Partagez | .
 

 dazed and confused (zytto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zyki Kida

avatar
Tzat-zyki
▹ posts envoyés : 707
▹ points : 4
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt miss décharge 2k18
▹ avatar : dylan watson
▹ signe particulier : une quincaillerie dans les poches, l'hyperactivité et les médocs mal gérés, le sourire sans faille, l'esprit qui déraille.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours
+ contacts:

MessageSujet: dazed and confused (zytto)   Jeu 11 Jan - 18:29

Il a perdu ses pompes pourtant il se marre, les orteils qui s'enfoncent dans le sable, bouteille de vodka brandie bien haut alors qu'il continue de rire aux éclats. Il sait plus vraiment pourquoi d'ailleurs, c'est juste l'atmosphère qui veut ça. Le monde rassemblé sur la plage, l'allégresse qui émane de tous les côtés, le feu d'artifices qui n'va pas tarder et l'alcool qui le fait un peu tituber. Il se balance au rythme des musiques qui résonnent en écho – celle diffusée par les enceintes posées un peu plus loin, celle qui émane d'une guitare qu'un type gratte en chantonnant près du feu. Ça se répercute dans sa boîte crânienne ça se mélange ça fait des nœuds et il se cale sur les deux rythmes en même temps, quitte à fragiliser son équilibre déjà précaire.

Quand minuit est annoncé il gueule comme les autres, des cris désarticulés, comme un trop plein de joie qui s'met soudain à exploser. Il file sa bouteille à un vieux en lui beuglant bonne année, prend un type dans ses bras comme si c'était un ami de longue date, attrape une môme qu'il fait tourner avec lui en riant jusqu'à finir le cul par terre.

C'est peut-être pour ça qu'il a la tête qui tourne au point de voir un peu flou, obligé de se mettre à quatre pattes avant d'enfin réussir à se redresser. Il tangue comme un arbre secoué par une tempête invisible, à trébucher tout seul et se rattraper à la personne la plus proche. « Ouuuups ! » Il recommence à se marrer, ses doigts maladroitement enroulées autour des épaules de l'inconnu. Son regard qui tombe sur la chevelure blonde, la silhouette fine trop fine, le visage qu'il a du mal à discerner dans la pénombre. « Bonne année mademoiselle ! » Tout ce qu'il voit c'est des traits fins et une jolie bouche alors il y réfléchit pas à deux fois, sourire qui tord le coin de ses lèvres quand il vient s'accrocher aux siennes. Il rit à moitié dans le baiser, cale ses mains sur les hanches étroites, s'y agrippe pour garder l'équilibre. Il lui a même pas demandé son avis mais ça lui paraît pas important, c'est juste pour profiter, célébrer. Il est trop euphorique, il a besoin de partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3015-cool-kids-can-t-die-zyki http://thenotebook.forumactif.org/t5016-feroces-intimes#129034 http://thenotebook.forumactif.org/t3239-zyki-kida
Otto Hard

avatar
comme ma bite
▹ posts envoyés : 504
▹ points : 11
▹ pseudo : TheWeirdBoy
▹ crédits : TheWeirdBoy
▹ avatar : Art Gurianov
▹ signe particulier : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Lun 19 Mar - 19:55

Le nouvel an... il avait toujours trouvé ça ringard le nouvel an ! Du moins... fêté ainsi, dans cette foule immense et bruyante au centre même de la ville. C'était le genre de chose qu'il détestait normalement... le genre de chose qu'il détestait toujours à dire vrai mais que, pour une fois, il avait accepté de faire. Pourtant il aimait bien fêter le passage à la nouvelle année avec ses amis, en mode pépère à la maison ! C'était ce qu'il avait voulu faire avec les Lost Boys... mais lui et les Lost Boys c'était terminé à présent, définitivement, il ne comptait pas y retourner alors franchement... fêter le nouvel an avec eux ? Aucun risque... même si certaines têtes lui manquaient, il ne pouvait le nier. Alors il avait décidé de se vider la tête un peu, de ne penser à rien, de penser à la fête. En clair, il avait suivit ses frères ici dans l'espoir de peut être trouver le moyen de s'amuser ? Mais la tristesse c'est que tous avaient disparu pour finir aux bras de telle ou telle fille rencontrée ici et là... niveau opération remontage de moral il avait connu mieux Otto et il devait avouer qu'il en voulait légèrement à ses frangins, eux normalement si collant, de l'avoir ainsi abandonné au milieu de la foule.

Alors il était là, tentant de passer outre l'agacement que cette foule lui procurait ! Lui assommant le crâne avec leurs rires, leurs conversations et hurlement, le bousculant, lui qui n'avait vraiment pas envie qu'on l'emmerde... se faisant toucher de tous les sens, lui qui remerciait le temps d'être si froid car si il avait été en collant et jupe il n'aurait pas supporté qu'une main se glisse par inadvertance entre ses cuites par un idiot bourré ou n'ayant pas compris qu'il n'avait rien d'une fille. Enfin... il se disait que peut être avec un peu d'alcool cela finirait par devenir amusant... ou au moins distrayant ! Après tout il trouvait son compte dans les boites avant et là... c'était le même principe au final ! Hormis que c'était à ciel ouvert et... qu'il n'y était pas pour draguer... punaise... autant dire que ça n'avait pas d'intérêt ! Il aurait dû envoyer chier ses frères et faire ce qu'il avait prévu, c'est à dire s'incruster chez Lenny pour passer la soirée ensemble, ne rien faire puis l'embrasser alors que tout le monde sonnerait minuit. C'était quand même... tellement plus charmant et agréable comme idée ! Mais non, il était coincé là à tirer la tronche en plus. Alors il tenta de se noyer dans son gobelet de bière alors qu'enfin le moment fatidique arrivait, tout le monde hurlant leur joie et leur bonne humeur et lui ronchonnant comme un ours mal léché.

Mais alors qu'il pensait pouvoir s'en sortir en restant immobile, en T-Rex mode, attendant une ouverture pour se barrer bien gentiment... disons simplement qu'il n'avait pas vu venir la suite. Car un poivrot, oui encore un, n'avait rien trouvé de mieux que de se ramasser non loin de lui. Mais histoire de compléter le tableau il s'était agrippé à lui pour se relever, ce qui ne lui plaisait pas du tout, mais surtout... après un bonne année bien alcoolisé... il l'avait embrassé... embrassé sans même prévenir, le tenant fermement par les hanches et prenant totalement Otto au dépourvu. Car bon... Otto restait Otto ! Même amoureux de Lenny, même avec déjà un bon gros truc dont il pouvait se sentir coupable vis à vis de ce dernier, il ne pouvait nier que le baiser... était pas désagréable... de même que l'homme qui le tenait... mais merde, c'était plus sa came ça ! De se faire n'importe qui n'importe comment ! Alors après avoir perdu une bonne minute à remettre ses idées en place il se décidait enfin à agir, plaquant sa main contre son entre jambe et serrant... serrant jusqu'à le faire lâcher prise. Il le regarda alors avec un air assassin avant de dire « Tu crois que tu fous quoi mec ? T'as mal choisi ton année. Avant ce serait passé je dis pas, j'aurais même écarté les cuisses devant tout le monde ! Mais là... range ta langue ou je te l'arrache avec les dents... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyki Kida

avatar
Tzat-zyki
▹ posts envoyés : 707
▹ points : 4
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt miss décharge 2k18
▹ avatar : dylan watson
▹ signe particulier : une quincaillerie dans les poches, l'hyperactivité et les médocs mal gérés, le sourire sans faille, l'esprit qui déraille.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Jeu 22 Mar - 19:58

Y a son rire qui se perd entre les cris ambiants, entre les lèvres qu'il a prises d'assaut. Pas de résistance face à lui et il en profite, prolonge le baiser tranquillement, sans arrière-pensée. C'est juste l'envie de partager toute cette joie qui déborde, toute l'électricité qui plane dans l'air et qui lui donne envie de ne faire qu'un avec la foule toute entière. Pourtant entre ses mains il n'y a qu'une silhouette, contre sa bouche il n'y en a qu'une autre – il a jeté son dévolu au hasard et il n'est pas déçu, au milieu du brouillard dans sa tête il arrive même à se dire qu'il a pas trop mal choisi. Alors il se contente de profiter, à croire qu'il pourrait continuer pour l'éternité. Le retour à la réalité est violent.

Une main contre son entrejambe, mais ça n'a rien d'agréable.

La douleur l'envahit aussi brutalement que les phalanges se sont mises à serrer et ses lèvres quittent celles qu'il avait faites prisonnières, son souffle se coupe, ses entrailles font des nœuds. « OW OW OW ! LÂCHE ! » Sa voix qui fuse dans un cri de détresse, ses doigts qui viennent bêtement s'enrouler autour du poignet meurtrier comme si ça pouvait le faire lâcher prise. Évidemment, ça n'marche pas. « Tu crois que tu fous quoi mec ? T'as mal choisi ton année. Avant ce serait passé je dis pas, j'aurais même écarté les cuisses devant tout le monde ! Mais là... range ta langue ou je te l'arrache avec les dents... » Y a trop de mots à la suite pour qu'il puisse tous les assimiler, et la douleur ne l'aide pas à réfléchir non plus. Il ne saisit qu'un tiers de ce qui lui est dit et il n'arrive même pas à réagir en conséquence, trop focalisé sur la tenaille qui sévit entre ses cuisses. « S'te plaît, ça fait mal putain. » Il a la voix étranglée et la respiration saccadée, l'impression que ses attributs vont lui être arrachés.

Quand l'autre lâche enfin, il prend une grande inspiration et se plie en deux, avant de placer ses mains contre son entrejambe comme un bouclier. Sait-on jamais, si l'autre décide de réitérer l'expérience. « Ça va pas bien ? Pourquoi t'as fait ça ? » Son regard orageux se pose sur son vis-à-vis alors qu'il se redresse pour le surplomber de toute sa hauteur, même si ses paumes restent sagement à leur place au cas où. La douleur est toujours là, lui arrache une grimace même s'il fait en sorte de se tenir bien droit. « S'tu voulais pas que j't'embrasse t'avais juste à me pousser direct. Là tu m'as laissé faire pour essayer d'me castrer juste après, c'est quoi ton problème sans dec ? » Il a du mal à comprendre, d'autant que ses intentions n'étaient pas mauvaises, pour lui c'est d'une banalité sans nom. C'est juste pour se souhaiter la nouvelle année, pour partager, pour être ensemble. Ça a toujours marché comme ça au cirque, chez lui, c'est la coutume alors il trouve la réaction d'en face injustifiée. « T'es folle toi. » Il a toujours pas compris sa méprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3015-cool-kids-can-t-die-zyki http://thenotebook.forumactif.org/t5016-feroces-intimes#129034 http://thenotebook.forumactif.org/t3239-zyki-kida
Otto Hard

avatar
comme ma bite
▹ posts envoyés : 504
▹ points : 11
▹ pseudo : TheWeirdBoy
▹ crédits : TheWeirdBoy
▹ avatar : Art Gurianov
▹ signe particulier : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Dim 8 Avr - 16:31

Otto était déjà assez à cran ces derniers temps pour lui ajouter des soucis causés par un homme bourré. Alors ouai, il avait peut être été vache, peut être un peu violent dans sa réaction... mais c'était vraiment un coup de malchance car ce mec avait juste très mal choisit son moment. En temps normal cela l'aurait fait rire, même avec son histoire avec Lenny il se serait laissé allé, aurait été d'humeur de fête et lui aurait juste dit après coup que c'était sympa mais qu'il était casé si l'autre avait dans l'idée d'aller plus loin que de simplement vouloir fêter cette nouvelle année. Mais non, tout allait de travers dans sa vie en ce moment alors... il était d'humeur très agressive. Du coup le résultat fut immédiat, l'inconnu couinant comme un bébé, le suppliant de le lâcher, ce que Otto fit après lui avoir bien expliqué qu'il ne fallait vraiment pas le faire chier, pas ce soir en tout cas.

Il le regardait donc, plié en deux sous la douleur, ne ressentant pas vraiment de culpabilité pour le coup... il était juste pas d'humeur et de là c'était suffisant pour lui afin de garder sa conscience tranquille. L'autre lui demande alors ce qui va pas, la raison pour laquelle il a fait ça... cela le ferait presque rire Otto ! Mais ce serait surtout tellement long à expliquer « J'ai déjà bien assez de soucis pour laisser le premier mec venu m'embrasser et rendre ma vie encore plus infernale qu'elle ne l'est déjà, voilà... » et puis toute cette soirée n'avait, en plus, qu'été qu'une putain de déception donc la frustration n'aidait pas vraiment. Le blond se mit alors enfin à observer ce grand dadais qui se redressait enfin. Il avait vraiment... la gueule type des mecs bourrés qui finissaient par rouler des galoches à un maximum de monde durant le nouvel an... pathétique ! Mais en même temps... il avait aussi parfaitement le look de ces mecs qu'il aimait laisser se... glisser entre ses cuisses quand il sortait à l'époque dans ces bars, qu'il draguait les moins farouche d'entre eux et les convainquait que sa peau était aussi douce et même plus que la plus jolie fille qu'ils pourraient trouver ce soir là. Et cette simple pensée... l'agaçait plus encore car ça lui donnait vraiment l'impression que cela n'allait faire qu'aggraver son cas alors qu'au final... il n'y avait rien eut de plus qu'un baiser joyeux pour le moment mais bon... Otto était pas mal parano ces derniers temps « Mon problème c'est justement que des mecs comme toi je les ai un peu trop souvent laissé faire et que j'aimais bien ça. Mais je peux plus et c'est déjà bien assez difficile de résister comme ça pour en plus me faire sauté dessus par surprise comme ça. T'as pas de bol mec, au final c'est pas réellement contre toi mais... genre non, juste non quoi ! Et il fallait que je réagisse. » et surtout qu'il le fasse vite... il n'avait pas de juste devenir ce connard que tout le monde le soupçonnait d'être vis à vis de Lenny. Il l'aimait bordel et il avait déjà merdé une fois... hors de question de laisser l'occasion à quelqu'un de le pousser de nouveau au vice.

Un rire s'échappa alors de ses lèvres en l'entendant le traiter de folle... en réalité ce n'est pas tant l'emploie du féminin qui le surprend, il en a même l'habitude et il ne se rend pas compte qu'en réalité l'autre en face n'a aucune idée qu'il est en réalité un mec. Mais ça le fait rire car l'autre le traite de folle alors qu'au final il aurait quand même dû s'y attendre en embrassant quelqu'un par surprise même pour fêter la nouvelle année. « Moi folle ? Et toi tu pensais accomplir quoi en embrassant quelqu'un comme ça sans prévenir ? Normalement on parle un minimum, on demande si on s'embrasse et hop ! Imagine j'aurais été avec mon mec... tu te serais certainement fait refaire le portrait ! Joli façon de commencer l'année 2018, tu crois pas ? » Quoi que Lenny... Otto aimait lenny, hein ? Mais avec ses petits bras et son côté tout chétif il aurait même pas pu faire du mal à de la pâte à modeler. Il observa alors son camarade en plissant les yeux avant de demander « C'est quoi ton nom ? » car bon... mine de rien ce mec restait la chose la plus intéressante qu'il y avait à cette  putain de sortie qu'il aurait bien préféré éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyki Kida

avatar
Tzat-zyki
▹ posts envoyés : 707
▹ points : 4
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt miss décharge 2k18
▹ avatar : dylan watson
▹ signe particulier : une quincaillerie dans les poches, l'hyperactivité et les médocs mal gérés, le sourire sans faille, l'esprit qui déraille.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Mer 11 Avr - 11:41

« J'ai déjà bien assez de soucis pour laisser le premier mec venu m'embrasser et rendre ma vie encore plus infernale qu'elle ne l'est déjà, voilà... » Il est pas sûr de piger où est le problème, sourcils froncés alors qu'il le fixe, les mains toujours plaquées contre son entrejambe meurtri. « Eh c'est juste un bisou hein, promis j'ai pas les lèvres empoisonnées. » Il voit pas où est le mal dans tout ça, pour lui c'est rien de plus qu'une banalité comme un bonjour.

« Mon problème c'est justement que des mecs comme toi je les ai un peu trop souvent laissé faire et que j'aimais bien ça. Mais je peux plus et c'est déjà bien assez difficile de résister comme ça pour en plus me faire sauter dessus par surprise comme ça. T'as pas de bol mec, au final c'est pas réellement contre toi mais... genre non, juste non quoi ! Et il fallait que je réagisse. » Y a beaucoup trop de mots à la suite et ça s'mélange dans sa boîte crânienne, il ne retient que des moitiés de phrases et encore une fois le sens complet lui échappe. Il a l'air d'un chiot perdu, tête penchée sur le côté, une moue confuse qui s'étale sur son visage. « Et t'avais pas une réaction plus sympa en stock ? Genre j'sais pas, me pousser ou juste me dire non merci ? » La tentative de castration lui paraît un peu exagérée, en comparaison du crime dont on l'accuse. Il est pas sûr de savoir de quel crime il s'agit d'ailleurs, tout ce qu'il a compris c'est que l'autre a pris son baiser pour une intrusion voire même une agression, alors qu'il voulait juste partager sa joie. Et bonne année, hein. « Là j'ai l'impression que j'pourrai pas avoir d'enfants tellement t'as serré fort. » Pas pour rien que ses mains restent sagement à leur place, en guise de bouclier. Après tout, il doit faire face à une folle c'est sûr, y a trop de risques que ça recommence.

L'autre se marre, et Zyki a toujours l'air aussi confus. « Moi folle ? Et toi tu pensais accomplir quoi en embrassant quelqu'un comme ça sans prévenir ? Normalement on parle un minimum, on demande si on s'embrasse et hop ! Imagine j'aurais été avec mon mec... tu te serais certainement fait refaire le portrait ! Jolie façon de commencer l'année 2018, tu crois pas ? » Encore une fois c'est trop pour son cerveau et il ne retient que la fin, ses sourcils qui se haussent en deux arcs au-dessus de ses yeux un peu écarquillés. On dirait qu'il vient d'être frappé par une révélation divine. « Ahhhh mais t'as un mec, c'pour ça alors ! Ben fallait l'dire j'suis pas devin moi, les jolies filles sont pas toujours maquées tu sais. » Il hausse les épaules et se détend d'un coup, comme si cette explication suffisait à tout effacer. Ses mains qui quittent leur poste et retombent contre ses flancs, sa carcasse qui se redresse un peu. « Pis j'essaie pas d'piquer les copines des autres alors pas d'raison de vouloir me frapper, j'te souhaitais juste la bonne année hein. » Il comprend pas que ça soit pas évident pour les autres comme ça l'est pour lui.

« C'est quoi ton nom ? » Son visage s'éclaire et se fend d'un large sourire, sa bonne humeur retrouvée comme si rien ne s'était passé. « Zyki. » Il retourne pas la question – il oublie toujours de le faire, partant du principe que l'autre se présentera automatiquement à son tour. Et déjà il s'approche, passe un bras autour des épaules de l'autre naturellement, sa chaleur habituelle qui reprend le dessus. « T'sais, t'as l'air carrément plus gentille quand t'es pas en train d'essayer d'me broyer les couilles. » Ça lui paraît important de le souligner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3015-cool-kids-can-t-die-zyki http://thenotebook.forumactif.org/t5016-feroces-intimes#129034 http://thenotebook.forumactif.org/t3239-zyki-kida
Otto Hard

avatar
comme ma bite
▹ posts envoyés : 504
▹ points : 11
▹ pseudo : TheWeirdBoy
▹ crédits : TheWeirdBoy
▹ avatar : Art Gurianov
▹ signe particulier : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Dim 29 Avr - 21:06

Le mec il était paumé, à dire vrai il était même carrément à l'Ouest ! Otto avait beau parler et parler... c'était comme jeter des cailloux sur la tête d'un pauvre mulet. En même temps c'était peut être ça le soucis... le fait qu'il parlait et clairement trop. Seulement c'était plus fort que lui... avec tout ce qui lui arrivait en ce moment il était juste incapable de ne rien dire. À dire vrai c'était même l'occasion parfaite pour se défouler, ceci en cette nouvelle année, sur ce pauvre bougre qui n'avait pourtant rien voulu de plus qu'une petit baiser, histoire de bien commencer... c'était raté. Donc une réaction plus sympa ? « Je suis désolé, t'es mal tombé... j'avais plus de douceur en stock mais maintenant que tout est sortit... je peux bien tenter d'être plus sympa. Mais je te promet rien. » qu'il avait dit d'un ton neutre en le regardant... vraiment pas convaincu d'être vraiment cool au vu de cette soirée... mais il lui faisait un peu de peine, il devait bien le reconnaître. « En même temps vu tes choix... je suis pas sûr que tu auras beaucoup d'enfants à ce rythme. » avait-il dit en faisant référence au fait qu'un mec embrassant des mecs... après il pouvait être bi, il n'en savait rien ! Mais surtout il ne savait pas que l'autre là... le prenait simplement pour une gonzesse.

Du reste il avait continué à beaucoup parler, le tout sans être beaucoup plus sympa mais il faisait des efforts promis. Mais surtout ce fut à ce moment que cela fit tilt dans la tête de Otto... les jolies filles ? Merde alors... c'était encore pire que ce qu'il croyait ! Combien de verre ce mec avait-il bu ? Quoi que... il était vrai que Otto n'aidait pas forcément sur ce point parfois « Mais je suis... je... » il s'arrêta en plein milieu... et si pour une fois il n'était pas ? Pas quoi ? Un mec. Et si pour une fois il se laissait aller à être une fille aux yeux de quelqu'un ? Cela paraissait totalement con comme idée, absurde aussi à moins de jouer un mauvais tour mais Otto... Otto voulait vraiment savoir ce que cela faisait... de passer de l'autre côté. Lui qui avait toujours été très ambiguë sur son genre, c'était l'occasion rêver d'expérimenter un peu « Tu sais, ça se demande généralement avant d'embrasser quelqu'un, surtout quelqu'un qu'on connaît pas. Mais merci... de dire que je suis jolie. » Après tout le compliment était mignon « Ouai c'est bon, je suis désolé... c'est juste que je passe pas la meilleure soirée du monde. J'aurais justement préféré la passer avec mon mec et non je suis là et puis je m'emmerde, on m'a laissé en plan et... t'as un peu été la goutte d'eau. Pardon. » Il s'excusait sincèrement, il savait qu'il avait abusé.

Il avait alors entreprit de demander son nom... après tout vu la situation autant faire un peu connaissance, non ? Surtout qu'il était au final la chose la plus intéressante de la soirée. « Zyki ? C'est un prénom ou un surnom ça ? C'est bizarre... mais kiffant. Moi c'est Otto et ouai je sais, c'est bizarre pour une gonz mais mes parents ont une case en moins. » Oui il avait préféré donner son vrai prénom, il se disait que comme ça il y aurait moins de risques de s'emmêler. « Je devrais peut être recommencer, faudrait pas que je passe pour une gentille, ça nuirait à ma réputation ! »[/color] avait-il dit avec un sourire en coin « Mais du coup t'es seul ? Pas de groupe de pote ou autre ? Cela te dirait pas de payer un verre à une jolie fille qui s'ennuie un soir de nouvel an ? Et promis plus de coup en traître sinon je m'engage à passer la pommade après ! » Tout était de l'humour bien sûr car c'était au final le meilleur moyen de repartir sur de bonnes bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyki Kida

avatar
Tzat-zyki
▹ posts envoyés : 707
▹ points : 4
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt miss décharge 2k18
▹ avatar : dylan watson
▹ signe particulier : une quincaillerie dans les poches, l'hyperactivité et les médocs mal gérés, le sourire sans faille, l'esprit qui déraille.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Ven 11 Mai - 15:30

« Je suis désolé, t'es mal tombé... j'avais plus de douceur en stock mais maintenant que tout est sorti... je peux bien tenter d'être plus sympa. Mais je te promets rien. » Il se contente de hocher la tête, comme pour montrer qu'il est d'accord avec l'idée de voir un peu plus de sympathie et un peu moins d'élans violents. Surtout quand c'est son entrejambe qui est dans le viseur. « En même temps vu tes choix... je suis pas sûr que tu auras beaucoup d'enfants à ce rythme. » Sa confusion est palpable encore une fois, sourcil arqué et regard perdu, le message n'est clairement pas reçu. Il comprend pas où l'autre veut en venir et finalement il décide qu'il s'en fiche, haussant les épaules comme pour balayer toutes les questions qui ne cessent de se soulever à mesure que la conversation avance. Ça le fatigue de devoir réfléchir toutes les deux phrases, alors il fait ce qu'il fait de mieux : il balaie ce qui le dépasse et ne se préoccupe que de la moitié des informations qui lui sont balancées. C'est le seul moyen d'empêcher son système d'entrer en surchauffe.

« Mais je suis... je... » Faut croire qu'il est pas le seul à être un peu paumé, vu la façon qu'elle a de bafouiller. Ça le fait sourire parce qu'il pense que c'est à cause du compliment – comme s'il suffisait de ça pour que son vis-à-vis perde tous ses moyens face à lui. « Tu sais, ça se demande généralement avant d'embrasser quelqu'un, surtout quelqu'un qu'on connaît pas. Mais merci... de dire que je suis jolie. » Son sourire s'élargit et il ne retient que la fin, offrant un clin d'œil complice en guise de réponse, précisant quand même qu'il voulait juste lui souhaiter bonne année, pas lui voler une nuit. « Ouais c'est bon, je suis désolé... c'est juste que je passe pas la meilleure soirée du monde. J'aurais justement préféré la passer avec mon mec et non je suis là et puis je m'emmerde, on m'a laissé en plan et... t'as un peu été la goutte d'eau. Pardon. » Ça lui suffit. Il a pas besoin de plus qu'un désolé pour tout effacer, un rire qui lui échappe de bon cœur. « Allez j'te pardonne, te bile pas pour ça. » De toute façon, à la fin de la soirée il aura sûrement tout oublié.

Sa bonne humeur reprend le dessus, l'alcool joyeux qui lui donne envie de recommencer à se marrer et de danser sur les musiques qui se mélangent. La question de l'autre le ramène un peu sur terre, les présentations sont faites. « Zyki ? C'est un prénom ou un surnom ça ? C'est bizarre... mais kiffant. » Il lâche un rire, hausse les épaules. « C'est parce que ça va plus vite de gueuler Zyki qu'Alojzy. » Ça fait tellement longtemps qu'on utilise plus son prénom qu'il est même pas sûr qu'il y répondrait si on l'appelait comme ça. « Moi c'est Otto et ouais je sais, c'est bizarre pour une gonz mais mes parents ont une case en moins. » Il se contente de hocher le menton avant de passer un bras autour des épaules d'Otto, pas franchement perturbé par le prénom masculin. Il a croisé bien plus bizarre que ça au fil des années, alors ça lui passe au-dessus. « Je devrais peut être recommencer, faudrait pas que je passe pour une gentille, ça nuirait à ma réputation ! » Par réflexe, sa main libre vient planer près de son entrejambe en guise de protection, comme s'il avait peur qu'elle mette la menace à exécution. « Ah non hein ! T'y touches plus, c'est fini. » Hors de question de commencer la nouvelle année en se faisant castrer.

« Mais du coup t'es seul ? Pas de groupe de potes ou autre ? Cela te dirait pas de payer un verre à une jolie fille qui s'ennuie un soir de nouvel an ? Et promis plus de coup en traître sinon je m'engage à passer la pommade après ! » Des mots, toujours des mots. Y en a beaucoup trop pour lui, il arrive pas à suivre. « Waaah, tu parles vraiment trop. » Incapable d'en retenir plus de la moitié, y a tout qui se mélange et il a du mal à faire le tri dans les informations et les questions qui ne cessent de s'entrechoquer. « J'vais t'filer un verre ouais, p't'être que comme ça tu te tairas un peu parce que c'pas possible là. » Ça n'a rien d'un reproche en réalité, il éclate même de rire en entraînant Otto avec lui, son bras toujours campé autour de ses épaules. Ses pieds nus s'enfoncent dans le sable et ses yeux scannent la foule, son attention concentrée sur les verres et les bouteilles qu'il voit passer – il sait même pas si l'autre parle encore, il n'écoute plus. La vérité c'est qu'il n'a pas un sou en poche alors il compte s'y prendre autrement. Il repère un groupe de jeunes un peu plus loin, un tas de bouteilles avec eux et leurs rires qui se font écho. Il s'approche sans la moindre discrétion, collant son index contre sa bouche en fixant Otto comme pour lui dire de se taire alors qu'y a un tas de bruit autour d'eux – ça n'sert à rien d'être silencieux. Malgré l'alcool ingurgité il est vif et précis quand il attrape une bouteille au hasard avant de faire volte-face, la gardant collée contre son torse en revenant vers Otto. Son sourire mange la moitié de son visage et il attrape sa main, se mettant à courir dans la direction opposée jusqu'à s'arrêter au milieu des gens pour s'asseoir dans le sable. Il regarde enfin ce qu'il a volé : Malibu Coco. Il est pas sûr d'en avoir déjà bu, plus habitué aux basiques comme la bière, le vin ou la vodka. Il se contente de hausser les épaules avant d'en avaler une grosse lampée, tendant ensuite la bouteille vers Otto. « Tiens, j't'offre autant d'verres que tu veux. » Il lui offre un sourire malicieux avant de détourner le regard pour observer la mer, les gens bourrés qui courent dans l'eau pourtant trop froide et le bruit des vagues comme un écho lointain. Ça l'attire, tellement qu'il ôte son haut maladroitement, se coinçant les bras et bataillant quelques secondes avant d'enfin réussir à le retirer. Il s'attaque ensuite à ses chaussures, une lueur espiègle au fond des yeux quand il se tourne vers Otto à nouveau. « J'vais piquer une tête, tu m'suis ? » Et tant pis si c'est le mois de janvier, tant pis s'il risque une putain de pneumonie. Le froid lui fait pas peur – paraît que ça conserve, et il compte bien vivre vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3015-cool-kids-can-t-die-zyki http://thenotebook.forumactif.org/t5016-feroces-intimes#129034 http://thenotebook.forumactif.org/t3239-zyki-kida
Otto Hard

avatar
comme ma bite
▹ posts envoyés : 504
▹ points : 11
▹ pseudo : TheWeirdBoy
▹ crédits : TheWeirdBoy
▹ avatar : Art Gurianov
▹ signe particulier : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   Sam 19 Mai - 16:09

Il est vrai qu'il y était allé un peu fort Otto... en même temps la demi mesure cela ne le connaissait pas vraiment. Il ne savait pas être doux, être sympa... hormis avec Lenny, le seul qui arrivait à tirer quelque chose de son cœur qui n'avait jamais servit. Pourtant le gars il n'avait pas l'air méchant, juste qu'il avait un problème avec les limites et des limites maintenant Otto il en avait plein. Cependant il était prêt à faire un effort Otto, un effort pour ce mec qui n'avait finalement pas l'air bien méchant et attirait même un peu de pitié au décoloré... ou juste de la distraction, il n'était pas encore certain. Il avait donc décidé de ranger ses crocs pour lui donner une chance, histoire que cette soirée ne soit pas un ratage complet. Après tous ses frères, ces héros toujours prêt à tout pour lui en temps normal, l'avaient juste planté comme ça ! Alors autant qu'il cherche à passer une bonne soirée avec un inconnu qui l'avait embrassé sans prévenir, non ?

Cependant le plus perturbant et très certainement le point le plus intéressant de cette histoire fut de comprendre... que ce très cher Zyki n'était tellement pas vif qu'il n'avait pas compris que la personne en face... c'était de la tuyauterie qu'elle avait en bas et pas de ballons flotteurs en haut. En gros il le prenait pour une fille... vraiment ! Et ça avait pas mal prit de court Otto au départ qui pensait aller pour se corriger mais... en même temps l'idée lui plaisait quelque peu, celle d'être une fille au moins pour un soir, au moins avec une personne. Après tout il avait toujours eut une identité sexuelle un peu particulière et si il se sentait bien dans son corps de garçon... il aimait l'idée d'être une fille pour quelqu'un et de voir ce que cela faisait, ce que ça pouvait lui faire ressentir d'être traité comme tel et pas seulement comme un garçon s'habillant parfois en gonzesse. Alors il avait décidé de le laisser dans son erreur, se présentant sous son vrai nom certes mais appuyant le fait qu'il était bien une fille. Dans tous les cas Otto recommençait à sourire au moins, surtout en entendant son prénom à lui, le vrai « Ah ouai ! Bon ça a l'air joli mais putain ça doit être l'enfer à écrire et même dire, même quand t'es pas bourré, hahaha ! Puis au moins Zyki c'est bizarre mais cute. » Bon, c'était peut être pas trop réglo de lui faire du gringue... car déjà c'était le mener en bateau mais aussi pas forcément bon pour lui qui avait Lenny et devait déjà gérer avec le fait d'avoir une relation un peu zarbi avec JJ. Enfin tout allait bien, il contre balançait avec de fausses menaces qui firent flipper Zyki et rire Otto de nouveau.

Ça avait alors été une avalanche de questions. Enfin avalanche... Pour Otto c'était pas énorme ce qu'il lui avait demandé mais pour le mec « Putain alors c'est vrai ce qu'on dit, les mecs pensent vraiment avec leur teub et moi j'ai cassé la tienne, tu peux plus assimiler trois pauvres questions. » avait-il alors lancé avec un immense sourire en coin. « Et je me tais jamais... sauf avec quelque chose dans la bouche ! » avait-il lancé avec un clin d'oeil. Bah quoi ? Il allait pas définitivement arrêter les sous entendu graveleux sous prétexte qu'il était casé ! Ouai, finalement c'était une bonne bouchée d'air frais ce mec. Surtout que bon... il avait accepté de lui payer un verre ! Enfin payer... c'était vite dit ça par contre... car oui il comptait bien lui filer un verre mais... la méthode eut au moins le mérite d'être plutôt intéressante ! Allant piquer une bouteille à un autre groupe trop occupé pour y faire attention. Et il était fier Zyki, aussi fier qu'un gosse et il fallait avouer que son sourire était véritablement communicatif, le suivant alors en riant pour s'éloigner un peu de la scène de crime. Cependant la bouteille qu'il avait volé... disons que c'était pas vraiment le meilleur alcool du monde mais c'était toujours ça ! Otto ne se priva pas d'ailleurs pour en avaler plusieurs gorgée après que Zyki lui ait tendu la bouteille, non sans lancer avant « Un vrai gentlemen ! » Quelques minutes à peine... quelques minutes à peine avait été nécessaire pour que sa soirée se transforme en ce qu'il avait espéré alors qu'il était là depuis des heures.

Ce qu'il n'avait pas prévu par contre... c'était que l'autre ne commence à se désaper ! Pardon ? Mais qu'est-ce qu'il foutait ? Et comment il pouvait être aussi bien foutu surtout alors qu'il semblait avoir le corps alimenté par de l'alcool H24 ? Il était où son putain de bide qui aurait dû l'empêcher de lorgner comme une mouche observant du sucre et voulant poser ses lèvres un peu partout ? Putain... Mais la proposition qui avait suivit fut pire. Piquer une tête ? Bien sûr que ça le tentait ! Il y avait juste un soucis... il avait créé ce mensonge comme quoi il était une fille et une fois torse nu... même là il serait difficile de le prendre pour une fille plate. Et puis tout fin comme il était ça se voyait facilement dans son slip qu'il avait tout un outillage « Attend je... » qu'est-ce qu'il allait dire ? Quelle excuse ? « Je sais pas nager... et j'ai pas de sous-tif en plus... » un peu foireux ses excuses... mais il espérait que ça lui ferait gagner du temps pour trouver quelque chose de mieux. Mais bordel... il aurait bien piqué une tête pourtant... Puis un énorme sourire se dessina alors sur ses lèvres avant de dire « Je sais. Trouve moi un sous-tif, un petit modèle, t'as vu comme je suis plate, et je te suis ! Au moins tant que j'ai pieds. » Tant qu'à faire... ça pourrait être drôle de le voir se démener pour piquer le sous tif d'une autre meuf. Quand à ce qu'il avait dans le slip... bah il serait sous l'eau au pire ! Et son boxer était noir donc en sortant si l'autre faisait pas trop gaffe ce serait pas trop visible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

✰ ✰

MessageSujet: Re: dazed and confused (zytto)   

Revenir en haut Aller en bas
 

dazed and confused (zytto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version seize-