Partagez
 

 vas-y DJ fais péter le son (neo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Leonard River
et le château de sable, il est dans l'eau maintenant
▹ posts envoyés : 2287
▹ points : 19
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : dude (avatar) / tumblr, whi (signa, profil) / amy winehouse, les cartons(texte)
▹ avatar : ben nordberg
▹ signe particulier : très maigre, cocaïnomane et toujours habillé avec des vêtements bariolés
☽ ☾

vas-y DJ fais péter le son (neo) Empty
MessageSujet: vas-y DJ fais péter le son (neo)   vas-y DJ fais péter le son (neo) EmptyJeu 23 Aoû - 11:26

Soirée d’élimination. Vieille routine. On fait toujours une soirée pour délier les langues et capturer quelques images “choc” à diffuser. Après sept ans sans avoir tourné de téléréalité, les réflexes restent pourtant les mêmes et Leo se retrouve à écouter Nick expliquer à Dani que si elle ne se lâche pas ce soir, alors elle se fera forcément éliminer. Leo voit aussi la styliste lui donner la robe la plus courte. Et puis y a Ollie qui corse les jus de fruits, pour celles qui voudraient rester sobre ce soir. Same shit, again and again. Eh, Leonard, Vivi termine dans la chambre de notre Bachelor ce soir. Leo se retourne, il a un smoothie dans les mains. Jeff le considère longuement avec dégoût. Et j’veux des plans de Noa qui mixe. Qu’il ajoute. Leo se tend, merde, oui Noa sera là. Sinon y a quelque chose d’autres que j’peux faire pour tes copines ? Jeff sourit. Ca ira, merci Leonard. Qu’il rétorque avant de disparaître, appelé par un technicien.

L’ambiance survoltée ne tarde pas à électriser toute la cours intérieure. La drogue circule aussi librement que les maladies vénériennes. La piscine est prise d’assaut et sur la scène, la musique tape jusqu’au plus profond des côtes. Mais Leo n’arrive pas à voguer sur cette ambiance festive qui lui plaisait tant autrefois. Il est assit sur l’un des bancs pendant que toute la scène se déroule sous son regard. Mais il n’y prête pas attention. Le petit sachet de pauvre entre ses doigts maigres, il le secoue sans honte ni retenu et observe. Finalement il se redresse et attrape sa caméra. Direction la scène surélevé qui pourrait tomber jusque dans la piscine. Il grimpe les quelques marches et atterrit derrière les cheveux fauves de Noa. Il monte sa caméra : Jeff veut des plans de toi qui mixe. Qu’il annonce sans enthousiasme. Il ne sait quelle connerie son patron compte faire de ça, mais il s’exécute sans discuter, de la même manière qu’il sort de sa poche la sachet de poudre pour le glisser dans la poche de Noa, réduisant au néant la distance entre eux. Regards fatigués, brisés d’une même manière sans pour autant se baisser. Et ça c’est aussi d’sa part. Qu’il explique. Maintenant son cerveau ne pense qu’à ça et sa poche semble bien vide sans un sachet de coke auquel il a juré de ne plus toucher. Il allume sa caméra en silence. Allez, souris. Qu’il ordonne presque avec un sourire cynique sur les lèvres, braquant l’objectif sur les platines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5947-sawubona-leo http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t648-leonard-river http://thenotebook.forumactif.org/t770-leonard-river-formspring

Jade Holmes
⊹ life can hurt
▹ posts envoyés : 101
▹ points : 7
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : miserunt (av), sign/ vocivus (icons)
▹ avatar : indyamarie jean
☽ ☾

vas-y DJ fais péter le son (neo) Empty
MessageSujet: Re: vas-y DJ fais péter le son (neo)   vas-y DJ fais péter le son (neo) EmptyVen 24 Aoû - 14:41


Tu n’as pas le choix, qu’il lui avait dit alors qu’il s’était montré dans les backstages de sa dernière soirée. Les mains dans les poches et le regard pénétrant, adossé contre des caisses de rangement comme s’il avait toutes les raisons du monde de se trouver là. De son naturel déconcertant au milieu de la bousculade des intermittents, il ne lui avait laissé aucune chance de sortie. Tu n’as pas le choix, la menace sous-entendue était limpide. Jeff a toujours eu toutes les cartes en mains pour la faire plier en un claquement de doigts, et c’en est détestable. Elle n’a pas vraiment acquiescé, Noa, elle s’est seulement montrée le lendemain avec le sourire aux lèvres – tu vois, je suis là. Avec déjà quelques grammes dans le sang pour affronter tout ça. Ça fait désormais presque une heure qu’elle anime la soirée, occultant l’agitation autour d’elle avec son casque bien enfoncé dans sa chevelure en pagaille. Sa scène est surélevée au-dessus de la piscine et à mesure que son organisme se détend dans ses substances fétiches ingurgitées, elle a l’impression d’être encore plus haut qu’elle ne l’est en réalité. Elle ne remarque la présence de Leo seulement quand elle aperçoit la caméra à la périphérie de son champ de vision. Elle libère une de ses oreilles et se recule un peu de sa table de mixage, pour pouvoir l’entendre. « Jeff veut des plans de toi qui mixe » Elle hausse les yeux au ciel mais ne dit rien, pas plus étonnée de la volonté de Jeff que de l’air renfrogné sur le visage du cameraman. En revanche, elle sursaute quand il s’approche soudainement d’elle – ou c’est plutôt son esprit qui analyse les informations en décalage, et qu’il lui glisse un sachet dans la poche. Son cœur déborde à cette simple présence réconforte de la poudre blanche, il a toujours su comment s’y prendre avec elle. « Cool » c’est tout ce qu’elle trouve à dire, cool parce qu’elle est déjà bien ailleurs, cool parce que c’est Jeff qui l’achète et c’est comme ça, toujours comme ça. « Allez, souris. »  Sa main effleure sa poche et elle sourit comme il lui a demandé, comme elle a envie de le faire spontanément – parce qu’elle est heureuse simplement, avec sa musique se percutant entre les corps et de la cocaïne à disposition. Elle revient sur ses platines et se balance dans le rythme, lui offrant les plans dont il a besoin et en enfiévrant un peu plus la piscine bondée. Quand Leo lui montre d’un signe que c’est bon, elle enclenche ses pistes automatiques et enlève son casque. Elle se détourne de ses platines pour lui faire face, se balançant doucement parce qu’elle plane. « J’espère que ça lui ira. » Simple constat, elle s’approche du hippie avec un nouvel intérêt dans les yeux. Elle prend place derrière la caméra avant qu’il ne remballe tout et elle place l’objectif vers lui. « Allez, souris ! » qu’elle lui lance en écho à ses paroles, un éclat de rire au bord des lèvres. L’objet ne lui est pas étranger entre les mains et elle trouve facilement comment l’enclencher afin de capturer quelques images de Leo, d’abord amusée avant de froncer les sourcils, suspicieuse. « T’as vraiment une sale tête. » Elle penche la tête sur le côté pour l’observer directement, elle n’a jamais su comment s’y prendre avec lui. Peut-être parce que la même ombre plane au-dessus d’eux. « T’as vu la nouvelle ? » Elle tente, hasardeuse. Peut-être qu’elle est là depuis un certain moment, mais elle n’avait pas encore vu sa tête aux bras de Jeff. Elle n’est pas certaine de la conversation qu’elle lance, mais elle sait qu’il n’y a personne d’autre que lui avec qui elle peut en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t6524-messy-chill-jade http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people#134504

Leonard River
et le château de sable, il est dans l'eau maintenant
▹ posts envoyés : 2287
▹ points : 19
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : dude (avatar) / tumblr, whi (signa, profil) / amy winehouse, les cartons(texte)
▹ avatar : ben nordberg
▹ signe particulier : très maigre, cocaïnomane et toujours habillé avec des vêtements bariolés
☽ ☾

vas-y DJ fais péter le son (neo) Empty
MessageSujet: Re: vas-y DJ fais péter le son (neo)   vas-y DJ fais péter le son (neo) EmptyJeu 30 Aoû - 10:57

La caméra sur le trépied, il la laisse capturer quelques plans, parfois il l’attrape pour un plan rapproché, Noa ne s’est pas faite prier. Et malgré les longues minutes que ça prend, malgré la musique trop forte et la foule survolté à ses pieds, y a qu’une chose qui obsède son cerveau infecté du sale virus de la rechute. Le sachet de poudre qui marque une bosse dans la poche de son jean trop serré. Leo est tendu, et fatigué. Surtout fatigué en fait. J’espère que ça lui ira. Leo relève les yeux des réglages de sa caméra pour la regarder. Il hausse les épaules, peu intéressé et se passe une main sur son visage fatigué. Ils échangent rapidement de place, sans trop qu’on sache pourquoi. Allez, souris ! Qu’elle s’amuse, le blond lève la main pour la placer devant son visage, un sourire peu convaincu sur les lèvres. Il est allé piquer un fond de verre qu’a Noa et en boit une courte gorgée, juste histoire de se rafraîchir la gorge. T’as vraiment une sale tête. Qu’elle balance avec sa délicatesse naturelle. Leo la regarde par en dessous, toujours le verre entre les lèvres et le pose à côté des platines. Crevé. Qu’il répond simplement. Et tout le reste qui revient en mémoire, tout le reste qui hante. Face à Noa il repense à Serena. Il ne lui a jamais annoncé, pas lui même. Il a attendu que la nouvelle se répande d’elle-même parce qu’il n’avait pas la force de le dire à qui que ce soit. Ils n’en ont jamais reparlé. Ni de ça, ni de Jeff. Semble que Noa et Leo ont les mêmes blessures dans le fond et la même façon de porter le même masque. Il traîne, et a la flemme de ranger son matériel. Il voudrait s’accorder une pause, une petite, à l’abris des regards et de Jeff. Alors il laisse son regard glisser sur les boutons des platines. T’as vu la nouvelle ? Sursaut du coeur. Leo se fige un tiers de seconde et baisse les yeux dans la fosse. Difficile de la louper. Qu’il fait remarquer. Encore plus quand on est son caméraman attitré parce que Jeff a décidé de faire chier jusqu’au bout. Leo s'appuie contre la rambarde pour l’observer, Vivi au centre de l’attention comme elle semble en avoir désespérément besoin. Vivi qu’il a croisé dans le bureau de Jeff tout à l’heure. Jeff lui a assuré une place jusqu’en demi-finale. Qu’il raconte, histoire qu’il n’y ait aucun doute sur la nature de sa relation avec le patron. Leo plonge sa main dans sa poche pour en ressortir la petite boite métallique qui contient ses clopes roulées d’avance. Il sait que sur le tournage il n’a pas toujours le temps de les rouler. Il en coince une au coin de ses lèvres. J’sais pas à quoi il joue, mais cette gosse va nous foirer la saison. Qu’il peste, boudeur, presque jaloux. Il lance une oeillade à Noa, sans trop savoir pourquoi il enchaîne là-dessus. Son oeil glisse jusqu’à sa poche, il inspire profondément et tire longuement sur la cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5947-sawubona-leo http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t648-leonard-river http://thenotebook.forumactif.org/t770-leonard-river-formspring
Contenu sponsorisé

☽ ☾

vas-y DJ fais péter le son (neo) Empty
MessageSujet: Re: vas-y DJ fais péter le son (neo)   vas-y DJ fais péter le son (neo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

vas-y DJ fais péter le son (neo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contrefacon... j'en ai aussi fais les frais...
» Chéri, tu me fais un bébé?
» mal de l ame
» yé fé lé ménach...
» blog de patchwork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version dix-neuf-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES