Partagez | .
 

 [+18] 3 A.M (rhofy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: [+18] 3 A.M (rhofy)   Mer 12 Juil - 22:31

C'est encore une nuit où il rentre les genoux écorchés, les gouttes de sang le long des phalanges et les hanches griffées. Il ne sait même plus par qui ou par quoi, il se rappelle juste avoir rendu les coups, de poings ou de bassin qu'importe, s'être perdu
encore
ça arrive de plus en plus souvent en ce moment.
La faute à son cœur détraqué et son cerveau dérangé. C'est plus fort que lui, il faut qu'il oublie par tous les moyens et qu'il se détruise comme la flamme d'une cigarette. Il essaye de ne pas penser aux remords et il danse, prend des cachets et touche des corps qui ne lui appartiennent pas. Rhoan se gâche et il s'en fout.
La gueule en vrac et le sourire absent, il rentre le plus discrètement possible dans l'appartement. Il peut être chiant et peut être que la moitié de ses colocataires ont du mal avec lui, la faute à sa foutue sauvagerie et à son sarcasme permanent, il a été à peu près bien élevé. Enfin, il a des manières. On ne pourrait pas dire qu'il a été bien élevé, avec une mère comme la sienne. Il s'est débrouillé, mais il lui reste des manières sauvages. Il n'a pas la tête à ça, encore trop enfumée par la poudre blanche et l'alcool qui brûle la gorge. Il pousse la porte de sa chambre, se déshabille dans le noir et tombe tête la première contre son matelas
qui lui semble plus inconfortable que d'habitude
et il pousse un cri.
D'habitude, y'a des inconnus dans son lit, mais c'est au petit matin qu'il s'en rend compte. Qu'il réveille la personne en la secouant avant de lui jeter ses affaires au visage, la pauvre fille (ou le pauvre mec, plus rarement) portant encore ses marques au creux du cou. Rhoan les marque comme du bétail avant de les envoyer à l'abattoir. Mais cette nuit-là, le corps dans son lit n'est ni consentant ni prévu. Alors il se relève et laisse sa fureur éclater.
« Putain mais c'est quoi ce merdier ? »
Il n'a même pas allumé la lumière. Inconsciemment, il se dit, peut être que c'est quelqu'un du gang qui l'a retrouvé. Peut être qu'il doit être égorgé au petit matin et que Bo trouvera son cadavre. Super option. Rhoan parano toujours, se rue sous son lit pour attraper son flingue.
On sait jamais.
« Oh, bouge ! »


Dernière édition par Rhoan Storm le Jeu 20 Juil - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Jeu 13 Juil - 6:32

Ils ne seront jamais ce qui s'est vraiment passé. Si c'était voulu ou si c'était qu'un accident. Ça faisait combien de nuit que tu parasitais le lit de la belle ? Tu ne le comptais plus, ni en heures, ni en baiser le long de sa colonne. Comme si tes lèvres pouvaient faire éclater ses vertèbres une à une, t'aurais pu le faire avec tes dents, tu sentais l'os sous tes lèvres, sous sa peau trop mince, ses frissons qui venaient la couvrir à toutes les heures. Tu savais où étais sa chambre, tu la trouvais, toujours, dans le noir, les yeux fermés, les mains perdues contre sa poitrine, la cervelle embrouillée par des drogues modifiées. Tu dormais, le sourire paisible de la défonce accroché à ta bouche. Un sous-vêtement comme seul apparat. Les bras vides, les veines pleines de démons, te laissant doucement possédé, ton sang devenu une drogue dure, un alcool qui arrache. Il est presque confortable, ce lit musqué d'une odeur qui n'a rien à voir avec la peau cannelle de la belle arabe. Tu fais l'étoile, t'approprie ses draps pour y imprégner ta propre odeur, qu'elle reste, persiste, malgré les lavages à l'eau chaude pour enlever les traces de ses tortures dont tu ne connais encore rien. Dont tu n'entend même pas les mélodies.

Il est doux, le réveil. Un poids qui se laisse tomber contre toi. C'est presque agréable. Un poids qui te suffoque tendrement, un cri comme tu les aimes, avant que la pression contre ton thorax ne disparaisse. T'entends une voix résonner, mais tu l'écoutes pas vraiment. Les yeux fermés, on dirait un rêve, un rêve où tu veux être étranglé encore. Un rêve ou tu meurs presque, où tu te réveilles en cherchant l'air, l'envie de vomir lorsqu'elle happe finalement tes poumons. Noyade nocturne. Ce genre de douceur. Est-ce que tu notes les tonalités plus graves dans la voix qui te dit de dégager ? T'iras nul part. T'ouvres même pas les yeux.

« Rohhhh fait pas ta princesse, bébé. Viens. » Que tu souffles, encore gorgé de sommeil, ta main qui s'avance, cherche, puis agrippe sa nuque, sans se perdre dans une longue crinière à enrouler autour de tes doigts jusqu'à ce qu'une plainte ne s'échappe de ses lèvres. Tu l'approches de toi, le tire, pour coller tes lèvres aux siennes, le remonter sur toi, glisser ta langue contre la sienne, ta main qui vient serrer sa hanche. Tu sais pas que y'a un fusil près de ta tronche, prêt à l'embrasser, à l'éclater. Et lui, il sait pas que ça ne te fait même pas peur. Toi et tes yeux fermés et tes mains qui le tienne trop bien. Tu sais pas. Ou peut-être que oui. Peut-être que tu sais exactement ce que tu fais, qui t'embrasses, dans quel lit t'es, qui tu t'apprêtes à baiser sans lui demander son avis. Peut-être que t'es ce genre de salaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Jeu 13 Juil - 10:58

Il se croit impressionnant dans la pénombre nocturne. Mais le monstre dans son lit n’a pas peur et c’est le cauchemar qui commence. Rhoan se sent faiblir et ça l’étonne, lui qui d’habitude gagne par KO. C’est sûrement les substances interdites dans ses veines qui le rendent faible, mais il n’a pas le temps de se débattre qu’il entendu une voix grave lui donner ce surnom qu’il exècre, l’instant d’après il perd pied, y’a des lèvres sur les siennes qui étouffent son cri de surprise et sa main qui tremble autour du flingue quand une langue inconnue se glisse dans sa bouche. Il ne répond pas et il refuse de se laisser faire, quand bien même les mains qui le retiennent sont fortes. Rhoan grogne et la bête en lui se réveille doucement sous sa torpeur mélangée d’alcool. Un coup de tête dans celle de l’inconnu et il bondit comme un lion vers l’interrupteur, échappé des griffes, les yeux ronds quand il reconnaît celui qui s’impose entre ses draps. Il essuie à l’aide de son poignet ses lèvres déjà imprégnées de sa salive, sale poison, il se sent dégueulasse. Et il fronce les sourcils, la rage décuplée par cent.
« C’est une blague ? » qu’il murmure pour ne pas réveiller les autres, pour ne pas faire de scandale, pour ne pas que Nur le tue. C’est bien la seule personne à qui il tient vraiment dans cet appartement. Mais il n’en revient pas. Il savait qu’il avait raison de se méfier de ce type. Il repère souvent les mecs louches –sûrement parce qu’il en est un. « Une caméra cachée ? »
Son flingue est toujours là, pesant, dans sa main. Et lui n’ose pas s’approcher du lit, distance de sécurité obligée. Il a toujours son goût sur les lèvres, l’envie de se les arracher. Et naturellement, c’est vers lui qu’il pointe le pistolet sans flancher.
« Dégage de mon lit. Je plaisante pas. »
Il aurait du éloigner Nur de ce mec tant qu’il était encore temps. Mais il n’a jamais réussi à la faire obéir et Nur est une tornade, un feu ardent qu’on ne peut jamais maîtriser. C’est aussi ça qu’il aime chez elle et qu’il essaye de chérir à sa façon, un peu maladroite. Mais merde, qu’est-ce qui lui prend, à ce mec ? il voit ses yeux flous et se demande si c’est simplement le sommeil ou bien la défonce, et il prie pour la seconde solution, ça lui fera au moins une excuse.
« Si t’aimes la bite c’est entre Nur et toi. Mais me fous pas là-dedans putain! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Ven 14 Juil - 8:01

Il est délectable, le goût de ses lèvres volées, son gémissement de surprise que t'avales, ses hanches que tu maltraites déjà, laissant les marques rouge de ta possession, ta salive sur ses lèvres. Tu la sens, la résistance, l'attaque. Nur que réagit pas aussi rapidement. Nur ne réagit que quand tu vas trop loin, que t'es à quelques baisers de lui retirer sa culotte. Elle grogne pas comme ça, ses bras ne se bandent pas de colère, c'est pas aussi sauvage aussi rapidement. Sa tête vient percuter la tienne, sans savoir à qui ça fait le plus mal, le bal des hypocrites commence. Si ton front t'élance, tes yeux s'éclatent lorsque le corps te quitte pour bondir jusqu'à l'interrupteur. C'est à ton tour de laisser échapper une pleine, fermant tes yeux et les couvrant d'un bras. Tu vois pas sa sale tronche, ses lèvres mouillées qu'il frotte dans le vain espoir d'effacer ton corps mort de son lit, le flingue dans sa main. Tu l'écoutes pas, tu bouges pas, quand il demande si c'est une blague ou une caméra cachée. Trop con pour que ta langue engourdie se débatte pour ça, pour rien. Elle ne sert plus qu'à embrasser et salir, à cette heure, et c'est du pareil au même. Tu ne bouges pas quand il te dit de dégager encore, qu'il ne plaisante pas, ton bras pour te protégé du soleil qu'il a fait naître dans la chambre. « De quoi TON lit ? Ferme la lumière putain, tu m'arraches les yeux. » Que tu râles à ton tour. Sauf qu'il n'agit pas, t'obliges à plisser tes yeux rougis pour le voir un peu, alors qu'il te déballes a réplique à tendance homophobe Oh, pauvre petit ange. Tu le vois, le flingue pointé sur toi et tu peux pas t'empêcher d'éclater de rire.

« Oh, donc c'était ton flingue, de dur, contre ma cuisse, right ? » Que tu te fous de sa gueule en rigolant d'avantage. Tu t'étires, puis tu bailles, te retournant sur le ventre, calant de nouveau ta tête sur son oreiller. «Ba tire, va s'y, ça va faire plaisir à Nur que t'ai assassiné son mec trop défoncé. Aller, fais-toi plaisir bébé. » Que tu nargues encore. Même pas peur. Intrigué même. Parce que éclaté comme tu l'es, tu ne sais pas si tu sentira vraiment la balle percer ta chaire, se creuser jusqu'à tes muscles, ton sang se répandre sur tes vêtements, dans ses draps. Si ça se trouve, c'est probablement son kink, au petit roi de la chambre. Lui et sa vie qui vaut rien du tout, que tu pourrais balayer du revers de la main, si ton père savait, si tu glissais qu'il t'avais embrassé, on ne retrouverait jamais son corps, perdu dans le ciment d'une nouvelle habitation quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Sam 15 Juil - 19:17

Rhoan fixe de ses yeux flous le corps nu allongé dans son lit. Et intérieurement y'a quelque chose qui bout. C'est toujours comme ça. Il est calme, détaché, mais un clin d'œil, une étincelle, et le brasier commence, suffit pour faire tout exploser. Cette nuit Rhoan se retient de toutes ses forces, comme une bombe à retardement. Mais le rire de l'autre et sa nonchalance le font vriller et dans sa main y'a le flingue qui tremble. "Ta gueule."
Ca serait facile de tirer mais il ne veut pas d'une mort sur la conscience et encore moins d'un drame dans la coloc. Il se dit que si ils étaient deux à l'extérieur, il n'aurait pas hésité. Sans pitié lorsque les crises le prennent et sans pitié pour la race humaine, moqueuse et amère qui salit ses draps.
Et il cherche, cherche encore, pousse le bouchon jusqu'à ce qu'il explose, Rhoan lion qui glisse jusqu'à sa proie sans défense et qui s'abat de tout son poids, genoux contre le dos constellé de grains de beauté, les cheveux tirés vers l'arrière et le canon contre la gorge. Serrer les mains serrer des dents et la menace y'a que ca qui marche visiblement. Il avait déjà vu dans les yeux du brun une lueur malsaine. Ils peuvent être deux à ce jeu là. Alors Rhoan l'immobilise et c'est son canon qui appuie sur sa pomme d'Adam.
"Me cherche pas trop. Tu sais pas de quoi j'suis capable. Alors maintenant tu vas faire c'que j'te dis c'est clair? Et on en parlera plus."


Dernière édition par Rhoan Storm le Lun 17 Juil - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Dim 16 Juil - 7:57

Ton corps qui s'étend de nouveau dans son lit, t'étirant comme un chat, passant tes bras sous son oreiller, laissant l'odeur de tes cheveux. Salissant son lit à seulement y respirer, tes lèvres écrasés contre le tissus de rêve sur lequel Rhoan dort lui-même, chaque nuit. Y'a un autre rire qui s'échappe contre ses draps lorsqu'il te dit de fermer ta gueule. Nan, désolé, tu sais pas faire. Un rire de trop. Le bon nombre de coups de poings dans sa fierté pour que la cadenas saute, pour qu'il ne retienne plus rien, et ce n'est qu'un début. Parce que tu ne sais pas, où t'arrêter, quand tu vas trop loin. Tu t'arrêtes pas. Tu finis à l’hôpital ou dans un cercueil, c'est comme ça que t'arrêtes et si tu continues, t'arrêtera pour toujours. Mais pas maintenant, pas ce soir.

Rhoan devient enfin lui. La bête rageuse qui te saute dessus. Tu ne sens qu'un peu le genoux contre ton dos nu, le poids qu'il met sur ton ventre. Une main qui attrape ta crinière, vient la tirer vers l'arrière, vers lui. Ton souffle que tu sens bien passer, dans ton œsophage tordu et si la pression n'était pas si forte sur ton dos, tu pourrais presque bander. Surtout parce que tu sens la rage contre ses doigts, le danger, votre perte. Le canon est contre ta gorge, froid et raide, contre la bosse de ta gorge. Il pourrait te tuer, par accident, par un faux mouvement de ta part. Ce serait dommage, surtout qu'il viendrait te rejoindre, probablement pas longtemps après ta mort. C'est plus fort que toi, même le flingue contre ta gorge, le dos tordu, les cheveux tirés, y'a un rire qui traverse ta poitrine et claque dans l'air comme d'un souffle qu'on a voulu étouffé.

« Oui papa. » Que tu le nargues bien. Ton regard sombre qui vient rencontré la clarté du sien. T'as pas peur, t'as pas encore peur, tu sais même plus si t'arrives à ressentir ça. « Plus fort. » Que t'ordonnes dans un souffle. Parce que même sous lui, tu mènes encore, tu gagnes toujours, parce que c'est toi, le plus détraqué des deux. Il n'obéit pas, évidemment, il veut avoir le dessus, être l'homme, que tu fasse tout ce qu'il voulait, comme sortir de son lit, sauf que même dans la pire des situations, tu sais creuser encore.« Oh... c'est tout ce que t'as. » Que tu souffles, déçu en réalisant qu'il ne te tordait pas encore un peu plus, pour vérifier la flexibilité de ta chaire, tes os. Il a aucune idée de comment t'aimes ça. Ou peut-être que si, en fait. Parce que sous lui, ton regard tordu vient recroiser le sien. Que tu souris encore. Est-ce qu'il sait, là, qu'il est foutu ? Qu'on ne se débarrasse pas d'un démon comme ça. Pas sans quelques sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Dim 16 Juil - 16:21

Rhoan se pense prince quand il ploie au dessus du corps, mais il sait que la bataille est loin d'être finie. Il ne se doute pas de la folie de son adversaire, qu'il est loin d'égaler. Pour lui la menace du flingue était suffisante pour le faire partir mais non, il y a ce foutu surnom et les mots pernicieux qui s'insinuent en lui jusque dans ses veines maltraitées par la substance. Il a du mal à se dire qu'il a vraiment entendu ce qu'il a entendu.
"Mais t'es taré putain!"
Il doit l'être pour de vrai et ça commence à le faire paniquer. Mais rhoan est un fauve, une bête sauvage qui ne se laisse jamais capturer, emprisonnant la proie dans ses griffes pour mieux la dévorer. Le pistolet appuie plus fort pour lui couper l'envie d'avaler et il sent le pouls battre contre l'objet puis contre sa main -pouls calme qui l'énerve.
"Ça serait facile, de te tuer."
Le canon qui glisse contre le cou puis jusqu'au menton puis jusqu'aux lèvres. Il pourrait juste appuyer sur la détente et lui dire adieu, se retrouver maculé de son sang, fermer les yeux. Il ne fait rien. Ne pousse même pas le pistolet jusque dans sa bouche, car il sait que le petit con chercherait à aller plus loin. Il dirige le canon jusque dans son dos et retrace sa colonne vertébrale, pliée sous son propre poids. Jusqu'à glisser plus bas, encore plus bas, entre ses cuisses qu'il ne touchera pas.
"Ou de te baiser. Mais ça serait te donner c'que tu veux, hm?"
Une seconde de battement et la deuxième explose, "Ben tu peux rêver."La crosse qui s'abat contre la tempe, d'un coup sec et maîtrisé. Assommé sonné les rêves en pagaille, Rhoan connaît son coup et la cible est plus facile qu'elle n'en a l'air. Il profite de l'avoir déstabilisé pour le pousser hors du lit, le tire par les pieds son corps contre le parquet froid, jusqu'au pied du lit maintenant vide, jusqu'à l'allonger sur le sol. Rhoan est maniaque alors rien ne traîne, mais Rhoan est prévoyant et de ses vices il a appris, un autre coup de crosse pour s'assurer de la docilité de la proie et il ouvre le tiroir de la table de chevet, une de ses boites discrètes bien rangées, il en sort deux paires de menottes argentées. L'une est un cadeau et l'autre est achetée, les deux se retrouve autour des poignets et des pieds du lit.
Le taré
Prisonnier.
Et Rhoan qui prend soin d'aller fermer la porte de la chambre à clé puis remonte dans son lit avec un sourire triomphant.
"Tu tiens tant que ça à rester?"
De son pied il appuie sur la tête du squatteur pour l'allonger plus encore sur le sol, jusqu'à ne plus le voir. Il finit entre les draps, un soupir de soulagement comme après un travail difficile.
"Parfait alors. Bonne nuit."
Et il ferme les yeux, la tête dans son oreiller. Il a encore l'odeur de ses cheveux, ca Le fait enrager, le grognement et le coussin jeté à l'autre bout de la pièce. Il s'en passera.


Dernière édition par Rhoan Storm le Mer 19 Juil - 10:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Dim 16 Juil - 17:53

Il se trompe, Rhoan, quand il clame tout haut que t'es taré, c'est pas ça, c'est bien, bien, bien, bien pire que ça. Si le psychologue, t'ouvrais la tête pour voir les démons qu'il s'y cache, tu ressortirais jamais de l'asile. Ou si, justement, t'en sortirais, t'en feras ton mandat premier, ça et baiser tes infirmières. Il écoute, bon garçon, appuie plus fort contre ta gorge, jusqu'à sentir ton coeur battre contre le métal. C'est pas tout ce qu'il a, c'est meilleur, mais pas aussi bon que si ses mains serraient ta gorge directement, jusqu'à ce que vos pouls se mélangent, jusqu'à ce que tes yeux se couvrent d'étoiles multicolores, que le thrill de l'étranglement prenne place, puis le planement quand il relâcherait enfin ta gorge. Parce qu'il ne pouvait pas te tuer, pas encore. Tu le voyais dans ses yeux, le manque de courage que même la rage ne pouvait pas avaler, t'y travailleras. Il souffle déjà que ce serait facile de te tuer. Techniquement oui. Le coup pourrait même partir tout seul, tant pis. Il ne devait même pas savoir où tirer pour te tuer, plutôt que te laisser simplement légume dans un fauteuil, ce qui ne durerait pas, avec ta famille, qui préférerais te voir mort, que malade ou handicapé. Ce ne serait pas facile. Ce ne serait surtout pas facile après avoir tiré. Ton sang éjaculé partout, ta cervelle répandue sur son lit, s'il fait bien. La canon trace son chemin jusqu'à ton menton, jusqu'à tes lèvres, ton regard sur lui qu'il se noircis. Ton sourire qui s'agrandit, ta bouche qui s'ouvre avant d'aller embrasser le canon. Sauf que le canon continue de courir, dans ton dos, jusqu'au creux de tes cuisses alors qu'il avoue que ce serait aussi facile de te baiser. C'est pas vraiment ce que tu veux, pas nécessairement. Il est sur ta liste de chasse, comme ses autres colocataires, mais il n'est pas le premier sur la liste. Surtout que tu n'aimes pas la facilité, il prendrait un sacré coup dans ton estime s'il te baisait maintenant.

Non. Y'a un coup contre ta tempe. Féroce, à te faire voir des étoiles. T'es encore là, mais ça tourne, tu tombes à plat sur le sol quand il te pousse hors du lit, essaye même pas de te relever. Ton corps mou qu'il traîne. T'as encore un faible rire qu'arrive à sortir de tes lèvres avant qu'il ne te donne un autre coup, que tes yeux vrillent. Tu sens un peu, les menottes froide autour de tes poignets. Ses mots sont flous, mais t'es certain qu'il croit qu'il a gagné. Te poussant jusqu'à t'allonger entièrement au sol alors que tout tourne encore autour de toi.


Ça prend un petit moment, avant que ça se calme. Que tu reprennes tes sens, tu sais même pas combien de temps, exactement. Une plainte alors que tu fronces tes sourcils, ta tête douloureuse. Tirant contre les menottes pour réaliser que t'es prisonnier, te redressant, ton regard coulant sur le corps qui dort.

« Rhoan, tu veux plus jouer ?» Que tu questionne sans savoir s'il t'entend ou s'il est loin dans ses rêves. Tu rigoles, parce qu'il est plus fun que t'aurais cru. « Moi j'ai pas fini.» Que tu dis plus fort, sans savoir encore si tu fais un monologue ou s'il fait genre qu'il dort. « T'as cinq secondes pour venir me détacher. Ok ?» Y'a aucune réponse au bout du fil, alors que commences à compter. « Cinq... Quatre... Trois... Deux... Un... Un et demi... Un et trois quart... Zéro. » Aucune réponse et ton rire plus fort s'élève. « Très bien, si c'est ce que tu veux. » Que tu conclus avant d’arrêter de parler. Sauf que ta respiration s'accélère, comme le bon comédien que t'es, tu ne fais pas les choses à moitié, t'excitant presque avant d'échapper ton premier gémissement digne d'une belle tapette. « Ah... Rhoan.» Que tu chiales de cette voix jouissive, emplis de luxure. Et tu te concentre pour ne pas rire. « Oui. Rhoan, c'est bon. Ahhhhh... Fuck... Plus fort, vas s'y, défonce-moi. » Que tu gémis plus fort,
laissant des gémissements de plaisir parsemer tes phrases. Et tu gémis de plus en plus fort, gémissements de pédale, voix de garçon, qui n'a rien à voir avec ta propre voix ou les sons que tu fais réellement au lit. « OH OUI PAPA. BAISES-MOI PAPA. J'SUIS TA PETITE SALOPE, VAS S'Y PAPA.» Que tu couine sans retenue. Tu peux continuer, tu peux faire ça toute la nuit, t'en a rien à foutre, tu peux réveiller toute la coloc, s'il veut. Toute la ville, s'il faut, t'es capable de crier bien plus fort encore, jusqu'à ce que ton père t'entende vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Dim 16 Juil - 23:02

La menace est dans son lit et maintenant gît sur le sol, attachée prisonnière et rhoan qui ferme les yeux, se laisse emporter. Il y a dans ses veines l'alcool et les cachets et il ne tient plus. Il se fout des menaces et de sa propre rage et même du Mec sur son parquet qui s'agite et cherche encore. Paisible un instant, il laisse ses pensées dériver, il ferme les yeux, veut juste les reposer.
Mais si c'était aussi facile, il aurait simplement rêvé. Le cauchemar le ramène à la réalité. Les gémissements aigus de la proie qui percent ses tympans et les murs sont fins, trop fins, son nom répété et la voix de Tyfy inconnue de personne à la coloc. Rhoan se redresse les yeux flous encore ensommeillés. "Bordel de merde!" Il ne chuchote plus. C'est devant lui qu'il vient de placer et son réflexe de lui mettre la main devant la bouche est vite dépassé. "Je t'ai déjà dit de la fermer!" Évidement qu'il ne l'écouterait pas. Comme s'il voulait tout faire pour le pousser à bout. Et ça marche. Rhoan n'est plus enragé, seulement fatigué. Un coup de poing qui part dans la mâchoire comme un automatisme et le teeshirt roulé en boule à côté du lit fera très bien l'affaire.
"Ouvre grand." Et sa main qui appuie sur la mâchoire meurtrie pour y faire rentrer le tissu, bâillonné pour enfin avoir la paix. Il l'a à sa merci et l'autre ne peut plus rien faire. À califourchon sur ses cuisses et il s'autorise même une petite claque sur sa joue, comme à un bon chien.
"C'est bien. Tu me laisses dormir maintenant."
Et il retourne sur son matelas en tentant d'oublier cette soirée. Peut être que tout sera terminé quand il ouvrira les yeux.


Dernière édition par Rhoan Storm le Lun 17 Juil - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Lun 17 Juil - 8:15

Tu t'amuses bien à le compromettre, au sol, avec ton regard sombre qui vient chercher le sien dans la pénombre de la chambre. Rhoan vient foutre sa main sur ta bouche et tu souris derrière, laissant ta langue venir salir sa paume avant qu'il ne trouve une meilleure solution que de tenir ta bouche toute la nuit. Il fout un autre doux coup de poing dans ta gueule avant d'attraper un t-shirt et de l'enfoncer dans ta bouche. Ton regard noir se posant sur lui lorsqu'il enfonce le tissus. Rhoan assis sur tes genoux, qui s'amuse même à foutre une claque sur ta joue en t’ordonnant de le laisser dormir. Sauf que nan. Utilisant ta langue, tu pousses le t-shirt qu'il a seulement enfoncé dans ta bouche alors que simplement l'attacher derrière ta nuque aurait été plus fort, sans pourtant t'empêcher complètement de parler. Au bout de deux minutes, le t-shirt mouillé tombe sur tes genoux. Un doux rire résonnant encore, comme un cauchemar. Tu pourrais te remettre à crier, mais ce serait ennuyant, reprendre la même technique. Alors tu te redresses, t'étires glissant ton nez sous sa couette, retrouvant un pied, glissant tes lèvres jusqu'à son gros orteil, t'y fait brièvement couler ta langue avant d'y mordre férocement, lâcher le morceau aussitôt et t'abaisser pour ne pas recevoir un coup de pied en pleine gueule qui risquerait de te faire perdre quelques dents. Y'en a pour qui c'est un gros kink les pieds, d'autres qui trouve ça dégeulasse, sale, entre ça et une bite, t'es pas sur ce qui est les plus sale, hein, surtout si c'est sa bite à lui. « J'peux te donner des cours de BDSM, si tu veux, parce que t'es pas très doué pour le bâillon, love. » Que tu le nargues tendrement avant de rigoler doucement, comme si vous n'étiez qu'en sleepover, une petite boys night tranquille.  « Tu sais, si t'avais fermé ta jolie gueule de petit con, je dormirais au fond et tu serais déjà dans un sommeil profond. Là, tu dormiras jamais, bae. » Que tu l’informes comme si vous étiez simplement à prendre le thé, entre potes.  « De quoi t'as peur ? » Que tu le questionnes finalement, avec ta voix de psychologue, psychopathe, celui qui sait appuyer là où ca fait mal. Et qui fait bien mal. Il avait peur de faire mal à Nur, que tu le baises, toutes ses réponses. Dans ta tête, ça sonnait, faible, faible, faible. Et pourtant, il tentait de prouver le contraire. Fallait avouer qu'il était quand même mignon, le petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Lun 17 Juil - 23:34

Il tente tant bien que mal de repartir au pays des songes, épuisé par la fête, épuisé par la bête au creux de ses draps. Il avait tout fait, tout essayé. Il lui restait à le tuer ou à le tabasser jusqu'à ce qu'il ne parle plus. Il en aurait été capable mais il a des colocs avec des oreilles et des yeux qui traînent, des colocs qui connaissent Tyfy, et qu'est-ce qu'on penserait en le voyant à moitié nu recouvert de sang attaché au lit? Rhoan sursaute en sentant sa bouche sur son pied et le coup part tout seul mais trop tard, pourtant il aurait bien aimé. Lui défoncer la mâchoire, le défoncer lui, sentir les dents craquer et tomber. Et il grogne. Parce qu'il pense pouvoir lui donner des leçons. Rhoan ne s'estime pas expert en la matière mais il a quand même bien expérimenté. C'est le prix à payer quand on arrive pas à être doux ni à lâcher prise. Parfois il maltraite sûrement les personnes avec qui il couche mais il se dit que c'est toujours consentant (ca ne l'est pas, pas forcément). Il songe à ses proies et aux marques qu'il laisse aux cris et aux bleus et il rit. En s'étirant comme un tigre, il revient au pied du lit. Il réfléchit à une solution mais il n'en voit que des trop cruelles ou des trop radicales et cette nuit il faut qu'il l'épargne. Égoïstement, pas parce qu'il tient à lui. Il n'est rien. Rien qu'un esprit frappeur qui vient troubler son sommeil. À califourchon sur ses cuisses de nouveau et il prend ses joues entre ses mains comme on le ferait a un enfant. Pas impressionné. Encore moins effrayé.
"Peur? Tu penses que j'ai peur de toi?"
Son sourcil se hausse et même dans la pénombre il reste moqueur. Position du plus fort et il sait qu'il a gagné mais l'autre ne cesse de chercher et il est fatigué de cogner.  Il soupire.
"Qu'est ce que tu veux à la fin?"


Dernière édition par Rhoan Storm le Mer 19 Juil - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Mar 18 Juil - 6:39

Tu ne t'arrêtes pas, parce que tu peux encore. Tu vas pas gentiment rester avec son t-shirt dans la bouche, alors que tu peux l'enlever, tu vas pas rester accroché à son lit alors qu'il te reste encore des moyens de t'en sortir. Tu t'arrêtes pas, pas tant que t'as pas atteint ta limite ou ton contentement. Et lui, n'arrive pas à te laisser t'épuiser, n'a pas la patience de te laisser crever de fatigue au bout de son lit. Après que son pied mouillé rate de près ton visage, il revient, sort du lit, retrouve tes cuisses. Attrapant ton visage entre ses mains, ton regard sombre qui vient retrouver le sien. Tu te contentes d'hocher positivement de la tête quand il te demande s'il a peur de toi. Surement, pour t'avoir jeté, puis attaché au pied du lit. Si Rhoan penses qu'il a gagné parce que t'es attaché au pied du lit et qu'i est sur toi, il ne comprendre rien à comment, toi, tu joues. Tu ris doucement, quand il soupire, quand il te demande ce que tu veux. Et dans la pénombre, ton regard planté dans le sien, tu lui souffles la seule réponse possible, celle qu'il interprétera comme il peut, comme il veut. « Toi. » Lui. Tu le veux, parce que tu ne peux pas l'avoir, qu'il se refuse à toi. Tu veux son corps, ses baisers, son cul, sa bite. Tu veux son lit, son odeur, sa texture, son goût. Tu veux son sommeil, sa colère, son amour, son désir, sa folie, son envie de mourir. Tout veux tout. Le baiser ou le frapper jusqu'à la folie. Tu sais que tu n'auras pas tout ce soir, peut-être même que tu n'aura rien du tout. Ça fait partie du jeu. S'il te donnait tout, maintenant, ce serait ennuyant. T'es qu'un sale bébé chat qui veut jouer encore. Avec lui, avec tout ce qu'il te donnera et ou te refusera. Jouer jusqu'à tomber de fatigues. Et s'il veut se débarrasser de toi, il n'a qu'à tout te donner, maintenant, mais t'est pas certain que sa fierté endure ça. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Mar 18 Juil - 21:10

Il se croyait presque invincible mais de son trône il est tombé, et bas. Rhoan position mâle dominant chasseur affamé pourtant se refuse à la proie. quand il entend le "toi", il fronce les sourcils puis ricane,
Rire moqueur
Rire acide.
Et pourtant il joue le jeu, le feu dans les pupilles. Il a trouvé sa technique. Celle de céder, au moins un peu. De se dire que les autres ne sauront rien et qu'il pourra toujours nier, qui le croira. Il tire les cheveux de la proie, en arrière pour admirer le corps cambré et pour glisser sa main libre le long de son cou. Cou marqué par des inconnus pas innocents, les ongles naviguent le long du torse, traînées rouges sur la peau pâle visibles même dans la pénombre.
"Tu veux que j'te baise?"
Rhoan n'a pas peur et certainement pas d'un petit merdeux attaché à son lit. Il en a vu et attaché d'autres mais il avoue n'en avoir connu que rarement d'aussi chiants. Sa main s'aventure à l'intérieur du boxer qu'il a eu la décence de garder, caresse la peau chaude ou plutôt la saisit, sans douceur ni tendresse, poigne de fer un peu trop serrée qui lui arrache un hoquet.
"C'est ça que tu veux?"
Et s'il veut jouer avec le feu, ils seront deux.


Dernière édition par Rhoan Storm le Mer 19 Juil - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 42
ϟ POINTS : 27
ϟ PSEUDO : banana hater
ϟ CREDITS : bloomc ma vie <3
ϟ AVATAR : Adrien Sahores
ϟ SIGNE PARTICULIER : jolie gueule et cervelle détraquée.
✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Mer 19 Juil - 7:21

T'as perdu. Non. Même attaché, ses cuisses écrasant les tiennes et son rire claquant l'air, tu perds pas. C'est exactement ce que tu veux. Jouer. Aucun intérêt pour toi à toujours être au dessus, si ce n'est pour te faire renverser, puis reprendre le dessus. T'es pas des ses hommes qui ont besoin de dominer pour être heureux. Tu vois pas l'intérêt. Tu veux juste changer les normes, tout bousiller, qu'après toi, plus rien ne soit comme avant. Qu'on n'oublies pas ton nom, ou du moins, ce qu'il en reste. Et même quand il rigole, t'as gagné, ton regard qui le dévore, lui et sa bouche qui s'ouvre trop grande pour se foutre de toi. Une main dans tes cheveux, qui tire ta tête vers l'arrière dans un feulement de ta part, sa main qui viens caresser ta gorge, le couvrir de frissons, un sourire au coin des lèvres, ses doigts qui viennent marquer ton torse de long sillons rouges. Il te demande si tu veux qu'il te baise. Y'a un rire qui vient secouer ta poitrine sur laquelle sa main court, sauf qu'avant que tu ne puisses répondre, il vient t'arracher un autre hoquet. Sa main qui vient se resserrer autour de toi, raccourcir ton souffle sous la pression. C'est ça que tu veux ? Qu'il te coupe le souffle jusqu'à ce que ta bite devienne bleue. La sienne serait plus belle dans ses teintes là. Surtout étant donné le contrôle qu'il a besoin d'avoir. Qui en dit beaucoup sur lui, beaucoup plus qu'il ne veut en avouer.

« Serre pas trop fort, je pourrais tomber amoureux... » Que tu le nargues, de ton souffle court dont tu profites malgré tout. La douleur devenant doucement grisante à force que le souffle se perd. Ta langue venant lécher ta lèvre inférieur, ton regard qui chercher la clarté du sien dans la pénombre. « Toi, Storm. T'as déjà été baisé ou t'as trop peur de montrer que t'es fragile ? » Que tu lui souffles, rigolant lorsque la pression sur ta queue augmentait, tes yeux vrillant vers l'arrière un moment avant de se fermer.  « T'es chou... » Que tu murmures en rigolant dans les aigus, tirant sur tes menottes jusqu'à en écorcher tes poignets. Parce que t'aimerais bien qu'il relâche un peu du contrôle, que vous puissiez jouer un peu. Vous pouvez même lutter, pour savoir qui baisera qui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3720-am-i-a-god-tyfy#85885 http://thenotebook.forumactif.org/t3770-she-said-i-looked-fat-but-i-looked-fantastic-tyfy http://thenotebook.forumactif.org/t3804-912-776-0667-tyfy-badjty#87489

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 870
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 52
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : MISERUNT LPB.
ϟ AVATAR : ANTON LISIN.
ϟ SIGNE PARTICULIER : UN TROU DANS LE CRÂNE RASÉ DONT LES POINTS DE SUTURE S'OUVRENT UN PEU TROP SOUVENT, PHALANGES SOUVENT ABÎMÉES (EN CE MOMENT CELLES DE SA MAIN GAUCHE SONT COUVERTES DE BANDAGES ET IL PEUT A PEINE BOUGER LES DOIGTS MERCI SEVEN) YEUX DE SANG INJECTÉS, UNE BALAFRE QUI S'ÉTEND DE LA POMMETTE JUSQU'AU COIN DES LÈVRES (ENCORE MERCI SEVEN), UNE CAPACITÉ A TOUT OUBLIER, LES POINGS QUI DÉMANGENT ET UN AIR BLASÉ.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   Hier à 18:02

Il joue avec le feu, trop à son goût. Rhoan n’a jamais été homme de patience, encore moins d’indulgence , y’a les substances et le manque de sommeil qui le rendent amer, joueur, cruel, violent. Ça a l’air de lui plaire, à l’ombre au creux de son lit, et pourtant Rhoan n’en a pas envie. Il ne veut pas lui plaire, encore moins lui faire envie. Il veut provoquer des cris de douleur et des suppliques qui le feraient sourire comme un tueur sourit à son macchabée. La victime parfaite, et pourtant il ne se laisse pas faire, il cherche, encore, même attaché, même étouffé, Rhoan le sent gonfler dans sa main et ça l’énerve, il aurait déjà ses mains serrées autour de la gorge s’il n’avait pas peur des conséquences. Il écarte un peu plus ses cuisses de sa main libre, les ongles qui se plantent dans la peau trop fort, qui font sûrement des marques secondaires puisque l’autre main serre, serre
Plus fort
Encore
Et il expire en même temps que lui, quand il lui pose la question il sourit. Parce qu’il ne le connaît pas, qu’il le prend pour un faible, quelqu’un de clément. Il ne l’est pas, encore moins ce soir. Il va le détruire et le faire regretter, lui qui se prend pour un grand.
« Oh Tyfy… Tu ne sais rien. »
Poigne qui serre encore et puis son autre main part, claque sur sa joue, fort, il sent la peau brûlante et le visage qui se tourne par réflexe, la lèvre mordue pour lui montrer qu’il tente d’ignorer la douleur –Rhoan s’en fout, qu’il ait mal ou pas. Il s’imagine qu’il lui fait du mal et ça le suffit. « Rien du tout. » Il ne sait pas ses baises, nombreuses, épineuses, les gens qu’il refuse et ceux qu’il fait plier. Ce soir, il le fera plier, et simplement parce qu’il l’a trop cherché.
Sa main glisse sur lui, serre moins fort et se fait rapide. Trop rapide et le souffle de son adversaire lui échappe, Rhoan sourit encore, la peau qui devient brûlante sous ses doigts, leurs lèvres à quelques centimètres sans l’envie d’un baiser, il accélère pour le rendre dingue et ses yeux qui se ferment sont déjà une victoire, puis sa main libre s’aventure de nouveau, l’index le majeur l’annulaire entre les lèvres de Tyfy, qui poussent loin jusqu’au fond de la gorge, jusqu’à lui faire mal, jusqu’à sentir le réflexe de rejet. Il les laisse là, le laisse s’étouffer avec sa peau, avec ses phalanges qui saignent trop souvent et qui ont envie de saigner à nouveau.
« Et toi t’es plus chou quand tu fermes ta gueule. »
Qu'il essaye de le dégager, ce bâillon là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: [+18] 3 A.M (rhofy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[+18] 3 A.M (rhofy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street :: home sweet home-
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg