Partagez | .
 

 [18+] How to have sex with a star [Rhoan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Dim 14 Mai - 22:08

Ils sont là, tous là rassemblé ces primates... regardant la scène, se balançant dans tous les sens au rythme d'une musique dont seule la moitié comprend réellement le sens et la beauté. Ils sont tous là... à sauter dans tous les sens, à jouer des coudes, à se défouler et transpirer dans un désir de se sentir vivant. Ils sont tous là, là autour de Otto qui observe en silence, qui fait partit de ceux qui ne comprennent pas totalement cette musique bien que ne la trouvant pas déplaisante et qui surtout attend... attend les moments de gloire sur scène de celui pour qui il est réellement présent ce soir, celui dont le visage est resté imprimé dans sa tête, celui pour qui il a développé une nouvelle obsession : Rhoan Storm... membre de ce groupe étrange, les STELLARR505. Il s'en rappelle encore Otto... la première fois qu'il l'a vu... d'abord simple image sur une affiche, il avait alors eut l'idée improbable d'y aller, se disant que cela pourrait être drôle. Puis il l'avait vu, lui, arriver sur scène, se montrer en chair et en os et depuis ce jour... depuis ce jour il n'avait jamais pu effacer ses traits de son esprit. Et pourtant Otto n'est pas du genre, normalement, a avoir des crush sur des célébrités. Ce qu'il ne peut pas avoir, ne peut pas côtoyer, n'a pas d'intérêt à ses yeux. Simple perte de temps, fantasme idiot qui n'a pas la moindre valeur et pourtant... là avait été l'exception à la règle ! Il était tombé amoureux ! Enfin, amoureux non, juste tombé sous le charme de ce mec irréel avec une simple promesse : Il arriverait à faire en sorte que ce mec ne soit pas qu'un fantasme lointain. En clair il allait tout faire pour que Otto et Rhoan ait une trajectoire commune... pas amoureuse, loin de là, mais commune.

Et il a travaillé, travaillé dur Otto pour que ce moment arrive... pour que ce moment puisse arriver ? Oui, il n'en pas encore eut de résultat malheureusement. Pour le moment il est juste là, ce spectateur toujours présent à ses concerts, toujours collé à la scène pour le voir au plus près, toujours à l’affût d'une occasion d'en savoir plus dans l'espoir de réussir à se tirer du lot. Mais Otto n'est pas patient et là est son grand défaut et Otto en a déjà marre en soit... de simplement rester là à l'observer. Il veut lui parler, il veut le toucher, il veut gagner une existence dans la vie de Rhoan et ne pas juste être un visage anonyme perdu dans la foule. Et ce soir il compte bien faire en sorte de changer la donne car ce soir il est décidé... ce soir il va lui parler et il a un plan. Mais pour le moment il doit serrer les dents, il doit encore faire preuve de patience bien qu'il n'en ait pas envie, il doit encore résister à l'envie de leur cracher dessus à ces connards qui lui foutent des coups de coude et lui marchent sur les pieds car le concert est loin d'être fini et se faire virer gâcherait tous ses projets. Il espère juste, à présent, que le rappel ne durera pas trop longtemps car après cela... après cela il devra faire face à une autre attente qui lui déplaît tout autant.

Mais le concert arrive à son terme... enfin ! Le spectacle n'a plus de lieu d'être, il n'y a plus de rappel. Les techniciens débranches tout, la lumière s'allume, les gens partent... Otto a l'impression d'enfin respirer mais, encore une fois une autre attente est à présent devant lui et ça l'agace toute cette attente.Alors Otto se laisse emporter par la foule, il se laisse glisser jusqu'à l'extérieur de cette petite salle car de toute manière camper devant la scène n'a pas le moindre intérêt. Non, son objectif est tout autre... et en même temps tellement simple ! Otto ce qui l'intéresse à présent c'est de rejoindre l'entrée des artistes, l'endroit le plus probable pour lui de tomber sur son magnifique Rhoan. Il a bien analysé cette salle avant le concert Otto, il sait qu'elle est facile d'accès. Il a bien analysé le public aussi, il sait que ce soir il ne devrait y avoir personne pour le gêner. Mais surtout il a bien analysé Rhoan Otto et il sait... il sait que vient toujours un moment où il sort prendre l'air. Alors il y va Otto... se placer où  il faut avec sa tenue si singulière. Un skinny noir qui allonge ses jambes, juste assez court pour laisser paraître ses chaussettes rouge vif, un débardeur noir dont les côtés laissent peu de place à l'imagination, une veste en cuir courte aussi rouge que ses chaussettes et enfin des goggles sur le nez. Sans oublier cette fameuse ceinture... ceinture pleine d'une dizaine de tête de poupées décapitées et arborant aussi fièrement Lulu, son gode rose qu'il ne lâche jamais. Il n'a donc plus qu'à attendre... ce qu'il fait en se grillant une clope, ce qu'il fait jusqu'à ce que la porte s'ouvre, ce qu'il fait jusqu'à s'étouffer comme un collégien en voyant Rhoan débarquer... le torse nu et en sueur, juste sous son nez. Il pensait être préparé Otto... mais il avait tort... et maintenant il s'étouffe connement... connement devant son idole, tentant de reprendre une contenance, de se redresser en jetant sa clope avant de lâcher un « Woaw, c'est encore plus beau de près. »


Dernière édition par Otto Hard le Lun 21 Aoû - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Dim 14 Mai - 22:16


Les basses s'enchaînent, toi, tu appuies sur tes boutons, les yeux flous dans l'air du temps, les mouvements saccadés de ton bassin derrière ton clavier. Tu regardes le public, un instant, au lieu de tes lumières à toi, tu vois les visages, les yeux clos, les pantins qui bougent sur le rythme de ton son, et tu te sens vivant, bordel. Tu sais que c'est pareil pour eux, parce qu'avant d'être musicien, tu étais simple spectateur, camé dans la foule, les pilules sur la langue et les étoiles dans les yeux. Mais tu ne te pensais pas capable de produire les petits miracles sur scène comme tu le fais, toi sans talent particulier, toi de très haut tombé, qui te pensais bon à jeter. Tu reprends espoir, le cœur gonflé. Alice se jette dans la foule comme à chaque début de rappel, elle ressemble à l'Ange de la mort et toi tu rejettes la tête en arrière. C'est dans ces moments là que tu te dis que la scène est meilleure que n'importe quelle partie de baise. Le tee-shirt passe au dessus de ta tête et les hurlements de la petite foule t'arrachent un sourire, assez rare pour être noté. Vous ne faites pas d'immenses concerts, pas encore, mais tu as bon espoir. Alors les gens s’amassent et se bousculent, trop nombreux pour l'endroit sombre et sale, transpirent autant que toi.
En communion.
Quand tu sautes derrière tes platines, quand Alice monte sur la caisse à côté de toi et que tu surprends les mecs du premier rang mater son déhanché, tu replonges à tes bruits, la tête ailleurs, emporté par la transe. Et bientôt, tout se termine, dernier rappel, dernière chanson, dernières ovations. Le salut final agrémenté des souffles courts de s'être trop donné, tu ne sais même pas où est passé ton haut, et tu t'en fous. Tu sers la main de Moe comme si c'était le dernier soir, car tu joues chaque soir comme si c'était le dernier, tant tu as peur de tout oublier. Et bientôt vous disparaissez tous les trois comme les ombres que vous redevenez.

« Mec t'as pas vu mon tee-shirt ? 
- J'en ai aucune idée, peut être qu'une de tes groupies l'a gardé en trophée. »

Tu lui tapes l'épaule et lève les yeux au ciel. Mais le pire c'est qu'il a sûrement raison. Il y en a de plus en plus, des nanas qui te dévorent du regard, qui t'attendent pour faire signer leurs seins. Toi tu t'en fous. T'as pas l'habitude d'avoir des fans, et tu fais pas ça pour ça, même si t'es toujours souriant (et que pas mal de fois t'en as profité). Soupirant et enfilant ton blouson en cuir au dessus de ton torse nu, tu te dis que ça suffira et que le temps d'une clope n'est pas assez long pour chopper une pneumonie. Le paquet dans ta poche, tu t'éclipses. Ton équipe à toi elle a déjà des taz sous la langue, que tu déclines. Tu jettes un regard inquiet à Alice qui te fait un doigt d'honneur, alors tant pis pour elle et tant pis pour eux. Tu préfères ta nicotine, ce soir. Du moins pour l'instant, jusqu'à ce que ta faiblesse te rattrape.
Le vent caresse tes cheveux rasés mais il ne fait pas assez froid pour frissonner. Tu soupires, en fouillant dans ta poche, tu t'aperçois que tu n'as pas ton briquet, mais c'est au moment de faire demi-tour que tu entends tousser. Tu n'es pas seul, tu sursautes presque, car tu ne t'attendais à personne d'autre que toi et les étoiles voilées. Il y a un mec, là, avec toi. Qui jette le bâton incandescent avant de te faire hausser les sourcils. Il est drogué, lui aussi, comme 99% de ton public ? Tu baisses la tête en souriant un peu, ça fait bizarre de recevoir des compliments, t'as pas vraiment l'habitude, mais tu sais même pas s'il parle de toi. Peut être que c'est simplement ton imagination. Alors tu bégayes. Super pour un mec censé se prendre pour une star.

« Euh... Pardon ? »

Peut être que c'est un mirage, après tout.
C'est ce que tu te dis quand tes yeux se posent sur sa ceinture.
Tu ne peux que délirer.
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Dim 14 Mai - 22:32

Le moment tant attendu arrive enfin... il est là, juste là en face d'Otto et seul. Otto l'a pour lui tout seul, Otto l'a à porté de main, Otto... Otto ne sait absolument pas quoi faire en réalité. Car il y a cette question, cette question à la quelle il n'a pas pensé avant et qui pourtant se répète en boucle dans son esprit : Et maintenant ? Bordel... et maintenant il fait quoi ? Il se sent con devant Rhoan, con de ne pas y avoir pensé et d'être là, après s'être presque étouffé à ne pas savoir quoi dire d'autre que de la merde. C'était pourtant simple, non ? Simple comme situation à envisager et à se préparer mais encore une fois... c'était quelque chose que Otto ne faisait pas en tant normal, Otto n'adulait pas, pas des gens inaccessibles en tout cas et il n'avait pas besoin de réfléchir à ce qu'il devait dire. Otto, à ce moment précis... il est perdu devant Rhoan, perdu sur les lignes de son corps, de son torse qui se dessine sous ses yeux et surligné par le léger éclat brillant donné à chaque relief par sa transpiration. Bordel... il est magnifique à n'en point douter et Hard... Hard si il en perd ses mots il en a gagné autre chose, plus bas, dont il ne préfère pas trop parler pour le moment. Rhoan en tout cas, son idole, son fantasme, semble lui aussi bien paumé. Sans doute qu'il ne comprend rien à ce qui se passe, ce qui dans un sens est logique. Sans doute même qu'il est en train de planer, connaissant la réputation du groupe cela ne surprendrait guerre Otto. Alors il se contente de bégayer, bégayer face au côté totalement incongru de cette scène en lâchant simplement un « pardon ? » histoire de faire comprendre qu'il n'a rien piger.

Alors quelle stratégie adopter à présent ? Quelle marche suivre arrivé à ce point. Otto réfléchit mais pas longtemps, il sait qu'il n'en a pas le temps et qu'il doit agir vite si il ne veut pas que le beau garçon s'en aille, si il ne veut pas perdre son attention et si lui ne veut pas finir totalement prisonnier d'un mutisme honteux et gênant. Alors il se lance et répond, tout simplement, à la question qui était posée « Ton corps... ton corps est encore plus beau de près. Genre il est juste... » Otto se met à faire des mouvement avec ses mains, traces des courbes en plissant les yeux « Il est parfaitement dessiné quoi, genre typé mannequin et tout... t'as vraiment gagné à la loterie de la génétique toi ! » Et ça marche, le stress d'Otto s'envole et ses idées redeviennent clair. Il ne sait toujours pas ce qu'il peut dire, mais il sait qu'il peut improviser et cela lui va. Alors il se détend, reprend une posture un peu plus sûr de lui et observe Rhoan de haut en bas sans la moindre gêne, un sourire au coin des lèvres avant de se mordiller celle inférieure. « Tu m'étonnes que les autres petites connes elles en mouille leurs culottes quand tu fais tomber le haut. Le truc à t'en péter les tympans avant de se battre comme des lionnes pour le dit T-shirt... J'ai d'ailleurs pas été assez rapide pour le coup... dommage ! Mais je m'en fous, je vise autre chose qu'un T-shirt perso. » Otto joue, Otto se sent de nouveau puissant maintenant qu'il a retrouvé sa langue, sa capacité à parler et surtout son franc parlé. Est-ce que l'autre va capter ? Il ne sait pas... mais il se doute que ça arrivera... il faut bien que ça arrive non ? Surtout avec un gode à la ceinture, même décalqué ça devait se remarquer.

Il prend alors une nouvelle cigarette, la coince entre ses lèvres et l'allume tranquillement. Il regarde de nouveau Rhoan, toujours perdu sur ce torse qui le fait baver comme jamais avant de relever son regard vers sa tête, minois tout aussi beau que le reste. Otto a d'un coup un flash, un flash vis à vis des bonnes manières et lui tend son paquet de clope car, peut être, son camarade voudrait lui aussi fumer ? Après tout il n'est pas sortit juste pour pisser un coup. « Jolie performance sur scène... en tout cas... pour ceux qui étaient pas trop shooté pour avoir pu danser de la même manière avec un lampadaire, les autres avaient vraiment l'air à fonds. C'est que vous commencez à avoir du succès depuis vos premier concert. Bientôt t'approcher ne sera plus aussi facile. » Un sourire s'étire sur les lèvres de Otto... Il sait parfaitement ce qu'il fait, il sait parfaitement ce qu'il veut lui dire par là : Ce soir je t'approche très cher, ce soir je te voulais toi. Alors Otto se rapproche, il comble un peu la distance, entre dans son espace personnel toujours avec le même sourire. Il tire sur sa cigarette et libère la fumée sur son torse sur son torse nu avec un air clairement joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Lun 15 Mai - 0:10

Toi, tu vois pas, le regard de l'autre qui dévie sur toi. Dans l'obscurité, tu vois à peine le bout de tes doigts, tu fais pas attention, tu t'en fous. Gardien aveugle, tu ne remarques pas les signaux d'alarme. Le seul moment où les regards t'importent, c'est lorsque tu es sur scène. En dehors tu n'es plus pareil. Réservé, tacite, pas vraiment important, ni intéressant d'ailleurs. Un peu à côté de la plaque.
Pourtant, il était digne d'être remarqué, le gamin. Tes yeux ne lâchent pas sa ceinture, et tu remarques les petites têtes de poupée. Tu te dis que c'est un style, ça te choque à peine même si tu trouves ça un peu bizarre. Mais ta vie est ponctuée de bizarre et avec tous les gens que tu croises en soirée, tu serais mal avisé de juger. En revanche, lorsque tu aperçois le jouet accroché à sa ceinture comme un flingue, tu hausses les sourcils.
Ah d'accord.
Mais il n'a même pas le temps de faire un pas en arrière que le garçon inconnu au visage pourtant familier ouvre la bouche. La tienne s'esquisse un sourire, gêné plutôt que flatté, parce que les compliments, tu connais pas, t'aimes pas ça, tu sais jamais quoi répondre. Un petit rire nerveux tandis que tes doigts jouent avec ta cigarette, encore éteinte faute de feu.

« Euh... Je, merci ? »

Quel mec pathétique tu fais.

« Tu m'étonnes que les autres petites connes elles en mouille leurs culottes quand tu fais tomber le haut. Le truc à t'en péter les tympans avant de se battre comme des lionnes pour le dit T-shirt... J'ai d'ailleurs pas été assez rapide pour le coup... dommage ! Mais je m'en fous, je vise autre chose qu'un T-shirt perso. » 

Ton rire se transforme en hoquet. Pourtant, t'as l'habitude des mecs directs. Tu vas aux putes que diable. Ça t'empêche pas de rougir dans le noir comme un gamin pris en flagrant délit de... De quoi d'ailleurs ? Merde, heureusement qu'il fait sombre. Comme un tic, tu passes ta main sur ta nuque. Tu pensais pas qu'il aurait été cash comme ça mais son regard et sa posture, ses mots surtout, veulent tout dire. Étrangement, tu te sens mal à l'aise, mais tu n'as pas envie de fuir. Alors tu t'adosses contre le mur et tes yeux viennent finalement trouver les siens, presque comme pour le défier. Alors le gamin veut jouer au séducteur. Vous serez deux, dans ce cas.
Si tu y arrives.

Mais quand il se rapproche, tu paniques, tu fais moins le fier, tu te mures dans le silence. Tu détailles son visage sans sourciller. Tu l'as déjà vu, c'est sûr. Et quand il parle de vos premiers concerts, tu le reconnais. Il est presque toujours là, devant toi, lui parmi la foule et toi sur la scène. Tu le reconnais car souvent, il bouge peu, contrairement aux autres. Lui, il est le visage tourné vers toi comme si tu étais l'astre qui illuminait tout. Ça fait bizarre.
Tu le laisses t'approcher, mais sans le vouloir, tu refermes tes bras sur ton torse.
Il est plutôt mignon.

« T'as du feu ? »

Tu lui montre ta propre clope, jouet entre tes doigts. Bon, là c'est à ton tour de parler, oui ?
T'as jamais été très bon pour parler, ni très bon avec les gens en général. T'es sûr de le décevoir. Tu sais ce que c'est d'idéaliser quelqu'un derrière son micro. On connaît jamais vraiment les gens, même si on entre dans leur esprit en écoutant leur musique.

« Merci en tout cas... Pour les compliments... Et pour le reste. Grâce à toi, je sais où est passé mon tee-shirt. »

Un petit sourire, quand il te tend le briquet, tu hoches la tête. Clope coincée entre les lèvres, toi, c'est au ciel que tu recraches ta fumée.

« Je t'ai déjà vu. Souvent. Comment ça se fait que t'es jamais resté après un concert ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Mer 17 Mai - 15:08

Finalement... Otto le trouve bien marrant ce petit jeu ! Il comprend mieux à présent pourquoi certains s'accrochent tant à de si jolies minois quand bien même ceux ci son célèbres et difficiles d'accès. Il le ressent ce plaisir alors qu'il parle, qu'il met mal à l'aise ce personnage explosif sur scène et terriblement timide une fois que la foule n'est plus là pour l'enivrer. Et il recommencerait sûrement avec d'autre... si sa patience ne lui faisait pas totalement défaut et le simple fait de repenser à cette longue attente qu'il avait déjà eut avec lui... non, jamais !  Lui est suffisant, ce beau jeune homme est suffisant, il n'en veut pas d'autre de toute manière, c'est lui qui, comme ces filles, le font mouiller comme un ado. Et maintenant il a atteint un de ses premiers objectifs, maintenant il est présentement devant lui, à lui parler, à pouvoir le toucher si jamais juste il tendait la main... il a envie de tendre la main... il a envie de parcourir ce corps luisant encore de la transpiration du concert. Il a envie de le débarrasser de cette veste, d'arracher sa ceinture et de s'envoyer en l'air avec lui. Il veut remplir son fantasme Otto, il le désire ardemment au point qu'il se dit que, peut être, même si cela devait en passer par un viol il serait prêt à prendre le risque. Mais bien sûr ce sont des paroles en l'air encore, car Otto... ô Otto ce n'est que de la gueule ! Il parle, pense beaucoup mais au fond il ne fait rien, du moins rien de réellement répréhensible et quand bien même... Rhoan le mettrais au tapis d'une seule main. Non déjà il est heureux d'être là, de lui parler, de lui dire à quel point il est magnifique et de le mettre mal à l'aise quand il sous entend dans choses.

En vrai Otto il a envie de l'achever ce mec, il a envie de le plaquer plus encore contre ce mur sur lequel il a prit appui et lui faire comprendre tout ce qu'il lui inspire. Mais il sait... il sait que dans la réalité les choses ne se passent pas comme ça et si il a en effet les couilles pour dire la plupart des choses qu'il pense franchement il sait qu'il n'aura pas de seconde chance si jamais il va trop vite. Il doit se la jouer méthodique et s'assurer que, de cette rencontre, il y en aura d'autres et mieux encore... que l'artiste n'arrive plus à ne pas le voir dans la foule. En clair Otto il veut se graver dans son esprit... mais il veut le faire d'une belle manière ! Il veut que quand Storm voit son visage il ne sache plus où il en est ni ce qu'il veut. Il veut le marquer Rhoan, il veut le marquer comme lui l'a marqué la première fois qu'il l'a vu monter sur scène, ce qui serait un juste retour des choses pour les tourments qu'il lui a fait subir en entrant dans sa propre tête.

Un sourire s'étend sur son visage quand il lui demande du feu. Il le trouve tellement charmant... à bégayer comme  un enfant, à ne pas savoir quoi lui répondre. Il le remarque aussi qu'il évite les points les plus importants de ce qu'il a pu dire, il le voit bien que cela le met mal et ça lui plaît car il ne l'a pas envoyé chier comme  beaucoup l'auraient, comme il aurait dû faire. Et donc tout naturellement Otto lui tend son briquet, se souvenant d'une vieille expression dont on lui avait parlé : Qui t'allume t'encule... était-ce bien cela ? Il rit intérieurement, se demandant si il va réussir à prouver cette expression, si il va y arriver ce soir. Mais il reparle et là, d'un coup... Otto se sent con... il se sent très con « De... de quoi ? Il y a un truc après les concerts ? Genre... je pouvais rester ? » Otto, d'un coup, a envie de se fracassé la tête contre le mur sur lequel s’appuie son idole. Il était tellement obnubilé par le fait qu'il devenait une star en puissance, par le fait de l'observer puis de chopper des informations en le suivant à l'extérieur qu'il n'avait jamais pensé, qu'il n'avait jamais cherché... à simplement rester après un concert. « Mais genre... il y a vraiment un truc ? Genre on pouvait vous parlez et tout ? » Il a besoin de confirmer Otto... il a besoin de savoir qu'il a vraiment fait de la merde et sur le coup... il ne fait plus du tout le fier ! Et il s'en rend compte finalement, tentant de reprendre de la contenance, encore, bombant ce tout petit torse qu'il possède et tirant sur sa clope avant de dire « Mais je n'aurais pas eut le plaisir de t'avoir en tête à tête cela dit, non ? J'aurais été obligé de te partager... avec les petites midinettes, avec les autres fans, avec ton groupe. Alors au final ça n'aurait pas vraiment eut d'intérêt, pas comme maintenant. En tout cas, moi, ça m'aurait fait chier car j'aurais juste été un visage parmi les autres. Sauf si... tu aurais voulu que je vienne plus tôt peut être ? C'est pour ça que tu t'es souvenu mon visage ? » son sourire se fait charmeur... carnassier mais charmeur. Il se doute bien que ses répliques sont clichées et que pour avancer il ne pourra pas continuer son petit manège à deux balle digne  d'une mauvaise série ou d'un mauvais roman. Mais pour le moment ça marche... alors il en profite et très franchement même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Dim 21 Mai - 14:03

Tu ne saurais pas dire si tu te trouves mal à l'aise ou non. Le fait est que, tu as toujours aimé l'attention, tu as toujours aimé le succès. Ça t'est déjà arrivé de sauter des fans à l'arrière de ton van, c'est pas comme si tu faisais gaffe à te comporter comme un saint, au contraire. Tu prends, tu recraches, tu jettes, et ça te va très bien. Si ça convient à la personne en face, c'est parfait aussi. Mais les garçons... Les garçons, c'est différent. C'est dans l'ombre. Et les garçons qui apprécient ta musique ne viennent pas après les concerts, sauf pour te mettre des claques dans le dos et te congratuler. Là, sous ton cuir usé, tu fais moins le malin, devant un gamin.
Mais tu avais décidé que tu allais jouer.
Tu pourrais toujours te défiler plus tard, de toute façon.
Recrachant la fumée au ciel, tu bombes un peu le torse, sans t'en rendre compte. Y'a son regard qui glisse sur toi, et tu décides de ne pas y prêter attention. Quand il se trouve déstabilisé, tu ris. Franchement, cette fois. On dirait que la vie du gamin s'effondre et tu te sens puissant. Ouais, puissant, c'est le mot. Et d'ailleurs tu ne comprends pas pourquoi tu agis en bégayant et rougissant comme un petit puceau. C'est pas toi, ça, d'habitude. Tu te complais dans l'admiration des foules et dans les beaux mots des gens. Mais attaquer directement, ça te met au tapis, ça te déstabilise et tu ne sais pas sur quel pied danser. Alors tu décides de sauter à pieds joints dans le jeu, et tant pis si tu finis par t'y brûler.
« Je dirais pas... Un truc. Y'a rien d'officiel, mais on est déjà allé boire un verre avec des fans après des concerts. J'suis pas Beyoncé, tu sais. »
Le sourire charmeur fait enfin son entrée et finalement, tu oses soutenir le regard qu'il te lance. T'aurais du prendre une pilule, finalement, ça t'aurait donné du courage. Mais tu vas t'en sortir. Storm ne se dégonfle pas, jamais. Alors c'est en direction de son visage que tu recraches ta fumée.
« J'aurais sûrement dit oui. Surtout avec une gueule pareille. »
Et sa drague éhontée fonctionne, ou du moins elle t'amuse et tu n'as rien de mieux à faire. T'essayes de ne pas penser à la ceinture, et au fait que ce mec est peut-être un psychopathe qui va te découper en morceaux dans sa cave et te transformer en poupée vivante. Que serait la vie sans un peu de risques après tout. Haha. Ha.
« Donc ouais, ça aurait été cool que tu viennes plus tôt... Peut être. Peut être bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Sam 27 Mai - 19:39

Le musicien semble reprendre de la contenance. Le musicien, qui ressemblait à un petit chat acculé face au micro Otto semble reprendre de l'assurance. Bonne ou mauvaise chose ? Otto n'en est pas encore certain... il se demande et sourit car de toute manière... cela ne peut être que plus amusant, non ? Rajouter du piquant à leur entrevue même si, bien sûr, Otto n'est pas prêt encore à se faire envoyer sur les roses. Cependant ça n'a pas l'air d'être ce qui va se passer, non, Rhoan ne semble pas se fermer mais bien au contraire il semble vouloir jouer avec le feu, un feu qu'il ne sait absolument pas manipuler et dont il ignore tous les danger. Mais ça lui va Otto ça, ça lui va même carrément car alors il pourra le consumer totalement. D'un côté il lui a donné une ouverture Otto, une possibilité de prendre l'ascendant en se retrouvant con face à une information qui lui avait échappé. Il lui a montré qu'il ne sait pas tout Otto et qu'il fait parfois des choses stupides... mais Rhoan a pris ça comme une faiblesse, ce qui l'est normalement, mais a décidé de plonger dans cette ouverture de  la pire des façons car là... là il donne exactement à Otto ce qu'il voulait, c'est à dire une preuve d'un possible intérêt pour sa personne. Il est fini, maintenant Otto ne lâchera vraiment plus l'affaire, pas avant de se l'être envoyé au moins une fois et du reste... au du reste il verra bien, pour le moment son objectif ne s'étendant pas au delà de sous la ceinture.

Mais pour le moment Otto est sage, il écoute... il écoute les jolies paroles de Rhoan. Otto trouve cela mignon car il joue le mystère car il a compris, il a compris le désire qu'il provoque en lui. Et maintenant c'est même lui qui joue les dragueur, parlant de sa jolie gueule et qu'il aurait sûrement dit oui... oui à quoi d'ailleurs ? Et il joue encore sur le fait qu'il aurait sans doute aimé qu'il vienne le voir plus tôt... mais Rhoan ne sait pas... il ne sait pas ce dont Otto est capable et que si lui même a joué ce n'est pas un bon joueur, pas dans le sens où il n'aime pas perdre bien que ce soit vrai aussi mais dans le sens où il est vite lassé de jouer la patience et a tendance à sauter des étapes. Et pour ça Otto n'a aucune limite car il ne connaît pas la gêne ou du moins presque pas. Mais là, dans l'immédiat, il le regarde simplement avec un sourire, un sourire qui s'étend tandis qu'il réfléchis à son prochain mouvement tout en tirant sur sa cigarette. Otto se rapproche alors, au point que leurs corps sont presque en contacts, que leurs lèvres sont à quelques centimètres seulement puis il souffle... il souffle délicatement sa fumée sur les lèvres de l'artiste, lâchant un très amusé « Dire oui à quoi ? » Puis il rit Otto, le regardant avec ce même air taquin qu'il a depuis le départ avant de franchir le pas, plaquant sa main contre sa poitrine afin de le coller au mur avant de l'embrasser juste quelques secondes, histoire de lui passer un message, de le perturber.

« Bon, et si on arrêtait les répliques à deux balles de films pseudo romantique et qu'on se disait clairement les choses ? Car je pense que tu l'as pigé, non, tu me plais ! Et je te plais aussi on dirait ou alors tu jouais et dans ce cas... » Otto haussa les épaules, l'air de dire : C'est ta faute ! T'assumes ! Son sourire se redessina alors, calant sa clope entre ses lèvres avant de repasser ses mains sur son torse, glissant contre sa peau et effleurant des pouces ces tétons. Il en profite Otto, il en profite à mort avant de retirer une main pour récupérer sa clope et laissant son autre dont le pouce tourne toujours. « Alors mec... c'était du flan de ton côté ou pas ? Savoir si je dois m'attendre à une droite ou pas. Car sinon... Je suis là maintenant, rien que pour toi, exprès pour toi même et en toute intimité. » puis le sourire d'Otto s'efface, levant un sourcil avant de dire d'un air sérieux « Et je sais que c'est carrément creepy... mais je suis creepy, c'est un fait. Juste pas méchant, crois moi, je représente pas le moins danger, même physiquement tu me casses en deux. Juste j'ai jamais réussit à rencontrer d'artiste qui me faisait vraiment envie... j'ai jamais eut d'artiste qui me faisait vraiment envie en fait... à part toi... et je te kiffe... genre grave ! Alors tu veux bien... t'envoyer en l'air ? Et si le feeling passe bien pourquoi pas envisager d'apprendre à se connaître après ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Sam 3 Juin - 16:03

Tu joues à un jeu qui pourrait te perdre et tu décides dans l'instant que tu n'en as rien à foutre. Dans ta vie, t'as toujours joué. Parfois perdu. T'as pas beaucoup de souvenirs, mais les marques sont là, sur ta peau, et même si tes méninges te jouent des tours, les cicatrices, elles, restent. Et puis, il ne t'a pas fallu longtemps pour évaluer la carrure de celui se trouvant en face de toi. C'est venu en même temps que ton regard sur sa ceinture : pas de risque. Il ne fait pas le poids. Encore plus si tu pètes un plomb car on t'agresse. Mais pour l'instant, tu ne rugis ni te soulève. Stoïque, sourire aux lèvres, t'attends de voir ce qu'il a dans le ventre.
Il ne te déçoit pas.
La fumée à l'ombre de ses lèvres puis ses lèvres au goût de fumée. Sur le coup, tu as anticipé, mais sans répondre au baiser. Car dans un jeu sans règles, il faut pouvoir bluffer. Il embrasse bien, bon point, la balle au centre. Et c'est qu'il n'a pas froid aux yeux, le gamin. La porte de service derrière vous laisse filtrer la lumière, les rires des gens qui pourraient vous surprendre. Même toi, tu pourrais le repousser. Il en a conscience, ça se sent dans ses mots, et dans son attitude, attiré vers le danger comme le papillon devant la lumière. Tu te sens brillant, sous ses yeux.
Tu te sens puissant.
Et tu ris, doucement, encore. Ses mains sur toi comme si elles ne te perturbaient pas (c'était le cas, pourtant). Et ses mots, clairs, directs, un coup de poing, mais pas là où ça fait mal. Un coup de poing que tu redemandes, encore, encore. T'aimes la douleur, mais encore plus quand c'est chez les autres. Ta main qui saisit son poignet pour l'éloigner de ta peau.
« J'sais pas si t'es capable d'endurer, gamin. »
Parce qu'il ne te connaît pas en dehors de ton piédestal des néons. L'artiste, c'est comme ça qu'il te décrit. Celui qui bouge de la tête et des hanches sous les basses, celui qui embrase la foule. Mais hors de la scène, tu peux être doux ou pire. Et lui recherche le pire, attise le pire. Rallume les braises. Son corps plus frêle que le tien se retrouve plaqué contre le mur, la position de faiblesse qui ne te convenait plus. Tu ne forces pas, tu joues, toujours plus. Son poignet au dessus de sa tête, c'est sa cigarette à l'autre main que tu saisis, que tu portes à tes lèvres, baiser indirect, sourire brasier.
« On va chez toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Sam 10 Juin - 19:54

Comment cela a bien pu fonctionner ? Otto se le demande encore. Il avait des plans bien sûr, des plans très précis... mais Otto n'est pas un pro, il n'est pas un social non plus, plutôt un gars bizarre qui fout mal à l'aise. Et c'est exactement ce qu'il pensait réussir à achever, le mettre mal à l'aise son fantasme du moment. Pour ce ne fut pas le cas, non, Rhoan, sa star, sa cible, est bien là, là devant lui et dans une tenue outrageusement sexy, là en train de lui parler au lieu de l'envoyer chier et surtout il est là... à jouer son jeu... à faire planer le doute. Cela va-t-il vraiment marcher ? Otto se le demande maintenant, il se le demande à présent que ce n'est plus simplement une idée tordue qu'il tentait de faire croire être plus que possible mais bien une véritable possibilité. Après tout il le laisse le toucher, il le laisse l'embrasser aussi même si il ne répond pas vraiment mais n'en semble pas pour autant choqué non plus. Alors c'est comme ça que ça marche ? On va voir on allume et on baise ? Otto ne pensait vraiment pas cela aussi facile... mais dans un sens cela lui plaît... car si Otto aime le défit il a aussi zéro patience et il n'aime pas tourner autour du pot, comme il l'a démontré il y a quelques secondes seulement. Mais maintenant ? Ce sera quoi maintenant ? C'est ça que Otto veut savoir.

Alors il attend, il attend la réponse de son artiste et manque de s'étrangler en entendant ses mots, lâchant un petit bruit aiguë entre excitation et indignation. Pas capable d'endurer ? Cela ressemble presque à une promesse, un défi à relever qui éveille tous les sens de Otto. Lui pas capable d'encaisser ? Il a envie de rire... de rire car il n'est pas un novice, il ne l'est plus en tout cas et a vécu des choses vraiment étranges depuis qu'il a rejoint les Lost Boys et décrété que son corps n'était pas assez important pour qu'il ne le partage pas contre rémunération. Mais il tique aussi sur le gamin... il n'est pas un gamin ! Il ne l'est plus et ceci depuis bien longtemps. Il en donne peut être l'impression par ses attitudes, il en a même peut être le physique mais il n'est pas un gamin... sauf quand cela peut lui rapporter beaucoup d'argent avec les plus pervers. Alors après son petit moment de perte de virilité de part le son émit il affiche ce sourire absolument carnassier « Et moi je ne suis pas certain que tu sois capable de ne serait-ce que frôler mes limites belle gueule. » Il tire alors sur sa clope Otto, le regardant avec un air de défi. Veut-il lui faire peur Rhoan ? C'est raté, mille fois raté car Otto ne l'imagine pas aussi tordu qu'il voudrait le faire sous entendre. Rhoan ressemble trop à un agneau pour être véritablement dangereux même si les apparences sont trompeuses. Et quand bien même son corps est à toute épreuve, ou du moins c'est ce que Otto aime à penser.

Puis les rôles s'inversent, comme ci Rhoan avait lu son esprit. Ce dernier l'attrape et le plaque contre le mur, réaffirmant sa dominance tandis qu'il viens lui prendre sa cigarette pour la placer entre ses lèvres à lui. Cette simple vision... disons que d'un coup Otto se sent vraiment très serré dans son pantalon, trop serré même et qu'il n'est pas certain que si il se mettait à parler dans l'immédiat il ne bafouillerait pas. Alors ça va vraiment se passer ? Otto sent son cœur s'emballer et son corps brûler de désir. Il va y arriver finalement, il va y arriver ! Se taper son idole, se taper sa star... beaucoup mouillent à l'idée de réaliser ce fantasme mais lui... lui il va vraiment le faire ! Puis c'est une claque... une violente claque « Euuuh... chez moi ? » Chez lui ? Quel chez lui ? Et de toute manière il ne peut pas chez lui... non, c'est impossible, il ne peut pas l'emmener chez ses parents car... il y a ses parents et ses frères. Mais il ne peut pas non plus l'emmener chez les Lost Boys car ils sont toujours trop nombreux et puis Peter... NON ! Cela ne peut pas s'arrêter à cause de cela ! Otto le refuse mais il a peur en même temps que proposer autre chose casse cette opportunité. Seulement voilà, il n'a pas choix et doit jouer ça autrement « C'est trop loin chez moi, le temps qu'on y arrive j'aurais débandé. T'as pas plutôt une pièce privée à l'intérieur ou une bagnole ou autre ? Il y a un hôtel au coin de la rue aussi, si tu veux faire ça bien. Sinon ici même si t'aime le risque. » Son sourire se veut charmeur et taquin, mais en réalité il n'est pas très assuré. Il a trop peur que son artiste joue de cette opportunité pour faire marche arrière. « Dis toi dans tous les cas tu pourras te déchaîner, te prouvant ainsi que je suis incassable. » Le sourire s'étend, espérant que cette petite cerise marchera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Mar 18 Juil - 21:07

Le gamin est fascinant et le gamin pourrait être excitant. Rhoan sent la bête en lui, qui se réveille, le fauve pernicieux qui ne demande qu'à être lâché. Il en a peur, parfois, de cette foutue férocité qui le réveille entre les draps, car il griffe mord provoque malmène, trop fort, car il récolte les cris plus encore que les baisers et qu'il adore ça. Il se sent vivant dans sa violence, vivant à l'ombre des bleus qu'il provoque sur les peaux vierges, vivant quand les corps se cambrent se débattent supplient cherchent encore. Vivant plus encore que sur la scène. Et il sourit comme un prédateur quand il parle de limites, car lui n'en a aucune et qu'il n'a aucune idée de ce dans quoi il s'embarque. Il panique un peu quand il parle de chez lui et ça ne l'étonne pas. Il a l'air jeune, trop jeune même, et si Rhoan a fui sa maison et sa mère à seize ans, il oublie souvent que d'autres personne vivent encore chez leurs parents. Qu'ils n'ont pas suivi aveuglément des hommes sur les routes pour essayer de paraître plus grand. Pourtant quand il glisse ses mains sur lui, il voit dans son regard qu'il pourrait le suivre aveuglément, l'enfant. Qu'il ferait tout ce qu'il désire, et c'est ça qu'il cherche. Une proie facile, un corps à pendre, une bouche à prendre. Bouche à se damner quand Rhoan se penche et mord sa lèvre car les barrières sont tombées et qu'il n'a plus ni peur ni retenue. Et il hausse un sourcil.
« Incassable hein ? »
Il savait exactement comment lui parler,
sans même être au courant.
Et la main de Rhoan s'aventure contre la bosse qui se forme dans le pantalon, aussi étrange la ceinture le tenant puisse être. La ceinture importe peu et il a déjà les yeux flous et le souffle court, quand il tire les cheveux de la proie de sa main libre et qu'il mord son cou,
fort
la marque qui se dépose et qui brûle.
La main qui saisit la sienne pour le tirer jusqu'à lui, jusqu'au van à l'abri des regards, lieu de luxure qui sent la weed et la sueur. Il n'a même plus le permis, envolé depuis longtemps, mais le van est toujours là, toujours utile. Quand il le pousse à l'intérieur, Rhoan n'a presque aucune émotion.
Ce n'est pas son cœur qui bat ce soir.
"Déshabille-toi. Montre moi c'que t'as dans l'ventre."
Trop tard pour faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Lun 21 Aoû - 18:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

DEMI ROVATO

ϟ POSTS-ENVOYES : 1743
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 33
ϟ PSEUDO : IMPÉRATRICE NEPTUNE.
ϟ CREDITS : moi.
ϟ AVATAR : anton lisin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : un trou dans le crâne rasé dont les points de suture s'ouvrent un peu trop souvent, phalanges souvent abîmées, une balafre qui s'étend de la pommette jusqu'au coin des lèvres (merci Seven), une capacité a tout oublier, les poings qui démangent et un air blasé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis charrette ptdr
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Jeu 28 Sep - 17:59

Rhoan ne se pose aucune question,
Il n’a ni remords, ni regrets.
Il ne se demande pas l’âge du type ni même quel pourrait être son prénom, tout simplement parce qu’il s’en fiche, il n’est pas là pour ça. Tout simplement parce qu’une proie facile à portée de main c’est un repas de choix, alors quand Rhoan le tire et qu’il le regarde se déshabiller, que ses yeux scannent comme s’il était en train de juger noter évaluer, il sourit presque. L’inconnu garde ses chaussettes et il ne hausse même pas les sourcils, puisque de toute façon il a pris pour acquis son étrangeté, ça ajoute une touche de fantaisie, c’est ce qu’il se dit –et puis c’est loin d’être la pire chose qu’il ait vu. S’il avait assez de place à l’arrière du van il aurait fait le tour du corps pas si chétif une fois les vêtements ôtés, tâté les biceps, exposé le cou, comme on teste une marchandise avant de l’adopter. Mais Rhoan n’a pas de temps à perdre, les pulsions reprennent le dessus et après tout c’est lui qui l’a cherché. Quand l’inconnu lui demande encore une fois de tester ses limites il hoche la tête et son sourire a disparu, principalement parce qu’il a envie de l’impressionner, et aussi parce qu’il déteste qu’on doute de lui. Quand il ôte sa veste et qu’il la balance dans un coin et qu’il se retrouve entre ses cuisses, il décide de ne pas le ménager. Quand sa main s’abat sur sa cuisse et que la peau claque sous ses doigts, quand ces mêmes doigts voguent le long de son torse jusqu’à sa cuisse, appuient sur la pomme d’Adam, s’enroulent autour de la gorge, il sent son souffle qui devient rauque au fur et à mesure que celui de l’inconnu se raréfie, souffle qui se penche à son oreille, qui fait vibrer la peau, main libre qui glisse entre ses cuisses qui s’enroule qui joue un peu trop. « Ce que t’as d’accroché à ta ceinture. Tu l’as déjà testé sur toi ? » ça le rend curieux de savoir et encore plus curieux de le voir essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3197-sonate-pacifique http://thenotebook.forumactif.org/t3232-tenion http://thenotebook.forumactif.org/t3235-rhoan-storm http://thenotebook.forumactif.org/t3234-rhoan-storm-formspring

avatar

comme ma bite

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : TheWeirdBoy
ϟ CREDITS : TheWeirdBoy
ϟ AVATAR : Art Gurianov
ϟ SIGNE PARTICULIER : Une jolie ceinture composée de tête de poupées décapité et un gode bleu accroché à cette dite ceinture.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   Sam 14 Oct - 17:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: [18+] How to have sex with a star [Rhoan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[18+] How to have sex with a star [Rhoan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» STAR POWDERS
» Question application star powder
» Masques de Star Wars
» STAR ACADÉMIE 2012 - René Angélil de retour à l’Académie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version treize-


team animation

team speed-dating

team stalkage