Partagez | .
 

 I thought I was someone else (Tyfy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

cul serré

ϟ POSTS-ENVOYES : 1751
ϟ POINTS : 13
ϟ PSEUDO : Camille
ϟ CREDITS : praimfaya
ϟ AVATAR : Tarjei Sandvik Moe
ϟ SIGNE PARTICULIER : s'entend mieux avec les livres qu'avec les humains
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: free
+ contacts:

MessageSujet: I thought I was someone else (Tyfy)   Mar 5 Sep - 20:34

C’est pas à ça que sa vie devait ressembler. Il devrait être à Harvard, pas au fond d’un bar à se morfondre, et même pas sûr de pouvoir retourner à l’Université de Savannah en septembre. Il devrait être sur le point de devenir danseur étoile, pas crouler sous les complexes au point de pas se retrouver torse nu devant son petit copain. Il devrait faire tout ça sous le regard aimant de Darja, qui aurait enfin compris qu’il valait quelque chose, et n’était pas seulement la chose informe qui avait détruit son corps de ballerine. Il devrait être chez Peadar, à lui demander pardon d’avoir disparu comme ça, et pas à se cacher dans une chambre du Troisième Œil, en prétendant à Caïn que tout va bien et à longer les murs dès qu’il ose sortir. C’est pour ça qu’il est dans ce bar, il est sorti mais a paniqué, est allé se cacher au premier endroit où personne ne viendrait jamais le chercher. C’est miteux et sombre et il se fait tout petit dans son coin, ratatiné sur sa chaise et les yeux vers le mur, la joue posée sur ses avant-bras, pour s’assurer qu’on ne lui adresse pas un regard, pas un mot, qu’on ne le remarquera même pas. Il a commandé un verre d’eau pour faire bonne figure. Pour qu’on lui dise pas de dégager, surtout. Il devrait répondre aux messages d’Otto et des autres, de River, de Jael, tous qui se demandent où il est passé. Il ne sait pas pourquoi il ne répond pas, pourquoi il les laisse s’inquiéter comme ça. Il a honte, il a peur, il est encore perdu entre ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Et puis il y a Asher, et il devrait aller le voir à l’hôpital, et il y est allé, n’a pas osé rentrer dans la chambre, est seulement resté devant jusqu’à ce qu’il ait envie de pleurer, alors il est parti sans même frapper, les pardons coincés au fond de la gorge. Sa vie n’a plus aucun sens, maintenant, elle ne ressemble pas à ce qu’il voulait, à ce qu’il espérait, mais c’est pire que ça, à présent, elle ne ressemble plus à rien, sa vie, c’est plus qu’une série de raté sur raté, échec après échec, et y’a plus rien, plus personne pour le consoler.

Il devrait peut-être noyer son chagrin dans l’alcool, comme tout le monde le fait, sortir la fausse carte d’identité de secours que Peadar lui a filée, la première étant restée chez les flics, et commander une vodka, puis une autre et encore une autre. Mais il se souvient de la première et dernière fois qu’il a bu, de toutes ces choses qu’il a dites à Asher et qu’il ne pensait qu’à moitié, mais qu’il était si facile de dire avec l’alcool à la place du sang, plus besoin de forcer, et les larmes qui n’étaient même pas montées, pour une fois. Il n’a pas envie de recommencer, il n’a pas envie de faire quoi que ce soit, en fait, juste rester là en espérant oublier que sa vie est pourrie, qu’il est la pire personne de l’univers, qu’il se hait et que tout le monde la hait probablement aussi. Juste rester là à attendre que quelqu’un vienne le chercher et lui donne les moyens d’oublier, lui dise que tout ça n’est qu’une mauvaise blague, juste un test, juste une télé-réalité de mauvais goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2805-il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2828-i-d-rather-dissolve-than-have-you-ignore-me-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2880-lenny-kucera http://thenotebook.forumactif.org/t3277-lenny-kucera-formspring

avatar

suppo(sitoire) de satan

ϟ POSTS-ENVOYES : 148
ϟ POINTS : 16
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : anarchy l'amour de ma vie
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: I thought I was someone else (Tyfy)   Jeu 9 Nov - 7:05

Celle que t'avais crue reine, qui était revenue, comme une reine, la tête haute, les cuisses au goût de l'enfer et le regard comme tendre poison. Elle avait fait la chienne, qui c'était enfuie de sa laisse après avoir désobéi, revenu, la tête entre les jambes, la patte blessée. Et tu l'avais laissée entrer, encore, lavée, nourrit de ta douleur, du combat. Elle était revenue te foutre la tête en bordel, t'obliger à faire un tour chez tes parents. Se refaire sa place dans ton coeur, pour mieux te l'arracher en repartant, encore. Peut-être que cette fois, tu ne raterais pas ta ''pathétique'' tentative de suicide. Peut-être qu'elle était venu pour ça, achever ce qu'elle avait commencé ; toi. Ou peut-être qu'elle t'avais guéris. Parce que t'avais pas la rage contre toi, mais contre le monde. L'envie de noyer tout ce qui était beau, tout détruire, mais pas toi.

Enfin, un peu d'alcool ne faisait pas de mal ce soir. Assez pour faire briller cette lumière malsaine dans ton regard. Pour passer de roi à dieu. Démon des pauvres âmes perdues qui se perdaient dans les pêchés de la nuit. Pas besoin d'elle, pas besoin de personne pour avaler le liquide ambré avant de quitter vers un autre bar. Satan qui veillait sur ses pêcheurs, avec ce sourire aussi mauvais que charmeur, scotché aux lèvres. Remontant le col de ta veste de cuir noir pour quitter le bar trop huppé, de greluches aux visages repeint, qui ne font que faire pitié, tellement elles sont fausses, tellement leurs cuisses sont grandes ouvertes, à attendre le premier connard. Les mecs qui s'embrassent presque les biceps, qui refoulent probablement tous des penchants homosexuels, tellement ils tentent trop de le nier fort et de prouver leur masculinité. Tu veux mieux, des gens qui peignent les murs de leurs douleurs. Tes pas te mènent donc au bar miteux de River Street, que quelques jeunes se sont réappropriés, mais où les âmes errent encore.

Et le diable y entre, cherche du regard, la proie, la différence. Quelque chose de beau à détruire pour la nuit. Y'a tes yeux qui se posent sur plusieurs visages, du potentiel ci et là, mais rien qui ne vaillent vraiment la peine. Rien avant que tu ne t'approches du bar. Un verre d'eau à la main, y'a un petit ange échoué au bar sous une masse de cheveux blonds, les yeux clairs. Ce sera lui. Personne d'autres, lui. Rien que parce que. Parce qu'il a l'air d'un ange tombé en enfer et que tu lui feras visiter, c'est la moindre des choses, non ? Tu passes dans dos, comme une ombre, comme un coup de vent, qui fait frisonner et peut-être que tes doigts viennent effleurer son dos, c'est trop rapide pour savoir, et tu prend place à côté de lui. Ton regard de fauve qui se pose sur lui, qui cherche le sien dans les abîmes de son malheur. Tu fais un signe au barman, qui reviens avec quatre shooters de Vodka, tandis que t'en pousses deux vers le gamin, en prenant un dans ta main, ton bras libre qui se pose sur le dos de sa chaise, l'entoure un peu, l'emprisonne beaucoup. « Tiens, prend ça, c'est bon pour ce que t'as. » Que tu lui souffles, le sourire en coin, remontant le shooter à ta bouche et attendant qu'il en fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489 http://thenotebook.forumactif.org/t4373-ankhtyfy-badjty-formspring#109428

avatar

cul serré

ϟ POSTS-ENVOYES : 1751
ϟ POINTS : 13
ϟ PSEUDO : Camille
ϟ CREDITS : praimfaya
ϟ AVATAR : Tarjei Sandvik Moe
ϟ SIGNE PARTICULIER : s'entend mieux avec les livres qu'avec les humains
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: free
+ contacts:

MessageSujet: Re: I thought I was someone else (Tyfy)   Mar 14 Nov - 22:39

Il n’y a que des ombres autour de lui, des âmes en peine recroquevillées dans leur coin à attendre qu’un autre jour passe, qu’on leur dise de déguerpir pour qu’on puisse fermer le bar. Tout le monde passe à côté de lui sans le remarquer, commandant un peu de bonheur liquide au barman avant de retourner s’asseoir plus loin. Ça ne sert à rien de se leurrer, il n’y aura pas d’Asher pour le sauver, cette fois, personne pour guider ses pas dans l’obscurité pour rentrer sain et sauf au Troisième Œil, plus d’Otto pour lui tenir la main, même plus de Rhoan pour le protéger de ceux qui l’effraient tant. Il a tout gâché, avec tant de personnes, il a déçu tellement de gens qu’il ne sait même plus s’il y a encore quelqu’un qui l’aime un peu, quelque part. Même Caïn, parce qu’il a menti à Caïn, en lui disant qu’il était bien au chaud dans la jolie maison de sa nouvelle famille d’accueil, alors qu’il dormait sur un matelas par terre dans l’appartement de Peadar, avec plein d’autres fugueurs en pleine crise d’adolescence. Même Otto, parce qu’il le tient éloigné, ne répond pas à ses messages, disparaît de sa vie sans pouvoir s’en empêcher. Il aimerait lui dire qu’il l’aime, il aimerait pouvoir répondre à tous les autres, aussi, mais il n’y arrive pas, peur des représailles de Peadar, peur de la déception qu’il pourrait lire dans leurs regards, à tous. Ça lui fait trop de mal, et peut-être qu’il s’angoisse pour rien, comme toujours, pourtant ça ne lui donne pas plus de courage.

Et puis il y a ce courant d’air, dans son dos, un frisson qui lui parcourt l’échine, tout à coup, les muscles qui se crispent légèrement tandis qu’un jeune homme, la vingtaine, sans doute, vient prendre place juste à côté de lui. Il retient une grimace de se glisser sur ses lèvres, garde les yeux rivés sur son verre d’eau comme s’il n’y avait rien de plus intéressant sur terre. Il évite à tout prix le regard qui se pose sur lui, les yeux sombres et perçants qu’il sait peser sur lui. Ça a quelque chose de glaçant, parce qu’il espérait que quelqu’un vienne, mais pas un inconnu, parce qu’il aurait tout donné pour que ce soit un être familier qui franchisse cette porte et le ramène sur le droit chemin avec un sourire rassurant. Deux minuscules verres que l’on pousse vers lui, et il sait bien que ce n’est pas de l’eau qu’on lui propose, les prunelles qui se lèvent vers le visage trop séduisant, trop plein d’assurance alors que son bras se cale sur le dossier de sa chaise à lui, envahissant la petite bulle de mélancolie qu’il s’était créée. Il secoue doucement la tête, Lenny, le refus articulé du bout des lèvres comme pour ne pas froisser l’étranger : « Non merci. » Il hésite, ajoute dans un murmure : « Je ne bois pas d’alcool. Je n’ai pas l’âge. » Comme un besoin de se justifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2805-il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2828-i-d-rather-dissolve-than-have-you-ignore-me-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2880-lenny-kucera http://thenotebook.forumactif.org/t3277-lenny-kucera-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: I thought I was someone else (Tyfy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I thought I was someone else (Tyfy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street :: the royal smoak-


team animation

team speed-dating

team stalkage