Partagez | .
 

 noctilien ; scooby gang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 173
▹ points : 36
▹ pseudo : roi peste.
▹ crédits : anesidora.
▹ avatar : wolfhard.
▹ signe particulier : cicatrice cradingue qui démarre de la presque naissance de son cou et s'étale jusqu'à son épaule. reste d'une morsure, déchirure, bavure d'un chien, un bon bâtard dont il a jamais pu comprendre les raisons de cette attaque. toujours fringué de noir.
☽ ☾

MessageSujet: noctilien ; scooby gang   Ven 24 Aoû - 18:54


noctilien
scooby gang
https://youtu.be/md7O96ZJd5I

y'a le réveil qui sonne, qui tonne, sa main qui mollement vient l'éteindre, et déjà fringué il se redresse, allume la lampe de chevet, vient se frotter les yeux. y'a pas de soleil pour l'accueillir, ni le chant des oiseaux pour le faire pester contre son humeur parfois massacrante, loin d'être matinale - seule la lune lui tend les bras, et les chiffres en rouge sont de plus en plus vifs. il est une heure du matin. il est une heure du matin, sal se lève, attrape un élastique de quoi donner un peu de dégaine à sa tignasse indomptable, faute d’avoir le courage d'y passer un coup de peigne, il secoue légèrement son tee-shirt déjà tout froissé, remonte son pantalon vaguement tombé sous les gestes de son sommeil parfois agité. il fait craquer ses omoplates, fout son portable dans sa poche, empoigne son sac et ses écouteurs, se cale sur le dos un bomber - noir sans surprise. en haut personne écoute, en bas personne le sent partir - il s'excuse d'avance de faire une frayeur à sa mère, mais trop préoccupée par la dégaine du carrelage, fera sans doute pas trop gaffe à son énième sortie nocturne. il fourre ses clefs profondément dans sa poche, enfile pour terminer ses docs dont les lacets menacent à chaque fois de lâcher. enfin dehors il pousse un lourd soupir, ressent le frisson du vent d'été fourbe qui change selon les heures - première phase il le sait, prévenir qu'il va chercher isaac à la sortie du boulot, seconde, chercher ariel, troisième, attendre et se poser quelque part, dans un skate parc au mieux. il va plus vite avec le sien, les doigts dans les poches de sa veste, la musique qui défie sa concentration, l'empêche de flipper lorsque le silence traîne à outrance - y'a qu'une bagnole qui passe sur son chemin.
puis le voilà devant le motel, puis le voilà à arrêter sa course lente, à faire stopper l'engin pour le reprendre entre les mains. sa pollution sonore est dorénavant arrêter, il la fout aussi quelque part - sal il déborde d'objets en tout genre qui participent à sa bonne humeur. sur les escaliers y'a ariel qu'attend avec cette même tronche de déterré - ça l'empêche pas de sourire, même si ça le chatouille d'en glisser une à ce sujet. puis il se dit qu'il paie lui aussi pas de mine, qu'il a des petits yeux tellement il a du mal à sortir de sa pionce - il s'arrête devant lui, le surplombe pour une fois.
- 'lut. avec ariel ils en ont causé la veille rapidement, ils ont abordé le sujet, de faire une surprise pas trop surprise au price, l'empêcher de trop se faire des films et apercevoir des vampires alors qu'il rentrera chez lui. peut-être même qu'il dormira pas, peut-être même qu'il attendra le petit matin. il a le coeur qui crépite en ailes de colibris, il se sent bien - il hausse les sourcils.
- pas d'regrets de t'être réveillé ?
un temps.
- parce que honnêtement j'me pose la question de si c'était l'idée du siècle ou pas. purement rhétorique, il s'attend pas à de longues théoriques avec ariel. il regarde un peu de haut en bas, la posture, la dégaine, pas franchement pire, juste toujours aussi statuaire, un peu moins crispée depuis qu'il est avec eux. y'a de quoi être fier - même s'ils ont pas encore réussi à lui arracher un éclat de rire à faire trembler la terre.



Dernière édition par Sal King le Mer 29 Aoû - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
apprenti sashimi
▹ posts envoyés : 460
▹ points : 35
▹ pseudo : XERXES.
▹ crédits : (a) Tweek / (s) EXORDIUM. (icon) Tweek, MAD SOUNDS
▹ avatar : Timothée Chalamet
▹ signe particulier : Les yeux verts ouverts sur l'enfer, le cœur malade, le corps malade. Séropositif qu'il est, on lui a dit qu'il allait crever. Un peu malvoyant, c'est qu'un cadavre errant.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: yep
+ contacts:

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Ven 24 Aoû - 23:39

La nuit est belle, les lumières des lampadaires qui disent aux étoiles de fermer leur gueule, on les voit plus les peureuses, intimidées par la pollution lumineuse,  t’essaies dans trouver une, une filante, peut-être que la légende est vraie, peut-être qui suffit d’un souhait murmuré au vent pour que tu finisses milliardaire, que t’es même l’audace d’être condescendant. Tu soupires, tu baisses les yeux sur tes chaussures, gamin qu’attend qu’on vienne le récupérer, le sauver de l’ennui, qui préfère marcher en compagnie, et quelques regards volés quand les lèvres refusent de parler. Le Price tu sais très bien où il est. Tu sais pas pourquoi tu l’as pas dit. Peut-être parce que t’es con, que tes neurones ont du mal à faire le boulot. En réalité, tu sais très bien que ta mère dort pas, qu’elle te regarde sûrement derrière le rideau, qu’elle attend comme toi en se demandant, que fait mon fils ? Tu vas bientôt la rassurer, un gamin va débarquer, avec les cheveux plus en bordel que les tiens, il aura pas la gueule d’un dealer, ni le regard fou d’un violeur. Et puis se sera réglé. Elle repartira se coucher, et toi tu pourras aller t’amuser. Vous faites juste semblant de pas vous aimer passionnément. C’est comme ça que tu fonctionnes.
Bientôt t’entends du bruit, quelque chose qui roule sur le goudron bousillé, tu relèves la tête, Sal vient d’arriver. Maman, j’te présente un ami. « Salut », tu te redresses, tes mains qui viennent essuyer ton jean usé, « non t’inquiète… J’avais pas sommeil de toute façon », en vrai j’ai hâte. Sal doute de son idée, et tu arques un sourcil, « c’pas vraiment l’moment pour reposer l’truc en question, tu crois pas ? T’inquiète, j’vois pas pourquoi ça le s’rait pas », tu hausses les épaules, tu sais pas quoi lui dire en fait. Y’a de grandes chances que tu dises de la merde. « On y va ? », tu commences à marcher en direction de la supérette, à quelques rues d’ici, à peine quelques minutes de silence, où tu regarderas souvent tes pieds et où parfois tu lèveras discrètement les yeux pour voir ce que Sal fait à tes côtés. Tu tournes la tête vers une fenêtre, là où elle est censée dormir. Bonne nuit.
T’es prêt à partir.

La supérette est devant vous, vous vous approchez tranquillement avant que t’es une idée, que tu attrapes le bras de Sal, « viens on s’cache là », tu pointes une poubelle, «  comme ça il sort, et quand il commence à marcher, on lui saute sur le dos par surprise », tu lui sautes sur le dos par surprise. « ça te dit ? », tu le regardes enfin. T’attends pas vraiment qu’il soit d’accord, tu le tires déjà derrière la grosse poubelle verte, penchant légèrement la tête pour voir l’entrer, à l’affût alors que tu lui dis chut pour la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5252-ariel-memento-mori

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 84
▹ points : 26
▹ pseudo : solosands, aude
▹ crédits : tweek
▹ avatar : david mazouz
▹ signe particulier : très maigre, très souriant, très fatigué
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Sam 25 Aoû - 1:40




bloodflow→ Ce soir, il se fait profondément chier. Certes, il est de bonne humeur, grâce au patron qui lui a annoncé une excellente nouvelle, mais il s'emmerde tout de même profondément. Deux clients en une heure. Alors, oui, évidemment, il est une heure du matin, ce qui justifie le peu de fréquentation. Alors pour passer le temps, comme à chaque fois, il sort son portable, et il scroll. Il scroll sur instagram notamment. Il prend une photo, tout simplement, et commence à se plaindre en ligne, comme le ferait un bon millenials digne de ce nom. 2001, on est là, il pense. Ca le fait rire, et il poste, naïvement, cette petite photo, qui peut-être, fera le tour des internets. Il sourit, il range son téléphone, et regarde devant lui. Il baille un grand coup. Son lit lui manque, mais il ne peut pas quitter son avant poste, sans risque de perdre ... son poste.
Alors, quand vient l'heure de partir, il prend quand même une bouteille de vodka dans les stocks, en se disant qu'elle servira un autre soir. C'est peut-être le destin, qu'est-ce qu'il en sait. Mais il en aura peut-être besoin dans un futur proche, après tout c'est bientôt la rentrée, bientôt le moment de se saouler. Surtout que, vue sa bonne nouvelle à annoncer, et qu'il veut de toutes ses forces la fêter le plus tôt possible.
Alors, lentement, lorsque 2h sonne, il remercie le seigneur (qui n'existe certainement pas, mais merci quand même), et il remet sa veste, attrape son casque, qu'il place autour de son cou, et sort dehors, après avoir descendu la grille devant la porte.
Il sort, jette un coup d'oeil à isntagram. Vu l'heure, beaucoup d'insomniaque devant ses photos. Ca le fait sourire. Il enjambe son vélo, et se met à tracer jusqu'à la rout...
Un énorme cri vient le déstabiliser, lui faire manquer un battement, et, à vrai dire, perdre le contrôle de son vélo. Il tombe littéralement à la renverse, sur le côté, complètement paniqué par l'ombre à deux têtes sortie de la poubelle. Par terre, les jambes empêtrées dans le vélo, le peur de sa vie autour de la gorge, il attend. Se dit que son heure est venue, qu'il va se faire kidnappé et coupé en morceau, qu'on retrouvera son corps décomposé dans trois jours, et qu'on parlera de lui dans les journeaux.
Mais non. Beaucoup moins héroïque, plus prosaïque, c'est un Sal King hilare et Ariel Walker, non moins amusé, qui sortent de la poubelle. Première pensée : ils doivent sentir la mort. Deuxième pensée, les petits cons. Troisième pensée, ils dorment pas à cette heure. Il jure, sans s'empêcher de sourire :
" Putain d'sa mère la schlag, vous êtes vraiment des p'tits cons." Ce qui le fait passer pour un homme d'âge respectable, ce qu'il n'est pas. Mais ça le fait sourire. Il se redresse, remet son vélo bien droit, et lance : " J'aurais pu me tordre la cheville ou rouler jusqu'à la route et mourir, et vous auriez eu ma mort sur la conscience." Oui bien sûr Isaac, pas du tout exagéré. Et il ajoute, faussement énervé : " Pour la peine, vous connaîtrez pas l'incroyable bonne nouvelle que j'avais à vous annoncer."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5998-isaac-price#150444

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 173
▹ points : 36
▹ pseudo : roi peste.
▹ crédits : anesidora.
▹ avatar : wolfhard.
▹ signe particulier : cicatrice cradingue qui démarre de la presque naissance de son cou et s'étale jusqu'à son épaule. reste d'une morsure, déchirure, bavure d'un chien, un bon bâtard dont il a jamais pu comprendre les raisons de cette attaque. toujours fringué de noir.
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Sam 25 Aoû - 15:05


noctilien
scooby gang
https://youtu.be/md7O96ZJd5I

y'a rien à dire, pas besoin de meubler avec ariel - ou même avec les autres. pas besoin de jouer à celui qu'a besoin de constamment l'ouvrir pour garder des liens d'amitié - c'était pas gagné dès le départ. à force de détermination il aura eu de quoi atteindre le seuil de tolérance, voire d'appréciation. il sourit un peu, sans rouler pour autant, garde sous le bras le skate en jetant des coups d'oeil indistincts - parfois sur l'autre, parfois sur les murs tagués dont il essaie de déchiffrer les codes secrets. puis enfin arrivés, il se fait choper, tirer un peu par ariel qui veut la jouer farce de chiards de dix ans - ça lui va à sal, il a pas besoin de blagues complexes ou de jeux de mots pour s'en payer une bonne. tête hochée, il en rajoute pas plus, attend seulement que le price sorte - de leur cachette qui dégage beaucoup trop de relents infectes il sortent. le résultat est pas escompté : ils voulaient certainement pas qu'il se ramasse comme ça, les pompes coincées entre les chaînes. n'empêche qu'il peut que rire, qu'après l'inquiétude, en l'entendant parler avec le sourire sur sa tronche défaite, il s'en marre. il s'en marre fort, pas loin du fou rire tellement la chute fut mémorable - il en gardera un film net.
- t'abuses, truc de dingue price, y'a aucune âme qui vive ici. quoique, un poltergeist aurait pu sortir du bitume, ou un zombie, et là t'aurais été aspiré. d'toute façon on t'aurait fait un superbe enterrement, hein ? clin d'oeil complice envers ariel. il a encore envie de rajouter, de le plaindre, mais il se retient. il se maintient à ses genoux avant de se redresser, le ricanement qui revient de temps en temps. la surprise alors vient animer ses traits, il papillonne des cils, se rapproche du grand blessé. m'ouais c'est ça. j'te donne pas cinq secondes avant qu'tu craques. il le juge sans peine, il se dit sans regrets qu'au final, il a bien fait de sortir son cul du matelas - qu'il a bien fait de prendre son courage à deux mains pour braver la nuit épaisse.



Dernière édition par Sal King le Mer 29 Aoû - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
apprenti sashimi
▹ posts envoyés : 460
▹ points : 35
▹ pseudo : XERXES.
▹ crédits : (a) Tweek / (s) EXORDIUM. (icon) Tweek, MAD SOUNDS
▹ avatar : Timothée Chalamet
▹ signe particulier : Les yeux verts ouverts sur l'enfer, le cœur malade, le corps malade. Séropositif qu'il est, on lui a dit qu'il allait crever. Un peu malvoyant, c'est qu'un cadavre errant.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: yep
+ contacts:

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Mer 29 Aoû - 0:30

T’as une idée à la con, l’genre bien de ton âge, celle que tu balances, l’regard du gamin malicieux, qui prépare une connerie pas si folle, peut-être un peu nulle, mais t’entraines Sal quand même, par le bras tu lui intimes viens là. Il te suit sans hésitation, installe une complicité de quelques minutes et ça, tu l'remarques.
Effectivement l’idée est pas si dingue, peut-être un peu bancale, plan à la dernière seconde ça va sûrement pas se passer comme prévu mais tant pis. Par fierté, tu t’avoues pas vaincu par ta propre bêtise, tu guettes l’arrivée de votre victime improvisée, le corps caché derrière une poubelle qui vous entoure d’odeurs dégueulasses. C’est très classe de ta part.
Puis ça y est Isaac fait son apparition, vissé sur son vélo et c’est quand Sal part déjà le faire flipper que tu te dis que t’es vraiment con. S’il se prend le trottoir tu vas pas assumer. Tu suis Sal de près, et Isaac flippe, bugue, les pieds qui déconnent puis le vélo qui se suicide sur le béton. Oups. Il fait du bruit quand son corps suit l’engin dans sa chute, et toi discrètement tu te mords la lèvre, un peu paniqué, un peu inquiet. T’as pas l’envie d’aller faire un tour à l’hosto encore moins si c'est pour Isaac. Puis ça va, tu respires enfin quand tu le vois sourire, sans t’empêcher de faire pareil dans un mimétisme social. Isaac vous insulte, normal, et Sal parle de fantôme, de zombie, normal. Tu hoches la tête à sa question, rentre dans son jeu parce qu'il a fait pareil avec toi plus tôt, « ouais, de ouf », tu sais pas quoi rajouter à la blague, ils arrivent à mettre l’ambiance sans toi de toute façon. Toi tu regardes. Ça te va. Puis c’est toi qui a eu cette surprise merveilleuse ! Isaac hors de danger, tu te sens plutôt fier intérieurement même si tu t’approches de lui pour l’aider à se relever, tirant sur sa main. T’es plutôt étonné. Tu le pensais pas si léger. Mais tu vas pas te moquer sur sa musculature inexistante, tu peux pas trop parler, t’en as pas non plus.
Bonne nouvelle et suspens, tu fronces les sourcils, « fais pas genre, tu meurs d’envie de nous l’dire » t’en rajoute une couche après Sal. Tu arques un sourcil à son attention. Allez, raconte nous tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5252-ariel-memento-mori

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 84
▹ points : 26
▹ pseudo : solosands, aude
▹ crédits : tweek
▹ avatar : david mazouz
▹ signe particulier : très maigre, très souriant, très fatigué
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Mer 29 Aoû - 15:07



noctilien → En vrai il s'est pas fait si mal, c'est juste pour la forme, parce qu'il s'y attendait pas. Et aussi, il l'avoue, parce qu'il aurait voulu avoir cette idée ! Se planquer derrière une poubelle pour faire peur à un pote, c'est tout ce qu'il aurait aimé faire, sauf que lui aurait eu la décence de filmer, et de mettre ça sur internet pour que la vidéo devienne virale et qu'il gagne plein d'abonnés. Un pote en or j'vous dis.
Il saisit la main qu'Ariel lui tend, avec un sourire complice. Il ne doute pas une seconde qu'il ait apprécié chaque instant de sa chute, mais il est assez beau joueur pour aider l'ennemi vaincu à se redresser. Il reprend son vélo, le remet debout, tandis que les suppliques pleuvent. C'est qu'il sait ménager son suspens le price, eh oui, toute information a un prix. Il leur jette un sourire qui se veut mystérieux, sans doute plus satisfait, et se met en marche, devant eux, sans même savoir où ils vont.
" Hmm oui, mais vous le méritez pas."
Puis, finalement ,il se dit qu'il va craquer. Alors il s'arrête, et d'un geste de la main, il lance :
"Vous voyez la berlingot là-bas ?" Un vieille voiture d'un vert sapin absolument immonde, couverte de plumes de pigeons et autres joyeusetés, poussiéreuse, et qui n'a, en effet, pas bougé de ce parking depuis 5 ans. " Le patron va me la revendre. Si je travaille gratos pour lui pendant quatre mois." Il leur sourit, et ajoute : " Vous savez c'que ça veut dire ? Plus besoin de s'balader à pied." Et toi Isaac tu sais c'que ça veut dire ? Va falloir passer ton permis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5998-isaac-price#150444

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 173
▹ points : 36
▹ pseudo : roi peste.
▹ crédits : anesidora.
▹ avatar : wolfhard.
▹ signe particulier : cicatrice cradingue qui démarre de la presque naissance de son cou et s'étale jusqu'à son épaule. reste d'une morsure, déchirure, bavure d'un chien, un bon bâtard dont il a jamais pu comprendre les raisons de cette attaque. toujours fringué de noir.
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Mer 29 Aoû - 22:49


noctilien
scooby gang
https://youtu.be/md7O96ZJd5I

à chacun sa petite touche pour amener du spectacle. isaac a tout du monsieur loyal qui sait annoncer ses artistes sans le moindre mal, en faisant une ou deux pirouettes au passage, le chapeau toujours bien vissé sur le haut de sa tête. l'image l'amuse presque autant que ses mimiques, il bouge pas d'un poil en attendant l'annonce qui pourrait changer une vie, ou deux, ou plusieurs qui sait. il hausse les sourcils, jette un oeil à la bagnole dans un état douteux - à vue d'oeil elle craint. quatre mois gratis, la garantie de l'avoir enfin sous ses doigts. il sourit, sourit franchement, alors qu'il fait quelques pas, le skate toujours coincé sous son bras, il plisse des yeux - comme pour la voir un peu mieux, mais c'est pas en faisant comme ça, sal, qu'il réussira à l'embellir.
- c'est super cool ? 'fin, genre, c'est trop ? cool ? il se marre, il l'imagine déjà au volant, à se la jouer - il voit les autres derrière aussi. puis un beau matin, le désir soudain de se barrer de savannah, de prendre un vieux sac, de faire un road trip jusqu'au bout du pays. il hoche la tête, écrase sa main libre sur le dos d'isaac. plus qu'le permis, mais elle en jette. enfin pas trop là mais - tu vois ?
y'a de la fierté qui s'écoule de ses yeux sombres - content pour lui, pour eux, un peu égoïstement, il s'en fout du reste des gens. il inspire profondément, laisse son attention retomber sur ariel - plus abandonné à chaque fois, pas forcément libre de ses mouvements, mais faut croire que l'armure commence à se détendre, à force de taper dessus à coup de mots et de phrases, pas toujours bien tournées.
- en attendant t'as qu'le vélo.
un temps.
- si t'es pas trop crevé, on pensait aller au skate park, t'sais pas bien loin - j'ai d'jà prév'nu les autres. j'sais pas s'ils viennent tous. mais si t'es d'accord d'nous tolérer... épaules qui se haussent, l'engin en bois à quatre roues se retrouve au sol, il y pose une pompe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
apprenti sashimi
▹ posts envoyés : 460
▹ points : 35
▹ pseudo : XERXES.
▹ crédits : (a) Tweek / (s) EXORDIUM. (icon) Tweek, MAD SOUNDS
▹ avatar : Timothée Chalamet
▹ signe particulier : Les yeux verts ouverts sur l'enfer, le cœur malade, le corps malade. Séropositif qu'il est, on lui a dit qu'il allait crever. Un peu malvoyant, c'est qu'un cadavre errant.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: yep
+ contacts:

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Lun 10 Sep - 21:53


“insouciants dans la nuit” &
Tu te fais un peu curieux, t’assumes pas trop. Tu fais le désintéressé, comme si son petit suspens ne te faisait rien alors que tu en peux plus de ses prolongations. Mais bon vous avez vu juste. Une minute à peine et il craque, vous fait tourner la tête vers une bagnole. Sale état. Presque enterrée par la poussière et les saletés de quartier. Tu la regardes sans trop comprendre, il essaie de changer de sujet ? Vous êtes tous les trois plantés sur le trottoir à l’observer. Tu te demandes si elle marche, si le moteur n’a pas été volé, si y’a pas une famille de chats de gouttière sur les sièges, et quelques cadavres des plus faibles. Et cette carcasse de fer, elle est à Isaac dans quatre mois. Tes yeux s’agrandissent dans la pénombre, peut-être en même temps que Sal, alors que tu poses les yeux sur Isaac. Mais c’est trop cool ? « C'est super cool ? 'fin, genre, c'est trop ? cool ? », tu hoches la tête, Sal parle pour toi. Une voiture, c’est la clef vers la liberté, c’est l’envie de se barrer, de jamais revenir, c’est roder sur les routes, crier le long de la 66. Tu t’y vois déjà, t’as l’imagination d’gamin qui part vite dans les étoiles, à rêver de la belle aventure, celle qu’on voit dans les films, où y’a les amis qui s’chamaillent, qui s’abandonnent avant de revenir le soir venu près de la bagnole parce qu’ils sont seuls au monde et qu’ils s’aiment trop maintenant. Et qu’y’a qu’une voiture. Puis y'a aussi les premières histoires d'amour. Tu te racles la gorge, reposes les pieds sur terre, tu partages pas ta dérive mais t’espères qu’un jour y’en a un de la bande qui proposera l’idée, tu feras genre d’être pas trop emballé avant de sauter sur le siège arrière de la bagnole. Enfin. Apparement c’est pas ça la vie. Apparement faut bosser, faut faire des études, faut travailler, faut payer le loyer. Tant pis. Isaac pourra au moins frimer au lycée l’temps d’une année. Tu poses tes yeux sur Sal cette fois-ci, « c’est cool, on va avoir un taxi », c’est de l’humour même si tu souris pas, que tu te marres pas à ta propre blague.
Un dernier regard pour la bagnole abandonnée avant que vos pieds vous guident dans une ruelle, Sal qui fait part de son idée alors qu’il pose son skate sur la route. Nickel. Ils ont pas interêt à partir sur leurs roues les deux, tu préviens d’emblée : tu vas pas courir. Ton myocarde va pas survivre déjà. Et t’as une fierté. Courir après les gens c’est la honte. « Tu sais faire du skate ? » que tu demandes à Isaak.
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5252-ariel-memento-mori

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 17
▹ points : 2
▹ pseudo : nc.
▹ crédits : the riddler.
▹ avatar : elle fanning.
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Dim 16 Sep - 22:28


noctilien
scoobygang
vibration incertaine, âme en peine ou difficulté à ouvrir les yeux. main qui se glisse jusqu'au condamné. sal qui fait chier, emmerdant (souriant), tu oses soupirer sous la fatigue de l'été, un rictus léger se dessinant quand même. tu ne réponds pas (pas la foi), mais lentement ton corps se redresse. cheveux en bataille, long en pagaille -blondeur qui rappelle ainsi l'aube trop pressé.
a essayer d'en faire quelque chose, tu les attaches (plus rapide). tu attrapes à la volée une tenue appropriée -jean noir, t-shirt sobre ; la nuit n'a pas besoin d'apparat trop voyants, ne sait-on jamais jusqu'à l'arrivée. devant le miroir, simple refonte pour se réveiller en somme, t'es lèvres seront recouverte d'un rose pâle, seulement, le rouge attendra la matinée.
lentement tu ouvres la porte de ta chambre. silence mortuaire, tu oses descendre les escaliers à pas de loup. féline, tu récupères dans le four pâtisserie fraîche que tu as faite les heures perdues (celles d'avant). elle n'était pas pour eux (normalement), mais autant leur faire plaisir, les nourrir (les chérir).
papa devant la télé encore allumée, endormit hors de son lit (merde). lentement tu remontes dans ta chambre avant de refermer derrière toi. soupire, encore une fois. fenêtre tant appréciée, habituée d'y voir ton corps chanceler. prudemment tu y passes, ton sac à dos agrippé à t'es fines épaules. arbre aimé (sollicité), tu sautes les dernières mètres sans grand mal et te voilà dans une liberté acquise et venimeuse.
heureuse tu quittes le navire, attrapant dans le baluchon moderne ton téléphone portable et ton travail comestible, afin de ne pas l'abimer. ils devraient déjà y être. tu prends le chemin le plus court, parcours à éviter les endroits un peu banalisés. fille seule à demi désespoir (bonsoir), tu restes prudente. et les lumières factices viennent remplacer celle de ton coeur -soleil animé en journée, qui laisse place à la fausseté une fois la nuit tombée. fraîcheur qui s'enlise, tirée d'été à peine entamée, te voilà enfin à quelques mètres.
les silhouettes dansent, vrillent. communes, attachantes. habituelles. toujours le même rituel. avec les mêmes gueules. les mêmes sauterelles. bonsoir. lumineuse, belle qui se veut bête, belle qui se veut clocharde. peter pan qui endosse même le rôle de wendy, bernard ou bianca, qu'importe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6233-lucy-warren-l-enfant-loup http://thenotebook.forumactif.org/t6239-lucy-warren-astre#155682 http://thenotebook.forumactif.org/t6242-lucy-warren

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 84
▹ points : 26
▹ pseudo : solosands, aude
▹ crédits : tweek
▹ avatar : david mazouz
▹ signe particulier : très maigre, très souriant, très fatigué
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Lun 17 Sep - 17:09



noctilien → Ils se foutent pas de sa gueule, au contraire, ils sont aussi heureux que lui de réaliser que, désormais, ils auront une voiture, un taxi pour les porter, à droite à gauche. Manque encore le permis, mais c'est une broutille, un petit point noir sur une toile blanche, lumineuse. Il regarde le berlingot. Il vend pas du rêve, en lui même, mais ils en feront un truc bien.
Il remet son vélo droit, remonte en selle, laisse la place derrière lui, pour un Ariel qui a désormais un endroit attitré derrière lui, à l'abris des regards et des ennuis. Il le transporte toujours, à droite à gauche, déjà un taxi pour son meilleur ami. Il se doute que la soirée ne va pas s'arrêter là, dans son sac trône une bouteille d'alcool fort qu'il réservait pour une autre soirée, qu'il leur servira volontiers ce soir. Puis tombe cette étrange question, est-ce qu'il sait faire du skate ? Il lance, avant de se mettre en route :
" Bah oui, bien sûr." Il en a toujours fait, il est pas extrêmement doué, mais il sait se déplacer avec, connait quelques figures. Mais il se doute qu'en revanche, Ariel n'en a jamais fait. Pas la tête à l'emploi.
Et, Sal finit par se lancer, à travers la nuit. Il pédale à toute allure, comme s'il avait le diable aux trousses. Non, ce n'est que Isaac, et un autre, un dénommé Ariel, qui le talonnent. Ariel qui s'accroche à la taille d'Isaac, qui sourit.
Qui sourit parce qu'il se sent bien, parce que c'est ça les vacances. Parce que c'est ça les ami.
Parce que soudainement, la nuit n'est plus si sombre avec eux. C'est cliché, il adore.

Ils arrivent au skate parc, désert à cette heure. A l'entrée, devant les grilles, y'a pourtant une silhouette qui est là, une jolie blonde, toute fine, qui sourit en les voyant arriver. Qui lance un
bonsoir presque trop mignon pour être vrai. Il saute de vélo, lui lance un grand sourire. " Salut." Il s'approche d'elle, pousse la grille du skate parc et lui fait signe d'entrer, pendant que Sal et Ariel descendent de vélo. " Il est un peu tard pour se lever, t'étais déjà debout ? Insomnie ? Ou tu nous aimes juste beaucoup ?" Et ce faisant, il sort le goulot de la bouteille de son sac, l'air de donner un argument à son amour inconditionnel pour ces trois garçons dans le vent qui débarquent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5998-isaac-price#150444

avatar
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 173
▹ points : 36
▹ pseudo : roi peste.
▹ crédits : anesidora.
▹ avatar : wolfhard.
▹ signe particulier : cicatrice cradingue qui démarre de la presque naissance de son cou et s'étale jusqu'à son épaule. reste d'une morsure, déchirure, bavure d'un chien, un bon bâtard dont il a jamais pu comprendre les raisons de cette attaque. toujours fringué de noir.
☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   Mar 18 Sep - 16:49


noctilien
scooby gang
https://youtu.be/md7O96ZJd5I

l'a pas grand-chose à dire sal, alors il se tait, il fait rouler son skate, les mains dans les poches et la possible chute à venir s'il se la joue un peu trop. il se retient de bailler de nouveau, jette une oeillade au vélo qui le dépasse puis qui revient à ses côtés, parfois le silence fait du bien - ils ont pas toujours de quoi débattre, de quoi dire de la belle poésie ou des monologues grandiloquents. inspiration profonde, il frémit sous le vent froid qui continue de s'incruster à la lisière de son cou - ils approchent du squat, et y'a pas meilleur pour les accueillir qu'une lucy toujours parfaitement fringuée. il est sûr, sal, que même avec un sac poubelle en robe elle aurait de quoi en jeter à outrance - il sourit vaguement, par politesse, par joie de la voir malgré tout. c'est pas qu'elle est mauvaise, c'est seulement que ça tacle des fois, qu'il est jamais d'accord, qu'il a l'esprit de contradiction face à la supergirl aux cheveux blonds. il s'arrête dans sa course.
- 'lut. il renifle un peu, jette une oeillade vers isaac, ariel qu'est derrière accroché - il aurait été totalement à la ramasse à pieds. il sourit en coin de lèvres. super lucy a bravé la nuit. il passe à côté d'elle, continue un peu la route, entre enfin sur le terrain, le jauge comme à chaque fois - comme s'il cherchait un nouveau truc à découvrir, un cadavre ici, des seringues de camés là, même une vieille capote collante sur une poubelle. il se marre à bien y penser, y'a toujours des surprises crades qui se pointent alors qu'ils ont le dos tourné - vrai que ça fait un peu peur une fois la lune bien montée. c'est moins flippant à quatre. il se remet le skate sous le bras, s'assoit sur le rebord de la crevasse qu'a les marques de figures et de roues. il se rappelle le nombre de fois où il s'est cassé la gueule ici - et il y retourne toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

☽ ☾

MessageSujet: Re: noctilien ; scooby gang   

Revenir en haut Aller en bas
 

noctilien ; scooby gang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EXERCICES - La gang des gilets bleus 2012-2013
» Rebonjour la gang
» Association The Pattoune's Gang (92)
» startimes2
» saucisses porc/boeuf archi faciles et très bonnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: l'underground-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, parrainage.
// bazzart, tumblr, faceclaim.