Partagez
 

 secret santa (sevanca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyLun 4 Déc - 15:46

Il sait pas pourquoi il a acheté ça. La boîte en métal qu'il tourne et retourne entre ses doigts, les biscuits qu'il entend s'entrechoquer à l'intérieur, les motifs rouges et dorés qu'il regarde en fronçant le nez. Il aurait pas dû ça sert à rien c'est stupide, depuis quand il achète quelque chose au marché de Noël ? Il hésite à tout jeter dans la première poubelle qui passe mais une fois planté devant il y arrive pas, quelque chose l'en empêche. Peut-être la culpabilité, les remords ou les regrets, peut-être tout ça en même temps.

Quand il arrive devant la baraque qui l'a vu grandir, il serre les dents.

Capuche rabattue sur la tête, épaules voûtées, il espère qu'on ne le verra pas ou au moins qu'on ne le reconnaîtra pas. Il monte les marches du perron à la hâte, muscles tendus quand il pose la boîte sur le paillasson, quand il regarde le post-it qu'il a collé dessus – Anca griffonné en lettres bâtons, il s'est appliqué pour que l'écriture soit la plus neutre possible, histoire de n'pas être reconnu. Il doute que l'un d'entre eux connaisse son écriture mais il veut pas prendre le risque, il veut pas qu'on sache que c'est lui. Avec un peu d'chance elle pensera que ça vient d'un ami ou d'un admirateur secret, ou du fils de pute qu'elle se tape. Il a pas oublié, et si un jour il trouve qui c'est il le bute il l'a juré. La colère revient et il serre les poings en repensant à Anca fracassée, Anca qu'il a abandonnée, Anca qui ne l'a toujours pas lâché. Elle continue de venir le soigner, lui laisser à manger, c'est moins souvent mais c'est toujours là et il est pas sûr de comprendre pourquoi ; après tout il mérite pas. P't'être qu'il veut la remercier ou s'excuser, il sait pas trop ce qu'il fout là exactement mais il veut pas y réfléchir. Poser la boîte, se tirer, faire comme si de rien n'était. Son plan est simple, infaillible.

Jusqu'à ce que la porte s'ouvre.
Jusqu'à ce qu'il se retrouve face à Anca.

Il se fige il respire plus, il la fixe sans savoir quoi faire ou quoi dire, dans sa tête ça tourne à l'envers. Il voudrait planquer la boîte mais c'est trop tard elle l'a vue, il voudrait dire que c'est pas lui mais ça serait pas crédible. Il voudrait un tas de choses mais il reste planté comme un con, mâchoires crispées, gorge nouée – il a l'air d'un chiot paumé. Sa voix est un peu étranglée quand il finit par lâcher dans un souffle : « Merde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu

Anca Popescu
petit poney
▹ posts envoyés : 2027
▹ points : 56
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : hoodwink(avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyLun 4 Déc - 22:37

Jour de repos, ou semaine de repos en fait, l’envie de rester à la maison sous la couette, un livre entre les mains et la musique dans les oreilles. C’est l’hiver qui fait ça, le thé à la cannelle et le lait sucré, les biscuits qui cuisent dans le four et l’envie de chanter. Elle chante Anca, chants de noël ou juste comme ça quand elle brique la maison, passe le chiffon sur les étagères, sur les cadres photos. Dans sa tête ça s’active, elle fait la liste, essaye de trouver du bon dans cette pause qui lui est offerte, elle pense aux cadeaux, au repas, à la famille et aux autres. Elle pense à Michael et Junior, même si Junior continue de l’ignorer, elle pense à Jemmy à ses sms bourrés qui lui donne envie de soupirer – qu’il est con putain – mais elle l’aime quand même parce que ça fait partie de son charme, elle pense à Seven aussi, qu’elle sait enfin sur pieds. Seven a qui elle refuse de parler, discrète petite souris dans sa vie, passe déposer un plat de lasagne quand il n’est pas là, changer les draps et aérer la pièce.
Last christmas I gave you my heart
Un pas, deux pas, elle tourne un peu comme une putain de princesse disney, commence à astiquer les vitres de la chambre des garçons quand soudain y a sa voix qui se brise, se bloque dans la gorge. Oh. Parce qu’elle ne sait pas vraiment ce qu’il fait là, que la dernière fois qu’il est venu ici ça s’était bien trop mal terminé. Et puis surtout qu’elle a encore les hurlements à l’hôpital qui résonnent dans sa tête.
Elle pensait pouvoir faire semblant.
Elle pensait pouvoir faire semblant.
Mais comme d’habitude elle se ment.
Et la voilà qui dévale les escaliers, ouvre la porte à la volée, espérer qu’il soit encore là. Et c’est le cas. Merde. Les mots qui lui manquent, la gorge qui se serre, les yeux qui vont et viennent sur le visage de son frère, estimer l’état des blessures, les cicatrices qui diminuent doucement. Si seulement.
Puis y a la boîte. Anca se baisse doucement pour la ramasser, sans un mot regarde le mot, puis Seven, pâle sourire qui s’étale sur son visage. Vraiment ? « C’est pour moi ? » comme un besoin pervers d’enfoncer le couteau dans la plaie, pour toutes les autres fois, se venger un peu. Rien qu’un peu. Avant de baisser les armes, enterrer la hache de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyMar 5 Déc - 0:48

Soudain sa gorge est sèche chaque respiration fait mal et il ne trouve pas les mots – elle le regarde il la regarde il voudrait disparaître. Il voit la surprise sur ses traits, devine l'émotion dans ses yeux quand elle le jauge en silence, à le scanner comme si elle évaluait son état général. Comme pour s'assurer qu'il est toujours bien entier, qu'entre temps il ne s'est toujours pas disloqué. Elle finit par baisser la tête et il peut pas s'empêcher de faire un pas en arrière alors qu'elle ramasse la boîte. Peut-être que s'il commence à courir maintenant elle ne le rattrapera pas.

Mais quand il voit son sourire il se fige. Elle a l'air d'un fantôme mais y a comme une étincelle dans l'fond de ses prunelles, un truc qui vient rappeler qu'elle est toujours là, toujours en vie – elle le restera.

« C’est pour moi ? » Il sent la moquerie dans sa voix dans l'angle de ses lèvres, il sait que c'est pas méchant mais il se tend, ses poings se serrent contre ses flancs. « C'est marqué, tu sais pas lire p't'être ? » Son ton est agressif, un peu trop sûrement, l'insulte qui plane même s'il ne l'a pas prononcée pour une fois ; t'es conne ou quoi ? Mais il la dévisage et il se ravise, il veut pas lui faire mal plus qu'il ne l'a déjà fait, il veut pas continuer à s'enfoncer. Pas avec elle, pas aujourd'hui. Alors il finit par soupirer, ses mains enfoncées dans ses poches, son regard qui fuit le sien, qui s'perd un peu au loin. « T'emballes pas. On m'les a filés mais j'en veux pas, c'tout. » Il ment. Si c'était le cas il les aurait gardés, ses placards sont constamment vides et s'il se nourrit encore c'est principalement grâce aux plats qu'Anca lui laisse. Ça et les fast foods.

On lui a rien offert c'est lui qui les a achetés, c'est lui qui a traversé tout le foutu marché de Noël pour elle. Il a lorgné sur les écharpes les manteaux les figurines les peluches, que des trucs qu'il juge trop sentimentaux, trop hors de sa portée. La bouffe c'est mieux c'est comme quand elle lui ramène du baklava, c'est comme pour lui rendre un peu la pareille et surtout ça finit par disparaître. Ça s'laisse engloutir jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une trace. La vérité c'est qu'il a choisi soigneusement mais qu'il ne l'assumera jamais. « J'pensais qu'y avait personne, t'es sortie au mauvais moment. »

J'voulais pas te voir ni te parler, depuis la dernière fois c'est trop dur de t'affronter.

« J'passais juste me débarrasser de c'truc. » Et il est à deux doigts de partir, sa carcasse qui pivote légèrement, ses pieds prêts à se mettre en mouvement. Pourtant ça bloque, il peut pas s'empêcher de la fixer, analyser ses traits à son tour pour vérifier qu'elle cache pas du bleu du noir du violet. Il veut plus jamais la voir comme ça, ça le ronge et il pardonne pas – ni à celui qui lui a fait ça, ni à elle d'avoir laissé passer, ni à lui-même de l'avoir laissée tomber. Il veut partir mais y a tellement de choses qu'il voudrait dire et qui ne sortent pas, alors il reste planté là. Il veut fuir mais il est pas capable de l'abandonner encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu

Anca Popescu
petit poney
▹ posts envoyés : 2027
▹ points : 56
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : hoodwink(avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptySam 16 Déc - 11:41

Elle le voit se tendre, les muscles, les poings, le regard. Monté sur des ressorts qu’il est Seven, à démarrer à la moindre provocation. Alors elle s’attend aux insultes, elle s’attend aux remarques. Mais y a rien qui vient. C'est marqué, tu sais pas lire p't'être ? Le sourire qui s’étale sur le visage d’Anca alors qu’elle retourne la boite dans ses mains, caresses l’étiquette du bout du doigts. Première fois qu’il lui offre quelque chose. Première qu’il lui offre quelque chose depuis qu’il est parti. Et dans son cœur ça sonne un peu fort, surement qu’elle a le rouge qui lui monte aux joues. T'emballes pas. On m'les a filés mais j'en veux pas, c'tout. Menteur. Elle le voit bien. Dans son regard. Celui qui fuit, qui refuse de l’affronter. Mais elle fera semblant d’y croire Anca, pour pas le faire fuir. Pas cette fois. Peut être qu’ils ont finit de se chasser mutuellement. « Merci. T’as eu de la chance c’est parmi mes préférés, c’est bien tombé.» elle a la voix qui tremble un peu Anca, le froid sans doute, de rester en tenue légère sur le palier alors que décembre est déjà là. Puis l’émotion aussi. Ses doigts qui serrent trop fort le métal pendant qu’elle le dévisage. J'pensais qu'y avait personne, t'es sortie au mauvais moment « Si y a moi, pas de chance» juste elle, dans la maison trop grande, parce que Lavinia est à l’église et que le reste de la famille est dispersé dans Savannah. Y a plus qu’elle, désœuvré, qu’avec du temps vide sur les bras. « Je faisais le ménage » qu’elle souligne en rigolant doucement, comme pour essayer de détendre l’atmosphère électrique. J'passais juste me débarrasser de c'truc. Ce truc. Pas grave. Pour elle c’est plus qu’un truc. Protectrice elle serre la boîte contre sa poitrine avant de s’avancer.
Un pas, deux pas.
Si elle pouvait elle tendrait la main, comme pour l’amadouer. Doucement.
Parce que Seven est similaire à un animal sauvage, et que le moindre geste brusque suffit à le faire décamper. Mais ça elle veut pas Anca. Non. Elle veut pas le voir filer de nouveau au loin. Pas alors qu’il a fait le premier pas. Pas cette fois. « Tu veux pas… » elle hésite, secoue la tête avant de reprendre. Plus fermement. « Tu veux pas rentrer ? Prendre une tasse de café ? Manger un truc ? On pourrait gouter les gateaux » elle est espère que ça marchera cette fois. Qu’il ne refusera pas. « Y a personne je te promets. Et ils ne reviendront pas avant un moment. » encore un pas, puis deux, elle se tient devant lui maintenant, les doigts qui viennent chasser une mèche rebelle de devant les yeux de son frère. « Juste toi et moi » et personne d’autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptySam 16 Déc - 22:29

« Merci. T’as eu de la chance c’est parmi mes préférés, c’est bien tombé. » Y a l'esquisse d'un sourire sur ses lèvres – c'est furtif ça ne dure qu'une seconde mais c'est sincère. Il sait qu'elle a compris, il sait aussi qu'elle accepte de jouer la comédie pour lui. Parce qu'elle le connaît, parce qu'elle sait qu'il se braquerait si elle cherchait à le confronter, si elle voulait lui faire avouer la vérité. L'équilibre est bancal suffirait d'un rien pour que tout s'écroule, ils marchent sur un fil trop fragile mais peut-être qu'ils pourront tenir au-dessus du vide cette fois, rien que cette fois. « Si y a moi, pas de chance. Je faisais le ménage. » Elle se marre à moitié et il se met à ricaner, mais contrairement à d'habitude y a ni mépris ni amertume. « Quand est-c'que tu fais pas le ménage t'façon ? » Quand c'est pas dans la baraque familiale c'est chez lui, quand c'est pas chez lui il est presque sûr que c'est chez quelqu'un d'autre. Peut-être son mec. Il espère pas putain tout mais pas ça, il sait pas qui c'est mais ce connard mérite pas. Il la mérite pas elle, et comme chaque fois qu'il y repense ses poings se serrent, ses traits se crispent. Il est obligé de prendre une longue inspiration pour se calmer.

P't'être qu'il devrait partir, parce qu'il en crève d'envie parce qu'il n'a rien à faire ici, parce que s'il a osé s'aventurer si près c'est seulement parce qu'il pensait passer entre les mailles du filet.
Parce que ça fait trop mal quand elle est là, mais c'est encore pire quand il la voit pas.

« Tu veux pas... » Il écoute sa voix trembler, la regarde hésiter. Tout son corps est tourné vers la rue comme s'il était prêt à se barrer en courant, mais ses prunelles sont verrouillées sur elle rien qu'elle – on dirait presque qu'il lui demande de le retenir. « Tu veux pas rentrer ? Prendre une tasse de café ? Manger un truc ? On pourrait goûter les gâteaux. » Toute son âme qui hurle non, parce qu'il veut pas remettre un pied dans cette maison. Il l'a déjà fait y a pas si longtemps, et c'était pour elle putain c'est toujours pour elle. Il se souvient de tout ce qu'il voulait dire tout ce qu'il a ravalé, à deux doigts de tout lui avouer pourtant il s'est étouffé. « Non. » C'est pas aussi ferme qu'il le voudrait. « Y a personne je te promets. Et ils ne reviendront pas avant un moment. » Et si jamais ils reviennent plus tôt ? S'il tombe sur Ioan en partant ? Si Rez le voit en rentrant ? Si Mihail le surprend ? Ou pire – si c'est un des parents ? Il veut pas prendre le risque, pourtant il a pas l'cœur de partir. « Juste toi et moi. » P't'être qu'il peut accepter juste cette fois, toi et moi comme une promesse à demi-mots, il la sent résonner jusque dans ses os.

Il a besoin d'elle. P't'être qu'elle a besoin de lui aussi.

« Cinq minutes. » Juste le temps de se ressourcer, oublier une seconde le poids qui l'écrase en permanence et les douleurs qui se sont incrustées sous sa peau. Il a un nœud dans le bide quand il finit par entrer, la sensation fugace qu'il va suffoquer. Il serre les dents, avance jusqu'à la cuisine sans l'attendre, reste planté au milieu de la pièce comme s'il était trop tendu pour espérer se poser. Pas loin de la porte, prêt à décamper au moindre problème. Et quand elle arrive boîte toujours en main il retrouve un fantôme de sourire, un truc là sans vraiment l'être, faut bien regarder pour le voir. Mais lui c'est elle qu'il regarde, elle et son visage qui s'est réparé, ses traits pourtant fatigués, trop fatigués. Il s'demande si elle aussi elle dort plus la nuit. « Pourquoi t'es là ? » Elle faisait le ménage elle l'a dit, mais si même Lavinia a pu sortir il voit pas pourquoi Anca a préféré rester là. Le rangement ça peut attendre, y a toujours plus important. « Y a l'marché de Noël tu devrais y aller. Ils vendent plein d'trucs à la con et les gens ont tous l'air niais. » Il grimace – l'esprit des fêtes ça l'emmerde, ça lui rappelle combien il déteste tout ça parce que ça rime trop avec famille. « Ça t'plairait. » C'est ce qu'il a pensé à chaque cabanon où il s'est arrêté, à chaque lumière qu'il a vu briller. Elle devrait être là-bas plutôt qu'ici, p't'être que ça aiderait à remettre des couleurs sur son visage, une étincelle dans ses yeux. Elle a l'air aussi fantomatique qu'il l'est avec ses ecchymoses et ses plaies pas tout à fait guéries, ça lui plaît pas – Anca il veut la voir en vie. Elle devrait pas être aussi terne que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu

Anca Popescu
petit poney
▹ posts envoyés : 2027
▹ points : 56
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : hoodwink(avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyJeu 4 Jan - 16:17

Quand est-c'que tu fais pas le ménage t'façon ? Ca la fait rire elle aussi, le regard qui veut tout dire. Pas besoin de démentir, Anca et le ménage ça a toujours été une grande histoire d’amour. Ou du moins comme un besoin. Comme si effacer les traces de graisse sur la cuisinière l’aidaient à effacer celles de sa vie. Si seulement. Comme un besoin thérapeutique de frotter encore, encore, pour que tout soit toujours étincelant. Chez elle, chez les autres, la bonne odeur du savon qui colle aux doigts et l’éclat de la vaisselle. Mais le sourire qui ternit un peut quand elle sent le changement d’humeur chez son frère, les poings qui se crispent, le regard orageux, elle reconnait les signes, même les plus infimes.
Alors elle inspire Anca, prend des forces pour ce qu’elle s’apprête à lui demander. Rien qu’une fois, tous les deux dans la maison, comme avant. Non. Pourtant elle sent le oui qui se bat derrière le refus.
Alors elle insiste. A sa manière. Doucement, mais sans lâcher prise, comme on apprivoiserait un animal sauvage. Parce qu’au fond c’est bien ce dont il s’agit. Cinq minutes. Et c’est presque trop facile. Presque. Mais pas grave. Elle ne va pas s’en offusquer Anca. Au contraire, elle prend comme ça vient, sourit doucement et s’efface pour le laisser rentrer. Sans un mot elle le suit jusque dans la cuisine, le regard qui ne le quitte pas, comme si en un battement cil il menace de disparaitre.
Pourquoi t'es là ? Pourquoi cette question ? Anca ne répond pas toujours, pose la boite de gateaux sur la table avant d’accepter de tourner le dos à son frère pour commencer à sortir deux tasses. « Thé ? Café ? Chocolat ? » le sourire plaqué sur son visage, elle fait semblant de pas avoir entendu. Mais il continue.  Y a l'marché de Noël tu devrais y aller. Ils vendent plein d'trucs à la con et les gens ont tous l'air niais. Ah. Cette fameuse période de l’année. Elle entendrait presque la musique au loin, l’odeur des épices, le lait de poule que tout le monde boit dans son verre, les rires des gamins et les lumières. Ça t'plairait. Bien sur que ça lui plairait. Bien sûr.  « J’y suis allée. Je vais pas y passer tous les jours » le ton est doux, mais y a comme un brun de lassitude au fond de sa voix, le sourire qui se fait plus triste. Plus fatigué. Elle pose les tasses sur la table avant de l’inviter à s’asseoir, l’attrape par la main, hésite un instant avant de rompre le contact. « J’étais fatiguée ce matin, j’ai préféré rester à la maison aujourd’hui, histoire de me reposer un peu. » l’air de rien elle le dévisage, cherche des traces de blessures nouvelles sur son visage, sa peau abimée.  « Faut que je retrouve du travaille mais j’essaye de prendre une pause » faux. Ou à moitié vrai. Pause forcée parce qu’elle ne trouve plus la force de communiquer avec le reste du monde, l’envie de rester dans son lit toute la journée.  « Et toi alors ? Ton groupe ? Faudra que tu me dise la prochaine fois, je passerais vous voir » elle hésite, tend la main vers son visage avant de dévier, replace une mèche dans sa chevelure en bataille. Elle n’a pas pu assister à ses derniers concerts, mauvais timing, mauvaise période, elle a tout raté. Mais ptêtre que ça recommencera mieux cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyJeu 11 Jan - 18:42

« Thé ? Café ? Chocolat ? » On dirait presque qu'elle fait mine de l'ignorer il le voit il le sent, pourtant il ne dit rien. Il hausse les épaules comme s'il s'en foutait, comme s'il voulait rien, comme si ça l'emmerdait qu'elle vienne poser la question. Pourtant il finit par ajouter un peu plus bas : « Chocolat. » Comme ceux qu'elle lui faisait quand il était môme, ceux qui les attendait parfois, les jumeaux et lui, sur la table de la cuisine. Ceux qu'elle offrait quand il rentrait de ses fugues, ceux qu'il a renversés trop de fois en beuglant qu'il en voulait pas, ceux qu'il finissait souvent par boire quand il pensait que personne ne l'regardait. Y a des choses qui changent pas, qui changeront jamais.

Et puis il revient à la charge parce qu'il comprend pas ce qu'elle fout là. Bien sûr elle aime jouer la fée du logis il le sait, mais là c'est différent. Elle devrait être là-bas pas ici, rejoindre ses amis ou ses collègues ou son mec, même si ça l'fait grincer des dents encore une fois. « J’y suis allée. Je vais pas y passer tous les jours. » Elle a l'air fatiguée Anca, presque lassée, lessivée. Il fronce un peu les sourcils alors qu'elle revient avec les tasses, les pose et lui attrape la main. Il se tend c'est automatique, il esquisse un mouvement de recul mais il ne la fuit pas. De toute façon le contact ne dure pas. « J’étais fatiguée ce matin, j’ai préféré rester à la maison aujourd’hui, histoire de me reposer un peu. » Il dit rien, voit son regard qui l'examine et passe son visage aux rayons X, comme pour s'assurer encore une fois qu'y a rien de nouveau à signaler. Rien d'autre que les traces qui commencent à s'estomper, la balafre qui peine à cicatriser. « Faut que je retrouve du travail mais j’essaye de prendre une pause. » Et c'est dans ces moments-là qu'il se rend compte qu'il connaît rien de sa vie ou presque. Il sait pas où elle travaillait – un truc de serveuse il croit mais il en est même pas sûr – il sait pas pourquoi elle a arrêté il sait pas ce qu'elle aimerait faire. Il sait rien. Y a une part de lui qui se féliciterait presque parce que c'est exactement ce qu'il veut, ne plus rien avoir à faire avec eux, ne rien savoir ne plus leur parler ne plus les voir. Pourtant il serre les poings. « Ben t'avais pas déjà un taf ? Tu t'es faite virer ou quoi ? » Et il ricane encore une fois parce que c'est rien d'autre qu'une blague c'est impensable, Anca elle se ferait jamais virer. Pas vrai ?

« Et toi alors ? Ton groupe ? Faudra que tu me dises la prochaine fois, je passerai vous voir. » Elle tend une main vers son visage et il se fige en la fixant, comme s'il était prêt à sortir les crocs et les planter dans sa chair pour l'en dissuader. Elle dévie de sa trajectoire au dernier moment, atterrissant dans ses cheveux en vrac, rangeant une mèche qui ne restera pas à sa place de toute façon. Silencieux, il attrape son poignet – un peu trop fermement peut-être, mais c'est pas voulu. Il la force à éloigner sa main et fait un pas en arrière avant de la relâcher, instaurant une distance de sécurité à nouveau. « Ouais ouais bah en c'moment c'est un peu la merde. » Entre le combat qu'ils ont perdu face aux Stellarr et lui qui loupe une grande partie des répétitions, l'entente est clairement pas au beau fixe et c'est pas près de s'arranger. Pourtant il s'en fout, ça fait pas partie de ses priorités. Il s'étale pas sur le sujet, parce qu'en vérité il a pas envie qu'elle vienne les voir. Sûrement qu'au fond elle le sait déjà, même si c'est pas ça qui l'empêchera de se pointer si elle l'a décidé. Elle est trop têtue pour ça, Anca.

Il la contourne pour aller attraper sa tasse encore fumante, l'utilisant comme un rempart, laissant la chaleur et le goût sucré lui tapisser le palais, descendre quelque part dans un coin de son cœur pour le réchauffer. Pourtant quand il pose à nouveau les yeux sur elle y a un truc qui se serre dans sa poitrine et ça l'prend aux tripes, la fatigue qu'il devine trop bien sur ses traits dans ses yeux au coin de son sourire fané. C'est pas un manque de sommeil ou un besoin de se poser, c'est plus que ça – c'est à l'intérieur. C'est un mal qu'il reconnaît, parce qu'il l'a déjà vu la ronger y a des années. « On dirait un zombie. Qu'est-ce t'as ? » C'est demandé avec désinvolture comme s'il se souciait pas de la réponse, pourtant l'inquiétude vient brûler ses veines, nouer sa gorge. Il veut pas que ça recommence. Il veut pas la revoir sombrer. « Pourquoi t'as ta gueule des mauvais jours là ? » Tu sais, celle que t'avais quand t'as oublié comment on faisait pour sourire. Celle que t'avais quand tu voulais mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu

Anca Popescu
petit poney
▹ posts envoyés : 2027
▹ points : 56
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : hoodwink(avatar) & sial(sign)
▹ avatar : Taylor Lashae
▹ signe particulier : cicatrices sur tout le corps qu'elle tente maladroitement de cacher, souvenirs d'épisodes de folie désespérée. Une voix douce, des doigts de fées, une chaleur humaine parfois trop brulante. Syndrome du Saint Bernard qui colle au coeur.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyLun 5 Fév - 17:09

Chocolat. Comme un souvenir, comme avant, ça lui tire un sourire un peu trop doux et elle hoche la tête. Sort ce qu’il faut pour le faire, le lait, la casserole, fait fondre le tout avec un peu de sucre pendant qu’elle continue de parler, répondre aux questions de Seven, sur son état, sur son travail, sur tout ce qui foire dans sa vie en ce moment sans qu’elle n’arrive à le réparer. Ca lui fout une sorte de boule dans la gorge, c’est désagréable, mais le fait que son frère soit là l’apaise un peu, rend la sensation moins oppressante. Ben t'avais pas déjà un taf ? Tu t'es faite virer ou quoi ? et voila, c’est finit, suffit d’une petite question pour foutre tout en bordel, encore, sentiment d’échec cuisant et l’impression d’être une ratée. Encore, encore, incapable de garder sa bourse, d’aller à l’université, de finir son diplôme d’infirmière, de garder son travail. Juste un échec ambulant au nom d’Anca Popescu, ça la fait chialer le soir quand elle est seule dans son lit, ou sous la douche quand l’eau coule trop fort pour que personne ne puisse l’entendre. « Ouais. Je me suis fait virer. Mais ils étaient nul de toute façon » non c’est faux ? C’était bien, le patron était gentil les collègues sympas. C’est juste que ça n’a pas marché, encore une fois, Jemmy et ses attentes insatiables, à foutre ses pieds sans se soucier de ce qu’il écrase à côté. « Malo accepte que je fasse quelques extra au Smoking Dog ça aide un peu » le prénom de Malo qui glisse sur ses lèvres, elle sait qu’il est encore en contact avec Seven, lui et Nash, ça la rassure un peu de savoir qu’ils sont là pour l’encadrer un minimum. Si elle savait.

Ça commence à accrocher au fond de la casserole, le sucre qui caramélise, c’est signe qu’il faut retirer, verser le liquide fumant dans les tasses et rajouter quelques paillettes en forme d’étoiles pour décorer. Comme avant. Surement qu’il trouvera ça gamin, elle s’en fout. Pose la tasse devant lui, se rapproche un peu vient chercher le contact et Seven qui fuit. Encore. Toujours. Main fermement accrochée à son poignet il serre mais elle ne cille pas, le regarde droit dans les yeux pour lui faire comprendre que ça ne lui fait plus rien. Il peut serrer autant qu’elle veut, c’est pas ça qui changera.
Ouais ouais bah en c'moment c'est un peu la merde. « Ho ? C’est qu’une mauvaise passe, ça ira mieux j’en suis certaine. Vous en avez en réserve de toute façon » sourire attristé qui s’étale, elle l’encourage comme elle peut, doucement, dans sa cuisine, et pas dans la foule à hurler le nom des musiciens à chaque concert.
Finalement Seven s’éloigne, attrape sa tasse et elle fait de même, souffle un peu parce que c’est brûlant, avant de tendre sa main libre vers la boite de biscuits, pioche dedans. On dirait un zombie. Qu'est-ce t'as ? Anca qui relève doucement la tête, croque le biscuit pour ne pas avoir à parler tout de suite. Il en profite pour continuer. Pourquoi t'as ta gueule des mauvais jours là ? « De quoi tu parles ? » rire cassé, elle secoue la tête, se laisse tomber sur une chaise. « C’est pas très gentil de dire que j’ai l’air d’un zombie. Je suis si moche que ça ? » comme une blague pour étouffer la vérité, rigoler pour éclairer le noir, c’est plus simple comme ça pas vrai ? « Je suis juste fatiguée, pas mal de choses en ce moment entre maman, Ioan, les jumeaux… » tout qui la tire dans tous les sens, elle sait plus trop comment faire pour pas se faire écarteler Anca, les doigts qui tremblent, serrent la tasse du mieux qu’ils peuvent, comme pour essayer de se réchauffer au maximum. « Je suis fatiguée Seven, très fatiguée. Mais c’est pas quelque chose d’insurmontable, t’en fait pas » ouais t’en fais pas Seven. Promis juré, elle sait comment avancer maintenant, elle est loin des conneries du passé, bras intact, pas de cicatrices récentes pour nier ses propos. « Prends un gâteaux, ils sont bon »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5716-dans-la-nuit-anca http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre

Seven Popescu
il est gay
▹ posts envoyés : 5420
▹ points : 58
▹ pseudo : marion
▹ crédits : miserunt 666 (av+gif)
▹ avatar : sasha trautvein
▹ signe particulier : dents en vrac et sourire pété, yeux cernés, le nez qui saigne trop souvent et les mains toujours déglinguées.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) EmptyVen 9 Fév - 11:55

« Ouais. Je me suis faite virer. Mais ils étaient nuls de toute façon. » Il lève les yeux vers elle, fronce les sourcils. Anca, virée ? Elle est pas comme eux pourtant, pas du genre à s'faire remarquer, à ouvrir sa gueule trop grand et semer le chaos. Elle fait pas ça Anca alors pourquoi on la dégagerait ? Il a du mal à piger et ses lèvres s'entrouvrent mais elle le devance avant qu'il ait pu poser la question. « Malo accepte que je fasse quelques extras au Smoking Dog ça aide un peu. » Soudain ça le rassure, comme si le nom de Malo était suffisant pour l'apaiser, lui donner l'impression que tout va bien s'passer. S'il veille sur Anca c'est que ça ira elle est pas toute seule – il mettrait sa vie entre les mains de Malo mais celle de sa sœur aussi, sa confiance en lui est presque aveugle. « Cool. Vaut mieux bosser là-bas que pour des patrons d'merde t'façon. » Au moins, avec Malo il sait qu'elle entre de bonnes mains.

Quand elle vient chercher le contact il est forcé de la repousser, sa main qui serre son poignet trop fort alors qu'elle le fixe sans ciller. Elle a pas peur Anca il le sait – et tant mieux, c'est pas ce qu'il veut. Il réalise sa poigne un peu trop tard, la relâche vivement comme si ça l'avait brûlé. Ses mâchoires qui se serrent, ses yeux qui se baissent un instant. Il veut pas lui faire mal pas à elle pas avec tout ce qu'ils ont déjà traversé. Y a un goût amer qui tapisse sa gorge et elle n'arrange rien en ramenant les Yobbos sur le tapis. Il veut pas parler de ça, de tout ce qu'il piétine, de tout ce qui lui file entre les doigts. « Ho ? C’est qu’une mauvaise passe, ça ira mieux j’en suis certaine. Vous en avez en réserve de toute façon. » Y a un ricanement qui lui échappe dans un souffle et il secoue la tête de gauche à droite, l'air las. « Ouais c'est ça. » Il est pas foutu de cacher sa fatigue et sa rancune, la colère sourde qui gronde en lui si fort que ça fait trembler ses os ça ébranle ses fondations, ça le pousse à dévaster les derniers vestiges de ce à quoi il pouvait se raccrocher. Il fera quoi, quand il aura tout saccagé ? Quand y aura plus rien à sauver ?

Il se détourne, la fuit un peu, se planque derrière sa tasse comme pour tenter de lui échapper. Et y a son regard qui glisse sur ses traits creusés, ses yeux cernés, son air épuisé. Il comprend, il sent – c'est pas juste physique c'est aussi dedans, c'est comme lui. Sauf qu'Anca elle a pas la rage pour la tenir en vie, alors c'est à quoi qu'elle s'agrippe pour pas sombrer ? Comment elle fait pour pas en crever ?

« De quoi tu parles ? » Il ne prend même pas la peine de répondre, se contente de la fixer d'un air inquisiteur alors qu'elle lâche un rire cassé – comme elle. « C’est pas très gentil de dire que j’ai l’air d’un zombie. Je suis si moche que ça ? » Ça l'fait pas rire, lui. Et peut-être que l'inquiétude est trop palpable dans ses traits tirés ses sourcils froncés ses mâchoires crispées, son regard orageux qui la scanne sans la moindre pitié, qui cherche dans quelle faille il pourrait s'engouffrer. Il voudrait qu'elle parle pourtant il n'a pas envie d'entendre, il est pas capable d'encaisser il le sait. Il est trop bancal, à avancer sur un fil qui n'cesse de tanguer sous son poids, il a jamais eu l'envergure d'un funambule. Ils sont encore trop fragiles – les cris les mots durs l'abandon, c'est encore là, ça plane quelque part au-dessus de leurs têtes c'est leur épée de Damoclès. « Je suis juste fatiguée, pas mal de choses en ce moment entre maman, Ioan, les jumeaux... » Et il serre les dents un peu plus fort encore. Des noms qu'il veut pas entendre, des visages auxquels il veut pas penser. Y a quelque chose qui fait mal, parce qu'il a réussi la mission qu'il s'est donnée y a des années. Il sait rien sur eux sur ce qu'ils font où ils vont, il sait pas ce qu'ils font de leur vie, pas plus qu'il ne le sait pour Anca. Et ça brûle ça l'démange il voudrait poser trop de questions, pourtant il se mord la joue, se brûle la langue avec son chocolat pour se forcer à la fermer.

Il s'en fout. Ils sont pas importants.
S'il continue de le répéter il finira bien par y croire un jour, pas vrai ?

« Je suis fatiguée Seven, très fatiguée. Mais c’est pas quelque chose d’insurmontable, t’en fais pas. » Bien sûr que si, il s'en fait. Et ça l'emmerde il veut pas, de toute façon c'est pas sa place il a pas l'droit, pas après tout ça. C'est pas sa place ici, entre ces murs, avec elle.

Soudain il étouffe, la gorge nouée, l'envie de se barrer. C'est pas pour lui tout ça, les conversations autour d'une tasse fumante, les voix posées, les problèmes à demi avoués. Qu'est-ce qu'il fout là, putain ? « Prends un gâteau, ils sont bons. » Il regarde la boîte puis il la regarde elle et ça l'prend aux tripes, ça lui vrille le cœur. À quoi il joue ? Il pensait à quoi, en venant lui offrir un foutu cadeau ? Ça effacera pas le mal qu'il a fait, ça effacera pas la douleur qu'il a ressenti quand elle l'a pas choisi. « J'dois y aller. » Ça sort de nulle part, c'est trop abrupt entre ses lèvres. Y a une enclume sur sa poitrine et sa gorge qui se noue – il faut qu'il s'en aille. Ça rime à rien tout ça, il peut rien faire pour elle et il veut pas penser aux autres, il peut pas l'aider alors à quoi bon rester ? Ça fait remonter trop de choses, trop de souvenirs enfouis et d'émotions étouffées, il arrive pas à lui faire face, à subir le poids de cette baraque qu'il a eu tant de mal à fuir. Il peut pas – il y arrive pas.

La tasse qu'il abandonne subitement, sans l'avoir finie. Maintenant il a la nausée. Et il a l'air un peu perdu, comme s'il venait de se réveiller d'un coma, comme s'il se rendait soudain compte d'où il est, ce qu'il fait – ce qu'il essaie de faire. Se rattraper, se faire pardonner, s'inquiéter pour elle avec ce besoin viscéral de la protéger alors qu'il en est incapable, il le sait. Il la revoit couverte de bleus et il a envie de gerber, ses pas qui le précipitent hors de la pièce, pourtant il freine. Une seconde, juste une seconde. « Prends soin d'toi. » À peine un regard en arrière et déjà il est parti.

Prends soin d'toi Anca, parce que moi j'y arriverai pas.

( RP TERMINÉ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t5742-la-haine-seven http://thenotebook.forumactif.org/t5832-feroces-intimes#147124 http://thenotebook.forumactif.org/t5830-seven-popescu
Contenu sponsorisé

☽ ☾

secret santa (sevanca) Empty
MessageSujet: Re: secret santa (sevanca)   secret santa (sevanca) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

secret santa (sevanca)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 29 1/2 High Street (Secret Santa)
» Swap "SECRET SANTA" En cours jusqu'à ce que je descende du ciel...
» Secret diary of a demented housewife by Niamh Greene
» Fambroise ma secret doll
» Qu'est-ce que le "secret partagé" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version quatorze-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES