Partagez | .
 

 On joue à l'infirmière ? Ft Felix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 945
ϟ POINTS : 34
ϟ PSEUDO : Ash
ϟ CREDITS : Ishtar - Astra - Topaz
ϟ AVATAR : Lucky Blue Smith
ϟ SIGNE PARTICULIER : Ses cheveux blonds platines, une légère cicatrice sur le front, aucun tatouage ni piercing, ses airs de dandy à la con.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Toujours open babe.
+ contacts:

MessageSujet: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Sam 21 Oct - 12:29


J'ai compris que tu voulais pas de moi pour l'instant,
mais je me force à croire qu'avec du temps tu changes d'avis
et dans mes nuits, je rêve encore que tu m'emmènes danser,
jusqu'au matin. Sur la musique, on va on vient,
on s'éloigne et on revient. Puis tu t'élances et je te tiens.
Je te retiens du bout des doigts pour te ramener contre moi.
Fauve - L'infirmière


Bon dieu. Quelle journée de merde. Il avait l'impression que le karma se jouait de lui depuis qu'il était sorti du pieu. Déjà, il y avait eu cet e-mail assassin de son client au sujet de sa dernière créa, comme quoi les couleurs ne correspondaient pas. Il avait eu envie de le buter, et il lui avait répondu sur le même ton en bloquant les accès internet du site qu'il lui avait fait pour le faire chier, en signe de gros doigt d'honneur virtuel. De toute façon il ne pouvait pas faire grand chose d'autre, son client étant situé à Los Angeles, ça faisait un peu loin pour aller déposer une crotte de Percy sur son paillasson en protestation. Mais passons, ça, c'était le matin. Le midi, il s'était rendu compte que sa bouffe dans le frigo était périmée, et qu'il avait zappé d'aller faire les courses. Lui, Wolfgang, à l'emploi du temps si bien organisé, il.avait.zappé.de.faire.les.courses. C'était inadmissible. Le seul truc potable qu'il restait à manger dans cette foutue baraque, c'était un paquet de chips et des boîtes de conserve qui étaient là depuis au moins 1 an. Il essaya de goûter un peu au poulet parce qu'il était dég de pas l'avoir cuisiner à temps. L'odeur aurait déjà du l'avertir que non, fallait pas goûter, mais il en mangea quand même une cuisse parce qu'il est un peu con. Une demie heure plus tard, il se tordait le bide sur le canap en maudissant les créateurs du poulet et des barquettes sous vide. Il se résigna à commander des sushis et à les regarder devant Pokémon pour se consoler. Il partagea un peu de saumon avec Perceval parce qu'il le soulait trop. Il avait carrément la flemme d'aller faire les courses, du coup. Avant l'heure c'était pas l'heure, après l'heure c'était plus l'heure. Il irait demain. Aujourd'hui, il avait vraiment, vraiment, vraiment pas envie. En fait c'était une de ces journées où même sortir du lit, c'est chiant. En plus il avait trop mal au bide quoi.
Il passa l'après-midi à alterner entre porno dans le pieu et film sur Netflix. Il était grave en manque de cul. Il avait besoin de voir des gens, de rencontrer des people, de tirer un coup au moins. Parce que là ça faisait quoi... 2 semaines qu'il n'avait pas baisé ? C'était chaud.
La journée atteint son paroxysme lorsque, vers 18h, il alla tranquillement fumer sa clope sur la terrasse. Ouai, quelle action vous me direz. C'était LA sortie de la journée. Et ça aurait pu s'arrêter là si moâsieur n'avait pas malencontreusement glisser sur le sol avec ses chaussettes. Et ouai mec, faut mettre des chaussons ta maman te l'a jamais dit ? Il se péta l'arcade sourcilière lorsque sa tête heurta le carrelage et un geyser de sang inonda le sol. "Et merde..." Marmonna t'il alors qu'il se redressait tant bien que mal. Encore un peu sous le choc, il regarda le liquide rouge dégouliner sur ses fringues et sur ses mains et sa respiration s'accéléra. Putain, il s'était blessé ! Il se tapota le visage à la recherche d'une éventuelle plaie et se précipita dans la salle de bain. Putain, putain, putain, putain. Il voyait même plus la couleur de sa peau. Un rire nerveux lui échappa. C'était surement rien de grave. Il se rinça le visage à plusieurs reprises, mais à chaque fois le goût du sang revenait dans sa bouche. C'est vrai que cette zone était connue pour saigner abondement. Il attrapa sa trousse de secours et chopa des compresses qu'il s'appuya sur l'arcade et maintient à grand renfort de scotch. Il avala des dolipranes en vitesse pour essayer de faire passer au maximum la douleur lancinante qui lui martelait le cerveau. Quelle journée de merde. Je vous l'avais dit. Il appela un taxi qui l'emmena aux urgences et une heure plus tard, il se retrouvait dans la salle d'attente, au milieu de gosses qui hurlaient au pied de leurs mères, de vieux qui toussaient et autres cas spéciaux. Il avait envie qu'une bombe nucléaire les tue tous. Il savait bien qu'il y avait un ordre de passage établi par priorité. Mais bordel c'était quand même pas compliqué de recoudre une arcade, si ? Il était encore un peu sonné. On lui avait filé des antidouleurs, mais il avait l'impression que combiner aux dolipranes qu'il avait pris un peu avant, ça le foutait dans le coaltar plus qu'autre chose. Et puis il avait son tas de compresses sur les genoux pour changer régulièrement au cas où une suffise pas. C'était ridicule. Il voulait juste rentrer chez lui. "Journée de merde." Il avait envie de pisser. Il posa ses compresses sur la chaise à côté de lui et chercha du regard la porte qui le mènerait vers le Saint Graal. Il se leva, fit quelques pas chancelant avant de reprendre du poils de la bête. Au moins marcher ça le réveillait un peu. Il poussa une porte qui l'éloigna de la salle d'attente, ce qui avait au moins le mérite de l'éloigner aussi des cris insupportables et du brouhaha. Il se dit d'ailleurs qu'il aurait mieux fait d'embarquer sa chaise et d'attendre carrément là. Osef de leur salle d'attente à la con. Il s'apprêtait à rejoindre les toilettes lorsqu'une silhouette familière apparue dans le couloir. Son cerveau mis quelques secondes à percuter. What mais WHAT ? Felix bossait aux urgences ? Il était en année d'étude encore, il avait le droit d'être ici ? Surement en stage ou je ne sais quoi. Le beau brun qu'il avait rencontré au café du coin, où il avait l'habitude d'aller le mardi. Ils avaient flirté pendant quelques temps avant que ce connard ne disparaisse de la circulation, malgré que Wolfgang lui avait filé son numéro, il ne l'avait pas rappelé. Quel crétin ! Il ne se rendait pas compte à quel point il lui avait fait de l'effet. Wolfgang non plus, d'ailleurs. Il ne semblait pas l'avoir remarqué et marchait au pas de course vers la salle d'attente, sans doute pour aller chercher un patient à soigner. Wolfgang se dirigea droit sur lui. Ils étaient presque côte à côte... Il pouvait presque frôler ses bouclettes... Il l'attrapa au vol par le col de sa veste blanche pour l'arrêter net et le retourner, non sans une certaine délicatesse, essayant de paraître aussi détendu que possible malgré la compresse pleine de sang qu'il maintenant de sa main gauche sur la moitié de son visage. On avait vu plus glamour quand même. Faisant enfin fasse à la superbe gueule d'ange prénommée Felix, un sourire taquin s'afficha sur ses lèvres rougies, son coeur fit un petit "boumboum" de satisfaction et il lâcha distraitement : "Alors ok, si c'est toi qui t'occupe de moi, cette journée de merde pourrait finalement se clôturer d'une manière assez intéressante." Il passa ses doigts sur les lèvres du joli brun avant de s'écarter. Quand même, c'était un lieu public, y'à des gamins ici alors on se tient bien. Il n'était même pas dans son état normal. Il était juste là à attendre qu'on le recouse, il avait trop mal au crâne pour supporter les néons et avait envie de s'arracher les yeux de la tête pour ne plus avoir cette foutue migraine. Mais voir Felix lui remontait un peu le moral. Il l'avait cherché longtemps, le bel éphèbe. Il avait quitté son taff au café et ne lui avait pas donné de nouvelles depuis, le bougre. Il méritait une punition non ? Il avait envie de le plaquer contre le mur pour capturer ses lèvres tentantes. Il n'avait décidément pas les idées très claires. Et surtout, Wolfgang savait qu'au moindre geste brusque, Felix risquait de fuir. Il semblait un animal fragile et méfiant qui ne se laissait apprivoiser que lentement. La chose tombait bien : Wolfgang avait tout son temps. "J'ignorais que tu étais là... Sous entendu : tu aurais pu me le dire avant que je le découvre moi même d'une façon aussi conne s'il te plait, si tu essayais de m'éviter c'est raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4299-hygiene-de-l-assassin http://thenotebook.forumactif.org/t4305-we-are-never-apart-wolfgang

avatar

Crédit Mutuel de Bretagne

ϟ POSTS-ENVOYES : 658
ϟ POINTS : 22
ϟ PSEUDO : deep waters.
ϟ CREDITS : (av) eriam; (sign) heartrender; (ic) BONNIE
ϟ AVATAR : darwin gray
ϟ SIGNE PARTICULIER : des constellations de grains de beauté le long de la mâchoire, des mains toujours tâchées de gouache, des yeux bleus qui vous offrent le monde et un sourire à guérir le cancer
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours open bby
+ contacts:

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Mer 25 Oct - 0:13


Men go to far greater lengths to avoid what they fear than to obtain what they desire ☾ Tu marches au pas de course dans les couloirs des urgences pour aller chercher ton prochain patient. Le service est débordé cet après-midi et t'aimerais éviter les situations trop graves, surtout qu'en tant que nouvel interne, c'est facile de remettre la faute sur toi. T'es tellement obnubilé par ta destination que tu vois pas le jeune homme dans le couloir aseptisé, le front en sang et les cheveux décolorés. Tu vois pas sa bouille si familière, ses yeux bleus son sourire contagieux. Par contre lui, il te voit, pas de souci. Il te saisit par le col, pas violemment mais ça te surprend, et tu t'immobilises en plein élan. J'aurais dû faire ce cours de self-défense proposé par l'hôpital. C'est la seule pensée sensée que t'as avant que le blond ouvre la bouche et que la connexion se fasse. Wolfgang. Putain. Mais qu'est-ce qu'il fout là ? Un coup d'œil à son arcade sourcilière suffit à répondre à ta question. Tes sourcils se froncent d'inquiétude. T'as même pas enregistré ce qu'il vient de te dire. Y a juste ses doigts chauds qui viennent courir sur tes lèvres et qui repartent aussitôt, laissant derrière eux des électrochocs infimes, des décharges à peine présentes. Tu refoules l'envie de te passer tes propres doigts sur les lèvres pour vérifier que t'as pas rêver. T'es sonné Felix, tu sais même pas quoi lui répondre. C'est trop soudain trop violent. T'as pas été prévenu, merci de revenir plus tard, trois heures minimum pour digérer deux heures maximum pour trouver une réplique. Tu comprends qu'il a besoin d'une explication, mais t'es pas du genre à en donner, t'es trop secret trop renfermé, il devra se contenter d'excuses bidon. « Je... Pardon. » Je pensais pas te revoir. « Merde, tu saignes quand même pas mal. Allez viens, je te prends en consultation. T'as de la chance d'avoir grugé tous les autres. » Tu tournes les talons en essayant de cacher ta gêne devant cette situation incongrue. Ca fait pas très pro.


Dernière édition par Felix Hart le Mar 14 Nov - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3719-felix-no-vacancy http://thenotebook.forumactif.org/t3773-felix-give-me-love http://thenotebook.forumactif.org/t3811-felix-hart http://thenotebook.forumactif.org/t3810-felix-hart-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 945
ϟ POINTS : 34
ϟ PSEUDO : Ash
ϟ CREDITS : Ishtar - Astra - Topaz
ϟ AVATAR : Lucky Blue Smith
ϟ SIGNE PARTICULIER : Ses cheveux blonds platines, une légère cicatrice sur le front, aucun tatouage ni piercing, ses airs de dandy à la con.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Toujours open babe.
+ contacts:

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Mer 25 Oct - 10:30

Wolfgang observe Felix. Immobile, ce dernier ne dit rien, ne fait rien. Il ne bouge pas, en plein bug. Il a presque envie de passer sa main devant son visage pour voir si ce dernier réagit. Ground control to Major Tom. Les secondes s’étirent et un malaise commence à pointer quand enfin il marmonne « Je…. Pardon. » Non. Ce n’est pas suffisant. Et c’est étrange d’ailleurs que ça ne lui suffise pas. D’ordinaire ça lui aurait suffi. Après tout ce n’était qu’un mec rencontré dans un café.  Pourquoi avait-il donc tant d’amertume dans la bouche quand il songeait au fait qu’il ne l’avait pas rappelé ? C’était frustrant. « Merde, tu saignes quand même pas mal. Allez viens, je te prends en consultation. T'as de la chance d'avoir grugé tous les autres. » De la chance, vraiment ? On pouvait appeler chance le fait qu’il lui soit tombé dessus ? Il ne savait pas trop. Il avait l’impression de surgir dans une erreur de casting. Il ne savait pas qui des deux était le plus surpris de voir l’autre. Le plus gêné sans doute était Felix. Wolfgang après tout, il avait rien fait. Il voulait juste grappiller un peu de son attention. C’était presque un jeu, et pour le moment il avait perdu la première manche. Sans même lui laisser le temps de dire oui ou non, Felix lui tourna le dos et se barra. Bon, de toute façon c’était cool, il allait s’occuper de lui. Après tout, c’était ce qu’il voulait. « Oh oui docteur faîtes-moi une piqure et examinez moi sur votre lit… » Lâcha t-il d’une voix amusée alors qu’il suivait Felix, profitant de la vision de son dos pour imaginer ses courbes. Il était trop à l’ouest, c’était chiant. Il avait la bouche pâteuse, un arrière-goût de sang. Les yeux un peu vitreux, le cerveau un peu ralenti. Seul son cœur semblait fonctionner normalement. Un peu vite même. Merde à la fin. Il voulait des explications bordel de chiottes ! « Felix je t’excuse pas hin. » Ils entrèrent dans le cabinet de consultation de ce dernier au moment où Wolfgang terminait sa phrase et il referma la porte derrière lui avec un brin de violence refoulée, se demandant encore pourquoi il se sentait si désappointé devant l’ignorance évidente de son interlocuteur. Il se rapprocha de nouveau du jeune médecin avec la démarche d’un serpent, semblant se couler vers lui pour l’enserrer contre son bureau. Il était vulnérable ici, sur son lieu de travail. Il semblait à Wolfgang qu’il avait une once de pouvoir supplémentaire sur lui. Ou peut-être pas. En fait, il ne distinguait plus vraiment la fiction de la réalité. S’imaginait-il qu’il collait Felix ou bien le faisait-il vraiment ? Bof. On s’en fout au fond. C’était le putain de médoc qui était beaucoup trop fort. « T’as besoin que je me déshabille pour m’ausculter ? ça me dérange pas du tout... » Murmura-t-il alors qu’il faisait mine de commencer à dégrafer son jean. Boulet. Ferme ta gueule Wolfgang. T’as juste besoin d’une bonne claque dans la tronche et qu’on te recouse l’arcade, et après tu rentreras chez toi avec des coups de pieds au cul. Ferme ta gueule parce que tu vas allé trop loin, et tu le regretteras, et puis demain tu te réveilleras t'auras l'impression d'avoir une gueule de bois, et tu te supporteras pas. Il s'arrêta pour regarder Felix dans les yeux et demander, très sérieusement : « Sans déconner pourquoi tu m'as pas rappelé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4299-hygiene-de-l-assassin http://thenotebook.forumactif.org/t4305-we-are-never-apart-wolfgang

avatar

Crédit Mutuel de Bretagne

ϟ POSTS-ENVOYES : 658
ϟ POINTS : 22
ϟ PSEUDO : deep waters.
ϟ CREDITS : (av) eriam; (sign) heartrender; (ic) BONNIE
ϟ AVATAR : darwin gray
ϟ SIGNE PARTICULIER : des constellations de grains de beauté le long de la mâchoire, des mains toujours tâchées de gouache, des yeux bleus qui vous offrent le monde et un sourire à guérir le cancer
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours open bby
+ contacts:

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Jeu 16 Nov - 19:07


Men go to far greater lengths to avoid what they fear than to obtain what they desire ☾ T'ouvres la porte d'une salle d'examen et le laisse entrer à ta suite, sans relever la phrase qu'il a lâchée dans le couloir. Tu sais plus où te mettre, t'oses pas le regarder, tu sens le rouge te monter aux joues. Putain. Tu pries pour que cet examen soit rapide, vite fait bien fait, et que ce malaise se dissipe le plus rapidement possible. « Felix je t’excuse pas hin. » Raté. Tu te retournes vers lui, les mains dans les poches les yeux dans les siens. « Je cherchais pas à m'excuser, Wolfgang. » Mais le grand blond a l'air de s'en foutre, ego blessé cœur brisé fierté malmenée, il avance vers toi, et tu sais que rien de bon ne peut venir de son attitude de prédateur. Tu recules par réflexe, mais ton pied bute contre le coin du lit, et tu te retrouves piégé. « T’as besoin que je me déshabille pour m’ausculter ? ça me dérange pas du tout... » Tu fronces les sourcils et tu le repousses, pas violemment, juste assez pour qu'il comprenne que t'as pas envie de ça. Que t'as pas envie de lui. « Non, j'ai juste besoin que tu t'allonges et que t'arrêtes de faire le guignol pour que je puisse m'occuper de toi et te renvoyer chez toi au plus vite. » Tu le fusilles du regard jusqu'à ce qu'il finisse par avouer ce qu'il a vraiment sur le cœur, ce qu'il veut vraiment dire depuis le début, derrière l'agressivité retenue la séduction bipolaire. « Sans déconner pourquoi tu m'as pas rappelé ? » Tu soupires, l'impatience qui commence à bouillonner dans tes veines et le regard qui fuit. T'aimerais être ailleurs faire quelque chose d'utile sauver des vies, au lieu de quoi tu rends des comptes à un ancien flirt. « Parce que j'ai eu une vie très remplie, entre la fac, l'hôpital, la coloc et mes problèmes persos, j'avais pas de temps à accorder à ce genre de choses et j'suis désolé si ça a pu te blesser. Maintenant allonge-toi s'te plaît, les urgences sont débordées, si je pouvais finir rapidement de t'examiner et te recoudre ça serait top. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3719-felix-no-vacancy http://thenotebook.forumactif.org/t3773-felix-give-me-love http://thenotebook.forumactif.org/t3811-felix-hart http://thenotebook.forumactif.org/t3810-felix-hart-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 945
ϟ POINTS : 34
ϟ PSEUDO : Ash
ϟ CREDITS : Ishtar - Astra - Topaz
ϟ AVATAR : Lucky Blue Smith
ϟ SIGNE PARTICULIER : Ses cheveux blonds platines, une légère cicatrice sur le front, aucun tatouage ni piercing, ses airs de dandy à la con.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Toujours open babe.
+ contacts:

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Dim 19 Nov - 0:15

Le soupire que lâcha Félix n'augurait rien de bon. Wolfgang se renfrogna. Il était chiant ce mec, a être super chaud un jour et hyper froid le lendemain. Enfin façon de parler, parce que ça faisait un bail qu'il avait pas eu de nouvelles, mais les dernières fois où ils s'étaient croisés avaient été plutôt cool non ? Pourquoi affichait-il une mine si désobligée alors que Wolf venait de lui avouer à quel point ça le faisait chier de ne plus avoir de contact avec lui ? « « Parce que j'ai eu une vie très remplie, entre la fac, l'hôpital, la coloc et mes problèmes persos, j'avais pas de temps à accorder à ce genre de choses et j'suis désolé si ça a pu te blesser. Maintenant allonge-toi s'te plaît, les urgences sont débordées, si je pouvais finir rapidement de t'examiner et te recoudre ça serait top. » Oh moâsieur avait une vie bien remplie ? Moâsieur avait pas eu le temps de répondre à un putain de sms ? Cette réponse acheva de mettre Wolfgang en rogne. Il s'installa sur le lit et tourna son visage afin que Félix puisse le recoudre, comme il le lui avait demandé. Le sourire qu'il affichait quelques instants plus tôt avait disparu pour laisser place à un visage fermé. Malgré l'effet que les médicaments avaient sur lui, il avait encore assez d'esprit pour se dire que Félix était un connard. Y'avait quoi bordel ? C'était relou. Il savait pas quoi dire, ni quoi faire. Il avait peur de lâcher une énième connerie si jamais il l'ouvrait plus, pourtant, il en avait encore, des trucs à balancer. Il aurait bien aimé avoir le courage d'expliquer à Félix que ça lui avait fait un truc, quand même, de le revoir. Mais il ne l'avait pas, et puis de toute manière il avait peur que le joli brun se braque encore plus. C'était con quand même. Il finit néanmoins par marmonner calmement : « Désolé. » Sérieusement si c'était pour flirter et se faire larguer comme un déchet non  merci. La plupart du temps, c'était comme ça, d'un côté comme de l'autre, mais là Wolfgang n'avait tout simplement pas envie. Y'avait un truc, une chose, une sensation. Déjà que se faire recoudre était pas le truc le plus agréable de la terre, mais si en plus il devait supporter les excuses bidons de son bel infirmier... Il est clair que Wolf, lui, n'avait pas une vie aussi bien remplie, hin... il avait un taff lui aussi quand même, il passait pas ses journées à se tourner les pouces. Mais récemment, il avait quand même passer un certains temps à penser à lui, y'avait moyen qu'il le prenne en compte ou pas ? Ok, il avait un comportement pas hyper facile lui non plus en cet instant, parce qu'il était à deux doigts de faire une overdose de paracétamol là (ça existe ça ?), mais quand même, merde. « Et tu l'auras quand le temps du coup ? » Lâcha t'il d'une petite voix presque timide. A peine avait-il eu le temps de prononcer ces mots que déjà il les regrettait. Il allait se faire encore rembarrer, putain. Quel con. « Enfin je veux dire... pas le temps ça veut dire pas le temps du tout ou peut-être plus tard ? » Tenta t'il de se corriger en détournant les yeux pour essayer de ne pas croiser ceux de Félix et avoir encore une fois envie de lui rouler la pelle du siècle. C'était gênant, bordel. Il voulait pas non plus avoir l'air d'un gros boulet. Enfin pour ça c'était peut-être trop tard. Il en savait rien. Il voulait juste que Félix redevienne comme avant, comme cet été. C'était trop demandé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4299-hygiene-de-l-assassin http://thenotebook.forumactif.org/t4305-we-are-never-apart-wolfgang

avatar

Crédit Mutuel de Bretagne

ϟ POSTS-ENVOYES : 658
ϟ POINTS : 22
ϟ PSEUDO : deep waters.
ϟ CREDITS : (av) eriam; (sign) heartrender; (ic) BONNIE
ϟ AVATAR : darwin gray
ϟ SIGNE PARTICULIER : des constellations de grains de beauté le long de la mâchoire, des mains toujours tâchées de gouache, des yeux bleus qui vous offrent le monde et un sourire à guérir le cancer
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: toujours open bby
+ contacts:

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    Hier à 22:33


Men go to far greater lengths to avoid what they fear than to obtain what they desire ☾ Ta tirade semble lui clouer le bec. Son visage se referme comme une porte de prison et il se contente de tourner la tête pour que tu puisses t'atteler à la tâche de le recoudre. T'hésites entre être soulagé ou vouloir te baffer. Ca te ressemble pas d'être comme ça. D'être méchant. Gratuitement en plus. Mais t'as juste pas la patience, pas l'envie de te battre avec ça. T'as déjà assez de problèmes sans avoir un mec collé aux basques. Au moins ton discours a eu le mérite d'être clair. Tu lui passes une compresse désinfectante lui fais les soins nécessaires sors l'aiguille et commence à piquer, méthodiquement. Rentrer l'aiguille, la faire glisser, la ressortir, nouer une fois deux fois trois fois, couper le fil. Et tu recommences. Décidément, il s'est pas raté. « Désolé. » L'aiguille reste en suspens à quelques centimètres de la peau et tu lui jettes un regard interloqué. Tu soupires et reprends ton travail. « Non, c'est moi qui suis désolé. J'aurais jamais dû réagir comme ça. J'suis crevé, je fais des semaines de soixante heures, je sais que ça excuse rien mais... ça joue. » C'est vrai. C'est pas une excuse, mais c'est vrai. Ton boulot à l'hosto c'est toute ta vie, c'est ta passion ta raison de vivre et tu comptes pas tes heures. Mais en tant qu'interne, on te fait bosser comme un dingue, apprendre des cours et réviser des exams, traiter des patients et gérer des chirurgies, aider aux urgences et faire des gardes de nuit. C'est exténuant. T'as besoin de vacances. « Et tu l'auras quand le temps du coup ? Enfin je veux dire... pas le temps ça veut dire pas le temps du tout ou peut-être plus tard ? » Ton corps se tend et tu finis rapidement le dernier point, prenant le temps de lui mettre un pansement avant de te reculer sur ton tabouret, mains dans les poches et yeux bleus sur son visage pâle. « Tu lâches jamais l'affaire hein ? » Tu secoues la tête, un léger sourire aux lèvres devant sa ténacité, parce qu'il te rappelle ton petit frère toujours si obstiné. « Je sais pas Wolf, je sais vraiment pas. J'ai pas le temps de me lancer dans une relation là. J'suis même pas sûr d'en avoir envie. J'arrive pas à oublier... quelqu'un. » River.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3719-felix-no-vacancy http://thenotebook.forumactif.org/t3773-felix-give-me-love http://thenotebook.forumactif.org/t3811-felix-hart http://thenotebook.forumactif.org/t3810-felix-hart-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: On joue à l'infirmière ? Ft Felix.    

Revenir en haut Aller en bas
 

On joue à l'infirmière ? Ft Felix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» groupe d'infirmières
» Joue de boeuf aux épices, carottes et raisins
» elle joue à la victime...
» On joue au chat et a la souris? [ Calliope
» livre "tout se joue avant 6 ans"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: tybee island :: st. joseph's hospital-


team animation

team speed-dating

team stalkage