Partagez
 

 please feel free to piss in the garden (reid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptySam 2 Déc - 0:11

CLANG.
« Heeeeeyyyy ! Truc. »
Il sait plus comment il s'appelle le blond décoloré. Il sait pas quelle heure il est non plus. Il sait plus combien de verres il a bus mais c'était forcément trop, sinon il serait pas là. Ce qui veut dire que c'était beaucoup, parce qu'il tient bien son alcool Mihail. CLANG CLANG CLANG. Il frappe du poing sur la grande porte métallique qui résonne presque lugubrement dans la nuit silencieuse.

Le blond l'a abordé un jour dans la rue alors qu'il marchait tranquillement, rien de spécial sur lui, même pas le vernis vert fluo qu'il arbore ce soir au majeur droit. C'est un peu comme ça qu'il imaginerait un casting sauvage pour un film d'auteur sans budget ou un prétendu photographe un peu pervers. En l’occurrence c'est un sculpteur un peu pervers. Il a dit non Mihail, trop interloqué pour avoir le temps de rassembler toute l'arrogance dont il était capable, juste « non », ça m'intéresse pas de poser pour toi, même pour de la thune, je suis pas une pute je me dessape pas pour du fric merci. Non, il a pas dit tout ça. Juste « non » et peut-être même un « désolé ». Le blond lui a collé son numéro et son adresse dans la main quand même, change d'avis si tu veux passer, ou le contraire sans doute.

CLANG. Un hoquet manque de le faire rendre le dernier verre. Il tapote son plexus bien couvert par trois couches de vêtements — on déconne pas au mois de novembre, même complètement bourré il oublierait jamais de se couvrir, ça l'a étonné plus d'une fois — et il lâche un rot sonore. Mieux. Ou pas. Quand il entend finalement la porte coulisser dans un fracas métallique, il est occupé à gerber à côté, un doigt levé par-dessus son épaule comme pour dire « une seconde, j'suis à toi tout de suite. »

Il se redresse et se racle la gorge, un peu gêné. Vomir ses tripes c'est quelque chose d'assez intime quand même. Maintenant qu'il fait face au grand fantomatique, il se demande enfin pourquoi il est là. Non, ça l'a pas effleuré avant. Il fouillait dans son manteau pour une clope et il est tombé sur la carte, l'adresse pas tellement loin de chez lui, et ça tombe bien il avait pas envie de rentrer et nulle part où aller. « J's... J'sais pas s'tu t'souviens d'moi... Salut, » il articule du mieux qu'il peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyVen 26 Jan - 13:32

Pour une fois Reid il a décidé d'user de son temps de nuit pour faire quelque chose de bien... c'est à dire dormir, vraiment dormir, ne pas passer une nouvelle nuit blanche à travailler sur un quelconque projet et se retrouver, le lendemain, avec des cernes sous les yeux tellement gigantesques qu'il aurait fait une belle œuvre pour représenter la fatigue. Du coup il dormait Reid, pour changer, il dormait à point fermé, profitant de ce moment pour vraiment se revitaliser. Et c'était vrai... ça faisait franchement du bien ! Mais voilà, cela faisait pas longtemps qu'il avait réussit à rejoindre le pays des songes que déjà on l'en arrachait. Le bruit si caractéristique de sa gigantesque porte que l'on frappe résonna dans tout le complexe, obligeant Reid à ouvrir les yeux. Qui pouvait donc venir frapper à sa porte à une heure si tardive ? Quittant sont lit, juste vêtu d'un caleçon, rare moment où il en portait un d'ailleurs, et de grosses chaussettes d'hiver, il attrapa son pull à moitié troué mais tenant tout de même bien chaud car le chauffage ce n'était pas ça dans un si grand espace. Il a alors quitté sa petite chambre en hauteur pour rejoindre la grande porte coulissante qui lui servait de porte d'entrée avant de la faire coulisser, y mettant beaucoup trop d'énergie pour un mec venant de sortir de son lit, les cheveux en pétard et un chouilla frigorifié... heureusement il avait eut la bonne idée de démarrer le radiateur portable de sa chambre avant de descendre comme ça, en remontant, il aurait le cul au chaud !

En tout cas, ça pour le coup il ne s'y attendait pas. Juste devant chez lui, en train de vider ses tripes, il y avait cette fine silhouette, une qu'il ne pourrait en effet jamais oublié car Reid imprimait dans son esprit chaque visage, chaque corps qui avait pu attirer son âme d'artiste. Il aurait bien ajouté qu'il était magnifique comme dans son souvenir, mais il venait de le voir gerber... laissez lui cinq minutes avant de le couvrir de nouveau de louanges que l'image puisse disparaître de son esprit « Salut et bien sûr que je me souviens... je donne pas vraiment mes coordonnées à des gens totalement random et... est-ce que ça va ? » Bien sûr cela n'allait pas... mais c'était un mal que Reid connaissait bien ! Celui de l'ivresse car clairement... le bel éphèbe (car oui, les cinq minutes sont terminées) n'a vraiment pas l'air de tenir beaucoup debout. Et il l'observe rapidement Reid, de la tête au pied avant de dire, limite dans un sursaut car lui aussi est un peu dans le brouillard « Euh vas y, entre ! Reste pas à te geler les miches dehors. » Même si à l'intérieur c'est à peine mieux pour le moment.

Alors quand l'autre jeune homme entre il ferme derrière lui puis se déplace rapidement dans la pièce à vivre pour allumer les quelques radiateurs branchés ici et là... il faudrait vraiment qu'il investisse dans l'installation d'un système de chauffage digne de ce nom, il a juste toujours repoussé l'échéance car cela voudrait dire des travaux chez lui pendant au moins une semaine, une semaine où il ne pourrait plus sculpter à cause de l'équipe présente. « Je suis désolé, il fait pas très chaud ici non plus, la maison est pas encore tout à fait terminée et faut le temps que les radiateurs chauffe... sinon il doit faire chaud dans ma chambre au pire. » Et là le rouge s'est mit à lui monter aux joues... venant de se rendre compte de ce qu'il venait de dire et ce que ça pouvait sous entendre « Enfin je voulais pas dire que... » qu'il commence à dire paniqué avant de dire, honteux « Si tu veux tu as la salle de bain tout au fond... si tu veux te nettoyer un peu. » Une main pointé vers la dite salle de bain se trouvant derrière un no man's land de statue et l'autre plaquée sur son visage. Mais en réalité, ce qu'il se demandait le plus Reid... c'est qu'est-ce qu'il faisait là ? Enfin... il savait pourquoi il lui avait refilé son adresse mais au vu de l'heure et de son état... il avait pas vraiment l'impression que d'un con ce si beau garçon avait juste envie de se faire sculpter, comme ça... ou peut être que si, comme certains vont se faire tatouer des papillons sur le cul quand bourrés ! Bref, il faudrait qu'il demande, mais pour le moment il préférait attendre de s'occuper de bien accueillir son petit invité.
Revenir en haut Aller en bas

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyVen 26 Jan - 15:23


Mihail titube en se retrouvant debout devant le grand blond. Non, il danse, on peut dire ça, le pas de bourré est un pas de danse, pas vrai ? Jambe gauche jambe droite et il sait pas comment il fait ça mais il se retrouve à les croiser malencontreusement et se rattrape au mur pour pas tomber. Il a dû finir les réserves d'un bar c'est pas possible autrement. Pour un pauvre type dérangé en pleine nuit par un inconnu ivre mort, il réagit avec beaucoup de savoir-vivre. Mihail a eu une bonne intuition, faut croire. De là à dire de Mihail qu'il n'est pas quelqu'un de totalement random alors qu'ils n'ont fait que se croiser, bon, peut-être qu'ils n'ont pas la même définition de la chose. « J'sais plus ton nom, moi c'Mi... Hail. Mihail, » il dit en entrant. C'est vrai qu'il fait pas beaucoup plus chaud à l'intérieur mais il y a quelque chose de psychologique à se retrouver entre quatre murs qui fait qu'il se sent déjà un peu réchauffé. Enfin quand même quand Reid lui parle de sa chambre où il fait chaud, ça paraît une excellente idée à Mihail. C'est la preuve qu'il est totalement à côté de la plaque puisqu'à aucun moment il ne se dit que la proposition aurait pu contenir des sous-entendus et il ne capte pas du tout le rouge envahir les joues du gars un peu trop pâlot. Il est déjà en train de regarder autour de lui en espérant qu'une flèche lumineuse clignotante lui indique : la chambre de Reid c'est par là, il fait chaud tu verras, quand Reid évoque l'idée pas complètement idiote non plus de passer par la salle de bain. « Hm. Ouais. OK. » Il est pas encore en état d'être un minimum poli.

Mihail tourne la tête en direction de la porte que lui indique Reid et recule dans un sursaut. Pendant un moment, il pense qu'il hallucine, et puis il se rappelle que Reid est sculpteur et que s'il vit dans cette drôle d'habitation c'est peut-être aussi pour pouvoir entreposer tout son bordel. Avec tout ça il a encore besoin d'un modèle ? Mihail secoue la tête — mauvaise idée — en slalomant entre les statues et se réfugie dans la salle de bain. Il se rince la bouche, se force à avaler trois litres d'eau, enfin pas loin, et gerbe une nouvelle fois avant de recommencer. Il est dans cet état d'inconscience qui fait oublier toute bienséance alors il se met à fouiller sous le lavabo pour voir s'il ne peut pas y dégoter une brosse à dents neuve. C'est déjà ça, il aurait pu prendre celle de Reid aussi. Le Graal en main, il se brosse les dents en foutant des coups de coude dans la porte et a un nouveau haut-le-cœur en enfonçant la brosse un peu trop loin par inadvertance, mais ça va, il n'a plus rien à évacuer. Après il se passe de l'eau sur le visage et se fixe dans le miroir jusqu'à arrêter de se voir trouble. Quand il est satisfait, il sort en laissant son foutoir derrière lui et rejoint Reid. « Allez m-m-m-montre-moi ta chambre. » Bon c'est pas encore ça. Il devrait peut-être boire un café. Ou toute une cafetière. « Oh tu dormais pas hein ? » C'est vrai qu'on est en pleine nuit et que parfois les gens dorment la nuit, maintenant qu'il y pense. Ça ne l'empêche pas de se laisser tomber sur son lit après avoir suivi Reid à l'étage, mais loin de lui l'idée de s'imposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyVen 26 Jan - 19:22

Il a eut de la chance Reid, beaucoup de chance ! Car finalement l'autre est trop bourré pour se rendre compte de la gêne que ressent le blond. Mais en même temps... il se retrouve avec un nouveau problème sur les bras : Un jeune homme totalement dans le cirage dont il doit à présent s'occuper. Il lui a donc montré la salle de bain et rit légèrement en voyant le sursaut de ce dernier face aux quelques statues présentes entre ici et là bas, puis il le regarde partir, ne pouvant s'empêcher d'admirer ses courbes en effet magnifique et qu'il a voulu tailler dans l'argile mais en même temps priant pour qu'il ne glisse pas dans la salle de bain et ne s'ouvre le crane sur le bord du lavabo car là... il avait du mal à voir comment il ferait pour gérer ça... Oh oui, un inconnu est venu chez moi car il était bourré puis il est mort en allant se laver les dents car il a vomi devant ma porte ! Magnifique... tout à fait crédible dans un rapport de police ! Bref, il se sent un peu mal de ne rien faire pendant qu'il se nettoie un peu le Mihail à qui il avait en retour dit son nom, décidant alors d'aller lui préparer un petit truc, de faire chauffer la cafetière car avec une gueule de bois pareil... même si le mettre au lit serait sans doute la meilleur des solutions mais au pire... la caféine ne risque pas de faire effet de sitôt.

Il fait donc ça, un peu automatiquement, ayant l'habitude de recevoir des amis imbibés d'alcool quand ce n'est pas carrément lui, avant de l'entendre quitter la salle de main, revoyant sa petite tête apparaître et se rassurant car... il n'est pas mort ! Il se sent soulagé Reid, vraiment, alors quand l'autre lui demande de lui montrer sa chambre il prend la tasse qu'il a préparé pour l'autre et l'emmène sur la mezzanine qui lui sert de chambre « Nan t'inquiète, je dormais pas. » qu'il lui dit alors que ce n'est qu'un grossier mensonge ! À dire vrai il était bien dans son lit pour une fois. Mais voilà, il trouve ça tout de même bien plus important que de gérer ce pauvre petit être que de dormir. Et sans doute trop gentil, trop doux, il ne peut pas s'empêcher de sourire en le regardant se laisser tomber sur son lit, venant s'asseoir juste à côté de lui et posant la tasse sur la table de nuit, de peur de lui donner directement dans les mains vu l'attention dont il semble faire preuve « Tiens, je t'ai préparé ça. Mais fais gaffe, c'est chaud pour le moment ! » Qu'il précise en le regardant avec insistance, espérant que l'information va en effet se faire une place dans son cerveau.

Du reste... il avoue qu'il est un peu gêné Reid car il ne sait pas vraiment quoi faire. Il a déjà reçu des potes bourrés comme déjà dit. Il a déjà reçu des modèles aussi, mais eux totalement sobre et en journée. Et il a déjà fini dans des situations assez intimes avec certain, il ne le cache pas... mais après avoir bossé avec eux pendant des heures, pendant des jours et avoir pu les connaître. Là il y a ce petit gars, totalement habillé encore avec pull et manteau, et lui... qui est à moitié nu. Qu'est-ce qui est dans l'ordre de l'admissible ? Il fini finalement par se dire merde Reid, il se met à genoux sur le lit, se rapproche de ce petit ange bourré et lui retire ses couches de vêtement en trop « Te débat pas, c'est juste pour que tu sois plus à l'aise et que tu puisses te glisser sous la couette. » Il lui envoie un sourire rassurant, il a décidé de le materner un peu. Il continu de le désaper, juste ce qu'il faut, tout en continuant à lui parler, pour détourner son attention sur ce qui pourrait vite devenir gênant « J'imagine que t'es pas vraiment venu pour que je te sculpte, je me trompe ? T'avais besoin d'un point où chuter et pour le coup j'étais à côté. Je chauffe ou pas ? » Qu'il lui dit toujours avec ce même sourire radieux, totalement réveillé à présent. Il attrape alors la couette, la tire pour la passer autours de Mihail, la posant sur ses épaules et se laissant totalement attendrir par cette vision « Dure soirée ou bonne soirée ? »
Revenir en haut Aller en bas

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyVen 26 Jan - 22:34

Mihail se satisfait sans plus de question de la confirmation de Reid. S'il dit qu'il ne dormait pas c'est sûrement vrai, peu importe qu'il ne soit pas très habillé et que son lit soit chaud alors qu'il caille dans tout le reste du hangar. Il y a des heures et des degrés d'alcool pour raisonner et Mihail n'en est pas là. Du coup il pourrait se sentir encore moins embarrassé à l'idée de le déranger, mais à vrai dire il peut difficilement faire plus sans-gêne. Il est tout à son aise vautré sur le lit d'un type qu'il ne connaît pas, ses pompes envoyées valser sans vergogne, et la seule chose à laquelle il pense c'est que ça ferait du bien de pioncer pendant quelques dizaines d'heures. Enfin, à ça et au café. Il avait pas capté d'où l'idée lui venait mais y a l'odeur du café qui plane dans l'air et qui lui fait vachement envie. Il est presque touché quand Reid lui dit que la tasse qu'il a préparée est pour lui. « Woah. Merciii. » Quel mec attentionné. Y en a qui savent recevoir, il se dit en se fourrant un doigt dans le nez parce qu'il y a un truc qui gratte là-dedans. « Trop chaud. OK OK. Tu m'dis quand c'est bon. » Il est assez lucide pour savoir qu'il peut pas se faire confiance, il est pas assez lucide pour se demander s'il a raison de faire confiance à Reid.

Reste qu'il s'attendait pas à se faire déshabiller comme ça. Il fait une moue curieuse sans vraiment lever la tête quand Reid dézippe son manteau. Dis donc, on va se calmer là. Il lève un bras sans conviction pour arrêter celui de Reid mais décide de lui obéir quand il lui dit de ne pas se débattre. Il crache pas sur le confort de la couette. Alors il se laisse faire, se soulève assez pour dégager ses bras des manches de son manteau et de son hoodie et laisse Reid l'en débarrasser, puis il retombe lourdement sur la couette un peu en boule.
« Que tu me quoi ?! » il demande en se redressant sur ses coudes. Qu'il l'ausculte ? Qu'il le... Non quand même pas. Et puis ça fait tilt. « Aaah ! » Qu'il le sculpte. Ah oui, il avait encore oublié que c'est ce que fait Reid, il avait encore oublié que c'est pour ça qu'il a son adresse. Peut-être bien qu'il n'a pas seulement bu de l'alcool. En tout cas il croit pas avoir déjà été aussi bourré mais il est pas impossible qu'il se fasse la même remarque un week-end sur deux. « Oui, non, oui. Je sais plus comment t'as posé ta question putain j'sais pas. Tu chauffes grave, » il achève avec un petit haussement de sourcil avant de pouffer de rire. Il soulève son cul pour laisser Reid tirer la couette de sous lui et écarquille les yeux quand Reid le borde comme s'il jouait à la poupée. OK, pourquoi pas hein. Sauf que le jean c'est pas hyper confortable surtout avec la ceinture, alors il passe les bras sous la couette et tripote la boucle de sa ceinture pour essayer de virer ça aussi. Il entrouvre la bouche à la question de Reid. « Les deux, » il décide après un instant de réflexion. « Comme d'habitude. Au début c'cool et après t'pars en couille et tu t'retrouves... Là, tu vois. P't-être que j'vais m'faire découper en tranches, déjà qu'tu m'enveloppes comme un jambon. » Mais il a pas l'air terrorisé quand il balance sa ceinture à côté du lit. C'était pas nécessaire de l'enlever complètement mais il maîtrise pas bien ce qu'il fait, au cas où il faudrait préciser. Après ça il se débat pour essayer de libérer ses jambes du jean sous la couette, il trouve ça vachement compliqué. Alors il geint comme un gamin qu'arrive pas à attraper son doudou abandonné sur une table haute comme l'Everest, en langage codé ça veut dire « aide-moi ». « Tu faisais quoi quand j'ai sonné ? » Il demande pour faire poliment la conversation à son hôte, parce que c'est ce qui se fait, n'est-ce pas, dans ce genre de situation. Il voulait dire « frappé » mais le bon mot ne voulait pas venir alors ça fera l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyJeu 22 Mar - 19:14

Reid il devait avoir un truc... un truc qui attirait tous les gens cassés à lui pour qu'il puisse s'en occuper. Parfois il avait l'impression d'être un phare, d'être le lieu de refuge de ceux à qui il faut tendre la main. Pourtant Reid ne se trouve pas particulièrement brillant ni même doué... mais c'est plus fort que lui, il est incapable de rester impassible devant quelqu'un dans le besoin. Trop bon ou trop con il ne sait pas... mais il donne Reid, il donne autant que possible même si au final il ne reçoit que très rarement. Mais en même temps ce n'était pas ce qu'il cherchait, pas ce qu'il voulait et le simple fait d'aider les gens à aller mieux... en vrai ça l'aidait Reid, ça l'aidait à se sentir mieux lui même. Du coup ce petit ange bourré, ce garçon qu'il voulait tant sculpter occupait à présent toute son attention d'une bien autre manière, essayant de l'installer au mieux, essayant de lui apporter le réconfort et l'attention dont il semblait tant avoir besoin... ou était-ce lui qui avait besoin d'en donner à quelqu'un ? Bref ! Il le prévint pour la chaleur de la boisson qu'il lui avait préparé et avait commencé à le déshabiller, oubliant bien les codes de conduite, pour s'assurer qu'il serait au mieux, n'ayant de toute manière aucune arrière pensée, qu'importe qu'il soit magnifique et qu'en effet... mais il ne comptait absolument pas profiter de sa détresse ou de son état.

En attendant il le faisait beaucoup rire le petit Mihail ! Au moins il semblait avoir l'alcool joyeux et le voir paniquer et ne pas comprendre immédiatement ce qu'il lui disait avait de quoi faire sourire. Reid lui avait posé quelques questions aussi... c'était une idée folle au vu de comment le jeune homme peinait à assembler deux idée ! Et il ne pu s'empêcher de lâcher un rire amusé alors que ce dernier lui répondait « Hahaha, au moins t'as compris l'idée et ok je vois. » donc oui, il avait bien été la solution à une nuit quelque peu agité. Cela ne le dérangeait pas au final car encore une fois... il avait l'habitude ! Il se concentra donc sur les paroles de son invité nocturne tandis qu'il lui faisait un petit résumé de sa soirée. Il hocha simplement de la tête, connaissant bien cela Reid. Car il avait peut être l'air d'un ange comme ça, d'être doux et pur comme le plus adorable des agneaux mais Reid avait eut sa part aussi, ce genre de soirée à finir dans le même état. Car au final il en avait des choses à noyer, des choses auxquelles il ne voulait pas penser et il n'était pas rare qu'il le fasse en sortant le soir avec des amis et en se retournant la tête donc oui, il savait parfaitement de quoi il parlait. Puis il se mit à rire de nouveau face à l'inquiétude de Mihail vis à vis des intentions du blond « Hahaha, peut être bien tiens ! Mais généralement j'évite tout de même de découper mes sources d'inspiration, c'est un peu contre productif. Mais je vois, je connais ça aussi mais t'inquiète, là tu vas pouvoir te reposer, promis. »

Il y eut alors une ceinture qui vola, chose qui fit légèrement sursauter Reid il devait bien le reconnaître, puis un joli garçon en train de se débattre sous les draps et de geindre, de quoi faire rouler des yeux Reid avec un sourire. Décidément... et lui qui ne voulait pas aller trop loin tout à l'heure, il aurait sans doute mieux fait de finir le travail. Il retira donc la couette pour aider son camarade, ouvrant complètement son pantalon et commençant à le faire glisser le long de ses jambes, tentant de ne pas le déculotter au passage. Il se figea cependant un instant quand l'autre lui demanda ce qu'il faisait... il ne pouvait pas lui dire qu'il dormait, il lui avait dit le contraire. « Bah... je... pas grand chose à dire vrai. J'allais sans doute pas tarder à aller dormir. » il le faisait déjà plutôt oui. Son regard se posa alors sur les jambes de l'autre garçon... et le rouge lui monta inévitablement aux joues avant de détourner le regard, descendant du lit après avoir remonté la couette et pliant son pantalon dans un coin. Ouai bon... c'était peut être un peu difficile de tenir en place... mais bon ça... l'autre serait trop bourré pour le voir ! « Tu as besoin de quoi que ce soit avant que je te laisse dormir ? Sinon, si tu as quoi que ce soit, viens me chercher, je serais dans la mezzanine en face. » Car oui, il ne comptait pas non plus s'inviter dans le même lit, qu'importe que ce soit son lit.
Revenir en haut Aller en bas

Mihail Popescu
1 jour j'auré du poil au menton
▹ posts envoyés : 2533
▹ points : 16
▹ pseudo : Kenny
▹ crédits : miserunt (av) ; marion (aes) ; anaphore (sign)
▹ avatar : John Tuite
▹ signe particulier : L'air de se faire chier, gros frileux, des lunettes de soleil sur le nez, du vernis à ongles au majeur, une odeur de beuh et/ou de sauge qui plane autour de lui + une sale tendance à justifier ses défauts par l'astrologie (il est lion ascendant taureau, lune en bélier, et ça en dit long n'est-ce pas (non)).
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: full house
+ contacts:

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) EmptyVen 27 Avr - 14:54

S'il était tombé sur n'importe qui d'autre que Reid, il se serait sûrement fait virer depuis longtemps. Il ne serait sûrement même pas entré, en fait. Là, c'est tout le contraire, il se fait traiter comme un prince, ou plutôt comme un enfant roi, vu que Reid le borde comme un papy gâteux. Si ça continue, Mihail va lui réclamer une histoire. Il a beau être trop perché pour réaliser à quel point il dépasse les bornes depuis tout à l'heure, il est assez lucide pour se rendre compte qu'il a de la chance d'être tombé sur un type pareil. Reid est gentil. Mihail n'aime pas toujours les gens gentils, il a envie de les secouer et de leur dire d'arrêter de se laisser marcher sur les pieds, comme il a envie de secouer Anca quand elle se sacrifie pour ses frères et sœurs et oublie de prendre soin d'elle, il a envie de leur crier de s'endurcir un peu au risque de se laisser complètement oblitérer, comme sa mère. Les gens gentils finissent par s'épuiser et après ils ne servent plus à rien, ni à eux-mêmes ni à ceux qu'ils ont trop aidés par le passé. Mihail a tendance à mépriser les gens trop gentils, oui, mais il n'est pas dans cet état d'esprit ce soir. Là, ça l'arrange bien. Là, il trouve ça plutôt cool les gens gentils. « T'trop sympa, t'es mon nouveau frère j't'adopte. » C'est plus ou moins sa réponse au fait que Reid ne découpe pas ses modèles en morceaux, oui oui. Ses frères à lui, ils ne découpent peut-être personne — et encore, ça reste à prouver —, mais ils sont pas aussi sympas. Il imagine même pas la gueule de Seven s'il s'était pointé chez lui plutôt qu'ici, et d'ailleurs l'idée ne lui avait même pas traversé l'esprit jusqu'à ce qu'il prononce le mot frère. Seven, c'est définitivement pas une option. Mais Reid... « Mais faut qu'tu fasses gaffe hein, c'est un coup à t'faire parasiter. » Genre par lui, maintenant, mais c'est pas à lui qu'il pense, il a pas l'impression d'abuser lui. Même pas quand il laisse Reid aider à finir de le désaper comme s'il était son valet et que ça allait de soi.

Et puis il y a la réponse hésitante de Reid à sa question et ses joues qui virent au rouge, et Mihail en tire des conclusions, pas les bonnes, mais ça il le sait pas. Il arque les sourcils, un sourire narquois dans le coin des lèvres. « Oh je voooois. Désolé de t'avoir dérangé. » Un regard entendu et un nouveau gloussement. Une fois plus à l'aise, il rabat la couette sur lui et se redresse juste assez pour vider son mug de café encore un peu trop chaud. « Ça va aller j'crois, » il répond en se laissant retomber bien au chaud entre les draps. Il ne se retourne même pas dix fois sur le matelas comme à son habitude avant de fermer les yeux, baragouine un truc qui finit en « bonne nuit » et tombe endormi dans la seconde, l'ouragan roumain enfin apaisé.

Quand il ouvre les yeux le lendemain matin, il a pas la moindre idée d'où il se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4506-no-one-dances-quite-like-my-brothers-mihail#116785 http://thenotebook.forumactif.org/t5038-des-enfants-qui-se-tirent-a-l-horizon#129784 http://thenotebook.forumactif.org/t4547-mihail-popescu#118199 http://thenotebook.forumactif.org/t5018-instagram-mihail-popescu#129069
Contenu sponsorisé

☽ ☾

please feel free to piss in the garden (reid) Empty
MessageSujet: Re: please feel free to piss in the garden (reid)   please feel free to piss in the garden (reid) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

please feel free to piss in the garden (reid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version quinze-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES