Partagez | .
 

 fluctuat nec mergitur / fanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 2 Juin - 17:03

YOU ACCEPT THE LOVE YOU THINK YOU DESERVE.
FRANÇOISE « FANNY » MARTINS
ft. barbie ferreira
icones : old money + pando

ϟ prénom(s) : françoise, stacy, caroline : trois prénoms trop encombrants auxquels elle préfère son éternel surnom, : fanny. ϟ nom : martins, qu'elle entend à longueur de journée dans la bouche de ses collègues et des autres médecins. hyper banal, comme nom, en plus. mais bientôt elle espère que ce sera docteur martins. ϟ âge : tout juste 22 ans, la vie devant elle comme on dit. ϟ lieu de naissance : augusta, georgia, united states of a. ϟ nationalité : américaine, mais elle sait pas trop où est le dream qu'on lui tente de lui vendre à la télé. ϟ origine(s) : ses parents sont tous les deux américains, mais du côté de sa mère elle a des origines françaises, et brésiliennes du côté de son père ϟ Etudes : interne en chirurgie, elle a parfois l'impression que ça va la ronger vivante tant elle s'investit dans ses études. pour chaque succès c'est une nuit de sommeil en moins, un anniversaire oublié, un repas sauté, une crise d'angoisse ou deux au petit matin. mais si c'est le prix à payer pour être la meilleure, elle le paie volontiers. ϟ statut civil : en couple depuis six ans avec le seul garçon qu'elle ait jamais connu - arthur. pour elle c'est presque toute sa vie, mais elle a l'impression d'avoir perdu le contrôle, d'avoir raté le moment où tout a dérapé. son coeur saigne si fort pourtant il bat, il bat encore pour lui et parfois elle aimerait pouvoir abandonner celle qu'elle est devenue pour le retrouver juste lui. ϟ caractère: on t'dira d'être premier, jamais d'être heureux / premier, c'est pour ceux qu'ont besoin d'une note, qu'ont pas confiance en eux / t'es au moment d'ta vie où tu peux devenir c'que tu veux / le même moment où c'est l'plus dur de savoir c'que tu veux. Petit coeur de lion, Fanny. Elle avec sa petite moue boudeuse et son air de miss know it all gravé sur les traits de son visage qui lui donnent une expression trop sévère derrière ses lunettes rondes. Elle avec ses bloc-notes remplis de mots scientifiques tracés avec son écriture impeccable, elle avec ses paquets de mouchoirs au fond du sac prêts à être dégainés à la moindre crise de larmes. Fanny, elle n'a pas le sourire facile et pourtant elle aimerait bien faire comme les autres, insouciante et heureuse et tout le bordel, chanter sur du Taylor Swift "i don't know about youuu but I'm feeling twenty-twooo"... duuh, no, no way. Fanny, elle a mordu la poussière plus de fois qu'elle ne s'en souvient, elle a souffert et elle s'est fait souffrir; on ne lui a jamais rien passé, jamais facilité la tâche. Ça aurait pu être si simple qu'elle abandonne mais c'est pas l'chemin qu'elle a pris. Avec ses petites mains et son regard brûlant elle s'est accrochée pour prendre sa revanche et maintenant c'est la seule chose qu'elle sache faire: se brûler l'esprit pour réussir. Ambitieuse, travailleuse, brillante, elle coche toutes les cases de la parfaite étudiante en médecine, de la success story qu'elle voulait tellement voir paraître dans sa biographie. Mais ça ne suffit pas, n'est-ce pas? Parce-que finalement dès qu'elle se retrouve dans la même pièce que tous les autres, ses victoires chèrement payées ne semblent pas parvenir à effacer ses défauts, ni à faire taire les sourires narquois et les regards insistants. Elle sait ce que c'est, ouais. Y'a son corps qui prend toute la place, personne s'occupe de r'garder par delà ses bourrelets. C'est peut-être pour ça qu'elle est si hypersensible, Fanny, parce-que malgré tous ses efforts ce n'est jamais assez. Spirale de la rage, borderline paranoïa, le vase est toujours prêt à déborder et les gouttes d'eau de trop sont fréquentes. Alors elle craque, elle pleure, elle hurle, elle se griffe la peau jusqu'au sang, elle frappe dans les murs et ensuite elle s'effondre, écorchée vive par toutes ces émotions qui la submergent et la noient et qu'elle échoue à contrôler. si t'as l'impression qu'personne te comprend, c'est parce que personne te comprend /  c'est plus facile à vivre une fois qu't'en es conscient / comment tu peux leur en vouloir? tu t'comprends pas toi-même / souvent seule avec tes problèmes, souvent, c'est toi l'problème Et s'il te prend l'envie de l'aider à se relever, elle va juste te repousser, t'es pas le bienvenu. Fanny elle se remet toujours debout, seule la plupart du temps. Faut pas croire derrière les apparences ingénues qu'elle arrive à se donner elle sait se débrouiller dans la jungle. Des années à subir l'ignorance et la bêtise ça finit par marquer. Elle se laisse pas emmerder - si t'as le malheur de lui chercher des problèmes elle va t'en coller une, et si t'es sur son chemin elle aura vite fait de te pousser. Kill or be killed, ça fait longtemps qu'elle a fait son choix. Fanny est un peu à l'image de l'océan, calme une seconde et chaotique la suivante. Dans ses moments de crise elle est presque impossible à calmer, y'a pas de place pour la raison dans ses délires. C'est compliqué pour les autres, pour elle, pour tout le monde, alors elle tente de tout intérioriser mais malgré son grand corps faut croire qu'y a quand même pas la place pour y mettre toutes ses émotions. t'es trop sensible, tu vis tout comme une agression / demande à un fou s'il est fou et tu verras c'qu'il t'répond. Mais malgré ça, malgré tout ça il suffit de pas grand chose pour qu'elle se sublime, pour révéler la fille solaire derrière la fille guerrière. Elle a un rire clair, une douceur innée derrière la fragilité, une touche de malice. Elle est mille fois trop puissante pour le commun des mortels, Fanny, même si elle ne s'en rend pas compte. Dans son miroir il n'y a que ses propres démons qui la dévorent comme des vautours. ϟ groupe : damaged
en savoir plus.

ϟ Votre pire souvenir (ou par défaut votre meilleur souvenir) ? Pour certaines personne c'est une réponse simple, y'a quand même rarement de très mauvais souvenirs dans une vie quand on a vingt-deux ans. Fanny elle peut vous en citer cinq, dix, vingt même, des pires souvenirs qui rivalisent les uns avec les autres; des récents et des plus vieux, de toutes les longueurs, formes et couleurs. Y'a un chapitre entier de sa vie qu'est consacré aux mauvais souvenirs du coup oui forcément ça donne le choix. Mais si elle devait n'en choisir qu'un... c'est un vieux souvenir enfoui sous le reste de sa vie qui la terrifierait à en faire des cauchemars et à la faire vomir si elle venait à le réactiver dans sa mémoire. C'était à la fin du collège, sûrement, un jour de fête avec les autres élèves et les parents. Bien avant la médecine, bien avant Arthur, bien avant ses kilos en moins. Une célébration tenue dans le gymnase où tout le monde était beau et heureux, souriant et parfait - sauf Fanny, Fanny qui s'était réfugiée sous les gradins pour ne pas avoir à subir les mêmes cruautés que d'habitude. Pourtant elle était jolie dans sa robe bleu marine, et quelques fleurs dans ses cheveux bruns... mais ça n'avait pas suffi, en arrivant elle s'était directement éclipsée, laissant à sa maman le soin de socialiser à sa place et de redorer l'image des Martins auprès des familles parfaites en plein délire d'autosatisfaction. Cachée là, elle se sentait en paix, avec un livre, juste assez concentrée pour ne pas entendre les talons au-dessus de sa tête, et ne réagir qu'en entendant la voix de sa mère converser avec une autre femme, assises sur les gradins, à l'écart du reste de la foule pour un peu de paix. Et ensuite, une conversation floue. Des bribes de phrase. Des mots gravés au fer rouge dans son esprit. « Il y a des jours où j'aimerais que Fanny ne soit pas ma fille. C'est tellement compliqué avec son obésité... vous savez, passer une journée avec une fille comme la vôtre ce serait un rêve. Une fille normale, mince, qui n'attire les regards que pour les bonnes raisons. » Elle ne se souviendra jamais du reste de la conversation, elle était restée là figée les joues noyées par les larmes, la gorge et le ventre noués, le corps en feu et le coeur brisé jusqu'à ce que les heures passent et qu'elle entende des adultes crier son nom. Elle avait émergé de sa cachette (« qu'est-ce que tu faisais là-dessous? Ça fait des heures qu'on te cherche. ») sans rien dire de plus, en affichant un sourire en carton. Vide à l'intérieur, un poison dans son coeur qui s'est distillé depuis ce jour.  

ϟ Quelles sont les personnes en qui vous avez le plus confiance ? Arthur. C'est direct, c'est évident, ça sort comme ça. Arthur, ça fait six ans qu'il partage sa vie. Même s'il la bousille en ce moment - et avec application - elle a quand même une confiance aveugle en lui. C'est peut-être un petit con, mais il a réussi là où tous les autres ont échoué, il a réussi à lui donner envie de vivre. Leur route à deux s'est pervertie et maintenant la confiance s'effrite, c'est plus ambiance doute et crises mais Fanny elle oublie pas, elle oublie pas qu'Arthur c'est le seul homme et même la seule personne à avoir pu la toucher, à pouvoir la toucher. Il a trouvé la clé de son coeur et il a séché ses larmes, lui faisant doucement baisser sa garde. Il n'a jamais ri d'elle, il l'a toujours soutenue. Alors oui, elle a plus confiance en lui qu'en elle-même, parce-que c'est son pilier et que sans lui elle serait sans doute plus là depuis longtemps. C'est pour lui qu'elle fait tout ça aussi, pour qu'un jour il soit vraiment fier d'elle même si elle est grosse, qu'un jour il puisse dire aux meufs trop bien roulées que c'est elle, la femme de sa vie, et que le fait qu'elle est grosse n'a aucune importance.

ϟ Avez-vous perdu un être cher au cours de votre vie ? Non, Fanny n'a pas connu le deuil, et elle en est très heureuse. C'est le genre d'épreuve qui la foutrait en l'air et c'est pour ça aussi qu'elle est si insistante avec la sécurité des gens qu'elle aime. Envoie un message quand tu rentres. Bois pas trop si tu conduis. Si y'a un souci tu m'appelles. Couvre-toi, il fait froid dehors. Non je t'assure, ça me semble pas normal ce symptôme, attend je vais chercher mon manuel. T'as bien pris tous tes médicaments? Un peu parano, un peu trop étouffante, c'est le genre à vous ordonner de finir votre assiette alors qu'elle avale rien et qu'elle vient de se faire vomir. Mais elle est comme ça Fanny, elle a besoin de donner de l'amour - celui qu'elle ne reçoit pas, probablement.
anecdotes.
1 ϟ  adrenaline fais ton taf, bosse tes cours, obéis aux chirurgiens, fais du sport, vois Arthur, engueule Arthur, travaille encore, fais-toi belle, compte tes calories, mange pas trop, appelle la famille, texte Bo... trop de choses à faire sur sa to-do list en permanence, elle se noie un peu dans son tourbillon, Fanny. Le souci c'est que sans son adrénaline elle se sent en chute libre, de plus en plus. P'têtre qu'elle compense ouais, mais tant qu'elle est occupée elle n'a pas le temps de penser au reste. 2 ϟ médecine ce n'était pas une vocation, contrairement à ce qu'elle dit parfois. C'est difficile à justifier, d'être si brillante et si investie, en disant que c'était pas une passion, qu'elle aurait préféré être danseuse étoile ou astronaute. Et puis ça l'est devenu. C'était la meilleure voie de toute façon, elle le savait. Briller en médecine c'était un défi juste assez ambitieux pour elle, aussi satisfaisant pour papa-maman qui voulaient que leur fille - à défaut d'être belle et mince - leur donne matière à se vanter devant leurs amis. "Fanny est interne en chirurgie" c'est sur ça en jette. "Son petit ami aussi" c'est encore mieux même si y'a pas photo, dans la chaîne alimentaire elle est au-dessus de tout le monde. 3 ϟ corps la prison de chair, les limites de sa stabilité mentale. Elle l'a haï si vite, à cause des regards et des moqueries, des cruautés et de l'humiliation qu'on lui a fait ressentir. Elle l'a haï si vite parce-qu'il grossissait au fur et à mesure qu'elle se vidait de ses pensées, et parce-que le regard des autres n'allait pas plus loin que son corps. Parce-qu'il prenait toute la place, toutes ses pensées, toute sa vie. Et puis ça s'est apaisé et maintenant on lui dit "oh mais ça va t'es bien", "arrête de te plaindre t'es plus obèse". Donc elle le dit plus, elle fait comme si ça lui était indifférent maintenant. Mais au fond même si son miroir et ses tailles de jean lui envoient un message, elle elle s'voit encore trop souvent comme la petite Fanny obèse toute seule face au reste du monde. Et plus elle y pense plus elle essaie d'agir autrement, plus elle se perd elle-même. Jamais réconciliée, toujours brisée.  4 ϟ hobbies "c'est pas parce-qu'on est gros qu'il faut en plus être moche", ça pourrait être son mantra. Fanny elle a beau pas blairer les plis disgracieux de son ventre dans le miroir, elle est toujours habillée avec classe. Jamais elle ne sort négligée, même sous sa blouse blanche ses fringues de travail sont accordées et son make-up on fleek même au bloc. Elle fait pas les magasins, elle achète toujours en ligne mais la mode c'est devenu sa nouvelle spécialité. À part ça elle a toujours aimé danser, oublier son poids physique pour juste ressentir la musique dans ses os et bouger comme elle le lui dit. Les romans, les séries populaires, la cuisine italienne, instagram, the Voice, le yoga... tout ça, elle aime bien aussi. 5 ϟ sister deux ans de moins, les mêmes grands yeux marron et la même moue boudeuse - Angeline Martins, "Angie" pour tous. Elles ont grandi ensemble sans aucune rivalité. Pourtant, Angie, elle est belle, avec ses longs cheveux blonds et sa petite taille 36. Mais elle est faite du même acier que Fanny, alors contre tous ceux qui embêtaient sa grande soeur elle a essayé de lui donner tout son amour pour sécher ses larmes, la faire sourire à nouveau. Angie donnerait n'importe quoi pour Fanny, et inversement. Elle est trop protectrice peut-être, Fanny, mais elle sait que sa petite soeur est aussi fragile, alors elle essaie de limiter la casse.  6 ϟ solitude Elle a vécu avec tout le temps, se retirant dans ses propres pensées, dans sa chambre, à l'intérieur d'elle-même quand les choses devenaient compliquées. Le seul qui a su briser cette solitude, c'est Arthur : c'est lui qui est là avec elle quand elle fait ses crises, il en a vu tellement qu'il sourcille à peine, connaissant la marche à suivre par coeur. C'est lui qui a remplacé l'ombre malsaine de la solitude, qui l'a tirée vers la lumière et qui lui a fait comprendre qu'elle n'était pas seule. 7 ϟ engagement ça lui a pris quelques années pour trouver quelque chose dans lequel s'investir, mais maintenant elle fait partie de deux associations : une contre le harcèlement scolaire et une contre l'obésité. Elle essaie d'aider ces gosses comme elle aurait aimé qu'on l'aide, sans préjugés, sans malveillance. Juste pour leur permettre d'éviter ce qu'elle a vécu. 8 ϟ doutes criblée de doutes, c'est plutôt une expression qui convient. Elle a beau être la meilleure partout et cartonner dans tout ce qu'elle fait y'a toujours le fantôme du doute qui guette pas loin. Comme si la moindre erreur allait lui être fatale, que tomber de son piédestal ça lui retirerait toute sa valeur. Alors elle prend quelques médicaments, des petites pilules pour faire face aux doutes. Est-ce que Arthur m'aime toujours, est-ce que je vais réussir mon année, est-ce qu'Arthur me trompe, est-ce que je suis belle, est-ce que, est-ce que... c'est un cycle sans fin. Et comme elle ne sait pas se débarrasser de ses doutes, alors, elle les intègre. 9 ϟ nuit Fanny aime la nuit. Le ciel d'encre, la fraîcheur du soir, les ombres distordues qui se projettent partout. La nuit, les contrastes changent et elle ressent une certaine paix que les rayons brûlant du soleil de Savannah ne peuvent pas lui offrir. D'ailleurs, elle travaille beaucoup la nuit, Fanny, avec la lune pour veiller sur elle. J'ai demandé à la lune / Si tu voulais encore de moi / Elle m'a dit "J'ai pas l'habitude / De m'occuper des cas comme ça" 10 ϟ jalousie Le plus gros vice. Jalouse, Fanny, elle l'est facilement. Il suffit de l'effleurer avec l'éventail de choses qu'elle n'a pas, ou qu'elle pense ne pas avoir, pour attirer ses foudres. Particulièrement si l'objet de sa jalousie est une autre fille, mince, belle, dont le nom commence par "N" et finit en "R", avec un "U" au milieu.


HORS-JEU.
ϟ prénom/pseudo : manon/mou. ϟ âge : 23 yo ϟ pays/ville : france ϟ autre(s) compte(s) : nope, on va commencer par un ϟ avatar : barbie absoluetly trop belle ferreiraϟ mot de la fin : CE SCÉNARIO EST PERFECTION GIVE IT TO ME  loveeye

Spoiler:
 

css & couleurs : miserunt
inspiration : bat'phanie.


Dernière édition par Fanny Martins le Lun 18 Juin - 18:30, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 2 Juin - 17:03


CE QUE LE JOUR DOIT À LA NUIT.
   icones : solsken + little liars + pando .

Il n’y a pas un bruit dans l’appartement. J’entends juste la respiration lente et discrète d’Arthur, qui somnole contre moi, sa main gauche posée juste sous mon sein, ses cheveux en désordre qui viennent chatouiller mon cou. Au prix d’un effort qui me demande toute ma bonne volonté, mes yeux s’entrouvrent sur le monde et sont aveuglés par la lumière éblouissante qui transperce paresseusement les rideaux tirés. Mes sens se réveillent et mes pensées s’activent avant même d’avoir reçu leur traditionnelle dose de caféine. Damn, j’sens tous mes neurones en ébullition en train d’établir leurs connexions pour savoir ce qui m’attend aujourd’hui. Après un instant de panique où me saisit la sensation glaçante d’être en retard, en fait, je réalise qu’on est dimanche. Good Lord. Un soupir et l’angoisse s’évapore. Je n’aurai pas à bondir du lit pour partir en courant d’air enfiler ma blouse de super chirurgienne, nope sir, not today.

Bien sûr, Artie est toujours immobile, parfaitement inconscient, incarnation presque parfaite de l’innocence. Est-ce uniquement paisible que lorsque nous dormons, allongés sur son lit comme si on était seuls au monde? Est-ce que le seul moyen d’échapper aux cris, c’est que l’un de nous deux soit pris par Morphée? J’esquisse un sourire, pourtant ce n’est pas vraiment drôle. Dans le silence, je laisse mes doigts vagabonder sur son dos, soulevant délicatement son t-shirt, effleurant sa peau. Quand je le vois comme ça, avec sa tête d’ange, je me demande à quoi il pense. Ou à qui il pense. C’est très bête, mais juste ça, ça me crispe, juste assez pour m’angoisser à nouveau. Parce-que j’arrive plus à savoir ce qui se passe dans sa tête à lui, et pourtant on peut difficilement dire que je ne le connais pas par cœur. De temps à autres je me dis que je le connais même mieux que lui ne se connaît… mais il trouve toujours un moyen de me surprendre, la plupart du temps en faisant une connerie que j’avais pas vu venir.

Je voudrais lui demander, essayer de sonder ses pensées mais j’ose pas le réveiller. Y’a pas une ride de souci sur son front alors je suppose que ses rêves sont agréables, ou qu’il ne rêve simplement pas, qu’il profite d’un repos mérité. Je me mords la lèvre – si je brise son état de léthargie alors je le ramène à la réalité. Et la réalité, elle est plutôt moche en ce moment. Alors je pince les lèvres, j'abandonne. J’essaie de me dire qu’il pense à ses potes, à sa famille, à ses vacances, à des trucs agréables quoi. Je fais un effort pour me dire qu’il pense à moi, aussi, et pas à une autre meuf, et surtout pas à elle. Un rictus tord involontairement mes lèvres. Heureusement qu’il dort, Artie. Il me connaît un peu trop bien lui aussi, il serait capable de voir l’orage venir, de sentir la crise de jalousie avant que je n’en sois moi-même consciente. Ensuite… ensuite, il demande « quoi, qu’est-ce qu’il y a encore » d’un ton las et je lui réponds « rien » d’un ton sec et il en faut pas plus pour que ça démarre, et que la douleur sorte.

Parfois je crois que j’aimerais bien qu’il me demande à quoi je pense. Mais je ne saurais pas quoi lui répondre. Je pourrais lui dire que je pense à lui, et c’est vrai. C’est tout le temps vrai. Mais je voudrais plutôt lui dire que j’ai la sensation qu’il m’échappe et que je ne sais pas quoi faire. Que j’le sens filer entre mes doigts et j’arrive pas à le rattraper. C’est autre chose que les chamailleries du quotidien, ça n’a rien à voir avec nos boutades. Ça se produit quand il croit que je le regarde pas, et quand on est tous ensemble à la coloc. Ou de temps en temps à l’hôpital, à la pause. Quand j’ai la malchance de me retrouver avec elle, avec Nur dans la pièce. Dans ces cas-là je reste jamais longtemps, je supporte pas cette manière qu’il a de la regarder en douce comme si c’était un putain de trésor duquel s’emparer. J’y arrive pas. Elle me ronge cette meuf, rien que d’y penser ça me fout les nerfs. Avec sa peau dorée et son corps de mannequin, y’a tout qui hurle perfection chez elle. Son sourire, sa manière de marcher, sa voix… hnnnnn. Tout le monde la veut. Et ça me rend folle, ça me rend folle parce que je sais très bien que si elle était grosse elle aussi ça ne serait pas pareil. Et je me dis que si j’étais mince alors c’est moi qu’Arthur regarderait comme ça et pas elle, et c’est moi qu’on voudrait. Moi aussi j’pourrais sourire si j’étais mince, moi aussi je pourrais rire. Mais c’est trop tard maintenant, n’est-ce pas ? De toute façon je serais pas aussi douée si j’étais mince, je suppose. Mais n’empêche. J’ai envie de la gifler à chaque fois que je la vois et dès qu’elle regarde Arthur j’ai envie de lui arracher les yeux. Et j'sais qu'elle fait rien pour, elle me parle pas, ou peu, mais c'est sa simple présence qui déclenche le pire. Au fond j’suis désolée pour Arthur parce-que c’est sa pote, mais on sait tous que je vivrai mieux le jour où elle ne se pavanera plus sous mon nez.

Du coup, évidemment, je lui dirais pas tout ça, à Arthur, s’il me demandait à quoi je pense. Ça le rendrait hystérique. Non, je lui inventerais plutôt une histoire. Je lui raconterais mes interventions en chirurgie, les conseils du docteur Kingston et sa patience. Je lui décrirai peut-être comment on recoud tel ou tel organe avec précision… ou alors je lui réciterais des passages du livre d’anatomie par cœur, pour le taquiner, me vanter un peu. Je suppose que je pourrais aussi mentionner Angie, Angie qui va pas bien, ma petite soeur qui se noie dans un délire sur lequel j’arrive pas à mettre des mots et qui la fait tanguer dangereusement. Il saurait ce que c’est, avec Ben. Ouais, je pourrais lui parler de ça. Ou alors je pourrais lui murmurer à l’oreille des choses qui n'appartiennent qu'à nous, et sentir son sourire sur mes lèvres au moment où ses mains commencent à se balader sur les courbes de mon corps. Je lui dirais "tu te rappelles quand..." et on pourrait évoquer les milliers de souvenirs de ce qu'on à vécu ensemble, tirer des plans sur la comète comme à chaque fois, se perdre dans nos futurs imaginaires. Mais je sais pas, j'ai l'impression que ce n'est pas possible. Ni pour le sérieux ni pour l'insouciant à chaque fois ça déconne, à chaque fois on finit par s'engueuler à petite dose où à grands mots, dès qu'il y a une brèche il faut que l'autre s'engouffre dedans. C'est fatiguant.

Comme l'autre jour, quand il m'a pris la tête avec Bo. Enfin, avec les messages de Bo... les dizaines et dizaines de messages qu'on s'envoie. Franchement ça m'a soûlé, je sais pas pourquoi tout d'un coup ça le prend. Si je faisais ça à chaque fois que ton téléphone vibre et que c'est Nur... bref. Je sais pas quoi lui dire, en vérité. C'est juste comme ça. J'aime bien Bo. Il est sympa et il est... différent. Attentif. C'est pas vraiment un mec cool comme Artie mais je le trouve touchant. Ouais, je l'aime bien. J'aime bien quand on discute aussi, c'est pas du tout les mêmes conversations qu'avec Art, et je trouve qu'on se marre bien. Enfin, on se marrait. C'est plus tout à fait pareil depuis qu'il a disparu. Il répond plus vraiment à mes messages et je sais pas pourquoi. À moins que ça ait commencé un peu avant, je ne sais plus. Enfin, c'est compliqué. J'aimerais bien qu'il soit capable toucher les gens sans devenir totalement psycho. J'aimerais bien qu'il soit capable de me toucher, aussi. De me prendre dans ses bras. Ça me réconforterait. Je crois qu'il s'en fiche, que je sois grosse. En tous cas, je l'ai jamais lu dans ses yeux. Un peu comme si j'étais comme toutes les autres filles. Et c'est aussi pour ça que je l'aime bien. Et que j'aimerais bien qu'il m'aime bien, aussi.

Je sens Arthur qui remue à côté de moi, qui grogne quelque chose, ce qui coupe mes pensées. Il ouvre un oeil, puis deux, cligne des paupières et me regarde un moment. « Hey, » je dis dans un murmure. Il me répond, et puis s'apprête à dire quelque chose avant de se raviser. Il me regarde, fronce un peu les sourcils. « À quoi tu penses ? » 

Je souris.

« À rien. »


     

css & couleurs : miserunt
      inspiration : bat'phanie.


Dernière édition par Fanny Martins le Lun 18 Juin - 18:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 2 Juin - 17:09


j'aime tellement, mais tellement ce scénar'
t'vas faire un heureux ^^


bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
1000 x 0 = kurt
▹ posts envoyés : 1146
▹ points : 9
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : tumblr (gif) sardaukar (vava)
▹ avatar : matt hitt
▹ signe particulier : fume des menthols
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 2 Juin - 17:15

OHLALALA MAIS LA BONNE SURPRISE DU JOUR !!!
loveeye
Je suis surbportable mais toute mon hystérie t’accompagne

Rien que le début de ta fiche j’aime énormément ! (Et le prénom du coup ohlala )
Bref n’hésite pas à me mp au besoin pour qu’on discute ! ET MERCI DIX MILLIONS DE FOIS DE PRENDRE MA FANNY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2637-petit-con-artie http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t2667-arthur-teague http://thenotebook.forumactif.org/t2668-arthur-teague-formspring

avatar
Barbie Cœur de Pétasse
▹ posts envoyés : 695
▹ points : 21
▹ pseudo : bangkok.
▹ crédits : neon cathedral ; vocivus ; afanen.
▹ avatar : Sahara Ray.
▹ signe particulier : Les tatouages qui marquent sa peau, l'air superficiel pour mieux berner ses proies.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 2 Juin - 23:18

Trop parfaite
Bienvenue ici et bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Dim 3 Juin - 13:07

merci à vous trois, j'essaie de finir au plus vite

(arthur jte MP bientôt oui oui oui j'ai hâte qu'on discute )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Lun 4 Juin - 10:54

ptn mais ce début de fiche :megajoyed: :megajoyed: j'aime trop ta plume et ce que tu laisses entrevoir de fanny pour l'instant olala
bienvenue avec cet excellent choix, j'ai trop hâte de voir la suite loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Mar 5 Juin - 14:40

UNE FANNY UNE FANNY
bienvenue à toi, c'est trop chouette pornstach (vive le drama)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Jeu 7 Juin - 1:33

ahh ce super choix !!
bienvenue sur wab fan
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Jeu 7 Juin - 13:57

Han merci
Je ferai de mon mieux pour participer au quota drama du forum, promis mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Dim 10 Juin - 19:37

le choix bienvenue sur wab
Revenir en haut Aller en bas

avatar
belle
▹ posts envoyés : 1787
▹ points : 23
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : Hoodwink ; aes marion ♥
▹ avatar : Reese Kink
▹ signe particulier : les deux bras tatoués, passe sa vie à battre le rythme d'une mélodie qui n'existe que dans sa tête et légère tendance à péter des câbles (très légère)
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Dim 10 Juin - 20:25

Fannyyyy c'est un trop bon choix, bienvenue et courage pour finir ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4456-straight-for-disaster-tito#113543 http://thenotebook.forumactif.org/t5046-brain-damage http://thenotebook.forumactif.org/t4516-tito-ochoa
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 16 Juin - 22:43

Merci Tito et Elena
Je suis désolée pour le retard pris, mais je finis demain c'est promis fan
Encore désolée de faire attendre comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Sam 16 Juin - 22:47

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
apprenti sashimi
▹ posts envoyés : 625
▹ points : 56
▹ pseudo : XERXES.
▹ crédits : (a) soeurs d'armes / (s) EXORDIUM. (icon) Tweek.
▹ avatar : Timothée Chalamet
▹ signe particulier : Les yeux verts ouverts sur l'enfer, le cœur malade, le corps malade. Séropositif qu'il est, on lui a dit qu'il allait crever. Un peu malvoyant, c'est qu'un cadavre errant.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: yep
+ contacts:

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Dim 17 Juin - 0:27

Ce vavaaaaaaaaa, tellement belle
Pose tous ces bouquins et cours embrasser ton mec uesh je veux de l'amuuur  
Son caractère m'a tout de suite accrochée, j'adore vraiment quand il y a une plaie béante, une tristesse derrière une façade opposée. Elle a l'air si fragile, ça donne envie de la serrer dans ses bras et de lui dire que ça va aller (ouais je sais grave consoler)
Puis la chanson/poème jsp trop que tu as mis avec, jsp si c'est toi qui l'a écrit ou si tu l'as pris quelque part, en tout cas si c'est l'option 1, c'est très bien écrit, si c'est l'option 2 c'est très bien choisi ça donne une atmosphère à ta description que j'aime bien. Très belle description de son caractère d'ailleurs !  
Omggg son pire souvenir mais.... La pauvre ptn le pauvre petit bb sérieux, c'est quoi cette maman en papier mâché là ? Et elle est très belle comme ça merde
En tout cas, ça fait plaisir de voir ce sujet là sur les rpg, je crois ne jamais avoir vu des personnages "touchés" par l'obésité (c'est peut-être maladroit dit comme ça sorry Arrow ), et je suis contente de voir débarquer cette Fanny  loveeye
Plus je lis plus je l'aime mdr, elle est trop douce, trop pipou.
bref, la deuxième partie.....  :megajoyed:
Je shiiiiiiiiip omg, les feels là j'étais pas prête. Bon au risque de me répéter... ELLE EST TROP PIPOU.
Bref je vais m'arrêter là mdr c'est le gros bordel    j'aime ce que j'ai lu, j'aime le personnage, très bon choix de scénar, bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5252-ariel-memento-mori

avatar
Rest In Prison
▹ posts envoyés : 1927
▹ points : 23
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : dude (avatar) tumblr (gifs) beerus (code signa) soad, white stripes (textes)
▹ avatar : rami malek
▹ signe particulier : des yeux de magicarpe
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open bar
+ contacts:

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Lun 18 Juin - 11:58


⊱ Oups ⊰
ton délai est dépassé.

le délai pour ta fiche de présentation vient d'expirer, elle est donc classée dans la partie "fiche en danger". tu as encore trois jours pour te manifester et demander un délai supplémentaire. passé ces trois jours, ton compte sera supprimé
css, couleurs: miserunt. / inspiration code : bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t442-requin-tigre-samih http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t461-samih-scully http://thenotebook.forumactif.org/t769-samih-scully-formspring
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Mar 19 Juin - 13:58

CEY BON J'AI FINI angry

Merci @Ariel Walker pour ton message ça me touche beaucoup que t'aies pris le temps d'écrire tout ça ohlala run
Non, je n'ai écrit aucune parole en italique, tout vient de chansons, en l'occurence dans le caractère c'est "Notes pour trop tard" de Orelsan fan
Franchement de te lire ça ça illumine ma journée, merci encore mille fois pour tes compliments

Et j'ai jamais joué de personnage comme Fanny alors j'espère que je serai à la hauteur... mais j'ai pas pu résister devant un scénario et un personnage aussi bien réfléchi yees

J'espère qu'on pourra se trouver un petit lien
Revenir en haut Aller en bas

avatar
1000 x 0 = kurt
▹ posts envoyés : 1146
▹ points : 9
▹ pseudo : fitotime
▹ crédits : tumblr (gif) sardaukar (vava)
▹ avatar : matt hitt
▹ signe particulier : fume des menthols
☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   Mar 19 Juin - 18:53

Euh, bonjour perfection. gné fan
Bon ta fiche est juste parfaite, j'ai vraiment l'impression que tu as très très bien cernée Fanny, j'ai dévoré ton histoire( même si elle m'a un peu brisée le coeur en même temps ) Vraiment, j'ai rien à redire.

DU COUP


⊱ Félicitations⊰
t'es dans l'game.


JE TE VALIDES AVEC PLAISIR
Merci encore mille fois d'avoir pris Fanny, j'te mpotte au plus vite pour qu'on parle du drama intense qui va s'abattre sur nous en rp oskour
(amuse-toi bien parmi nous )



Te voilà validé(e), tu rejoins désormais la WAB family et tu vas vite voir que tu as beaucoup de choses à découvrir sur le forum. Nous proposons beaucoup d'annexes afin d'aider à l'intégration, tant en HJ que dans les rps. Et on espère sincèrement que tu pourras trouver ta place grâce à ça. Surtout, ne sois pas timide et n'hésite pas à aller mp les membres pour leur proposer des liens. On t'a répertorié ci-dessous les liens incontournables à découvrir pour ne rien manquer et t'aider à faire tes premiers pas parmi-nous !

RECENSER SON JOBFICHES DE PERSONNAGEDEMANDE DE LIENS
SPEED DATING RPSPARTICIPER AUX DÉFIS
FACE CLAIM DIRECTORYTUMBLR
css, couleurs: miserunt. / inspiration code : bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2637-petit-con-artie http://thenotebook.forumactif.org/t6013-samih-leo-arthur-knox http://thenotebook.forumactif.org/t2667-arthur-teague http://thenotebook.forumactif.org/t2668-arthur-teague-formspring
Contenu sponsorisé

☽ ☾

MessageSujet: Re: fluctuat nec mergitur / fanny   

Revenir en haut Aller en bas
 

fluctuat nec mergitur / fanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cécile Auclert [Fanny]
» Le couple Fanny/Christian, qu'en pensez-vous ?
» Fanny
» Elsa Esnoult (Fanny)
» FANNY KRIEF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SE DIVERTIR :: version dix-huit-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, multicomptes.
// bazzart, tumblr, faceclaim.