Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 20
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Myranda
ϟ CREDITS : Cranberry
ϟ AVATAR : Bridget Satterlee
✰ ✰

MessageSujet: Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy   Mer 14 Juin - 22:36

Ouais, ouais, je sais, j'ai pas vraiment la gueule de l'emploi. Mais croyez moi, c'est un avantage. Non mais sérieusement, vous m'avez vu? Personne ne se méfie jamais de moi. C'est ça le truc justement. C'est une grande partie de ma force. Et mon cerveau aussi. J'ai appris un truc récemment. Enfin plutôt, je me suis rendu compte d'un truc. Ici, dans le milieu dans lequel je vis, pas besoin de gros muscle quand tu as un cerveau. Par exemple: pourquoi me battre avec un mec costaud et me faire défoncer, quand je peux obliger un mec encore plus costaud à le défoncer lui? Logique non? En plus il faut dire que les gens d'ici, ce n'est pas vraiment des lumières. Et la came que je leur refourgue leur grille encore plus le peu de neurones qu'ils ont. Moi je suis bien trop intelligente pour toucher à ses merdes. Un joint de temps en temps à la limite mais c'est tout. C'est de l'or en barre pour moi. Mon or blanc. Je n'allais pas le gâcher non. Et puis, j'ai de meilleures stratégies de ventes quand je suis parfaitement sobre. Tout ce qui compte c'est ça, faire tourner mon bizz.

J'étais entrain de surveiller les mecs que je paie pour repartir les kilos de coke en sachet individuel. Parce que des fois qu'ils s'en gardent un peu pour eux, on sait jamais. Hors de question qu'ils prennent le moindre gramme sans raquer. Ouais donc j'étais tranquillement la, quand le mec qui surveille la porte arrive. Un certain Wael est la et il voudrait me voir. Wael. Je l'attendais celui la. Je savais qu'il allait finir par se pointer.

Wael, c'est le premier mec que j'ai rencontré dans la rue. J'avais seize ans, je venais de m'enfuir du foyer. Rien ne saurait être pire que cet endroit. Ça faisait une semaine que j'étais dans la rue. J'essayais de ne pas montrer à quel point j'étais terrifiée. Parce que si les autres s'en rendaient compte, ils allaient me bouffer toutes crue. Alors j'ai jouer la dure. Je me souviens de la façon dont il est venu m'aborder. Il voulait juste me baiser. Au moins, il ne passait pas par quatre chemin. J'allais lui dire d'aller se faire foutre, que je ne suis pas une pute, et que je n'ai que seize ans. Mais ensuite il s'est passé plein de truc dans ma tête. J'étais vierge. Et autant que je le fasse la première fois en étant consentante avec un mec pas trop degeulasse. Ça sera toujours mieux que de me faire dépuceler par un vieux mec au coin d'une rue. Et puis, si il croyait vraiment que j'étais une pute, il allait me payer. Ouais ouais, j'avais déjà laissé tomber l'idée d'une première fois magique avec un mec génial et tout. Bon, ça sera lui alors. Je me souviens encore de ce que je lui ai dis: Je baise pas dans la rue, ni dans un voiture. Chez toi, ou un hôtel. Sinon, t'ira te chercher une des grosses vaches là bas. Ouais, je savais que je pouvais jouer de mon physique. Qui résisterait à ce corps de poupée?

C'est ainsi que j'ai perdu ma virginité. Je n'y ai pris aucun plaisir. Au contraire. C'était brutal et douloureux. J'ai souffert le martyr cette nuit la. J'ai retenu mes larmes pendant tout ce temps. J'ai récupéré le fric et je suis partie. Mais il a apprit que je me suis foutue de sa gueule et que je n'étais pas une pute. Il refusait d'avoir raquer autant pour une fille qui n'était pas du métier. Il s'est vengé. Mais je n'allais pas en rester là. Moi aussi je me suis vengé. Je me suis introduite chez moi pour lui voler du fric et des affaires. J'étais entrain de revendre son flingue quand il m'a retrouvé. Ouais j'ai bien ramassé. Mais lui aussi. Je n'étais pas du genre à me laisser faire malgré ma taille. Bref, après ça, je vais survoler les détails mais j'ai fini par vivre chez lui, mais juste pour que je bosse pour lui. Rien de romantique dans cette cohabitation. C'est juste que chacun y avait son intérêt. On baisait parfois. Mais quand c'etait fini, chacun retournait de son côté du lit, sans se parler, sans se toucher. Il a été le seul mec avec qui j'ai baisé pendant longtemps. J'étais vierge, c'était le premier, et même si c'était degeulasse, je ne me voyais pas déjà coucher avec un autre. Et puis je le trouvais beau, fort, il n'avait peur de rien, c'était rassurant d'être avec lui. J'ai du développer une certaine forme de syndrome de Stockholm, la nana amoureuse de son kidnappeur. Sauf qu'il ne m'a pas vraiment kidnapper, de que je n'étais pas amoureuse de lui. Bref, arrêtons nous la pour cette partie. Quelques temps plus tard il est tombé au trou. Et moi j'ai repris son affaire. Je bossai pour lui, il m'a tout appris, je connaissais tout les fillons grace à lui. Et pendant qu'il pourrissait pendant cinq ans, moi, j'ai encore appris des choses. Et aujourd'hui, on peut dire que l'élève à dépassé le maître.

J'entends ses pas arriver. Puis il est la. Ça fait bizarre de le revoir. On a pas mal vécu ensemble. Puis on ne s'est plus vu pendant presque six ans. Je ne suis jamais allé le voir en taule. J'aurai pu. Mais c'était le moment où jamais de me détacher de lui. Je n'avais pas besoin de ça. De l'attachement. C'était pour les faibles. Je le regarde dans les yeux, je le défie du regard même.

Wael... T'en a mis un temps à me retrouver... Je t'ai manqué? Ton obsession pour moi est flatteuse...

Je dis ça juste pour l'emmerder évidement. Je lance un rapide regard aux mecs qui bossent pour moi.

Dégagez.

Si Wael avait un truc à me dire, je n'avais pas envie que ces ploucs l'entendent. Et si ça tourne mal, j'ai un gorille derrière la porte et un flingue à portée de main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3560-poison-girl-don-t-you-wanna-claim-my-body-like-a-vandal#83888 http://thenotebook.forumactif.org/t3572-allie-or-blake-make-your-choice

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 115
ϟ POINTS : 10
ϟ PSEUDO : INK.PANTHERS
ϟ CREDITS : myself.
ϟ AVATAR : levilepuissant.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: always.
+ contacts:

MessageSujet: Re: Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy   Ven 16 Juin - 21:46

Tu sais qu’elle est là. Pas loin. Qu’elle se cache. Tu la cherches déjà depuis un moment. En fait, quasiment depuis ta sortie de taule. Parce que tu sais qu’elle est toujours en ville. Qu’elle a continué. T’as des contacts qui te tienne au courant de ce qu’il se passe en ville. Déjà même en taule. Y avait des rumeurs, comme quoi elle t’avait piqué tes affaires. Qu’elle te piquait tes clients. Soit, fallait bien les fournir et toi t’était plus là. Mais ça n’empêche que tu l’avais eu mauvaise. Elle t’avait doublé. Alyssa. Cette gamine paumée. Que t’avais repêché dans la rue. Que t’avais baisé quelques fois. La seule meuf qu’avait vécu un temps avec toi. Comment t’avais pu la supporter ? Toi qu’aime pas les meufs. Du moins qui veut rien avoir à foutre avec elles. Juste les baiser. Puis payer. Tu vas qu’aux putes toi. Elle s’était d’ailleurs fait passer pour l’une d’elle la première fois. Elle t’avait bien niqué la garce. Elle t’avait piqué de la thune. La sale merdeuse. Elle avait pas fait la maline bien longtemps. A vouloir te piquer ta came. Et puis des trucs chez toi. T’avais vite fini par montrer les crocs. Le vrai toi. Comme toujours. T’es le gars qui pète les plombs trop vite. Qui se jette sur sa proie trop vite. Qu’attaque sans laisser l’occasion de contrer. T’es un sanguin toi. T’avais fini par la retrouver. T’avais mis un peu de temps, c’est vrai. Mais parce que t’avais besoin aussi de mettre deux-trois trucs au clair. T’avais besoin d’un peu de thunes à la sortie. T’avais retrouvé tic et tac. Les deux cons du dog. Tu t’étais un peu refait grâce à eux. Un peu de pognon à planquer sagement dans le taudis qui te servait de piaule. Juste histoire de dire de survivre un peu. Au début. Puis te fournir à nouveau et retrouver tes clients. La surprise quand certains t’ont envoyé chier. Parce qu’y avait Alyssa sur le marché. Et qu’elle les fournissait déjà régulièrement. Alors toi, tu t’es juste retrouver comme un con. Y a ta réputation qui te précède. Maintenant t’es le gars qui bute. T’es celui qu’a pris cinq ans. Celui qui dévisage. Celui qui s’acharne et à qui faut pas faire de misère. Parce que t’es impitoyable qu’ils disent. Le monstre de Savannah comme ils t’appellent.

Tu te traînes dans river street. Tu sais qu’elle crèche dans le coin. Elle aurait pu se faire plus discrète. Tu connais tout le monde. Et tout le monde te connaît. Toi. Waël. Les gens osent pas te regarder en face quand ils te croisent dans la rue. Parce que dans les rues malfamés, y a que des gars bizarres qui traînent. Et toi, t’as la tête du criminel. Comme si t’étais encore en combinaison orange. T’arrives vers l’entrepôt, que tu ne connais que trop bien. Quand t’entres dans le local, tu tombes sur un type. Pas très grand. Style chien de garde. T’as pas besoin de te présenter parce que le gars te regarde du coin de l’œil avec l’air presque étonné. Comme si il savait que t’allais venir. T’as pas la gueule du client. Puis quand il passe la porte et que tu l’entends parler. Quand t’entends sa voix, celle d’Alyssa, tu sais que tu t’es pas trompé. Qu’elle est bien là. A t’attendre. Alors t’avances. Le pas pressé, l’air décidé. Avec un air impassible flanqué sur la gueule. Prêt à récupérer ce qui t’es dû. Si elle t’avait manqué. « Pas le moins du monde, rassures toi. » Comme si c’était possible. Que quelqu’un te manque. A toi. Elle a toujours cet air de gamine. Forcément, cinq ans se sont écoulés. Mais elle fait toujours aussi jeune. Aussi pucelle. Pas le genre de gros caïd. D’où le besoin des chiens de garde. Ceux qu’elle fait dégager dans la foulée. « En cinq ans, t’as dû amasser pas mal de pognon. Je viens chercher ma part. » Elle te pique tes clients, t’as bien le droit de réclamer ta part  du marché. T’es légitime. Et  tu repartiras pas sans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3381-i-ve-always-been-attracted-to-darkness http://thenotebook.forumactif.org/t3390-evil-devil#79829

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 20
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Myranda
ϟ CREDITS : Cranberry
ϟ AVATAR : Bridget Satterlee
✰ ✰

MessageSujet: Re: Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy   Sam 17 Juin - 1:40

Je l'attendais de pied ferme. Ça fait huit mois que j'attend cette visite. Ça fait même cinq ans que je m'y prépare. Depuis ce jour où j'ai décidé de reprendre son affaire. Je savais qu'il allait vouloir me retrouver pour ce que j'ai fais, je savais qu'il allait vouloir se venger. Et je m'étais préparé à cela. Parce que je le connaissait. Nous n'avons jamais vraiment été amis. Notre relation n'était pas commune. C'était un mélange relation : prof à élève, colocataires, baise, et tout un tas d'autre truc sur lequel je ne saurai mettre le doigt. Parce que j'ai toujours eu une forme d'admiration pour lui. Et quelque part, je lui étais aussi reconnaissante de m'avoir sorti de la rue. Bon, ce n'est pas comme s'il s'était occupé de moi non plus, mais il m'a quand même sorti de la merde et m'a offert un toit. Et en échange, je baisse avec lui. Mais ça a finit par ne plus être juste une "récompense" pour lui. Parce que j'ai finit par y prendre goût. Au début je me forçais beaucoup. Ensuite un peu moins, puis beaucoup moins. Et j'ai commencé à aimer ça, de plus en plus, et j'ai fini par être en manque de lui. Puis il est allé en taule. Et je me suis sevré de lui.

Il est la. Sa voix. Ses yeux. Cet air dur, ce pas déterminé. Il n'a pas changé. Il est toujours exactement le même. Je ne peux pas m'empêcher de le provoquer, de lui chercher la petite bête. Un sourire en coin, provoquant et défiant, naît au coin de mes lèvres, quand il répond à ma question.

Allons... pas la peine de nier l'évidence bébé. T'as du penser souvent à moi en t'astiquant la queue dans ta cage.... C'est qu'on en a fait des trucs degeulasses toi et moi.

Je le cherchait, encore et toujours. Le jeu du chat et de la souris. Un grand classique entre lui et moi. J'observe un instant ces tatouages. Ils sont exactement comme dans mes souvenirs. Quand il me tournait le dos dans le lit, comme presque toutes les nuits, je pouvait passer des heures à regarder ses tatouages. Je m'endormais en essayant de déchiffrer ce qui n'avait probablement aucun sens. Et parfois, quand il dormait profondément, je les touchai, je les dessinai du bout des doigts. Il ne l'a jamais su, du moins je crois. Sinon il m'aurai ordonné d'arrêter ça. Bien que se soit devenu plutôt courant aujourd'hui, c'est quelque chose qui m'a toujours fasciné, les tatouages. Un rire sans joie m'échappe quand il parle de sa part. Quelle part? Je fais quelques pas dans la pièce avant de m'assoir à peine sur l'accoudoir du canapé avant de planter mon regard dans le sien.

Je peux comprendre ta position. Je t'assure. Mais les choses ne se passent pas comme ça Wael. Ce n'est plus toi qui tient les rennes aujourd'hui. Tu peux soit accepter que tu as perdu, soit tenté de m'entuber, mais tu te feras niquer le premier, ça je te le garanti. Si je tombe, tu tombe avec moi Wael. Alors réfléchis bien.

Je ne suis plus la gamine craintive qu'il a trouvé dans la rue il y'a six ans. Il faut qu'il s'y fasse. De nouveau, je plante mon regard dans le sien. Un sourire bien plus charmeur apparaît cette fois sur ma bouche.

Mais je peux t'offrir un lot de consolation...

Si ça pouvait faire en sorte qu'il laisse mon affaire tranquille, je pouvais bien me le taper encore une fois. Il faut dire que c'était carrément torride lui et moi, à l'époque....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3560-poison-girl-don-t-you-wanna-claim-my-body-like-a-vandal#83888 http://thenotebook.forumactif.org/t3572-allie-or-blake-make-your-choice
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cold shower, you got no Power to control How I make you my toy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poussette power-twin de jané!
» Aigre Douche (Sweet and Shower) édition limitée
» Karma shower gel
» demande de conseil Application MSF wonder woman Pink Power
» cold play

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg