Partagez
 

 even the gangsters can sing. (BO&KIDS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JJ O'Reilly
banana-split on me
▹ posts envoyés : 2817
▹ points : 51
▹ pseudo : mathie (miserunt)
▹ crédits : moi (ava + gif) & tumblr
▹ avatar : yuri pleskun
▹ signe particulier : regard fendillé, la folie qui crame au fond de son regard, la gueule toujours un peu cassée et l'allure dézinguée.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis bookée.
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyLun 13 Juin - 18:05

GANGSTA WAR
i'm a single lady.

+ Privilégiez les réponses courtes, avec de l'action, plutôt que de longues réflexions internes.
+ Quand vous faites une action avec quelqu'un, faite-le ressortir en mettant son prénom en évidence dans votre rp (dans le mien par exemple, c'est une italique souligné) afin que ce soit plus facile de s'y retrouver. Ne le faite que si vous intervenez auprès de quelqu'un. Par exemple, pas besoin de mettre mon nom en évidence si vous écrivez un truc genre "JJ me sors par les yeux, je lui lance un regard noir". (même si je sais que vous l'aimez trop en vrai  even the gangsters can sing. (BO&KIDS) 3727266148 )
+ J'ai établis un ordre de passage afin de faciliter les choses et que tout le monde sache où on en est. Si ça ne vous convient pas, pour X raison, mpottez-moi I love you

1. JJ
2. Trixia
3. Samih
4. Damian
5. Eanna
6. Seven
7. Sin
8. Barbra
9. Ailish



Ce soir, on est tous de sortie, enfin, il manque le frère et la sœur, Ailish et Max, qui se sont échappés on ne sait où encore. On a juste eu le droit à un sms nous indiquant qu'ils nous rejoindraient peut-être plus tard, à voir. Qu'importe, Samih, Nana et Sin sont là, c'est le plus important à mes yeux. Et au moins, ça évitera une nouvelle querelle Nana/Ailish. Bien que ça me mette dans tous mes états quand elles commencent à s'engueuler, surtout à cause de moi. Je me sens à chaque fois comme un prince devant son harem, totalement jouissif. On traine dans la rue, mon bras autour des épaules d'Eanna et on discute fort, on gueule presque, pour pouvoir s'entendre, parce qu'on cause tous en même temps. On cherche un endroit où se poser, un bar, n'importe quoi. Et c'est là qu'on passe devant un écriteau, une espèce de tableau noir avec écrit en gros, à la craie blanche : SOIRÉE KARAOKÉ. J'oblige tout le monde à s'arrêter et là, je me tourne vers Samih et lance : - Je donnerais ma vie pour voir Sam chanter. ON Y VA ! J'éclate de rire, rien que de l'imaginer tétanisé sur scène, à marmonner des choses incompréhensibles dans son micro et toute la salle qui le hue. Non pas que j'ai envie de le voir se faire humilier, non, c'est pas ça. Mais je crève d'envie de le voir essayer de se lâcher un peu. J'oblige alors tout le monde à rentrer, ignorant les éventuels contestataires -je parle notamment de Sam, y a que lui pour jouer les rabats joie. Une fois à l'intérieur, on découvre l'ambiance tamisée. Juste une lumière bleuté sur la scène, le reste est plongé dans l'obscurité. Ça me plait bien, je vais peut-être pouvoir tripoter Nana pendant que les autres chanteront. On s'avance et je désigne une table de libre vers le bord de la scène. On peut pas dire qu'il y ait foule ce soir. Mais là, c'est la douche froide. Sur la table d'à côté, y a cette bande de crétins de Bo. A l'exception de Jimmy et de Joe -ce qui n'est pas plus mal d'ailleurs. Je me raidis aussitôt et attire l'attention des kids. - Raclures à 10h. Que je marmonne en les pointant du doigt. Qu'est-ce qu'ils foutent là ces crétins ? On peut pas faire trois pas dans cette ville sans tomber sur leurs sales gueules ? J'hésite à faire demi-tour mais non. Je refuse de quitter un endroit à cause des Bo. C'est eux qui vont se tirer. On s'approche de notre table et je passe derrière la leur, au passage, j'en profite pour refiler une tape à l'arrière du crâne de Trixia. Elle se retourne aussitôt, attirant alors l'attention de tout le reste de sa troupe. Là, je leur fais un grand sourire et lance : - J'me disais bien que ça sentait la merde par-ici. Et puis je me vautre comme un pacha sur la banquette, attrapant Nana par la main au passage pour l'inciter à s'asseoir également. Mon regard ne quitte pas les clodos d'en face. Cette soirée risque d'être beaucoup plus amusante que prévue.


Dernière édition par JJ O'Reilly le Mar 28 Juin - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t433-la-vulgarite-a-ses-raisons-que-la-raison-s-en-bat-les-couilles http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66440 http://thenotebook.forumactif.org/t439-jj-o-reilly http://thenotebook.forumactif.org/t764-jj-o-reilly-formspring http://miserunt.tumblr.com/
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyLun 13 Juin - 22:44

GANGSTA WAR
i'm a single lady.



Une soirée karaoké. Une idée farfelue. Elle ne se souvient pas avoir jamais participé à ça. Faut dire qu'elle a toujours trouvé le concept de se ridiculiser sur scène un peu absurde. Ceci dit, pourquoi pas. C'est ce qu'elle se dit quand Damian lui demande avec vigueur si elle veut se joindre à la troupe. La nigaude avait l'air si enjouée à l'idée de cette soirée qu'elle a su la convaincre. Après tout, peut être même que ça lui changera les idées. Elle vit trop dans ses souvenirs. Un monde qui existe plus depuis longtemps mais qui la hante. Plus rien ne suffisait à l'apaiser. Elle avait beau tout faire, ça ne changeait rien. Faut dire qu'elle avait longtemps aimé tout le monde et pensé que tout le monde l'aimait. Jusqu'à ses douze ans quoi. Imaginez la douche froide. Ils s'installent, une table au fond. Elle la dernière sur la banquette rouge et ringarde. Ils commandent, une pinte pour elle, choix qu'elle regrette. Elle aurait du se saouler avec un truc plus fort. Son cœur n'est pas réellement à la fête mais elle sourit à ses compagnons de jeu. Ceux qu'elle a rejoint. Ceux pour qui elle a quitté les Kids. Elle sait pas vraiment pourquoi, elle les aime pas plus que ça. Besoin d'appartenance sans doutes. Ils trinquent, à tout, à rien, ça n'a jamais vraiment eu de sens pour elle cette coutume, elle ne se réjouit de rien de toute façon. Sans qu'elle comprenne, un pichenette la laisse pantoise. Pas douloureux mais particulièrement agressif. JJ. Enflure. Il s'est pas assez défoulé la dernière fois faut croire. « Putain mais c'est quoi ton problème abruti ! » sors t-elle. Elle secoue la tête et le regarde arborer ce sourire satisfait qui lui file la gerbe. Suivit de près par son double féminin et une bonne partie de la bande, elle lui assène un regard noir. Elle peste. Il rit. Il a le don de la rendre folle. Sans demander son reste, elle récupère sa bière devant elle et projette le contenu entier du verre sur JJ. Ca te fera la pieds, pauvre type ! pense t-elle, assez fière de son geste. Surtout que cette fois, avec tout ces témoins, elle risque moins de se faire trucider. On lui a souvent dit que l'enfer, c'était quand on ne pouvait plus voir les gens qu'on aime. Non, l'enfer c'est JJ et personne d'autre. « T'avais l'air d'avoir soif ! » Elle jubile à l'idée de le faire sortir de ses gongs. Le hic. C'est qu'elle a plus rien à boire. « J'vais me reprendre un verre. » Elle se lève et prend la direction du bar avant de se trouver nez à nez avec Samih et Sin. Elle lui arracherait bien sa perruque rousse pour la lui faire bouffer mais elle passerait pas par la case depart nest ce pas ? Ils ont l'air d'un petit couple là, l'un à côté de l'autre. Cette simple idée la révulse mais elle passe devant sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas

Samih Scully
Rest In Prison
▹ posts envoyés : 1934
▹ points : 23
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : dude (avatar) tumblr (gifs) beerus (code signa) soad, white stripes (textes)
▹ avatar : rami malek
▹ signe particulier : des yeux de magicarpe
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open bar
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 14 Juin - 8:36

Honnêtement il aurait préféré qu'Ailish et Max soient là. Parce que là, tous les quatre à déambuler dans les rues de Savannah, ils ont l'air d'être deux petits couples qui se font des double-rencards, ce genre de conneries que font les gens normaux. JJ et Eanna se promenaient bras dessus bras dessous et Samih, à côté de Sin, ne savait même pas comment réagir. Il devait lui tenir la main ? Non, absolument pas. Quand bien même leur secret avait été révélé à JJ (et qu'il l'avait sûrement répété à Eanna en pleine levrette). Sans ce dérapage, sans doute l'aurait-il pris par les épaules lui aussi, ne serait-ce que pour déconner sur le fait qu'ils n'allaient pas tenir la chandelle toute la soirée. Mais là, voilà, il avait une main dans la poche de sa veste à capuche, l'autre tenait un joint. C'était bien ça un joint, ça occupait les mains. Distance de sécurité oblige, il marchait deux pas sur le côté des autres. Et puis voilà, un écriteau diabolique vint apparaître devant eux. Karaoké. Je donnerais ma vie pour voir Sam chanter. ON Y VA ! Ca ne ressemblait pas à une question. Sam regarda longuement JJ avec un petit air suppliant. Oh non ! Je dis ça pour vous, c'est terrible quand je chante ! En plus de chanter incroyablement faux, il n'était pas du tout en rythme, ça vous poussait au suicide le plus heureux des hommes. Mais voilà, pas le temps de dire ouf que JJ et Eanna s'engouffraient dans le bar-karaoké. Juste avant que Sin Ne disparaisse avec eux, réflexe bidon, Sam l'attrapa par le poignet pour la forcer à rester à l'extérieur. Allez, j'ai même pas finis de fumer... trop tard, la rouquine l'entraînait à l'intérieur en riant, lui laissant juste le temps de tirer une dernière taffe et de balancer la moitié du pétard sur le goudron. A peine eurent-ils fait trois pas à l'intérieur que JJ s'arrêta aussitôt et indiqua du doigt, tel l'enfant malpoli qu'il était, des banquettes, occupés. Raclures à 10h. Samih se stoppa net. Les Bos. Il prit une seconde pour analyser le quatuor. Joe et Jimmy ne semblaient pas être là, cela éviterait sans doute pas mal de débordement, surtout vis à vis de JJ. Il ne pouvait pas se retrouver dans la même pièce que son ancien ami sans péter littéralement un câble. Et puis sans Joe, Sam s'éviterait de finir en chialant dans un coin des chiottes après l'avoir vu rouler des pelles à Trixia. D'ailleurs, Trix, elle était là, elle ne les avait pas vu. Sam reportage rapidement son regard sur Seven, sentant au fond de son être un boule de feu se former. La raison les poussait à se barrer, après tous les Bos étaient là les premiers. Sauf que Sam était raisonnable la majeure partie du temps, mais pas quand il voyait Seven. Son visage se durcie, il indiqua du menton une table vide. Allez, on s'installe ! Dit-il froidement. Ca, c'était le Sam chef de bande qui parlait, celui qui devenait intraitable devant ses ennemis. Ainsi, la joyeuse troupe s'engouffra dans le bar. Evidemment que c'était une mauvaise idée. JJ le prouva une seconde plus tard en tapant derrière la tête de Trixia. Sam avala sa salive, c'était un peu trop tôt pour la confrontation là. J'me disais bien que ça sentait la merde par-ici. L'égyptien leva les yeux au ciel. Et là, ça se passa trop vite. La pinte de bière de Trix termina sur JJ. Sam eut un mouvement de recul, attrapant du bras Sin au passage pour lui éviter de se retrouver trembler. Il écarquilla les yeux. Oh merde, ça sentait pas bon ça. T'avais l'air d'avoir soif ! Balança la traitresse. Sam s'interposa entre eux deux avant même que JJ ne puisse répondre. Il se tourna d'ailleurs vers lui, le poussa légèrement en avant. Le plus sérieux du monde, il demanda comme un service : Ca va, ca va ! Va nous trouver une table. Inutile que ça parte en baston générale dès la première minute. JJ et Eanna disparurent donc sur une banquette, se laissant lourdement tomber sur les coussins, l'air mauvais. Sam les regarda faire, prévenant, mais dès qu'il voulu dire à Sin que la voit était libre et qu'ils pouvaient les rejoindre, Trix était là, devant eux. Elle les regardait bizarrement, Sam la considéra longuement aussi. A 8 dollars la pinte, ce n'était pas très intelligent ça. commenta-t-il le geste d'humeur de son ex. Il accompagna le tout d'un sourire mauvais et puis, le main dans le dos de Sin il la poussa légèrement pour l'inciter à rejoindre les autres. Il ne savait pas pourquoi il faisait ça, sans doute à cause des millions de crise de jalousie que Trix lui servait à l'époque au sujet de la rouquine. Ainsi, Sam et Sin commencèrent à rejoindre les autres, non sans un regard plein de haine pour Seven. D'ailleurs, le regard du dealer croisa celui de l'égyptien. Ce dernier lui promettait des yeux qu'il ne ressortirait pas de ce bar entier ce soir. Et juste avant que Sam ne dépasse la table des Bos, il se pencha et attrapa tout un tas de serviette en papier qui siégeait au centre de leur table. Rapidement il rejoint le reste des Kids. Il balança quelques serviettes à JJ pour qu'il puisse s'essuyer, signer la paix pendant les cinq prochaines secondes. Vous avez commandé ? Demanda-t-il innocemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t442-requin-tigre-samih http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t461-samih-scully http://thenotebook.forumactif.org/t769-samih-scully-formspring
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 14 Juin - 18:54

Moi j'dis qu'on va chanter ! Tu gueules dans la rue. Il est même pas onze heures p'tain, ferme ta gueule et calme-toi un peu. Mais tu peux pas. Tu peux pas, parce que t'as pris ta bonne amie Cookie avec toi. Et pis tu l'as p't'être même sniffé avant de sortir. Ceci dit, t'es contente de passer une soirée avec ta bande. 'Fin, il manque Joe et Jimmy, mais bon. T'es quand même contente de ceux qui sont là. Y'a seulement Trix qui semble un peu rabajoie, car elle avait pas l'air super enthousiasme d'y aller. Ceci dit, tu pousses Barbra, Trix et Seven dans le bar karaoké que t'as choisi. En entrant, c'est comme si tu t'prenais une gifle dans le visage. Tu t'attendais à faire la fête, ici, bordel. Mais y'a que quelques personnes dans le bar. Y'en a une qui chante, d'ailleurs, et tu manques pas d'l'encourager. T'es la seule à l'faire aussi, mais à quoi bon venir chanter si c'est pas pour s'lancer des mots d'encouragement ? Tu déchires grave toi ! Tu pointes la fille sur scène et lèves tes pouces en sa direction. Elle t'lance un regard croche, mais tu t'en occupes pas. Tu t'occupes jamais des regards des gens, après tout. Une fois sur la banquette, tu t'laisses tomber à côté de Sev et le pousses avec ton épaule, comme pour le féliciter d'être rentrer dans c'bar qui est loin d'être son genre. Un serveur vient vous voir et prend la commande d'vos premiers verres, qui seront sûrement pas vos derniers. T'as envie d't'amuser, d'faire la folle. Un rhum and coke pour moi, m'ssieu ! Les autres passent leurs commandes et puis enfin, la soirée peut commencer. Vous buvez, vous parlez, y'a des canards qui vont chanter sur scène et vous vous marrez. Enfin, c'tait le cas. J'me disais bien que ça sentait la merde par-ici. Sale con, ce JJ. Tu le regardes dans les yeux, lui envoyant un message clair de '' y'a que ta gueule qui sent la merde ici ''. D'ailleurs, tu lui dis à voix haute. Y'a de ta gueule qui fait bouger d'l'air, là. D'vant les autres, t'essaies toujours de paraître plus hostile envers les Kids. Tu veux pas leur déplaire, quoi. Et puis ce JJ a le don de casser ta soirée, votre soirée, d'ailleurs Trix lui balance son verre au visage. T'éclates de rire. Trop fort, encore une fois. Mais il l'a bien mérité, celle-là. Tu lances en même temps un sourire discret à Eanna, vous êtes amies mais personne le sait ici. Pendant qu'les autres se remettent de leurs émotions, tu prends une gorgée de ton verre et adresse un regard espiègle à Barbra, qui est assise en face de toi. Alors Barbra, c'est moi ou JJ te matait les seins là ? En vérité t'en sais rien, tu sais juste que JJ s't'un pervers et que Barbra, ben c'est Barbie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMer 15 Juin - 18:10


Sortir avec les kids, c’est la vie. Sortir avec les kids, ça donne l’impression d’être les rois de la rue. On gueule comme si on était chez nous, comme si on avait peur de rien. Max et Ailish n’ont pas su venir et c’est vrai que c’est un peu bizarre. Ça veut dire qu’on aura pas notre « séquence ragot » aux toilettes avec Ailish mais comme ça veut aussi dire qu’on va pas s’engueuler, ça s’annule. Alors qu’on cherche un bar à envahir comme un nouveau territoire, JJ nous arrête. Soirée Karaoké, ça dit sur un panneau à la craie. « Je donnerais ma vie pour voir Sam chanter. ON Y VA ! » Je ris, coulant un regard vers l’intéressé pour voir sa réaction. « Oh non ! Je dis ça pour vous, c'est terrible quand je chante », il proteste. Ce n’est pas suffisant pour arrêter le mouvement et, déjà, on entre. Mon avis c’est que tout le monde sait chanter, à condition d’avoir le bon degré d’alcool dans les veines. Le défi, ce sera donc de trouver la dose adéquate pour transformer Samih en candidat de The Voice. Je souris à l’idée quand mon copain s’exclame : « Raclures à 10h. » Je regarde dans la direction qu’il pointe mais ce n’est même pas nécessaire : bien sûr qu’il parle des Yobbo. Merde, putain. En plus y a cette pute de Barbra. Je sais très bien que c’est elle qui a mis de la crème dépilatoire dans mon shampoing l’autre fois. Je serre les dents et, perdue dans mon imagination vengeresse, je vois à peine que JJ s’en prends à Trixia d’entrée de jeu. Ce sont ses paroles qui ramènent mon attention vers elle : « Putain mais c'est quoi ton problème abruti ! » Parce que faut croire qu’il n’était pas suffisant de l’insulter, elle lui balance également son verre à la gueule. « PUTAIN TRIX !! », je crie instantanément parce que j’étais pas loin et ça a éclaboussé sur moi. C’est plus de la surprise que de la véritable colère, ceci dit. Je la fusille du regard mais JJ m’attire avec lui sur une banquette parce que Sam lui a demandé de trouver une table. J’intercepte quand même le sourire de Dam et lui réponds vaguement. J’aurais voulu oser le clin d’œil mais vu comme c’est déjà entrain de partir en live, on va éviter. Bref, on s’assied avec JJ et, me moquant gentiment de lui, je souris et j’dis : « Hé, t’as de la bière, là. » avant de l’embrasser, assez rapidement. C’est pas que ça me dérange de lui rouler des patins en public – c’est même vachement habituel –  mais là, l’atmosphère est plutôt tendue. « Plus sérieusement », j’ajoute quand nos lèvres se séparent, « j’espère que tu vas pas te laisser faire comme ça. Sérieux, c’est un putain d’affront. T’es pas d’accord, Sin ? » Je lève les yeux vers elle puisqu’elle et Sam viennent de nous rejoindre. « Vous avez commandé ? », demande d’ailleurs ce dernier, certainement avec l’espoir de changer de sujet.  « Non, par contre sur le panneau, là » j’indique un écriteau en face de notre table « il est mis 18$ la cruche de 2L de bière, ça le fait non ? J’suis pas douée en math mais ça m’a l’air plus rentable que payer 8$ la pinte. » Oui, le changement de sujet de Sam a fonctionné sur moi. J’suis presque entrain d’oublier les nuisances.


Revenir en haut Aller en bas

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMer 15 Juin - 19:17

Les soirées karaoké, c'est ringard, mais avec assez d'alcool dans l'sang ça devient dément. Mais p'tain, pas dans un bar comme ça. C'est la loose. C'est pas digne d'eux. Pourtant Seven a pas l'temps de protester, puisque Barbra, Trix et lui s'retrouvent poussés à l'intérieur sans que Damian leur demande leur avis. Alors il va s'avachir sur la banquette comme un gosse puni. « J'vous préviens : la prochaine fois, on laisse pas Dam choisir l'bar, » qu'il balance à Barbra et Trixia discrètement. Mais dans l'fond, il est plutôt content d'être là. Puis il est bien entouré : trois jolies filles juste pour lui, il se sent comme le roi d'la soirée. Tellement qu'il commande non seulement un whiskey, mais aussi des shots de tequila pour lui-même et les trois autres Yobbo. Ça s'annonce pas si mal que ça, jusqu'à ce qu'il aperçoive les Kids. Ses muscles se tendent, ses doigts se crispent en poings. C'est automatique ; il est prêt à leur sauter à la gorge. Mais il bouge pas. Ricanant légèrement quand JJ heurte la tête de Trixia, parce qu'elle a beau être dans son groupe, c'est qu'une foutue pièce rapportée et il l'aime toujours pas. Alors il s'fout de sa gueule, puis il éclate carrément de rire quand elle riposte en envoyant sa bière dans la tronche du rasé. « À la tienne ! » Il gueule à l'attention de Trix autant que de JJ, histoire de féliciter l'une et s'moquer de l'autre. Il est presque déçu de pas avoir du pop-corn, mais son verre fera l'affaire et il en avale une longue gorgée qui lui brûle la trachée. Et puis il voit Samih, avec ses yeux de merlan frit. Yeux qui sont vrillés sur lui, comme des lasers. Connard. La réaction de Sev ne s'fait pas attendre : il soutient le regard de Samih, avant d'afficher un sourire ironique et de brandir son majeur haut dans les airs. Il compte pas laisser c't'enfoiré croire qu'il est le maître ici. Certes, il a gagné la dernière fois. Mais ça veut pas dire qu'les rôles peuvent pas s'inverser – et Seven compte bien finir par se venger. Sauf qu'il doit s'tenir pour le moment, et qu'il trouve rien de mieux pour ça que d'observer Damian. Y a qu'elle qui peut l'apaiser, même sans qu'elle ait besoin de lever le p'tit doigt. Pourtant, ce qu'il voit, c'est le sourire qu'elle échange avec Eanna. Mais il dit rien. Il lui lance juste une œillade interrogative, pour lui montrer qu'il les a grillées. Il préfère s'taire tant que Barbie et Trix sont dans l'coin, même s'il est franchement perplexe. En attendant, il attrape son propre shot de tequila, invitant ses drôles de dames à en faire de même. « Santé les meufs, vous êtes quand même bien plus baisables qu'ces morues de Kids ! » Et bien sûr, il fait en sorte d'le dire assez fort pour que l'autre bande puisse l'entendre. C'est puéril, complètement con et pas franchement utile. C'est bien pour ça qu'il le fait. Et comme ça lui suffit pas, il profite d'avoir l'attention des Kids pour leur adresser un p'tit mot gentil au passage. « D'ailleurs, les gars, j'espère qu'vous avez pris vos précautions avant d'venir ! Ce s'rait con que vous fassiez encore dans votre culotte, m'voyez. J'dis ça, j'dis rien. » Il fait clairement allusion à la soirée où il leur avait distribué un violent diurétique – un moment magique, vraiment. Il en est toujours aussi fier et il se permet un clin d'œil dans leur direction, avant d'engloutir sa tequila. La partie peut commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMer 15 Juin - 20:19

oh bordel. on dirait deux p’tits couples, là, dans la rue. jj et eanna d’un côté, roucoulant alors qu’ils se battaient y’a encore deux jours (ou deux heures ?) et samih et elle, avec une distance de sécurité digne du code de la route. on est en agglomération, alors ça fait un mètre. c’est loin quand même, un mètre… et sin, elle regrette un peu l’époque où samih l’aurait prise par les épaules en gueulant que tenir la chandelle, ça craint. « je donnerais ma vie pour voir Sam chanter. ON Y VA ! » sin qui rit, beugle un : « p’tain, moi aussi ! » dans le but de détendre l’atmosphère toujours tendue entre samih et elle.
alors que sin s’apprête à entrer, y’a samih qui lui attrape le bras. « allez, j’ai même pas finis de fumer… » qu’il lui dit. sin, elle ouvre la bouche pour accepter de rester quelques instants avec lui dehors mais elle a trop peur alors, en riant, elle continue d’avancer et amène samih avec elle.
ils entrent dans le karaoké ; y’a une meuf qui chante comme une casserole et sin, elle arrive pas à se retenir de se boucher les oreilles de manière tout sauf discrète. c’est pas sympa, et ? elle la connait pas, cette meuf. et puis tout l’monde s’arrête. « raclures à 10h. » eh merde, on peut pas passer une bonne soirée tranquille dans ce pays ?! v’là que les yobbos cassent les couilles h24.
et puis il se passe trop de choses : pichenette de la part de jj envers trixia ; trixia qui renverse sa bière (quel gâchis !) sur jj, eanna éclaboussée. sin lui proposerait bien de la dépanner, de lui prêter un truc, sauf qu’elle a jamais rien sur elle…
sin, c’est le stéréotype du garçon manqué : pas de sac à main, tout dans les poches. sin elle se fait embarquer par samih au bar… et y’a trixia. la main de samih vient se perdre dans le dos de la rousse, qui ne manque pas de narguer la blonde et de la gratifier d’un p’tit majeur dressé, autant pour la trahison envers les kids que pour le fait qu’il s’agisse d’une ex de sam. combien de nuits elle a passé, sin, à le consoler à cause de cette crétine ? d’ailleurs, si elle se souvient bien, la nuit où ils ont couché ensemble, ils fumaient des tarpés parce que sam allait encore chialer. connasse, t’sais pas ce que tu rates. elle aimerait balancer... mais c’est pas assez. « ça va, trix ? t’as pas un peu les boules d’avoir payé 8 dollars dans le vide ? » elle hausse les épaules, va déposer un baiser au coin des lèvres de sam. ok, c’est encore très compliqué, mais sin se sent possessive envers samih quand trixia est dans les parages. alors elle en fait encore plus : elle prend la main de samih dans la sienne.
ils rejoignent les kids et le commentaire de l’égyptien lui arrache un sourire. « on aurait pu le faire en même temps, sam, on y était. » elle lance avec un demi-sourire et un p’tit coup dans les côtes. « j’espère que tu vas pas te laisser faire comme ça. sérieux, c’est un putain d’affront. T’es pas d’accord, Sin ? » hein, quoi ? sin, elle débarque. ah, trixia et jj ? ouais… ‘fin, jj, ça doit pas être la première fois qu’il se prend le contenu d’un verre dans la face. mais c’est trixia et on ne peut pas la laisser faire. « totalement, faut qu’elle paie cette truie. » ouais, sin elle a pas vraiment la tête à la gué-guerre que se livrent les deux groupes mais ça semble impossible de l’arrêter. mais derdre, elle veut pas frapper damian… juste trixia. et seven. et peut-être barbra… peut-être. si elle drague samih, quoi. « non, par contre sur le panneau, là… il est mis 18$ la cruche de 2L de bière, ça le fait non ? J’suis pas douée en math mais ça m’a l’air plus rentable que payer 8$ la pinte. » sin, toujours debout, lève le poing en l’air. « ça c’est du prix intéressant ! une cruche de 2L par personne alors ? » grand sourire. si sin tient pas du tout le whisky, elle est capable de tous les mettre par terre avec de la bière. elle passera juste sa soirée à faire pipi, c’est pas très grave.
puis cian, elle remarque le majeur de seven, dressé vers samih. lui, elle va lui refaire le portrait, c’est sûr. ok, sam c’est le leader, mais c’est (peut-être) son petit-ami alors on le laisse tranquille, merde !
« Santé les meufs, vous êtes quand même bien plus baisables qu'ces morues de Kids ! » sin, elle éclate de rire. c’est censé être blessant, ça ? mais quel crétin ! « on est tellement moins baisables que les bos que jimmy et joe ont préféré se tailler des bonnes pipes mutuellement. » elle lève les yeux au ciel, parle fort. « tu veux peut-être que je te renvoie la vidéo ? » elle demande à seven, tout en mumumant la musique qu’elle avait incorporé au montage.
et ce connard fini qui fait allusion à sa petite blague foireuse. et sin qui manque de perdre son calme et de lui sauter à la gorge pour l’arracher à la vie. elle serre les poings, serre plus fort la main de samih qu’elle a gardé dans la sienne et elle marmonne en se penchant vers les siens : « tu veux toujours chanter, jj ? j’suis sûre que seven chantera encore mieux avec les couilles en moins… » sourire crispé à l’appui, elle est prête à passer en mode berserker.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMer 15 Juin - 22:00

Moi j'dis qu'on va chanter ! (damian) t’essayes de partager la joie de ta dada mais même avec tous les efforts du monde et dans les meilleurs conditions, tu crois que personne peut égaler cette fille.  Et puis, bon là, y’a Trix du coup, tu vois pas comment tu pourrais crier de joie. Bon après, quand tu vois la gueule de seven et de trix, tu te dis que t’as surement l’air contente d’y aller à côté de ces deux-là. J'vous préviens : la prochaine fois, on laisse pas Dam choisir l'bar (seven) tu pouffes face à la remarque de seven et lui réponds: « ouais, tu peux toujours rêver, c’est pas comme si on avait notre mot à dire» bon, t’façon c’est pas comme si t’avais de meilleure proposition. Et puis si ça peut rendre heureuse dam, toi ça t’va. Tu suis donc les membres de BOs qui ont été emmené de force par la tempête Damian.  Tu te demandes bien quel bobar l’autre jimmy a invité pour esquiver ça. Il se tape une meuf, t’es sur qu’il se tape une meuf. Ce con. Tu t’installes à côté de damian,tu t’arranges pour pas t’assoier à côté de trixia. Tu fais un tendre geste montrant un jolie petite deux de ton index et ton majeur au serveur quand seven commande son wisky. Ils partagent au moins ça, le même gout en matière d’alcool.  Bref, tu penses que tu vas passer une soirée tranquille, pépére mais par la suite les parasites se pointent. Tu soupçonne l’autre rouquine d’avoir pister leur téléphone parce qu’ils ont pas vie sans vous, les YOBBOS.

Tu se précipites, sans que t’oses ouvrir ta gueule, Seven qui se crispe à la vue des sacs à merde. Tu vois l’autre illuminée, collée à JJ. L’autre chauve qui se croit marrant. Tu pourrais t’le faire juste pour la faire chier tiens, mais t’es pas encore arrivée là. Y'a de ta gueule qui fait bouger d'l'air, là. tu regardes ta damian et tu souris, étonnée par la belle réplique. C’est pour ça que tu l’aimes cette meuf. Et puis monsieur QI 0  s’embrouille avec trixia. Pour le coup, t’essayes de cacher ton contentement, t’essayes de faire ça pour damian mais tu souris au santé lancé par seven et tu lèves ton verre à l’unisson. Alors Barbra, c'est moi ou JJ te matait les seins là ? (damian) tu lui souris, et  en regardant damian tu réponds « Bah ouais, il a pas l’habitude d’en avoir des aussi beaux en main » ta réplique touche précisément eanna. En réalité, t’sais même pas si ton bonnet est plus gros que le sien. Les KIDS barre se cacher dans leur coin et tu retrouve ta bande, t’aimerai que Joe soit là parce que quand il est là, ils font moins les malins. « Santé les meufs, vous êtes quand même bien plus baisables qu'ces morues de Kids ! » (seven) tu réponds au santé mais vite arrêtée par la réponse de sin « on est tellement moins baisables que les bos que jimmy et joe ont préféré se tailler des bonnes pipes mutuellement. » (sin)  tu sautes sur l’occasion, c’est pas que t’apprécie par la rouquine, t’es même assez admirative de son intelligence mais pour le coup, t’as envie de l’ouvrir, tu répons à sin « En réalité ils sont partis se faire ailish, ils avaient envie d'un coup facile» la fille étant aux abonnés absent également et étant connu pour sa liberté sexuelle.
«  D'ailleurs, les gars, j'espère qu'vous avez pris vos précautions avant d'venir ! Ce s'rait con que vous fassiez encore dans votre culotte, m'voyez. J'dis ça, j'dis rien. » (seven) tu pouffes de rire à ce souvenir. Bordel ce jour-là restera à jamais à graver dans ta mémoire. « tu veux peut-être que je te renvoie la vidéo » (sin) tu t’adresses alors au BO's « ouais elle pourrait peut-être rajouter les vidéos d’eux se bousculant aux wc en marchant comme des canards » tu prends une gorgée de ton wisky, t’essaye de te calmer. T’aimerai que Jimmy soit là, ou Joe. Tu regardes les amoureux et puis tu jettes un regard un trixia. Vous avez peut-être ça en commun, la solitude.  T’entends au loin sin faire une dernière petite réplique « tu veux toujours chanter, jj ? j’suis sûre que seven chantera encore mieux avec les couilles en moins… » (sin) tu laches alors ta dernière petite pique au kids avant de te plonger dans ton verre pour te calmer : « ça lui fera toujours une plus grosse que JJ ! » )


WTF:
 
Revenir en haut Aller en bas

JJ O'Reilly
banana-split on me
▹ posts envoyés : 2817
▹ points : 51
▹ pseudo : mathie (miserunt)
▹ crédits : moi (ava + gif) & tumblr
▹ avatar : yuri pleskun
▹ signe particulier : regard fendillé, la folie qui crame au fond de son regard, la gueule toujours un peu cassée et l'allure dézinguée.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis bookée.
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyDim 19 Juin - 0:02

-  Putain mais c'est quoi ton problème abruti ! Que me hurle Trix, en colère. Et moi, je jubile. Mais ça ne dure pas. Dam me lance une vacherie mais j'ai même pas le temps de riposter que déjà, me voilà aspergé de bière. J'échappe un râle de surprise et recule d'un pas, les bras écartés. - PUTAIN DE MERDE ! Mon cri recouvre la protestation d'Eanna. Et déjà, y a tous ces cons de Bo qui se mettent à rire, comme si c'était la blague du siècle. Comme si Eddie Murphy venait de faire son entrée en faisait une imitation géniale de l'Âne dans Shrek. Je vois rouge. Je serre les poings et je m'élance en avant, prêt à aller éclater la tête de Trix contre le sol. Mais Sam intervient aussitôt, il sait très bien ce qu'il va se passer sinon et visiblement, ce soir, il n'est pas d'humeur à déclencher une bagarre. Il me barre la route et me somme d'aller nous garder une table. Collé à lui, les dents serrés, je respire à toute allure, les pupilles explosées, signe que y a un truc qui s'est déconnecté dans ma tête. Je souffle bruyamment et finis par abdiquer en lançant un regard noir à Sam. Je lui ferais pas ce plaisir deux fois ce soir. Je me laisse tomber sur une banquette, ne les lâchant pas du regard. Quelle bande de tas de merdes. - Hé, t’as de la bière, là. Je tourne la tête vers Nana et j'arrive à lui sourire tandis qu'elle m'embrasse rapidement. Y a des moments comme ça, où elle arrive à m'apaiser, à me faire sortir de mes pensées violentes. Mais ça ne dure pas, évidemment. J'entends les voix de Damian et Barbra, mais je ne capte pas tous les mots. Une histoire de seins, un truc du genre et vu les regards qu'elles me lancent, ça me concerne. Je fronce les sourcils et je me contente de fixer Damian avant d'agiter ma main vers ma bouche en faisant gonfler ma joue avec ma langue, pour imiter une fellation. Elle sait très bien de quoi je parle. J'pense que sa bande serait pas très ravie d'apprendre ce qu'on à fait. Bon, Nana non plus, mais ça lui passerait, ça lui passe toujours. - j’espère que tu vas pas te laisser faire comme ça. Sérieux, c’est un putain d’affront. T’es pas d’accord, Sin ? Je me renfrogne et soupire, agacé. Sam me dit un truc et Nana me dit le contraire. Bon, visiblement, Sin est plutôt du côté d'Eanna. Ça fait 2 contre un, elles gagnent. - t'en fais pas, Nana, tu m'connais. Que je me contente de marmonner, contrarié. Je me renferme un peu sur moi-même, j'entends les saloperies qui fusent, à droite à gauche. Seven qui s'en prend aux qualités physiques de nos filles, puis la bande de pétasse qui s'en prend à Ailish. Et moi, je lève les yeux vers Sam, complètement à côté de la réalité, qui nous demande simplement si on a commandé. Je fulmine, je commence à virer au rouge, je trépigne sur place, je me mets même à trembler tant je me retiens d'exploser. Je ne me donne pas plus de deux minutes avant de craquer. Seven qui nous ressort cette saloperie de coup de pute qu'il nous à fait, ou on a tous finit aux chiottes en urgence, à moitié en train de se pisser dessus. Sin rétorque et en temps normal, le doux souvenir de son montage vidéo m'aurait fait exploser de rire et jubiler. Mais là, je n'y arrive pas. Je serre mes doigts et mes ongles se plantent dans la paume de ma main. Je fixe à nouveau Sam, les yeux complètement écarquillés. Je vais péter un câble mec, j'suis désolé, je tiens plus là. Il pourra pas dire que je n'ai pas essayé. Ça fait deux minutes que je ferme ma gueule alors que tout le monde s'en donne à cœur joie de tous les côtés. Mais ma capacité à patienter et à encaisser est proche de zéro. Et puis, y a le coup de grâce donné par Barbra. - ça lui fera toujours une plus grosse que JJ ! Je me lève d'un bond, j'attrape une chaise au passage et je me précipite vers eux en leur envoyant violemment la chaise dessus et en hurlant : - SALE TRAINEE ! J'VAIS T'LA FOUTRE AU CUL MA BITE TU VAS VOIR SI TU LA SENS PAS PASSER ! J'la hais, cette sale petite garce. Puis, j'attrape leur table et la renverse au sol, ruinant au passage tous leurs verres qui y trônaient tranquillement. - ET REPARLE D'AILISH COMME CA ENCORE UNE FOIS, J'TE FAIS BOUFFER TA MERDE ! J'suis haletant, survolté, au bord de l'implosion. Ça n'aura pas trainé pour dégénérer vraiment en tout cas. Et personne ne pourra dire qu'il est surprit que ça vienne de moi. Même si techniquement, moi j'ai pas vraiment cherché la merde, ce soir. Ils ont tous cherché, ils ont trouvé. Pas d'ma faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t433-la-vulgarite-a-ses-raisons-que-la-raison-s-en-bat-les-couilles http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66440 http://thenotebook.forumactif.org/t439-jj-o-reilly http://thenotebook.forumactif.org/t764-jj-o-reilly-formspring http://miserunt.tumblr.com/
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyDim 19 Juin - 15:02

GANGSTA WAR
i'm a single lady.

Elle est d'accord avec Seven, hors de question de laisser la naïve Damian choisir le lieu de fête la prochaine fois. Une chose est sure, elle ne compte pas monter sur scène ce soir, pas tant que son corps tout entier ne réponde plus de rien tellement elle sera anesthésier par l'alcool qui coulera dans ses veines, peut être plus si Seven a prévu le coup. Puis tout dégénère, trop vite mais c'est souvent comme ça lorsqu'elle se retrouve dans la même pièce que JJ. Ca veut dire quoi d'ailleurs JJ, elle s'est jamais posé la question, John Junior ? Enfin on s'en fout. Protestation hurlante de la part du couple de kids. Eanna qui réagit de façon adapté, l'autre toujours un peu excessif. Un sourire satisfait inonde son visage presque angélique. Si Samih n'avait pas calmé le jeu, elle serait sans doutes six pieds sous terre. C'est d'ailleurs face à lui et la rouquine qu'elle se trouve quand un truc se tord dans son estomac, ces boyaux peut être. Une remarque, répété par les deux tourtereaux qui lui file la gerbe. « Parce que vous croyez que je paye mes verres. » déclare t-elle avant de retirer un bouton en haut de son chemisier. Puis, elle leurs passe devant. Qu'ils l’appellent salope, elle s'en carre le fion. Elle rejoint le bar et commence à faire du charme au barman, non sans se retourner pour les voir se tenir la main. WTF. Il lui faut pas longtemps pour obtenir ce qu'elle veut. C'est pour la maison qu'il lui sort dans l'espoir de la ramener elle à la maison ce soir. Qui sait... Ses nerfs risquent d'être mis à rude épreuve. Elle rejoint sa table et trinque avec ceux qu'elle devrait appeler amis. Peut être que si elle faisait un effort, elle y arriverait mais bon... les vacheries vont bon train, Damian, Sin, Barbra et même Seven. Avantage BO. Enfin, jusqu'à ce que JJ se lève et foute en l'air la table. « PUTAIN ! » A peine une gorgée. Autant la première fois, c'était de sa faute mais là, elle y est pour rien et ça l'agace. Enfin agacée, le mot est faible. Elle se lève d'un coup sec, le regard sombre. « Ooh arrêtes, tu vas nous faire chialer. ouaiins, je suis un putain de PD mais j'assume pas. T'es vraiment pathétique JJ. Et t'as un putain de problème pour avoir autant besoin d'être rassuré sur ta virilité. Ou peut être que ce qui te sert de plan cul régulier (oui oui, Eanna, c'est bien toi^^) te satisfait plus ? Alors quoi, Ailish est une salope, on le sait tous, t'es pas le dernier à la débiner pauvre con. Ou alors peut être que tu te l'es tapé entre temps ? Comme les trois quarts de la ville. Et vous devriez pas vous inquiéter pour Jimmy et Joe, ils ont aucun soucis avec leurs sexualité EUX. » fit elle en adressant un regard à JJ. Ok, elle pète littéralement un cable. La combinaison l'a fait sortir de ses gongs. Elle reprend tout de suite en s'adressant à Sin puis à Samih: « Ah ça te fait sourire. Mais ma pauvre fille, ça te gène pas de récupérer les restes d'un type qu'à clairement pas tourné la page. Ben quoi, j'ai tort Samih ? T'es ridicule et même pas capable d'être constant dans tes petits sentiments de merde tiens ! "mais non voyons, Sin, c'est comme une sœur pour moi". Faut croire que l'inceste revient à la mode ! » Sans doutes pas si malin. Si ça finit en baston, ils ont clairement l'avantage. « Va chier. Va donc nous chanter un tube des villages people et étouffe toi sur scène bordel ! » Elle s'arrête là. Elle en a trop fait là. Elle a qu'une envie, sortir fumer une clope mais elle a allumé le feu alors autant rester pour voir le bar s'enflammer.
hum hum:
 
Revenir en haut Aller en bas

Samih Scully
Rest In Prison
▹ posts envoyés : 1934
▹ points : 23
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : dude (avatar) tumblr (gifs) beerus (code signa) soad, white stripes (textes)
▹ avatar : rami malek
▹ signe particulier : des yeux de magicarpe
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open bar
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 21 Juin - 10:08

(sin) ça va, trix ? tas pas n peu les boules d’avoir payé 8 dollars dans le vide ? souligna Sin dès que Sam avait fait la réflexion. Malaise ultime de se retrouver entre deux femme qu’on a choppé, l’une que l’on a aimé, qu’on aime sans doute encore,  et l’autre qu’on pourrait aimer, sûrement. Sam se contenta de rester de glace, affrontant du regard Trix. Mais soudain, Big Bang deuxième version, explosion atomique, la foudre qui frappe. Sin s’approche de Sam pour lui déposer un baiser au creux des lèvres. Sur la joue ou sur les lèvres ? Putain, putain, PUTAIN ! Sam aurait pu rester bloqué, ouais en temps normal il aurait paniqué, comme d’hab. Là, il eut PRESQUE l’air naturel. Le temps de faire un large sourire à Trix. Ouais bah, écoutez, c’est comme ça, on veut toujours rendre jaloux son ex. (trix) Parce que vous croyez que je paye mes verres ? cracha-t-elle, vicieuse, avant d’arracher l’un des boutons de son chemisier. Réflexe physique, Sam y jeta un coup d’œil avant de rouler des yeux. Trix partit de son côté, lui et Sin du leur.

A table, on était encore entrain de péter un plomb sur l’agression de la traitresse sur JJ. Nana n’arrangeait rien bien sûr, à pousser son mec à se venger, et Sin et sa soudaine solidarité féminine aussi. Sam lui, un peu dans les vapes, était plutôt plongé dans ses pensées. Si bien qu’il sortit de la poche de son sac une petite boite orangée qui contenait ses cachets habituels et en fit tomber un, puis deux au creux de sa main, tout en demandant s’ils avaient commandés. Révision des tables de multiplications en cours… Nana proposa de prendre des pichets de deux litres. (sin) ça c’est du prix intéressant ! une cruche de 2L par personne alors ? Sam haussa les épaules en avalant ses cachetons, encore tout retourné faut dire, et leva le bras pour interpeler un serveur.

Au même moment, les Bos trinquaient. (seven) Santé les meufs, vous êtes quand même bien plus baisables qu’ces morues de Kids ! Sam se mit à rire. Un rire froid, un rire tranchant, un rire pas du tout amusé. En fait, dès que Seven ouvrait la bouche, ça le rendait tout simplement dingue. J’te conseille de fermer ta grande gueule Sev, ça m’embêterait de te casser le nez une deuxième fois. Dit-il fortement, sans un regard pour la table ennemie. Il avala les cachets, le temps d’y penser. Quoi que, ça le remettrait peut-être droit. Au même moment, le serveur s’avança vers la table des Kids pour prendre leur commande. Sam commença à demander un pichet de 2L pour chacun, mais c’est au même moment que les vieux tours que les bandes s’étaient faits l’un à l’autre revinrent sur la tapis. Le serveur n’écoutait pas vraiment Sam, qui tentait désespérément d’attirer son attention. Enfin, il passa commande. Sam sentait le regard fou de JJ qui n’en pouvait plus de se faire insulter de la sorte. Sam insistait des yeux lui aussi. Fallait se calmer, fallait laisser couler. Ils n’étaient là que depuis dix minutes. En général, c’est comme ça que ça se passait, Sam il supportait, supportait, supportait et d’un coup ça explosait et ça tachait tous les murs. Autant retarder ce moment fatidique, à l’aide de cachetons ou pas.

Mais voilà, y a eut la connerie de trop. (barbra) ça lui fera toujours une plus grosse que JJ Et merde… Sans trop d’étonnement, Sam regarda son fidèle bras droit se lever d’un bond pour balancer une chaise dans le camps d’adverse. Sam ne sourcilla même pas. (JJ) SALE TRAINEE ! J’VAIS T’LA FOUTRE AU CUL MA BITE TU VAS VOIR SI TU LA SENS PAS PASSER ! Toujours avec la plus grande délicatesse, vous savez. Le serveur revint avec les carafes et les verres, observa JJ avec de grands yeux. Sam lui lança un regard pour ne pas qu’il s’inquiète et lui donna quelques gros billets, plus qu’il n’en fallait pour ne pas qu’il s’en mêle. Sans attendre il se rua sur sa cruche et se servit une pinte. Ce n’est que quand il entendit le bruit de verres brisés qu’il tourna le tête vers JJ. Il avait foutu la table par terre. Putaaaaain. Râla-t-il en se levant, un verre à la main. Il quitta donc le côté de Sin et alla rejoindre rapidement JJ et lui tira sur le bras pendant qu’il hurlait. (JJ) ET REPARLE D’AILISH COMME CA ENCORE UNE FOIS, J’TE FAIS BOUFFER TA MERDE ! Sam tira à nouveau sur le bras de son ami tout en lança un coup d’œil à la bande adversaire. Qui se dévoue pour se faire sauter par l’autre nympho, elle a l’air en manque ça la rend conne apparemment ! Commenta-t-il, toujours avec un calme olympien, pour condamner les remarques de Barbra. Mais tout ça n’était rien, non le pire restait à venir. Parce que Trix, fraichement dépourvue de son verre pour la deuxième fois en dix minutes, commençait visiblement à péter les plombs. (trix) Ooh arrêtes, tu vas nous faire chialer. Ouaiins, je suis un putain de PD mais j’assume pas… Ni une ni deux, Sam tenta en vain de retenir JJ pour la dixième fois. Ferme ta gueule Trixia ! prévint-il, presque pour la protéger qu’autre chose. Parce que si elle continuait sur sa lancée, JJ allait la tuer, là, ici, maintenant. Mais elle ne s’arrêta pas. Eanna, Nana, la virilité de JJ… Tout y passa, haché par la bouche en lames de rasoirs de Trixia. (trix) … Et vous devriez pas vous inquiéter pour Jimmy et Joe, ils ont aucun soucis avec leurs sexualités EUX. Sam se sentit clairement attaqué. L’idée qu’elle baise avec ce babouin de Joe lui retournait le bide à chaque fois. Cachetons ou pas, ça le fit même rire d’énervement. Il la fusillait des yeux. SALE CONNE. Ca ne lui échappa, bien sûr. Elle se tourna vers Sam, et Sin pour les foudroyer de sa méchanceté à leur tour. Sam se rendit donc enfin compte que Sin était à côté de lui. Instinctivement il plaça un bras devant elle pour la faire reculer. Si Trix devait foutre la merdre, autant qu’elle s’en prenne à lui. Mais Trix cracha son venin sur Sin. (trix) … les restes d’un type qu’à clairement pas tourné la page. Ben quoi, j’ai tort Samih ? Il en grognerait presque. Il se contenta de secouer la tête d’un air mauvais. Trix ne se stoppa pas là. (trix) … même pas capable d’être constant dans tes petits sentiments de merde tiens. Ah ça pas, faux, se fit-il la remarque. (trix)  « mais non voyons, Sin c’est comme une sœur pour moi. » Faut croire que l’inceste revint à la mode. Ouais, GOT STYLE, que veux-tu. Mais Sam était incapable de faire de l’humour, il fit un pas vers Trixia, menaçant. Et c’est madame la traitresse qui se fait sauter par le mongole qui dit ça ? bah voilà, cacheton ou pas, Sam sentait la rage crépiter sous sa peau.[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t442-requin-tigre-samih http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t461-samih-scully http://thenotebook.forumactif.org/t769-samih-scully-formspring
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 28 Juin - 0:30

Tu commences rapidement à regretter d'avoir amener ta bande, ta famille dans ce bar. Non seulement tu essaies d'oublier les remarques que Sev lance sur ton choix de bar, car tu crois franchement que ce bar déchire, mais 'fallait que tu provoques un ouragan. C'est vrai, toi qui déteste les emmerdes, 'fallait de ces fichus Kids débarquent. Ils comprennent pas qu'ici c'est une place de grand ? Pas la peine d'leur scène, d'ailleurs ç'a commencé par le verre que Trix a lancé à JJ, puis à tous les couteaux qui ont beau voler bas mais qui frappent en plein ego. T'es assise au milieu de tout ça, à côté de Sev, Barbra en face, entouré de ceux qui comptent le plus pour toi. C'est d'ailleurs ça qui devrait compter. Mais tu peux pas penser à autres choses qu'à cette tempête qui demande qu'à éclater. Tu sais d'ailleurs pas c'qui t'a pris de lancer ce commentaire à Barbra sur JJ qui matte tes seins, car elle lance une pointe en retour à Eanna, question de continuer d'alimenter le feu. Bah ouais, il a pas l’habitude d’en avoir des aussi beaux en main. Tu sais qu'elle fait exprès de la piquer et tu t'sens envahie par la honte au moment où sa bouche fini de cracher son venin, car tu t'sens responsable. C'est vrai, quoi. Tu l'aimes bien Nana, et puis t'as pas envie qu'elle pense que t'es d'accord avec c'que ta meilleure amie a dit. Tu ris jaune après la réplique de Barbra, comme pour la convaincre que tu trouves ça marrant rabaisser les autres. C'est vrai quoi, tu l'fais bien parfois toi-même, mais pas quand tu apprécies la personne. Tu prends une gorgée de ton verre, comme pour faire passer le malaise qui t'gruges de l'intérieur, et laisses subtilement -ou pas- un regard par-dessus pour regarder Eanna. Tu sais pas trop si elle a entendu la remarque, ou si encore ça l'a vraiment affecté, mais t'espères que dans ton regard, elle comprendra que tu y es pour rien. Que t'as jamais voulu qu'elle lance cette vanne, que vous vous croisiez, que les bandes soient là. Tu t'sens tout à coup très mal-à-l'aise, comme si le nuage de bonheur sur lequel tu volais venait d'éclater, te laissant tomber dans l'eau, à la mer, amer, sans rien pour t'aider à t'en sortir. Tu prends de nouveau une gorgée de ton verre, pour le caler. Tu perds le fil des conversations, tu te contentes de regarder le fond de ton verre pour te sentir moins coupable. Tu sais qu'tu devrais pas, mais tu peux pas t'en empêcher. D'un bond, tu te lèves de la table. J'reviens, j'dois trop aller pisser. Tu lèves ton verre vide comme pour t'expliquer. Il va m'faire exploser lui ! Ton manque d'enthousiasme trahi sûrement ton malaise et tu laisses tomber ton verre sur la table, même s'il est en verre, te foutant carrément s'il brise. Tu préfererais mille fois mieux le voir éclater plutôt qu'votre soirée. Tu titubes jusqu'aux toilettes, t'enfermes dans une cabine, et tu t'fais une ligne.

Et deux.
Et là ça va.
Plus de malaise, plus de chicane.
Tout roule.

Tu ressors de la salle de bain pour te retrouver en plein milieu d'un champ d'guerre. Pourtant, ça t'atteint pas tout de suite. Tu souris d'un sourire niais, avant de réaliser. JJ vient de balancer votre table au sol, et puis il gueule ce p'tit. SALE TRAINEE ! J'VAIS T'LA FOUTRE AU CUL MA BITE TU VAS VOIR SI TU LA SENS PAS PASSER ! Et puis il parle d'Ailish, t'es pas trop sûre de comprendre. Et puis y'a Trix qui en rajoute. Ça crie dans tous les sens, ça se balance des insultes par-dessus la tête. Y'a un silence de plomb qui s'est installé dans le bar et t'as une boule dans l'estomac, malgré Cookie qui devait t'aider à passer par-dessus tout ça. Tu t'approches doucement, comme si t'essayais d'apâter un lion, de ta table. Parce que tu sais pas comment ils vont réagir. Merde, j'pars trois secondes et y'a une guerre qui explose, que tu dis à la blague, pour détendre ta bande. Tu t'fiches de JJ et de c'qu'il lance, tu te contentes de te mettre du côté de ta bande, plus précisément entre Trix et Samih qui sont à deux poils de se tuer, on dirait bien. Allez Trix, on s'en fiche d'eux, on est ici pour s'amuser. Ton ton est enfantin, comme si tu essayais de te faire pardonner. Pardonner de les avoir amené ici, d'avoir provoqué cette guerre. Si tu pouvais t'retrouver six pieds sous terre, en c'moment, tu l'voudrais bien. Après tout, dans ces moments d'guerre, t'es aussi utile qu'un soldat manchot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyJeu 30 Juin - 17:36


Je veux pas que JJ se laisse faire, question de fierté. On va pas se laisser maltraiter par des connards d’américains. Sérieux, manquerait plus que ça. Sin, elle est d’accord avec moi, elle dit que Trixia doit payer. Cette truie. Je souris et je pense qu’à ce moment y a encore une partie de moi qui trouve tout ça bon enfant. C’est un peu comme un jeu de se détester, c’est pas pour faire du mal. C’est pour se sentir vivre. Sauf que, rapidement après, la haine monte drastiquement. Y a des réflexions qui fusent, tout le monde vise en dessous de la ceinture. Barbra s’en prend à moi, en sous-entendant que j’ai pas de seins. J’devrais pas m’énerver pour ça – y a vraiment une partie de moi qui joue les raisonnables, comme un ange sur mon épaule – mais c’est plus fort que moi. Puis ça vient d’elle, surtout. Barbra, même quand elle respire, j’ai envie de lui arracher la trachée. Genre le truc bien sanglant et tout, à la walking dead. Je suis pas une personne violente, pourtant. Heureusement, y a le regard de Damian qui m’apaise un peu. Ses excuses silencieuses trouvent un chemin jusqu’à moi. Sauf que c’est pas suffisant longtemps parce que la barbie blonde en remet une couche en s’en prenant à ma BFF. « En réalité ils sont partis se faire Ailish, ils avaient envie d'un coup facile. » Je me dis que cette gonzesse tient pas à la vie et je serre les dents. Je me sens pas de dire quelque chose. Je croise les bras sous ma poitrine et je rumine en silence. J’me dis qu’un jour on va se retrouver dans la même pièce elle et moi et qu’elle va regretter. J’me dis que je trouverai une façon de me venger sans passer par une violence directe. Sam commande les cruches de bière et j’essaye de me concentrer sur ça. Je suis très douée pour me leurrer, me dire que je passe une soirée normale et tout ça. Sauf qu’au bout d’un moment, faut pas déconner, c’est impossible si JJ pète un plomb et si tout le monde se met à gueuler. Y a la table des Bos qui vole. JJ fulmine, JJ hurle. Trixia se déclenche et c’est parti pour le monologue. Trop de haine dans cette gonzesse, c’est à peine croyable. « Ou peut être que ce qui te sert de plan cul régulier te satisfait plus ? » Mais aïe Trixia putain, je t’ai rien fait, merde. Sam lui dit de fermer sa gueule mais elle l’écoute pas. Elle doit se penser intouchable, au dessus de tout le monde ou quelque chose comme ça. Comme pour le prouver, elle attaque Sin. Comme si j'allais laisser passer ça. Samih se laisse pas faire et il dit : « Et c’est madame la traitresse qui se fait sauter par le mongole qui dit ça ? » mais ça me laisse un petit goût d’insuffisant. « Trixia, faut vraiment que t’arrête de croire que t’es meilleure que tout le monde. On t’as oubliée ici, ok ? T’es plus rien là, tu brasses du vent pour rien. Non seulement Samih a tourné la page mais on a tous tourné la page. » Bon là j’invente parce que j’en sais rien si Samih il a tourné la page ou pas et je sais que, de manière générale, on est encore tous sensibles sur le ‘sujet Trix’.  « Nous pousser à te détester, ce serait pas une façon de rester dans nos vies, par hasard ? Fait pas genre t’es le centre du monde alors que t’as toujours été qu’une pièce rajoutée, que ce soit chez nous ou chez les Bos. C’est lequel que tu suces pour qu’ils te gardent ? Tous, pt-être ? » Je me lance complètement dans de l’interprétation, y a rien de certain mais le principal c’est de faire croire que je suis sûre de ce que j’avance. Personne veut de toi, Trix. C’est salement méchant mais elle a fait pire (rien que pour ce qu’elle a dit à JJ elle mérite de brûler vive, c’est dire). Elle m’a fait mal en partant, aussi, même si elle le sait pas. Elle s’est jamais excusée. Puis j’ai jamais compris pourquoi les Yobbo : ni pourquoi elle les avaient choisis, ni pourquoi ils l’avaient acceptée. Sûrement une histoire de cul qu’on m’a pas racontée.

Revenir en haut Aller en bas

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 5 Juil - 18:53

Ça commence déjà à être le bordel. Seven lance des piques et il est fier comme un coq, il est l'roi de la basse-cour, seul avec ses donzelles. Mais y a la voix de Sam qui vient niquer son euphorie : « J’te conseille de fermer ta grande gueule Sev, ça m’embêterait de te casser le nez une deuxième fois. Quoi que, ça le remettrait peut-être droit. » Cet espèce de lâche n'le regarde même pas et Sev sent déjà son sourire s'effacer alors qu'ses phalanges se métamorphosent en deux poings serrés. Il fixe Sam d'un œil mauvais, les babines retroussées comme une bestiole aussi menaçante que menacée. « Bah viens connard, j't'attends. Mais m'loupe pas cette fois, parce que moi j'te louperai pas. » S'il pense gagner le combat cette fois-ci ? Il en sait foutrement rien, et il est pas des plus rassurés après avoir vu ce dont Sam est capable. Si ça suffit à l'faire taire ? Jamais. Plutôt crever que s'écraser. Et il est tellement focalisé sur son rival qu'il répond même pas à Dam quand elle s'éclipse ; il effleure juste son poignet pour lui faire comprendre qu'il a entendu et qu'ils seront toujours là à son retour. Au final, il fait pas tellement gaffe aux répliques de Sin, qui s'fait rapidement achever par la répartie de Barbra. Ça suffit à lui redonner un peu d'sa bonne humeur et il se met à acclamer sa comparse en éclatant de rire et sifflant comme une groupie dans un concert – pas besoin d'en rajouter, selon lui les Yobbos ont déjà gagné. Et il a raison. Il sait qu'il a raison dès la seconde où il aperçoit JJ s'lever et leur foncer dessus. Touché, coulé. Sauf qu'il a beau l'avoir vu, il a pas fait gaffe à la chaise. La putain d'chaise que JJ leur envoie dessus, et que tout le monde semble esquiver sauf Seven. Il a tout juste le temps d'se protéger le crâne avec ses bras, et de sentir l'impact contre sa carcasse. Ça fait un bruit sourd et ça fait surtout un mal de chien, bordel. « ESPÈCE DE SALE FILS DE PUTE ! » Il s'lève à son tour, juste à temps pour voir JJ renverser leur table. Et ruiner le magnifique verre de whisky que Sev a même pas encore touché. Il est là, par terre, en morceaux. Le liquide encrassant l'sol, plutôt qu'son foie. C'est trop. C'est trop, autant pour lui que pour Trixia, à en juger par le juron qu'elle gueule et le discours dans lequel elle se lance. Mais Sev l'écoute pas. Il en a rien à branler des histoires d'la bitch et son gnome aux yeux globuleux. On lui a gâché son whisky, merde. Pourquoi ça choque personne ? « CONNAAAAAAAAAARD ! » Ça vient du cœur, là. C'est son tour de s'ruer sur JJ, ignorant complètement l'espèce de battle qui s'déroule entre Trixia et ses ex-pétasses – tous dans l'même lot, ces foutus irlandais. Il balance son poing dans la tronche de JJ, tellement fort que quelque chose craque. Ses doigts ou l'visage de l'autre, il sait pas trop, et il s'en balance. « TU ME DOIS UN PUTAIN D'VERRE, T'ENTENDS ? » Il le chope au col et l'pousse de toutes ses forces dans la direction de Samih, comme on lancerait une boule de bowling sur la dernière quille. Et c'est un strike. Il s'arrête même pas pour profiter d'la collision qui a l'air violente, préférant foncer vers la table des Kids comme un espèce de dingue, faisant même plus gaffe au monde qui l'entoure ; captant même pas le retour de princesse Damian dans ce gros merdier. Il se sert un verre d'la bière des Kids, puisqu'on lui a pulvérisé sa propre consommation avant qu'il n'y touche. Il en boit une gorgée avant d'faire la grimace – c'est vraiment pas c'qu'il préfère, mais tant pis. C'est ça ou lécher l'sol pour récupérer son whisky. Le v'la condamné à boire le poison des irlandais pour rattraper son verre assassiné. R.I.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMer 6 Juil - 13:18

ec’est le bordel. sin, elle arrive même pas à suivre tout ce qui se passe. elle subit, et c’est p’têtre bien la première fois. en tout cas, ça lui plaît pas. sin, elle aime être dans l’action, elle aime pas regarder en étant impuissante. surtout que ça se barre bien en couilles là et que sin, elle a qu’une envie, c’est de tout castagner. y’a les bastons verbales, mais sin c’est pas sa tasse de thé tout ça. nan, sin, elle aime quand c’est violent, quand elle a mal aux poings après une baston parce que ses os ont lâché face à sa force, face à l’impact. sin, elle aime quand y’a du sang qui gicle (mais pas trop, faudrait pas avoir les flics au cul pour avoir tué quelqu’un). et trixia qui l’achève. et sin qui voit rouge, sin qui est incapable de se concentrer sur les évènements qui ne cessent de s’accumuler. elle voit bien, du coin d’l’œil, la chaise qui touche seven en pleine poire. elle voit bien aussi la table qui s’renverse et seven qui commence la mêlée avec jj. si y’avait pas trixia, sin, elle serait allée aider ses potes. elle aurait tellement tabassé seven sur chaque parcelle de son corps qu’ça deviendrait un pantin désarticulé… alors même si jj et samih sont emmêlés l’un sur l’autre après s’être fait battre durant ce round par seven, l’attention de sin est toute focalisée sur trixia. « vaut p’têtre mieux de l’inceste que se taper une pourriture gangrenée comme toi, salope. » elle crache. elle est pas douée avec les mots sin, alors ça fait p’têtre pas aussi mal que ce qu’elle aimerait. nan, ça fait fade sa réplique. « surtout que sin a complètement tourné la page. y’a pas d’reste à avoir d’une chienne dans ton genre. » elle continue de persifler entre ses dents. c’est toujours pas suffisant cela dit. alors sin, elle se jette sur la blondasse. elle pourrait lui tirer les cheveux, lui griffer le visage, le genre de trucs sans importances qu’elles font entre elles les filles quand elles sont prises dans une baston… mais sin, c’est une boxeuse, et sin elle est pas décidée à être tendre avec trixia même si d’habitude elle frappe pas les femmes.
sin, elle balance un uppercut tout droit dans la mâchoire de la traîtresse… mais sin, elle est pas bien sûre d’avoir réussi son coup. alors elle l’attrape par les cheveux et amène son visage jusqu’à son genou. mais sin, elle est toujours pas rassasiée. y’a tout qui revient : la pseudo amitié qu’elle ressentait pour trixia, la blessure qu’elle a ressenti quand elle a appris qu’elle était passée chez l’ennemi. y’a la jalousie qu’elle ressent au fond d’elle, la rousse, que trixia ait vécu quelque chose avec samih. parce que ouais, elle a beau dire sin, elle est pas certaine que samih ait véritablement tourné la page. et puis c’est l’bordel tout ça, et sin elle a aucune envie que trixia elle s’en mêle. que trixia s’intéresse même à leur histoire de fesses, ne fasse rien que d’en parler.
alors si elle a envie d’continuer à cogner sur la blonde, c’est vers seven qu’elle se tourne maintenant. qu’il mène la vie dure à jj et samih, passe encore… difficilement, mais elle peut l’accepter. après tout, ils sont assez grands pour se défendre. mais qu’il touche à leur bière, ça, c’est un sacrilège. surtout la putain de grimace qu’il fait ensuite. c’bien un américain, à toujours critiquer les bonnes choses. alors sin, elle fonce comme un taureau vers le dealer, lui met un coup d’épaule en gueulant : « touche pas à ma bièèèèère ! » eh ouais, la bière, c’est sacré. sauf que sin, elle est pas du tout certaine de gagner un duel contre lui.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyLun 11 Juil - 19:47

Putain, tu pensais passer une putain de bonne soirée et ça finit en bagarre comme toujours. C’est d’la faute de ses irlandais. Ils ont qu’à rentrer dans leur pays, boire leur bière et faire chier leurs pairs plutôt que venir nous emmerder en Amérique. Ils servent à rien et toi ça t’énerves Des empotés. Des traites. Des lâches. T’en peux plus de leurs gueules de sales irlandais dégénérés. T’façon ils savent même pas garder un tant soit peu de sang-froid. Tu lâches une mini pique que l’autre chauve se met à gueuler  pour rien. Mais t’as bien remarqué qu’il devait subir un complexe d’infériorité pour forcément toujours partir en live à la moindre petite taquinerie. Ça t’fait bien rire toi. Ils te balancent des insanités, tu le regardes sans broncher sans même t’énerver, t’es plus forte que lui t’façon. Toi tu sais qui tu es et tu t’assumes c’est pas le cas de tout le monde. Samih surenchérit avec une remarque d’une mollesse digne du gars. Pas étonnant que Trixia l’est quitté, elle devait clairement se faire chier. (samih)Qui se dévoue pour se faire sauter par l’autre nympho, elle a l’air en manque ça la rend conne apparemment ! Tu le fixes du regard et même si t’as juré d’essayé de rester calme tu peux t’empêcher de faire ta remarque, appeler ça l’effet de groupe, t’as rien contre Samih personnellement le mec mais tu peux t’empêcher de te défendre, ton honneur en dépend. Tu veux te proposer peut-être ? J’ai pu comprendre que tu pourrais être en manque. faisant référence à son statut de célibataire, mal aimé et triste. Pathétique.  Et puis ta famille te rend fière. Trixia se met en mode bulldog, tu l’apprécies pas forcément mais pour une fois tu dois bien avouer que t’aimes ce qui sort de sa bouche. Vous êtes pas toujours d’accord mais pour une fois vous partager les mêmes pensées. Tu fixes de regardes les kids, fière pour quelque seconde d’avoir Trixia dans ton camp mais bon, ça, tu l’avoueras jamais. Seven enclenche le mode canon, et part se confronter l’autre qui se fait passé pour une gros dur. Tu te dis qu’il ferait moins les fières si Joe était là… putain t’aimerai qu’il soit là, avec une amertume dans la voie pour l’amitié qui vous liait.
Ta rage se calme lorsque Damian revient de sa pause toilette. (damian)Merde, j'pars trois secondes et y'a une guerre qui explose Comme à son habitude elle arrive à t’apaiser et alors qu’elle retourne s’assoir, tu l’imites non sans râler pour les têtes de cons qui viennent de ruiner ta soirée.  
Allez Trix, on s'en fiche d'eux, on est ici pour s'amuser. Damian est une pacifiste, elle est comme ça et c’est pour ça qu’on l’aime mais elle a pas compris, elle a pas compris que ces irlandais les cherchent et qu’ils sont pas ici chez eux. Ils avaient cas chanté dans un de leurs putains de bar irlandais où ils clament que la Guinness est la seule et unique bière de ce monde, prouvant leur étroitesse d’esprit. Ouais toi t’es chez toi, et c’est eux qui doivent rentrer chez eux. Et t’as pas l’intention de les laisser s’installer. Tu suis la bagarre, Seven, JJ, Samih, Trixia, Sin  laissant Eanna et Damian en spectatrice. T’as envie de sauter sur l’autre pétasse qui se défoule sur Trixia, mais t’hésites parce que t’sais que trixia elle va gagner le combat facile, et qu’elle a pas besoin d’elle et que t’es pas certaine de vouloir assumer de l’avoir aidé. T’as envie de sauter sur les hommes, mais t’as pas la carrure de Joe, ni la facilité de Jimmy au combat, toi ton truc c’est la guerre psychologique. Alors tu t’éclipse, tranquillement vers le bar. Personne ne te voit te déplacer dans ta grâce habituelle. Pas de bol pour ces irlandais et leur amour pour la bière, le barman tu te l’es déjà fait et tu sais qu’il serait ravi d’un petit coup de plus pour échange de service rendu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 12 Juil - 1:23

    Ça y est ça éclate, le bordel prend et ya basta, c'est partit pour une autre soirée de merde. Ça fait cinq minutes à peine que t'es plantée là, et t'as l'impression que ça en fait 30 étant donné la tournure des évènements. Tout se passe en même temps, JJ qui renverse une table, Sam qui essaie de garder son calme et de contrôler la situation, -comme d'hab- et puis y'a cet enfoiré de Seven qui vient souiller le visage de JJ avec ses sales pattes. Avoir su que ça allait être le bordel comme ça, tu te serais arrangé pour arriver plus tôt et ne pas manquer le spectacle. C'est toujours comme ça de toute façon, y'a jamais moyen de sortir sans tomber sur un tas de merde alors autant se consoler en se disant que ça fait pas nouveau. Quant à toi, tu les regarde aller par dehors et tu profites du reste de ton joint pour te préparer mentalement à affronter la puanteur des BOs. En vrai t'as tout sauf envie d'aller t'en mêler, mais c'est plus fort que toi... Tu ne peux pas rester là à regarder tes potes manger des coups d'insultes et de violence gratuite. La tisane aux champignons magiques que t'as bu avant de venir commence à faire effet, et tu ne peux pas t'empêcher de rire en les imaginant dans un enclôt rempli de merde, telles des bêtes en chaleur qui se saute dessus à longueur de journée. Qui a dit que ça coûtait cher d'avoir du plaisir ? T'assistes gratuitement à un spectacle de cirque là, et t'as même pas eu besoin d'le demander. « Prend ça le devoir m'appelle ! » lances-tu à l'inconnu qui te lance des regards de travers depuis que t'es arrivé, avant de tirer une dernière taff sur ton joint et lui donner le reste. Y'a peu de chance que t'arrives à faire quoi que ce soit de pertinent ce soir, appart t'éclater et avoir du plaisir. T'en a marre de la violence, t'en a marre des disputes, putain pour une fois tu veux seulement crier dans un micro et crever les tympans d'tout l'monde. Tu pousses la porte du bar plus fort que nécessaire et tu te diriges directement vers Seven sans saluer Sin qui l'affronte déjà, lui volant son verre des mains pour boire le reste cul-sec. « Le libre-service c'est par là ! » finis-tu par lui dire en pointant la station d'essence sur le coin de la rue, lui adressant un clin d'oeil avant de te retourner vers les autres. « Mais c'est quoi le bordel encore ? Et puis pourquoi vous êtes tous là à vous taper dessus comme des cons alors qu'il y a personne au micro ? » tu les regardes un par un en haussant les épaules, trop défoncé pour penser clairement et trouver un moyen de baisser la tension. « On va régler le problème, vous êtes 4, on est 5... Le nombre l'emporte ; Trix chante comme une casserole ; Seven n'a plus rien à boire ; et les deux autres là n'en ont rien à foutre de vos conneries, j'vois pas ce que vous avez à faire ici de plus appart nous faire chier et terroriser tout le reste des gens présents dans ce bar de merde ! Foutez le camp, pour le bien de tout le monde ! » ça c'est dit, t'attrapes le pichet de bière pour l'éloigner de Seven et tu montes sur scène pour animer l'ambiance un peu. « B'soir tout l'monde, moi c'est Trix et ce soir j'vais vous chanter l'histoire d'une lâche qui trahie ses potes pour aller baiser le clan adverse ! » lances-tu sur un ton enjoué, le pichet de bière dans les airs comme pour lever ton verre en la santé de Trixia. T'espères que ta petite histoire fera diversion et calmera la tempête pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) EmptyMar 12 Juil - 8:22

quand tu pousses la porte du pub, tu te dis que t'arrives juste au bon moment. c'est déjà l'chaos là-dedans, et t'as tout manqué. un simple retard de livraison, un pneu qui crève et voilà que tu te retrouves complètement hs dans une baston entre les deux clans qui s'opposent à savannah. tu soupires, secouant le visage. la tronche de jj suffit, à elle seule, à te faire sortir de tes gonds. y a seven qui s'enflamme et une pauvre fille qui s'avance vers lui. tu soupires, tu restes un moment là. en tant que chef de meute, t'aimerais pouvoir assister à la scène sans forcément y prendre part mais t'as l'impression qu'il s'agit d'une nécessité au moment où tu vois cette pauvre imbécile voler le verre de seven, à même ses mains. tu t'avances, les mains dans les poches, t'essaies de rester calme mais tu sais que tu t'y tiendras pas longtemps. "le libre-service c'est par là !" allez, va, tu soupires. tu lui rends la pareil, lui piquant le verre des mains avant même qu'elle n'ait pu le porter à ses lèvres. elle poursuit "on va régler le problème, vous êtes 4, on est 5... le nombre l'emporte ; trix chante comme une casserole ; seven n'a plus rien à boire ; et les deux autres là n'en ont rien à foutre de vos conneries, j'vois pas ce que vous avez à faire ici de plus appart nous faire chier et terroriser tout le reste des gens présents dans ce bar de merde ! foutez le camp, pour le bien de tout le monde !" tu la regardes qui monte sur scène sans dire un mot, un sourire en coin. elle s'attend pas un instant à ce que tu ne lui répondes, de toute manière. elle prend le micro. "b'soir tout l'monde, moi c'est trix et ce soir j'vais vous chanter l'histoire d'une lâche qui trahie ses potes pour aller baiser le clan adverse !" t'as un rapide coup d'oeil pour trixia, t'es peiné... ou pas. dans l'fond, elle le mérite entièrement. tu réagirais pareil si elle te faisait le même coup qu'elle leur a fait. tu regardes les autres, tu regardes seven, tu lui rendrai bien son verre mais t'es à bout de nerf. tu t'avances vers la scène, tu regardes ailish et tu fais ce que tu sais faire de mieux... tu balances ton verre, en avant. tu le vides sur elle, derrière son micro. et tu t'avances. "t'as fini ton cinéma ? ou il te faut un second verre ?" tu te tournes vers jj, tu le fusilles du regard. "maintenant que j'suis là, j'suppose que le nombre ne l'emporte plus forcément. alors sois gentil o'rilley, siffle tes toutous et allez jouer ailleurs." et tu sautes de scène, sans cesser de sourire. entrée remarquée, comme à chaque fois. pas compliquée, cependant. t'aurais peut-être pu faire mieux, mais joe n'est pas là et tu préfères éviter d'balancer tes poings n'importe comment, la dernière fois, tu t'es presque blessé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

☽ ☾

even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty
MessageSujet: Re: even the gangsters can sing. (BO&KIDS)   even the gangsters can sing. (BO&KIDS) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

even the gangsters can sing. (BO&KIDS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version cinq-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES