Partagez
 

 is it pointless? (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nur Al Shaikhly
free pants
▹ posts envoyés : 1488
▹ points : 14
▹ pseudo : anne (a maze lie ; birds)
▹ crédits : ava by amor fati ; signa by old money
▹ avatar : nicole zimmermann
▹ signe particulier : des grands yeux noisette, la peau dorée et constellée de grains de beauté. puis les cernes qui se creusent à cause de ses heures qu'elle occupe trop
☽ ☾

is it pointless? (intrigue) Empty
MessageSujet: is it pointless? (intrigue)   is it pointless? (intrigue) EmptyMar 20 Mar - 16:08


Rien rien rien rien rien. Ça ne sert à rien d’avoir un pauv’ contact de flic. Ils ne servent à rien, tous autant qu’ils sont. Même pas capable de répondre à une putain de question : vous en êtes où dans l’enquête ?! C’est pas si compliqué pourtant ! Dire qu’ils ont des pistes et qu’ils se rapprochent des kidnappeurs, ça serait positif et rassurant. Assumer qu’ils n’avancent pas, qu’ils sont paumés, ça serait terrible mais au moins on saurait à quoi s’en tenir. Là, l’incertitude bouffe tout le monde. Le commissariat est un nid de frelons parasité par l’angoisse et le stress de tous les proches des disparus. L’énervement et le désespoir se sont mêlés pour réchauffer mes muscles. Pas question de ne rien faire, la sensation d’impuissance m’est devenue trop familière. J’ai sillonné la ville en long en large et en travers pendant toute la journée. À placarder les murs et pare-brise des voitures des visages de Bo et Rhoan qui rejoignent ceux des nombreux autres. Juste pour glaner des infos, si quelqu’un les a vu, où, quand, comment, n’importe quoi, même des miettes, même des faux espoirs, juste quelque chose qui électrifierait mon coeur assez longtemps pour lui redonner envie de battre avec plus de ferveur. Plus d’humanité aussi ? Parce que sans eux, c’est plus pareil. Il manque les intenses silences de Storm, ses remarques envoyées comme des fléchettes pour nous secouer. Il manque les remises en question de Carter, ses pitreries avec Artie, son rejet de notre amitié qui était au moins une preuve qu’il était encore là quelque part. Il manque des duos de vie. Il manque la douceur et la foudre. Il manque une partie de ma maison. Ils me manquent tellement. Pourtant j’étais déjà loin, avec mes conneries, à force de partir, mais là, on m’les a pris de force. On nous les a enlevés. Ça ne peut pas se comparer avec moi qui retourne chez mes parents ou Bo qui décide de plus me parler. Là, y a un protagoniste tiers qu’on n’a pas choisi, qui s’incruste à nouveau dans nos vies pour tout foutre en l’air, tout dilater, tout perturber. Et toutes les pertes qui s’entassent sur ma colonne vertébrale commencent à me faire mal. Et j’en ai marre de tous ces incompétents qui ne savent pas répondre à une simple question, qui ne savent pas faire leur job, qui ont échoué dans leur première mission : nous garder en sécurité. Et ça m’fout en rage. J’ai failli m’faire renverser en traversant la rue devant notre immeuble -parce que j’reviens à la coloc, comme si je ne pouvais faire front que d’ici, comme pour me faire pardonner de les avoir laissés tomber depuis le début. Arrière-goût de fer au fond de la gorge. Remords dans les entrailles. Et j’me suis énervée sur le capot de ce nouvel incapable. Tous des nazes. Faut tout faire soi-même. Et demain matin quand j’aurais fini ma garde, je repartirais aux aurores battre le pavé. Ce que les flics n’ont pas l’air de faire. J’sais pas où ils les cherchent, mais eux, on ne les voit pas beaucoup dans les rues. Je jète la carte de Savannah sur mon lit, y laisse tomber le reste de mes affaires, mon propre corps aussi. J’suis épuisée. C’était mon jour de repos et dans… trois heures je commence ma garde. Mais tout ce que je vois sur l’écran de mon téléphone, ce sont les trop nombreux messages non-délivrés ou non-lus. J’ferme les yeux sur ce marasme anxieux, j’éteins la panique avant qu’elle ne revienne. Et demain, demain… J’recollerais autant d’affichettes qu’il le faudra. Et je donnerais une prime à celui qui les retrouvera en premier. Parce que si c’est ce qu’il faut pour que quelqu’un se bouge, se sente concerné : y a pas à tortiller. Tous les moyens sont bons pour qu’on nous les ramène. Et pour la première fois depuis longtemps, je prie à nouveau tous les dieux. Faites qu’ils soient sains et saufs. Faites qu’ils soient en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2669-trust-me-i-m-almost-a-doctor-nur http://thenotebook.forumactif.org/t5225-de-plumes-et-de-plomb http://thenotebook.forumactif.org/t2720-nur-al-shaikhly
 

is it pointless? (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cercle des poètes disparus
» Intrigue N°1 : Sujet de groupe
» Intrigue #1 - Groupe n°5 | Wallace V-H., Phaedra B., Sigvard M., Ephrem H.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: Freestyle-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES