Partagez | .
 

 Lukas Taifer - s/he

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 29
▹ points : 2
▹ pseudo : piou
▹ crédits : piou
▹ avatar : Stav Strashko
▹ signe particulier : Une femme à la pomme d'adam, un mécanicien en talon aiguille, une bouteille d'alcool en permanance glissée dans son sac, un besoin tactile à assouvir, mais pas envie de s'encombrer de sentiments.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: Tout disponible
+ contacts:

MessageSujet: Lukas Taifer - s/he    Sam 13 Oct - 23:36


Taifer, Lukas
There was a time there was a life I was inside my head
Then finally I rested in your bed
The bars the dives the worst of vibes
I thought had come to pass
But still I couldn’t seem to make it last

When We're High - LP 

   
anecdotes


   01 ; Pretty boy c'est le surnom que lui donne sa mère. Elle lui a donné ce surnom quand il a porté pour la première fois une robe qu'elle lui avait acheté. Elle était bleu à petits poids blanc et quand il tournait avec elle s'envolait autours de lui. Elle le trouve mignon son petit garçon, même si elle ne comprend pas pourquoi il est ainsi. Et c'est ce qui voile le regard de Lukas. Pour elle, il est resté son « garçon », mais il n'est pas un homme, pas une femme, il est juste un être humain qui trouve que la féminité lui sied bien mieux que la masculinité. Ne parlons pas de son père qui a honte de ce garçon féminin, ce garçon qui ne veut même pas devenir une fille.

   02 ; Tant qu'il ne parle pas ou reste habillé, les inconnus le considèrent comme une femme. Il sait que c'est de sa faute, alors il assume et il en joue, quitte à aller dans les toilettes de ces dames. Ce n'est pas qu'il aime provoquer, c'est juste qu'il est comme ça : en dehors des cases et incapables de changer. Mais ça le tue que cette société binaire cherche en permanence à le caser dans un coin. Et quand les gens comprennent que derrières cette apparence féminine se cache le corps d'un homme, ils lui demandent s'il pense aux opérations. C'est le deuxième coup de couteau dans la plaie ; on cherche définitivement à le rendre binaire lui qui ne l'est pas.

   03 ; Mécano oui, mais grand amoureux de l'opéra et de la musique classique. Depuis tout petit il en écoute, demandant à sa mère d'enregistrer les opéras qui passaient tard le soir à la télé pour qu'il puisse les regarder en rentrant de l'école. Il n'avait que 5 ans la première fois et ce goût n'a jamais changé. Il rêve d'apprendre à jouer du piano, pouvoir jouer de grand air exprimant tous ses sentiments, mais il n'a ni l'argent pour un instrument, ni pour les cours. Alors il se contente d'écouter ses morceaux favoris en attendant de pouvoir économiser assez.

   04 ; Il en a prit des coups au collège et au lycée quand il a commencé à s'habiller en fille ; personne ne l'a épargné car c'était de sa faute. « La pédale », « le monstre », « le malade mental », il ne fallait pas s'approcher de lui, qui sait si cela était contagieux, il fallait le blesser pour lui faire comprendre. Même ceux qui osaient être ses amis ne le restaient pas bien longtemps de peur des représailles. Plusieurs fois il a pensé au suicide, plus d'une fois il a failli craquer, mais finalement il ne l'a jamais fait. Il aime la vie et il veut leur montrer qu'il est plus fort, qu'il peut survivre malgré tout, qu'ils ont tord. Revers de la médaille : il ne s'attache plus, il laisse les gens venir et partir de sa vie sans s'en offusquer.

   05 ; C'est risible quand on habite depuis petit dans une ville portuaire : Lukas ne sait pas nager et il a une peur bleue d'aller perdre pied dans le grand océan ou même une simple piscine. Tremper les pieds aux bords de l'eau cela ne lui pose pas de problème, jamais plus haut que la cheville, qui sait si le courant ne l'emporterait pas au loin et le coulerait. Il s'est suffisamment battu pour rester en vie, ce n'est pas pour la perdre aussi bêtement. Son père a pourtant bien essayé de combattre avec lui cette peur, mais ils n'ont jamais réussi. Encore une chose à la longue liste des éléments qui ont déçu le géniteur.

   06 ; Lukas vit encore chez ses parents. C'est plus simple, il économise sur le loyer ainsi. C'est pas toujours rose, ça hurle souvent et son père menace chaque jour de le mettre à la porte, mais sa mère le retient de le faire car elle aime avoir son petit garçon à la maison. Elle a dû mal à se faire à l'idée qu'un jour il va s'en aller, même s'il n'ira pas bien loin. Le problème c'est qu'il a une mère surprotectrice et étouffante : certain soir elle s'inquiète de ne pas voir son Pretty boy rentrer, alors elle envoie son père le chercher. Ce n'est jamais glorieux quand il le trouve et si Lukas essaye de se débattre, il finit toujours par rentrer, un bleu supplémentaire sur le corps. Il n'a jamais rien dit à sa mère concernant la violence de son père, il ne juge pas cela important, trop habitué à être frappé depuis le collège. S'il pensait rester chez ses parents jusqu'au bout, il commence à songer à se prendre un appartement : il n'en peut plus de son père qui le rabaisse, de sa mère qui l'étouffe. Alors même si c'était pratique et que cela lui permettait d'économiser de l'argent pour réaliser son rêve, il pense qu'il devrait juste partir pour son bien.

   07 ; Il est hyper tactile, c'est donc naturel pour lui de se blottir dans les bras des autres, de les embrasser, de les toucher. Qu'importe que cela soit une première rencontre ou non, il a ce besoin de toucher les gens. D'ailleurs quand il dort avec quelqu'un il ne peut pas s'empêcher d'être à son contact, même en plein été. Découvrir un lit vide à son réveil est d'ailleurs une sensation qu'il déteste. Par la même occasion il n'est absolument pas pudique. Il traîne donc souvent juste avec un bas que ce soit chez lui ou chez les autres ; et sortir de la douche avec une simple serviette autours de la taille ne le fera pas rougir.

   08 ; Lukas surveille énormément son alimentation étant intolérant au gluten. Ce n'est pas un drame en soit, mais il doit bien avouer que cela n'est pas toujours pratique au quotidien : manger une pizza avec des amis est impossible, un burger il faudra qu'il soit fait maison avec un pain spéciale, etc... Du coup il adore faire ses wraps avec des feuilles de salade comme base. Il n'est pas spécialement végétarien ou vegan, il préfère juste la saveur des légumes et du soja à celle de la viande. Par contre, il raffole de sushi. Le poisson cru c'est son petit pêché mignon. Autre détail alimentaire, il ne court pas après le chocolat, par contre le miel il en prend tous les matins sur une tartine (pain fait maison sans gluten bien évidemment).

   09 ; Alcoolique, Lukas à l'alcool joyeux : il danse, il rit à gorge déployé, il drague, il embrasse qui conque à sa porté, il oublie tous ses malheurs grâce à l'alcool qui lui fait voir la vie de manière positive. Cet excès de joies le rend spontané et irréfléchi au point de parfois le regretter le lendemain au réveil.  

   10 ; Lukas est laxiste avec son entourage. Il a prit l'habitude qu'on le côtoie puis qu'on l'abandonne quand il devient gênant d'être avec lui. De ce fait, il n'a aucun problème sur le fait que vous arrêtiez de lui donner des nouvelles, puis que vous réapprissiez sans crier gare quelques jours/mois/années plus tard. Que vous oubliez un rendez-vous, une sortie de prévu ou même son anniversaire ça ne lui fait rien en apparence. C'est ok, même si à force ça le blesse toujours un peu. Il s'est habitué au fait de n'être qu'une personne de passage dans la vie des gens. C'est pour cette raison qu'il garde ses sentiments pour lui : il ne veut pas forcer les gens à rester et il a peur que si il les dit, on le fuira plus rapidement. D'ailleurs il a du mal à se dire en couple pour ces mêmes raisons et pardonne qu'on le quitte sans faire de grandes explications ou qu'on le trompe. De toute façon, il n'est pas vraiment en couple, donc ce n'est pas vraiment tromper à ses yeux.
Prénom ; Lukas
Nom ; Taifer
Âge ; 24 ans
Lieu de naissance ; Savannah, il y a vu le jour, il y a grandi et il y finira probablement ses jours. Il n'est pas un grand rêveur d'aventure, sa ville de naissance c'est son foyer.  
Nationalité ; Américain
Origine ; Allemand
Statut ; Il se considère comme célibataire, même s'il y a cette personne qu'il voit comme s'ils étaient en couple. Leur relation n'est pas bien claire et cela ne dérange pas Lukas. Qui sait quand elle l'abandonnera car elle se sera lassé de cet être ni homme ni femme. Alors Lukas ne se gêne pas pour aller voir ailleurs quand il en a envie.
Orientation sexuelle ; Pansexuel, ce qui n'est pas si étonnant pour quelqu'un qui considère ne pas avoir de genre.
Emploi/étude ; Mécanicien. C'est vrai qu'il n'en a pas l'allure, mais Lukas aime avoir la main dans le cambouis, réparer des véhicules et les améliorer.
Caractère ;  ambigu – tendre – secret, garde ses sentiments pour lui – laxiste – coquet – débrouillard – économe – passif – à l'écoute
Groupe ; Broken
Crédits ; avatar : piou ; le reste Tumblr
   
interview

   Depuis combien de temps votre personnage est-il à Savannah ; C'est un enfant de la ville qui y a grandi et qui y restera sans doute toute sa vie si personne ne vient l'en sortir de force.

   Fait-il des choses illégales ou au contraire, est-il plutôt sage ; Il ne fait rien d'illégale en soit, du moins il l'évite. Sauf si on considère qu'aller faire ses besoins dans les toilettes des femmes est un crime quand on possède un corps d'homme. En soit il préfère juste éviter d'avoir des problèmes supplémentaires dans sa vie, donc il évite de sortir du cadre de la loi. Pourtant cela ne l'empêchera pas sur un coup de tête de vous suivre dans une aventure illégale si l'envie lui prend.  

   A-t-il des penchants pour l'alcool ou la drogue ? les deux ? aucun ? ; Lukas boit beaucoup, trop même. Il a commencé au lycée en cachette, c'était et c'est toujours un moyen pour lui de s'échapper et de noyer ses problèmes.

   Qu'est-ce qu'on trouve sur sa table de nuit ; Une bouteille de Vodka vide, son téléphone, un rouge à lèvre, un cendrier remplit de mégots froids et une vielle lampe de chevet en forme d'ours en peluche bleu qu'il a gardait de son enfance.

   Que pense-t-il des armes aux usa ; Oui ça dérape souvent, mais il a grandit dans ce pays avec les armes aux mains des bas quartiers. Alors parfois certains idiots devraient s’abstenir d'en avoir et de jouer au con avec, mais franchement cela lui fait ni chaud ni froid. Lui même à une arme dans sa chambre, juste au cas où, pour se défendre.

   S'il pouvait retourner dans le passé, que changerait-il ; Il ne sait pas, il y aurait tant de chose à changer et pourtant il ne modifierait rien. Peut-être se montrer moins féminin à l'école, mais en même temps il avait besoin de s'affirmer. Peut-être ne pas commencer à boire pour lutter contre les envies de suicide, mais en même temps c'est grâce à l'alcool qu'il est encore en vie aujourd'hui. Peut-être, mais en même temps...

   Généralement, dans quels genres d'endroits traine-t-il ; Il traîne souvent au garage ou pas loin des courses de voiture illégales, dans des bars comme le Rocks on the Roof ou The royal Smork. Il lui arrive aussi de traîner au Le bon camarade quand il a envie de boire pour pas cher, au chaud et s'intéresser à des choses qui le dépasse. En faite il va dans un peu tous les bars de la ville en fonction de son humeur et parfois en enchaîne plusieurs en une nuit. Mais son bar de prédilection, celui où il risque d'y être à 80 % c'est le The Smocking Dog. Pas très glorieux comme endroit, mais pour une abomination comme lui, qui veut juste oublier dans l'alcool, l'endroit lui convient parfaitement. De plus c'est suffisamment loin de chez lui pour que son père ne vienne pas le chercher sur les supplications de sa mère.

   Il vit plutôt le jour ou la nuit ; Il est plutôt nocturne Lukas. Il ne sera pas rare de le voir au bar jusqu'à la fermeture de celui-ci, seul ou accompagné. Il aime particulièrement la nuit car elle la toujours fascinait depuis petit. Il y avait aussi un goût de grande personne dans ce moment de la journée car les activités pour les adultes s'y déroulent principalement. Bien sûr le réveil au matin est toujours difficile, entre le manque de sommeil et la gueule de bois.

   S'il pouvait changer une chose chez lui, qu'est-ce que ce serait ; Peut-être son alcoolisme, quoi que d'un côté cela l'aide à tenir le coup au quotidien. Du coup, il ne changerait probablement rien car il s'assume comme il est. C'est le monde autours de lui qu'il voudrait changer.

   A-t-il des projets d'avenir ; Il économise pour se payer un piano et des cours. Ce n'est pas un grand projet d'avenir, mais c'est le sien. Il envisage aussi de se trouver enfin son propre appartement.

   Décris ton personnage en deux ou trois phrases ; Lukas c'est ce gamin qui fait croire qu'il est fort et assume sa vie entièrement, mais qui finalement est si passif qu'il n'assume pas grand chose. Il a fini par accepter qu'on l'abandonne, prenant même ce fait pour acquis et enferme donc ses sentiments ; et pour supporter tout cela, il boit plus que de raison car l'alcool joyeux l'aide à oublier un instant qu'il est un monstre aux yeux des gens.

   
liens


   M ou F (20 - 35) ; C'est pas très clair entre vous, est-ce que vous êtes en couple ? Y-a-t-il une véritable attache ou juste des sex-friends ? C'est difficile à dire quand Lukas n'exprime pas clairement ses sentiments pour se protéger et qu'il décide de ne pas s'attacher plus que de raison car les gens ne font que passer dans sa vie. D'ailleurs Lukas te trompe, mais est-ce réellement tromper quand la relation n'a rien de définit ?  

   M (22-28) ; L'une des brutes du lycée, pas la plus violente, mais tu étais souvent là quand on s'en prenait à lui. Lukas l'a toujours eu amer, car à l'époque c'est toi qu'il aimait. Il n'était pas idiot pour le dire car il vous dégouttait suffisamment comme cela. Vous êtes toujours dans cette ville, vous vous croisez parce que ce n'est pas si grand ici. Lukas a toujours de travers l'époque du lycée, il t'en veut toujours de t'en être prit à lui. D'habitude il passe à autre chose, mais toi, il t'a aimé en secret durant tout le lycée, alors ça lui a fait horriblement mal. L'évolution au présent sera à voir ensemble    

   
hors-jeu

   obligatoire
   Prénom & Pseudo ; piou
   Âge ; 25 ans
   Pays ou région/ville ; France
   Autre(s) compte(s) ; C'est le premier:)

   facultatif
   Tu fais quoi dans la vie ; Graphiste et je viens de me lancer dans la rédaction d'un roman.
   T'es déjà arrivé saoul(e) au bureau/à l'école ; rJ'étais trop sage pour ça !
   Plutôt ville ou campagne ; Ville mais avec un accès facile à la campagne !
   Si tu pouvais inviter qui tu veux à dîner (même mort), ce serait qui ; Bonne question ! Je vais y réfléchir tiens... C'est quand même dur de choisir, mais je pense que je dirais Raphaël Haroche.
   Ta phobie la plus étrange ; La page blanche... un classique dans le domaine créatif.
   Les séries que tu aimes ; Je suis pas spécialement série.
   Quel est le film dont tu connais toutes les répliques par coeur ; Le cercle des poètes disparus
   Qu'est-ce que tu écoutes comme musique dans l'ensemble ; Un peu de tout, mais principalement de la variété, du rock, du métal et bien sûr mon amour de toujours le classique.
   Plutôt bouquin ou plutôt liseuse (ou fuck la lecture ?) ; Bouquin, même si j'ai une liseuse et que c'est vrai que c'est bien pratique.
   Si tu ne pouvais manger plus qu'un seul plat pour le reste de ta vie, ce serait lequel ; répondre ici.
   T'es plutôt du matin ou du soir ; Les deux : soit très tard le soir, soit très tôt le matin.
   La sieste pour toi, c'est le bien ou le mal ; Le bien ! Parce que quand t'es debout depuis 5h et que tu sais que tu retrouve pas ton lit avant 23h la sieste est vitale pour tenir.
   Quel est le pire cadeau qu'on t'ai offert ; Des trombones et des mitaines de toutes les couleurs (disons que des années en arrière ça m'aurait fait plaisir, mais pas y'a trois ans...).
   Raconte-nous une blague ; C'est trois nain qui vont à la mine. La premier il prend une pelle, le deuxième une pioche, qu'est-ce que prend le troisième ?
   
   
Spoiler:
 


   


RACONTE NOUS UNE HISTOIRE
They don't need to understand.
« - Maman, elle est jolie la robe.
- C'est vrai, c'est une très jolie robe. »

Le regard brillant de son fils lui fit comprendre qu'il ne la trouvait pas que jolie, il avait envie de la porter que ce soit sa robe à lui. Ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait manifester un intérêt pour ce qui était féminin. Elle l'avait surpris plusieurs fois à fouiller dans son maquillage pour s'appliquer du rouge à lèvre. Alors elle fouilla dans le rayonnage pour trouver une taille qui irait à son petit garçon avant de lui sourire.

« - Tu la veux n'est-ce pas ? »

Pour toute réponse il hocha vivement la tête de manière positive, les yeux remplient d'étoiles. Il n'aurait jamais cru que sa mère lui laisserait avoir sa propre robe. Il n'avait que 8 ans, mais cela n'avait pas d'importance, car c'était juste de la curiosité et que cela lui passerait. C'est ce que sa mère dû dire à son père pour qu'il accepte de voir son fils passer ses week-ends à la maison dans sa robe. Quand il la portait, Lukas n'avait pas le droit de sortir de la maison, le voisinage ne devait pas le voir ainsi car ce n'était pas naturel et qu'il risquait d'avoir des problèmes. Il ne comprenait pas bien les raisons qu'avançaient ses parents, mais il acceptait les règles car il était déjà bien trop heureux de pouvoir enfin porter ce qu'il aimait. Sa mère aimait le regarder tourner dans sa robe, assise dans le canapé, cigarette en main.

« - Tourne encore mon pretty boy. Comme tu es adorable. Demain on ira t'en acheter une deuxième.
- C'est vrai ? »

Il avait sauté sur le canapé à côté de sa mère, trop heureux à l'idée d'agrandir sa garde robe. Heureusement son père n'était pas à la maison à ce moment-là car il n'aurait jamais toléré une chose pareille. Ils avaient déjà du mal à boucler les fins de mois, alors acheter des vêtements inutiles à son garçon cela n'avait pas de sens, mais face à sa femme il ne faisait pas le poids.

« - Oui mon pretty boy, on va t'en acheter des nouvelles.
- Merci maman ! »

Il se blottit contre elle et resta là pendant des heures à regarder les cassettes d'opéra qu'il n'avait pas encore vu.

----

Lukas portait de plus en plus de vêtements féminin à la maison, ayant tout un étage dans son armoire consacré à ceux-ci. Son père l'ignorait et sa mère l'encourageait toujours un peu plus, lui offrant à chaque occasion une nouvelle pièce à sa collection. Sa dernière acquisition des chaussures à talon ; il apprenait avec sa mère à marcher avec dans le couloir, car il fallait apprendre pour avoir une démarche gracieuse. Seulement, voilà il avait 13 ans maintenant et il en avait marre de devoir se cacher. Il était sortit plusieurs fois en douce avec ses habits féminins et quand son père l'apprenait, il se prenait une gifle à chaque fois, mais ce n'était pas grave car il arrivait à sortir en étant lui-même.

Ce soir-là à la maison ça hurlait, tous les voisins devaient les entendre, mais c'était le dernier de leur soucis.

« - Putin je demande pas grand chose ! Je veux juste qu'on me laisse être moi !
- Et il est hors de question que tu ailles au collège, comme ça. Avait-craché son père avec dégoût.
- Mais c'est moi ! C'est ce que je suis !
- Une pédale ? Une fille ? Tu es quoi hein ? Parce que moi là je vois rien d'autre qu'une anomalie !
- Mais j'ai toujours été comme ça ! Merde ! C'est compliqué à comprendre ?
- Oh si et tu vas vite changer de ton avec moi !
- Mais vas te faire foutre ! Je vais pas changer de ton parce que ça te plaît pas ! Pourquoi j'ai pas le droit d'exprimer qui je suis ?! Pourquoi tu veux pas me laisser faire ? Tu as honte c'est ça ? Oui, ça a toujours été ça !
- Qui n'aurait pas honte ! De toute façon le débat est clos. C'est non.
- Nan le débat n'est pas... »

Lukas n'eut pas le temps de finir sa phrase que la main de son père s’abattit contre sa joue. Ça le lançait douloureusement, les larmes perlaient au coin de ses yeux. Dans un geste rageur il courut vers sa chambre, claquant la porte juste après avoir adressé un doigt à son père. Celui-ci faillit retrouver son fils pour le corriger, mais sa femme l'en empêcha. C'est elle qui retrouva leur fils allongé dans son lit en larme. Elle prit place sur le bord, caressant tendrement les cheveux déjà longs de Lukas, sans rien dire. Sentant la main douce de sa mère, il se redressa pour se blottir contre elle.

Elle lui passa la main dans les cheveux, fredonnant cette berceuse qu'elle avait l'habitude de lui chanter quand il faisait des cauchemars petit. Ils restèrent ainsi jusqu'à ce que Lukas se calme, partageant la même cigarette ensemble. C'était une habitude entre eux, un rituel qu'elle ne manquait jamais d'accomplir quand elle voyait son fils mal. Lukas frotta sa joue douloureuse, elle était encore rouge. Sa mère alluma une deuxième cigarette qu'elle lui passa et alluma une autre pour elle.

« - N'en veut pas à ton père. Il est dur, mais il t'aime. Il faut le comprendre ce n'est pas facile pour lui.
- Je le déteste ! Toi tu m'accepte, mais lui il refuse de comprendre.
- Tu sais mon pretty boy, j'ai du mal à te comprendre aussi. Tu es si féminin et pourtant tu reste un garçon. C'est compliquer à comprendre quand on ne ressent pas la même chose. Mais c'est d'accord pour moi.
- C'est d'accord ?
- Oui, demain tu iras au collège dans la tenue que tu veux. Qu'importe ce que dira ton père, je ne le laisserais pas faire. Tu as le droit d'être toi, de t'exprimer.
- Merci maman. Tu es vraiment la meilleure ! »

Il l'embrassa sur les lèvres, délicatement, pour la remercier avant de se blottir à nouveau contre elle. C'était déjà ça de gagné, sa mère acceptait qu'il soit comme il est, même si elle ne comprenait pas tout, même s'il restait son garçon et que cela lui faisait mal car il n'était pas un garçon, mais pas une fille non plus.

----

Il n'avait même pas tenu la journée avant que les coups pleuvent. Dès qu'il était arrivé il avait entendu les commérages dans son dos. Il s'y était attendu, il s'était préparé à les entendre. Ses amis l'avaient regardés dégoûté, mal à l'aise, ne sachant pas quoi en penser. Ils se doutaient que Lukas n'était pas comme eux, mais le voir s'afficher sans honte c'était une autre histoire. Les moqueries en classe, les regards interrogatifs des professeurs, c'était le début d'un nouveau quotidien. Pourtant il ne céda pas et resta la tête haute ; mais il la baissa le midi quand on s'en prit physiquement à lui dans les toilettes. Autant des garçons que des filles, ils le frappèrent, l'arrosèrent d'eau, ils ne lui épargnèrent absolument rien.

Il avait attendu, enfermé dans une cabine, que la reprise des cours sonne pour sortir. Il n'était pas beau à voir : complètement détrempé, son œil droit aller prendre une teinte bleuté d'ici peu, son nez et sa lèvre inférieur avaient saigné sous les coups. Il était sûr d'avoir des bleus sur le reste de son corps aussi. Prenant une grande inspiration il rentra chez lui, séchant pour la première fois les cours de l'après-midi. Chez lui il n'y avait personne, il était donc libre de pleurer et de se soigner. Sa vie allait être dure s'il voulait continuer sur cette voie. Finalement il se demandait si son père n'avait pas raison. Peut-être devrait-il ne pas persister, mais en même temps il n'avait pas envie de se mentir à lui même.

Sa mère le trouva assit au pied de son lit le soir, la tête basse, cigarette à la bouche. Bien sûr l'école l'avait appelé pour son absence et elle s'était douté du motif. Elle connaissait son fils après tout, il voulait se montrer fort, mais il était fragile à l'intérieur. Sans dire un mot elle s'approcha de lui pour le prendre dans ses bras et commença à le bercer. C'est lui qui fut le premier à prendre la parole.

« - C'est moche hein ?
- Un peu de fond de teint et on n'y verra rien.
- Finalement papa avait peut-être raison...
- Mais as-tu envie de te forcer ?
- Je sais pas maman. Je sais vraiment pas. Aujourd'hui ça a été horrible, mais en même temps c'est ce que je suis.
- Alors soit fort, affronte-les et montre leur qu'ils n'auront pas raison de toi. Je serais toujours là à la maison pour te consoler.
- Tu crois que je serais assez fort ?
- Tu es mon fils non ? Tu es mon pretty boy depuis l'âge de 8 ans non ? Alors tu seras fort car c'est ce qui fais battre ton cœur mon garçon. »

Il la serra fort dans ses bras. Il ne saurait pas ce qu'il ferait sans elle. Sa mère était définitivement la meilleure des amies qu'il pouvait rêver d'avoir. Lukas n'avait pas la force de sortir de sa chambre pour faire face à son père, alors sa mère le couvrit, prétextant un mal de crâne. Le lendemain matin, lorsqu'elle le réveilla, elle lui montra comment se maquiller pour cacher les traces de son agression. C'était à croire qu'elle avait eu l'habitude de le faire elle-même et avant que son fils parte pour l'école, elle glissa dans son sac une trousse de maquillage pour qu'il puisse faire des retouches au besoin. Elle savait qu'il en aurait besoin. L'enfer commençait pour lui, mais il était assez fort pour y survivre.

----

Trois mois qu'il vivait cet enfer, les agressions physiques s'étaient calmées avec le temps, même si elles étaient toujours là. Le plus dur finalement c'était les attaques psychologiques. Il avait perdu ses amis, il s'était retrouvé isolé, en permanence moqué. Personne ne voulait faire de binôme avec lui pour les devoirs et quand il en avait un, celui-ci traînait du pied pour travailler, faisant tout faire à Lukas. Lui il subissait sans rien dire, juste en leur montrant qu'il irait jusqu'au bout, qu'il ne lâcherait pas. Il serait suffisamment fort pour leur survivre. Pourtant certain soir dans sa chambre, il pleurait, une lame de rasoir à côté de lui. Il avait plus d'une fois eu envie de mettre fin à tout cela, incapable de faire marche arrière, mais épuisé des agressions qu'il subissait. Il était arrivé une fois ou deux qu'il se scarifie sans aller jusqu'au bout : sa mère ne l'aurait pas supporté, sa mère était là pour lui, elle croyait en lui malgré qu'elle soit incapable de le comprendre.

Alors ce soir là en rentrant des cours, il s'arrangea pour acheter de l'alcool. Dans les petits commerces des bas quartiers l'âge n'était pas vraiment un problème. Il suffisait d'avoir l'argent pour. D'ailleurs le vendeur avait l'habitude de le voir venir acheter les cigarettes de sa mère, alors une bouteille de vodka n'était pas un problème, c'était certainement pour sa mère puisqu'il prenait aussi les cigarettes. Sur le toit de son immeuble il but la première gorgée qui le brûla. C'était dégoûtant, tout comme lui, alors il continua et finalement la brûlure passa, devenant agréable. Son père le retrouva complètement saoul, la bouteille gisant vide à ses côtés, pendant que Lukas vomissait le liquide. Il le gifla, lui arrachant à la place des hurlements de colère, un sourire provocateur. Son père pouvait le gifler autant qu'il le voulait, il avait apprit à encaisser bien plus dur.

Le lendemain, sa mère appela l'école pour dire que son fils était malade. Elle avait prit sa journée pour rester avec lui, regardant des opéras, parlant de tout et de rien et quand il se sentit un peu mieux, ils allèrent faire les magasins pour trouver un nouveau chandail. Par la suite Lukas prit l'habitude de boire quand il n'en pouvait plus. Sa mère n'aimait pas le voir dans cet état, mais elle comprenait qu'il en avait besoin pour tenir alors elle ne disait rien. Après tout elle était incapable de lui refuser quoi que ce soit à son pretty boy.

   


Dernière édition par Lukas Taifer le Dim 14 Oct - 15:19, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6408-lukas-taifer-s-he-uc#158154 En ligne

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 195
▹ points : 14
▹ pseudo : bangkok, Laura.
▹ crédits : astra ; old money ; baalsamine ♥
▹ avatar : ira chernova.
▹ signe particulier : ses tatouages et sa cicatrice au bas du ventre, vestige d'un avenir qui n'est plus.
☽ ☾

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 1:42

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 1204
▹ points : 77
▹ pseudo : imnohuman
▹ crédits : XERXES. (ava) ASTRA (sign) VOCIVUS (icons)
▹ avatar : Jena Goldsack
▹ signe particulier : Un joli cul.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: Heu on va s'calmer.
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 8:19

Bienvenue parmi nous !
J'adhère au choix du personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5769-huitieme-meadbhveille-du-monde http://thenotebook.forumactif.org/t5801-meadbh-o-driscoll#146748

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 29
▹ points : 2
▹ pseudo : piou
▹ crédits : piou
▹ avatar : Stav Strashko
▹ signe particulier : Une femme à la pomme d'adam, un mécanicien en talon aiguille, une bouteille d'alcool en permanance glissée dans son sac, un besoin tactile à assouvir, mais pas envie de s'encombrer de sentiments.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: Tout disponible
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 11:12

Merci à toutes les deux

@Meadbh O'Driscoll contente que tu adhère au personnage ! Va y avoir matière à drama avec lui (enfin comme avec tous les persos de ce forum j'ai l'impression de toute façon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6408-lukas-taifer-s-he-uc#158154 En ligne

avatar
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2495
▹ points : 14
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : vert alligator (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign) + vocivus (icns)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 11:34

Bienvenuuuuuue
Déjà STAV mais en plus j'aime beaucoup Lukas, je veux le câliner stp
Je viendrai te poker pour des liens, je pense qu'il y a des trucs possibles avec mes gamins fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 29
▹ points : 2
▹ pseudo : piou
▹ crédits : piou
▹ avatar : Stav Strashko
▹ signe particulier : Une femme à la pomme d'adam, un mécanicien en talon aiguille, une bouteille d'alcool en permanance glissée dans son sac, un besoin tactile à assouvir, mais pas envie de s'encombrer de sentiments.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: Tout disponible
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 11:48

Merci

Alors oui Stav et puis il collait parfaitement au personnage que je voulais faire, alors j'étais obligée de le prendre ! Et vas-y câline le autant que tu veux, ce n'est pas lui qui te dira non, au contraire il t'en réclamera d'autres.

Et si tu veux, tu peux déjà poker ma boîte mp Je n'ai plus que l'histoire à rédiger de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6408-lukas-taifer-s-he-uc#158154 En ligne

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 215
▹ points : 56
▹ pseudo : roi peste.
▹ crédits : kwnkj.
▹ avatar : charlie heaton.
▹ signe particulier : l'est pâle comme un mort et y se traîne des cernes de quinze km. s'ajoute à ça finalement pas grand-chose, seulement un trait noir tatoué sur majeur du côté de la main droite.
☽ ☾

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 11:51

bienvenue, bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
petit poney
▹ posts envoyés : 1997
▹ points : 37
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : iconcuzbored (avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 12:13

heu ce perso de malade ? gné gné gné je suis tellement tellement tellement fan j'aime tellement l'idée, j'aime tout, le choix d'avatar et ta plume.
Tkt c'est le bon endroit pour le drama et tout.
Je viendrais surement te poker pour des liens !
Courage pour la fin de ta fiche en tout cas hésite pas si tu as une question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 42
▹ points : 3
▹ pseudo : ArMoNiCa
▹ crédits : bazzart
▹ avatar : damaris goddrie
▹ signe particulier : la moue. l'sourire facile. puis la moue.
☽ ☾

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 13:46

ce personnage, mais ce personnage
de l'avatar à la plume, c'est grave d'en être amoureuse?
plus que bienvenue parmi nous en tous cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6389-le-coeur-random-jae#157623

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 29
▹ points : 2
▹ pseudo : piou
▹ crédits : piou
▹ avatar : Stav Strashko
▹ signe particulier : Une femme à la pomme d'adam, un mécanicien en talon aiguille, une bouteille d'alcool en permanance glissée dans son sac, un besoin tactile à assouvir, mais pas envie de s'encombrer de sentiments.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: Tout disponible
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 14:15

Merci vous trois vous allez me faire rougir !

@Anca Popescu mais vient donc me poker pour des liens en mp si tu as déjà des idées :)

@Jae Wheeler carrément amoureuse ? Roh mais oui tu as le droit de l'aimer. Il a besoin d'amour après tout.

EDIT : Fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6408-lukas-taifer-s-he-uc#158154 En ligne

avatar
petit poney
▹ posts envoyés : 1997
▹ points : 37
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : iconcuzbored (avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Dim 14 Oct - 18:58



FELICITATIONS
t'es dans le game

bon beh tout est bon pour moi du coup t'as vaincu la fiche je valide ça et une admin passera vite te mettre ta couleur !


Et voilà, tu es validé(e) !
Félicitations et bienvenue ici, chez les psychopathes.

Maintenant, avant tout, présente ta bête au monde en postant notamment tes fiche personnage et ta fiche de liens. Pense aussi à recenser ton métier et tu peux également ajouter ton personnage au fc directory. Si tu as besoin d'aide pour tes premiers pas sur le forum tu peux faire appel à un parrain il t'aidera à te sentir intégré(e) au forum. Parlant de ça, tu peux faire un tour au speed-dating rp ou à la roulette des liens pour trouver tes partenaires de crime. Après ça tu pourra participer pleinement à la vie du forum en rejoignant notamment le discord ou le tumblr mais surtout en passant ta vie à flooder.

Allez, amuse toi bien !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 4272
▹ points : 25
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : amor fati (av), whi (pr). sign/ tumblr (gif) lomepal (paroles)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    Lun 15 Oct - 11:10

j'aime tellement ce choix d'avatar, et alors ce personnage
bienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid
Contenu sponsorisé

☽ ☾

MessageSujet: Re: Lukas Taifer - s/he    

Revenir en haut Aller en bas
 

Lukas Taifer - s/he

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi ici aussi ? ~Lukas~
» Forum Lukas Delcourt --> photos de Laly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: RACONTER :: raconter son histoire :: bienvenue à savannah-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, multicomptes.
// bazzart, tumblr, faceclaim.