Partagez | .
 

 (barbranana) bad blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: (barbranana) bad blood   Sam 10 Fév - 18:19

Casquette à visière sur la tête, t’es prête. Un jour, un job, c’est l’histoire de ta vie, un peu, qui se répète, et encore une fois te voilà sur la ligne de départ d’un énième jour d’essai. Ce coup-ci, t’as eu un peu plus de mal à trouver, tu constates que tes recherches deviennent de plus en plus difficiles au fil des mois. Tu te rends compte que Savannah n’est pas si grande que ça, et vu que t’as accumulé un nombre impressionnant de renvois et presqu’autant de démissions, ça commence à te porter préjudice. Mais tu t’en fiches, toi, tu te dis qu’il y aura toujours Manager crédule qui cèdera à ton baratin ou qui te trouvera mignonne, qui voudra tenter sa chance et te prendra à l’essai. Alors t’es là, sans nervosité, face au miroir crasseux de ton vestiaire et tu te regardes quelques secondes, sans trop savoir quoi penser. T’as de l’expérience dans les costumes de serveuses, mais ces ensembles à jupettes courtes tous droit sortis des années 90 pour donner au restaurant un style « vieux diner américain » te laissent perplexe. En fait, en regardant bien t’es quand même pas trop mal là-dedans. Tu te dis même que ça pourrait plaire à JJ, et avec un petit sourire satisfait tu gardes cette idée en tête pour plus tard, pour un jour d’ennui. Tu finis par remettre une mèche de tes cheveux en place et hausser les épaules, avant de fermer ton casier en claquant la porte. Tu te rends dans les cuisines, où la chef de salle fait un dernier point, donne ses dernières instructions avant le premier service. Mais toi nana, t’écoutes pas vraiment, ton esprit gambade et tes yeux se lèvent et se posent un peu partout, sur les piles d’assiettes blanches usées, les plaques de cuisson mal nettoyées, le ventre bedonnant du chef qui prépare ses ustensiles à côté. Ça ressemble à toutes les cuisines dans lesquelles tu t’es retrouvée, et tu te demandes si tu pourrais faire un classement des plus belles, faut dire que celles du restaurant pakistanais t’avaient un peu plus emballées. Mais tout d’un coup, il y a le silence qui règne, et tu te dis que t’as dû louper un truc dans le présent, tu reviens sur terre précipitamment pour voir ta chef te fusiller du regard. Tu t’excuses du bout des lèvres, sans le penser, pour ne pas mal débuter, mais dans le fond tu n’en as rien à faire de ce qu’elle peut bien penser de toi, t’as juste fait le pari avec toi-même de garder ce job plus de deux semaines alors tu ne veux pas perdre, tu souris poliment et tu te tais. Voilà ce que tu faisais pour occuper tes journées, tu te fais embaucher et tu paris sur le temps que tu vas rester. C’est original au moins, tu réprimes un rire en pensant à la tête que tes professeurs auraient fait si tu avais mis ça comme orientation au lycée. Et puis finalement le service commence et tu marches vers tes tables assignées, sans vraiment regarder, tu t’approches de la première, tête baissée avant de démarrer ton discours tout fait, d’une voix lassée, automatisée : « Bienvenue chez King Diner’s, le seul authentique diner des environs. Est-ce que votre choix est fait ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Barbie Cœur de Pétasse
▹ posts envoyés : 688
▹ points : 21
▹ pseudo : bangkok.
▹ crédits : neon cathedral ; vocivus ; afanen.
▹ avatar : Sahara Ray.
▹ signe particulier : Les tatouages qui marquent sa peau, l'air superficiel pour mieux berner ses proies.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: (barbranana) bad blood   Sam 17 Fév - 22:03

La clope qu'elle écrase alors que son portable vibre. Barbra jette un coup d’œil à l'écran et lève les yeux au ciel, agacée. Si il y a bien quelque chose qu'elle déteste, c'est les faux plans. Elle se faisait une joie de passer du temps avec Maia, entre filles. Elle en avait besoin, voulait passer du temps loin du poison ambulant que les hommes étaient. Et là, juste comme ça, Maia annule à cause d'un pseudo imprévu. Elle aurait pu appeler une autre amie, mais la vérité était qu'elle en avait pas tant que ça, du moins pas du côté de la gent féminine. La gamine avait plutôt tendance à se crêper le chignon avec les autres qu'à vraiment faire amie-amie. C'est pas tellement sa faute au fond – d'après elle, les autres se sentent probablement menacées. Elle les comprend, Barbra. Après tout, elle a quand même un physique plus qu'avantageux, bien au dessus de la moyenne. Sans oublier qu'elle était une guitariste plutôt douée avec une personnalité hors du commun, mélange s'approchant de la perfection qui devait en effrayer plus d'une. Ou plutôt ça c'est ce qu'elle dit quand on lui en parle, mais la vérité est toute autre. La vérité c'est plutôt que c'est elle qui se sent en compétition constante, qu'elle a toujours besoin d'être au dessus – l'impression de n'être jamais assez, jamais assez bien, jamais assez belle, jamais assez intelligente, et tellement d'autres choses, série de doutes et de peurs qui la déstabilisent et lui font ressentir le besoin d'être infecte avec la majorité des autres femmes qu'elle connaît. Elle sait jamais comment agir quand elles ont l'air véritablement sûres d'elles, quand elles ont pas l'air de faire semblant, alors même qu'elle est épuisée de toujours prétendre et porter un masque pour cacher les fissures de son cœur centenaire. Avec Maia, c'était pas pareil, parce que Maia était beaucoup trop gentille et naïve pour traîner avec quelqu'un comme Barbra, parce que Maia faisait tout sincèrement, sans arrière pensée, et qu'elle admirait ça, Barbie, suffisamment pour la laisser entrer dans l'espace confiné qu'était son palpitant. Elle aurait aimé lui en vouloir mais elle en était incapable, alors elle prétend que c'est rien, qu'elles remettront ça. Puis, l'américaine hésite une poignée de secondes, avant d'abdiquer et de quand même entrer dans le diner devant lequel elle se trouvait. Tant pis, elle mangera seule ; de toute façon elle est déjà là et n'a pas envie de rentrer se cuisiner quelque chose. La blonde s'installe à une table un peu à l'écart, n'a pas tellement envie qu'on vienne l'aborder ce soir. Elle fixe le menu, hésite, quand une voix familière vient lui chatouiller les oreilles. Elle relève la tête brusquement, fronce les sourcils quand elle reconnaît Eanna. Cette dernière ne semble pas l'avoir remarqué et un sourire mauvais étire les lèvres de Barbra – peut-être bien qu'elle l'est véritablement, mauvaise. Elle sait pas mais elle sait déjà que sa soirée s'annonce meilleure maintenant qu'elle va pouvoir pourrir la vie d'un membre des Kids. « Non, pas vraiment, Eanna. » Elle commence comme ça, parce qu'elle veut qu'elle réalise qu'elle est tombée sur la mauvaise cliente. « J'hésite pas mal alors tu pourrais p'tête me conseiller. » Son regard lâche pas le sien, vipère prête à s'enrouler autour de sa proie, pour rien, pour une pseudo guerre qui finira tous par les user. « 'fin, si t'as des goûts aussi merdiques pour la bouffe que pour les mecs, alors j'préfère passer mon tour pour les conseils. » Elle sort avec JJ, quand même, ce qui est probablement la pire idée qui soit – elle la plaindrait presque, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(barbranana) bad blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The 2013 challenge : Blood Raven
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» blood, monster, tears ~ (théna)
» Blood Bowl 2
» Nouveau Blood Bowl pour 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SE DIVERTIR :: version quinze-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, multicomptes.
// bazzart, tumblr, faceclaim.