Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Thief ! [Kizuki Kurosawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 60
ϟ POINTS : 14
ϟ PSEUDO : Kels
ϟ CREDITS : @Kels, Google
ϟ AVATAR : Lauren Cohan
✰ ✰

MessageSujet: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    Dim 28 Mai - 20:56




Thief !
feat Kizuki Kurosawa



India Jefferson était invitée à une soirée. La rencontre avec ces personnes avait eu lieu deux jours plus tôt. La brunette ne savait pas à quoi s'attendre. Elle avait accepté sur un coup de tête. Pourtant, elle regrettait presque son choix. Elle irait seule. La voisine de India gardait Harry, son fiston de quatorze ans. Cette dernière possédait également un gamin un peu plus jeune que Harry et ils s'entendaient bien. India ne connaissait pas grand monde à Savannah. Elle avait débarqué depuis peu dans cette ville de charme. Sinon, la trentenaire était d'origine anglaise. Son accent ne la quittait pas. La belle avait fui Londres, mais surtout son mari. Oliver représentait un truand. Il vivait de deals et de trafiques en tout genre avec sa bande de gros bras. Il battait et humiliait sa femme même devant leur unique enfant. Alors, India avait choisi de sauver son fils. Elle l'aimait plus que tout, il méritait une plus belle existence. Ses propres parents l'avaient aidé. La jeune femme possédait un frère à Savannah : Llewyn Bridges. Ils n'avaient pas vécu ensemble. Llewyn qualifiait un enfant abandonné. Ses géniteurs riches pensaient ne pas pouvoir être assez disponibles pour lui. Pourtant, ils avaient gardé Indy. Bref, la vie de Jefferson était bien remplie.

Présentement, elle se dirigeait à l'épicerie. Elle était vêtue en robe de soirée noire, plutôt décolletée, des chaussures à talons noires. Ses cheveux étaient lâchés. Elle souhaitait acheter une bouteille d'alcool. Elle optait pour un bon whisky. En entrant, elle remarquait la présence d'un type habillé de manière étrange et farfelue. Elle appréciait ce détail. Or, la suite la dérangeait. Il volait... du café. Pourquoi ? C'était ridicule. Elle lui faisait des gros yeux pour finalement s'approcher de lui.

Du café ? C'est pas un peu idiot ? Je peux vous le payer. Elle ne savait pas si elle allait le choquer. Elle ne réfléchissait pas : naturelle. De près, elle admirait le look atypique du jeune homme. Il ne venait pas des États-Unis. C'était certain. Il piquait sa curiosité. Qu'allait-il répondre ? En tout cas, elle ne comprenait pas l'attitude de cet inconnu.


© Narwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3341-india-s-life-presentation#78372

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 104
ϟ POINTS : 5
ϟ PSEUDO : Amaya.
ϟ CREDITS : tumblr & instagram // (appetizing_pig).
ϟ AVATAR : Koichi (Mejibray)
ϟ SIGNE PARTICULIER : maniaco-dépressif, la vie sur des montagnes russes, ain't it magical ?
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: de type très disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    Dim 4 Juin - 10:24

    Il y avait assurément des envies contre lesquelles il ne fallait pas même songer à se battre. Si nous admettions qu'en vous réveillant, l'envie de boire un café vous avait pris, il aurait été tout à fait absurde de l'ignorer, n'est-ce pas ? Votre inconscient, lui, aurait de toutes manières fini par vous le rappeler en vous noyant dans une tasse géante au beau milieu de vos songes la nuit suivante. C'était un risque pris bien inutile. Admettons cependant que la pénurie de caféine dans vos meubles se faisait ressentir et qu'elle se prolongeait également, par un malheureux hasard, à la monnaie du porte-rien-du-tout désormais... Avec un esprit un tantinet libertaire, la solution était toute trouvée et Kizuki ne comptait pas se gêner pour si peu.

    Il avait pris la route de l'épicerie, sa tête d'innocent sur les épaules et une tenue presque discrète pour l'excentrique stylistique qu'il était. Le vol n'était qu'une question d'habitude dans ce monde où ceux qui tenaient les ficelles préféraient jeter plutôt que d'avoir à donner. Il y avait tant de personnes aujourd'hui qui n'avaient guère d'autres solutions que de dérober s'ils souhaitaient survivre quelque jours de plus dans cette jungle et cela insupportait le japonais au plus haut point - et bien qu'en cherchant un peu, il aurait certainement pu trouver de quoi payer, ce n'était manifestement plus dans ses principes. Il savait de toutes manières que les prix dans les magasins étaient augmentés afin de compenser les pertes liées aux vols : ainsi, il se devait bien - en toute logique - de leur prendre quelque chose à compenser.

    Dans le fond pourtant, c'était quelqu'un de généreux; pas égoïste pour un sous. Mais les inégalités le mettaient à mal, tant et si bien qu'il lui était arrivé de voler pour donner à une personne qui faisait la manche par la suite. Le tout était de ne pas se faire attraper et cela était un art comme les autres, ou presque. En y réfléchissant d'ailleurs, il ne s'était jamais fait repéré ou peut-être avait-il fait mine de ne pas l'être tout en prenant la fuite ? Indéniablement, les quelques personnes qui avaient pu le remarquer s'étaient toujours mises de son côté, dans le fond - c'était comme toutes ces portes qui s'étaient ouvertes à maintes reprises devant lui sans qu'il ne pu jamais l'expliquer. De la chance, une bonne étoile ou juste un anti-conformisme qui était peut-être plus nécessaire au monde qu'on ne pouvait se l'imaginer. 

    Alors, lorsqu'il aperçut une jeune femme lui faire les gros yeux, son air détendu ne le quitta pas pour autant - "Du café ? C'est pas un peu idiot ? Je peux vous le payer.". Si c'était idiot ? Assurément pas, c'était peut-être d'ailleurs une des actions les plus sensées dont il avait la coutume. "Il n'y a jamais rien d'idiot, uniquement des gens pour qualifier cela d'idiot.", dit-il en souriant avant de faire quelques pas à l'abris des caméras. Il savait qu'il lui était préférable désormais de ne plus tarder; être arrêter ne faisait pas partie de ses projets immédiats. Kizuki prit alors la direction de la sortie, jetant un regard furtif à l'inconnue et sa robe indéniablement plaisante - "Les gens devraient plus souvent songer à faire leurs courses vêtus ainsi.". Oui, il était courtois, c'était bien la raison pour laquelle il prenait toujours le temps de saluer des yeux le monde au balcon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3347-kizuki-demons-et-merveilles?nid=3#78501 http://thenotebook.forumactif.org/t3353-purple-drink-kizuki#78863 http://thenotebook.forumactif.org/t3368-kizuki-kurosawa

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 60
ϟ POINTS : 14
ϟ PSEUDO : Kels
ϟ CREDITS : @Kels, Google
ϟ AVATAR : Lauren Cohan
✰ ✰

MessageSujet: Re: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    Jeu 8 Juin - 19:49




Thief !
feat Kizuki Kurosawa



India Jefferson venait d'apercevoir un jeune homme en plein acte condamnable. Il venait de voler dans une épicerie. Le butin ? Du café ! C'était dérisoire mais il n'avait pas hésité à passer à l'acte. Agissait-il souvent de cette manière ? S'y prenait-il toujours avec des objets plutôt presque donnés, comme du café ? Ou alors osait-il braquer des banques ? Son compte ne demeurait pas clair, ni son statut. Indy ne cachait pas sa position. Elle avait tout vu. Il pouvait avoir une arme, elle lui faisait quand-même les gros yeux. L'objet du vol la faisait sourire, voire rire. Alors, elle s'exprimait. Il était choquant d'observer un homme aussi bien fringué, avec des vêtements sûrement de qualité ou de marque, s'adonnant à une action aussi futile et bête. C'était comme dire « bah alors ? Tu as craqué là non ? ». Il valait mieux que cela. Pourquoi agir de la sorte ? Il ne devait pas être en manque d'argent. Ce personnage, si on pouvait le nommer ainsi tant il possédait un style et un charisme, répondait aux sollicitations de l'inconnue habillée en robe de soirée.

Vous me jugez idiote ? Voler du café, c'est bas non ? Vous avez les moyens d'en acheter, cela se voit. Une raison pour faire ça ? Des revendications ?
Elle souriait, la brunette jouait un peu avec ce japonnais. Il se tirait, il pouvait se faire remarquer à cause de son assaillante et de la caméra de vidéosurveillance. Mince, Jefferson n'aurait pas de réponses à ses questions. Elle devait le suivre. Kizuki intriguait la serveuse. Il lui avait lancé un compliment presque déguisé en partant. India remettait ses articles en place, pas forcément dans le bon rayon pour sortir et retrouver Kurosawa. Hey. Elle l'interpellait de loin, courant en tenue de soirée. Je sais je suis chiante. Je voulais vous remercier pour le compliment. Si je suis habillée comme ça c'est pour une fête. Je ne connais pas les gens, vous voulez venir ? Ça peut être drôle. Elle osait. Il fallait bien se faire des amis. Elle connaissait peu de monde à Savannah. Elle fuyait un mari violent à Londres. Vous m'avez l'air ouvert et sympathique !


© Narwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3341-india-s-life-presentation#78372

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 104
ϟ POINTS : 5
ϟ PSEUDO : Amaya.
ϟ CREDITS : tumblr & instagram // (appetizing_pig).
ϟ AVATAR : Koichi (Mejibray)
ϟ SIGNE PARTICULIER : maniaco-dépressif, la vie sur des montagnes russes, ain't it magical ?
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: de type très disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    Mer 28 Juin - 22:36

    Un jeu d'enfant, fut ce qu'il se dit finalement en sortant de l'épicerie, son (pas si) cher et tendre sous le bras. Il ne comptait cependant pas plus s'étendre sur le sujet - certainement pas par manque de fierté, non, mais par humilité vis à vis du jour où il se ferait attraper. Car il en était bien conscient, à trop jouer avec le feu l'on finissait par brûler vif... ou au moins un petit peu. Ce moment, il ne l'attendait pas particulièrement mais savait qu'il l'assumerait comme toutes les actions qu'il entreprenait. Dans le fond, il était comme ça Kizuki : "mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux" - et il aurait très bien pu se faire tabasser à mort un jour que jusqu'au dernier souffle, il aurait posé un regard perçant droit dans les yeux de son assaillant, une attaque au bout des lèvres.

    Puis surpris qu'à moitié, le jeune homme se rendit compte que la petite robe noire l'avait suivi jusque là; alors continuant d'avancer, il prit le temps de corriger ses dires - "Ce n'est absolument pas ça." - il sortit une cigarette du paquet comme si cela lui permettrait de remettre la machine à paroles en route, et lui en tendit une au passage - "Ce que je disais c'est que fondamentalement, rien n'est idiot, c'est ... subjectif.". Le jeune japonais cherchait bien souvent ses mots : il détestait sentir son niveau d'expression réduit à cause de lacunes dans la maîtrise de la langue, il le détestait mais c'était ainsi. "J'ai autant les moyens d'acheter que de voler." - il était vrai que souvent, Kizuki portait des marques, très certainement qu'aujourd'hui, cela devait être visible sur certains points mais ce n'était dans le fond que des vestiges du passé. Lorsqu'il avait tout quitté pour les Etats-Unis, il ne s'était pas vu jeter ses vêtements, ni tout ce qu'il s'était payé jusque là d'ailleurs. Alors, il avait des allures fortunées parce qu'il avait vécu modestement fut un temps, il l'entretenait d'ailleurs, mais son compte en banque, lui, criait bel et bien famine. Il n'y avait que lorsqu'il tombait sur un bon coup que le niveau financier augmentait un peu, il tentait de se débrouiller mais demeurait un artiste méconnu et ça, ce n'était probablement pas le meilleur statut à représenter en société.

    Il cessa d'avancer une fois la distance du lieu du vol estimée assez grande et à la question pour le moins surprenante de l'inconnue - l'accompagner à une soirée où il ne connaissait personne pas même celle qu'il accompagnait. Le jeune homme prit tout de même le temps de réfléchir à toutes les options qu'il aurait pu envisager pour la soirée, pas grand chose en somme. La remarque qui suivit acheva néanmoins de peaufiner son raisonnement : "Ouvert et sympathique", disait-elle... Kizuki eut presque malgré lui un rictus qui signifiait quelque chose entre "évidemment que je le suis" et "tu ne crois pas si bien dire".

    "Ça peut se faire..."" - après tout, que risquait-il hormis une indigestion de personnes potentiellement ennuyantes ? "A une condition, je me réserve le droit de m'éclipser à n'importe quel moment." - parce qu'il n'y avait pas écrit pigeon sur son front non plus et que se retrouver à faire le pot de fleur à une soirée n'était pas dans ses habitudes. En y réfléchissant bien, sa mère se serait arrachée des cheveux à le voir agir ainsi, entre vol et discussion avec des inconnus, des risques insensés qu'elle aurait dit. D'un autre côté, si les risques et la situation était insensés, le japonais l'était tout autant : dans un sens, tout devenait sensé. "Comment est-ce que je dois vous appeler d'ailleurs ?" - et ils auraient très bien pu commencer ici par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3347-kizuki-demons-et-merveilles?nid=3#78501 http://thenotebook.forumactif.org/t3353-purple-drink-kizuki#78863 http://thenotebook.forumactif.org/t3368-kizuki-kurosawa

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 60
ϟ POINTS : 14
ϟ PSEUDO : Kels
ϟ CREDITS : @Kels, Google
ϟ AVATAR : Lauren Cohan
✰ ✰

MessageSujet: Re: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    Dim 2 Juil - 23:07




Thief !
feat Kizuki Kurosawa



Kizuki Kurosawa et India Jefferson vivaient un moment épique. Le japonnais venait de subtiliser du café dans une épicerie. Pourtant, il ne présentait pas des signes de misère. L'anglaise l'avait surpris en flagrant délit. Au lieu de le dénoncer pour son geste malhonnête, elle préférait partager son opinion et une conversation. La brunette ne dissimulait pas à son interlocuteur le fait qu'elle avait tout vu. Elle ne risquait pas gros, il ne s'agissait pas d'un deal important de drogues ou d'armes mais juste de café. Cela pouvait porter à rire. Franchement, cet objet ne demeurait pas cher. Pourquoi faire cela ? Indy restait prête à acheter le produit à cet inconnu. Peut-être qu'il vivait dans la déchéance et qu'il ne pouvait plus rien assumer. L'habit ne faisait pas le moine. Il avait beau bien se présenter, il était possible qu'il rencontrait de gros problèmes financiers. Il ne fallait pas se fier à la vision. Un visage pouvait cacher un million de secrets. Les deux inconnues discutaient dehors. Kurosawa se permettait de fumer tranquillement après son geste. A croire qu'il ne réfléchissait pas, il ne semblait pas stressé. A y pensant, personne ne l'avait vu donc il n'allait pas rencontrer de soucis donc il pouvait réellement se la couler douce. India pouvait également relâcher la pression. Alors, elle choisissait de sortir une clope comme son interlocuteur. Cela lui faisait du bien, elle en avait besoin. Elle subissait une situation plutôt loufoque. D'ailleurs, elle allait prendre une drôle de décision par la suite. La serveuse pensait que le jeune homme se moquait d'elle. Alors, elle tentait de développer le sujet : pourquoi agir de la sorte ? Elle imaginait qu'il voulait revendiquer des choses. Il paraissait si original. D'accord, c'est quoi alors ? India écoutait Kurosawa s'exprimait. Ses explications étaient claires. Pour lui, rien ne demeurait idiot. En somme, il effectuait ce qu'il souhaitait. Il n'avait de compte à rendre à personne. Pas un peu prétentieux ? La question n'était pas là. Jefferson choisissait d'échanger avec ce mystère ambulant. Si vous le dites, j'aimerais bien avoir cette vision des choses, comme cela, je ne me justifierais plus. Dans la vie, même si on n'en a pas envie : on doit toujours des comptes à quelqu'un. Les parents quand on est jeune, un compagnon, un enfant, un patron. Comment vous faites pour éviter tout cela ? La suite la faisait sourire. Il était réellement particulier. Alors, India prit une décision particulière. Elle imaginait ne rien regretter. L'anglaise était invitée à une soirée. Elle ne connaissait pas vraiment les hôtes. Invitée sur le tas suite à une rencontre sympathique, elle désirait partager ce moment avec Kizuki. Être seule qualifiait une mauvaise option. Elle ne se sentirait pas assez à l'aise. Le japonnais la mettait un peu en confiance. India avait besoin de rire, de se changer les idées, d'arrêter de penser. Alors pourquoi pas se lâcher en compagnie d'un inconnu qu'elle ne reverrait peut-être jamais ? Ça peut se faire, ça veut dire oui ? La brune gardait le sourire. Une condition était énoncée. Oui promis, c'est votre droit. Merci ! Elle terminait sa cigarette. On pourra s'amuser et faire n'importe quoi, je ne compte pas les revoir. Elle souriait. Euh... je m'appelle India et vous ? Kizuki n'oubliait pas la base : les présentations. Jefferson, si, ce vol dans l'épicerie l'avait marqué : elle zappait l'important.


© Narwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3341-india-s-life-presentation#78372
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Thief ! [Kizuki Kurosawa]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Thief ! [Kizuki Kurosawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♣♥Présentation Kurosawa Aylive♥♣[En cours]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: city market-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg