Partagez | .
 

 creature comfort makes it painless (otto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: creature comfort makes it painless (otto)   Lun 24 Juil - 2:48

CREATURE COMFORT MAKES IT PAINLESS Quand on t'a laissé l'appartement, tu as installé ton lit précisément en face de la fenêtre pour que le port soit la première chose que tu vois en te levant chaque matin. Ce matin comme tous ceux qui ont précédés, tu t'es réveillé ébloui car tu avais oublié de fermer les volets la veille. Bravo. C'était pas ça qui allait arranger ton astigmatisme. T'étais cul nu, aussi, tant qu'à faire. Aurais-tu oublié que tu as eu de la compagnie, hier soir ? Ce n'est pas très responsable, Ismael. Venant de toi, c'est même surprenant.
Tu ne tournes pas la tête, tu ne veux pas la regarder tout de suite. Tu fermes les yeux. Comment était-elle ? Petite, brune ? Blonde, athlétique ? Tu l'imaginais quitter ton lit et s'habiller rapidement pour repartir, ses talons claquant sur le pavé devant la voilerie. Elle n'était pas très belle mais quelle importance ? Tu n'étais pas beau et elle était charmante. Tu rouvres les yeux, ne la regardes toujours pas. En tout cas, tu as une certitude. Elle sent bon.

Alors finalement, tu te décides à poser le regard sur elle. Blonde, cheveux courts. Androgyne. Ça changeait de tes habitudes. Tes yeux suivent la courbe de ses lèvres, les angles de sa mâchoire. Et tes sourcils se froncent comme tu t'attardes sur sa gorge. Ce n'est pas lisse, délicat comme la gorge d'une femme, comme les gorges que tu as déjà pu contempler. Et ses mains. Ses mains sont fines mais ses paumes sont larges. Tu as envie de te marrer. C'est nerveux. Tu ne comprends pas ce qu'il fout là, tu ne te rappelles pas de la nuit que tu as passé et ça t'angoisserait presque. Ta respiration s'accélère. Que t'arrive-t-il, Delgadillo ? Tu as peur ?
Tu entends son souffle qui n'est plus régulier non plus, tu vois ses yeux bouger sous ses paupières. Il va se réveiller. Et toi t'es là, à l'épier, à poil comme un con.

Au moins, il est beau garçon.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 480
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: creature comfort makes it painless (otto)   Mer 2 Aoû - 16:51

Il est encore dans le brouillard Otto, plongé dans ce rêve à la fois merveilleux et qu'il ne pourrait décrire. Il se laisse bercer par la sensation agréable que ce songe lui procure alors qu'il récupère de sa nuit agitée. Le réveil sera-t-il difficile d'ailleurs ? Mmh... Otto n'a pas tant bu que cela, il doit pouvoir éviter les terribles effets de la gueule de bois. Mais pour le moment il n'a pas envie de se réveiller, d'ouvrir les yeux et se brûler les rétines avec les rayons du soleil qu'il sait déjà levé. Il veut profiter encore un peu Otto, juste un petit peu, rester blottit dans ces draps tant que rien ne l'oblige à quitter ses songes, à retourner au travail. Car oui, une fois réveillé ce sera le boulot. Car Otto se souvient de sa nuit, il sait bien que ces draps qu'il aime tant ne sont pas les siens et que cette chambre... il ne la connaît pas. Car cette nuit il y a eut cet homme, il y a eut cet accord et il y a eut ce moment passé ensembles. Un beau moment d'ailleurs, c'était loin d'être désagréable ! Et rien que pour cela Otto avait envie de se montrer agréable, entretenir la magie un peu plus longtemps, se montrer charmant avant de faire payer l'addition. Mais pour le moment il y avait les rêves et les rêves étaient difficile à quitter.

Mais il doit pourtant se réveiller Otto, car son esprit prend peu à peu le dessus sur son subconscient, l'empêchant de totalement sombrer de nouveau, et surtout il sent du mouvement : Son camarade nocturne est réveillé. Alors il lutte, il lutte contre cette envie de s'accrocher au royaume de Morphée et ouvre très lentement les yeux. Il se tourne alors vers son amant, nu et le regard fixé sur lui, avant de lui afficher un petit sourire encore endormit « Bonjour. » dit-il d'une petite voix. Alors Otto se redresse légèrement, s'étirant de tout son long comme le ferait un chat, avant de s'allonger sur le côté, toujours à moitié dans le brouillard, pour l'observer à son tour « Bien dormit ? Ou tu m'as observé comme ça toute la nuit ? » rajoute-t-il avec un petit sourire en coin. Il en profite pour se remémorer ses traits. Car si il n'a pas bu au point d'oublier le déroulement de la soirée il n'a pas forcément fait très attention à tous les détails. Il se satisfait de son choix en soit, plutôt pas mal comparé à certains autres de ses clients, bien qu'il aurait bien aimé qu'il fasse tomber la moustache, trouvant cela tellement dépassé et pas forcément des plus sexy mais son amant se rattrapant sur bien d'autres points. Mais d'ailleurs... qu'elle est son nom à son amant ? Otto est tout à fait incapable de s'en souvenir... lui à-t-il seulement dit ? Encore une fois il ne sait pas. Tant pis, il sera l'inconnu moustachu, préférant éviter tout incident diplomatique si jamais ce dernier lui avait dit et qu'il ne s'en souvenait pas, pas avant d'avoir été payé en tout cas.

Otto se rapproche alors, dépose un baiser sur ses lèvres car c'est là ce que comprend sa frustration, avant de s'attarder un peu plus sur son visage. En vrai... le pauvre bougre a l'air plus perdu qu'autre chose et Otto est incapable de retenir un petit rire « Tu te souviens de moi au moins, hein ? Je serais vexé si ce n'est pas le cas. » il prend cela à la rigolade Otto, car c'est quelque chose qui lui est arrivé tellement souvent. Il ne se rend pas compte encore que cela peut aussi vouloir dire de gros problèmes car... si il ne se souvient pas, acceptera-t-il de payer malgré tout ? Pour le moment l'esprit d'Otto reste léger, toujours affecté par ce rêve dont il a à présent perdu les moindres détails, le rendant aussi amicale et doux qu'un agneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: creature comfort makes it painless (otto)   Mer 9 Aoû - 15:44

CREATURE COMFORT MAKES IT PAINLESSDieu comme tu es mal à l'aise. Le petit que tu ne connais ni d'Eve ni d'Adam ouvre les yeux, te regarde, te sourit. Il te parle, te pose une question mais tu ne lui réponds pas, comme à ton habitude. Il te semble petit et léger, doux comme un moineau. Il t'embrasse et se marre, toi tu te lèves en vitesse et enfile ce qui te tombe sous la main. Tu manques de trébucher sur ton pantalon quand tu relèves la tête vers lui. « J'espère que tu vas pas être trop vexé alors... » que tu bafouilles. Des bribes de votre soirée te reviennent et tu t'offusques. Tu étais bien ramassé, il fallait que tu arrêtes. Pour de vrai. Et puis merde, il avait l'air si jeune... Tu espères qu'il n'est rien arrivé de grave, autrement tu t'en voudrais beaucoup.
« Écoute... » Tu t'éclaircis la voix, histoire d'être un minimum intelligible. « Peu importe ce qu'il s'est passé hier... maintenant il est temps que tu partes, d'accord ? » Objectivement, t'étais entrain de le foutre à la porte. Tu voulais pas qu'il reste plus longtemps, tu avais trop honte que ce que tu avais hypothétiquement fait. Tu ne voulais pas qu'il t'agite sous le nez ce que tu identifiais comme une réalité que tu refusais de t'avouer. Une de plus car, qu'on se le dise, ces derniers temps tu n'assumes plus grand chose. Tu murmures des excuses parce que c'est plus commode et parce que, quelque part, tu es réellement navré que ce petit se soit retrouvé là. C'est la faute de la fatalité, n'est-ce pas ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 480
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: creature comfort makes it painless (otto)   Ven 25 Aoû - 19:59

Il le connaît bien son boulot Otto, il l'aime bien son boulot même, ce jeu de comédie, de charme et de faux semblant. Un métier d'acteur mais avec une paye plus immédiate et des orgasmes presque à chaque fois. Et des orgasmes il en a eut ce soir, oh oui, ça il le sait. Malgré sa vilaine moustache il a su s'occuper du petit corps frêle d'Otto. Alors en récompense il veut lui offrir la totale Otto, la prestation complète avec le beau réveil, les mots doux et ce jeu de séduction jusqu'au moment où il devra mettre les voiles. Et il va pour rire Otto, il va pour rire quand il le voit sauter du lit, se rhabiller et manquer de se ramasser. Car il ne connaît que trop bien la maladresse de ses amants au petit matin et cela l'a toujours amusé. Mais il est moins amusé là, il n'a plus envie de rire non plus quand il commence à entendre son client parler. Vexé ? Comment ça vexé ? Pourquoi il devrait être vexé ? Malheureusement il se doute, il se doute de où cette conversation va mener mais il n'arrive pas à y croire... quel enculé !

Alors ses sourcils se fronces, son visage sur durcit et ses poings se serrent de plus en plus à mesure qu'il l'entend parler. Il veut vraiment lui faire ce coup là ce petit enfoiré ? Il veut vraiment jouer à ce jeu là ?! Et finalement il bondit sur le lit jusqu'à se retrouver à genoux sur ce dernier, nu comme un verre, et il pointe le moustachu du doigt avec un air menaçant « Hey, essayes pas de me la faire à l'envers espèce de connard ! J'ai déjà été assez gentil pour t'offrir mes services sans la moindre avance mais compte pas te débarrasser de moi comme ça sans m'avoir payé avant ! » Et il sent sa rage monter Otto, il sent sa rage monter en même temps que sa honte... car si il ne paye pas, qu'est-ce que cela voudra dire ? Hormis qu'il s'est fait enculé comme le dernier des cons bien sûr, ceci dans tous les sens possible ! Cela voudra dire que ce qu'il vient de faire, c'est juste de se taper un mec, comme ça, le temps d'une nuit et que par conséquent il aura trompé le seul mec auquel il tient réellement... c'est à dire son mec, Lenny... et ça il ne peut pas le supporter !

Finalement il se lève car il ne peut juste pas rester comme ça et s'approche d'un pas décidé de ce mec. Il compte bien lui faire entendre sa façon de penser et quand, enfin, il est assez proche, il plante son doigt dans sa poitrine avant d'enchaîner à nouveau « Écoute... je veux bien croire que t'es paumé, que tu te souviens pas de grand chose et même que tu ne veux plus jamais entendre parler de cette histoire, j'en ai personnellement rien à foutre. Mais la seule chose qui compte c'est que tu m'as amené chez toi en sachant très bien ce que cela allait te coûter. Donc tu vas me faire le plaisir de respecter ta part de notre engagement ou crois moi je niquerais ta réputation et plus encore quand les gens apprendrons que tu t'es tapé un mineur... » Il y va peut être un peu fort Otto dans ses menaces et ses mensonges... il se laisse peut être un peu emporté dans sa colère mais d'un côté il ne sait pas comment gérer, il ne sait plus en tout cas depuis qu'il n'est plus la seule personne qui compte pour lui. Il commence à se rendre compte... que concilier son travail et et sa vie personnel est bien plus difficile qu'il ne l'aurait jamais pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: creature comfort makes it painless (otto)   

Revenir en haut Aller en bas
 

creature comfort makes it painless (otto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos Miranda Otto
» Rizotto de poulet
» Détourner un gant pour en faire une créature doudou
» Ice Parade
» La Complete Creme Confort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version douze-



NASH CALDWELL
© miserunt
profilmp
SEVEN POPESCU
© miserunt
profilmp
RHOAN STORM
© miserunt
profilmp
FELIX HART
© miserunt
profilmp

OTTO HARD
© miserunt
profilmp
PEADAR BRANNIGAN
© miserunt
profilmp

ANCA POPESCU
© miserunt
profilmp
DAIRE MEALOID
© miserunt
profilmp
TRIXIA MOORE
© miserunt
profilmp
WOLFGANG RIVIERA
© miserunt
profilmp