Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 people help the people. (ruth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 105
ϟ POINTS : 10
ϟ PSEUDO : emy.
ϟ CREDITS : tearsflight.
ϟ AVATAR : emma stone.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible !
+ contacts:

MessageSujet: people help the people. (ruth)   Dim 21 Mai - 14:20

Sortie entre amis, avec le peu que Sarah puisse avoir. C'était sympa, même si ces moments se font plutôt rares. La rousse ne se permet pas souvent d'aller au restaurant, gardant son salaire pour les soins de son frère, et son prêt étudiant. Ce soir, elle en a bien profité. Maintenant, elle prend le chemin de chez elle, rentrant à pieds car elle n'a pas les moyens de payer le taxi ou une voiture. Comme toujours depuis l'agression, elle a son spray au poivre à portée de main. Elle n'hésitera pas à le dégainer, à la moindre chose qui l'alertera. Elle marche à une allure relativement rapide, pressée de rentrer chez elle. À cette heure, son père et son frère ne dorment sans doute pas encore, et elle a envie de passer un peu de temps avec eux aussi, de finir la soirée devant un match de base-ball sans doute. Et puis là, quelque chose attire son attention, sans un bruit. Une masse dans le noir, un corps. Elle fait quelques pas, dans sa direction. Ce n'est pas normal, personne ne reste comme ça sur un trottoir. Une fille... Prostrée dans un coin sombre. Elle a l'air mal en point, si bien que Sarah a l'impression de se voir, quelques semaines plus tôt. Qui a bien pu lui faire ça ? Est-ce que comme elle, elle a cherché à résister pour que son agresseur l'abîme à ce point ? Elle s'approche doucement, se baissant pour se mettre à sa hauteur. « Bonsoir... » souffle-t-elle, pour annoncer sa présence, sans lui faire peur. Elle est presque agenouillée devant cette fille, pour que leurs visages soient à la même hauteur. Elle pose ses grands yeux clairs sur elle, cherchant à voir ce qu'ils ont pu lui faire. Elle aimerait l'aider, comme l'homme blond l'a fait pour elle. Cet homme-là, c'était un ange sorti de nulle part, après quelques minutes d'enfer. Elle ne l'a jamais revu, après avoir pris la fuite, mais elle lui en sera éternellement reconnaissante, de ne pas l'avoir laissée à gésir sur ce bout de trottoir. Elle regarde la jeune femme, bienveillante. Elle aimerait pouvoir la soigner, faire en sorte qu'elle souffre moins de ses blessures... sans compter qu'elle a l'air plus jeune qu'elle, de quelques années, ce qui lui donne d'autant plus envie de prendre soin d'elle. « Je ne vais pas vous faire de mal. » ajoute-t-elle pour la rassurer, pour lui montrer qu'elle est de son côté et qu'elle ne risque pas de faire quoi que ce soit contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3280-young-and-beautiful-sarah http://thenotebook.forumactif.org/t3295-use-somebody-sarah http://thenotebook.forumactif.org/t3308-sarah-mulligan#76731 http://thenotebook.forumactif.org/t3309-sarah-mulligan-formspring#76732

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 316
ϟ POINTS : 8
ϟ PSEUDO : léa (marrypopers)
ϟ CREDITS : shiya (avatar) anaëlle (signa)
ϟ AVATAR : anastasia scheglova
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open : 5/10
+ contacts:

MessageSujet: Re: people help the people. (ruth)   Dim 21 Mai - 16:51


Un animal égaré dans la nuit. Les mains de Ruth se pose sur son visage, dans un geste presque d'espérance. Elle a du mal à savoir ce qu'elle doit faire à cet instant précis. Les coups lui ont remis les idées en place, l'a forçant à reconsidérer son comportement. Elle n'a pu se débattre, méritant le moindre des coups lui ayant été portés. Elle a soutenu son regard, sans flancher, et en a subit les conséquences. Elle le savait, est habituée à ce qui suit ses excès de liberté. Parfois, elle oublie qu'elle n'a pas le choix, elle oublie qu'elle se doit d'obéir, toujours. Les clients le savent aussi, ils comprennent les droits qu'ils ont sur les filles qu'ils s'offrent pour quelques pièces. Désobéir, quelle folle idée lorsqu'on est dans sa situation. Elle n'a pas pesé les conséquences de ses envies de reprendre sa vie, son coeur et son corps en mains. Les coups fusaient par manque de servitude. Et la voilà, des hématomes parsemés sur son corps anormalement pâle, masqués par une dose de sang s'étant échappée de certaines de ses plaies. Sa vue était voilée d'une fine pellicule de larmes, ses cils menaçaient de s'entremêler. Elle ne savait où aller. Si elle prenait la décision de retourner voir ses employeurs, ils risquaient de lui remettre une couche par-dessus, la punissant de ne pas avoir satisfait un des clients. Client fidèle, qui plus est. Elle ne pouvait pas y retourner pour le moment, elle ne se sentait pas de subir leurs poings et leurs insultes. Pas maintenant. Elle avait besoin de repos, de quelques heures pour souffler.
Elle errait alors le long d'un trottoir, prête à s'écrouler à tout moment. Le mal avait imprégné ses membres, endoloris par la maltraitance de mains sans pitié. Vacillante, chancelante. Ses pas ne pouvaient l'emmener plus loin, elle le sentait. Se mettant contre un mur, au coin d'une ruelle ou personne ne viendrait l'emmerder. Agenouillée, presque avachie contre le sol dur, aussi percutant que la réalité. Elle, cherchant seulement la tranquillité, le silence de la nuit l'aidant à faire le vide dans son esprit déjà trop sollicité. Elle ne voulait voir personne, ne parler à personne. Le regard plein de pitié de certains passants lui tordait le coeur. Il s'agissait d'une souffrance bien plus douloureuse que n'importe quel coup. Elle n'aurait jamais cru tomber si bas dans l'échelle sociale et humaine. Presque réduite au statut de bête, d'animal en danger. Sans défense. Son caractère jugé trop fort était peu à peu endoctriné. Elle ne pouvait se révolter, elle ne pouvait continuer ainsi. « Bonsoir... » Presque un sursaut. Elle réouvre ses yeux, essaye sans succès de s'accoutumer à la basse luminosité. Elle ne répond pas, ne souhaite pas répondre. « Je ne vais pas vous faire de mal. » Elle n'a pas peur de cela. Ce ne sont pas les coups qu'elle craint dorénavant, c'est la présence d'une personne n'étant pas tombée avec elle. Que voulait cette femme, à l'air bien sous tout rapport ? Une petite femme, rousse, la gentillesse gravée sur le front et circulant dans les veines. Elle a l'air soucieux, réellement envieuse d'aider son prochain. Ruth ne peut s'empêcher d'en être adoucie. « Laissez-moi ... » Elle essaye d'être le moins agressif possible, ne voulant pas l'envoyer sur les roses trop violemment. Mais la rage est présente en elle. Elle a mal, mal de vivre. Elle ne désire l'aide de rien, ni personne, dieu l'abandonnant déjà peu à peu. Instinctivement, elle touche la croix dans le fond de sa poche, croix qui ne l'a quitte jamais. Elle serre les dents, ne sachant comment réagir face au monde qui l'oppresse un peu plus chaque jour. Elle regarde cette femme, mise à sa hauteur pour mieux lui parler et l'étudier. Elle se sent comme un animal de foire, se vexe qu'on la considère ainsi. Elle peste, rage. « Retournez à votre vie de paillettes et de rêve, vous ne pouvez rien pour moi ! » Elle montre presque les dents, le coeur rugissant de haine et de rancoeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3263-vos-desirs-font-desordre-ruth http://thenotebook.forumactif.org/t3322-il-parait-que-l-ocean-chante-ruth http://thenotebook.forumactif.org/t3317-ruth-glazkova http://thenotebook.forumactif.org/t3318-ruth-glazkova-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 105
ϟ POINTS : 10
ϟ PSEUDO : emy.
ϟ CREDITS : tearsflight.
ϟ AVATAR : emma stone.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible !
+ contacts:

MessageSujet: Re: people help the people. (ruth)   Lun 22 Mai - 16:38

Sur ses gardes, Sarah rentre chez elle. Elle essaye d'être plus prudente, quand elle rentre la nuit tombée. Par chance, elle ne travaillait pas au club ce soir, et elle a profité d'une soirée entre amis. Elle est aux aguets, au cas-où un homme surgirait de nulle part... Ou que son agresseur revienne. Ça se trouve, il vit à deux pas de chez elle. Rien que d'y penser, ça lui donne des frissons. À quelques mètres, elle aperçoit quelque chose d'anormal... Une silhouette, au sol, semblable à la sienne il y a quelques semaines. Ça lui fait de la peine, de voir cette fille dans cet état. Peut-être qu'elles se ressemblent plus qu'elle ne le pense, au premier abord. En tout cas, elle s'approche d'elle, en douceur. Pour se retrouver dans un état pareil, quelqu'un s'en est forcément pris à elle. La jeune femme sursaute, et la rousse fait un geste de la main, lent, comme pour lui montrer qu'elle n'a rien à craindre. Elle lui promet qu'elle ne lui fera pas de mal, alors que la brune a posé son regard sur elle. Elle la supplie de la laisser, et Sarah ne la quitte pas du regard non plus. Elle pense qu'elle a pitié, alors qu'elle s'identifie plutôt à elle. Elle se revoit à sa place, sans personne pour lui venir en aide, à part cet homme. Elle ne dit rien de plus, ne sachant pas comment elle va réagir ensuite. Elle patiente... Et la jeune femme devient plus virulente, lui disant de retourner à sa vie de paillettes et de rêve. Elle secoue la tête. C'est bien loin d'être le cas. Elle ne se retrouverait pas dans cette situation autrement, à conjuguer internat et club de strip-tease. Et elle est certaine qu'elle peut quelque chose pour elle, au moins panser ses plaies pour qu'elles ne s'infectent pas. « Je n'ai pas une vie de paillettes et de rêve... » lui dit-elle d'abord, comme pour lui montrer qu'elles sont du même côté. Elle se livrera peut-être à elle, si ça peut lui permettre de lui faire confiance. « Et je ne vous laisse pas dans cet état. » ajoute-t-elle doucement. Elle sait qu'elle n'en dormirait pas de la nuit, qu'elle verrait sans arrêt cette fille, abîmée par les coups, abîmée par la vie. Et surtout, elle s'en voudrait de n'avoir rien fait pour elle. Il en va de son devoir de médecin, en plus de sa conscience. Elle ne la touche pas, mais elle reste près d'elle, se disant que cette fille ne cherche qu'à la faire fuir, en lui faisant croire qu'elle ne veut pas de son aide. Ce n'est certainement qu'une carapace. Elle en voit, des gens comme ça, dans les couloirs de l'hôpital. Qui pourrait vouloir rester sur un trottoir, marqué par les coups, du sang coulant par endroits ? Personne sans doute. À sa place, elle rêvait que quelqu'un vienne l'aider, recoudre son arcade ouverte, bander son poignet cassé. « Je travaille à l'hôpital. Je peux aller chercher des pansements, des anti-douleurs... » Elle n'est pas censée avoir le droit de le faire, mais elle ne se permettrait pas non plus de la laisser comme ça. N'importe quel médecin voudrait faire quelque chose, et ne renoncerait pas facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3280-young-and-beautiful-sarah http://thenotebook.forumactif.org/t3295-use-somebody-sarah http://thenotebook.forumactif.org/t3308-sarah-mulligan#76731 http://thenotebook.forumactif.org/t3309-sarah-mulligan-formspring#76732
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: people help the people. (ruth)   

Revenir en haut Aller en bas
 

people help the people. (ruth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Garage : little people ou minibolide ?
» The Vocal People 2010
» BB écrit au Figaro Madame, l'article puant de Pure People !
» Little people VS Smartville
» Little people Fisher Price

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg