Partagez
 

 hypsoline (evland)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eve Lee
Penne-gorgonzola
▹ posts envoyés : 841
▹ points : 3
▹ pseudo : Baalsamine
▹ crédits : wild heart & anesidora
▹ avatar : Kiana Ledé
☽ ☾

hypsoline (evland) Empty
MessageSujet: hypsoline (evland)   hypsoline (evland) EmptyDim 26 Aoû - 16:00

Hey pourquoi tu réponds pas ! On te parles ! Oui. Ils parlent. Ca fait bien 5 mn qu’ils parlent, qu’ils l’ont encadré, coincé contre un mur pour essayer de lui soutirer elle ne sait quelles informations. Son numéro de téléphone ? Son âge ? Son argent ? Y a comme un gout de lassitude qui se répand dans la bouche d’Eve alors qu’elle lève les yeux au ciel. 5 mn qu’elle essaye de leur faire comprendre qu’elle est pressée, qu’elle n’est pas intéressé, qu’ils n’ont juste pas intérêt à la voler. Et pourtant ils continuent. Encore. Oppressants, fatiguant. Bon sang, ce que Savannah lui déplait déjà. A peine un mois et les mésaventures commencent à être trop nombreuses pour se compter sur les doigts. C’est pas une bonne idée qu’elle avait murmuré un soir à Nathaniel, le rouge encore aux lèvres, les traces de doigts dans le creux de son cou, souvenir d’une soirée qu’avait dégénéré. Non c’est pas une bonne idée, vient on rentre des baisers le long de son épaule pour le convaincre.
Mais Nathaniel avait refusé. C’était comme une épreuve, pour prouver sa foi, sa détermination, qu’elle était prête à tout et que Cyrus serait extrêmement déçu si elle baissait les bras maintenant, sans même avoir récolté ne serait-ce qu’une seule âme.
Alors Eve avait levé la tête, elle avait maquillé les bleus, caché une lame dans son sac, comme avant, comme pendant les mauvais temps. Elle avait levé la tête et avait souri, Promis juré on sera les gagnants, lutte fictive entre diverses branches à peine née, de celle qui fructifiera le plus vite, le plus rapidement, pour étendre la bonne parole auprès des Extérieurs.
Réponds salope la main qui serre soudain son bras pour la forcer à relever la tête, alors qu’une envie de hurler lui traverse la gorge. Ils l’agacent. Terriblement. Tellement. Totalement. Ils la dégoutent.  « Ne me touche pas avec tes mains sales » tes mains d’Extérieur, c’est sous-entendu, ces mains de ceux qui ne viennent pas du même endroit qu’elle, pas aussi purs, pas aussi beaux, pas aussi parfaits. Rebuts de la société, de la Terre, des meurtriers de l’Existence. « J’ai dis lâche moi où tu vas le regretter » le regard d’Eve qui se rive dans celui de l’homme qui la tient, une lueur dangereuse au creux des pupilles, pas un sourire sur son visage pourtant toujours rayonnant. Elle n’est pas belle cette Eve là, trop dangereuse, loin d’Opale, douce Opale. Pourtant il ne l’écoute pas, il ne recule pas. Il pense qu’il a tous les droits, lui et ses potes, qu’en la bousculant comme ça elle tombera à leurs pieds, qu’elle leur offrira tout ce qu’ils veulent, des numéros sur un papier, une soirée d’extase, et plus si affinité. Dans vos rêves alors que sa patience commence soudain à s’effilocher. Dans quelques secondes elle craquera. Dans quelques secondes ils pleureront. Dans quelques secondes tout sera terminé. Point final. Surement un peu de sang d’inférieurs qui viendront tâcher ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joland Lofland
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 25
▹ points : 6
▹ pseudo : TheWeirdBoy
▹ crédits : miserunt
▹ avatar : Dagsen Love
▹ signe particulier : Des cheveux bleus/verts dans la même teinte que ses yeux.
☽ ☾

hypsoline (evland) Empty
MessageSujet: Re: hypsoline (evland)   hypsoline (evland) EmptyVen 14 Sep - 18:46

Joland en avait vraiment eut ras le cul du motel ! Non seulement il n'y avait rien de bien intéressant à la télé mais pour ne rien arranger il entendait ses voisins du soir forniquer comme comme des bêtes de compétition. Pourtant cela pouvait sembler ironique, lui qui avait passé une partie de sa vie à faire trembler les murs de ce lieu sordide avec ses propres cris d'extases, réels ou forcés, on aurait pu croire qu'il ne serait pas dérangé par ces bruits, qu'au contraire même cela éveillerait un sentiment de nostalgie ? De compréhension ? Mais non, ça le faisait chier ! Car déjà ça lui rappelait un passé dont il préférait clairement se passer mais en plus bordel... qu'est-ce que ça faisait un boucan pas possible ! Alors comme il n'était pas invité à la petite sauterie et plutôt que de jouer les hypocrites en frappant sur le mur il avait juste décidé de sortir. En plus cétait plutôt agréable dehors donc une marche ne pourrait que lui faire du bien. Il était donc sortit dans ce jean tellement trouvé autours des genoux qu'il aurait juste pu mettre un short, ce t-shirt tellement usé par le temps que le logo qui avait un jour été dessus ressemblait plus à une ancienne fresque perdu, dans des baskets dans un tellement sale état qu'il avait fini par écraser l'arrière avec ses talons pour les enfiler plus vite et surtout son vieux sweat noir et usé dans les poches duquel il avait plongé ses mains tandis que la capuche trônait sur sa tête, ne laissant que légèrement dépasser quelques mèches bleu.

Et voilà, à la base ça aurait dû être très simple ! Il comptait juste tourner un peu, fumer quelques clopes, laisser passer le temps et peut être prendre un peu d'alcool avant de retourner dans sa chambre. Rien de transcendant en somme ! L'idée était vraiment d'attendre que les Roméo et Juliette du porno amateur finissent leurs affaires pour qu'ils puissent enfin de nouveau s'entendre penser et qui sait ? Peut être se branler finalement en s'imaginant lui en train de s'envoyer en l'air avec Timothée Chalamet ? Cela lui donnait envie d'acheter des pèches tiens... il verrait si il ne pouvait pas en trouver une petite barquette en même temps qu'il prendrait la bibine, juste histoire de s'amuser. Mais alors que Joland pensait juste suivre son chemin, se couper du monde, ne pas faire attention à ce qui pouvait bien se passer autours... disons qu'il lui avait été plutôt difficile d'éviter une situation délicate qui se passait juste sur le trottoir en face de lui. Il leva donc la tête, se stoppant dans sa marche, hésitant franchement à faire demi tour. Après tout ce n'était pas son problème ! Joland soupira cependant... il ne sait pas ce qu'il serait devenu si lui même n'avait pas été sauvé à plusieurs reprise par d'autres. Il attrapa quelques pierre au sol, venant d'un muret en ruine vu que de toute manière toute cette ville était en ruine, avant de commencer à traverser pour s'arrêter au milieu de la route, la circulation étant de toute manière totalement nulle. De là il aurait pu commencer une super réplique ou un truc du genre, faire une entrée qui soit marquante quoi ! Mais non... il préféra se la jouer en sale petite traître, lançant une première pierre qui vint frapper directement le mec qui tenait la jeune femme dans la tempe, le forçant à lâcher prise et à garder son équilibre. « Hey les mecs, et si vous l'écoutiez un peu et que vous la lâchiez ? Tiens j'ai même mieux ! Et si vous vous cassiez juste purement et simplement ? » Et avant de leur laisser le temps de réagir Joland leur lança une nouvelle pierre, les obligeant à reculer, puis une autre et une autre... avant de finir sur la dernière, la plus grosse, qui péta la vitre du magasin juste derrière « Oh merde ! » Joland se précipita vers la jeune femme avant de dire « Courrez ! Juste... courrez ! » Et il se mit alors lui même à partir à toute jambes, espérant que la jeune fille le suivait et jetant un rapide coup d'oeil pour vérifier d'ailleurs, histoire de s'éloigner de la scène de crime et des autres idiots aussi si ils voulaient se venger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6107-joland-lofland-o-my-story-is-a-lot-like-yours-only-more-interesting#153061
 

hypsoline (evland)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: city market-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES