Partagez | .
 

 bury the evidence (dalina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 407
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : a maze lie | birds
ϟ CREDITS : ava;bonnie – signa;astra
ϟ AVATAR : ashley moore
✰ ✰

MessageSujet: bury the evidence (dalina)   Lun 15 Mai - 18:49


Phalanges contre mâchoire. Pied contre côte. Ça se répète, répète, répète, comme une guillotine sur son cou. Ça lui déchire le ventre. Coule dans sa gorge. La violence qu’elle a cherchée et qui tombe comme du plomb contre la gravité. Passée de prédateur à proie qu’on dévore sans attendre. Elle n’a pas eu de chance cette nuit. Elle a perdu contre la masse de muscles secs et tatoués. Elle a perdu contre cette même rengaine, que les femmes sont faibles, qu’elles devraient être à leurs pieds, lécher leurs bottes. Surtout toi, négresse. Malgré le jeu d’ombre du terrain, elle reconnaît le chiffre 14 gravé dans le cou de son adversaire, référence au Fourteen Words du suprémaciste David Lane. Skinhead perdu dans le sud de l’Amérique. Fallait qu’elle tombe sur un mec pareil. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas entendu autant d’insultes de ce type. Ça la fusille à chaque mot qu’il lâche parce que sa colère à elle se disperse et lui semble gagner en force à chacun d’eux. Elle n’arrive même plus à riposter. Il en profite pour la choper par les cheveux et l’écraser dans l’béton. Elle a l’impression d’être épinglée à la surface de la terre par ses genoux comme des poignards. Ou alors ce sont vraiment des poignards ? Plus très sûre de ce qu’elle ressent. Mais elle a l’impression qu’il lui aspire toutes ses forces et elle s’retrouve à n’être qu’un bout de chair meurtri, tordu, ensanglanté. Et c’est quand il approche un briquet de son visage que les organisateurs du combat déboule pour le retenir. T’es plus jolie quand tu saignes. La prochaine fois, j’veux voir comment tu pleures. Ça ressemble à la promesse d’un prochain échec. Ils sont obligés de la traîner hors de là pour laisser le prochain combat se mettre en place. Tout son corps lui fait mal, irradiation de douleur qui lui donne envie de vomir. Elle sait pas l’étendu des dégâts, elle voit trouble, ou ce sont ses mains qui tremblent, écorchées elle aussi comme le reste de son être. Le peu de fois où elle a réussi à l’atteindre, c’était comme cogner contre des lames de rasoir. Elle ne sait pas d’où il sort, mais il était aussi vicieux qu’un serpent. Et Dani a peur. Peur qu’il ait attendu qu’elle sorte du bâtiment désaffecté pour finir le travail. Elle veut pas crever comme ça. Elle peut pas. Remarque, ça emmerderait probablement son père…

Alors elle attendit dans l’ombre que tout se passe. De toute façon, bouger lui faisait trop mal, alors son esprit s’est refermé, plongeant dans un étant de semi-conscience. Le temps que ça passe. Qu’elle s’habitue peut-être aussi. Et quand elle a repris pieds avec la réalité, elle dû s’appuyer sur la cocaïne pour se donner un coup de boost et la laisser rentrer.

Rentrer ? Elle gémit en voulant rire. Où ? Si Tinks la voit dans cet état, il va péter un câble. Le plus sage est de l’éviter quelques semaines. Et elle peut dire adieu au Club pour le moment. Faudra qu’elle trouve une excuse quand elle aura les idées claires. Pour l’instant, sa douleur la guide ailleurs. Lentement mais sûrement. Vers le cirque. Le plus près. Elle a dû mal à se repérer. C’est peut-être à cause de l’hémoglobine réduisant son champ de vision, mais elle espère atteindre la bonne caravane. Celle d'Halina. Juste faire pause quelques secondes chez elle. Lui prendre quelques bandages. Elle laissera un mot pour s’excuser. D’avoir trouvé l’énergie et le moyen de forcer sa porte alors que chaque geste la tourmente, laisse une trace de sang sur son passage. Dani ne parvient presque plus à s’retenir de protester. La mâchoire grince à chaque fois et elle a de plus en plus de mal à respirer. Son myocarde court trop vite sous l’effort. Tout n’est que lutte. Toujours. Plus encore maintenant alors que ses yeux tentent de balayer l’obscurité et le silence plombant. Personne. Pas sûre que le tas de coussins soit un lit ou une sorte de canapé-banquette, mais tout cède et tout lâche quand elle voit l’amoncellement moelleux. Son corps y trébuche, s’y écroule et son esprit s’y enfonce, sombre. Pour que tout s’arrête enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1775-double-je http://thenotebook.forumactif.org/t1809-your-blood-is-nothing-but-ferrous-liquid-when-you-bleed-you-reek-of-rust-it-is-iron-that-fills-your-heart-and-sits-in-your-veins-and-what-is-iron-really-unless-its-forged-dani http://thenotebook.forumactif.org/t1810-dani-valentine http://thenotebook.forumactif.org/t3192-dani-valentine-formsprin
 

bury the evidence (dalina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 23/04/2017: Pol Bury - Time in Motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: tybee island :: niebieski circus-
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg