La guerre de Noël

292 POINTS.

209 POINTS.

267 POINTS.

Partagez | .
 

 no chill (boni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Cash machine

ϟ POSTS-ENVOYES : 1229
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : kawaiinekoj
ϟ AVATAR : billie eilish
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar susu
+ contacts:

MessageSujet: no chill (boni)   Jeu 11 Jan - 18:17

« Pauv' con. » Elle bouscule un type déchiré qui gesticule un peu trop à son goût, lui lance un regard dédaigneux quand il lève son verre en lui disant de s'détendre c'est le nouvel an blablabla elle écoute pas la suite. Se détendre elle veut bien mais ça l'agace tous ces gens bourrés ou défoncés, elle comprend pas ce qu'ils y gagnent et ça a tendance à la faire bouillir encore et encore jusqu'à ce qu'elle finisse par leur exploser à la gueule. Alors elle joue des coudes et des épaules, elle pousse tout le monde et elle se marre quand une nana s'étale à cause du croche-pied qu'elle lui a fait. « Eh on voit ton cul, grognasse. » Elle se met à ricaner comme une bécasse et elle reprend son chemin, cherchant désespérément à regagner la cuisine pour piquer d'la bouffe.

Elle sait pas chez qui elle est, visiblement c'est une soirée étudiante ou quelque chose du genre – elle en sait trop rien et elle s'en fout. Comme toujours elle squatte avec sa bande, leurs mômes parqués dans une chambre même si elles savent toutes qu'y en aura au moins un pour venir se perdre parmi les fêtards. Ça sera probablement Kanye.

Les voix s'élèvent pour compter les dernières secondes avant 2018 et elle a beau tourner la tête de tous les côtés elle voit aucune fille de sa bande. Elle souffle elle râle elle tourne en rond, elle regarde pas où elle va et elle fonce dans quelqu'un alors que tout l'monde se met à gueuler bonne année. « P'tain mais regarde où tu vas toi là ! » Elle le fusille du regard alors qu'autour d'eux ça explose dans tous les sens, les cris les rires la joie les embrassades. Au-dessus de leurs têtes la branche de gui et elle fronce les sourcils en la remarquant, moue boudeuse et haussement d'épaules quand son regard se pose sur le frisé à nouveau. « Bon bah bonne année. » Elle sourit pas quand elle l'attrape sans prévenir, ses mains qui viennent s'accrocher à sa nuque pour le forcer à se pencher, sa silhouette qui se rapproche de la sienne jusqu'à finir collée contre lui. Elle demande pas son avis quand elle happe ses lèvres à l'aide des siennes, quand elle lui vole un baiser fugace mais déterminé, sans avoir hésité une seule seconde. Pas le choix ; c'est la tradition, ça s'discute pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4560-jeune-fille-garnement-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4672-jeunesse-infernale-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4673-toni-margolis http://thenotebook.forumactif.org/t4674-toni-margolis-formspring

avatar

Frollo

ϟ POSTS-ENVOYES : 621
ϟ POINTS : 19
ϟ PSEUDO : mathie (miserunt)
ϟ CREDITS : moony & tumblr
ϟ AVATAR : robert sheehan.
ϟ SIGNE PARTICULIER : il ne supporte pas qu'on le touche et fuit les contacts physiques en permanence. l'approcher contre sa volonté, s'est s'exposer à quelques réactions virulentes.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible à l'infini.
+ contacts:

MessageSujet: Re: no chill (boni)   Ven 12 Jan - 9:01

Je savais que je n'aurais pas dû suivre Arthur ce soir. Tous les ans je me le répète. Et tous les ans il réussit à me convaincre malgré tout, je ne sais pas trop comment. Après plusieurs d'enfer, je finis par me dire qu'il faudrait que je boive pour rendre tout ça plus supportable. Mais ça me contrarie, je n'aime pas ça. Je n'aime pas boire, je n'aime pas ce que je deviens quand je suis ivre. Peut-être que je ferais mieux de rentrer. Mais Arthur va m'en vouloir. Et déjà que c'est compliqué entre nous en ce moment à cause de Fanny, je préfère éviter d'en rajouter une couche. Je soupire, passe une main dans mes cheveux et finis par craquer.
J'reviens, j'vais me chercher un verre... Que je grommèle.
Et j'entends derrière moi les cris de joie, comme s'ils venaient tous de gagner un combat. Je les ignore, contrarié et vais jusqu'à la cuisine pour me servir un verre. Mais la traversée est digne d'un parcours du combattant pour moi. Je suis complètement crispé et chaque personne qui me bouscule ou même juste me frôle me donne envie de criser. Une fois mon verre en main, je fais demi-tour pour les rejoindre alors que le décompte est déjà lancé. Je voudrais que Nur soit là. Les yeux rivés sur mon verre, je ne vois pas la tornade qui fonce droit sur moi. Le choc me coupe le souffle et je renverse la moitié de mon verre sur mon t-shirt. J'ouvre grand la bouche, et me fige, les bras écartés, mon regard qui se baisse sur mon t-shirt trempé.
P'tain mais regarde où tu vas toi là !
Je relève les yeux vers elle, estomaqué et je m'étrangle à moitié.
Pardon ?!
Elle se fiche de moi ? Bon sang ce que je déteste les soirées. Je ne fais même pas gaffe au raffut autour de nous, trop concentré sur l'énergumène qui râle devant moi. Je finis par me mettre à frotter frénétiquement mon haut de ma main libre alors que je crains de déclencher une nouvelle réaction allergique. Mon souffle s'accélère, la panique qui monte.
Bon bah bonne année.
Ah bah non, non pas bonne année non. Je relève les yeux vers elle, m'apprêtant à la rembarrer quand soudain, je me fais happer. Ça va trop vite pour que je puisse réagir. Ses mains dans ma nuque et, oh, mon, dieu. Ses lèvres sur les miennes. Je me pétrifie, les yeux écarquillés, ne lui rendant bien évidemment pas son baiser. Quand les connexions se refont enfin, je réagis brusquement. Je la repousse violemment en arrière et lui balance le fond de mon verre à la figure, comme pour lui remettre les idées en place.
MAIS T'ES FOLLE ?!
Je viens aussitôt m'essuyer la bouche avec le revers de ma main, trois fois de suite, non peut-être quatre, ou bien dix, je ne sais plus, je panique trop pour compter. Tout ce que je sais, c'est que ma bouche me brûle et que j'ai comme envie de vomir.
P-pourquoi t'as fait ça ? Punaise, mais.. !
Je continue de m'essuyer la bouche, c'est plus fort que moi. Je ne sais pas quoi faire à vrai dire. C'est la première fois qu'un truc pareil m'arrive, je n'étais pas préparé. Je n'arrive pas à bouger, pourtant je voudrais courir jusque dans la salle-de-bain et plonger ma tête dans de l'eau glacée. Elle vient de me voler mon premier baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2670-bruler-mes-reves-au-coin-fumeur-bo http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66476 http://thenotebook.forumactif.org/t2676-bo-carter

avatar

Cash machine

ϟ POSTS-ENVOYES : 1229
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : kawaiinekoj
ϟ AVATAR : billie eilish
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar susu
+ contacts:

MessageSujet: Re: no chill (boni)   Ven 12 Jan - 11:46

« Pardon ?! » Il a l'air indigné, son verre à moitié renversé sur lui – bordel ce qu'il a l'air con. Elle ricane en le jaugeant pendant qu'il se met à frotter son t-shirt imbibé d'alcool comme si c'était une tragédie. Ça la fait lever les yeux au ciel et c'est là qu'elle voit la branche de gui, là qu'elle l'attrape et s'accroche à lui pour l'embrasser. Elle le sent se figer à son contact, même pas foutu de lui rendre son baiser.

Quand il finit par la repousser brutalement elle titube en arrière, fronce les sourcils, ouvre la bouche. Pas l'temps de répliquer qu'il lui balance le reste de son verre à la gueule, l'alcool qui se glisse entre ses lèvres ouvertes, aspergeant ses cheveux, dégoulinant le long de son visage jusqu'à son cou. « MAIS T'ES FOLLE ?! » Elle écarquille les yeux et le dévisage d'un air indigné, la colère venant bouillir dans ses veines, sa peau prenant des teintes rouges. « MAIS C'EST TOI SALE CONNARD ! » Il est là, à s'essuyer la bouche comme un con, comme si la simple idée que leurs lèvres aient pu se toucher le révulsait. Ça va droit à son ego et elle plisse les yeux, aussi vexée qu'énervée. « P-pourquoi t'as fait ça ? Punaise, mais.. ! » Sur quel genre d'abruti elle est encore tombée ? Il a l'air traumatisé pour un pauvre baiser, alors qu'elle est clairement la plus à plaindre des deux selon elle – il lui a balancé le contenu de son verre dessus, merde. « BEN ON ÉTAIT SOUS LE GUI ! C'QUOI TON PROBLÈME P'TAIN T'ES PAS FINI TOI ! »

Sans prévenir elle se rue sur lui, attrape sa tignasse qu'elle tire en avant pour le forcer à se pencher jusqu'à le faire se plier en deux, le surplombant maintenant qu'il est baissé. « Tu vas t'excuser. T'as ruiné mon maquillage espèce de gros naze. » En plus elle s'est appliquée, elle y a passé un temps fou et il vient de tout réduire à néant. L'alcool continue de couler dans son cou, elle le sent sécher – ça commence à coller, à tirer, ça la dégoûte. « Puis tu devrais m'remercier de t'avoir embrassé, ça doit pas t'arriver souvent. » On aurait dit qu'il savait même pas quoi faire, quel loser. « Et dis-moi où qu'elle est la salle de bains, faut que j'me lave à cause de toi. » Les exigences qui s'accumulent lentement mais sûrement alors qu'elle continue de tirer sur ses cheveux pour le tenir en place, absolument pas disposée à le laisser lui échapper. Il l'a heurtée dans sa fierté et il a intérêt à s'faire pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4560-jeune-fille-garnement-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4672-jeunesse-infernale-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4673-toni-margolis http://thenotebook.forumactif.org/t4674-toni-margolis-formspring

avatar

Frollo

ϟ POSTS-ENVOYES : 621
ϟ POINTS : 19
ϟ PSEUDO : mathie (miserunt)
ϟ CREDITS : moony & tumblr
ϟ AVATAR : robert sheehan.
ϟ SIGNE PARTICULIER : il ne supporte pas qu'on le touche et fuit les contacts physiques en permanence. l'approcher contre sa volonté, s'est s'exposer à quelques réactions virulentes.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible à l'infini.
+ contacts:

MessageSujet: Re: no chill (boni)   Dim 14 Jan - 17:06

MAIS C'EST TOI SALE CONNARD !
Moi ? MOI ? J'écarquille les yeux et écarte les bras, sidéré. Mais je comprends rapidement à quel genre de personne j'ai à faire. Le langage, l'allure, tout en elle transpire la vulgarité et l'immaturité. C'était bien ma veine. Je passe une main sur mon front, fâché et dépité d'avance.
BEN ON ÉTAIT SOUS LE GUI ! C'QUOI TON PROBLÈME P'TAIN T'ES PAS FINI TOI !
Je relève les yeux en fronçant les sourcils pour voir de quoi elle parle, et c'est là que je capte le gui.
Attend, mais franchement ? C'est toi qu'est pas fini, on n'embrasse pas les ge... MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS ?!
Cette folle enragée m'a attrapé les cheveux et tire dessus, m'obligeant à me plier en deux devant elle. Je commence à paniquer, pas à cause de la douleur, mais le contact est si brusque et si indésirable que j'ai peur que ça déclenche une réaction sur ma peau.
Lâche-moi, lâche-moi, lâche-moooi !
Je geins, je gesticule, j'essaye de me débarrasser de son emprise mais j'ose à peine la toucher. Elle parle, mais je n'écoute rien. J'entends vaguement qu'elle me parle d'excuses et de salle-de-bain, mais ça me passe loin au-dessus. Vraiment très loin. Je me sens oppressé et je maudis encore plus Arthur de m'avoir trainé dans ce bourbier.
LÂCHE-MOI !
Que je finis par hurler, à bout de nerfs. Et comme elle refuse encore d'obtempérer, je finis par lui rentrer violemment dedans, la tête la première, avec l'espoir qu'elle me lâche enfin. Mais c'est pire que tout. Elle se raccroche encore plus et m'entraine dans sa chute. On finit tous les deux par terre, à se rouler dans l'alcool qui gît au sol et je sens que je suis au bord de la rupture. Le souffle haletant, je commence à être désorienté, les sens qui s'emmêlent, l'univers qui devient flou et la terre qui tourne trop vite.
C'est pas vrai, mais c'pas vrai.. T'es folle, t'es totalement folle, lâche-moi bon sang.
Il n'y a probablement qu'une seule allumée à cette soirée, et c'est sur moi qu'il fallait que ça tombe. Super Dieu, merci, j'ai eu le message : mentir c'est mal. J'ai été assez puni pour ce soir, j'ai retenu la leçon, on peut arrêter les frais ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2670-bruler-mes-reves-au-coin-fumeur-bo http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66476 http://thenotebook.forumactif.org/t2676-bo-carter

avatar

Cash machine

ϟ POSTS-ENVOYES : 1229
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : kawaiinekoj
ϟ AVATAR : billie eilish
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar susu
+ contacts:

MessageSujet: Re: no chill (boni)   Dim 14 Jan - 20:42

« Attends, mais franchement ? C'est toi qu'es pas finie, on n'embrasse pas les ge... MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS ?! » Elle n'écoute pas elle fonce sur lui, sa main qui agrippe ses cheveux et le tire en avant. Elle lui fait mal elle le sait elle s'en fiche, tout ce qui importe c'est son ego blessé et sa colère qui s'est réveillée – soudain elle a envie de tout casser. « Lâche-moi, lâche-moi, lâche-moooi ! » Il a beau s'égosiller et le répéter un millier de fois elle n'écoute rien à rien, occupée à déblatérer un tas d'ordres qu'il ne semble pas entendre. Pourtant elle s'en rend même pas compte, elle est tellement centrée sur elle-même qu'elle ne capte plus rien d'autre qu'elle et son petit confort, elle et sa fierté froissée.

Quand il lui rentre dedans, elle est prise au dépourvu.

Un cri de surprise qui lui échappe alors qu'elle s'accroche à lui plus fort, comme une moule à son rocher, comme pour s'empêcher de tomber. Forcément ça n'marche pas, son équilibre fragilisé et elle bascule en arrière, l'entraînant avec elle. L'impact est si dur qu'elle le lâche sur le coup, le temps de beugler un « PUTAAAIN ! » alors qu'elle sent l'alcool imbiber ses cheveux, son haut, sa peau ; l'impression qu'il se glisse jusque dans ses os. Ça la dégoûte et elle tarde pas à attraper le frisé une nouvelle fois, ses ongles qui s'enfoncent dans son t-shirt si fort qu'ils grattent la chair à travers. « C'est pas vrai, mais c'pas vrai.. T'es folle, t'es totalement folle, lâche-moi bon sang. » Peut-être bien qu'oui, mais c'est pas en disant ça qu'il va aider son cas. « Et toi t'es qu'un pauvre con ! Pourquoi tu m'as foncé dessus là ? T'es pas bien, ma parole ! » Elle continue de pester, s'appuie sur lui pour se redresser sans le lâcher. Agenouillée près de lui, elle emprisonne ses joues entre son pouce et le reste de ses doigts, serrant tellement fort qu'elle devine la forme de ses dents à travers la peau. « J't'ai dit de t'excuser. » Ses yeux lancent des éclairs, son ton ne laisse pas la place à un refus. Elle affiche la même autorité que lorsqu'elle engueule son fils. « J'vais t'apprendre les bonnes manières moi, espèce d'hérétique ! » La vérité c'est qu'elle sait pas ce que ça veut dire, mais elle l'a entendu une fois à la télé et elle trouve que ça sonne bien, ça sonne fort et grand, ça a l'air intelligent. Ça lui suffit à se sentir bien supérieure à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4560-jeune-fille-garnement-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4672-jeunesse-infernale-toni http://thenotebook.forumactif.org/t4673-toni-margolis http://thenotebook.forumactif.org/t4674-toni-margolis-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: no chill (boni)   

Revenir en haut Aller en bas
 

no chill (boni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» question boni
» Dynamite Girls Chill Factor_ Nouveauté octobre 2010
» Chill out dude ! Gimme yo thoughts.
» Déesse, enfant abandonnée, reine, qu'importe qui j'ai été je continuerais à construire mon avenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: smallest-



NASH CALDWELL
© miserunt
profilmp
SEVEN POPESCU
© miserunt
profilmp
RHOAN STORM
© miserunt
profilmp
FELIX HART
© miserunt
profilmp

OTTO HARD
© miserunt
profilmp
PEADAR BRANNIGAN
© miserunt
profilmp

ANCA POPESCU
© miserunt
profilmp
DAIRE MEALOID
© miserunt
profilmp
TRIXIA MOORE
© miserunt
profilmp
EOIN TAGGART
© miserunt
profilmp