Partagez
 

 mean girls (nibra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Barbra Marshall
Barbie Cœur de Pétasse
▹ posts envoyés : 696
▹ points : 24
▹ pseudo : bangkok.
▹ crédits : neon cathedral ; vocivus ; afanen.
▹ avatar : Sahara Ray.
▹ signe particulier : Les tatouages qui marquent sa peau, l'air superficiel pour mieux berner ses proies.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

mean girls (nibra) Empty
MessageSujet: mean girls (nibra)   mean girls (nibra) EmptyJeu 23 Aoû - 22:47

« J’te rendrais pas ton fric. T’as parié, t’as perdu, basta. » Elle voit du coin de l’œil ses poings qui se serrent, son corps qui se tend. Et ça ne l’effraie pas un instant, Barbra. Peut-être parce qu’elle a vu bien pire ces derniers temps. Ou peut-être parce qu’elle les connaît, les types dans son genre. Ceux qu’elle manipule aisément. Ceux qui serrent les poings mais qui agissent jamais. « J’voulais pas parier autant, c’est toi qui m’a forcé ! » Elle lève les yeux au ciel. Toujours le même discours, toujours elle qu’ils veulent faire passer pour la pire des allumeuses – et probablement qu’il y a un fond de vérité là-dedans mais ça ne l’atteint même pas, pas venant de ces hommes suffisamment stupides pour parier une partie de leurs économies dans une course de voitures. Alors elle hausse les épaules, l’ennuie qui reprend le dessus. « J’en ai rien à foutre. TU as parié avec TON argent. J’t’ai pas mis le couteau sous la gorge. Maintenant, tu m’lâches, j’ai mieux à faire. » qu’elle lâche alors qu’elle le contourne pour enfin accéder à sa voiture. Elle sent la main qui se pose sur son bras pour la forcer à se retourner et elle se retrouve encore une fois à lui faire face. « Tu comprends pas, si ma femme l’apprend, elle va s’tirer, c’est sûr ! » « Et ? J’ai une gueule de conseillère conjugale ? » Réponse qu’elle lâche sans réfléchir alors qu’elle le repousse, parvient à récupérer son bras. « Puis franchement, j’pense que ta femme serait carrément plus énervée d’apprendre que j’t’ai sucé. Enfin j’crois. On peut lui demander, s’tu veux. » La menace qui est claire, l’homme qui semble comprendre qu’elle en a marre de ses suppliques. Parce que c’est toujours pareil avec eux. Ils se sentent obligés de venir pleurer auprès d’elle, comme si elle en avait quelque chose à faire – elle serait bien plus préoccupée par une tâche sur ses nouveaux escarpins que par leurs problèmes minables. Elle écoute même pas sa réponse, file vers sa voiture, portière qui s’ouvre alors qu’elle adresse un dernier coup d’œil au parieur. « Enfin, si tu veux t’refaire, on fait une nouvelle course samedi soir, tu peux toujours passer tenter ta chance ! » qu’elle lâche en riant sans prêter attention aux insultes. La gamine sait qu’il sera là, malgré ses dires, à cause de l’espoir vain de récupérer sa mise en pariant toujours plus – et c’est elle qu’on insulte de conne. Elle soupire, agacée, quand son portable vient lui sauver la vie. Ou plutôt, c’est Ninel, invitation à sortir qui lui fera le plus grand bien.

Le reste de la journée passe vite, bien trop vite, et pour une fois, elle fait l’effort d’être prête à l’heure. Elle veut pas faire attendre Ninel, surtout pas dans un bar plein de profiteurs qui verraient en elle une proie trop facile. Elle est même en avance, pour une fois, et décide d’attendre devant le bar, appuyée sur la devanture de celui-ci. Elle fixe le macadam tout en tirant sur sa cigarette, barbie, ignorant volontairement les regards portés sur ses jambes nues, robe courte et un peu trop moulante choisie pour passer une soirée sans avoir à dépenser quoi que ce soit. Elle vient tout juste d’écraser son mégot quand Ninel arrive et c’est un vrai sourire qui étire son visage quand elle la voit, un de ces sourires qu’elle réserve aux rares personnes qu’elle apprécie vraiment, pas les sourires hypocrites qu’elle balance au premier crétin venu. « Waw, t’es vraiment trop canon ! » qu’elle balance avant de déposer un baiser sur sa joue. Elle donne rarement de compliments gratuits, Barbra. Pas aux femmes, en tout cas. Elle a trop été habituée à la compétition, aux autres qu’elle voyait comme une concurrence permanente. Mais c’est pas pareil avec Ninel. Probablement à cause des circonstances de leur rencontre, de la solidarité qui a dû nécessairement s’imposer à elles. Encore aujourd’hui, alors qu’elles étaient tirées d’affaire, elle ressent encore ce besoin de s’assurer qu’elle aille bien, peut-être en partie parce qu’elle fait partie des rares à comprendre ce qu’elle a vécu. Non pas que la gamine compte s’épancher là-dessus ce soir-là – c’est plutôt l’alcool couplé à la bonne compagnie qui l’intéresse. Alors elle glisse un bras sur son épaule, l’attire vers l’entrée du bar. « Comment tu t’sens ? » La question balancée rapidement, comme on arrache un pansement, peut-être un peu parce que c’est devenu l’interrogation redoutée, celle qu’elle entendait en boucle après l’enlèvement, celle qu’elle entend encore  alors que les traces de son agression commencent seulement à s’effacer. Heureusement, le maquillage camoufle ce qu’il reste des bleus, magie artificielle qui lui permet d’éviter la pitié dans le regard des autres. Une odeur de tabac et d’alcool vient chatouiller ses narines à peine l’entrée du bar franchie, Barbra scrute le bar avant de reporter son attention sur Ninel. « Bon, tu choisis lequel ? » qu’elle demande, comme si c’était évident, comme si tout le monde passait son temps à se faire payer des verres par des malheureux qui pensaient avoir une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ninel Kida
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 722
▹ points : 14
▹ pseudo : anne (a maze lie ; birds)
▹ crédits : ava by lempika. ; sign by afanen ; icons by old money & kaotika
▹ avatar : hill
▹ signe particulier : des trop grandes jambes, la dégaine de gitane ou les costumes des p'tits boulots pour seuls habits (son sexappeal > wip). elle se déplace sur une mobylette rouge brinquebanlante aka "moby". elle tombe toujours en panne quand il faut pas.
☽ ☾

mean girls (nibra) Empty
MessageSujet: Re: mean girls (nibra)   mean girls (nibra) EmptySam 25 Aoû - 2:26


Waw, t’es vraiment trop canon ! Huh. Uppercut dans les côtes. Elle ne s’y attendait pas. Huh. Ce sourire... Canon dans le coeur. Elle ne l’avait pas vu venir non plus. Elle a failli trébucher sur le pavé et s’étaler aux pieds de Barbra, qui le mériterait probablement d’ailleurs. Mh merci. Mais rien n’est de moi. Du coup, est-ce que tout est faux ? Elle voulait juste emprunter le maquillage des filles du club et s’y essayait toute seule, forcer juste ce qu’il faut comme elle le faisait pour les spectacles du cirque -sa seule référence. Mais apparemment, c’était pas bon du tout. Le trait d’eyeliner et le rouge sur les lèvres ont vite été tracés par d’autres. Quant aux fringues empruntés… À vrai dire elle se sentirait plus à l’aise si les bretelles et la dentelle n’étaient pas aussi fines, si la jupe n’était pas aussi courtes, si les talons n’étaient pas aussi haut. Surtout que bon, c’est pas comme si j’dépassais pas déjà la majorité des gens. J’sais déjà jamais quoi faire de mes jambes-échasses mais alors là... Elle se raccroche littéralement à Barbra, juste pour pas tomber et peut-être aussi pour essayer de se dissimuler derrière son aura. De toute façon, la blonde a un talent naturel pour la radioactivité, alors Ninel ne s’inquiète plus réellement d’attirer l’attention une fois que Barbra prend les devants.
Elle ne s’rend pas compte Barbra de combien elle est forte et solide. Enfin si, peut-être qu’elle sait, mais pas de la façon dont Ninel le vit. Alors quand la blonde glisse son bras sur ses épaules, la brune lui glisse aussi un bisou sur la joue. Un merci non-dit, mais un merci avec les lèvres quand même. Comment tu t’sens ? Y a des jours où j’suis paralysée, où j’ai envie de crever. Et y a des jours où j’arrive à avancer. Aujourd’hui, ça a été un peu des deux. Et si elle a pu avancer, c’est parce que elle savait qu’elle pouvait rejoindre Barbra ce soir. On fait aller. J’suis contente de te voir. C’est comme s’prendre un coup de soleil à minuit ! Ça fait du bien. Elle n’ose pas lui demander comment elle elle va. Parce qu’elle connaît un bout de la réponse et parce qu’égoïstement, elle redoute de voir quelqu’un d’autre s’écrouler. Parce que si personne ne tient le coup, j’ai pas de raison de le faire. Elle tangue un peu entre sa raison et sa déraison Ninel. Une ou deux boussoles déjà de perdues. Il n’en faudrait pas beaucoup plus pour que la gravité gagne son coup. Mais elle préfère se rassurer en se persuadant que Barbra aime trop sa fierté pour pouvoir craquer devant elle. Peu importe, qu’elles aient déjà vu pire ensemble. Ou justement parce qu’elles ont vu le pire ensemble. Répit mérité, tu peux être qui tu veux et aussi forte que tu veux. Ninel lui chope simplement la main avant d’entrer dans le bar, une étreinte furtive, une promesse infinie, que si à l’inverse, elle veut quand même s’effondrer parce que le poids des survivants est trop lourd sur ses maigres épaules… et bah tant pis, elle prendra sa part à sa place. Coûte que coûte. Elle ne perdra pas Barbra comme elle a perdu Ronnie.
Bon, tu choisis lequel ? Hein ? Euhm... Le regard qui se remplit à nouveau, vient grignoter le décor étranger. Ça pue un peu. Et les chaussures collent au sol. Ils veulent tous me piéger ou quoi ? Comme tu veux… Les sièges là-bas ont l’air bien. Dans un coin, à l’ombre de tous ces regards qui vont dévorer Barbra. Et la brune s’y dirige d’elle-même, bille en tête, sans arrière-pensées si ce n’est qu’elles auront la meilleure vue de toute la salle de là-bas. Mais faut que ça trajectoire soit déjà interrompue. Un grand gaillard qui ne l’avait pas vu selon elle, et c’est elle qui s’excuse et débale un sourire adorable. Sourire qui se transforme face à la blonde. Espiègle. Ninel glisse dans l’ombre de la table le portefeuille savamment récupéré. Elle le laissera par terre près de la table du “pigeon” une fois qu’elle l’aura allégé de quelques dollars. Le premier round est pour moi. Et elle est fière de montrer ses dents Ninel. Même si c’était peut-être pas ça que Barbra attendait. Et même si c’est certain qu’elles ne pourront pas se contenter de ça si elles veulent durer toute la soirée. Je t’offre quoi à boire ? Mais dans son univers, c’est tout ce qu’elle sait faire la Kida. Et c’est déjà pas mal, non ? Apparemment les précédentes leçons de la vie n’ont pas encore tout terni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3319-carnaval-des-airs http://thenotebook.forumactif.org/t5225-de-plumes-et-de-plomb#135268 http://thenotebook.forumactif.org/t3421-ninel-kida#80401

Barbra Marshall
Barbie Cœur de Pétasse
▹ posts envoyés : 696
▹ points : 24
▹ pseudo : bangkok.
▹ crédits : neon cathedral ; vocivus ; afanen.
▹ avatar : Sahara Ray.
▹ signe particulier : Les tatouages qui marquent sa peau, l'air superficiel pour mieux berner ses proies.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

mean girls (nibra) Empty
MessageSujet: Re: mean girls (nibra)   mean girls (nibra) EmptyDim 7 Oct - 21:32

Dans d’autres circonstances, elles n’auraient probablement pas été amies. Du moins, pas naturellement. Trop opposées. Là où Barbra n’est qu’illusion et perfidie, Ninel est la sincérité et l’innocence. Le genre de filles que Barbra juge en une fraction de secondes et qu’elle écrase sous son talon à coups d’insultes basses et de manipulations. Parce que ça peut pas être vrai. Parce qu’on peut pas être naturellement aussi gentille, aussi naïve, que ça cache forcément quelque chose. Elle passe son temps à jouer la comédie, Barbra, au point d’être persuadée que c’est le cas de tout le monde, d’être persuadée que tout ceux qu’elle rencontre portent des masques. Alors les filles comme Ninel, elle pensait bien les connaître, pensait ne jamais tomber dans leur piège. Mais les circonstances avaient poussé Barbra à voir Ninel comme elle l’était réellement, l’avait poussé à réaliser que l’innocence qu’elle dégageait n’avait rien d’un mensonge. Et c’était ça, cette mise à nue qui forçait qui avait provoqué cette amitié improbable mais tellement bienvenue, cette amitié rafraichissante qui semblait être une parenthèse dans son quotidien trop plein de faux semblants.

Et c’est immédiat, le sourire qui illumine son visage face à Ninel, le sourire qui s’élargit quand elle la complimente, parce qu’elle sait qu’elle dit pas ça pour avoir autre chose en retour, la gamine, elle sait que c’est sincère et ça suffit à réchauffer un peu son cœur. Pour autant, elle se voile pas la face, réponse éludée et raccourcie pour pas se pencher sur ce qui va pas, parce que c’est toujours plus facile comme ça. Elle relèvera pas, Barbra. Elle est pas là pour enfoncer le couteau dans la plaie, mais plutôt pour se divertir le temps d’une soirée. Alors elle le traîne dans ce bar qui sera leur refuge pour la soirée, la pousse à faire une première victime sauf que c’est l’incompréhension qui règne entre elles, les mondes trop différents qui rentrent en collision. Elle insiste pas, pas encore, observe la scène à la recherche d’une victime à alléger de quelques dollars en attendant que Ninel se lance enfin. C’est un type costaud qui la coupe dans sa réflexion en percutant la gamine, Barbra qui se retient de justesse de faire un scandale face à l’air espiègle de Ninel. Elle a forcément quelque chose en tête, et si elle comprend pas vraiment au début, tout s’éclaire une fois qu’elles sont installées. Surprise et fierté se lisent sur son visage – et c’est étrange, comme si le fait de voir que Ninel était pas si innocente que ça les rapprochait un peu. « J’dois avouer que tu m’as épaté, j’avais rien remarqué ! » Elle l’a probablement sous-estimé, influencée par cette image pure qu’elle a d’elle. « Et j’prends une bière rouge, merci. » Elle laisse la gamine commander pendant qu’elle réfléchit à la tournure que prendra la soirée, à ce qu’elle pourrait bien faire pour aider Ninel à gagner plus – et c’est une illumination, un éclair de génie qui débarque sans prévenir alors qu’elle revient avec les verres qu’elle dépose en face d’elles. « T’sais, c’était cool ce que t’as fait, mais ça peut aussi être hyper dangereux si on t’voit faire. » Non pas qu’elle doute de ses capacités, mais il suffit d’une seule fois pour se faire prendre. « Tu devrais plutôt essayer de t’faire payer tes verres par tous ces crétins. » Conseil presque avisé qu’elle partage avec un air complice. « Sérieux. T’es canon et en plus, t’as cet air innocent qui fait qu’ils vont jamais se douter qu’ils s’font avoir. T’as tout pour boire à l’œil tous les soirs aussi longtemps que tu l’voudras ! » qu’elle finit avant de boire quelques gorgées de sa bière. Elle pourrait presque avoir l’air d’être la sagesse même, à prodiguer tous ces conseils alors qu’elle fait que l’inciter à séduire pour pouvoir boire à l’œil – l’innocence qu’elle tente de corrompre alors même qu’elle en vantait les mérites un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ninel Kida
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 722
▹ points : 14
▹ pseudo : anne (a maze lie ; birds)
▹ crédits : ava by lempika. ; sign by afanen ; icons by old money & kaotika
▹ avatar : hill
▹ signe particulier : des trop grandes jambes, la dégaine de gitane ou les costumes des p'tits boulots pour seuls habits (son sexappeal > wip). elle se déplace sur une mobylette rouge brinquebanlante aka "moby". elle tombe toujours en panne quand il faut pas.
☽ ☾

mean girls (nibra) Empty
MessageSujet: Re: mean girls (nibra)   mean girls (nibra) EmptyMer 12 Déc - 23:54


Elle est fière Ninel quand Barbra s’avoue épatée. Elle ne l’aurait pas cru possible. Y a rien de phénoménal pourtant. Et Barbra doit avoir déjà vu bien plus impressionnant. Dans la tête de Ninel, Barbra fréquente de plus gros poissons, malfrats badass en tous genres, de vrais dur-à-cuire qui pèsent dans le game quoi. Rien à voir avec les mains chapardeuses de l’artiste, ses magouilles tombées du camion et ses p’tits étalages à la sauvette. Alors ouais, qu’une pointure comme la belle blonde la complimente… y a d’quoi bomber la poitrine. Elle se sent même plus grande lorsqu’elle va commander leurs boissons au bar. Plus grande encore que la hauteur de ses talons.

Elle savait que cette soirée avec Barbra ferait du bien. Qu’elle en avait besoin. Sortir de ces mondes sécures qu’elle se construit dès qu’elle peut. Au Gentleman’s, avec Isaac, avec Leo, avec l’ombre de Jax dans une maison en carton… des mondes séparés, rien qu’à elle, des bulles à part. Mais avec Barbra, les règles sont différentes. Y aura toujours d’autres personnes pour tourner autour d’elle, d’elles. Obligée de “sociabiliser” dans une gravité inversée. À ne plus savoir qui est le noyau et qui est l’électron libre. C’est déstabilisant, mais depuis leur expérience commune, Ninel a placé une confiance aveugle en Barbra. Rien ne pourrait la faire douter de son jugement. Une naïveté biaisée, peut-être même extrême pour mieux s’obstiner à redevenir qui elle était avant tout ce merdier. Faire (presque) comme si la mauvaise aventure n’avait pas existé, qu’elle n’avait pas fait d’erreur, en se laissant kidnapper, en laissant Caleb se faire dézinguer.
Et puis, elles ont traversé cet enfer, alors qu’est-ce qui pourrait arriver de pire maintenant ?

T’sais, c’était cool ce que t’as fait, mais ça peut aussi être hyper dangereux si on t’voit faire. Elle hoche la tête par l’affirmative, clairement coupable. Y a toujours un risque qu’elle maîtrisait toujours plus ou moins avant, mais maintenant ? Elle oscille et vacille entre s’en foutre de ce qui peut lui arriver, la peur de ce qui pourrait arriver si les flics l’attrapent. Où est-ce qu’ils envoient ceux qui ne sont pas en règles ? Que sont devenues ses mamans ? Ce gouffre de questions et de doutes s’approchent et s’éloignent au gré de sa sensibilité. Instable. Alors quand la blonde parfaite propose un nouveau plan, ça mérite forcément d’être tenté, quand bien même elle doute de ses capacités. Barbra en dose de courage. Ange avisé sur l’épaule. T’as tout pour boire à l’œil tous les soirs aussi longtemps que tu l’voudras ! J’aurais préféré qu’ils me payent à manger, mais bon c’est déjà ça. D’ailleurs, elle ne manque pas de s’enfiler quelques gorgées de kilkenny. Rien de telle qu’une rousse irlandaise pour se donner du courage*, c’est sa maigre expérience qui le lui a appris. Mais alors du coup, faut que j’invente un scénario ? Pourquoi j’ai pas de thunes ou autre ? , qu’elle murmure, penchée vers la complice vénéneuse, pour préparer leur mauvais coup, dans un coin sombre, d’un bar louche. En réalité, tout y est… Presque tout est en place.
Est-ce qu’il faut jouer avec leur testostérone ? Demoiselle ingénue en détresse versus mâle typique affublé du syndrome du sauveur… ? Si seulement ils pouvaient vraiment aider… Choisis-le pour moi., qu’elle souffle maintenant en balayant la pièce des yeux. Ffff… ça m’stresse un peu. J’ai presque le trac haha. Avant il n’y avait qu’un seul moment, qu’un seul lieu où elle savait, ou elle pouvait se démarquer, attirer les regards sans s’en soucier. Là où elle pouvait briller, être meilleure, être jolie, être à sa place, c’était au cirque, perchée au plus haut… À défier la gravité. Mais j’peux le faire !, qu’elle affirme soudainement. Pour rejoindre Barbra dans la partie, lui faire comprendre qu’elle veut essayer, ne pas la décevoir, mais surtout se convaincre elle-même qu’elle peut le faire. Comme elle le faisait avant. C’est peut-être le même art, mais avec les lois de Barbra. Dis-moi quoi faire., qu’elle dit enfin doucement… Comme ces quelques secondes de calme qu’on croit rêver lorsqu’on évolue au coeur d’un ouragan mais dont on perçoit toute la force... Le regard planté dans celui de Barbra... C'est peut-être à cause de fille comme elle que les catastrophes naturelles portent des noms de femme. Et pourtant, y a pas de doute dans les yeux de Ninel. Elle lui fait confiance et elle boira tout ce qu'elle lui dira.


*big up Daire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3319-carnaval-des-airs http://thenotebook.forumactif.org/t5225-de-plumes-et-de-plomb#135268 http://thenotebook.forumactif.org/t3421-ninel-kida#80401
Contenu sponsorisé

☽ ☾

mean girls (nibra) Empty
MessageSujet: Re: mean girls (nibra)   mean girls (nibra) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

mean girls (nibra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dynamite Girls #Vintage Vinyl# Nouvelles photos p1
» Dynamite Girls SIS style
» yep les girls
» Dupe Flatter Me : Archie's Girls Collection
» L.A Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: the smoking dog-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, multicomptes.
// bazzart, tumblr, faceclaim.