Partagez | .
 

 Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Mer 17 Mai - 23:17

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Cela faisait un peu plus de trois maintenant que je n’avais pas revu mon mari, on s’envoyait des messages, j’évitais par contre ses appels. Il me manquait, du moins depuis notre rendez-vous qu’on avait eu à la fête foraine qui c’était terminée par une séance de plaisir charnel sur la plage. On n’avait pas parlé en finissant par gémir en même temps dans un bien être étonnant, non on était tous les deux partis chacun de notre côté. Je ne savais pas s’il était frustré du fait que je refuse tout contact physique ou même vocal avec lui, je ne voulais juste pas lui parler et l’affronter en face à face pour une simple raison, qu’il allait bientôt découvrir. Je me préparais pour mon rendez-vous, un rendez-vous que j’avais avec Azaël, mais pas seulement à vrai dire. Il avait l’air content de pouvoir me voir, mais je ne doutais pas du fait qu’il avait énormément de question. C’était même obligé, du moins moi j’en aurais un paquet après c’est mois d’attente pour savoir. Sans doute qu’il aurait pu penser que c’était pour voir si on se manquait ou autre connerie du style, mais si c’était cela, j’aurais sans doute cessé de lui envoyer des messages pour vraiment créer le manque. J’étais stressée de partir à sa rencontre, mais je n’avais pas vraiment le choix pour le coup d’y aller, je ne pouvais pas annuler. Je sortais de chez moi, je tentais de ne pas péter un câble, mais c’était assez compliqué pour être honnête. Je montais dans le taxi venu me chercher, autant ne pas prendre de risque en conduisant complétement paniqué et causé un drame avec un accident. Arrivant devant l’endroit où j’avais donné rendez-vous à Azaël, je le cherchais du regard, sachant qu’l était déjà, arrivée vu qu’il m’avait envoyé un message pour me prévenir. Je le voyais souriant, heureuse de le voir, mais vraiment très stressée au point de trembler. « Salut … » Que je lui lançais souriant un peu, alors que je venais l’embrasser sur la joue. « Tu vas bien ? » Sans doute qu’il allait vouloir des explications et il allait les avoir, très rapidement. « Je suis désolée de t’avoir évité, de ne pas avoir voulu te parler et tout durant ces quelques mois … » Je regardais l’ambulance venant d’arriver dernière nous qui couvrait un peu nos paroles, mais ça allait. « Si je t’ai évité c’est que j’avais peur … » Je souffle un peu. « Pas de tomber amoureuse ou autre, car c’est déjà le cas et ça a toujours été le cas. » je sentais mon visage s’étirer grâce à un sourire, tout en glissant mes mais main sur mon ventre. « Je suis enceinte …. De trois mois … il nous faut une vérification, j’ai rendez-vous dans dix minutes ! » Lui annonçais-je. Je ne me voyais que très mal le faire entrer dans l’hôpital sans même lui dire pourquoi et tout. Alors je lui racontais tout pour qu’il comprenne pourquoi je lui avais donné un rendez-vous ici. J’attendais sa réponse maintenant.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Sam 3 Juin - 18:50

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Azael ne pensait pas du tout qu’il serait stressé de revoir sa femme après tout ce temps. La dernière fois qu’ils se sont vus en face remonte à loin mais les choses s’étaient assez bien déroulées, au point où ils ont finis la soirée nus l’un contre l’autre sur une plage déserte. Il a bientôt rendez-vous avec Ondine qui lui a proposé de se voir sans qu’il ne sache pourquoi aujourd’hui. S’ils ne se sont pas revus depuis, il y a eu certains sms et sa femme lui manque. Ce petit rencard qu’ils ont eu l’a aidé à raviver la flamme. Pourtant, il a l’impression que si elle veut le voir c’est mauvais signe. Sans doute est-ce parce qu’elle a refusé de le voir avant ça, sans qu’encore une fois il ne comprenne pourquoi. Assit dans sa voiture, il tapote sur le volant pas loin de là où elle lui a donné rendez-vous la veille par message. Il aurait voulu lui téléphoner pour lui poser des questions mais il ne l’a pas fait et il n’est même pas certain qu’il aurait obtenu la moindre réponse de la blonde. Finalement, il prend son courage à deux mains, sortant de la voiture pour rejoindre la jeune femme. Il en aurait bien profiter pour faire un jogging en venant ici en courant mais venir tout dégoulinant de sueur c’est loin d’être glamour. Alors il arrive, tout en faisant semblant de ne pas être anxieux de savoir ce qu’elle lui veut. Si on le regarde, on ne peut pas savoir à quel point c’est le bordel dans sa tête. « Salut ! » Fini-t-il par lui dire en lui faisant la bise puisque c’est sa joue que lui a proposé la blonde. L’embrasser, lui faire un simple coucou de la main, il ne savait pas sur quel pied danser. Il l’aurait bien embrassé mais ça serait peut-être mal vu au vu de la situation assez particulière dans laquelle ils se trouvent. « Je vais bien et toi ? » Il aurait bien ajouté qu’il est stressé mais il continu de faire semblant d’être relax tranquille alors qu’il finit par l’écouter s’excuser. Il lui sourit lorsqu’il l’entend parler d’être amoureuse de lui. Ca le rassure car les sentiments à son égard sont toujours présents de son côté également. Finalement, il fronce les sourcils et une boule se forme dans sa gorge sans qu’il n’arrive à dire quoi que ce soit. « Enceinte ? » Il est heureux, du moins il le sera quand la nouvelle voudra se mettre dans son esprit au point où il comprendra que tout ça est réel. « Pour… pourquoi tu me l’as pas dit ? » Il n’a pas le temps de se réjouir, il n’a pas le temps d’être surexcité même s’ils ont bientôt rendez-vous. Il aimerait savoir pourquoi elle a attendu tout ce temps pour savoir. Malgré tout, même s’il se pose toutes ses questions, il finit par l’attirer contre lui, la serrant contre elle, le regard dans le vide avec la peur de revivre ce qu’ils ont vécu lors de ses deux précédentes grossesses. Il veut être heureux, il veut une famille, il ne veut pas souffrir de nouveau et encore moins que Ondine repasse par là.  

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Lun 5 Juin - 18:01

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Le revoir ça me stresse, car je ne sais pas trop comment je vais m’y prendre. J’ai imaginé bien des façons pour lui parler, mais autant dire que ce n’était pas simple de le faire en vrai comme on le faisait dans notre tête. Pinçant mes lèvres entres elles, je  venais d’arriver au lieu de rendez-vous que j ‘avais lancé à Azaël. L’hôpital, très glamour et sensuel. Pas du tout, mais j’étais là pour une raison et il se devait d’être là, même s’il n’était pas au courant de ce qui se tramait depuis toutes ces semaines. Autant dire, je ne savais comment trouver les mots, peut être que je stressais pour rien, finalement, j’allais peut-être même reculer et rien lui dire. Enfin, il était devant moi. Mes lèvres déposant un baiser sur sa joue, je lui offre un sourire.   «  Oui, ça va … »  Tétanisée, complétement paumée, mais oui, disons qu’autrement tout allait bien, parfaitement bien. Mordant ma lèvre, je soufflais un peu, alors que je regardais un peu partout, me demandant comment j’allais tout lancer. Cesser de réfléchir, était sans doute une bonne façon d’agir. Une fois que j’avais fini de réfléchir, je le regardais plongeant mon regard dans le sien. Une fois lancée, tout sort, comme si c’était l’exercice le plus simple, alors que non. Mon cœur bat à un rythme bien trop élevé, que je sens les pulsions de ce dernier sous mon thorax, j’ai même l’impression qu’il va bientôt en sortir pour venir exploser en plein visage d’Azaël. Heureusement, ce genre de truc n’arrive que dans des séries du style supernatural. Et je ne suis pas dans une série. Ça y est, la bombe était lâchée. Je l’écoute, je tente de rester forte, mais ce n’est pas la tâcher la plus facile à faire à vrai dire. «  Oui enceinte ! »  Je tiens à lui dire et à lui répéter, même si moi aussi j’ai encore du mal à y croire malgré trois mois pour en prendre conscience.  Sa question me tourne l’estomac, la boule qui était présente appuie un peu plus sur mon cœur me donnant la nausée à moins que ce soit la grossesse, je ne sais pas.   «  Euh.. »  Rien ne sort de ma bouche, alors qu’il m’attire contre lui, je ne peux pas songer à ne pas fermer les yeux. Ce que je vais, déposant ma tête contre soon épaule. Reprenant mon souffle, que j’avais l’impression d’avoir perdu à ce mot : enceinte.  Pourquoi ? La question est encore en suspens, pourquoi je n’avais pas parlé. Les raisons étaient claires et j’espérais que lui expliquer serait de trop. « La peur, juste la peur ! »  La peur de parler pour rien dire pour juste le perdre encore, comme les précédents. Je ne sais pas trop quoi penser, mais tant pis. Je le prends par la main me détachant de son corps. «  On a rendez –vous ! »  Je l’emmène jusqu’à l’ascenseur où je lâche sa main, après tout, je ne sais pas trop où j’en suis avec lui. On arrive à la salle d’attente de la maternité et je commence à stresser, sentant les larmes gravir sur mes joues.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Jeu 15 Juin - 22:07

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Avoir rendez-vous à l’hôpital, il avait trouvé ça bizarre mais il ne s’était pas tant posé de questions que ça. Pourtant, ça aurait dû lui mettre à la puce à l’oreille. Ça n’est pas fou de ne pas penser directement à la vraie raison, mais il aurait dû s’inquiéter. Peut-être qu’Ondine ne va pas bien, peut-être que c’est grave. Il ne supporterait pas de la perdre elle aussi même si les choses ne sont pas comme d’habitude entre eux. Pourtant, au lieu de se poser des questions sur le pourquoi du comment, il s’est dirigé là-bas, se demandant par contre pourquoi il devait la rejoindre là-bas. C’est tant mieux car il est suffisamment stressé comme ça, il ne faut pas non plus lui rajouter un autre stress. Il ne sait pas comment se comporter avec elle parce qu’il ne sait pas ce qu’ils sont aujourd’hui. Ils sont encore mariés, les choses vont mieux désormais mais ce n’est pas pour autant que les choses sont réglées. Elles le seront d’autant plus quand la blonde sera de retour chez eux. Finalement la nouvelle tombe, une nouvelle qu’il n’attendait clairement pas. Il ne sait même pas ce qu’il ressent, le bonheur, la peur, le questionnement. Tout se mélange dans sa tête et dans son cœur mais il finit par la prendre dans ses bras. Même s’il ne sait pas comment réagir, c’est tout de même une bonne nouvelle. Il fronce les sourcils, ne comprenant pas sa réaction, il devrait pleurer de joie mais au lieu de ça, il est là, comme bloqué. Mais c’est compréhensible « C’est… d’accord ! » Se contente-t-il de dire quant au fait qu’elle avait peur. Il voulait lui dire qu’il comprend, qu’il aurait fait la même chose mais il est bien trop chamboulé pour le dire. Il se contente de la serrer contre lui avant de la lâcher pour aller à ce fameux rendez-vous, en silence. Qu’est-ce qu’il pourrait dire dans ce genre de moment ? Toujours silencieux, le couple arrive au service maternité et il sent que la blonde n’est pas bien alors au lieu d’aller dans la salle d’attente pour s’asseoir, il l’entraine dans un coin pour qu’il n’y ait pas tous ses regards sur eux. « Ca va aller." Fini-t-il par dire avant que son pouce ne vienne essuyer les larmes sur les joues de la blonde, de sa blonde. « S’il a réussi à venir avec la situation, c’est qu’il est fort, il ira bien ! » En même temps ils n’ont couché qu’une seule fois pendant longtemps, sur une plage avant que les deux ne partent chacun de leur côté. Si elle est tombée enceinte dans ces conditions c’est qu’elle le doit. Ca ne peut pas être un faux espoir une fois de plus. « Je sais qu’on dit toujours jamais deux sans trois mais là ça sera la bonne » Il essaye d’être confiant. Il est comme ça, il est lui aussi touché de se trouver ici mais il veut être fort pour Ondine, car ils ne peuvent pas craquer tous les deux.  

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Ven 16 Juin - 0:32

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  La peur juste la peur. Une phrase simple et horrible à la fois. C’est horrible de penser à chaque seconde que je pourrais perdre ce bébé, perdre encore une fois mon cœur, voir mon organe central implosé sous la douleur. Je ne suis pas sûre de le supporter, pas sure de m’en sortir cette fois-ci. Bref, je perds pied depuis quelques temps, ces trois derniers mois à savoir que j’étais enceinte et lui non m’ont rendu mal, mais c’était pour le mieux d’un autre côté. Je me retrouve dans ses bras et ça me fait un bien dingue, je pourrais y rester une éternité, durant ces trois mois, il m’a manqué, cruellement et horriblement. Je m’en veux de ne pas lui avoir dit ou autre, mais je ne pouvais pas faire autrement. Bref, je mords ma lèvre et je reste dans ses bras, fermant les yeux, espérant que tout se passe bien, j’ai envie d’y croire, vraiment. Ce moment paisible se termine, pour me laisser aller au rendez-vous, j’y vais avec lui, je ne peux pas faire autrement, car il faut qu’il soit là, j’ai besoin de lui, c’est le troisième mois j’espère vraiment qu’il est encore là, je prie, je le fais vraiment, mais c’est compliqué pour le coup. Je pensais rentrer directement dans la salle d’attente, mais Azaël m’attire dans un coin, je le regarde et je l’écoute. Mon cœur s’emballe de toute part, et je reste là à me poser des questions, un peu trop de question à vrai dire. Je me demande comment je vais faire pour ne pas craquer, mais il est là, il va être fort et il me rendra forte, je devrais être là pour lui. Je tente de calmer mes larmes, mais c’est dur, elles ne veulent pas s’arrêter, elle taquine ma peau avec audace. «[b] Je l’espère, vraiment, mais je n’arrive pas à oublier et à avancer ! » Que je disais tout en mordant ma lèvre, je me sens complétement mal et c’est horrible, vraiment. «[b] J’espère vraiment que c’est le cas, que cette fois-ci ça sera la bonne, qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise encore, des larmes, de la peine et notre perte. » Que je lui avoue tout en tentant de garder mon regard plongé dans le sien. J’entends finalement mon nom de famille Costa dans la salle, alors j’y vais avec Azaël, je rentre dans la salle d’examen après avoir rempli quelques papiers et je m’installe sur la table d’examen, je viens finalement prendre la main de mon mari, de mon ex, de mon copain, bref il est tout. Je lui prends la main pour me rassurer, j’en ai besoin. Le médecin entre et commence à nous parler et nous poser des questions, puis il me met se gèle froid sur le ventre, ma main sert la sienne un peu plus fortement, je reste immobile et je suis mal, je ne sais pas si je dois regarder le moniteur qui nous annoncera la nouvelle, je préfère regarde le plafond comme si on me faisait quelque chose de mal.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Mer 19 Juil - 16:37

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Il y a des choses dont on ne s’y attend pas le moins du monde. C’est le cas tout de suite avec Azael qui semble ailleurs à la nouvelle d’Ondine. Si tout se passe bien ils vont avoir un enfant. Seulement, comme le dit la phrase, rien n’est fait. Il faut d’abord que tout se passe bien. Avec la malchance qu’ils ont eue, il ne faut pas se réjouir trop vite. Azaël ne se dit même pas qu’elle atteint un enfant tout de suite, il veut être sûr que tout va bien avant de se réjouir. On conseille toujours aux parents de garder la nouvelle au moins les trois premiers mois avant d’en parler aux proches. Seulement on ne les conseils que très rarement de ne pas trop se réjouir avant de savoir que tout va bien. Il n’y a pas que les trois premiers mois, c’est un combat permanent allant même au-delà de la grossesse. Malheureusement ils sont passés par là, ils savent de quoi il est question. Alors, il ne se réjouis pas trop, toutefois il est là pour rester quand même un minimum confiant. Ondine n’est pas bien et ils ne peuvent pas l’être tous les deux, ne pas le montrer en tout cas. Il faut qu’il soit fort pour elle, du moins qu’il laisse paraitre cette image de lui en tout cas. A l’intérieur ce n’est pas vraiment la même chose : il panique. « Je sais bébé je sais.. » dit-il d’une petite voix dont seule elle peut l’entendre. Ils sont loin de leur rendez-vous à jouer de parfaits inconnus ayant un rencart pour la première fois. Il ne peut pas jouer à ce petit jeu dans un moment pareil. La relation entre eux est compliquée mais elle reste son bébé, la femme de sa vie, la femme qu’il veut voir heureuse coute que coute. « J’espère aussi, avoir une famille avec toi c’est tout ce dont j’ai toujours voulu » mais vouloir et pouvoir sont deux choses bien différentes, ils le savent autant l’un que l’autre. Ils ne sont pas le maitre de leurs destins, ils ne sont que des acteurs, des pions. Finalement ils entrent, il reste près d’elle, quoi qu’il arrive il restera. Il tient sa main alors que son propre cœur panique. Il n’est pas prêt à entendre la moindre mauvaise nouvelle. Il reste silencieux, répondant qu’à quelques questions du médecin, sa bouche l’empêche presque de parler, ses lèvres ne veulent pas bouger, il est l’esclave de son propre corps, le stress a pris le contrôle. Pourtant, en entendant des bruits provenir de l’appareil, il lève la tête en direction des bruits et du médecin qui a l’air confiant même s’il n’a pour le moment rien dit, sans prévenir, Azael fini par fondre en l’arme. Ça ne veut pas dit que le reste va bien mais le simple fait d’entendre des battements de cœur, ça veut dire beaucoup. Il se penche finalement pour poser sa tête contre l’épaule d’Ondine même s’il ne cherche pas à cacher ses larmes qui semblent être des larmes de joies. « Tout va bien docteur ? » Demande-t-il finalement. Il se réjouit trop, il ne met plus de barrière et peut souffrir à tout instant. Pourtant le message du docteur est sans appel « Il va falloir faire passer quelques autres tests dans quelques semaines pour s’assurer que le développement se passe bien mais à ce stade je peux vous assurer que cet enfant est en pleine santé » Il sent sa respiration être de nouveau comme avant, il peut respirer, pourtant ce n’est pas l’air qui l’appel mais les lèvres d’Ondine puisque sous la joie, sans réfléchir il vient embrasser sa femme.

 

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Lun 24 Juil - 22:03

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  J’angoisse. Comment je suis censée rester forte, je l’ai fait durant les trois premier mois pour ne pas donner de faux espoir ou autre à Azaël, mais il est possible qu’il ait de faux espoir, car rien n’est joué dans cette bataille pour avoir un enfant. Malheureusement. Bref, je me sens mal, je suis comme étouffée, j’ai l’impression que l’air ne veut plus rentrer dans mes poumons. Je m’en veux d’être faible, j’ai tenu longtemps, j’aurais pu tenir deux trois heures de plus ? Cela m’aurait pas couté grand-chose je pense, mais je suis faible, je n’en peux plus, je suis à bout de souffle et justement mon souffle s’essouffle. Je le regarde, il tente de me rassurer, il veut être fort et je trouve ça beau, même si je le sens lui aussi n’en mène pas très large pour le coup. Je n’ai pas le temps de m’épancher durant des heures sur mes états âmes pour le coup. Non, je ne peux pas. Je dois savoir si cet enfant est bel et bien encore là. Je l’espère, je croise tout ce qui m’est possible de croiser, mais ce n’est pas une chose très simple à faire pour le coup. « Moi aussi … moi aussi … » Je ne répète que cet ensemble de mot, autant dire que ce n’est pas forcément simple à subir pour le coup. Enfin, il est l’heure du rendez-vous, l’heure de subir bêtement ces quelques minutes d’examen qui vont me foutre dans un état pas possible .je m’installe, je sens déjà que mes nerfs commencent à virevolter de toute part, je ne sais pas trop quoi penser pour le coup, mais je tente bien que mal de rester forte. La main de Azaël dans la mienne, je garde un léger sourire, tout en essayant de ne pas craquer ou autre connerie du style. Il me faut être forte, il le faut, mais ce n’est pas facile à faire tout bêtement. Je suis silencieuse, je déglutine difficilement ma salive, alors que je sens le liquide froid venir à la rencontre de ma peau quant à elle chaude. Je ferme les yeux, je ne veux rien voir et j’espère pourtant secrètement tout entendre, entendre un cœur battre, un cœur qui se tient dans mon utérus au chaud et bien installé ne voulant pas le quitter avant neuf mois. J’entends les larmes , je sais que c’est pas les miennes, trop stressée pour relâcher la pression, c’est mon mari , enfin ex, enfin je ne sais pas le futur père tout bonnement qui pleurs. J’ouvre les yeux le regarde alors qu’il vient de poser la question au médecin. « En pleine santé ? » Que je demande pour être sûre d’avoir bien entendu , sait-on jamais que j’ai une mauvaise ouïe ou autre du style. Bref, je regarde mon mari et le médecin répété ma phrase, en nous rassurant, il essuie mon ventre et nous laisse seul. « Tout va bien ? » Que je lui demande, je parle pas de lui, mais de notre enfant. « On va avoir un enfant ? » Que je demande, tout en murmurant, il ne faudrait pas nous porter malheur quand même.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Jeu 3 Aoû - 17:45

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Après tout ce qu’il s’est passé, Azael n’avait pas en temps d’essayer d’avoir un nouvel enfant. Ils ont essayé après sa fausse couche et on en connait le résultat. Pourtant au fond, l’envie d’être père ne pouvait s’être envolé, pas comme ça, pas alors que durant des années il ne rêvait que d’une chose s’c’était d’avoir sa propre famille avec la belle blonde qui est entrée dans sa vie sans jamais en sortir malgré les faits récents. Alors, l’idée qu’elle soit enceinte l’angoisse tout en le rendant heureux. Sans savoir avec certitude qu’un petit être est effectivement en train de grandir dans le ventre d’Ondine, il ne veut rien imaginer. Il a trop souffert de la mort de son propre enfant, de ses propres enfants, pour prendre le risque de se réjouir pour rien. C’était déjà difficilement supportable par le passé, il ne pourrait pas le revivre une nouvelle fois. Il y a eu assez de séquelles comme ça comme par exemple le fait que leur mariage a bien failli voler en éclat même s’ils se sont redonnés une chance et les voilà prêt à savoir si de cette chance va en découler un enfant. Ça serait signe que la vie et l’espoir ne leur tournent pas le dos finalement et que les choses ont tournés. S’ils pouvaient éviter de nouvelles emmerdes Azael en serait franchement ravi. S’il a l’air détaché de tout cela, il a une petite voix silencieuse au fond de lui qui prit pour que tout aille, pour qu’elle soit enceinte et que cet enfant n’ait aucun problème contrairement à ses ainés qui ne sont malheureusement plus de ce monde. Les résultats du médecin leur diront les premiers diagnostics, c’est un peu le plus important pour le moment puisque les fausses couches interviennent en général dans les premiers mois de grossesse. Ils sont passés par autre chose puisqu’ils n’ont pas eu de chance dans les anciennes grossesses mais ça serait d’jà un bon pas en avant si tout va bien à ce stade. Alors que le battement de cœur se fait entendre, Azael ne peut rester fort, il pleure, il pleure comme jamais. Il n’est pas du style à pleurer, même à la mort de leurs enfants il était tellement anéanti qu’il avait ravalé toutes ses émotions. Là les larmes sont bien là mais ce sont des larmes de joie, des larmes de soulagement. A en voir le sourire confiant du médecin il comprend qu’ils peuvent souffler, il n’y a pas à s’inquiéter. « Oui tout va bien, vous pouvez être rassuré » Il doit comprendre le soulagement qui les envahit à leur réaction, il doit en voir souvent des cas comme ça. Azael ne bouge pas alors que le médecin sort de la place, se contente de regarder Ondine et de ne pas la lâcher du regard. « Oui, on va avoir notre famille ! » Il ne faut pas crier victoire, il y a encore un long processus remplit d’embuche avant cela mais il est confiant. La regardant toujours, il finit par se précipiter sur les lèvres, venant l’embrasser avec tout l’amour qu’il ressent pour elle à cet instant « Tu ne peux pas savoir à quel point je t’aime à cet instant » Pourtant ça n’efface pas tout le reste mais là, de la savoir enceinte, il est fou d’elle, alors qu’il vient caresser délicatement son ventre. « On le garde pour nous pour le moment ? » Ils ont des tas de choses à gérer, ils ne vivent même plus ensemble mais ils doivent être d’accord pour des tas de questions à savoir s’ils vont gérer la réaction de leur proche dès maintenant. Il attend qu’elle se relève, ils doivent parler, beaucoup parler mais ce n’est sans doute pas l’endroit le plus adéquat.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Lun 7 Aoû - 19:10

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine   La nouvelle vient de tomber dans mes oreilles. Je suis bel et bien enceinte. Définitivement, j’ai passé le cap des trois mois, un peu plus même. Tant mieux. Je ne sais pas trop comment me sentir ou même être. Je ne sais que sourire, j’imagine un peu la vie, comment elle sera, mais le médecin vient de me faire du bien sans même s’en douter dans le fond. Peu importe, ça ne change rien au fait que je suis bien contente, je suis enceinte. Sans avoir forcé, sans avoir eu recours à la médecine et ça fait du bien de savoir que j’ai pu porter un enfant, que mes ovules et ses spermatozoïdes ont su se mettre une nouvelle fois d’accord. Mais à voir encore si mon utérus acceptera de porter cet enfant dignement et surtout jusqu’à la fin en parfaite santé. Fille ou garçon. Peu importe, je veux être maman depuis bien des années et ce n’est pas simple d’accepter, de parvenir à avancer. Je regarde le médecin qui finit par quitter la salle. Je reste silencieuse, ne sachant pas trop quoi dire. Pourtant lui parle, je l’écoute. Je souris et je pleurs à la fois. « Oui notre famille ! » J’angoisse, mais je ne le montre pas, ne faut pas gâcher le moment, je me suis réjouis durant les premières secondes, la première minute. Mais, je ne suis pas sûre d’y parvenir. Je finis par laisser Azaël m’embrasser et je prolonge le baisser glissant ma main dans sa nuque, en essayant de lâcher prise, mais autant dire que ce n’est pas forcément facile à faire. Non, c’est même horrible. Je le regarde et je souris. Pourquoi je commence à douter à cet instant précis ? Je n’en sais rien, mais sa phrase sonne presque maladroitement à mon oreille. Je grimace. « Tu m’aimerais même si je n’étais pas enceinte ? » Je me sens littéralement conne d’avoir osé poser cette question. Mais, à croire que j’ai besoin d’avoir confiance d’être sûr. Car cette grossesse était précipitée suite à ce que nous avions vécu mais on n’allait pas faire comme si de rien n’était ? Il nous restait une tonne de chose à régler, une tonne de décision à prendre et de chose à se dire. Il finit par me demander si on pouvait le garder pour nous pour le moment. J’y songe, mais je trouve que c’est une très bonne idée. « Oui, je suis d’accord ! » Je finis par me redresser en remettant mon tee shirt correctement sur mon ventre, alors que je regarde Azael venant piéger ses lèvres contre les miennes. Glissant mon être contre le sien. « Tu m’as manqué … » Malgré l’envie de divorcer, le perdre m’avait fait peur, mais je m’étais montrée forte sachant reprendre le courant d’une vie sans lui, ce qui m’avait fait prendre conscience à quel point j’étais assez forte face à la vie, même seule. Je l’avais oublié, on avait oublié plein de chose, j’espérais que tout allait finir par aller correctement. « On y va ? » Demandais-je en quittant ses lèvres ne sachant pas trop où on allait aller, mais peu importe, car dans cet instant précis je voulais juste être avec lui. Je ne savais même pas où j’allais vivre ou même dormir, l’hôtel c’était bien mais peut-être pas suffisamment pour élever un enfant. Mais je n’étais pas très sûre de vouloir vivre dans la maison à la plage … pourtant j’adorais le cadre, mais nous avions trop vécu là-bas, nous fallait vraiment repartir à zéro.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Lun 18 Sep - 23:06

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  En entendant Ondine lui parler de sa grossesse, il ne l’avait pas forcément montré mais il percevait le verre à moitié vide, ne voulant pas y croire. Même après les propos du médecin, il aurait dû continuer à le voir ainsi puisque tout n’est pas certain, les fausses couches sont certes, moins fréquentes mais elles existent quand même. Entendre le petit cœur de ce petit être qui ne demande qu’à être aimé par des parents comme eux, forcément il ne peut pas croire que les choses vont mal se passer. Il veut voir les choses avec des yeux optimistes quand il s’agit d’enfant. Il ne veut plus broyer du noir alors qu’on leur offre une nouvelle chance. C’est une nouvelle chance pour Ondaël comme ils se surnommaient, il en est persuadé. Il a envie de pleurer de joie, de crier au monde tout comme il a aussi envie de tout garder pour eux, comme pour construire une petite carapace autour de leur cocon pour que rien ne vienne entache le bonheur qui est en train de se construire. Alors qu’ils ne sont plus que seul, il laisse sortir sa joie, comme s’il l’avait comme intériorisé, comme s’il avait honte de ses sentiments alors qu’il n’a pas à avoir honte, ce sont les sentiments d’un futur papa, c’est tout à fait normal, rien de plus. Il se rend compte alors qu’il a été maladroit dans ses propos lorsque sa question tombe. Il s’en veut presque d’avoir tenu ses propos. « Bien sûr, je t’aimerais dans le pire comme dans le meilleur, toujours » dit-il avec un regard qui en dit long. Il lui a promis de toujours l’aimer dans leurs vœux de mariage et il tient ses promesses. Même s’il n’a pas été le meilleur des époux, il n’a jamais cessé de l’aimer. C’est pour cette raison qu’il n’a pas voulu signer les papiers de divorce. Il lui sourit ensuite, ils sont au moins sur la même longueur d’onde. « Toi aussi tu m’as manqué » dit-il en restant proche d’elle, venant même embrasser son front ensuite d’un signe protecteur dont il avait l’habitude. Il accepte d’un signe de tête d’y aller. Il ne sait pas encore où mais il lui prend la main, ne voulant plus la lâcher. C’est assez silencieux mais ce n’est pas gênant pour autant, pas du côté d’Azael du moins, c’est même assez reposant. Il lui propose alors d’aller faire un tour en voiture pour partir de là et aller dans un petit salon de thé où ils ne sont pas des novices, ils sont venus un paquet de fois par ici à l’époque où tout allait parfaitement bien entre eux. Une fois arrivé il va prendre leur commande, comme d’habitude avant de la rejoindre à table « Alors comment tu te sens maintenant ? » Ce n’était pas pareil tout à l’heure, la peur est présente forcément mais moins désormais. « Et je… il en est quoi de nous ? Je veux dire tu me manque, c’est indéniable, j’ai envie qu’on soit tous les deux mais… » il sent que son mais est trop long alors il poursuit « je ne veux pas que tu penses que je veux qu’on soit de nouveau ensemble pour la promesse d’une famille, c’est pour la promesse d’un nous » de toute façon il ne voulait pas la perdre avant qu’il y ait une histoire de bébé puisque jusqu’à tout à l’heure, il n’était même pas au courant. Mais forcément, au vu de la situation, il y a de quoi se poser de questions car les choses sont compliquées et ne se règlent pas d’un claquement de doigt ou par l’arrivé d’un futur bébé.  

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Mar 19 Sep - 22:18

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine   J’ai besoin de réponse en demandant à Azaël s’il pouvait m’aimer même si je n’étais pas enceinte. Je ne voulais pas de son retour pour l’enfant, mais nous. C’était un tout. Je ne voulais pas retour en arrière si jamais cette grossesse ne tenait pas toutes ses promesses. Autant dire que c’était frustrant de ne pas pouvoir réussir à savoir pourquoi il était là. Mais, chose que je savais, c’était que moi je l’aimais et que forcément, je ne m’imaginais clairement pas sans lui, sans sa présence, mais si je devais faire, sans j’apprendrais, comme tout autre personne perdant son grand amour. J’entends sa réponse tout en l’observant, le sourire venant de se peindre sur mes lèvres. Je souris et je glisse mes mains dans les siennes, tout sourire aux lèvres.[color:66bf=c5556e] « Moi aussi … je t’aime Azaël … je suis heureuse qu’on est eu ce déclic avant de se perdre pour toujours ! » Que je finis par lui avouer, alors que mon regard se glisse dans le sien. Je me sens bien, malgré toutes les craintes que je peux ressentir en me trouvant dans cette situation : enceinte. Ma grossesse va-t-elle tenir ? Je n’en sais rien. Je ne sais rien du tout et autant dire que je vais avancer à l’aveugle, mais en sa compagnie et c’était déjà une bonne chose. Je me blottis dans ses bras, tout en restant dans ses bras, je fermais les yeux, laissant tout bonnement tout disparaître. Avouant qu’il m’avait manqué durant ces trois mois à le fuir, de peur que ma grossesse ne tienne même pas les trois premiers mois, le premier cycle. Enfin. Je le regarde. Heureuse de savoir que je lui ai manqué. Dans un salon de thé, nous voilà. Je me retrouve dans un endroit complétement connues de mes souvenirs que j’ai avec azael. Je le regarde et je souris. Je me sens comment maintenant ? Ici ? Aucune idée. Je le regarde haussant les épaules.[color:66bf=c5556e] « Je ne sais pas encore … je n’arrive pas à réaliser, je crois ! » Je suis encore perdue. On m’a dit que je l’étais enceinte, mais j’ai peur et je tente de ne pas y penser. Tout bonnement, c’est clairement la meilleure chose à faire. Je l’écoute. Je le crois. Je ne peux pas nier qu’il me manque clairement et tout. Je souris et glisse ma main sur la sienne.[color=c5556e] « On peut essayer d’être ensemble, pas de vivre ensemble ? Ou alors juste un mois avant l’accouchement ? Si ce dernier à lieur ? »Je suis défaitiste ? Il faut l’être dans ma situation, comment ne pas l’être ? Ça serait con e pas l’être.[color:66bf=c5556e] « Toi, tu voudrais quoi exactement ? Sans te préoccuper de mes désirs. » Que je demande avant d’ajouter.[color:66bf=c5556e] « Que ce que toi tu veux, rien d’autre, dis-moi. » Je ne veux pas qu’on se basse que sur mes idées, il faut dialoguer, comme avant et ne plus faire de connerie tout bonnement.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Mar 3 Oct - 21:59

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Outre le bonheur d’avoir entendu le battement de cœur de leur futur enfant, Azael est sur un petit nuage de retrouver Ondine, de retrouver la sensation qu’il ressent à chaque fois qu’il l’entend lui dire qu’elle l’aime. Les choses ne sont pas réglées mais disons qu’elles sont fortement sur la bonne voie et c’est un bon début. Ils finissent par arriver par un lieu connu du couple. Il aurait pu choisir un endroit plus neutre mais il a besoin de la retrouver de cette façon-là. Il comprend pourquoi elle ne réalise pas. Après tout ce qu’ils ont vécu, c’est difficile de croire au bonheur ainsi que de se dire que cette fois, c’est, ils l’espèrent, la bonne. Sans doute la peur d’attirer les emmerdes en y pensant trop ? « Je comprends, ça fait bizarre mais c’est plaisant » ils sont un peu dans l’inconnu car ils ne peuvent deviner le moindre futur sans penser au fait que tout peut arriver. Il pourrait lui dire de ne pas voir le verre à moitié vide mais c’est tellement logique dans leur cas qu’il est inutile de croire à des promesses ne pouvant forcément être tenues. Ce qu’il veut lui ? C’est simple, c’est elle. Il veut retrouver ce petit bout de femme qui était et est encore son paradis. Il veut retrouver leur joie, leurs moments à deux à rêver d’un monde meilleur. Il veut une famille, c’est tout ce qu’il a toujours voulu, ça ne change pas. Malgré ça, il veut avant tout qu’elle soit heureuse alors penser à ses propres désirs sans penser aux siens… forcément c’est compliqué. Il essaye de faire abstraction de ce qu’elle vient de dire alors qu’il plante son regard dans le sien. Ce regard, cette once de bonheur qu’il peut ressentir à cet instant, ça lui avait tellement manqué. « C’est toi que je veux. J’ai toujours voulu te retrouver alors, savoir qu’on peut avoir ce bonheur me conforte dans l’avis que j’ai quand je veux te retrouver ! » Mais il comprend qu’il ne faille pas aller trop vite, il comprend que tout redevenir comme avant en un claquement de doigt n’est pas sain alors une idée lui vint en tête. « Et je veux qu’on trouve notre nid d’amour, partir sur de bonnes bases ! » Il vit encore dans le lieu du drame mais passer tous les jours devant la chambre qui devait appartenir à leurs enfants disparus trop tôt, ce n’est pas facile. Il ne veut pas que leur enfant à naitre vive dans cette chambre, il n’est pas un remplaçant de ceux qui auraient dû être ses ainés. « Alors, peut-être qu’on pourrait trouver un nouvel endroit où tu pourras t’installer pendant que je m’occuperais de la vente de l’autre, avant que je te retrouve, que je vous retrouve » dit-il en regardant le ventre de la blonde avec un immense sourire. Ils n’ont pas les moyens de devenir de nouveaux prioritaires mais avoir leur propre maison n’est pas ce qui importe le plus. Enfin à voir comment elle réagira de sa proposition car il n’est pas seul dans cette histoire.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Ven 6 Oct - 18:59

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Je ne suis pas toute heureuse de la situation. La grossesse m’angoisse, je me sens comme frustrée de ne pas savoir comment va être ma vie dans neuf moi. Non, je ne sais strictement rien. Je suis larguée chose que je n’aime pas forcément. Mais, je suis heureuse qu’Azaël soit actuellement dans ma vie. Certes on ne sait pas trop dans quoi on s’embarque lui, comme moi. On est en train de réfléchir, de songer à un tas de chose. « Oui, mais effrayant à la fois ! » C’est l’angoisse de ne pas savoir, mais déjà le fœtus a tenu trois mois, les trois mois qui fait qu’il est à présent viable. Ça me rassure et c’est aussi pour ça que j’ai attendu les trois mois plutôt que de lui dire directement et peut être de lui faire revivre notre passé, nos pertes. Ce n’était pas facile à faire seule, du coup j’étais dans une phrase, pas enceinte, enceinte. Je faisais attention, mais ne m’occupait pas forcément de ma grossesse, évitez comme ça d’être trop défaitiste. Peut-être que je suis juste trop éprouvée par toutes ces pertes que nous avons vécu. J’ai besoin de savoir ce qu’il veut, besoin de tout mettre en ordre dans ma tête, pas simple de le faire dans ce lieu où les souvenirs sont nombreux, même si ça a un côté complétement réconfortant. Je ne veux pas me sentir à l’aise, de peur que rien n’aille comme prévu. Mais tant pis. Bref. Je le regarde, je le fixe sans même m’en cacher, j’ai besoin de réponse. Je bois ses paroles, observant son regard qui en dit plus que lui-même ne le fait alors qu’il parle. Je souris, mais je ne me précipite pas, personne ne veut tomber, glisser du bord du gouffre. Je veux survivre, même si mon cœur implose tout bêtement. « Ce bonheur ? » Que je le questionne. Oui, j’ai des doutes. Il est là pour moi, pour moi et le bébé ou pour le bébé ? J’ai du mal. Beaucoup de mal. Serait-il de retour sans cet enfant ? J’aurais dû lui demander avant. Je ne sais ps quoi penser. Mais je le laisse parler, tout bêtement, car il n’a pas fini, mais dans mon fort intérieur je sautille dans tous les sens tentant de trouver un réconfort, me disant que je délire seule, mais j’ai du mal à m’en convaincre. J’aime beaucoup l’idée d’abandonné toute les mauvaises choses, mais on en a vécu des choses dans notre vieille bâtisse. « Je suis pour et à la fois contre pour la maison, mais disons que c’est sans doute le mieux de l’abandonner de la confier à une famille qui elle est déjà conçu. » Je le remarque fixant mon ventre, alors qu’on y voit clairement rien, je suis encore plate comme un steak pour le moment. « Azaël … tu es là pour moi ? » Je le demande comme ça, mais dans le fond, il ne va pas comprendre ma demande. « Enfin, tu serais là, si je n’étais pas dans cette position. » Par position faut entendre enceinte, mot tout de même difficile à appuyer à haute voix, comme si ne pas le dire protéger l’intérieur de mon utérus et par conséquent l’enfant que j’attendais. Ne pas y croire, ne pas y penser et tout. Peut-être que je risque aussi de faire une dépression post natale et tout à force, mais je ne peux pas m’y attacher, pas encore une fois. Mon cœur ne s’en remettra pas, il est brisé de mille lieux, ensevelis sous une vague incessante de souvenir douloureux et de maux.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 73
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
ϟ CREDITS : Ealitya
ϟ AVATAR : Dominic Sherwood
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Mer 18 Oct - 22:35

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Il est vrai que les choses sont loin d’être simples. En même temps il est normal pour eux de ne pas trop se précipiter dans les projets au vu de leurs malheurs passés. Mais bon, Azael ne peut s’empêcher d’être heureux malgré tout. Il est un éternel optimiste et il le sent que cette fois c’est la bonne. Il est là face à Ondine, la regardant dans les yeux en acquiesçant de la tête quand elle le questionne sur le bonheur. Oui, si cette grossesse se passe bien c’est le bonheur qui leur ouvre les bras. Il reste juste à espérer que les choses se passent bien car ça serait trop dur à revivre. « C’est surtout pour recommencer sur de bonnes bases » dit-il, du moins c’est son avis. Ils ont certes des tas de souvenirs là-bas mais la plupart n’étaient pas très joyeux. De cette façon ils pourront tout recommencer à zéro. Il regarde son ventre quand elle lui pose la question fatidique. Il s’étonne que ça n’arrive que maintenant ce genre de questions. Il ferme alors les yeux. Il sait ce qu’il pense de tout cela, ce qu’il a envie de lui dire mais parfois ses mots dépassent ses pensées et il n’a clairement pas envie de tout gâcher bêtement. Alors il garde une voix douce, rouvrant les yeux pour la regarder dans les yeux, alors qu’une main vient prendre celle de son épouse comme pour lui faire comprendre ce qu’il ressent par la seule pression de sa main contre la sienne. « Je n’ai jamais cessé de t’aimer ! » C’est vrai, mais est-ce vraiment suffisant ? « Depuis le jour où tu as franchi la porte de notre maison, j’ai eu envie de te courir après. Vivre loin de toi m’a fait comprendre à quel point je n’imagine pas ma vie sans toi. » Il appuie son regard dans le sien, comme pour se donner de l’énergie. « Alors certes, peut-être qu’on y serait allé plus en douceur, plus lentement pour se retrouver mais je suis persuadé qu’on l’aurait fait » Sans doute est-ce pour cela que de ne pas précipiter les choses même si elle est déjà enceinte semble être une bonne idée. Ils auront ainsi le temps de se retrouver en tant que mari et femme, non pas parce qu’elle est enceinte. « D’un autre coté je me dis que tu m’as évité ces derniers temps car tu avais peur de m’en parler mais… on se serait vu sans ça » C’est vrai ça, il a essayé de la contacter car il ressentait le besoin de la voir depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vu pour une soirée assez original puisqu’ils faisaient semblant se connaitre pour se séduire réellement. Il ne voulait pas que les choses s’arrêtent là puisqu’ils avaient finis par faire l’amour sur la plage avec comme commun accord de partir ensuite sans se retourner. Il ne voulait pas que les choses continuent ainsi alors il avait tenté de la voir sans résultat, il comprend enfin aujourd’hui pourquoi et il ne lui en tient pas totalement rigueur. Il espère en tout cas qu’elle comprend qu’il serait revenu sans cette histoire de bébé puisque les choses se seraient déroulées autrement tout en espérant que ça finisse de la même manière : tous les deux ensembles. « Et toi tu voyais comment notre relation après ce qu’il s’est passé sur la plage et avant que tu n’apprennes que tu étais enceinte ? » Il a besoin de savoir s’il était le seul à penser de la soirée ou si c’était loin d’être le cas. Ils doivent parler pour se mettre d’accord sur la bonne chose à faire pour tout le monde. Ils ne peuvent pas prendre de décision de façon hâtive

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 82
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : LKD
ϟ CREDITS : tennessee
ϟ AVATAR : Ashley Benson
✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    Jeu 19 Oct - 23:04

Une nouvelle qui fait peur ...

Azaël & Ondine  Un bonheur. Pour moi c’est se réjouir trop vite. Il est optimiste et moi pessimiste. Autant dire qu’on peut toujours trouver l’arrangement parfait entre les deux en s’écoutant mutuellement. Mais, bon. Autant dire que ce n’est pas facile d’oublier le passé et compagnie. Tout au contraire, ça va être une longue bataille et tout pour s’en sortir. Les questions fussent dans mon esprit, mais pas seulement. C’est le moment d’imposer notre voix, d’imposer notre vision des choses. Le besoin de ne pas trop se précipiter dans une relation qui pourrait finir par virevolter dans les oubliettes sans aucune possibilité à faire un retour en arrière. Car cette fois on ne se pardonnera pas cette perte, si lui était là que pour l’enfant et moi pas sereine à l’idée de me remettre avec lui. C’est pour ça qu’il faut qu’on en parle, qu’on crève l’abcès. Je le regarde, il est songeur, il réfléchit à ses mots, à sa réponse ? Ça me stresse, le temps file à toute vitesse et ça me fait peur, extrêmement peur. Nos mains sont toujours en contact, je tente de ne pas me précipiter dans mes dires, ne pas les laisser me faire fuir, ce n’est pas possible. Je le regarde offrant un sourire à celui que j’aime. Il est clair que je l’aime que j’aurais peur de devoir avancer sans lui dans cette histoire, mais s’il le faut, je le ferais, je serais prête à me battre pour ma vie. Je l’écoute, le regard plongé dans le sien, des sourires s’offrant à lui. Autant dire que j’appréciais ses dires et qu’ils me faisaient du bien. Tout ce qu’il me disait sonnait juste et vrai. Car c’est le cas, je ressens la même chose. Il marque des points, même si dans le fond, il n’avait pas besoin d’en marquer ou autre. « Je pense la même chose que toi … je t’aime, il nous fallait la distance pour nous retrouver nous-même puis se retrouver en tant que couple ! » Je pince mes lèvres entres elles, le regard toujours blottit dans le sien. « Oui je t’aurais proposé qu’on se voit, mais j’étais enceinte … et je ne voulais rien risquer … j’espère que tu m’en veux pas pour cela ! » Que je finis par lui dire, laissant un baiser venir se poser sur sa main, alors que je hausse un peu les épaules. « Je me suis rappelée de pourquoi on était ensemble après cette nuit fabuleuse qui a créé cette petite chose en moi … » Je mords ma lèvre. « Et je voulais te revoir, te dire à quel point je pouvais t’aimer, mais je ne le pouvais pas, je n’ai pas pu te voir et ne pas t’avouer ma situation m’était impossible. » Je respire. « Tu le sais te mentir est une chose impossible, je suis un livre ouvert devant toi... Alors que par écrit ou même au téléphone c’est plus simple pour mii ! » Avouais-je. « Je nous voulais tous les deux et je nous veux toujours tous les deux … et peut être que dans six mois on sera trois ! » Disais-je peu importe, je voulais Azaël dans cette vie, maintenant que tout était dit et qu’on était sur la même longueur d’onde.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ondaël + une nouvelle qui fait peur ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Visiteur sur la Plage qui fait Peur
» La spiritualité ça fait peur ?
» Bonne Jeudi
» L'année fiscale 2011 me fait peur...Combien vous payez
» La 2éme version des Monster high

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: tybee island :: st. joseph's hospital-


team animation

team speed-dating

team stalkage