Partagez | .
 

 GROUPE 5 | le bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 360
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : the royal queen
ϟ CREDITS : © wild rose (avatar) & tumblr (gifs)
ϟ AVATAR : nobody
✰ ✰

MessageSujet: GROUPE 5 | le bar   Dim 7 Mai - 11:47


Le bar
elliot leslie, arthur teague, eanna mcguinness, moira benssaid, swann meads

Si certains cèdent à la panique, il y en a d’autres : pas du tout. Quelques personnes ont décidé de profiter de la soirée coûte que coûte et ont pris possession du bar. Résultat le taux d’alcoolémie creve le plafond et si certains essayent de les raisonner, ils ont du mal à les arracher à leurs bouteilles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wearebroken-forum.tumblr.com/

avatar

Oops, I did it again

ϟ POSTS-ENVOYES : 532
ϟ POINTS : 18
ϟ PSEUDO : gtk (mathie)
ϟ CREDITS : moi & tumblr
ϟ AVATAR : jessica sikosek
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 5 | le bar   Lun 8 Mai - 21:49

Papillon de nuit, c'est la lumière qui a attirée Elliot sur le navire. Elle n'avait même pas entendu parler de cette fameuse soirée, toujours aussi déconnectée de la réalité. Loin, tellement loin du quotidien des gens qui peuplent Savannah. Cadavre ambulant, le cœur encore écorché par la mort de son frère, elle s'est trainée ici un peu par hasard. Dans l'espoir surtout d'échapper à l'enfer du foyer. Si cet endroit a longtemps été un lieu sécurisant, un véritable refuge, aujourd'hui il n'est plus que synonyme d'angoisses et de colères. Elle étouffe là-bas et seule la présence de Leonard lui permet de ne pas totalement sombrer. Pas encore, en tout cas. Et ce soir, elle a ce besoin irrépressible d'aller se mêler parmi ses semblables. Besoin de leur chaleur, de leurs souffles, pour tenir le coup. Pour réchauffer son corps glacé, pour alimenter ses poumons vidés. Elle explore le bateau un moment, terriblement seule au milieu de la foule. Cette foule qui mange, qui boit, qui rit, qui vit. Les sourires, les jolies tenues, l'alcool, les bijoux, les rencontres. Ça grouille de vie, ça fourmille de partout. Et Elliot se sent plus à l'écart que jamais. Comme perdue dans un autre monde. Coincée dans une bulle qui l'empêcherait de communiquer avec les autres. Et lorsque le navire quitte le port, elle ne s'en inquiète pas, plutôt ravie même de cette excursion en mer. Elle s'appuie un moment sur la rambarde du bateau, profitant du spectacle. Des lumières de la ville qui dansent sur l'eau, d'une façon irréelle. Et elle aimerait avoir un quelconque talent artistique pour pouvoir immortaliser cet instant d'une rare douceur, d'une délicate beauté. Se détachant nettement sur le décor sombre des pensées d'Elliot.

Et puis, petit à petit, elle voit, elle entend, la foule qui s'agite, qui panique. Elle entend des choses, des rumeurs, des théories. Le bateau n'aurait visiblement jamais dû quitter le port. Tant pis. Au pire, quoi ? Ils dérivent, ils se noient ? Et alors ? Nullement perturbée par la tournure des évènements, elle décide d'aller trouver un endroit plus calme. Elle finit par s'installer au bar, qui a été déserté par le personnel et se penche par-dessus celui-ci pour attraper la première bouteille qui lui tombe entre les mains. Elle observe la bouteille un instant. Est-ce que ça vaut le coup ? C'est quand la dernière fois qu'elle a bu ? Elle ne s'en souvient pas. Ça remonte à trop loin. Avant Savannah. Avant la prison. Ça se compte en années. Et elle se sent comme une novice qui découvrirait l'alcool. Adolescente insouciante qui se lancerait enfin dans la débauche des jeunes de 16 ans à la recherche d'émancipation. Elle regarde autour d'elle et repère une personne qui, au vu de son état, semble plutôt s'y connaître dans le domaine. Elliot s'approche, n'ayant jamais été d'une nature timide. Sauvage, farouche, oui. Mais pas timide. Elle agite la bouteille devant la personne et l'interroge. - Tu sais faire des cocktails ? Et le monde pourrait bien partir en flammes autour d'elle, qu'elle ne réagirait toujours pas. Y a longtemps que les connexions ne se font plus dans son cerveau ; anesthésié par des années de désespoir éreintant. Il a foutu le camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t537-disconnect http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66668 http://thenotebook.forumactif.org/t553-elliot-leslie http://thenotebook.forumactif.org/t763-elliot-leslie-formspring http://miserunt.tumblr.com/

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 213
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : tumblr (gif) dude the best (vava)
ϟ AVATAR : matt hitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 5 | le bar   Mer 10 Mai - 11:46

Bordel. Fanny était sensée me rejoindre après avoir fini sa présentation pour les cours de la semaine prochaine. Je suis persuadé qu'elle va croire que c'est moi qui ai fait dérivé le bateau juste pour qu'elle ne puisse pas y monter. Foutu pour foutu, je me tourne vers Bo et je suis quasi sûr de lui avoir dit un truc très important comme : Attends moi là, j'vais nous chercher des munitions. Oui, je crois que c'était ça. Ou alors, c'était plutôt genre : Viens, on va au bar chercher des munitions. Je suis quasiment sûr qu'il y avait le mot munition dedans. Parce qu'après je me suis pris pour un genre de militaire et j'ai fais un salut avec la main. Vu mon état, j'espère que je ne l'ai pas confondu avec un salut nazi. Bref. Pour une fois que ce con se lâchait, voilà que je manque tout. Parce que quand j'arrive au bar, le cul-béni n'est plus avec moi. Et j'ai perdu tous les autres. Je sors mon téléphone portable et envoie un message à Nur : T ou ? dans la précipitation, je ne me rends pas compte qu'en réalité, j'ai ajouté une note à mon bloc note numérique. Je range le portable dans ma poche et pénètre dans la petite salle avant de m'écraser contre un mur et partir dans un rire vague. Oh merde. Que je commente. Y a quelques personnes ici, mais pas d'ambiance. Tu sais faire des cocktails ? Dit l'une avec une gueule de six pieds de long. J'explose encore de rire, me demandez pas pourquoi et je quitte le mur pour me diriger "droit" sur elle. Enfin, quand je dis "droit" on s'entend bien, je dérive un peu sur ma gauche et ma droite. En même temps je suis sur un bateau qui coule, qu'on se le dise. Si j'sais faire des cocktails ? Si MOI je sais faire des cocktails ? Je fais mine de m'indigner en lui arrachant des mains sa bouteille avant de la poser avec force contre le bar. T'sais qu'chez moi on m'appelle... COCKTAIL MAN ! Que j'cris. Je m'affale sur le bar pour essayer d'attraper derrière elle d'autres bouteilles et des verres. Alleeez, tournée générale les gars, c'est pour moi. J'ouvre de la vodka et après en avoir versé un bon demi litre partout sauf dans les verres, je vise enfin juste. C'est comme de pisser pour un mec, faut bien la tenir. Ah merde, je pensais avoir fait cette remarque à haute voix. J'me reprend. C'est comme pour... J'me stoppe en pleine phrase, j'viens de voir Moira la chieuse de l'étage du dessus parmi les alcooliques anonymes de la soirée Titanic. Je lâche la bouteille et lève les bras au ciel. MOIRAAA, mais qu'est-ce que tu fous là ? Je lui fais un grand sourire. J'ai tendance à oublier les rancoeurs quand je suis bourré, et défoncé. Ok, j'avoue, j'ai pris de l'ecsta avant de venir. Je tombe dans ses bras pour la serrer contre moi de toutes mes maigres forces. Et puis j'ajoute : J'espère que t'as plus la chiasse. J'explose de rire, très fier de ma petite "blague" sur Twitter. Et puis la lâche, je suis pas sûre que ça la fasse rire autant que moi cette histoire. Bon, on revient à nos cocktails, j'me tourne vers une autre nana, je me rend soudain compte que je suis le seul mec de la contre soirée "on va tous mourir bourrés" et ça me fait sourire, je pointe une brune à proximité de d'autres bouteilles. En fait, je crois qu'elles sont toutes brunes, j'sais pas je vois flou, et j'lui demande d'une voix vague : Hey, toi, passes-moi euh... du... j'sais pas un truc cool. Le truc bleu là.. BLEU ! Ouais, c'est cool ça. Je sais plus comment ça s'appelle mais c'est joli. Et je suis presque sûr de réussir à toutes les faire devenir folles de moi si j'arrive à faire un joli cocktail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2637-petit-con-artie http://thenotebook.forumactif.org/t2665-arthur-menthe-a-l-eau#59032

avatar

accident à chaque feu tricolore

ϟ POSTS-ENVOYES : 289
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : zoé
ϟ CREDITS : wicked game (ava) & bat'phanie (sign) & bonnie (icon) & tumblr
ϟ AVATAR : Anna Speckhart
✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 5 | le bar   Mer 10 Mai - 23:16

C’est la sortie du siècle et tout le monde se bouge, même Rose, même Ismaël, même Levi. Putain. Même Levi avec son regard moralisateur quand Moira se jette à son pour déposer un baiser salé sur sa joue, trop près de ses lèvres. Rire mesquin quand elle croise le regard de la rousse, Rose et ses yeux levés au plafond sois pas jalouse beauté, la prochaine c’est toi, qu’elle voudrait crier. Mais à la place elle laisse Adam l’attraper par derrière et la faire tourner en l’air avant de la foutre à la porte en hurlant, rigolant, joyeuse bande de trublions et la joie éphémère d’une soirée. C’est la main de Meora dans la sienne, et celle d’Ismaël dans l’autre, c’est tous les six habillés à l’unisson, le bleu nuit de leurs robes et costumes comme des jumeaux terribles, et le ciel étoilé peint un peu partout. Une trouvaille de Rose, comme toujours. Vive Rose.
Bref c’est la sortie du siècle, un petit rail avant de partir quand les autres ont le regard tourné, sale habitude prise lors des rush de tournage. Mais c’est comme ça, le besoin de speeder encore plus d’être frais pour l’éternité. Un pied dehors, le second dans le bateau et la soirée qui bat son plein. C’est danser coller serré et les mains qui se baladent, les sourires qui s’accrochent et les corps qui s’entrechoquent. C’est Rose pas très loin et la provocation pour la faire craquer danse avec moi, mais Rose qui s’enfuit et soudain y a plus que Moira. Tant pis. Dispatché la petite bande, Meora ou Ismaël. Y a que du vide dans ses doigts et la gorge soudain très sèche, d’avoir trop crié, d’avoir trop chanté. Alors elle tangue Moira, cherche le bar un peu partout, grimpe les escaliers puis les descend parce qu’elle n’a pas écouté Levi qui lui avait expliqué au moins dix fois comment s’y rendre. Toujours à faire la morale ce gars. Bref. Elle tangue, non pas qu’elle ai trop bu, mais surtout qu’il y a trop de monde tout d’un coup et que le bateau se met à bouger de façon incongrue. Putain. Ils ont oublié d’enclencher les stabilisateurs ou quoi ? Bandes d’attardés, qu’elle grommelle pour elle doucement. Et puis y a tous les gens autour d’elle, une sorte de mouvement de foule qui commence déjà à la souler, alors elle traverse la marée pour finalement atterrir...Au bar. Parfait. Parfait. Rien de mieux qu’un peu d’alcool pour essayer de passer le temps et se reconcentrer avant de trouver le reste de la bande.  
Telephone qui vibre dans sa poche et Moira qui le sort avant de lire un sms de Meora Putain Moira t’es passée où ? C’est la catastrophe le bateau est en train de couler. La bonne blague. Toujours aussi drôle Meora. Comme l’autre fois lors de la rumeur sur le faux virus. Deuxième vibration. Putain. Moira c’est pas une blague t’es où bordel ? le bateau coule pas mais c’est la panique Ismaël cette fois ci. Peut être que c’est sérieux finalement. Rapidement elle répond en indiquant sa position avant de soupirer. Bouge pas on arrive. Parfait. Rester au bar. C’est un bon plan ça pas vrai ? MOIRAAA, mais qu'est-ce que tu fous là ? Ouais. Non. En fait peut être pas. Et la voix familière d’Arthur qui résonne quand elle se retourne pour l’observer. Totalement déchiré le pauvre, il a moins une bouteille et demie d’avance sur elle, ou alors tout simplement qu’il ne tient rien du tout. Surement la deuxième option, si elle se souvient des quelques soirées où elle s’était incrustée et inversement. J'espère que t'as plus la chiasse. Putain l’enfoiré. Pourtant au lieu de grincer des dents, elle se met à rigoler, parce que les blagues des gamins lui passe le plus souvent au dessus de la tête et qu’elle préfère en rire plutôt que de s’arracher les cheveux comme le ferait Rose ou Levi. « Arthur, toujours aussi en forme à ce que je vois, fais gaffe, ce soir c’est toi qui va repeindre le palier si tu continues comme ça » Elle arrive finalement au comptoir et secoue la tête en regardant Arthur continuer à s’escrimer avec les bouteilles, demandant à une autre brune de lui passer du bleu. Du bleu ? Et pendant un instant elle se met à rire toute seule, parce qu’elle a quand même un petit coup dans le nez, que le bateau fait n’importe quoi et qu’Arthur demande du bleu alors que pour elle tout est gris. Gris. Sauf la personne qui se trouve à côté d’elle. Elle, elle est noire. « Elliot »  la voix qui s’échappe et les poings qui se serrent. C’est l’envie de lui imprimer ses phalanges avant de se souvenir que ce n’est ni l’endroit, ni le moment, ni même le but de tout ça. Puis surtout, Leonard ne lui pardonnerait pas. Mais elle se souvient du sang sur les bras de Leonard, de leur engueulade dans le studio.  Alors sans attendre qu’Artie ai terminé son cocktail ridicule, elle attrape un verre de vodka et le vide à moitié avant de continuer à dévisager la jeune femme. « Alors Leslie tu vas taillader qui ce soir ? »  qu’elle finit quand même par craquer. Amère. Le regard vrillé dans celui d’Elliot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2553-fais-toujours-ce-qui-te-fais-peur-moira#55718 http://thenotebook.forumactif.org/t2639-she-s-justs-non-stop-moira

avatar

Oops, I did it again

ϟ POSTS-ENVOYES : 532
ϟ POINTS : 18
ϟ PSEUDO : gtk (mathie)
ϟ CREDITS : moi & tumblr
ϟ AVATAR : jessica sikosek
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 5 | le bar   Dim 14 Mai - 10:08

- Si j'sais faire des cocktails ? Si MOI je sais faire des cocktails ? Elle plisse les yeux et le dévisage tandis qu'il s'approche d'elle en tanguant violemment. Elle commence peut-être à regretter un peu de l'avoir interpellé lui. Il lui arrache la bouteille des mains et Elliot sursaute avant de se crisper, peu tolérante avec les gestes brusques. Elle s'assombrit un peu plus et darde sur lui ses prunelles assassines. - T'sais qu'chez moi on m'appelle... COCKTAIL MAN ! Elle s'en fout. Complètement. Tout ce qu'elle veut, c'est boire un truc potable. Sa vie, son prénom, tout le reste, rien à faire. Alors, elle ne répond rien. Ne souhaitant pas l'inciter à parler encore plus. Mais il n'a pas besoin de ça, clairement. Il parle tout seul, s'agite et s'active dans tous les sens et la préparation de son cocktail tourne rapidement au carnage. Jusqu'à ce que. - MOIRAAA, mais qu'est-ce que tu fous là ? Non. Un long frisson remonte le long du dos d'Elliot tandis qu'elle relève la tête, pour voir la brune approcher. Si. C'est bien elle. Moira. Aussitôt, Elliot se crispe de la tête aux pieds, mâchoire serrée. Le hasard a un humour bien douteux ce soir. Et ça l'étonne finalement assez peu que l'énergumène intenable à côté d'elle connaisse Moira. Son visage se déforme lentement, laissant deviner une moue méprisante. Ombre à peine visible, Moira ne la remarque pas tout de suite. Échangeant quelques mots pour le moins écœurant avec le garçon ivre. Elle est vraiment digne de bosser pour cet infect personnage qu'est Jeff. Elle hésite finalement une seconde à s'éclipser d'ici. S'en aller, avant que l'attention ne retombe sur elle. Tant pis pour l'alcool, au fond, elle n'a pas besoin de ça. Mais il est déjà trop tard. - Elliot. La grande brune se tend et inspire un coup avant de tourner enfin la tête vers Moira, pour fixer son regard revêche dans le sien. Le visage à moitié camouflé par sa tignasse noire, comme toujours. - Alors Leslie tu vas taillader qui ce soir ? Son air sauvage qui se transforme en une expression surprise. Elle fronce les sourcils, perplexe. Décidément, Leonard ne sait pas tenir sa langue. Nouvelle trahison. Un peu moins amère que la précédente cependant. Elliot finit par se redresser et s'approcher de Moira, venant se planter devant elle, la tête haute, les prunelles provocatrices. La voix calme, le ton glacial et assez bas, comme à son habitude. - Pourquoi, t'es volontaire ? Elle échappe un petit sourire narquois qui se remarque à peine. Il vaudrait sûrement mieux qu'elles ne se lancent pas là-dedans. Parce que si Elliot n'avait nullement eu l'intention d'attenter à la vie de Leonard en le blessant, elle n'est pas certaine de pouvoir avoir la même retenue avec Moira. Et son état émotionnel depuis la mort de son frère est si fragile qu'elle craint de perdre facilement le contrôle. Elle tourne ensuite la tête vers le garçon. - Et ce cocktail, alors ? Finalement, elle va peut-être bien avoir besoin d'un verre. Ou plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t537-disconnect http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66668 http://thenotebook.forumactif.org/t553-elliot-leslie http://thenotebook.forumactif.org/t763-elliot-leslie-formspring http://miserunt.tumblr.com/
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 5 | le bar   

Revenir en haut Aller en bas
 

GROUPE 5 | le bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» Quel groupe pour quel âge/poids
» Groupe 2/3 en Isofix : quel siège choisir ?
» Siège idéal en groupe 2 ?
» lexique groupe 1 2 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: intrigue 10 :: le bar-
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg