Partagez | .
 

 Ambition and strong coffee (manoira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
accident à chaque feu tricolore
▹ posts envoyés : 576
▹ points : 7
▹ pseudo : zoé
▹ crédits : blue comet (ava) & anesidora
▹ avatar : Anna Speckhart
▹ signe particulier : achromate, elle voit le monde en noir et blanc - rescapée de la vague de kidnapping, elle a le bras en écharpe et un reste de PTS qui ressort
☽ ☾

MessageSujet: Ambition and strong coffee (manoira)   Jeu 11 Jan - 21:31

Elle déteste ces journées là Moira, quand rien ne va, quand c’est le bordel et que ça finit en éclat de voix. Il en faut beaucoup pourtant, pour réussir à la tirer vers le bas, à lui faire perdre son sourire, les étincelles dans le regard. Mais il y arrive. Putain. Jeff y arrive. Surement qu’il est à cran, qui ne l’est pas en ce moment, quand c’est le bordel sur le plateau, quand on se demande qui est le prochain, rivalité entre les pensionnaires et l’équipe du tournage.
Mais là c’est trop. Elle a beau être patiente Moira, elle a beau être conciliante, ça passe juste pas. L’accumulation de tout, des dernières choses, pas de Leonard pour la soutenir comme il le fait si bien. Juste du blanc, du vide. Elle se sent trop seule ces derniers temps Moira, comme si VTT avait perdu un peu de sa saveur. Alors elle craque. Ouais. Voila. Tu fais chier putain et le micro qui claque contre le sol alors qu’elle tourne les talons parce qu’elle n’en peut plus. Puis y a Jeff derrière, Jeff toujours encore, qui hurle. Jeff qui fait sa diva, et pour la première fois depuis longtemps elle le voit. C’est dégueulasse putain. Toute cette crasse. Elle en a assez, besoin de respirer, besoin de changer d’air un peu. Rien qu’une fois. « Je prends mon aprem » qu’elle marmonne rageuse quand Jeff lui demande une nouvelle fois de revenir. Elle a bien le droit, rien qu’une fois, trop d’heures passées à se saigner pour lui, ses projets inatteignables, elle en assez.
Voila.
Elle en assez.
Rapidement elle repose son matériel dans son casier, grimpe dans sons 4x4 et quitte le foyer, parce qu’une minute de plus et elle risque d’exploser vraiment. Et ça personne ne veut. Parce qu’elle ne le fait que très rarement, que c’est toujours mauvais, et que trop souvent elle franchit des limites qu’elle finit pas regretter amèrement. Portable en main elle pianote rapidement. code 22, je débarque j’espère que t’es là. Parce qu’elle va avoir besoin d’un café, et d’une épaule sur laquelle rager. Et que Mana est parfait pour ça. Et que là où bosse Mana est aussi parfait pour ça.

Toujours bouillonnante elle ouvre la porte du café, s’installe à une table libre avant de soupirer. Il lui faut bien quelques instants avant d’accepter d’enlever son blouson, son écharpe, ne plus ressembler à un bibendum. « Un americano. Et Mana. » oui parce qu’elle commande les gens comme ça Moira, maigre sourire elle essaye de se détendre, ça marche pas vraiment. « S’il vous plait. C’est Moira qui l’appelle » surement que le serveur la connait déjà, trop habitué à ce café depuis que Mana lui a montré où il bossait. Alors finalement elle se laisse retomber sur la banquette, regarde le serveur s’éloigner cherchant dans sa mémoire son prénom. Mais ça ne vient pas. Pourtant elle est sur de lui avoir déjà parlé. Tant pis, elle s’excusera une autre fois.
Dans son sac y a son téléphone qui vibre, les messages de VTT qui s’accumule, elle répond un truc bien salé en leur demandant d’aller bien se faire foutre, ça leur fera les pieds tient. Elle aussi elle peut rager. Elle aussi elle peut râler. Et quand elle relève la tête pour observer le nouvel arrivant, Moira soupire longuement avant de se lever, attraper le café des mains de Mana et le poser sur la table, puis attirer son ami dans ses bras. Enfin. Ami. Un truc comme ça. Elle sait pas vraiment Moira, avec Mana c’est compliqué. Ils sont compliqués tous les deux. Ptêtre trop vigilants pour ne pas voir les mensonges qu’ils se balancent à longueur de journée. « Cher coloc. Je vais exploser. Donc prévoit ta soirée s’il te plait parce que j’ai besoin d’évacuer » baiser qu’elle plante sur son front comme elle le ferait à un petit enfant, elle finit par s’écarter et se laisse tomber de nouveau sur la banquette, attrape son café pour se réchauffer les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2553-fais-toujours-ce-qui-te-fais-peur-moira#55718 http://thenotebook.forumactif.org/t2639-she-s-justs-non-stop-moira http://thenotebook.forumactif.org/t2640-moira-benssaid
Invité

avatar
Invité
☽ ☾

MessageSujet: Re: Ambition and strong coffee (manoira)   Dim 14 Jan - 11:25

Mon passé est flou, aujourd'hui. Il ressemble à un sommeil d'une centaine d'années duquel je me réveille enfin. J'ai peut-être été quelqu'un d'autre, quelque part, dans une autre vie. J'ai peut-être hérité d'une chance toute autre que j'ai déjà gâché. Je ne sais pas, à vrai dire. Je ne sais plus, car dans cette odeur maussade et brumeuse, la seule vérité semble être cette conscience flottant au milieu d'un tableau morne d'existence. J'agis, mais ça ne semble pas compter. Je parle, mais ça ne semble pas rester. Chaque acte, chaque mot disparaît au gré d'un avenir qui superpose chaque goutte du passé jusqu'au présent-même - et toute la vie disparaît bien trop vite avant même que l'on ait pu en profiter. Avant que je n'aie pu ; avant que je n'ai pu comprendre.

Même mes pensées, sanctuaire ultime et protégé se dilue dans cet état si spécial parce que la monotonie m'aspire, parce que ce comportement et ces agissements me semblent bien pauvres et vides de sens. Je me sens enchaîné, comme si j'étais passé à côté de quelque chose. Je me sens enchaîné comme si les institutions, cette société, les règles m'empêchaient de comprendre l'essentiel.

Cette journée m'emmerde et ça, je l'ai déjà compris. Plus rien n'a de sens ou de moindre utilité mais ce quotidien s'installe comme une obligation que rien ne semble ébranler. Il y a cette même vue par la vitre, cette pièce redondante d'un personnalité qui change à chaque mois. Ce sont les mêmes commandes, visages, situations. Une permanente interrogation. Je suis suffisamment haut en grade pour avoir moins à faire et lorsque quelqu'un requiert ma présence, je ne me fais pas prier. Les occupations ne sont pas seulement une façon de faire tourner le système de la société. C'est une roue qui tourne à la force de notre pédale, un cœur qui bat, le rebord d'une route dangereuse avec la folie en contrebas.

Moira est là, c'est ce qu'on m'a dit. Moira vient tambouriner à la porte d'un ennui si prenant qu'il en devient dangereux. Moira, Moira, Moira. Une comptine imprévisible au rythme imprévisible. Le café chauffe entre mes mains gelées et je me dirige vers elle, cette même expression indéchiffrable sur un visage parfaitement dessiné, conçu pour se complaire dans un mensonge grossier. Je lui rends son étreinte avant de m'installer en face d'elle, serein en apparence parce que nos problèmes sont comme le sucre d'un café : il se fond dans la masse noire et y laisse cet arrière-goût si amer qu'il finit par tout englober.

"Chère coloc, bonjour. Ta bonne journée se lit sur ton visage."

L'ironie vint embuer toute cette ambiance brûlante de colère et de dégoût. Moira, c'est une touche de naturel au milieu d'un univers qui ne me convient pas, d'une vie à la fausse résonance. Moira, je ne sais pas trop quoi en penser, et ça la rend si spéciale ; Moira, je ne peux pas la juger. Il y a tant de choses dans cet univers mais si peu qui brûlent avec cette réalité en laquelle je perds doucement foi.

"Ma soirée est déjà libérée, je finis dans un quart d'heure. Dis-moi ce qu'il te faut pour ton plaisir. Je suis toujours prêt à t'aider."

Et je plonge mes yeux dans les siens, francs, transperçants, dévorant, recherchant le reflet puissant, un égal qui saurait lui rendre la pareille. Elle le sait. Elle sait que tout ça, cette façade, ce travail, je suis prêt à tout lâcher. Pas pour elle, mais parce que ça n'a pas d'importance. Parce que ça m'est égal - parce qu'elle est plus susceptible de m'apporter la réponses aux sentiments que je ressasse. Ennui, dégoût. Répétition. Fais-moi vivre, Moira. Fais vibrer tout cet édifice d'existence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
accident à chaque feu tricolore
▹ posts envoyés : 576
▹ points : 7
▹ pseudo : zoé
▹ crédits : blue comet (ava) & anesidora
▹ avatar : Anna Speckhart
▹ signe particulier : achromate, elle voit le monde en noir et blanc - rescapée de la vague de kidnapping, elle a le bras en écharpe et un reste de PTS qui ressort
☽ ☾

MessageSujet: Re: Ambition and strong coffee (manoira)   Mer 31 Jan - 12:12

Mana. Elle ne le comprend pas. Ne cherche pas vraiment à le comprendre en fait. Mana. Cohabiter, se supporter, s’apprivoiser. Un an qu’ils se mélangent, en bien et en mal, y a rien de tout blanc ou tout noir quand ça les concernes. Mana et son sourire un peu trop doux pour être honnête, pas grave, elle fait semblant, lui renvoie son sourire, attrape le café entre ses mains et réchauffe ses paumes agacées par le froid. Chère coloc, bonjour. Ta bonne journée se lit sur ton visage. Il lui arrache un rire et instantanément elle a l’impression que l’océan qui gronde en elle se calme enfin. Comme un écho quand il parle, elle savoure un instant, l’ironie mordante, elle aime ça. « Plus heureuse que moi, tu ne trouveras pas, je fais un boulot mer-vei-lleux » c’est faux. Enfin la plupart du temps c’est vrai. Elle aime son boulot Moira. Elle l’adore même. VTT c’est comme Disneyland pour elle, l’impression d’être une gamine qui vit ses fantasmes, bosser pour ce qui la fascine depuis toute petite. Mais y a les jours comme aujourd’hui où elle voudrait tout casser, l’impression d’exploser.
Elle porte la tasse brulante à ses lèvres, grimace quand le liquide vient lui bruler la langue, continue à boire quand même parce que la caféine a quelque chose d’addictif, comme si elle pouvait noyer tout son malheur dans une tasse de café medium. Ma soirée est déjà libérée, je finis dans un quart d'heure. Dis-moi ce qu'il te faut pour ton plaisir. Je suis toujours prêt à t'aider. Claquement de langue satisfait, elle s’enfonce dans son siège et le dévisage. « J’aime quand tu parle comme ça » sourire carnassier sur le visage, elle lui dévoile ses canines, signe qu’elle est prête à bouffer tout sur son passage, et lui avec s’il ne prend pas le temps de se protéger. Quand elle veut c’est un ouragan Moira, incapable de faire la différence entre alliés et ennemis, elle détruit tout. Tout. « Je me disais qu’on pourrait aller à la plage. » elle étudie ses ongles, presque innocente, elle sait très bien ce qu’elle veut, il faut juste convaincre Mana de l’accompagner. « Plage, puis quand on en a assez, on file en ville et on se bourre la gueule bien comme il faut » elle relève les yeux, le dévisage, le met au défi de lui dire non. Elle a besoin de lui ce soir, de tenter le diable et de tout envoyer bouler.
D’abord les pieds dans le sable, le sel sur la peau et les cheveux emmêlés. Puis après c’est les corps qui s’emmêleront, les boyaux aussi, l’excès. Toujours l’excès. Parce que c’est bien plus marrant, foncer comme s’il n’y aura pas de lendemain, que le soleil ne se lèvera plus. « Alors coloc ? T’en dis quoi ? » de nouveau elle porte sa tasse de café à ses lèvres, plus froid maintenant, elle savoure. « Quinze minutes, je t’attends ici. Dépêche toi. » parce qu’au fond il n’a pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2553-fais-toujours-ce-qui-te-fais-peur-moira#55718 http://thenotebook.forumactif.org/t2639-she-s-justs-non-stop-moira http://thenotebook.forumactif.org/t2640-moira-benssaid
Contenu sponsorisé

☽ ☾

MessageSujet: Re: Ambition and strong coffee (manoira)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ambition and strong coffee (manoira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yasmina Khadra: L'ambition de mieux faire
» Sarrkosy et l'ambition maritime.
» [MINI RP] SYDNEY ~~ Bain de minuit >> Matthew
» Avis sur les vernis MAC?
» pierre gilles de genes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SE DIVERTIR :: version quinze-
// accueil, invités, bottin.
// animation, stalkage, rps.
// métiers, liens, parrainage.
// bazzart, tumblr, faceclaim.