrôle d'identité ( les flics ont remplacé les dealers à l'angle de chaque carrefour. Mauvaise météo pour les barons de la drogue) je devrais arriver à l'heure. Je contourne la vieille aux fleurs, passe outre le clodo qui réclame (pas le temps d'être un bon chrétien, lo siento.) et ... Je me prends les pieds dans un chat noir dont j'écrase la queue. Le félin pousse un piaulement dégueulasse et se hérisse de tout son poil. Il me feule sur les godasses et je le chasse d'un : "Dégage, cabròn !" avant de me lancer sur le passage piéton, mon téléphone dans une main pour vérifier l'heure.

Pas pressés, lacets qui s’emmêlent.
Le monde se casse la gueule. Le portable roule et se débine. Mes paumes râpent l'asphalte et s'égratigne jusqu’au sang.  Je perçois nettement le craquement du poignet qui percute le goudron. La douleur prend son temps pour cheminer jusqu’au cerveau. Et, alors, que le bonhomme venait de passer au vert, il switche brusquement sur le rouge.

- Bordel de...!!!!

Les voitures arrivent en trombe. J'ai juste le temps de me ramasser et de traverser comme un furieux. Haletant, je me retourne pour voir mon smartphone, éclaté en mille morceaux sous plusieurs pneus.

Sur le trottoir d'en face,
le chat me nargue avant de montrer son cul
et de s’éclipser.



¤¤¤


Il a fallu que je fasse un crochet aux urgences. Où plutôt, on en a décidé pour moi avant que je puisse reprendre ma respiration. Le fait d'avoir des flics à chaque coin d'avenue c'est qu'on ne peut plus morfler en toute intimité. On doit se coltiner des saints-bernards en mal de sauvetages.
J'arrive donc chez moi avec trois bon quarts d'heure de retard, le poignet enrubanné dans une atèle. Il s'agit d'une simple entorse mais ça aurait pu être plus grave. J'en ai pour une semaine d'antalgiques et de strapping à la con.

En déboulant au deuxième étage, je découvre mon rendez-vous affalé sur une marche, l'air aussi peu joisse que le chat qui m'a collé la guigne.

- Salut, Tadeo Mora. Désolé du retard, j'ai eu un accident de la route.

Histoire de poser les bases du game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac l TAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sonnette d'alarme!
» Se soigner quand on allaite
» Plantes dépolluantes et animaux
» quand arrêter la sieste?
» Centralisation de la TNT , jacobinisme quand tu nous tiens !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: home sweet home-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES