Partagez
 

 I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyMer 27 Sep - 15:50

Nemo est un égoïste. Du plus loin qu’il s’en souvienne, il n’a jamais aimé partager. Il doute que les gens aiment réellement partager, mais c’est une autre histoire. Nemo est un égoïste qui s’assume. Petit, déjà, il s’enfonçait la dernière part de gâteau tout entière dans le fond du gosier, quand bien même ça gâchait le plaisir du goût, quand bien même il n’en avait pas envie, juste par pure pulsion égoïste, pure provocation. Ce n’est pas tellement qu’il ait été mal éduqué, quoiqu’on en dise, bien qu’il ait passé sa vie à cracher sur l’éducation académique dont on écope avec deux professeurs pour parents. Non, dans son cas, c’est plutôt un trait de caractère qui a toujours été là, qui sera toujours là. Jusqu’à ce qu’il meure, du moins, et, dans cette perspective seulement, il espère que le toujours ne restera pas littéral. Nemo est un égoïste, et cela explique pourquoi il aime tant boire en solitaire. Beaucoup de gens vous diront que c’est déprimant, que ce n’est qu’une pratique d’alcoolique et de dépressif. Il ne peut pas tellement réfuter cela, son tas d’ordonnances et le château de flacons orange-infâme qu’il s’emploie à bâtir en témoignent. Il n’essaye pas de réfuter. Nemo ne s’est jamais intéressé à ce que pense le commun des mortels de son existence. Lui, il sait, mieux que quiconque, pourquoi il boit seul. La raison est logique, limpide, d’une simplicité enfantine : ça fait plus de vodka pour lui.

Nemo est passablement saoul quand il sort de chez lui pour se racheter une bouteille. Peu importe, c’est son jour de congé, pour une fois qu’il ne va pas au boulot en s’étant enfilé cinq shots pour tenir. Ça doit être ses gènes roux – même si non-irlandais – qui remontent, parce qu’il ne titube pas, articule parfaitement pour agresser le vendeur et ressort avec la bouteille convoitée, sans même s’être trompé d’étiquette. L’atmosphère est toujours lourde d’une journée trop ensoleillée, moite et pesante, et retourner dans son appartement à peine aéré lui donne une vague nausée. Il dévisse le bouchon, s’abreuve correctement sans se soucier d’ivresse sur la voie publique. D’un œil hasardeux, il scrute les escaliers de secours des immeubles du coin, en déniche un qui n’est pas relevé et grimpe agilement jusqu’en haut. Plus qu’un égoïste, Nemo est un solitaire. Il aime se promener seul, explorer seul, boire seul. Il aime ne pas devoir raconter tout ça à quelqu’un, il aime ne pas devoir confier ses opinions sur le coucher de soleil à quelqu’un, il aime marcher seul sur le rebord d’un toit et prétendre qu’il n’y a que lui dans le monde. Un monde sans personne. C’est pour ça qu’il aime tant l’idée d’être mort. Et s’il devait parler du soleil, il dirait qu’il espère qu’il ne se relèvera pas le lendemain, qu’il implosera et engloutira la planète, qu’il le laissera crever, cette fois.

Il joue les équilibristes, sur son bord de toiture. Il n’a jamais eu le vertige, Nemo, et voir flou ne lui permet pas d’avoir une grande notion des hauteurs. Il balance la bouteille dans le vide, pour voir s’il peut calculer la longueur de la chute en fonction des secondes avant les éclats de verre sur le pavé. Eclats de verre, éclats de voix. Nemo rit, les gens ont l’air si petits, d’en haut. Il pourrait les écraser d’un pied, s’il le voulait.


Dernière édition par Nemo Hornigold le Sam 28 Oct - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyMar 17 Oct - 15:50

Je m'baladais sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnu... Et TCHINK ! Cacophonie de verre brisé, d'aboiements paniqués et de protestations juste derrière moi, j'enlève mon casque de mes oreilles — la réduction de bruit n'est vraiment pas terrible, vivement que je puisse m'en acheter un plus performant même si ça veut aussi dire au prix plus exorbitant — et je me retourne sur la cause de tout ce bazar. Apparemment, une bouteille de verre a volé depuis un étage ou du toit d'un des immeubles d'à côté et est passée à deux doigts d'assommer un chien minuscule, un de ceux avec une houppette attachée sur la tête pour dégager ses poils de ses yeux, comme je le vois sur les petites filles des fois. Accessoirement, à deux secondes près, c'est sur ma tête qu'elle aurait atterri. C'est pas que ma vie vaut plus que celle d'un chien mais quand même, ça fait réfléchir. Je lève les yeux, comme une bonne partie des passants pris au dépourvu, à la recherche du coupable. Il y a un homme qui en enguirlande un autre penché à sa fenêtre, mais je ne vois pas pourquoi le suspect aurait pointé son nez dehors avec une bière à la main immédiatement après avoir risqué de tuer quelqu'un. Et puis ce n'est pas une bouteille de bière qui est éclatée par terre, je pense que c'était du rhum ou de la vodka ou un autre alcool blanc. Je grimace en la regardant qui gît là, ça me rappelle les premières beuveries avec les autres jeunes amish d'Hazelton, mes cousins, Emma... Je secoue la tête et je relève les yeux sur les fenêtres du même immeuble, et puis plus haut, jusqu'au toit. Je mets du temps avant d'être sûr de ce que je vois, mais c'est bien ça, la silhouette qui se découpe à peine contre le ciel déjà sombre, un type qui semble jouer à l'équilibriste au bord du toit.

Je le regarde un moment et puis, tout à coup, je sens mon cœur se serrer. Je mets un moment à comprendre pourquoi, ou pourquoi j'ai une boule qui se forme dans la gorge. Et puis ça fait tilt. J'ai peur. J'ai l'impression que le type va sauter. Personne d'autre n'a l'air de l'avoir remarqué et je préfère ne pas attirer l'attention de tout le monde sur lui. On ne sait jamais, ça pourrait le faire paniquer ou l’encourager à sauter, soit parce qu'il ne penserait plus clairement et aurait envie de partir avec éclat sous les yeux d'un public ébahi, soit parce qu'il aurait peur qu'on l'accuse de tentative d'assassinat de Yorkshire Terrier... J'en sais rien, mais j'ai peur, alors je me précipite sur la porte de l'immeuble et je sonne à plusieurs sonnettes jusqu'à ce que quelqu'un m'ouvre sans rien demander. J'entre et je monte les marches deux par deux jusqu'à arriver devant la lourde porte métallique qui doit donner sur le toit. Je n'ai même pas pensé à l'ascenseur. Je n'ai pas non plus pensé qu'il fallait sans doute une clé pour ouvrir cette porte. Dans le doute, j'essaie quand même la poignée. Je fais un peu de boucan parce qu'elle est un peu lâche, donc difficile à ouvrir, mais elle n'est pas verrouillée et elle finit par céder. Ma discrétion ne sert plus à rien mais j'avance quand même lentement sur le toit pour ne pas effrayer le grand échalas qui prend la bordure pour une poutre. « Fais attention, tu vas tomber. T'as de la chance, t'as tué personne. » Au cas où ça l'inquiétait. Mais il n'a pas l'air inquiet, lui, et moi, je le suis d'autant plus à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptySam 28 Oct - 23:52

Des fourmis. Des putain de fourmis qui grouillent sous ses pieds, qui évitent l’obstacle qu’on vient de jeter devant elles et poursuivent leur trajectoire en file indienne bien ordonnée. Ça lui rappelle quand il jouait avec une loupe, gamin, à cramer les petites bêtes qui avaient le malheur de passer par son jardin. Il aime ça, les fourmis, pourtant, il s’est toujours dit que ce serait une mort sympathiquement originale de se faire bouffer par une colonie de fourmis. Il danse presque sur la corniche, Nemo, un pied dans le vide, puis l’autre, le danger tout près, tangible, le cœur qui bat plus vite et qui le rend euphorique. Il se marre toujours, s’arrête un instant pour regarder en bas. Il y a un visage levé vers lui, parmi les passants qui s’offusquent et s’engueulent avec les gens au balcon, sous lui, semble-t-il. Il le regarde en retour, la tache blanche trop floue qui a vraiment l’air de le fixer, il lui sourit, trop grand, trop fort, n’a pas le temps de lui faire signe avant qu’elle disparaisse. Où ? Il n’en sait trop rien, il a pas réussi à le suivre des yeux, il s’en fout. Il se dit seulement qu’il boirait bien encore un peu, siffler une autre bouteille à lui tout seul, ça lui poserait pas de problème là, tout d’suite. Puis y’a la porte du toit qui s’ébranle, la poignée qu’on malmène et Nemo se retourne sur son rebord pour y faire face, histoire d’accueillir le visiteur comme il se doit. Il écarte les bras, pour que ce soit plus théâtral, manque de lancer un tada mais se contente d’un sourire stupide en examinant son compagnon de jeu, un type maigrichon avec un look de hippie qui lui signale qu’il n’a tué personne. Dommage, il espérait au moins avoir chopé la boule de poil, à défaut d’avoir fait un strike. « Sympa le déguisement, c’est pour Halloween ? » qu’il lâche, le toisant de haut en bas puis de bas en haut pour bien lui faire comprendre qu’il cause de sa tenue passée de mode. Non pas que Nemo soit très pointu là-dessus, moins il est tendance et mieux il se porte, mais le mec semble carrément sorti d’un autre âge, avec ses cheveux longs et sa dégaine de paysan.

Il attend pas longtemps avant de lancer des « Oh. Oh. OH. », penché légèrement en arrière, à agiter les bras comme s’il allait bel et bien tomber, à brasser du vent avec la mine du gars qui craint trop pour sa vie. « J’déconne. T’aurais vu ta gueule. Priceless. » Il arrête son cinéma, recommence à déambuler sur la bordure en ricanant, funambule qui a trop l’habitude de prétendre que sa vie ne tient pas à un fil. Il aime bien être bourré, Nemo, ça lui évite de trop penser à ce qui va pas, au fait d’être toujours en vie après trop de tentatives de suicide. Il marche toujours sur la brèche, y’a pas grand-chose qui le retient de tomber dans le gouffre, mais il n’y tombe jamais, bizarrement. Il aime être vivant quand il frôle la mort, aussi, quand son corps menace de s’écraser contre l’asphalte, le danger tout proche, le calme plat alors qu’il devrait crever sous l’effet de l’adrénaline. Il se sent serein, dans ces moments-là, il atteint un état de plénitude qui peut pas exister chez lui sans ça, y’a que la presque mort qui lui donne ce sentiment, cette impression d’accomplissement, d’être à sa place, sans devoir être désolé de l’être. Il n’est pas à sa place dans sa propre vie, Nemo, parce qu’il ne devrait pas être là, il devrait pas être encore là. « Vu qu’t’es venu les mains vides à ma petite fête, tu dois relever un défi. » Il tend la main, toutes dents dehors, sourire carnassier prêt à détruire tout ce qui passe sous les ongles. « Je saute pas si tu montes ici avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyDim 3 Déc - 17:31

Quand j'arrive sur le toit, il se retourne pour me faire face, les bras écartés comme s'il se prenait pour un artiste de cirque et moi son public, qu'il accueille avec un drôle de sourire aux lèvres. Je ne sais pas s'il espérait me blesser avec sa réflexion sur mon style vestimentaire, c'est le moindre de mes soucis pour l'instant. Pourtant j'y prête assez attention pour me dire que, si je fêtais Halloween, je préférerais un déguisement effrayant parce que c'est bien l'intérêt, à la base, non ? Lui, il fait plus peur que moi. Il a les joues creuses, les pommettes saillantes et les traits tirés. C'est sûrement l'alcool. Ou la fatigue, ou la déprime. S'il est à deux doigts de sauter, il n'a pas dû passer de bonnes nuits récemment. En plus il est roux et c'est la couleur des sorcières, de ceux qui ont vendu leur âme au diable. Il n'a pas vraiment besoin de se déguiser lui. Il fait l'imbécile sur le rebord du toit et tout à coup je le vois mouliner des bras. « Oh. Oh. OH.» Je bondis en avant en criant « NON ! » et il se marre. « J’déconne. T’aurais vu ta gueule. Priceless. » Je le fixe, les yeux ronds et l'estomac dans la gorge, avant de secouer doucement la tête. Je n'en reviens pas. J'en viens à me demander s'il est vraiment au bord du suicide ou s'il a juste envie de se moquer de moi, mais quoiqu'il en soit il est ivre et sera en danger tant qu'il ne sera pas descendu de son perchoir. Il a une autre idée en tête pourtant.

« Vu qu’t’es venu les mains vides à ma petite fête, tu dois relever un défi. Je saute pas si tu montes ici avec moi. » S'il n'y a que ça, je veux bien lui offrir un verre de plus, moi. Au moins ça le ferait peut-être dormir. Je lâche un soupir et j'avance vers le rebord. Je n'ai pas envie d'attraper sa main pour monter, c'est la meilleure idée pour nous déséquilibrer tous les deux. Un pied puis l'autre, c'est aussi facile que marcher. « Voilà, maintenant, tu peux plus sauter. Et après, on va rester comme ça ? » Je ne sais pas ce qu'il imaginait, que j'aurais peur peut-être, que j'hésiterais, mais j'ai passé une bonne partie de ma vie perché sur des toits — beaucoup moins hauts que celui-ci, d'accord. Petit, je grimpais parfois sur le toit de la grange ou de la maison pour me cacher, et ensuite j'ai appris la charpente, à marcher de poutre en poutre comme un gymnaste. J'ai de l'équilibre et je n'ai pas peur du vide. Je jette un regard au trottoir où sont encore rassemblés quelques passants aveugles à ce qui se passe dans les hauteurs, puis je le regarde lui. Comme ça, c'est plus simple d'oublier la chute mortelle qui pourrait m'attendre en cas de faux pas. J'observe la distance entre nous. S'il fait mine de sauter, je suis assez proche pour le rattraper, mais je ne sais absolument pas si j'arriverai à le tirer en arrière avec moi. L'inverse est plus probable parce qu'il est plus grand — vraiment plus grand —, donc sans doute plus lourd même s'il est maigre, et avec l'impulsion... « Tu comptais vraiment sauter ? » J'ai bien fait de lever la tête. « Je l'ai déjà envisagé aussi. » Ce n'est pas tout à fait vrai mais j'ai déjà été assez désespéré pour comprendre comment on peut en arriver à l'envisager, même si c'est un péché. De toute façon, je ne compte plus mes péchés.


Dernière édition par Ezra Stoltzfus le Dim 21 Jan - 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyDim 17 Déc - 21:55

Il a plus de couilles que c’qu’il pensait, le chevelu, à grimper sur le rebord sans broncher, sans essayer de négocier une autre manière de l’empêcher d’sauter. Il semble pas avoir le vertige, il est même plus assuré que lui quand il le rejoint, foutu équilibriste. Il est déçu, Nemo, le sourire qui s’est éteint instantanément pour laisser place à sa mine blasée habituelle, alors qu’il toise l’autre qui lui demande s’ils vont rester comme ça. Pourquoi pas ? Ça n’a pas l’air de le déranger, et Nemo il aime bien le vide, sentir le danger tout proche, à un pied de travers de la chute sur le trottoir, corps disloqué et crâne fracassé, parce que la tête est plus lourde, c’est si agréable, comme pensée. Il fait un pas en arrière, funambule qui titube et reste miraculeusement en équilibre. « T’es pas drôle », qu’il lance à son invité en le pointant difficilement du doigt – y’en a deux ou quoi ? –, les mots à moitié mâchonnés parce qu’il a oublié comment on faisait pour parler. C’est une moue boudeuse qu’il offre à son interlocuteur à présent. « T’as qu’à descendre, moi j’reste en haut. La vue est belle, d’ici, j’vois presque ma mort. » Il baisse la tête vers le bas, pas du tout troublé par la sensation de vertige, sans doute atténuée par son litre de vodka dans le sang. Puis y’a la question qui tombe, le cynisme qui lui colle à la peau refait surface instantanément tandis qu’il s’esclaffe, presque au bord du fou rire, de plus en plus chancelant. « Non si j’saute j’vais me retrouver à l’hosto avec les bras et les jambes cassés, mais bien en vie et j’pourrai plus baiser. On peut parier s’tu veux ? » Il se penche en avant, inconscient ou trop conscient, justement, du sort qui l’attend, puis se redresse pour la fixer à nouveau, droit dans les yeux, un pied qui pend dans le vide. Et il se pète la gueule par terre. Simplement pas du côté qu’il espérait. « Putain », il se roule sur le toit pour se remettre dans une position un peu décente, observe son poignet qui a amorti sa chute avec une attention toute neuve. Il lui paraît pas dans le bon axe tout à coup. « Waaaah, ça fait mal. » Et il repart dans un rire de dément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyDim 21 Jan - 21:20

« MAIS FAIS ATTENTION IMBÉCILE ! »
Je ne voulais pas l'insulter mais c'est sorti tout seul. Il vient de me coller la peur de ma vie. Pour sa vie. Il s'est passé tellement de choses en même temps derrière mes côtes que je n'ai rien suivi, je pense que mes poumons ont explosé et que mon cœur s'est liquéfié dans mes intestins, quelque chose dans ces eaux-là. Je me laisse retomber sur le toit en poussant un soupir de soulagement ou d'exaspération, c'est confus. Le fait que l'ivrogne roux ait basculé du bon côté du rebord est bien la preuve que Dieu est miséricordieux. Finalement je n'ai pas eu le temps de réagir, si ça n'avait tenu qu'à moi il aurait pu finir écrasé tout en bas. Je déglutis difficilement en y pensant. Il a failli mourir. Il a failli mourir juste sous mes yeux et je n'aurais rien pu faire pour l'en empêcher. Il aurait pu tuer quelqu'un en lui tombant dessus. Il aurait fini écrabouillé au pied de l'immeuble, éclaté sur le trottoir comme sa bouteille de vodka et les passants éclaboussés par son sang. Merci mon Dieu merci mon Dieu merci mon Dieu.

J'en oublierais presque tout ce qu'il a dit avant, j'en oublierais presque son histoire de contemplation de sa propre mort et son pari. Non non, mon garçon, tu aurais bien fini en bouillie si tu avais sauté. Je veux bien parier. Non, qu'est-ce que je raconte ? Bien sûr que je ne veux pas parier là-dessus.

Il est mort de rire mais son poignet et son bras forment un angle anormal et ça me retourne encore l'estomac. Il va finir par réussir à me faire vomir. « Tu... Tu peux bouger ta main ? Ne force pas. » J'insiste bien là-dessus parce que dans son état il pourrait croire qu'il est capable de bouger sa main sans se faire mal alors que non. Je doute fortement qu'il puisse, moi, ou alors il est très souple. Il ne me donne pas l'impression d'être souple, il m'a plutôt l'air d'un assemblage de grandes tiges rigides et cassantes comme du bois sec. « Je crois qu'il va falloir t'emmener aux urgences... Mais tu vas te laisser faire ? » Le ton de ma question trahit mon manque de conviction mais je crois que ça ne changerait rien avec ce type. « On peut t'acheter une autre bouteille pour la route, » je propose en haussant les épaules. C'est la meilleure idée qui me vienne à l'esprit pour le faire bouger de là.
Revenir en haut Aller en bas

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyDim 28 Jan - 19:20

Il entend son rire comme si ce n’était pas lui qui riait, comme s’il était si loin de lui-même à cause de dame vodka qu’il n’est même plus capable de contrôler son corps. Et c’est à ça que ressemble son rire, à une réaction incontrôlée et incontrôlable au cri d’effroi de l’autre garçon et à la douleur lancinante qui se répand dans tout son bras droit. Il se calme un peu, pouffe encore quelques secondes en observant l’état étrange de son avant-bras. Qui commence déjà à rougir et à gonfler gentiment. C’est drôle, il pense, en trouvant que ce serait sympa d’avoir mal comme ça plus souvent, au point d’avoir envie de se rouler par terre. Il n’est pas sûr que ce soit la douleur et pas l’ivresse qui lui donne envie de se rouler par terre, cela dit. Il faudra qu’il suggère à Alice de lui péter quelque chose, la prochaine fois qu’il sera sobre, juste pour voir. Il relève les yeux vers le jeune homme aux cheveux longs comme s’il venait de se rappeler son existence, les sourcils légèrement froncés l’air de ne plus trop savoir comment il est arrivé là. Il lui demande s’il peut bouger sa main. Il force, contrairement à ce qu’on vient de lui conseiller, parvient à peine à bouger la main en gémissant exagérément. En vérité, l’alcool dans son sang doit pas mal atténuer sa souffrance. Il finit par le recaler dans le bon axe avec sa main valide, et il se roule vraiment par terre, cette fois, en poussant un hurlement entre le rire et le cri de douleur. Il repense aux paroles du mec juste avant qu’il fasse sa connerie, il veut pas aller aux urgences. « Je veux pas aller aux urgences », il répète, beaucoup moins nettement que dans sa tête, la fin de la phrase complètement happée par un rot sonore, qui le fait encore s’esclaffer tout seul. « Mais j’veux la bouteille. » Même pas de j’aimerais ou de j’veux bien pour faire plus poli, il s’en fout. Il veut seulement se cramer le gosier encore et encore avec de la vodka bon marché. « Tu me l’offres. » Il ne pose pas de question, c’est plutôt un ordre. Si tant est qu’un type bourré puisse donner des ordres crédibles. Sur ce, il tente de se relever, mais c’est pas un franc succès, parce qu’il a la tête qui tourne, qu’il est presque en train de tituber bien qu’il soit au sol et qu’il arrive pas à s’appuyer sur son bras tordu. Or, il a vraiment besoin de ses deux bras, pour le coup. Alors il se laisse retomber sur les fesses, pas du tout dépité. « Elle est où ma bouteille ? », il interroge, en constatant que le gars n’a toujours pas bougé d’un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyMer 31 Jan - 22:42

Même après mes premiers déboires dans le monde réel — après mon excommunication —, je me suis juré de ne pas faire preuve à l'égard des autres de l'intolérance qui m'avait fait me sentir exclu toute ma vie, de toujours chercher à voir au-delà des apparences et des premières impressions. Je suis généralement bon à ce jeu-là, même s'il est arrivé que ça me retombe dessus. J'ai eu raison de faire confiance à Toad malgré ses tatouages, sa dégaine, sa façon de parler et le pick-up qui ne présageait rien de bon... J'ai eu raison. Alors j'essaie de me tenir à cette façon de voir le monde. Mais à l'instant, j'ai l'impression que mes convictions sont en train d'être testées. Le jeune homme est plutôt odieux. Je ne m'arrête pas à une silhouette titubant sous le poids de l'alcool, je ne me laisse pas décourager par un ton un peu bourru ou un sale vocabulaire. Souvent il suffit de trouver le bon angle pour apprivoiser les gens. Mais lui, il me fait l'effet d'une bête peut-être un peu trop sauvage et certainement venimeuse, et je sens une certaine réticence à insister. D'un autre côté, il a certainement besoin d'aide, et d'un médecin quoiqu'il en dise, et je serais le pire d'entre tous si je le laissais là alors qu'il menaçait à l'instant de se jeter du toit. Il a beau prétendre que non, il aurait quand même pu tomber accidentellement vu l'état dans lequel il se trouve. Alors même s'il m'agace, même si j'aimerais être à la maison en train de préparer le dîner pour Toad avant de passer la soirée devant Netflix, je remets ça à plus tard. J'y aurai droit quand je serai certain qu'il est en sécurité au moins pour cette nuit. Juste quand j'en arrive à cette décision, j'entends un bruit sinistre, pas exactement un craquement, plus qu'un frottement quand même, qui vient de son poignet, puis je le vois se tordre de douleur... Et de rire ? Il est peut-être encore plus fou qu'il est ivre. Il s'est peut-être échappé de quelque part. Il va falloir mener l'enquête. Je lutte contre le frisson d'horreur qui termine de me remonter la colonne vertébrale suite à ce bruit étrange et je me rapproche. Je ne tente rien tant qu'il se roule encore par terre, si je peux éviter de pendre un coup ce sera aussi bien, mais je peux au moins tendre l'oreille à ses mots pâteux. « D'accord, pas d'urgences... Oui, je te l'offre, c'est ce que je voulais dire. » Je pousse un soupir quand il s'impatiente déjà. « Hé, j'ai pas de TARDIS hein. De toute façon, tu viens avec moi. » Hors de question que je le laisse tout seul sur le toit. C'est dangereux, et puis le but est de progresser même si je ne sais pas bien où on va. D'abord, aller chercher sa maudite bouteille en espérant que la solution me tombe dessus entre temps, sinon... Il faut que je pense à l'étape suivante. Je lui tends une main pour qu'il l'attrape de sa main valide, et de l'autre je l'attrape doucement au-dessus du coude pour l'aider à se redresser sans tirer sur le poignet cassé. « Allez, viens. Je connais pas les magasins d'alcool par ici, il faut que tu me guides. C'est ton immeuble ici ? » On ne sait jamais, s'il ne vit pas seul ou s'il a des voisins altruistes, je pourrais m'en débarrasser plus rapidement.

Revenir en haut Aller en bas

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptySam 3 Mar - 19:56

Il est pas sûr que le bébé hippie puisse vraiment acheter de l’alcool en magasin. Il a l’air d’un ado attardé, sérieusement, un poil hipster, mais sans les poils sur le visage. Enfin, apparemment, il faut qu’il se déplace avec lui, ça le fait chier, ça, il aimait bien son toit, il aurait bien piqué un petit roupillon en attendant le ravitaillement. Bon, c’est logique, au final, ils peuvent pas acheter d’alcool sans sa carte d’identité à lui, de toute façon. Et si le gamin la montre au magasin sans qu’il soit à côté, ils vont sûrement faire la différence entre la photo et la personne. Faut dire qu’ils ont pas spécialement la même couleur de cheveux, et que la sienne est plutôt très reconnaissable. Ça craint d’être roux. Ça l’emmerde juste parce qu’il est tellement désagréable (et saoul, accessoirement) que la plupart des vendeurs vont probablement refuser de lui filer sa précieuse bouteille, il en a déjà fait les frais par le passé, pauvre de lui. Le monde est injuste. Ça l’empêche pas de s’esclaffer comme un crétin quand l’autre lui balance qu’il a pas de TARDIS devant son insistance. Ouais, la vodka le rend généralement bon public. Il s’appuie de tout son poids sur lui – bon, il est pas très lourd, ça va – lorsqu’il l’aide à se relever, lui collant un bras autour des épaules pour conserver un semblant d’équilibre. Il a un peu la nausée, aussi, et c’est pas très confortable parce que le bébé est nettement plus petit que lui. C’est normal pour un bébé, c’est vrai. Mais il est plutôt intelligent, avec sa question sur l’immeuble, et si Nemo n’avait pas tant l’habitude que ça de se mettre dans ce genre de situations, ça aurait peut-être marché, sa lucidité laissant pas mal à désirer, actuellement. C’est juste que Nemo sait qu’à chaque fois qu’une âme charitable lui tend la main, il se comporte tellement comme un enfoiré de première que ça met jamais longtemps avant que l’âme en question décide de s’enfuir. Il peut pas le blâmer pour ça. Seulement mettre le doigt sur ses agissements pas très honorables. « Tu crois que j’sais pas qu’tu veux te débarrasser de moi ? Vous êtes tous pareils, à chaque fois, on me dit qu’on m’offre une bouteille mais c’est juste pour me faire descendre et puis on honore pas ses promesses. » C’est pas très clair, à la manière dont il le dit, mais il tente clairement de sonner mélodramatique. L’alcool nuit gravement à ses performances théâtrales. « C’pour ça que j’devrais m’jeter du toit maintenant. Vous aurez plus d’fardeau à porter, vous s’rez tous contents. » Il s’écarte, plus ou moins violemment, mais pas très rapidement parce que ça tourne, ça tourne et ça tourne encore, il sait plus trop comment on s’approche du bord, zigzag mal assuré jusqu’à retrouver le vide, se pencher en avant contre le muret et gerber tout c’qu’il peut le long des briques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyDim 18 Mar - 22:22

Je réalise à quel point l'épouvantail est grand quand il passe un bras autour de moi en cherchant à se stabiliser. C'est moyennement efficace parce qu'on n'est pas du tout équilibrés. Il fait la même taille que Toad, à peu de choses près, et j'en viens à me demander si les Anglais du Sud sont tous gigantesques. J'étais déjà plutôt petit par rapport à mes cousins et aux autres garçons à l'époque de l'Iowa, mais là j'ai l'impression d'être un microbe. Tant bien que mal, j'essaie de l'épauler. Sans doute que sa tête tourne un peu là-haut parce qu'il me donne encore l'impression qu'une bourrasque suffirait à le terrasser. Au moins, il n'est plus au bord du vide, une chute ne serait pas fatale ici, mais j'aimerais quand même l'en éloigner.

« Tu crois que j’sais pas qu’tu veux te débarrasser de moi ? » Je me sens un peu coupable quand il dénonce ma duplicité. Bien sûr je veux avant tout qu'il soit en sécurité mais j'ai quand même pensé, mot pour mot, à me débarrasser de lui. Entre ses lèvres, la violence de l'expression me frappe, la violence de sa signification surtout, pour celui dont on veut se débarrasser. Je m'en veux de lui avoir fait ressentir ça alors qu'il avait l'air sur le point d'y remédier tout seul quand je l'ai trouvé. « C’pour ça que j’devrais m’jeter du toit maintenant. Vous aurez plus d’fardeau à porter, vous s’rez tous contents. » Il y a une pointe dans ma gorge quand je déglutis. Je ne veux pas me retrouver dans le même panier que ceux qui seraient contents de le voir disparaître, qu'ils existent réellement ou seulement dans sa tête. Je cherche son regard et comme il est si proche ça m'oblige à me tordre le cou. « Jz'suis désolé. » C'est quasiment une confession, c'est honnête, j'espère. « Jz'veux pas que tu te fasses de mal, c'est tout. Jz'resterai avec toi s'il le faut, mais il y a sûrement d'autres gzens avec qui tu préférerais être. » Des gens qui le connaissent, qui savent comment le gérer, qui pourront le convaincre d'aller voir un médecin pour son poignet... Sûrement. J'espère. Sinon, c'est ce qu'on appelle une gaffe. Je lui presse doucement le bras pour le faire avancer avec moi. « Jze mentais pas pour la bouteille, tu sais. C'est comme tu veux, mais moi jze suis mineur. » Et le laisser boire plus qu'il ne l'a déjà fait serait criminel. Je ne mentais pas, je veux ben la lui acheter, mais en arrière-plan je cherche déjà un plan pour l'empêcher de la boire une fois qu'il l'aura.
Revenir en haut Aller en bas

Nemo Hornigold
s’il a de l’humour il finira mort noyé
▹ posts envoyés : 1595
▹ points : 26
▹ pseudo : Camille
▹ crédits : av Xerxes ♥ + aes Kenny ♥
▹ avatar : Archy Marshall (King Krule)
▹ signe particulier : roux sorti des enfers, abonné aus suicides manqués
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp: open
+ contacts:

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) EmptyMer 4 Avr - 22:07

Il voit trop bien ce qu’il fait, Nemo, même bourré, même prêt à gerber, même le bras explosé, il sait toujours comment faire tourner en bourrique les bons samaritains qui veulent sauver sa gueule. Ça lui rappelle Sid et le doute trop facile à insinuer dans son esprit, à jouer avec ses nerfs comme si c’était qu’un putain de cobaye. Ça l’est, un peu, ça l’amuse, Nemo, de faire du mal aux autres, surtout ceux qui se mettent en tête de lui retirer ses pensées suicidaires. Il a pas trop à prétendre, en plus, parce qu’il pense la plupart des trucs qu’il dit, qu’il est un raté, un fardeau, qu’on préférerait le voir crevé, qu’sans doute personne se pointera à l’enterrement. Mais pour lui, c’est tant mieux, c’est pas tellement source de malheur, c’est c’qu’il cultive avec trop d’aisance depuis son plus jeune âge, cocktail sadomaso de ses lubies dépressives. Parfois, il en revient pas, qu’y’ait encore des gens pour vouloir l’aider, comme Barbra ou Sid. Il s’est montré si affreux avec eux, il comprend pas pourquoi ils s’acharnent. Au moins, le gamin pouvait pas savoir, il le connaissait pas avant de le trouver perché sur un bord de toiture. Mais à présent, Nemo se demande pourquoi il lui dit pas d’aller se pendre et le laisse pas en plan. Faut croire que jamais personne ne réagit comme lui réagirait, faut croire que ces foutus gens bien dont tout le monde parle sont pas qu’une légende urbaine. Ça lui plaît pas, alors il préfère agir comme d’habitude, lâcher des grandes vérités pour le faire culpabiliser, même si n’importe qui voudrait se débarrasser de lui, c’est d’ailleurs ce qu’il cherche, juste qu’apparemment aucun n’est prêt à le pousser d’un toit pour s’en défaire. Dommage.

Et il s’excuse, le gamin, à s’expliquer pour des choses tellement banales. Nemo grimace, en s’appuyant un peu plus sur lui, parce qu’il vient de dire qu’il est mineur et que l’acquisition d’une nouvelle bouteille de vodka semble de plus en plus compromise. Pas moyen d’en choper une avec quelqu’un de moins de vingt-et-un ans, et va falloir trouver un vendeur peu scrupuleux pour filer quelque chose à quelqu’un d’aussi déchiré que lui. Bah, c’est les Etats-Unis, ils trouveront bien. « Y’a qu’mon frère. Mais il doit pas m’voir comme ça, ça lui ferait du mal. Il me ferait ce foutu regard, là, et j’veux pas. » Il peut pas affronter le regard d’Atticus, quand on lui balancera qu’son frangin jouait aux équilibristes au bord du vide. Pas ce soir. Jamais dans cet état. C’est trop difficile, c’est c’qui lui bousille la cervelle à chaque fois qu’il se réveille à l’hosto, Atticus à côté d’son lit. A être désolé d’avoir tenté de s’buter alors qu’il veut pas avoir à l’être, alors qu’il veut seulement s’buter, point barre, pas se réveiller. « T’as qu’à m’laisser à l’hosto. Ils me fileront des antidouleurs pour mon bras, ça sera parfait avec la vodka. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3354-but-i-m-a-creep-nemo#78905 http://thenotebook.forumactif.org/t3361-i-ll-be-sorry-when-i-m-dead-nemo http://thenotebook.forumactif.org/t3362-nemo-hornigold#79104
Contenu sponsorisé

☽ ☾

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty
MessageSujet: Re: I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)   I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I believe I can fly. Or better. I can just crash to the floor (Ezra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version seize-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES