Partagez
 

 wasted hours (sid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

wasted hours (sid) Empty
MessageSujet: wasted hours (sid)   wasted hours (sid) EmptyMer 8 Aoû - 1:35

Allongé sur le lit d'Eoin, il s'amuse à se coincer le pied entre les lattes et le matelas du lit d'au-dessus. Activité de la journée. C'est son jour de repos et il a rien de mieux à faire que de glander en se rongeant les sangs. Il a son casque sur les oreilles mais sur son écran c'est le nom de Tag qui est affiché. Y a son doigt qui hésite au-dessus de l'icône d'appel pour la dixième fois, et puis il relaisse tomber sa main sur son torse en soupirant. Nan. Eoin a besoin de temps. Mihail n'est pas sûr que ce soit une bonne chose, pas sûr qu'il utilise ce temps-là de façon très saine, mais il a peur de mal faire en le brusquant. Il s'est jamais autant inquiété pour quelqu'un qui n'est pas de sa famille. Mais sûrement qu'il l'est un peu devenu, sa famille. Chez lui c'est ici maintenant, dans cet appart un peu trop petit pour deux, avec cette chambre partagée qui lui rappelle le bon vieux temps avec Seven — haha. Mais chez lui c'est vide en ce moment parce que Tag préfère retourner chez ses parents, et pour un asocial Mihail ne vit pas tellement bien la solitude. Il découche mais il peut pas squatter sans arrêt chez Tito. Il a aussi essayé d'inviter du monde mais chaque fois que quelqu'un était là il avait envie de se retrouver seul. Il veut pas de quelqu'un d'autre qu'Eoin chez eux, pas sur la durée. Il veut Eoin ou, en attendant, à défaut d'Eoin, quelqu'un qui le connaisse. Il l'avait pas encore compris, mais ça le frappe là, en même temps qu'il entend craquer la latte dans laquelle il vient d'enfoncer son pied un peu trop brusquement. C'est pas le genre de Mihail de parler, c'est pas pour rien qu'il met du temps à penser à la bonne personne. Putain, ça aurait dû l'effleurer avant pourtant. Lui aussi il doit se demander où il est passé, Eoin.

Il dégaine à nouveau son portable et cette fois il descend dans ses contacts jusqu'au nom de Sid. Celui de Seven juste avant lui fait serrer les dents, celui de Tito juste après le fait hésiter mais il est pas sûr d'être en état de le supporter (ou d'être supportable). Nan. Sid.  Hey t dispo? C ma tourné o royal smoak si tu ve. Pas chez lui, non. Sid et lui ici sans Tag ça rendrait l'appart encore plus vide, étrangement. Et puis Sid et lui font très joli au milieu du décor d'un bar, à croire que c'est leur élément naturel. En tout cas c'est comme ça que Mihail le connaît le mieux.

C'est comme ça qu'une heure plus tard il est déjà installé à l'une de ses tables préférées du Royal Smoak. Ouais, c'est un habitué, quasiment autant que les deux pochetrons accoudés au bar, des gueules de marins ravagées par l'alcool et le vent salé. Quand c'est pas pour faire la fête, Mihail n'aime pas les bars branchés, et puis ici c'est aussi l'un des rares bars où on tolère ses dérapages. Et ceux de Sid. Ça leur arrive à tous les deux d'avoir l'alcool mauvais. Y a déjà quatre verres devant lui quand Sid le rejoint ; ils sont encore pleins, il est pas comme ça. Il pousse une pinte et un shooter devant lui et lui présente son poing en guise de salut. « T'es de repos aussi alors ? Vous foutez vraiment rien. » Vous les flics, pas besoin de faire un dessin à Sid, mais il doit aussi savoir qu'il plaisante, même si « plaisant » c'est jamais le mot avec Mihail. Il est pas doué pour parler beau temps et maintenant que Sid est là il sait plus vraiment ce qu'il avait envie de lui dire. Peut-être rien de spécial en fait, c'est la différence entre un pote et quelqu'un qu'on est forcé de voir. Il est même pas sûr d'avoir envie de parler de Tag, mais quelque part ça lui fait du bien rien que de savoir qu'ils l'ont en commun. Il s'affale un peu plus contre le dossier de son banc et se masse la mâchoire. « Putain j'crois que j'ai parlé à personne depuis trois jours. » Franchement pas plus de trois mots à un collègue s'il en a croisé un, même pas sûr d'autant plus qu'il s'embarrasse rarement des bonjour-au revoir et compagnie, et c'est pas comme s'il tapait la discute aux baigneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069

Sidney Kasabian
Coyote
▹ posts envoyés : 2611
▹ points : 52
▹ pseudo : marion
▹ crédits : lunar (av) + miserunt la kassos (gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et pieds qui traînent, trop de couches de tissu pour couvrir ses épaules voûtées, l'air toujours un peu usé.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

wasted hours (sid) Empty
MessageSujet: Re: wasted hours (sid)   wasted hours (sid) EmptySam 11 Aoû - 15:58

Hey t dispo? C ma tourné o royal smoak si tu ve. Les fautes de Mihail le font sourire, et il met pas à longtemps à répondre par l'affirmative. Il dit jamais non quand on lui propose d'aller au bar – encore moins si on lui paie une tournée. Il termine son service presque à l'heure pour une fois, fait un saut rapide chez lui pour se changer, le temps de croiser Vic et d'avoir le cœur criblé d'épines en repartant. Son pas est plus lourd qu'à l'arrivée, ses épaules plus voûtées, son regard plus terne. Il fixe ses pieds pendant tout le trajet.

La première chose qu'il voit en entrant, c'est les deux habitués perchés au comptoir. Il prend le temps de les saluer, échanger quelques banalités avec un sourire en coin de lèvres, comme il le fait chaque fois qu'il les croise. Sûrement qu'ici, sa gueule est presque aussi connue que les leurs. Comme Mihail. Il sait pas s'il trouve ça triste ou pathétique.

Sûrement les deux.

Ses yeux finissent par se poser sur le môme assis à la table du fond, et il quitte les vieux pour le rejoindre d'un pas traînant. Le poing de Mihail se tend vers lui et il y fait cogner le sien rapidement, avant de se laisser tomber comme une loque sur le banc en face de lui, le regard qui glisse sur les verres qui ont déjà été servis. « T'es de repos aussi alors ? Vous foutez vraiment rien. » Il se marre. Il sait que c'est rien de plus qu'une raillerie, de celles qu'on adresse aux vieux potes et qui se balancent sans y penser, sans même faire attention à ce qu'on dit. Il sait et ça le fait rire, pourtant il peut pas s'empêcher de se justifier. « Nan. J'sors du taf, sale gosse. » C'est comme un mécanisme un peu rouillé, qui entre en jeu chaque fois qu'on remet son travail en cause. La machine s'use trop vite – on le force à l'utiliser trop souvent, parce que c'est toujours la même chose qu'on vise en s'attaquant à lui. Ça l'empêche pas de sourire à Mihail tranquillement. Il l'observe une seconde, comme pour jauger à quel degré est sa fatigue aujourd'hui, pour voir si lui aussi il a le cœur assez lourd pour couler dans leurs verres.

Ils en ont deux chacun alors il en déduit que oui.

C'est à la pinte qu'il s'attaque en premier, avalant une grosse lampée pour laisser l'amertume du houblon tapisser celle qui ne le quitte jamais. « Putain j'crois que j'ai parlé à personne depuis trois jours. » Cette fois, ça lui arrache un sourire en demi-teinte. Ses prunelles qui scannent Mihail un instant, il boit encore une fois pour se donner le temps de choisir ses mots. Ça sert pas à grand-chose, finalement. Il met quand même les pieds dans le plat. « Même pas à Eoin ? » Il sonde, pas discrètement du tout. Parce qu'il s'inquiète un peu, et qu'il sait pas trop comment s'y prendre pour avoir des nouvelles. Il voit pas mieux placé que Mihail parce qu'après tout ils sont colocataires, mais s'il a parlé à personne depuis trois jours ça veut dire quoi ? Ils se font la gueule ? Ou Eoin n'est plus là ?

Il s'affale à son tour, sa carcasse qui se ramollit contre son dossier, son t-shirt trois fois trop grand qui fait trop de plis partout. « Désolé, j'sais pas si c'est un sujet délicat ou... » Peut-être que ça l'est pas du tout, il en sait rien. Mais dans le doute il s'excuse quand même, parce que c'est ce qu'il fait le mieux de toute façon – même quand il n'a pas à le faire. Il hausse les épaules, passe une main sur son crâne rasé. « On peut parler d'autre chose si tu veux. » Ça évitera de lui donner envie de se noyer dans sa bière, verre porté à ses lèvres encore une fois, avec la ferveur qu'aurait un assoiffé face à une source d'eau claire. Peut-être qu'il avait plus besoin de boire qu'il ne l'aurait cru, ou peut-être que ça empire juste au fil des jours. Il arrive plus trop à suivre. De toute façon il aurait fini par atterrir là dans tous les cas, alors il est content que Mihail soit là. Quitte à jouer l'épave, autant le faire à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

wasted hours (sid) Empty
MessageSujet: Re: wasted hours (sid)   wasted hours (sid) EmptyJeu 4 Oct - 1:19

Il contemple le contenu de ses deux verres avant d'imiter Sid et de préférer la bière. « Nan. J'sors du taf, sale gosse. » Une grimace de principe, pour le sale gosse. Bizarrement il aurait aimé que Sid lui confirme que lui aussi il a passé la journée à attendre qu'elle passe. Ça le ferait se sentir moins seul. Mais au moins ils seront bientôt dans le même état. C'est pour ça qu'il boit et qu'il fume trop, pour le sentiment d'être en communion au moins avec les autres ivrognes et les stoners. Des fois il oublie que Sid est flic pour de vrai. Il se demande comment on peut faire un boulot de ce genre et traîner avec un mec comme lui. Il est loin d'être ce qu'on fait de pire dans les environs, ou même dans sa famille, mais l'illégalité c'est dans ses veines et il la pratique le plus souvent sans se poser de question, ça a pas pu échapper à Sid. Quand il dégaine sa fausse carte d'identité dans les bars, par exemple. Pas sûr qu'il ait grillé ça, pas sûr qu'il sache quel âge a Mihail, il le croit peut-être aussi vieux qu'Eoin. Eoin. « Même pas à Eoin ? »

Il avale de travers et secoue négativement la tête en faisant passer les bulles réfractaires. « Désolé, j'sais pas si c'est un sujet délicat ou... On peut parler d'autre chose si tu veux. » Mihail ricane. « Délicat. » Il aime pas le mot délicat, pas quand ça le concerne. Il aime pas l'idée que Sid ait peur de le froisser, comme s'il était une petite chose fragile, délicate lui aussi, comme s'il fallait prendre des pincettes. Et il voit pas pourquoi Sid penserait ça. Eoin est que son coloc, y a rien de bizarre à pas se parler pendant trois jours en tant que colocs — il croit. Eoin ne peut pas être un sujet délicat, quoiqu'il se passe autour de lui. Pas entre lui et Sid en tout cas, parce qu'il a pas envie de penser que Sid en a deviné plus sur les complexités de leur relation que ce qu'il est prêt à assumer. « Nan, même pas à Eoin, j'crois qu'il est chez ses parents. » Il est même pas sûr et ça le fait chier, ça le rend même honteux de l'admettre, mais il hausse les épaules et reprend une gorgée, c'est l'histoire de sa vie. Il a envie de trouver une légèreté à ajouter mais ça vient pas. Le coffre pas si tu le croises en train de tagger une bagnole de flics, il a des circonstances atténuantes ? Mais ça risque pas d'arriver. Il est même plus en colère, il est juste plus là. « C'est la merde, y a juste pas grand-chose à dire. » C'est pas son genre la vérité brute, il est vraiment à court d'idées, vidé. Alors il se remplit, vide la moitié de sa pinte en un coup.

« Ça va avec ta copine ? » Question qui fâche, question délicate. Il le sait très bien et Sid sait qu'il est au courant. C'est mesquin et c'est volontaire, l'insolence dans sa voix ne laisse aucun doute là-dessus, mais Mihail le regrette aussitôt parce que Sid n'a rien fait d'autre que d'aborder le sujet à cause duquel il s'est ramené ici, parce que s'il a mis le doigt là où ça fait mal c'est parce que Mihail le lui a demandé. Il est le pire des potes décidément. Il se bouffe l'intérieur de la lèvre, trop tard pour s'empêcher d'être con, trop con pour trouver une pirouette de rattrapage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069

Sidney Kasabian
Coyote
▹ posts envoyés : 2611
▹ points : 52
▹ pseudo : marion
▹ crédits : lunar (av) + miserunt la kassos (gif)
▹ avatar : micky ayoub
▹ signe particulier : allure de zonard et pieds qui traînent, trop de couches de tissu pour couvrir ses épaules voûtées, l'air toujours un peu usé.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

wasted hours (sid) Empty
MessageSujet: Re: wasted hours (sid)   wasted hours (sid) EmptyMer 10 Oct - 10:14

À la mention d'Eoin, il observe Mihail avaler de travers et se mettre à ricaner. Il n'a pas besoin d'explication pour comprendre qu'il a visé dans le mille. « Délicat. » Y a quelque chose de corrosif dans sa façon de le prononcer – l'acidité est palpable, acerbe. Il sait pas si c'est une réponse livrée de mauvais gré ou si Mihail répète simplement le mot qu'il a pas aimé dans sa phrase. Dans le doute, il préfère se taire et retourner se noyer dans sa bière. « Nan, même pas à Eoin, j'crois qu'il est chez ses parents. » Il croit. Il a même pas l'air sûr et peut-être que pour des colocataires lambda ça semblerait pas si étrange. Mais y a pas besoin d'être devin pour savoir qu'ils sont liés plus étroitement que ça, il l'a compris en passant un peu de temps avec les deux dans la même pièce. Ils sont au moins amis, peut-être plus, peut-être autre chose, il en sait trop rien et ça lui paraît pas important. Il sait juste que la situation a quelque chose de bancal. « C'est la merde, y a juste pas grand-chose à dire. » Il hoche le menton, esquisse un petit sourire aussi compréhensif que désabusé. « C'est pour ça que tu m'as demandé d'venir ? » Pas grand-chose à dire c'est déjà plus que rien, et si c'est la merde peut-être qu'il a pas envie de se bourrer la gueule tout seul.

« Ça va avec ta copine ? » S'il avait été en train de boire, il se serait étouffé comme Mihail quand il a prononcé le nom d'Eoin. Par chance il se contente de se figer, mâchoire contractée et tension palpable dans toute sa carcasse. C'est passager – il se ramollit à nouveau en se tassant sur sa banquette. « Touché. » Presque coulé. Il baisse les yeux sur son verre et se met à le faire passer d'une main à l'autre doucement, pas décidé à laisser entrevoir son regard et la plaie qui y transparaît trop facilement. Il hausse les épaules, l'air fatigué. « C'est la merde, y a pas grand-chose à dire. » Il répète presque mot pour mot les paroles de Mihail, une pointe de sarcasme dans la voix, l'ombre d'un sourire morne en coin de lèvres.

Il est quand même obligé de terminer sa pinte pour se redonner contenance.

Le verre claque sur la table puis il laisse passer un silence, sa tête qui bascule en arrière, calée sur le rebord de son dossier. Il a les yeux rivés sur le plafond terne quand il demande : « Il va bien, au moins ? » Au vu de la situation et des réponses – ou le manque de réponses – de Mihail, il se doute que non. Son visage revient lui faire face, ses yeux qui sondent les siens une seconde. « Et toi ? » Il voit sa gueule, ça suffit pour lui répondre. Alors il attrape le shooter et le lève dans la direction de Mihail, prêt à trinquer. Pourtant ils ont vraiment rien à fêter. « Aux sujets délicats ? » Son sourire a quelque chose d'un peu moqueur cette fois, parce qu'il a compris que c'est peut-être pas le mot qu'il préfère dans le dictionnaire. Ça lui fait une bonne raison de l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5760-perdu-d-avance-sidney http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147125 http://thenotebook.forumactif.org/t5833-sidney-kasabian
Contenu sponsorisé

☽ ☾

wasted hours (sid) Empty
MessageSujet: Re: wasted hours (sid)   wasted hours (sid) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

wasted hours (sid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: the royal smoak-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES