Partagez | .
 

 wrong side (don)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 4269
▹ points : 25
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : amor fati (av), whi (pr). sign/ tumblr (gif) lomepal (paroles)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: wrong side (don)   Lun 16 Juil - 21:56

Elle s’impatiente dans la file d’attente, les bras croisés sur la poitrine et l’impatience plaquée sur sa figure abîmée. Les représentants de l’ordre l’observent dans un rapport de force silencieux, à celui qui baissera le regard en premier – nullement impressionnés par la jeune révoltée dont ils commencent à s’habituer à la présence. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient depuis qu’elle s’est faite recoudre à l’arrache dans le fond de sa baignoire, c’est certainement pour cette raison que plus personne ne lui tient en rigueur sa dégaine. Elle est devenue la fatalité du parloir, aussi bien dans ses grands éclats que dans ses venues ajournées bien trop rapidement depuis quelques temps. Son droit de visite lui a été arraché pour une obscure raison, rien de concret, mais elle se doute grandement ce qui a amorcé cette situation. Si elle ne peut plus voir JJ, ce n’est pas parce que leur dernière confrontation a été houleuse – mais parce que quelqu’un derrière bloque le passage. Elle repense au crâne rasé qu’elle a aperçu l’autre fois à travers la vitre de plexiglas, à leurs regards qui se sont fracassés alors qu’il tenait JJ entre ses bras – alors qu’il avait une putain d’abomination encrée sur la gueule. Quelle connerie. Son agacement prend en intensité à cette pensée, et le type derrière elle perçoit certainement le changement d’ambiance car il recule de quelques pas pour mettre de la distance, engendrant des râles indignés dans le mouvement de foule provoqué à sa suite. Personne ne dit rien, tous se contentent d’observer la rouquine dans l’attention de son explosion. Son tour vient finalement, déjà préparée à se prendre un énième refus. « J’viens voir JJ O’Reilly. » Le gardien de l’accueil ne se formalise pas de son manque de politesse, se contentant d’avancer la main pour récupérer sa pièce d’identité. « Signe le registre et va t’asseoir. » Moment de latence dans l’incompréhension, le doute se profile rapidement dans ses veines. Que lui vaut ce changement soudain ? Elle se dépêche de signer et de rejoindre le parloir, peu désireuse de se faire rattraper pour lui signaler un changement d’avis. Elle prend une des places libres dans le fond de la salle, l’impatience de retrouver le visage de JJ torpillé par un mauvais pressentiment. Ça aurait été trop facile, que son cerveau lui souffle, alors que son regard se percute à celui d’un autre. Pas le sien, pas celui qu’elle attendait – pas celui qu’elle aurait souhaité affronter tout en ressentant pourtant le besoin de lui faire la peau. Elle ne bouge pas d’un millimètre tandis qu’il s’approche, pas plus qu’elle ne réagit quand il s’assoit en face d’elle. Elle le mitraille de son regard assassin, la tempête sur l’épiderme. Elle prend le combiné pour le mettre à son oreille, déjà blasée de la conversation qui s’annonce. Sa main serre l’appareil trop fort et il lui faut quelques bonnes volontés pour articuler quelques mots malgré la contraction de sa mâchoire. « Retourne dans ton cachot, nazi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid

avatar
banana-split on me
▹ posts envoyés : 2781
▹ points : 40
▹ pseudo : mathie (miserunt)
▹ crédits : moi (ava + gif) & tumblr
▹ avatar : yuri pleskun
▹ signe particulier : regard fendillé, la folie qui crame au fond de son regard, la gueule toujours un peu cassée et l'allure dézinguée.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis bookée.
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Lun 16 Juil - 22:18


DON LEINER, 42 ans.

Don ? Il relève la tête vers le gardien, l'accueillant dans une moue glaciale. — Elle est venue. Il hoche lentement la tête et se lève sans un mot, sans une explication. Personne ne pose de question. Il jette un coup d’œil en direction de JJ, celui-ci est trop occupé avec Akker pour lui prêter attention ; tant mieux. Il vaut mieux que le gamin ne se doute de rien. Il suit le gardien, tranquille, silencieux. Se laisse conduire jusqu'aux parloirs, sans plus prêter attention au bruit des portes. On lui indique le numéro du box et il remonte jusqu'à celui-ci, un maigre sourire en coin lorsqu'il aperçoit la rouquine. Elle ne lui rend pas. Lionne contrariée prête à sortir les griffes pour récupérer son lionceau. Mais elle n'aura rien d'autre que le roi des animaux, le roi de la prison. Il prend place, dans une lenteur presque provocante et s'amuse même à la saluer d'un léger signe de tête. Les yeux pétillants, se délectant de son état émotionnel. Il décroche le combiné et elle fait de même. Silence. Ils se toisent encore un instant avant qu'elle ne perde patience et passe à l'offensive. — Retourne dans ton cachot, nazi. Il ne réagit pas. Il garde cet air tranquille et ce petit sourire qui refuse de s'en aller. De ceux qu'affichent les vainqueurs. Il laisse encore de longues secondes s'écouler, s'installant confortablement sur la chaise, avant de se décider. — Sympa ton nouveau look. Qu'il raille, faisant référence à ses blessures. Puis il soupire lentement et hausse les épaules avec négligence. — JJ m'a chargé de te dire qu'il ne veut plus te voir. Son sourire disparait subitement, laissant derrière lui un visage terriblement sérieux. — Ce serait mieux que tu ne reviennes plus désormais. La menace qui plane clairement bien qu'il n'ait même pas pris la peine de faire un léger sous-entendu. C'est inutile et il le sait, la rousse a très bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t433-la-vulgarite-a-ses-raisons-que-la-raison-s-en-bat-les-couilles http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66440 http://thenotebook.forumactif.org/t439-jj-o-reilly http://thenotebook.forumactif.org/t764-jj-o-reilly-formspring http://miserunt.tumblr.com/

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 4269
▹ points : 25
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : amor fati (av), whi (pr). sign/ tumblr (gif) lomepal (paroles)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Lun 16 Juil - 22:57

« Sympa ton nouveau look. » Elle inspire lentement, essaie de refluer la pulsion de violence qu’elle ressent à son égard. Elle ne peut rien faire avec la vitre en plexiglas en barrage indomptable, ce qui est peut-être un mal pour un bien compte tenu de la personne qu’elle a en face d’elle. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir des envies de sang à force de contempler le sourire tranquille qu’il affiche comme s’il se trouvait sur son trône et qu’elle était négligemment prostrée à ses pieds. Elle lève les yeux au ciel, mais c’est bien peu pour compenser tout ce qui se cumule dans ses veines en cet instant. Elle jette un coup d’œil sur le côté, observe rapidement les gardiens présents pour tenter de percevoir si la menace se trouve seulement en face d’elle ou si elle doit assurer ses arrières aussi. « JJ m'a chargé de te dire qu'il ne veut plus te voir. » Elle retourne brusquement la tête pour le regarder, ses paroles qui détonnent comme une déflagration acide au creux de son estomac. Soudainement, c’est le chaos dans ses pensées – entre ce qu’il vient de lui annoncer, ce qu’elle doit accepter. Ou non. Il lui ment, il ne peut pas en être autrement. Elle ne peut pas croire que JJ en soit arrivé à cette décision, ces mots ne peuvent pas être le sien. Le mal est déjà pourtant, rien que de savoir que la volonté JJ soit aliénée de cette manière lui brise toute sa bonne volonté en même temps que le brasier est entretenu avec de l’essence. « Tu mens. » Il l’observe en silence quelques secondes, avant de reprendre avec le visage grave. « Ce serait mieux que tu ne reviennes plus désormais. » La menace s’installe au-dessus de sa tête comme une épée de Damoclès prête à s’abattre et ses traits se ferment sous le poids des mots. Ses sourcils se froncent, ses lèvres se pincent, elle prend le temps de mesurer l’ampleur de ses propos. Et puis, finalement, elle s’accorde avec ses convictions – avec ce qu’il ne pourrait jamais lui enlever, sa loyauté. « J’m’en branle. T’es personne. » Dans son monde, il n’est personne. Dans ses valeurs, il n’est rien. Dans son combat, il est l’ennemi naturel à abattre. Pourtant, dans cette prison, il est le roi qui pourrait la mettre hors-jeu en un claquement de doigts. Elle en a conscience, ne se recule pas ; décide de passer outre comme elle le fait si bien dans mon monde en ruines. Avance même d’un pas sur le territoire, alors qu’elle se penche en avant pour réduire la distance et le regarder dans le fond de ses yeux. « J’reviendrais, encore et encore. J’te laisserais pas lui retourner l’cerveau avec ta merde. » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid

avatar
banana-split on me
▹ posts envoyés : 2781
▹ points : 40
▹ pseudo : mathie (miserunt)
▹ crédits : moi (ava + gif) & tumblr
▹ avatar : yuri pleskun
▹ signe particulier : regard fendillé, la folie qui crame au fond de son regard, la gueule toujours un peu cassée et l'allure dézinguée.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis bookée.
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Lun 16 Juil - 23:13


DON LEINER, 42 ans.

Tu mens. Elle refuse de le croire, parce qu'elle n'a plus que ça à quoi se raccrocher. La conviction que JJ est toujours un des siens. Et sûrement qu'elle a raison au fond, c'est pour ça qu'il lui ment effectivement. Pour l'ébranler elle aussi, la faire se résigner, abandonner. Comme il le fait si bien avec JJ. Briser chaque parcelle d'espoir qui vit encore en lui, jusqu'à ce que son passé ne soit plus qu'un souvenir désagréable. Qu'il puisse enfin se consacrer à leur cause, à leur groupe. Il a des projets pour lui. De grands projets. Mais le processus sera long encore avant de le maitriser totalement, il le sait. Cette folie, c'est son point fort comme son point faible à JJ.  Pitbull prêt à crever au combat plutôt qu'abandonner. Mais les risques de se retourner contre la main qui l'a dressé sont encore trop présents. — Tu l'voudrais en tout cas. Qu'il répond finalement, inébranlable. Avec ce foutu sourire satisfait sur les lèvres, l'air de dire : est-ce que je mens, est-ce que je mens pas ? Ça l'amuse. Comme un tortionnaire qui regarde sa proie se débattre entre ses mains. Puis, la menace est lâchée. Moment de flottement. La gamine qui tente d'évaluer la gravité de la situation avant de décider de s'en foutre. — J’m’en branle. T’es personne. Il ne réagit pas, stoïque. Le sourire qui avait disparu revient lentement s'installer. Mais cette fois-ci, c'est un rictus plus vicieux, plus discret. Témoin de la folie qui se cache sous cette peau tatouée de haine. Elle finit par se pencher vers lui, comme pour lui témoigner qu'elle n'a peur de rien. Et certainement pas de lui. — J’reviendrais, encore et encore. J’te laisserais pas lui retourner l’cerveau avec ta merde. Cette fois, son sourire s'élargit clairement, laissant même filtrer un léger rire moqueur au passage. Il se penche en avant à son tour, leurs visages désormais séparés uniquement par le plexiglas. — T'arrive trop tard. Et pour appuyer ses paroles, il sort un téléphone portable de sa poche, fouille dedans un instant avant de venir le coller à la vitre. Sur l'écran, une photo de JJ en compagnie d'Akker dans la cour, tous deux torses nus en train de rire. Le tatouage de JJ bien visible. Il finit par reculer le téléphone et le range sans plus de cérémonie. — T'as pas l'air d'avoir compris. Si tu reviens, c'est lui qui prendra pour toi. Et il se laisse retomber sur sa chaise, détendu, tellement que ça en deviendrait offensant. Et son regard qui la détaille, chargé de mauvaises intentions. Mâle alpha prêt à tout pour défendre la cohésion de sa meute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t433-la-vulgarite-a-ses-raisons-que-la-raison-s-en-bat-les-couilles http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66440 http://thenotebook.forumactif.org/t439-jj-o-reilly http://thenotebook.forumactif.org/t764-jj-o-reilly-formspring http://miserunt.tumblr.com/

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 4269
▹ points : 25
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : amor fati (av), whi (pr). sign/ tumblr (gif) lomepal (paroles)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Lun 13 Aoû - 1:26


L’éclat de son rire vrille entre ses tempes mais elle ne décroche pas le regard, serre la mâchoire et ne capitule pas. Pas tout de suite. Ce serait trop facile, de lui concéder cette victoire – de lui accorder, n’importe quelle victoire. Pourtant, au fond d’elle, la défaite est déjà présente, coincée quelque part entre son orgueil et sa haine, entre son envie de protéger JJ et celle d’éclater le visage de l’autre contre le bitume. Egarée entre la raison et son incapacité à laisser tomber la confrontation, plutôt crever que d’admettre qu’il a raison – plutôt crever, c’est ce qu’elle a toujours si bien fait. « T’arrive trop tard. » Peut-être qu’elle ne respire plus, étouffée dans la chaleur de son corps, noyée dans la colère qui l’assiège et la met en miettes. Le geste lui parait trop lent, lorsqu’elle l’observe prendre son portable – vraiment ? – pour afficher l’écran vers elle. Comme si les minutes s’effilochaient pour retarder l’inévitable, pour rendre plus douce la chute qui ne manquerait pas. Autour d’eux, l’effervescence et le bruit des conversations s’estompent, personne ne s’occupe du skinhead, personne ne remarque la rouquine chavirer au fond d’elle. Seuls raisonnent les battements de son sang contre ses tempes, les battements de son cœur à la dérive, des miettes qui se brisent encore et encore – des poussières que JJ emporte depuis trop longtemps. La vitre en plexiglas les sépare, pourtant c’est comme si le monde s’effondrait sous ses pieds. JJ rigole avec un autre, JJ rigole et arbore un tatouage qu’elle ne pourra jamais oublier. Qui lui brûle la rétine et laisse un arrière-goût amer, celui de la trahison. Celui de la défaite. Celui qui veut dire il est trop tard. Elle cligne des yeux quand il éteint et range le téléphone, le dévisage encore plus à cran qu’à son arrivée. « T'as pas l'air d'avoir compris. Si tu reviens, c'est lui qui prendra pour toi. » Ça lui fait un mal terrible, ça claque dans son crâne comme une putain de déflagration qui emporte tout dans la détonation. Elle s’est redressée sans s’en rendre compte, les sourcils froncés dans sa contrariété – et bien plus encore. Elle fait craquer les phalanges de ses mains, plisse le regard en dévisageant le crâne rasé, secoue la tête de gauche à droite. « Toi, t’as pas compris. » Toujours à traverser les champs de mine sans se préoccuper des répercussions autour d’elle. Elle préfère qu’on lui arrache le cœur entre ces murs tristes plutôt que d’abandonner JJ derrière elle, et elle n’en a rien à faire qu’il soit trop tard, qu’il s’en fiche, qu’il le menace. JJ est sa famille, son ami, son frère, et personne ne peut lui arracher. « Vu qu’il en a plus rien à foutre d’moi, qu’est-ce que t’en a à branler que j’revienne ou non. » Qu’est-ce que tu fais, Daire ? « T’es pitoyable, à v’nir menacer l’premier clampin venu. » Qu’est-ce que je fais ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid

avatar
banana-split on me
▹ posts envoyés : 2781
▹ points : 40
▹ pseudo : mathie (miserunt)
▹ crédits : moi (ava + gif) & tumblr
▹ avatar : yuri pleskun
▹ signe particulier : regard fendillé, la folie qui crame au fond de son regard, la gueule toujours un peu cassée et l'allure dézinguée.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: j'suis bookée.
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Sam 18 Aoû - 16:47


DON LEINER, 42 ans.

Il jubile en la voyant s'effondrer devant lui. Monstre vicieux qui se délecte du chaos qu'il fait régner autour de lui. La rouquine qui tombe des nues, il pourrait presque entendre son cœur éclater sous la grenade qu'il vient de lui lancer. Il attend sagement, lui laisse le temps de se remettre les idées en place avant de continuer un combat qu'il estime gagné d'avance. Et très vite, elle se reprend. Guerrière qui se dresse devant lui, qui refuse d'abandonner un allié passé dans le camp ennemi. — Toi, t’as pas compris. Il hausse un sourcil, toujours l'air tranquille. Il est curieux d'entendre la suite et la laisse poursuivre sans l'interrompre. — Vu qu’il en a plus rien à foutre d’moi, qu’est-ce que t’en a à branler que j’revienne ou non. Il passe sa langue sur ses lèvres et se penche finalement en avant, comme pour qu'elle l'entende bien - même si ça ne change rien. — J'ai dit qu'il ne voulait plus te voir. C'est clair pourtant, non ? Et moi ça m'emmerde quand une pouffiasse harcèle un d'mes gars. Tu disparais, où on t'fera disparaitre. Il joue au père protecteur, à celui qui ne veut que le bien des siens. De ses garçons. Et sûrement qu'une partie de lui est convaincue de ça. D'agir pour le meilleur de chacun. — T’es pitoyable, à v’nir menacer l’premier clampin venu. Silence, Don reste stoïque quelques secondes avant de finalement se remettre à sourire. Il se laisse aller sur le dossier de sa chaise, son regard qui ne la lâche pas. Et il voudrait pouvoir s'occuper d'elle lui-même, sur le champs. Lui faire regretter son audace. Il inspire profondément et souffle par le nez. — C'est un quartier dangereux ça, l'underground. Il lâche ça comme ça, lui faisant comprendre qu'il sait où la trouver. Elle, et les autres. Il hausse les épaules. — Bon, je crois qu'on a terminé. Sois prudente en rentrant. Qu'il ajoute sans plus la regarder. Il a ressorti son téléphone et pianote quelques mots dessus avant de le ranger. Il relève la tête, son sourire a disparu. Lueur cruelle qui scintille au fond de ses rétines claires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t433-la-vulgarite-a-ses-raisons-que-la-raison-s-en-bat-les-couilles http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66440 http://thenotebook.forumactif.org/t439-jj-o-reilly http://thenotebook.forumactif.org/t764-jj-o-reilly-formspring http://miserunt.tumblr.com/

avatar
SURVEILLE TON DAIRIÈRE !
▹ posts envoyés : 4269
▹ points : 25
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : amor fati (av), whi (pr). sign/ tumblr (gif) lomepal (paroles)
▹ avatar : polly ellens
▹ signe particulier : elle est atypique, daire. des tâches de rousseur prononcées, l'accent bourdonnant de l'irlande du nord, la peau encrée et la clope au bord des lèvres. une balle dans la poitrine, et une nouvelle cicatrice sur son bas-ventre.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: naufrage
+ contacts:

MessageSujet: Re: wrong side (don)   Ven 24 Aoû - 11:23


Son regard s’accroche à son visage à lui en faire fondre l’épiderme alors qu’il se penche vers elle avec une tranquillité écœurante. De cette façon, elle a une vue précise sur ses tatouages et ça l’énerve d’autant plus. Il mériterait un coup de scalpel pour enlever toute cette infamie, ou rien qu’un coup de couteau, pour déformer l’encre sur sa peau. « J'ai dit qu'il ne voulait plus te voir. C'est clair pourtant, non ? Et moi ça m'emmerde quand une pouffiasse harcèle un d'mes gars. » Un d’mes gars, elle a les nerfs en combustion, la peau qui tressaute au coin de ses yeux plissés. Ce n’est pas son gars. Ça ne sera jamais son gars. Tant qu’elle sera là. « Tu disparais, où on t'fera disparaitre. »  Elle le dévisage, les muscles qui se tendent sous la menace ; cette fois, il ne peut pas faire clair. Cette fois, il ne peut pas faire plus dérisoire, également. Qu’il s’en prenne aux autres, elle ne l’acceptera pas, jamais. Qu’il s’en prenne à elle … elle s’en fiche. Elle pourrait crever pour les siens, et c’est bien ce que Samih lui a toujours reproché. Alors qu’elle disparaisse par la force, si c’est le prix pour ramener JJ à la raison. Elle a un sourire insolent qui éclate sur ses lèvres, de celle qui n’a peur de rien. « Bonne chance avec ça. » De celle qui se relève quand tous essaient de l’abattre. Il n’est pas le premier, ne sera pas le dernier. Elle hausse les épaules, la désinvolture comme s’il s’agissait d’une banalité – alors qu’il lâche la bombe suivante. La détonation est si grande qu’elle a l’impression que tout son squelette en tremble. « C'est un quartier dangereux ça, l'underground. » Elle se redresse brutalement sur sa chaise, désormais debout face à lui. Son mouvement soudain a attiré l’attention d’un gardien, mais elle ne montre pas d’agitation et il reste dans son coin. « Si on les touche » Bordel qu’elle pourrait lui arracher les yeux pour faire disparaître cette lueur au fond de son regard. « les tiens prendront aussi. » Ce n’est plus une esquisse sur ses lèvres, mais toute une tempête qui s’éveille et transperce tout son être. « Bon, je crois qu'on a terminé. Sois prudente en rentrant. » Elle balance le combiné contre le plexiglas dans un mouvement de rage, mais sa colère reste silencieuse. Elle se détourne de lui sans ajouter un mot et quitte la pièce, pas un éclat n’aura percuté les murs du parloir.
Elle n’a pas peur d’entrer sur le champ de bataille.

- rp terminé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4280-well-shit-daire http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people http://thenotebook.forumactif.org/t4294-daire-mealoid
Contenu sponsorisé

☽ ☾

MessageSujet: Re: wrong side (don)   

Revenir en haut Aller en bas
 

wrong side (don)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lit side-car
» jumeaux et side bed
» Questions sur le side-bed....
» Asian Side
» Fini le side-car!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SE DIVERTIR :: version dix-huit-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, multicomptes.
// bazzart, tumblr, faceclaim.