Partagez | .
 

 (holly) good job you fucked it up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: (holly) good job you fucked it up   Dim 10 Sep - 20:04

« Numéro 94. » Et tu manques de le louper. Il faut dire que ça fait tout de même presque une heure que tu attends là sur ce siège, complètement ralentie par les anti-douleurs, proche de l’endormissement. Tu dors mal, c’est pas ta faute c’est comme ça mais du coup t’as un peu l’air d’une serpillère, surtout après une journée de travail. Soulever des trucs quand on a le corps en morceaux c’est éreintant on te l’accordera. Alors quand le numéro qui figure sur ta petite étiquette s’affiche sur l’écran au-dessus d’un des guichets, tu ne réagis pas. Tu restes amorphe sur cette chaise en plastique, un peu perdue dans la chanson qui passe dans tes écouteurs. Fort heureusement l’appel audio traverse la musique et te parvient, tu réagis aussi vite que tes nerfs endormis te le permettent. Claudiquant jusqu’au guichet, tu te presses. « Bonjour, je… » « Parlez plus fort s’il vous plaît. » La bonne femme – qui a l’air au bout de sa vie – te regarde passivement, toute passion passée à la moulinette dans sa voix. « Euh. Bonjour. Je cherche à confirmer la date de début de ma couverture santé. » Pour que tu puisses enfin aller à l’hôpital bordel de merde. Parce que là ça ne va plus. Tu ne peux plus mettre de pantalons ni lacer tes baskets, ta cheville est bien trop gonflée, tu dois te balader en short avec une chaussure défaite toute la journée. Pas un uniforme de protection efficace pendant un emménagement. Quant à ton épaule elle n’a pas l’air bien plus glorieux, moins gonflée certes mais d’une belle teinte violette qui ferait pâlir de jalousie une orchidée. Encore une fois pour soulever des cartons et du matériel de forge ce n’est pas la condition idéale. « Votre nom et numéro d’assurée. » De bonne grâce tu lui dictes le tout en articulant, histoire de ne pas avoir à te répéter. « Je ne peux pas vérifier, il faut aller au service client. » Pardon ? « Mais on est au service client ! » Faudrait quand même pas se foutre de la gueule du monde madame je déteste mon boulot. « Non, on est au service après-vente. » On marche à l’envers. C’est pas la même putain de chose déjà ? « Après-vente ? Mais vous vendez des assurances ! » Tu te passes la main dans les cheveux, énervée. Mais ça sert à rien de râler, elle est assise bien tranquillement derrière sa vitre et elle ne bougera pas. « Bon, il est où ce service ? » Elle continue à ruminer son chewing-gum avec des yeux de poisson mort. « Quatrième à gauche en ressortant dans le couloir. Mais ils ferment à 15h. » Comme une envie de t’effondrer sur le comptoir et de soupirer à en ébranler les murs. L’administration, une histoire sans fin et surtout sans fin heureuse. Tu ne peux t’empêcher de hausser le ton. « A 15h ? Vous vous foutez de ma gueule là ? Y a des gens qui travaillent putain ! » Pas chez les assurances apparemment, ils sont pire que les banques. Pourtant ils vous enculent au moins autant. Sans même se fendre d’un ‘j’y peux rien’, la brune continue de mâcher, de te regarder en haussant les épaules. « Vous pouvez vraiment pas vérifier sur votre ordi ? Je veux juste savoir à partir de quand je serai remboursée ça doit pas être difficile ça doit être la date de mon début de contrat. » Même pas une tentative de la part de l’interlocutrice. « Non, désolée, bonne soirée. » « Mais non mais je vais pas partir comme ça j'ai attendu une heure me faites pas croire que vous pouvez rien faire putain ! » Sauf que quelqu’un d’autre a décidé que si, tu l’emmerdais, et que tu allais te casser. Mais étonnamment ce n’est pas l’autre ruminant derrière sa vitre. « Bon elle a dit qu’elle y pouvait rien maintenant casse toi c’est à mon tour ! » Une espèce de pachyderme mal habillé te pousse vigoureusement pour prendre ta place au guichet. Ta cheville craque à nouveau sous le choc, une habitude ces derniers jours. Avec un cri tu te retrouves sur le sol, amenant avec toi dans ta chute un pauvre innocent qui se rendait juste à un autre guichet. « Putain mais ça va pas gros fils de pute ? » Tu ne le regardes même pas, essayant pour l’instant de te relever pour libérer la pauvre personne coincée sous toi. Sauf que l’agent de sécurité se pointe et lui il n’en a rien à foutre de l’autre obèse, c’est toi qu’il a entendu gueuler une insulte. « Mademoiselle, vous allez sortir calmement. Et vous aussi. » Il vous prend tous les deux par le bras, toi et l’inconnu renversé, vous aidant à vous relever puis vous dirigeant fermement vers les doubles portes vitrées. « Vous êtes sérieux là ? C’est le cétacé qui m’a poussé j’ai rien fait ! » Mais il vous jette tous les deux dehors sans plus de procès, et tu te retrouves comme une abrutie, sans la date pour laquelle tu es venue, et toujours aussi mal partout. Quant à l’autre, tu viens de l’empêcher d’atteindre son guichet alors que c’était enfin son tour. Mais merde, c’était pas ta faute.


Dernière édition par Siam Ashweir le Lun 23 Oct - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Ven 20 Oct - 9:59

Depuis que j’avais perdu la vue dans un accident stupide ; quelle idée aussi de faire exploser des pétards alors qu’il y a du vent ? ; j’essayais de faire un maximum de choses toute seule. Je ne voulais pas être dépendante des uns et des autres, je voulais garder mon autonomie, ne pas demander de l’aide aux gens ; proches et inconnus ; à tout bout de champs. Certes, il y a des fois ou je n’avais pas le choix, comme lorsque je devais aller dans des endroits inconnus ou que j’avais besoin de trouver un banc ou une poubelle, une boutique en particulier. Mais dans l’ensemble, je me débrouillais et j’en étais fière. Certains pourraient dire que je suis inconsciente, je me pensais simplement forte. J’avais passé les premières années de ma vie en voyant, et j’avais perdu cette faculté, mais pour autant, je ne voulais pas me morfondre seule dans mon coin et pleurer sur mon triste sort. Oui, je ne voyais plus et c’était très handicapant, mais ma vie n’était pas gâchée, je pouvais encore faire des milliers de choses en ne voyant pas. Quand je devais aller chez le médecin ou encore à la banque, je ne voulais pas que ma mère ou mon beau-père m’y accompagne, je tenais à le faire seule. Généralement, je prenais un taxi, qui me déposait devant l’endroit voulu et accompagner de ma canne et de Black, mon labrador, je faisais ce que j’avais à faire. Puis après, je reprenais un autre taxi et je retournais chez moi. Aussi simple que ça. Évidemment, ça n’était pas aussi simple que je le prétendais, car il y avait toujours des petits incidents, des bousculades, des gens qui passaient devant moi exprès ; sous prétexte que je ne pouvais pas les voir ils en profitaient. Ce jour-là, je devais me rendre à mon assurance santé, car j’avais besoin d’un document important. Le problème, c’est que c’était très long et que mon chien s’impatientait. J’entendais les gens râler, parce qu’il haletait. Quand il en a marre de rester au même endroit, il tourne en rond et forcément ça lui donne chaud ; j’ai même eu droit à des remontrances comme pour mauvais traitement animal et j’ai dû balancer sèchement à la responsable que j’étais aveugle et que sans lui, je ne pourrais pas me déplacer toute seule. Ça à eut l’air de la calmer. Enfin, se fut mon tour et je me laissais guider par Black jusqu’au guichet. Sauf que, alors que je commençais à expliquer ce qui m’emmenait, je me fis violemment percuter et m’écroulai sur le sol. Sur le coup de la surprise ; parce que je n’étais pas tombée toute seule et que je me retrouvais écrasé par une autre cliente ; je lâchais la laisse de Black et fit tombée ma canne. Je tentais de retrouver cette dernière à tâtons, j’entendis une voix de femme protesté qu’on l’avait poussé ; aussi je devinais qu’elle n’y était pour rien dans ma chute ; mais sans que je comprenne ce qui se passait, je me fit empoigner et je me retrouvais dehors. Paniquer, parce que sans Black et sans ma canne, j’étais vulnérable, je me mis à trembler de tous mes membres. « Mon chien ! Ou est mon chien ? Ma canne ! Ou est ma canne ? » beuglais-je alors sans trop savoir à qui je m’adressais.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Lun 13 Nov - 18:19

La poisse la guigne la schkoumoune le mauvais œil, quel que soit le nom, tu l’as. Comme une putain de mauvaise MST qui s’accroche à toi la malchance te suit depuis que t’es rentrée à Savannah. Signe de l’univers que t’aurais dû rester chez les manteaux rouges ? Tu ne crois pas aux signes, encore moins en Dieu, alors autant dire plutôt que les statistiques sont clairement contre toi en ce moment. Quoique… Non, pas les statistiques, les mathématiques sont bien pires que n’importe quel bonhomme qui réside dans l’espace. Du coup va pour le hasard qui a une sacrée dent contre toi, ce gros connard. Dans cette file d’attente tu questionnes tes choix de vie. Rien n’est de ta faute en plus pour une fois, c’est le karma pour toutes les autres pourritures que tu as infligées au monde plus tôt. C’est la rouquine qui serait heureuse de se dire que c’est du payback pour la fois où t’avais publié les photos de sa pote. Seven qui se dirait sans doute que ça montre que t’aurais pas dû revenir, ou au moins jamais partir. Qu’ils aillent tous se faire encu… Cuire un œuf. Et qu’ils se brûlent sur la poêle. Dans l’agitation de la confrontation avec l’ersatz de la mère d’honey boo boo les questionnements cessent mais il ne faut pas longtemps pour qu’ils reprennent alors que tu essaies de déporter ton poids sur la bonne jambe alors que l’agent de sécurité vous a jartées assez vigoureusement. Vraiment, tes choix de vie ont l’air bien peu reluisants vus d’ici. Tu jettes un regard à la fille qui a été éjectée en même temps que toi, prête à lui présenter tes excuses, pour une fois te disant que ce serait tout à fait approprié. La pauvre est en train de trembler et tu hausses un sourcil, te demandant ce qui se passe. L’agent lui a fait si peur que ça ? « Mon chien ! Où est mon chien ? Ma canne ! Où est ma canne ? » Ah merde, c’est une aveugle. Tu l’avais pas vue venir celle-là. Enfin vue, toi si mais elle… Bref. Pas le moment de réfléchir à des bonnes blagues sur la cécité, elle est clairement en train de paniquer. « Putain merde je sais pas, comment tu fais pour perdre ton chien ? Il est pas censé te suivre ? » Tu croyais que c’était genre super intelligent les chiens guides d’aveugle, quasiment des bêtes de cirque. Faut dire que tu n’en as jamais eu, tes yeux fonctionnant parfaitement. « Il est pas censé avoir un gros harnais en plus ? Et puis pourquoi t’as une canne et un chien c’est pas l’un ou l’autre ? » Elle passe pas son temps à cogner dans les pattes de son chien si elle balaie le trottoir avec la canne en même temps qu’elle se fait guider ? L’image apparaît quelques secondes dans ta tête du chien exaspéré de se prendre des taquets dans les pattes. Tu la chasses. « Merde pardon on s’en fout c’est pas la question. » Effectivement, si tu l’aidais au lieu de poser des questions chiantes ce serait sympa. Bon, en fait t’as clairement pas envie de l’aider mais non seulement c’est partiellement de ta faute mais en plus elle est aveugle, ça se fait pas quoi. « Calme toi ils doivent encore être à l’intérieur t’es pas perdue. » Maladroitement tu essaies de poser une main amicale sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Mar 28 Nov - 8:13

C’est précisément pour ce genre d’incidents, que généralement, on s’inquiète, lorsque je décide de parcourir la ville seule. Mais comme j’aime me débrouiller seule et ne pas dépendre de X ou de Y ; ce que ma famille sait parfaitement ; on me laisse faire. Certes, avec hésitation, mais on me laisse faire. Jusqu’alors, je me suis toujours bien débrouillé, je n’ai jamais eu de problème et je ne voyais pas pourquoi j’en aurais un jour. Erreur grossière, car effectivement, aujourd’hui, les choses ne se déroulent pas comme prévu. Sans que je ne comprenne ce qui se passe, je me casse la figure et on me met dehors. Dans ma chute, j’ai bêtement lâcher la laisse de mon chien et la canne, que je prends toujours ; pour le cas où justement j’aurais des problèmes ; se perd elle aussi. Et manque de chance pour moi, je sens bien que la personne qui m’a mise par terre ; certes involontairement de ce que j’ai compris ; se serait bien passé d’une aveugle. Mais ce n’est pas de ma faute non plus ! Elle a sans doute dû le comprendre quand je me suis mise à paniquer parce que Black n’était plus avec moi. Pas plus que ma canne. Si ma mère apprend ce qui vient de se passer, je suis bonne pour qu’elle me dépose au conservatoire tous les jours, la poisse. Je suis aveugle, pas assistée ! « Je l’ai lâché sans le vouloir quand je suis tombée ! » dis-je, malheureuse. J’espère qu’il n’est pas en train d’errer sur la route, il pourrait se faire renverser. Black est bien plus qu’un guide à mes yeux, c’est aussi mon meilleur ami, je n’ai pas envie qu’il lui arrive quelque chose de mal simplement parce que j’ai été trop bête pour le lâcher. La fille reprend la parole, étonnée que j’utilise une canne puisque j’ai mon chien. « Si, si. Mais j’en prends toujours une au cas où il y aurait un problème. Elle se plie, pour ne pas prendre de place ! » Et justement, elle était pliée, dans mon sac et elle est tombée. Peut-être même que d’autres affaires importantes sont tombées pendant la bousculade et je ne le sais pas. Pour l’heure, je m’inquiète surtout pour le sort de mon labrador. La jeune femme s’excuse pour ses questions et finit par me dire qu’ils sont s’en doute toujours à l’intérieur. Moyennement rassurée, je tente de me calmer, l’hyperventilation, ce n’est pas très bon. « Je … merci ! » dis-je, piteusement, tandis qu’elle pose maladroitement une main sur mon épaule. Pour me guider, je n’ai pas d’autre choix que de lui faire confiance, mais ce n’est pas la première fois que je m’en remets à une personne inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Mer 13 Déc - 18:36

Poursuivie par le destin tu te demandes un instant quel dieu tu as gravement offensé. Est-ce que tu as insulté la mère de l’un d’entre eux ? De mémoire, t’as pas l’habitude de jurer contre les panthéons mais à ce point on ne sait jamais plus rien ne te surprend. Si ça se trouve c’est la faute de la sale bestiole chez Seven que t’as vu traverser la route l’autre fois. Il t’a maudite. Quoique, les problèmes ont commencé avant de rencontrer cette saleté. La vérité est donc, à nouveau, ailleurs. Comment se fait-il que dans cette journée de merde il faille que la personne sur laquelle tu es tombée soit aveugle ? Aveugle bordel de merde, c’est digne d’un film sérieusement, que quelqu’un te montre la caméra cachée ça ne va plus là. Le Truman Show. T’es le nouveau Truman, c’est ça ? Elle serait sacrément R-Rated l’émission. « Je l’ai lâché sans le vouloir quand je suis tombée ! » Mais elle y met du sien aussi, faut s’y accrocher à son chien ! Tu regardes autour de vous, désespérément, à la recherche d’un membre de la gent canin. « Si, si. Mais j’en prends toujours une au cas où il y aurait un problème. Elle se plie, pour ne pas prendre de place ! » Tu te fais brièvement la réflexion qu’en fait c’est sacrément logique ça. Le problème c’est que d’apprendre des techniques d’aveugle ça ne va pas t’aider à retrouver ou le brave toutou ou la canne. Tu entends la jeune fille te remercier pendant que tu cherches à attirer l’attention du vigile. « Eh, monsieur, monsieur s’il vous… » Il te lance un regard et te tourne le dos. « … Fils de pute. » Bon. Apparemment, c’est entre elle et toi, tu vas devoir t’improviser chevalier des demoiselles en détresse. Tu gardes ta main posée sur son épaule, au cas où qu’elle se fasse la malle on ne sait trop comment. Soudain tu vois quelque chose d’intéressant. « Eh, c’est ton chien ça ? » Que tu t’exclames en pointant du doigt l’animal, avant de te rendre compte quelques secondes plus tard que ce n’est probablement pas une technique efficace, qu’elle ne peut même pas faire l’imbécile et regarder le doigt au lieu de la lune. « Euh… Golden retriever ? » C’est un peu vague certes mais comment différencier un golden retriever d’un autre ? Tu n’as jamais vraiment su, toujours persuadée que tous les chiens de cette race sont des clones. « Genre… Beige-jaune, à l’air gentil ? » Description qui peut s’appliquer à littéralement chaque golden de cette planète. D'ailleurs est-ce qu'elle connait même les couleurs ? « Tu peux pas genre le siffler ou je sais pas quoi ? » Quand tu étais petite, Philippe répondait à sept types de sifflement différents, tu étais vachement fière.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Dim 7 Jan - 10:13

Je me dis que malgré mon envie d’indépendance et de tout vouloir faire moi-même ; comme si je cherchais à prouver à tout un chacun que j’en était capable malgré ma déficience ; ma mère avait raison et j’aurais dû accepter qu’elle m’accompagne. Sans ça, je n’aurais sans doute pas perdu Black, parce qu’il serait resté sagement à la maison. J’évitais de le montrer, mais j’étais vraiment en panique. J’avais peur pour mon chien, et la fille qui était avec moi, même si je ne pouvais pas la voir, je sentais clairement qu’elle préférait filer, plutôt que de me venir en aide. Mais si elle ne m’avait pas fait tomber, je n’aurais pas lâcher Black. Parce que c’est facile dit comme ça, on à beau serrer la longe de toutes nos forces, un incident, est vite arriver. Et croyez-moi, je m’en serais passer. Je tiens énormément à mon chien, mais je vous laisse imaginer son prix. Ce n’est pas n’importe quel chien. Ce n’est pas un chien qu’on trouve à la SPA ou dans n’importe quelle animalerie. Je l’entends apostropher quelqu’un, mais son appel reste sans réponse. D’ordinaire, je suis facilement aidée par autrui, mais il faut croire qu’aujourd’hui, ce n’est pas mon jour. Oui, j’aurais sans doute dû faire preuve de bon sens et écouter ma mère, pour une fois. Finalement, ma sauveuse lâche un juron entre ses dents, avant de poser sa main sur mon épaule. Sans ma canne et sans mon chien, je n’ai qu’elle sur qui m’appuyer. De toute façon, je ne pourrais pas aller bien loin sans me faire renverser par une voiture, alors je n’ai pas tellement de possibilités autre que celle de lui faire confiance. Soudain, elle me demande si mon ce n’est pas mon chien, juste là. Je suppose qu’elle doit sans doute montrer un animal, mais comme je suis aveugle, je ne risque pas de le voir moi-même. Je fronce les sourcils et je pense qu’elle à compris sa bévue, car elle me demande si c’est un golden retriever. Je soupire, déçu. Si c’est un golden, alors ce n’est pas mon chien. « Non, c’est un labrador. Il est noir. » répondis-je, espérant que ça puisse l’aider. Elle me demande ensuite si je ne peux pas le siffler pour le faire venir. Il est vrai que ça serait la solution la plus logique, mais je suis bien obligé d’admettre que j’en suis incapable. « Je ne sais pas siffler ! » avouais-je, piteusement. A maintes reprises, mon demi-frère à essayer de m’apprendre à le faire ; du moins quand je voyais encore ; mais je n’y suis jamais parvenu. Mais, si je ne sais pas siffler, je peux encore essayer de l’appeler. Généralement, il vient toujours quand je l’appel. En même temps, il est dressé pour me venir en aide. « Black ! » fais-je, en tapant dans mes mains. « Viens mon tout beau ! » j’ajoute. Je tends l’oreille, mais avec les bruits de la ville, j’ai beau me concentrer de toutes mes forces, je ne l’entends pas. Bon sang, ou peut-il bien être ? A l’intérieur, peut-être ? Si c’était le cas, cet imbécile de vigil qui nous à mise dehors l’aurait sans doute faire sortir.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Ven 9 Fév - 3:18

Dans les films les aveugles ils sont quand même vachement plus classe. Genre dans The Eye – le remake américain, faudrait pas te demander de mater des films japonais non plus – la meuf principale est aveugle et elle empêche un mec de traverser la rue devant un bus parce qu’elle l’a entendu venir et que, pour une raison sans doute purement scénaristique, elle a aussi entendu que le mec allait traverser malgré le bruit ambiant. Et puis dans Daredevil le mec il est aveugle sauf que… Bah c’est Daredevil quoi, il est classe et il pète la gueule de plein de gens et il arrive toujours à savoir quand une meuf est belle même s’il ne la voit pas. Bref. Il vaut mieux être aveugle dans les films que dans la vraie vie parce que tu n’en connais pas personnellement mais celle-ci par exemple a l’air complètement paumée dès qu’elle a plus le gros toutou. Tu préfères ne pas imaginer les aveugles handicapés moteurs, ça doit être un désastre. Après c’est pas sa faute non plus, t’es pas le genre de connasse à cracher sur les handicapés où à se moquer d’eux – encore que ça dépend du handicap et de ton humeur – mais tout de même, il faut avouer que c’est pas bien pratique. Jouer les baby-sitters c’était pas dans ton plan de la journée. Se faire virer de l’assurance non plus ceci dit, et puis comme c’est environ 15% de ta faute il faut bien que tu prennes des responsabilités. Et ça commence par retrouver le chien. « Non, c’est un labrador. Il est noir. » Oui donc forcément il a l’air super sympa ce golden retriever mais ça correspond moyen à la définition. Tu regardes frénétiquement autour de vous à la recherche du moindre poil qui dépasse. Rien pour l’instant. Voilà qui est fâcheux. Il vous faudrait des biscuits pour chien. « Je ne sais pas siffler ! » C’est super classe de savoir siffler, tout le monde devrait apprendre ça. Quoique, non, ce serait moins cool si tout le monde savait le faire. « Je sais siffler au pire. » Puis quelques secondes plus tard tu te fais la réflexion que si on ne l’appelle jamais en sifflant, l’animal n’a aucune raison de se pointer parce que tu siffles, ce n’est pas un signal universellement reconnu par toutes les bêtes sinon ça se saurait. « Black ! » Ah bah déjà si t’avais su qu’il s’appelait comme ça t’aurais sans doute pas proposé le golden comme candidat. « Viens mon tout beau ! » Il y a un instant de flottement où tu espères voir apparaître la bestiole comme un sauveur, en slow-motion pour faire plus héroïque. Mais encore une fois, pas grand-chose ne se passe. Les secondes s’étirent inconfortablement dans l’attente. « Bon écoute, sinon, au pire je te ramène chez toi, je suis venue en bagnole, et puis ta famille t’aidera à retrouver ton chien s’ils le connaissent. » Mais un autre plan commence à germer dans ton esprit. « Ou sinon, tu fais semblant de t’évanouir, le vigile sera bien obligé de te venir en aide et puis s’ils ont gardé le chien parce qu’il a tous les trucs de chien d’aveugle, ils te le rendront. » Bancal mais plein d’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Invité ❞

avatar
Invité
✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   Dim 25 Fév - 11:36

Je n’ai pas demandé à être aveugle, tout comme la plupart des gens porteur de handicap. C’est vrai, mon accident aurait pu être évité, si je n’avais joué avec le feu en allumant ce pétard, je ne serais pas dans cette situation, mais de là à dire que je l’ai fait exprès … Après, c’est vrai, il y a des gens qui cherchent à avoir des problèmes, mais ce n’est pas mon cas. J’échangerais ma place volontiers si je le pouvais, mais ça ne marche pas comme ça. Alors en attendant, je dois faire avec, je n’ai pas le choix. Et je ne joue pas la comédie, j’ai vraiment besoin de Black pour pouvoir sortir toute seule. D’accord, je suis capable de faire le trajet depuis chez moi jusqu’à mon école de musique, mais c’est uniquement parce que je connais le trajet par cœur. Dans le cas des autres endroits de la ville, Black est mes yeux. Je ne peux pas me passer de lui et je m’en fiche si aux yeux de cette jeune fille j’ai l’air désespérée et complètement paniqué. Je commence d’ailleurs à me dire que c’est fichu, et que je ne le retrouverais pas. C’est vous dire à quel point je suis optimiste en ce moment bien précis. Lorsque la jeune femme me demande si mon chien est un golden retriever, je réponds que non, avant de préciser la race de mon chien, un labrador noir. Il est vrai que le labrador ressemble au golden retriever, ils ont les mêmes marrons et doux, et la même intelligence, mais le labrador est sans doute plus trapu, et le golden retriever a le poil plus long. Mais en dehors de ces quelques différences, les deux races se ressemblent beaucoup. Elle me demande ensuite si je sais siffler et je suis bien obligé de reconnaitre que ce n’est pas le cas. De toute façon, pas certaine que Black comprenne, vu que je l’ai toujours appelé par son prénom, ce que je fais de suite. Evidemment, pas de réponse, ça serait trop beau. La jeune femme me propose alors de me ramener chez moi. Proposition logique compte tenu des évènements, mais je me vois mal ; excusez l’expression ; revenir chez moi et annoncer la bouche en cœur que Black a disparu. Je ne peux pas revenir sans lui, c’est clair. Puis, elle me propose autre chose, j’ignore si elle plaisante ou si elle est sérieuse et l’idée me fait glousser. Faire semblant de m’évanouir est dans cordes, il m’est arrivé de le faire lorsque j’étais enfant, mais ça n’avait pas fait rire ma mère. Je m’apprête à répondre, lorsque j’entends un aboiement. « Attends ! » fais-je. « J’ai entendu aboyer ! » dis-je, pleine d’espoir. Bien sûr, je n’ai qu’une seule chance sur le nombre de chiens qu’il y a dans le quartier pour qu’il s’agisse de Black, mais après tout, c’est possible. Après ma fois, demander au vigil n’est pas une solution stupide, après tout, je ne fais pas semblant et j’ai été jeter dehors sans raison discutable. Si Black est à l’intérieur, il doit forcément me chercher et ma sauveuse à raison, avec le harnais estampiller chien guide, plus la canne, ils savent forcément qu’une personne atteinte de cécité se balade dans le coin et est complètement perdue. Ou alors, les gens sont bêtes et méchants et je me crois encore au pays des Bisounours.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

✰ ✰

MessageSujet: Re: (holly) good job you fucked it up   

Revenir en haut Aller en bas
 

(holly) good job you fucked it up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NOEL - PUDDY HOLLY BATH BOMB
» Cereal Lover (Let the Good Times Roll)
» Les objets Holly Hobbie & Sarah Kay de Pastdreams
» MAC GOOD LUCK TROLLS COLLECTION -Ete 2016
» qui a testé la bronzing powder H&M ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version quinze-