Partagez
 

 when the light go down (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Malo Ryjkov
malokeur
▹ posts envoyés : 350
▹ points : 10
▹ pseudo : élodie/hello (prima luce)
▹ crédits : prima luce (av), sign/ prima luce (gif)
▹ avatar : ken samaras (nekfeu)
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: (0/4)
+ contacts:

when the light go down (intrigue) Empty
MessageSujet: when the light go down (intrigue)   when the light go down (intrigue) EmptyVen 16 Fév - 14:52


Avachi négligemment sur le canapé aux côtés de Captain allongé au sol, Malo grignotait des bouts de pizza froide qu’il partageait avec le chien. Il avait conduit toute la nuit après la fermeture du service, à errer simplement sur les routes sans aucun but précis. Ça faisait trop longtemps qu’il ne l’avait pas fait, et ça lui manquait. Faire ça avait au moins le mérite de lui apaiser les pensées, focalisé ainsi sur autre chose sous la voûte céleste de la nuit plutôt que sur toutes les erreurs de son existence. Il s’était donc couché une fois l’aube bien entamée, réveillé aux prémices de l’après-midi par un caprice de son compagnon d’infortune à quatre pattes. Il avait commandé des pizzas dans le vague avant de sombrer à nouveau pour ne se lever qu’au chaos que la sonnerie de l’interphone engendra dans l’appartement. Il n’y avait rien à faire, après tant d’années à se familiariser avec ce bruit strident, la sonnerie provoquait toujours un capharnaüm infernal d’aboiements de Captain et de plaintes étouffées à travers les murs des voisins présents sur l’instant. Malo avait payé le livreur et récupéré son butin, enfilé un tee-shirt et s’était affalé dans le canapé pour ne plus bouger de là dans l’heure qui suivit. Lorsque son téléphone sonna, il décrocha sans se préoccuper du nom affiché sur l’écran et lança un hmm ? étouffé par les deniers morceaux qu’il mâchait encore. Une voix enjouée se fracassa dans le combiné aussi bien que dans ses veines, suscitant une ombre d’esquisse sur les lèvres du loup ténébreux. Elle n’était peut-être pas en face lui, mais même à travers les ondes sa petite sœur parvenait à l'atteindre de sa chaleur solaire. « Ouais ? » Négligence des convenances qui n’échappa pas à la plus jeune des Ryjkov dont les grésillements accompagnèrent ses remontrances, râlant qu’il ne l’ait pas salué avec plus d’attention que ça. Sourire. « Salut Mila. Qu’est-ce qu’il y a ? » « Oh non non rien, je t’appelais juste comme ça » Haussement des yeux au ciel, avant de se redresser sur le canapé pour reprendre une position assise. Il allait avoir besoin d’une clope, il le savait à l’instant même où il avait entendu son prénom dans la bouche de la gamine. Elle faisait souvent ça depuis que Nash était en prison, l’appeler à l’improviste en prétextant qu’elle n’avait aucune raison particulière alors que tous deux savaient pertinemment qu’elle venait aux nouvelles. « T’es pas censée être en cours ? » La flamme du briquet vacilla, et il aspira la nicotine en se demandant combien de clopes allaient s’enchaîner cette fois-ci. « J’ai fini plus tôt, j’suis au café des artistes j’attends une amie » Malo n’était jamais très bavard mais Mila s’en contentait toujours, elle meublait parfaitement la conversation en lui racontant ses journées – et ça leur allait très bien, se réconforter par un simple appel téléphonique avant de reprendre leur bout de vie. Et sa sœur parla, encore et encore, durant de longues minutes. De tout et de rien, lui donna les dernières nouvelles grandiloquentes de la famille avant qu’un cri étouffé ne s’écorche à travers le portable. Malo fut sur le qui-vive instantanément, instincts du grand-frère du père du chef de meute emmêlés et bien éveillés. « Mila ? Qu’est-ce t’as foutu ? » Un bruit criard l’obligea à décoller son oreille un instant, comme si le téléphone avait percuté quelque chose, le bitume par exemple. « MILA ? » Puis, le silence. Toute vie de l’autre côté s’était éteinte, et l’appel coupé. Tous les sens en éveil, le russe était déjà dans l’action avant même de se poser la moindre question. Un coup d’œil à l’heure lui indiqua que c’était bientôt l’heure d’ouverture du bar, qu’il devrait être parti dans une dizaine de minutes. Au lieu de ça, il envoya rapidement un sms à Lena en lui demandant de le remplacer une heure ou deux au Smoking Dog, qu’il avait quelque chose à faire d’imprévu et qui la rejoindrait plus tard. Il savait qu’il n’y aurait pas Anca ce soir, ni personne d’autres au moins aux premières heures. L’acquiescement de sa sœur arriva dans la foulée et il ne s’attarda pas plus avec elle, ne jugeant pas important de l’informer de la situation. Inutile de l’inquiéter, leur cadette s’était probablement cassée la gueule sur le trottoir et s’était trouvée en mauvaise posture pour continuer la conversation. Ce n’était peut-être rien après tout. Pourtant lorsqu’il claqua la porte de son appartement avec Captain sur les talons, il essayait déjà de joindre Mila pour la troisième fois tout en ayant le pressentiment dégueulasse qu’il arriverait trop tard. Par chance, elle lui avait dit où elle se trouvait, à son lieu de fréquentation préféré. Le café des artistes à côté du SCAD, même quartier, à peine une quinzaine minutes de marche. Beaucoup moins, compte tenu de ses foulées alors qu’il traversait Historic District en courant. Lorsque Malo arriva sur place, il ne prit aucune décence à alpaguer les passants, ni aucune retenue lorsqu’il questionna le gérant du café des artistes, les hippies et les étudiants présents.  

Pas de trace de Mila, nulle part.
Ni dans les rues adjacentes, ni dans les souvenirs des badauds présents sur place. Même son amie qui devait la rejoindre entre temps était arrivée trop tard.
Seulement un téléphone portable à la coque édulcorée échoué sur l’asphalte, probablement percuté par les passants pour s’être retrouvé au pied du mur.

Mila s’était volatilisée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4499-bullshit-malo http://thenotebook.forumactif.org/t5022-weird-people#129163 http://thenotebook.forumactif.org/t4619-malo-ryjkov
 

when the light go down (intrigue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: Freestyle-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES