Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Quiproquos ! (Lola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 146
ϟ POINTS : 24
ϟ PSEUDO : Appelle moi Tiph'
ϟ CREDITS : glass skin
ϟ AVATAR : Jake Cooper
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Dispo
+ contacts:

MessageSujet: Quiproquos ! (Lola)   Lun 15 Mai 2017 - 18:46




“Speed Dating: Quiproquos ! ” Jess & Lola
Si tu avais essayé d’en trouver, tu ne serais sans doute jamais tombé dessus, c’était sûr et certain ! Tu n’étais déjà pas très débrouillard à la base et tu aurais certainement dû demander à Otto de t’aider parce que lui, quand il s’agissait de mettre son nez dans de sombres affaires d’herbe et autres stupéfiants, il avait un cran d’avance sur toi. Quoique, tu n’en savais rien fait, il t’avait simplement confié vouloir se procurer un pistolet, à ce moment-là trouver de la drogue, c’était un jeu d’enfant, non ?
Tu n’avais même pas vraiment compris de quoi il s’agissait alors que tu tenais les deux paquets dans les mains, deux paquets soigneusement kraftés et scotchés, de la taille d’une brique mais mous. Tu ne savais même pas ce qui t’avait conduit à jeter un œil dans cette planque entre deux immeubles, peut-être que quelque chose avait brillé, peut-être que tu t’étais monté en tête de fouiller le bordel ? Aucune idée de la manière dont tu étais venu à trouver ces deux paquets et tu n’avais pas non plus compris de quoi il s’agissait au premier regard. C’est vrai quoi, toi t’étais un bon petit gars, tu n’étais pas un camé et encore moins un dealer alors non, en dehors des films, tu ne connaissais rien sur le sujet. Tournant et retournant les deux pavés de poudre dans tes mains, tu envisageais d’un ouvrir un par curiosité quand une voix grave t’interpella. « Hey toi ! » C’était tellement inattendu que tu sursautais, rougissant avec un air coupable alors que toi dans le fond, tu n’avais rien fait de mal ! Tu t’étais simplement montré trop curieux et mis ton nez dans ce qui ne te regardait et ne te concernait pas. Instinctivement, tu cachais les deux briques dans les poches de ta veste, rendant ton geste simplement plus suspect encore aux yeux des deux policiers qui accéléraient le pas pour avaler la distance entre vous.
« Bouge pas, petit ! » aboya l’un d’eux alors que tu reculais d’un pas, impressionné par leur air peu engageant. T’aimais pas ça, bordel ! C’était quoi ce plan ? Tu n’avais rien fait toi, tu n’avais fait que trouver la came, tu n’étais coupable de rien hormis ta curiosité ! Sauf que dans l’histoire, les faits jouaient en ta défaveur avec un sac de drogue dans chaque poche. Avec ça, tu serais à coup sûr arrêté, ils appelleraient ta mère, elle préviendrait ton père peut-être, tout le monde te prendrait pour un drogué et peut-être même que tu irais en prison. Bref, tu paniquais et tu te faisais tout un drama dans la tête alors sans trop comprendre pourquoi, tu reculais plus vite avant de te retourner et courir. Tu n’avais jamais été très bon en sport, la course ce n’était pas ton truc mais bon sang, tu n’avais jamais couru aussi vite ! Tu ne les entendais même plus te crier après mais tu t’étais persuadé qu’ils étaient sur tes talons alors tu accélérais plus encore. Tes poumons te brûlaient et te faisaient regretter les clopes que tu fumais tous les soirs, tes muscles t’insultaient de tous les noms mais tu ne t’arrêtais pas, tu allais crever si tu continuais mais t’irais courir tout droit en enfer s’il le fallait !
Tournant une rue à toute allure, tu manquais de te prendre un panneau et déséquilibré, tu fus bien forcé de t’arrêter si tu ne voulais pas t’étaler comme une merde sur les pavés. Sauf que toi, t’étais toujours persuadé qu’ils allaient t’attraper et faire de ta vie un enfer alors relevant les yeux sur le feu qui venait de repasser au rouge, tu sautais sur la première voiture encore à l’arrêt, sautant à l’intérieur avant de te laisser glisser sur le siège passager pour ne pas te faire voir depuis l’extérieur. C’était complètement con comme reflexe, tu venais sans doute de faire la frayeur de sa vie à la conductrice mais tu n’avais pas réfléchi, tu n’avais qu’à penser à sauver tes fesses. « Pardon pardon d’être entré comme ça, ils vont me tuer s’ils m’attrapent ! Démarre s’il te plait, je sors au prochain pâté de maison, promis ! » fis-tu d’une voix qui trahissait sans mal ta frayeur, dramatisant la situation sans même t’en rendre compte, persuadé d’avoir le diable en personne à tes trousses. Le courage n’avait jamais fait partie de tes qualités mais une chose était certaine, la peur t’avait donné des ailes. Pourvu que la brune ne te les coupe pas.



code by solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2866-jesse-o-perfect-life http://thenotebook.forumactif.org/t2981-just-know-i-mean-it#66572

avatar

Cash machine

ϟ POSTS-ENVOYES : 1011
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : applestorm
ϟ AVATAR : gabriela bloomgarden
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar susu
+ contacts:

MessageSujet: Re: Quiproquos ! (Lola)   Mar 23 Mai 2017 - 12:19

Musique à fond et fenêtres grandes ouvertes, le pick-up de Lola trace à travers Savannah et peut-être qu'elle conduit un peu trop vite, peut-être qu'elle gueule un peu trop fort chaque fois que quelqu'un ralentit. Faut dire qu'elle est pressée – elle a rendez-vous à la banque et elle est déjà en retard, ça l'arrange pas parce qu'elle veut faire bonne impression. Elle veut un prêt et elle sait que ces trucs là on lui donne jamais, parce qu'elle a pas de revenus fixes et une liste de dettes plus longues que le bras, parce qu'on la prend jamais au sérieux et sûrement que dans ce cas de figure là on a raison. Elle a essayé d'mettre toutes les chances de son côté, avec sa jupe cintrée et son chemisier, elle a même pris le temps de bien s'coiffer. Mais sa jupe est un peu trop courte et sur son haut y a un bouton ouvert qui est en trop, les pieds enfermés dans des chaussures à talons, elle veut jouer à la dame mais pas trop. Paraître sérieuse mais pas trop. Son plan c'est de séduire parce qu'elle sait pas faire autrement et elle commence à s'dire qu'elle va devoir mettre les bouchées doubles, pour rattraper son retard. Y a le feu qui passe au rouge et son pied qui s'écrase sur la pédale de frein, les jurons qui lui échappent et son soupir exaspéré qui fend l'air. Elle en profite pour jeter un œil dans le rétroviseur, pour voir son reflet. Elle sort son rouge à lèvres et elle commence les retouches, s'appliquant pour éviter les accidents. Mais son karma a décidé de se foutre de sa gueule. La portière passager s'ouvre à la volée et elle sursaute, faisant une grosse trace de rouge du coin de ses lèvres jusqu'à sa joue ; c'est ridicule on dirait qu'elle a voulu imiter le Joker. « MAIS ÇA VA PAS ?! » Son regard noir se pose sur l'intrus, un gamin visiblement, qui a l'air complètement flippé. Elle ouvre la bouche, prête à continuer de beugler, à l'incendier et le traiter de tous les noms avant d'le forcer à sortir. Mais il la devance. « Pardon pardon d’être entré comme ça, ils vont me tuer s’ils m’attrapent ! Démarre s’il te plait, je sors au prochain pâté de maison, promis ! » Y a sa peur qui envahit tout l'habitacle et ça contamine Lola, ça s'met à bouillonner sous sa peau et elle fronce les sourcils en le fixant, puis elle tourne la tête pour essayer de voir si quelqu'un arrive. « TE TUER ?! MAIS QUI ? QUOI ? » Elle continue de crier, perdue, et un peu angoissée maintenant qu'il a parlé. Elle voit personne mais il lui fait peur avec son teint pâlot et la panique qui émane de lui, beaucoup trop communicative. Elle a pas envie d'voir débarquer des types avec des flingues ou une connerie du genre, elle compte pas se faire descendre à cause d'un p'tit voyou à la con. Pourtant il a pas la dégaine d'un mauvais garçon et elle y comprend rien mais il la presse, elle flippe peut-être autant que lui et son instinct prend le pas sur sa raison. Elle redémarre en trombe alors que le feu est toujours au rouge, manquant de percuter une voiture au passage. Elle va trop vite, trop fort, ça s'bouscule dans sa tête et elle lance des œillades répétées au gosse. Putain c'est stupide, elle le connaît pas, elle lui doit rien, qu'est-ce qu'elle y peut s'il s'est fourré dans un merdier hein ? C'est pas elle qui va le sauver, elle a rien d'une héroïne et elle a pas envie de se retrouver entraînée dans cette histoire. Manquerait plus qu'elle ait droit à des représailles, tout ça parce qu'un petit con s'est jeté dans son pick-up. Soudain elle pile en plein milieu d'la route et heureusement qu'elle a sa ceinture, ça lui évite de s'encastrer dans le volant. Derrière eux on entend d'autres freins qui crissent et des klaxons qui résonnent mais elle s'en fout, elle reste à l'arrêt sur la voie, tant pis si ça fait un bouchon. « T'as fait quoi ? J'te connais pas moi, j'veux pas d'embrouilles ! » Et puis son regard est attiré par les bosses dans ses poches, beaucoup trop grosses pour que ça n'soit pas suspicieux. Elle sait pas ce qu'il planque mais plus ça va, moins elle est rassurée. « C'est quoi ça ? T'es un voleur ? T'as braqué une épicerie ou quoi ? » Et si c'est lui, qui a un flingue ? Il a pas la dégaine qui va avec mais elle sait que l'habit n'fait pas le moine. Elle pointe un index menaçant vers lui et c'est ridicule, on dirait une mère qui engueule son môme. « J'te préviens, je sais me battre. » Elle ment mais tant pis, et elle continue d'ignorer toutes les protestations qui se lèvent derrière eux. Elle bloque la circulation et pas loin y a des flics qui commencent à approcher, sûrement qu'ils veulent venir lui demander de dégager de là. Elle les voit pas Lola, elle est trop concentrée sur l'inconnu et ce qu'il a dans les poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t866-million-dollar-baby-lola http://thenotebook.forumactif.org/t956-lonely-hearts-club-lola http://thenotebook.forumactif.org/t957-lola-moreno http://thenotebook.forumactif.org/t958-lola-moreno-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 146
ϟ POINTS : 24
ϟ PSEUDO : Appelle moi Tiph'
ϟ CREDITS : glass skin
ϟ AVATAR : Jake Cooper
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Dispo
+ contacts:

MessageSujet: Re: Quiproquos ! (Lola)   Mar 6 Juin 2017 - 0:00




“Speed Dating: Quiproquos ! ” Jess & Lola
Tu te doutais de la frayeur que tu venais de faire à la conductrice alors que tu avais sauté dans sa voiture comme un sauvage mais tu n’avais pas eu meilleure idée pour te planquer et pour parfaire l’illusion, tu allais jusqu’à te glisser le plus profondément dans le siège, priant pour ne pas être vu de l’extérieur. Sérieusement, tu n’avais pas la dégaine d’un voyou mais c’était sûr, tu faisais une tête de coupable alors aucune chance que tu puisses te mêler à la foule l’air de rien. Bref, tu avais improvisé et manque de bol, c’était tombé sur elle.
La situation aurait pu être vraiment drôle parce qu’avec tes conneries, elle s’était littéralement fendue la joue d’un trait de rouge à lèvre. T’aurais presque pu te marrer si t’étais moins stressé et puis, elle te hurlait déjà dessus alors toi, tu te faisais tout petit, tu n’étais pas trop d’humeur à ricaner et te foutre de sa gueule. Sans plus attendre, tu te confondis en excuses, tentant de lui expliquer la situation vite fait, la convaincre que t’étais en danger de mort alors que bon, t’en étais quand même loin. Tu avais toujours eu une petite tendance à l’exagération mais là, tu n’avais même pas réfléchi, tu avais juste…paniqué ? Ouais, c’était ça. Avec tout ça, au lieu de la rassurer tu n’avais réussi qu’à la stresser elle aussi à en juger ses cris qui étaient montés d’un cran. « Heu des mecs ! Des vieux ! » expliquais-tu sommairement, sans préciser que ces fameux mecs, c’était des policiers persuadés d’avoir mis la main sur un dealer… En un sens oui, ils avaient raison : tu avais pris la fuite avec les paquets de drogue dans les poches, tu avais mal agi mais en même temps, tu te voyais mal expliquer que ce n’était qu’un malentendu. Des histoires de malentendus, ils devaient en entendre toute la journée, non ?
Par chance, après avoir crié elle sembla enfin comprendre l’urgence de la situation et voilà qu’elle redémarrait sa voiture, manquant d’écraser des passages à griller le feu rouge comme une sauvage, en même temps vu la taille de son bordel, elle ne risquait pas grand-chose. Les autres déjà plus. Puis aussi brutalement qu’elle avait redémarré, elle pila au beau milieu de la route, tournant vers toi d’un air suspicieux. Tournant la tête vers elle pour l’observer, te forçant à ne pas regarder trop longtemps son trait rouge (pour éviter tout rire nerveux évidemment), tu pinçais des lèvres avant d’expliquer. « J’ai rien fait de mal je te jure, j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment et je me suis retrouvé à voler accidentellement quelque chose qui ne m’appartient pas mais ils vont jamais me croire alors j’ai couru ! J’ai pas réfléchi mais du coup, ils croient que j’ai fait un truc de mal alors que pas du tout, c’était juste un accident ! » Ok ce n’était pas très clair non plus mais qu’elle se rassure : tu n’étais pas une crapule de la pire espèce, il suffisait de voir tes cheveux propres et vêtements de bonne qualité pour se rendre compte que t’étais un bon gosse, de ceux qui se faisaient encore chercher au commissariat par leur mère, par exemple. Quand elle désigna tes poches, tu laissais un regard couler dessus, portant instinctivement tes mains à ces dernières sans trop savoir si c’était une bonne idée que de lui dire la vérité. « J’suis pas sur que tu seras contente alors dans le doute, je ne préfère pas te dire comme ça, tu pourras dire que tu savais pas ? » Ok, y’avait rien de logique là-dedans mais ce n’était pas grave, rien de cette situation ne l’était. L’index qu’elle pointa vers toi te fit néanmoins déglutir, c’est qu’elle faisait un peu peur elle aussi, quand elle parlait sur ce ton. « Moi pas du tout ! » répliquais-tu avec une sincérité désarmante, te détournant d’elle pour te relever un peu, histoire de regarder par la fenêtre et replonger aussi sec à la vue des flics. « Tu peux redémarrer ? Y’a les flics qui viennent… » finis-tu par demander d’une petite voix, ayant soudain l’idée de leur donner un nouveau rôle, de tueurs sanguinaires, tu venais de leur redonner le rôle de vilains emmerdeurs parce que t’étais à peu près certain qu’elle préférait les fuir pour éviter une prune que les fuir pour que tu puisses échapper à la justice. Bref, tu te comprenais, c’était déjà ça.




code by solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2866-jesse-o-perfect-life http://thenotebook.forumactif.org/t2981-just-know-i-mean-it#66572

avatar

Cash machine

ϟ POSTS-ENVOYES : 1011
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : applestorm
ϟ AVATAR : gabriela bloomgarden
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar susu
+ contacts:

MessageSujet: Re: Quiproquos ! (Lola)   Mar 13 Juin 2017 - 21:52

« Heu des mecs ! Des vieux ! » Au final on dirait qu'il sait même pas par qui il est poursuivi, et elle trouve ça bizarre Lola, elle fronce les sourcils et elle le scanne du regard comme si la réponse allait miraculeusement apparaître sur sa tronche. Mais bien sûr rien ne vient et la seule chose qu'elle perçoit c'est la panique, bien réelle. Elle l'absorbe comme une éponge et son instinct prend le dessus – la fuite elle connaît trop ça, elle est de ceux qui se dérobent constamment entre vos doigts. Elle accélère et ses pensées en font de même, c'est un peu le chaos, dans sa conduite, dans sa tête. Elle le connaît pas ce gosse et malgré ses airs un peu proprets elle veut pas lui faire confiance, elle a pas toutes les cartes en main et ça la fait virer parano. Et s'il ment et s'il cache un truc affreux et s'il la fout dans la merde ? Et si c'est un piège et si c'est un psychopathe et si elle devient proie ou alibi et si ça venait à pourrir sa vie ? Les questions se succèdent et se superposent et c'est trop pour elle. Elle freine. C'est brutal et elle se tourne vers lui vivement, les interrogations qui sont balancées comme un dégueulis mal agencé. « J’ai rien fait de mal je te jure, j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment et je me suis retrouvé à voler accidentellement quelque chose qui ne m’appartient pas mais ils vont jamais me croire alors j’ai couru ! J’ai pas réfléchi mais du coup, ils croient que j’ai fait un truc de mal alors que pas du tout, c’était juste un accident ! » Il a une bonne tête mais ça suffit pas, elle arrive pas à le croire – malgré la peur dans ses yeux, le stress dans sa voix, le truc qui hurle à la sincérité dans ses traits. C'est p't'être juste un bon acteur et elle a pas envie de se faire avoir. Ses yeux se plissent jusqu'à n'être que deux fentes accusatrices, les lèvres retroussées d'un air méfiant. « C'est pas clair ton truc, moi je veux des vraies explications alors commence pas à faire du baratin ! On m'la fait pas à moi ok ? » Elle essaie de prendre un air autoritaire mais c'est ridicule, parce qu'elle est pas beaucoup plus vieille que lui, parce qu'elle est tout autant flippée, parce qu'elle a un trait de rouge qui lui barre la joue et qu'elle l'a toujours pas vu. Tout ce qu'elle voit c'est les failles dans son discours et les bosses dans ses poches. Elle veut des réponses, il veut pas tout avouer. « J’suis pas sûr que tu seras contente alors dans le doute, je ne préfère pas te dire comme ça, tu pourras dire que tu savais pas ? » Elle sait pas s'il essaie de la rassurer mais si oui, il s'y prend comme un manche. Ça fait l'effet inverse parce que ça laisse place à son imagination et il l'a tellement stressée que toutes les hypothèses qui lui viennent sont plus catastrophiques les unes que les autres. « C'EST PAS UNE NÉGOCIATION ! » Elle gueule mais c'est plus effrayé qu'autre chose, c'est sa voix qui devient hors de contrôle, un peu comme ses nerfs. Il a l'air inoffensif comme ça, mais elle peut pas s'empêcher d'se dire que c'est peut-être une feinte alors elle tente de menacer, impressionner, elle ment parce qu'elle a rien d'autre pour se protéger. « Moi pas du tout ! » Vu son gabarit elle a presque envie d'y croire, parce qu'elle l'imagine mal se battre sans finir au tapis en moins de trente secondes chrono en main. Mais p't'être qu'il a autre chose que ses poings, p't'être qu'il est armé, elle en sait rien. « Tu peux redémarrer ? Y’a les flics qui viennent... » Elle suit son regard et aperçoit les silhouettes qui s'approchent, l'air sévère des forces de l'ordre plaqué sur la figure. Sur le coup elle est presque tentée de les apostropher en leur signalant qu'un avorton lui fout la trouille, et puis elle se souvient que c'est la police, qu'elle a jamais été en bons termes avec ses représentants, qu'elle a le chic pour toujours se les mettre à dos à cause de son sens du drame ou ses coups de sang ou sa langue qui fourche en espagnol ou juste sa tête qui leur revient pas. Elle sait pas, mais ça s'finit jamais bien. « Fait chieeer. » Elle capitule et redémarre en trombe, jetant un œil inquiet dans son rétroviseur. Mais c'est pas pour autant qu'elle oublie son passager, au contraire – elle aime pas sa façon d'esquiver les questions et le flou artistique qu'il lance sur sa situation. Il la met pas en confiance du tout et s'il veut pas parler, elle va devoir ruser pour obtenir la vérité. Alors elle lui lance une œillade en coin, une deuxième, une troisième, et au final elle lance la main. C'est brusque et inattendu, elle atteint l'une de ses poches sans trop de mal et elle agrippe, tire, arrache ce qu'il s'évertuait à camoufler. Elle s'retrouve avec un paquet dans une main, l'autre sur le volant, et les yeux qui naviguent dangereusement entre la route et sa trouvaille. « Y a quoi là-dedans ? » Elle attend pas vraiment de réponse et elle a suffisamment regardé la télé pour deviner de quoi il s'agit. Ça la rassure absolument pas. « T'es un dealer ? Un camé ? Tu fous quoi avec ça hein ?! C'est Pablo Escobar qui veut ta peau p't'être ?! » Les mots coulent sur sa langue sans qu'elle réfléchisse et elle brandit le paquet entre eux comme une menace factice, à le tendre vers lui pour ponctuer ses phrases comme on le ferait avec un index accusateur. « T'ES UN P'TIT CON VOILÀ C'QUE T'ES ! » Elle sait pas ce qui lui prend quand elle se met à essayer d'ouvrir le paquet d'une main fébrile, prenant appui sur le volant. Peut-être qu'elle espère trouver autre chose à l'intérieur, un truc pas dangereux et pas illégal non plus de préférence. Peut-être qu'elle a envie de lui vider le paquet sur la tronche jusqu'à ce qu'il s'étouffe avec, le gaver avec le contenu jusqu'à en faire une piñata géante. Peut-être que c'est un peu de tout ça à la fois. Mais elle s'acharne sur la tâche et elle tient plus vraiment le volant, elle monte sur le trottoir, manque d'écraser deux piétons, redescend du trottoir, flirte dangereusement avec la voie de gauche, fait des zigzags inquiétants. C'est du grand n'importe quoi et y a ses doigts qui tentent de déchirer le paquet, ses lèvres qui balancent un florilège d'insultes en espagnol. On dirait qu'elle lui fait la morale ; ça pourrait presque être drôle si ça rendait pas sa conduite aussi bancale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t866-million-dollar-baby-lola http://thenotebook.forumactif.org/t956-lonely-hearts-club-lola http://thenotebook.forumactif.org/t957-lola-moreno http://thenotebook.forumactif.org/t958-lola-moreno-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Quiproquos ! (Lola)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quiproquos ! (Lola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOLA de Jacques Demy au cinéma
» Traitement Cherry Lola
» And then came Lola
» swatchs monos NARS
» une poussette confort et comacte

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg