Partagez | .
 

 Water and wine (Trixia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Water and wine (Trixia)   Mer 21 Mar - 20:31

WATER AND WINE
Trixia & Eanna
THE MEETING

« C’est l’plateau de la treize : deux teq’, trois cuba et un mojito ! »
Dean me gueule dans les oreilles comme si ça pouvait m’aider à mieux imprimer. En soi il à pas tort ; j’ai la mémoire qui flanche encore un peu avec leur carte aux mille cocktails. Mais ça m’empêche pas d’empoigner ma commande et de me faufiler entre la masse de corps agglutinés au comptoir pour me rendre jusqu’à la tablée en question. D’une main j’envoie glisser les verres devant leurs nouveaux proprios et file sans demander mon reste. J’reviens faire le guet au bout du zinc en jetant un œil absent à la joyeuse ménagerie qui blinde le bar.
Le Rooftop c’est l’endroit en vogue du moment, et ce soir il est particulièrement fréquenté. Ça m’dérange pas : avoir les mains occupées me tient l’esprit en laisse.
A la base c’est l’genre de taff que j’aurais évité parce qu’il faut être un minimum sérieuse. Arriver à l’heure, être à peu près aimable avec la clientèle, faire un effort de présentation… Beaucoup de contraintes pour une personnalité qui papillonne comme la mienne. J’préfère nettement travailler dans un dining miteux avec un patron qui se fout un peu de son affaire. Vadrouiller quand j’en ai envie. Ou chiller toute l’aprèm sur des tutos à la con. Ou alors payer des coups discretos aux copains, parce qu’on sait bien qu’il y a pas plus fauchés que les Kids.
Mais là, j’ai fait l’effort. Avec un monumental coup de pied au cul j’me suis forcée à être ponctuelle et aimable. Pour me donner l’opportunité de changer d’environnement ; vu les tarots pratiqués et la faune locale j’y suis à peu près sûre d’croiser personne dont je veux pas voir la tronche.
Évidemment faut que j’me dise ça pour que l’une d’entre elles se pointe.

J’ai les yeux braqués alternativement sur l’entrée de la salle - afin d’accueillir les clients d’un « bonjour » charmant – et Dean qui bataille toujours avec la pile de commandes s’accumulant. Je m’apprête à envoyer la prochaine quand Polly, en bonne manageuse, me fait signe de prendre ma pause syndicale. Par-fait.
J’me dépêche de me défaire de mon petit tablier et m’esquive par la porte de service. Le briquet crache son étincelle en allumant tendrement la blonde calée entre mes lèvres. J’m’adosse plus confortablement contre le mur de pierre. La nicotine m’apaise l’espace d’une demie seconde. Demie seulement parce c’est cet instant précis que choisit la traîtresse pour débarquer.
Trixia.
Enfin, sa nouvelle version avec la gueule fracassée.
La jeune femme est méconnaissable avec tous les hématomes qui constellent le moindre centimètre carré de peau visible. Mais sa silhouette élancée et son opulente chevelure brune sont parfaitement identifiable pour quelqu’un l’ayant côtoyé à l’échelle d’années.
Ce joli patchwork éveille de désagréables sentiments du côté de mon myocarde. La fumée délassante me laisse qu’un arrière-goût immonde de goudron. J’ai la trachée qui bloque et une remontée qui me brûle l’œsophage. La nausée est pas loin.
Y a trop de ressentiment que sa seule vue me remémore.
Trop d’trahisons pour faire comme si.
Une infinité de raisons pour la fuir en courant.
Mais comme j’veux éviter de me foutre la honte et lui dégueuler sur les chaussures, j’me force à respirer profondément. Instinctivement je décolle les omoplates du béton, croise les bras et relève le menton. Parfaitement dans la confrontation.
« Ben tiens… Salut Trix. » L’ironie me dégouline de la bouche. Juste au-dessus surplombent deux revolvers. « J’savais pas que j’pouvais être l’inspiration de quelqu’un en matière de style. »
Je présume par-là que toute sa petite bande d’enculés doit être au courant pour la superbe connerie de JJ. Et bien sûr, qu’ils ont dû s’en fendre la gueule.
« J’peux savoir ce que tu viens foutre ici ? Par l’entrée de service ? Je sais que c’est le standard au-dessus de Walmart m’enfin… » Je dissèque ce qu’il reste de moins abîmé dans ses traits. Pas facile. « Si tu pouvais m’donner l’amabilité d’aller te faire mettre ailleurs ça m’arrangerait. »
Aucune douceur dans les syllabes jetées à toute vitesse. Une mitraillette gros calibre. J’fais dans le sale, sans me préoccuper de la crispation évidente de ses mâchoires et de l’étincelle au fond d’ses yeux.
J’adore les retrouvailles.



Revenir en haut Aller en bas
 

Water and wine (Trixia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eau d'arbre à thé (Tea Tree Water)
» Brooke Fraser - Something In The Water
» Télécharger USB Wine !!!
» MAC and Chen Man Love & Water
» Heredis et PG sous Wine ou Crossover-office

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SE DIVERTIR :: version dix-sept-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, parrainage.
// bazzart, tumblr, faceclaim.