Partagez | .
 

 GROUPE 6 | le pont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 401
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : the royal queen
ϟ CREDITS : © wild rose (avatar) & tumblr (gifs)
ϟ AVATAR : nobody
✰ ✰

MessageSujet: GROUPE 6 | le pont   Dim 7 Mai - 10:43


Le pont
bo carter, boo miles, lenny kucera, sidney kasabian, iulia popescu, jesse myers

Ici ce ne sont peut-être pas les plus malins. Histoire de prendre un bol d’air frais et l’alcool aidant certains sont persuadés de pouvoir rentrer à la nage et plongent carrément dans l’eau. Si des âmes charitables essaient de les aider à remonter à bord les nageurs amateurs se retrouvent plutôt paniqués quand ils mesurent la distance à laquelle le bateau a dérivé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://wearebroken-forum.tumblr.com/

avatar

Bo(losse)

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : mathie (gtk/miserunt)
ϟ CREDITS : kozmic blue & tumblr
ϟ AVATAR : robert sheehan.
ϟ SIGNE PARTICULIER : il ne supporte pas qu'on le touche et fuit les contacts physiques en permanence. l'approcher contre sa volonté, s'est s'exposer à quelques réactions virulentes.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible à l'infini.
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Lun 8 Mai - 10:04

Arthur et ses foutues idées merdiques. Bois Bo, ça te fera pas de mal. Qu'il disait. Tu parles. J'ai bu un cocktail d'abord. Puis un autre. Et un autre et après j'ai perdu le fil. Résultat, j'suis plus pété que jamais. Alors quand la panique explose, j'ai du mal à comprendre tout ce qui se passe autour de moi. Vaseux, je pivote sur place pour essayer d'avoir une vue d'ensemble mais je finis par avoir le tournis et me sentir limite nauséeux.
- Oh la vache Arthur, j'me sens pas bien.
Silence.
- Artie .. ?
Je m'appuie contre un mur et le cherche du regard. Bon sang, il est passé où ce crétin ? Je regarde à gauche, à droite, encore à gauche, encore à droite. Je tente de sonder la foule à la recherche de sa foutue tête blonde : en vain. Il a disparu. Je fronce les sourcils, fâché.
- Enfoiré ! ... Non, pardon, j'voulais pas jurer.
Je souffle, l'estomac vraiment en vrac. Je me sens complètement à côté de la plaque. Les gestes lents et approximatifs. Je m'emmêle les pinceaux alors que j'essaye d'avancer et les gens qui me bouscule n'aident pas. A chaque fois que quelqu'un me percute, je m'excuse. Réflexe stupide. Et en plus, vu le nombre de gens qui me rentrent dedans, ça commence à devenir chiant. Je parviens finalement à sortir de la grande salle pour rejoindre le pont, savourant la bouffée d'air frais que ça m'offre. Ici, c'est un peu moins dense et je respire à nouveau. Je frotte mon visage, pour tenter de me réveiller et repars à la recherche d'Arthur. Je finis par repérer une masse de gens, tous attroupé contre le bord du bateau, à regarder dans l'eau. Je m'approche, curieux et une fois à la hauteur, tout en prenant bien soin de ne me coller contre personne, je m'appuie contre la rambarde pour regarder dans l'eau. C'est là que je vois quelques mecs patauger plus bas. Ça gueule, je crois, mais j'ai dû mal à tout capter. Je me mets à rire, tout simplement, me demandant ce qu'ils foutent là et ne saisissant pas du tout le danger de la situation.
- Ils foutent quoi ?
Que je demande aux gens autour de moi. C'est là qu'on m'explique que certaines personnes veulent rentrer à la nage.
- Ouuuuh, mais grave !
Enhardis par tous les cocktails ingurgités, cette idée me semble subitement lumineuse. Après tout, si le bateau est en train de couler, autant se barrer tout de suite, non ? D'ailleurs, est-ce que le bateau est en train de couler ? Je ne suis pas très certain d'avoir saisit le caractère de l'urgence, ni pourquoi tout le monde s'était subitement affolé. J'ai dû rater un truc. Quoi qu'il en soit, j'ai désormais moi aussi envie de faire le grand plongeon pour un petit bain de minuit. L'alcool aidant, ma pudeur se voit effacée et c'est sans hésitation que je retire mon blouson et mon t-shirt.
- TOUS A L'EAU !
Que j'hurle sur un ton enjoué, à dix mille lieues de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2670-bruler-mes-reves-au-coin-fumeur-bo http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66476 http://thenotebook.forumactif.org/t2676-bo-carter

avatar

garde à vous

ϟ POSTS-ENVOYES : 1147
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 5
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : morrigan
ϟ AVATAR : micky ayoub
ϟ SIGNE PARTICULIER : une dégaine de faux voyou, du cambouis sous les ongles, pieds qui traînent et épaules voûtées, crâne rasé et sourire cassé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Mar 9 Mai - 17:15

Y a des gens partout ou presque, ça se bouscule, la panique commence à s'faire sentir et ça n'arrange pas l'inquiétude de Sid. Il a perdu Mads. Il a beau gueuler son prénom, ça s'perd dans la foule et on lui marche dessus, on le pousse, il se fait balader par les gens et il sait même plus où il doit chercher pour la retrouver. Les mains fébriles, il sort son portable pour l'appeler, mais forcément il a plus de batterie, forcément y a toujours un truc qui foire. « Putain. » Il essaie d'avancer à contresens mais il abandonne vite, parce qu'il fait un pas en avant puis trois en arrière, il arrive pas à bouger comme il veut à cause du monde et surtout, surtout ça l'étouffe. Faut qu'il se calme. Qu'il sorte de là, qu'il garde la tête froide, et qu'il trouve un moyen de la retrouver. Hors de question que ça finisse comme l'ouragan – bien sûr ça semble moins grave, mais quand il voit la tronche que tire l'équipage, il sait pas si le résultat sera beaucoup plus glorieux. À force de jouer des coudes en balançant des pardon gênés, il finit par réussir à s'extirper de la masse humaine, s'avançant sur le pont. Il avale une grande goulée d'air, passant nerveusement une main sur son crâne rasé en observant les alentours. Toujours pas de Mads. Et puis y a des éclats de voix, l'eau qu'on fend et des rires mêlés à des protestations. Curieux, il s'avance jusqu'au bord du bateau, se frayant un chemin au milieu des quelques personnes agglutinées là. Un coup d'œil en bas, et il voit une poignée d'imbéciles qui nagent plus ou moins bien, l'air un peu alcoolisés pour la plupart. Pendant une seconde, sa gorge se noue à l'idée que Mads ait pu les rejoindre. Mais une analyse rapide des silhouettes se découpant dans l'eau lui indique qu'elle n'en fait pas partie – de toute façon elle a rien bu, y a aucune raison pour qu'elle fasse un truc aussi stupide. Et ça le regarde pas, il a autre chose à faire, mais il peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour cette bande de bras cassés. Il se tourne vers la personne la plus proche de lui, l'air sincèrement soucieux. « Y a quelqu'un qui leur a dit que c'était une idée pourrie ? Vaudrait mieux les sortir de là, non ? » Manquerait plus que l'un d'eux se noie sous leurs yeux. Non, vraiment, ça le rassure pas tout ce cirque. Et ça s'arrange pas quand il aperçoit un type se déshabiller à sa gauche. Il fronce les sourcils, un peu perplexe, jusqu'à ce que l'autre se mette à beugler d'un air beaucoup trop enjoué. « TOUS A L'EAU ! » Mais quel abruti. Automatiquement, Sid lui attrape le bras avant qu'il n'ait fait quoi que ce soit de regrettable. Il peut pas le laisser plonger dans l'eau sans rien faire. « Euh, si j'étais toi, j'irais pas. » Quand le regard de l'inconnu croise le sien, il hausse les épaules. « J'veux dire, à moins que tu sois un nageur de compétition, c'est une mauvaise idée. En plus l'eau est sûrement froide. » Le temps commence à s'réchauffer, certes, mais ils sont pas encore en été. Il ne lui a toujours pas lâché le bras, comme s'il avait peur de le voir se jeter par-dessus bord malgré tout. Et il finit par se tourner vers les personnes les plus proches d'eux, se raclant la gorge. « Dites, est-ce que quelqu'un aurait un portable à m'prêter ? J'ai perdu mon amie dans la foule, et j'ai plus de batterie. » On blâmera l'univers qui aime se foutre de lui, ou juste la malchance qui le poursuit depuis sa naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1039-vingt-cinquieme-heure-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1105-haut-les-coeurs-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1107-sidney-kasabian http://thenotebook.forumactif.org/t1106-sidney-kasabian-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Mar 9 Mai - 21:25

Intrigue 10 ▬ Le Pont.
Groupe 6
“Two drowning people can't save each other. All they can do is drag each other down.”   


C'était une belle promesse cette soirée. Presque tous les Popescu réunis à l'exception du père, même Lavinia s'était jointe à ses enfants pour goûter un peu à la vie nocturne de Savannah. Mais c'était sans compter sur ce mauvais œil qui pèse sur la ville. Ils auraient du s'en douter franchement ! Dès qu'il y a un événement, ici, ça tourne au vinaigre. Ainsi, seulement quelques heures courtes après avoir rejoint la fête, les voilà séparés par les mouvements de foule. Iulia, qui se retrouve seule au milieu de la salle et prise de bouffées d'angoisse, suit le mouvement vers l'extérieur. Où sont-ils tous ? Ses frères, ses sœurs, sa fille, sa mère ? Elle ne voit plus personne, comme si la masse de gens en panique les avait avalés. Elle angoisse. Et s'il leur était arrivé quelque chose ? Elle ne se le pardonnerait pas. Il faut qu'elle sorte, il faut qu'elle sorte. Vite. Elle bouscule un peu les gens, se glissant entre eux, puis enfin. Le dehors. L'air frais lui caresse le visage et elle s'approche des rambardes, s'y appuyant pour prendre une plus grande inspiration, mais à peine eut-elle penché la tête vers l'eau, qu'elle voit des corps y plonger tête la première. Elle sursaute et se retourne. Ils sont plusieurs à s'y précipiter. Mais.. Mais… Mais quelle idée. « TOUS A L'EAU ! »  Elle secoue la tête et un garçon à la crinière bouclée, non loin d'elle, s'apprête à faire un plongeon à son tour. Mauvaise idée. Mauvaise idée. On a beau être au mois de mai, le soir, il fait beaucoup trop frais. Et elle a trop regardé Titanic pour savoir ce que ça donne quand on reste trop longtemps dans l'eau. Ils ne savent pas quand les secours arriveront. Ils ne savent même pas non plus à quelle distance du port ils sont vraiment…
Elle allait intervenir, mais un autre garçon l'intercepte avant elle. Elle sourit. Y a pas que des mauvaises âmes dans cette ville. Elle-même a pu le constater pendant l'ouragan et cet ange sortit de nulle part qui lui avait évité la noyade. Le sauveur du bouclé se tourne alors vers les autres. « Dites, est-ce que quelqu'un aurait un portable à m'prêter ? J'ai perdu mon amie dans la foule, et j'ai plus de batterie. » C'est à son tour de réagir et cette fois-ci, elle s'approche vraiment. Pourquoi elle n'a pas pensé à appeler les siens, aussi ? Elle le fera après que ce garçon ait appelé son ami. Elle fouille ses poches et le lui tend, mais en appuyant par inadvertance sur un des boutons… elle voit qu'il n'y a pas de réseau. Elle soupire. « Oh… je suis désolée… Il n'y a pas l'air d'avoir de réseau… » Ses épaules retombent. Elle ne pourra pas joindre le reste de sa famille, elle non plus. Réflexe de dernière chance, elle tend le cellulaire vers le ciel, infime espoir d'attraper quelques ondes au passage, mais rien. Toujours rien. « C'est pas vrai… » Elle lève les yeux vers le jeune homme au crâne rasé. « Désolée.. » Puis, tournant la tête vers l'autre garçon, elle rajoute ce qu'elle avait voulu lui dire plus tôt. « Je doute que tu puisses rejoindre le port à la nage. Regarde. On ne voit même plus la ville à l'horizon… »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Mar 9 Mai - 22:00

Tu sais pas pourquoi t’es là. Enfin si. C’est la faute de Barbra. Elle et toute sa fourbe. Elle a réussi à jouer à la poupée avec toi. A te faire mettre une robe noire et même à te faire monter sur des petits talons. A vrai dire, elle t’a même maquillé. Heureusement, elle a laissé tes cheveux tranquilles, te permettant de dissimuler ton visage derrière ce rideau de blond. Tu regrettes profondément d’avoir craqué. Elle a disparu après une dizaine de minutes, t’abandonnant dans cet univers si loin du tient. Alors tu t’es assise sagement sur un transat’ sur le pont, surfant sur ton téléphone. Tu observes parfois les gens autour de toi. L’alcool qui coule à flot. Les corps trop dénudés. Ca te met un peu mal à l’aise tout ça.

Tu réalises rapidement que quelque chose cloche. Parce qu’en s’éloignant, la wifi du port diminue. Et que ce n’est pas censé être le cas. Tu as vérifié. Vous n’étiez pas censé quitter le port. C’était même une condition indiscutable pour que tu acceptes de mettre un pied sur ce bateau. Ne pas y rester coincée. Tu te lèves rapidement, rangeant ton téléphone. Puis silencieusement, tu commences à te glisser entre les gens, observant tout autour de toi pour tenter de comprendre. Les gens commencent à réaliser peu à peu. Puis à paniquer. Et malgré ton calme apparemment, y’a ton coeur qui est sur le point d’exploser malgré toi. T’as jamais aimé être enfermée. Tu sais pas vraiment si t’es claustrophobe, mais ça s’y rapproche étrangement parfois. Alors tu ne cherches pas à t’aventurer à l’intérieur. Quitte à être prisonnière. Autant que ça soit dehors. Sous les étoiles. Alors tu t’avances vers la rambarde, soupirant doucement en t’y agrippant. « Je doute que tu puisses rejoindre le port à la nage. Regarde. On ne voit même plus la ville à l'horizon… » T’aimes pas ses mots. Tu serais presque de l’avis d’y aller à la nage si c’était crédible. Et tu souffles à toi même, n’osant, au grand jamais, aborder quelqu’un. « … Aller bateau … Retourne au port … » Tu glisses même tes doigts sur le bois de la rambarde, comme un encouragement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

cul serré

ϟ POSTS-ENVOYES : 1515
ϟ POINTS : 3
ϟ PSEUDO : Camille
ϟ CREDITS : praimfaya
ϟ AVATAR : Tarjei Sandvik Moe
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: free
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Mer 10 Mai - 20:16

Il n’y a pas énormément de choses qui peuvent expliquer la présence de Lenny à une fête. En fait, il y a beaucoup plus de choses qui expliquent pourquoi il n’y va pas, d’habitude. Les gens, d’abord, les gens avec qui il ne sait pas de quoi parler, parce qu’il a cru comprendre que les discussions scientifiques ou philosophiques ne passent pas dans ce genre de soirées. Ça ne passionne que lui, et des cercles très fermés qui sont rarement là aux réceptions populaires de la ville. Il est terrorisé à l’idée que quelqu’un vienne lui causer, qu’un silence gênant s’installe et qu’on lui tourne le dos d’ennui. Il y a l’alcool, ensuite. Il ne boit pas, évidemment, il n’a pas l’âge, et à voir les états dans lesquels d’autres se mettent, ça ne l’attire pas plus que ça. Il n’aime pas voir les autres boire, au fond, il n’aime pas voir des gens bourrés qui tentent de l’inciter à se saouler avec eux, ou, pire encore, à se droguer. Et, en plus, il y a toujours un moment où il faut danser, et ça, il ne supporte pas. Une fête, dans l’esprit de Lenny, ça ne sert pas à s’amuser. Lire un bouquin, c’est amusant. Une fête, dans son esprit, ça rime avec charabias alcoolisés, bêtises, débauche, vomis, comas éthyliques, MST, overdoses, et mort, tant qu’on y est. Et pourtant, il est là, ce soir, sur ce bateau, à cette fête en l’honneur de la fondation de Savannah. Il est là, debout dans un coin, paumé comme jamais, les mains rentrées dans ses manches, un peu comme une tortue, et s’il pouvait rentrer entièrement dans son sweatshirt trop grand pour se cacher, il le ferait. Il est là, parce que, un, il aime assez les bateaux, deux, il devait retrouver certains des Lost Boys après les cours. C’est tout. Il désespère de retrouver qui que ce soit dans la marée humaine qui s’est emparé des lieux.

Les minutes passent, peut-être même une heure, sans qu’il ne quitte son coin, à scruter la foule dans l’espoir de repérer un visage familier. Que dalle. Il soupire à l’instant même où un type l’interpelle, une main sur son épaule, pas frais du tout. Il doit avoir la vingtaine, à tout casser, et lui tend une flûte de champagne qu’il tient de travers. A en juger par les traces de liquide sur le sol, il le tient comme ça depuis qu’il s’est éloigné du bar. « Tiens, t’es mignon, toi. » Lenny regarde autour de lui, pas sûr qu’il s’adresse bien à lui. Au bout de trois secondes, il attrape le verre pour lui faire plaisir, histoire de pas le vexer. Peu après, il entend quelques glapissements angoissés, et voit des gens se précipiter dans les escaliers pour rejoindre le pont. Bien malgré lui, il se laisse entraîner dans la foule par le garçon qui l’a accosté et qui a apparemment décidé de ne plus le lâcher, une main fermement agrippée à son bras. Ils arrivent sur le pont et tout le monde semble terriblement agité, certains à cause de l’alcool, d’autres à cause de la panique, et du navire qui quitte le port. Lenny, quand à lui, essaye de se dégager de l’étreinte du gars qui a l’air de trouver la situation follement amusante, puisqu’il rit comme un possédé. Un petit cri de surprise lui échappe lorsque les premières personnes se jettent à l’eau, et il commence à ânonner des « Non, non, non, non, non » en mettant tout son poids vers l’arrières tandis que le jeune homme le tire vers la rambarde. « ON VA FAIRE LE GRAND PLONGEON ! » Lenny fait de son mieux pour le retenir, mais l’alcool parle visiblement plus fort que lui et ses « Il ne faut pas sauter, c’est dangereux, écoutez-moi, s’il vous plaît », affolé. Il n’a pas non plus envie qu’il se laisse tomber à l’eau, alors il grimpe sur la rambarde à son tour pour l’en empêcher. Mauvaise idée. Il bascule avec lui.

L’eau est froide, l’impact violent, son cerveau met un temps fou à se rappeler comment on nage et ses vêtements imbibés pèsent une tonne. Il remonte à la surface assez vite, cependant, s’éloigne du bateau avec la crainte piquante de passer en-dessous. Il n’est pas seul à se débattre dans l’eau, mais il ne voit pas le gars qui l’a entraîné, dans la pénombre. Une tête finit par sortir des flots, accompagnée de grands mouvements de bras et Lenny comprend avant qu’il ne crie des « JE SAIS PAS NAGER » à répétition, beaucoup moins détendu, tout à coup, sans doute réveillé par l’eau glaciale. C’est bien sa veine. Lenny nage vers lui tant bien que mal et le laisse s’appuyer sur lui. Il sait qu’il ne tiendra pas longtemps. Il a un semblant de condition physique, mais il ne faut pas exagérer, c’est l’océan, il a froid, il est tout habillé et il a un boulet qui s’accroche à son cou. « Hey ! HEY ! » hurle-t-il à l’intention de ceux qui les regardent d’en haut. « ENVOYEZ UNE BOUÉE, UN CANOT, UNE ÉCHELLE, TOUT CE QUE VOUS VOULEZ ! » Mais me laissez pas mourir noyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2805-il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2828-i-d-rather-dissolve-than-have-you-ignore-me-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2880-lenny-kucera http://thenotebook.forumactif.org/t3277-lenny-kucera-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 191
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : Appelle moi Tiph'
ϟ CREDITS : Ilyria
ϟ AVATAR : Jake Cooper
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Dispo
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Jeu 11 Mai - 14:40




“Intrigue 10: Le pont” Jess & People
Tu étais sorti sur le pont pour profiter de la fraîcheur et fumer tranquillement, sans personne pour te déranger ou te demander si tu savais que tu allais avoir le cancer si tu continuais à fumer, d’autant plus que tu jetais ta thune à la tronche et multinationales capitalistes et blablabla. D’avance tu savais que c’était ce que ta mère te dirait si elle apprenait que tu fumais. Heureusement, elle n’était pas dans les parages pour le moment, peut-être à l’intérieur en train de boire des mojitos au bar du bateau ? Ce n’était pas impossible, il fallait bien qu’elle s’amuse, elle aussi.
Sauf que ce soir, d’autres semblaient avoir abusé de la boisson et tu n’avais pas très bien compris ce qui était en train de se passer au début, quand les gens avaient commencé à paniquer sur le pont tandis que d’autres se jetaient carrément à l’eau ! C’était quoi le plan ? On coulait ? Tu n’avais pourtant pas vu d’iceberg !
Accoudé à la rambarde, tu les regardais sauter dans l’eau, totalement médusé par ce que tu voyais. Mais ils étaient cons où quoi ? La rive était au moins à mille kilomètres. Ou peut-être pas mais toi, passé les cent mètres ça te paraissait énorme. En plus les lumières, elles te semblaient quand même vachement loin vu d’ici. Et puis, comment est-ce qu’ils allaient remonter ? Pas en escaladant les parois du bateau en tout cas ! Un type (@Sidney Kasabian) au crâne rasé exprima à voix haute le fond de ta pensée. « Y a quelqu'un qui leur a dit que c'était une idée pourrie ? Vaudrait mieux les sortir de là, non ? » Non sans doute que non. Tu haussais les épaules en guise de réponse, évidemment que l’idée était pourrie mais t’étais pas superman ni capitaine Cousteau alors tu ne voyais pas trop quoi faire pour les repêcher. D’autres se mirent à crier autour de vous et toi, avec tout ton courage tu te reculais de la rambarde. Manquerait plus qu’on te jette à l’eau, tu n’étais pas chaud pour. Et ça ne loupa pas, l’un des barboteurs se rendit compte qu’il ne savait pas nager. « Hey quelqu’un sait où sont les gilets de sauvetage ? » demandais-tu un peu inutilement, pas trop motivé à te bouger toi, t’avais deux mains gauche alors t’aimais mieux donner le job du héros à quelqu’un d’autre, toi tu risquais d’assommer quelqu’un en voulait aider…


code by solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2866-jesse-o-perfect-life http://thenotebook.forumactif.org/t2981-just-know-i-mean-it#66572

avatar

Bo(losse)

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : mathie (gtk/miserunt)
ϟ CREDITS : kozmic blue & tumblr
ϟ AVATAR : robert sheehan.
ϟ SIGNE PARTICULIER : il ne supporte pas qu'on le touche et fuit les contacts physiques en permanence. l'approcher contre sa volonté, s'est s'exposer à quelques réactions virulentes.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible à l'infini.
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Dim 14 Mai - 8:46

Y a une main qui m'agrippe le bras et me tire en arrière et aussitôt, un long frisson me remonte le long de l'échine et me glace le sang.
- Euh, si j'étais toi, j'irais pas.
Je pivote et sans réfléchir, cherchant simplement à me défendre, j'écrase ma main sur le torse du garçon pour le forcer à reculer et à me relâcher.
- LÂCHE MOI PUTAIN !
Cri enragé, réaction démesurée au vu de la situation, comme si je me faisais agresser alors qu'il tente seulement de me sauver. De quoi il se mêle, hein ? Qu'est-ce que j'y peux moi, s'il ne veut pas se baigner, s'il ne veut pas se marrer. Moi j'ai décidé de profiter de la soirée, si lui non, tant pis, pas la peine de gâcher celle des autres. Mais le type s'en fout. Il continue de parler et je ne l'écoute même pas, je ne pense qu'à sa foutue main sur mon bras et ça me rend dingue. Il finit même par se désintéresser de moi pour parler aux autres, alors je passe un cran au-dessus. Ma main quitte son torse pour venir se fermer, formant un poing et je l'écrase violemment derrière le crâne du garçon.
- LÂCHE. MOI.
L'alcool, ça ne me réussi vraiment pas. Mais au moins, sa main n'entoure plus mon bras. Enfin libéré, je m'éloigne rapidement de lui, heurtant une petite blonde au passage (boo miles), avant de voir des mecs tomber à l'eau et réclamer des bouées. C'est là qu'un autre type intervient, plus ou moins en tout cas.
- Hey quelqu’un sait où sont les gilets de sauvetage ?
Je regarde autour de moi. Y a trois bouées accrochées au-dessus d'une sorte de banc-coffre qui doit probablement contenir les gilets. Peut-être que si je n'étais pas aussi bourré, j'aurais eu la présence d'esprit de le préciser.
- Là !
J'ai retrouvé le sourire, je me remets à rire tout en approchant et attrape deux bouées. Je reviens vers le bord du bateau, me retrouvant à côté de la petite blonde. Elle n'a pas l'air bien. Bien décidé à la détendre, je lui passe la bouée par-dessus la tête.
- ALLEZ, saute avec nous !
Que je m'exclame, avant d'envoyer la seconde bouée par-dessus bord. Je vise mal et elle s'écrase assez loin de celui qui a demandé de l'aide, mais surtout, emporté par mon propre poids, je glisse et commence à basculer par-dessus bord, nullement perturbé puisque sur le principe , c'est ce que je veux depuis le départ : sauter à l'eau. Mais encore une fois, j'sens des mains qui me rattrapent de justesse. Putain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2670-bruler-mes-reves-au-coin-fumeur-bo http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66476 http://thenotebook.forumactif.org/t2676-bo-carter
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Mer 17 Mai - 19:17

Tu cherches un instant à empêcher le garçon à coté de toi d’entrainer un autre (@lenny kucera) dans son délire idiot de plonger dans l’eau. Mais l’essai est vain et on te bouscule salement avant que tu n’ai pu faire quoi que ce soit. Alors, les deux passent par dessus la rambarde pour plonger quelques mètres plus loin. Tu restes un instant figée, te retournant vers le garçon qui t’a poussé (@bo carter). Tu voudrais protester mais tu peux déjà entendre le garçon tombé dans l’eau demander de l’aide. Alors tes yeux glissent autour de toi pour chercher de quoi. Tu n’es pas la seule d’ailleurs. Un garçon et le malpoli qui t’a bousculé. Il a l’air sacrément perché. Tu peux presque sentir l’alcool d’ici. Tu les laisses chercher, te retournant vers l’eau pour chercher le garçon qui est tombé. Il n’est pas difficile à trouver. A s’agiter comme un fou dans l’eau. Tu grimaces légèrement, t’aimes pas tout ça. Ca pourrait mal finir … Vraiment mal finir. A cet instant précis, tu détestes Barbra. Profondément.

Tu sursautes presque lorsque tu sens la bouée passer autour de toi. « Mais j’vais pas sauter, vous êtes fou ! » T’es pas bourrée toi. Ton cerveau fonctionne encore pour te crier de t’éloigner. Mais pas le temps. Tu rattrapes maladroitement le bras du garçon qui vient de manquer de glisser dans l’eau, l’attirant à toi un peu maladroitement. Mais lui, il a pas l’air tellement de cet avis. Il a l’air trop bourré pour réaliser sa connerie. Et sans que tu ne comprennes comment, tu glisses avec lui, plongeant sans le vouloir dans l’eau probablement gelée. Un cri s’échappe de tes lèvres avant que tu ne heurtes la surface de l’eau. PLOUF. Tu remontes à la surface rapidement, rattrapant la bouée qui est tombée avec toi. Et tu cherches le garçon des yeux (@bo carter) sans le trouver. « Putain ! » T'es pas du genre à jurer ... Mais là, vu la situation, difficile d'y échapper. Ta robe te colle au corps. Et tu as perdu tes chaussures dans la bataille. Malheureusement, tu as bien ta petite sacoche avec toi. Celle avec ton téléphone à l’interieur. Ton téléphone, ton argent, ta pièce d’identité, la photo de Bee … Tout. Tu pourrais juste te mettre à pleurer là. Pour tout ce qui vient de prendre l’eau. Toi y compris. Mais à coté de toi, l’alcool et la chute ne semble pas avoir fait bon ménage. Ou juste la chute, tu sais pas bien. Le garçon de tout à l’heure (@lenny kucera) est pas bien loin de toi. Et il a l’air de se noyer. Alors tu nages jusqu’à lui, lui tendant ta bouée pour qu’il s’y accroche. « … Hey … Ca va ?! » Il s’agite encore trop, se fatiguant inutilement. « Calme toi … Rentre dedans tient, ça sera plus simple » Tu lèves la bouée pour le mettre à l’intérieur, t’approchant donc de lui pour t’accrocher aussi à la bouée et ne pas te fatiguer. « Ca va aller t’inquiète pas … Tu sais pas nager ? » Ta voix est toute douce. Etrangement rassurante. Tu sais pas vraiment d’où te vient cet instant de sauveur. D’où te vient cet étrange sang-froid. Aussi froid que l’eau dans laquelle vous barbotez.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

garde à vous

ϟ POSTS-ENVOYES : 1147
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 5
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : morrigan
ϟ AVATAR : micky ayoub
ϟ SIGNE PARTICULIER : une dégaine de faux voyou, du cambouis sous les ongles, pieds qui traînent et épaules voûtées, crâne rasé et sourire cassé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Dim 21 Mai - 0:14

« LÂCHE MOI PUTAIN ! » Sid sent bien l'agressivité du garçon, pourtant il a pas envie de céder. Y a déjà trop d'abrutis à l'eau, pas la peine d'ajouter à l'hécatombe – après va falloir aller les chercher. « Calme-toi. » C'est un conseil plus qu'autre chose, la voix posée, le regard un peu perplexe. Manquerait plus qu'il ait l'alcool mauvais. De toute façon sa priorité c'est Mads et il désespère un peu quand une femme lui signale qu'y a pas de réseau. C'est bien sa veine. « Pas grave, mer... » Il a pas l'temps de finir sa phrase. Y a un choc à l'arrière de son crâne, suffisant pour le faire lâcher prise et perdre l'équilibre. Ça l'étourdit et autour de lui ça tangue, il voit un peu flou et les sons lui parviennent de loin, beaucoup trop loin, putain. Il a l'impression d'être à moitié assommé et il cherche, désorienté, se tournant d'un côté puis de l'autre en se rattrapant à quelqu'un pour pas tomber. Il perçoit vaguement des corps qui se jettent à l'eau, des cris de détresse, des voix qui s'élèvent. « C'est qui l'enfoiré qui m'a frappé ? » Qu'il balance à l'assemblée, mais au fond il sait déjà, il a deviné que c'est le type bourré. Tellement bourré qu'il emprisonne une fille dans une bouée, l'attirant bien trop près du bord. Elle proteste, Sid s'approche, l'autre glisse. Y a tout qui se passe beaucoup trop vite et il voit les silhouettes qui basculent, il se précipite en avant, bras tendus, sans trop savoir ce qu'il veut faire. Ses phalanges agissent d'elles-mêmes, agrippant le premier truc qu'elles rencontrent et il espère que c'est la fille, parce qu'elle avait l'air effrayée, parce qu'elle a rien demandé et qu'on la mêle à des plans merdiques. Forcément, c'est pas elle. Il voit les boucles brunes quand il tire sur la carcasse qu'il a retenu de justesse, usant de toutes ses forces pour le ramener sur le pont. Le poids, le marteau qui cogne encore un peu à l'arrière de sa tête, les pieds qui glissent. Il part en arrière, entraînant l'autre avec lui, et il s'écrase au sol avec fracas. Le type lui tombe à moitié dessus, lui coupant le souffle au passage, et sa tête claque par terre. « AÏE PUTAIN ! » Finalement vaut p't'être mieux laisser les idiots se jeter à la flotte, ça évitera ce genre de problème. Il a même pas la force de se relever, les yeux vrillés sur le ciel noir, et il sait plus si les étoiles qu'il voit sont celles de la nuit ou celles causées par les coups reçus à la tête. Il se contente de repousser mollement l'inconnu, levant la main pour tenter d'attirer l'attention des deux autres (iulia et jesse). « Vous voulez pas chercher un membre de l'équipage ? Pour aider ceux dans l'eau. » Tant bien que mal il se redresse en position assise, frottant l'arrière de son crâne, sentant qu'une bosse assez impressionnante commence déjà à faire son apparition. « Et pour enfermer ceux qui foutent le bordel, tant qu'à faire. » Il jette un regard noir au type frisé, avant de fermer les yeux, cherchant à chasser la nausée qui le prend à cause de la douleur, ou des mouvements du bateau, ou les deux. Il sait pas trop, mais il commence à se dire qu'il aurait mieux fait de chercher Mads ailleurs. Quelle bande de bras cassés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1039-vingt-cinquieme-heure-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1105-haut-les-coeurs-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1107-sidney-kasabian http://thenotebook.forumactif.org/t1106-sidney-kasabian-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Dim 21 Mai - 18:55

Intrigue 10 ▬ Le Pont.
Groupe 6
“Two drowning people can't save each other. All they can do is drag each other down.”   


Quand les phalanges de l'excité de service viennent s'écraser sur le visage de celui qui l'a empêché de sauter, Iulia retient un cri. La surprise. La violence et les hurlements de ce cinglé beaucoup trop bourré. « Ça va all…. » D'autres cris et un duo qui chavire par-dessus bord. Les hurlements et le bruit sourd des corps qui heurtent la surface de l'eau. Elle fronce les sourcils. Bande d'idiots. Imbéciles bourrés. Plonger ainsi, aussi loin du port, en pleine nuit. Ils veulent mourir, en fait ? Et les dommages collatéraux, ceux poussés par les abrutis qui les ont embarqués dans leur grand plongeon ? Mais y avait quoi à faire ? La coque du bateau est gigantesque, ridiculement haute. Il n'y a pas trente-six mille échelles accolées à celle-ci pour les faire tous remonter. Peut-être que si ? Y a peut-être des échelles, quelque part…
Iulia est consternée et un peu paumée. Elle ne sait pas où donner de la tête, ni quoi faire réellement. Elle avait jamais mis les pieds sur un bateau pareil, elle sait même pas trop comment il fait pour avancer, là. Genre. Au port, il était pas censé avoir mit l'ancre ou un truc du genre ? Comment avaient-ils fait pour dériver comme ça sans que les employés du port ne le remarque ? Sans que personne ne puisse rien faire ? Il devrait déjà y avoir les canots à moteur et les hélicoptères envoyés pour les sauver, non ? Mais que fait la police ?!

Et le mouton en remet une couche. Y a un môme qui, pas bête, avait demandé si quelqu'un savait où se trouvaient les gilets de sauvetage, mais il a fallut que ce soit l'idiot de service qui réagisse le premier. Tout ça pour balancer une bouée à la flotte et y pousser une petite demoiselle, tout en basculant lui-même. Non, mais sérieusement. C'est qui ce con ?!
C'est encore le type au crâne rasé qui lui sauve la mise, qui l'empêche d'aller rejoindre les autres dans les eaux noires. Mais, ils s'éclatent tous les deux au sol, la tête du garçon sans cheveux heurtant violemment le pont. « Oh mon dieu… » Mélange d'inquiétude et de consternation totale. C'est du n'importe quoi cette soirée… Elle s'approche de lui quand il la hèle, elle et un autre jeune homme. « Vous voulez pas chercher un membre de l'équipage ? Pour aider ceux dans l'eau. » Elle hoche la tête. Il s'est redressé. « Et pour enfermer ceux qui foutent le bordel, tant qu'à faire. » La Popescu retient un léger rire et s'accroupit près de lui. « Vous êtes sûr que ça va aller ? Vous avez quand même pris deux bons coups à la tête… C'est peut-être plus sage d'aller vous asseoir loin de cet idiot. » lui dit-elle, en indiquant @Bo Carter d'un geste du menton. « Et loin de cette rambarde. On s'occupe de chercher les membres de l'équipage. Ne vous inquiétez pas. » Elle lui sourit, d'une manière qui se veut rassurante. Puis, elle se relève et se tourne vers l'autre jeune homme ( @Jesse Myers ). « Bon, eh bien, il faut faire vite. Vous venez ? » Elle sait pas trop par quelle bout du bateau commencer, mais elle y va, attrapant le garçon par le bras. Il faut faire vite. Ou ceux qui sont tombés à l'eau risquent de se noyer et… non. Ça ne doit pas arriver.

Made by Neon Demon


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

cul serré

ϟ POSTS-ENVOYES : 1515
ϟ POINTS : 3
ϟ PSEUDO : Camille
ϟ CREDITS : praimfaya
ϟ AVATAR : Tarjei Sandvik Moe
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: free
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Dim 21 Mai - 19:25

Ça bouge un peu, là-haut. Il distingue à peine les silhouettes qui se détachent devant les lumières du paquebot. Il entend les cris, lointains, et couverts par le bruit de ses propres mouvements dans l’eau pour éviter de couler. Ce bateau est gigantesque, il se demande s’ils ont vraiment une chance d’y remonter ou s’ils doivent se résigner à attendre les secours dans de plus petites embarcations. Peu importe, tant qu’on le sort de l’eau. Il commence déjà à souffrir du froid et à fatiguer, à faire le bouchon pour deux. Il sent que son angoisse grimpe, que son souffle se fait de plus en plus court, et, bien malgré lui, il s’agite plus qu’il ne le devrait. Il a fallu que quelqu’un se jette à l’eau, c’est toujours comme ça, ça tourne mal à chaque fois. L’un d’entre eux fait une bêtise et tout le monde le suit. Il espère qu’ils se dépêchent de trouver des bouées et des gilets de sauvetage, et qu’ils ne se contentent pas de les regarder en rigolant, comme pourraient le faire d’autres gens bourrés, il suppose. Il n’a pas d’autre choix que de leur faire confiance, en l’occurrence, puisqu’il n’a aucun moyen de se sortir de là tout seul, avec le type qui s’accroche toujours à son cou. Il a beau savoir des tas de choses, il n’en trouve aucune qui puisse l’aider, sur le moment. Et plouf. Quelqu’un d’autre est tombé à l’eau (@Boo Miles). Il ne distingue pas bien, dans la pénombre, mais il prie l’univers pour que cette personne sache nager. Il n’a pas envie qu’il y ait des morts noyés ce soir. Quand il la voit nager vers lui, il soupire de soulagement, faisant toujours de son mieux pour rester à la surface. C’est une jeune fille, qui semble garder son sang-froid, bien que la situation soit quelque peu délicate. Elle lui passe une bouée autour de lui, en lui disant de se calmer, et il la regarde, médusé, quand elle lui demande s’il ne sait pas nager. « Ce n’est pas moi qui ne sais pas nager, c’est… » Il se retourne, et se retourne encore, à la recherche du type qui pendait à son cou depuis tout à l’heure. Il n’a pas remarqué qu’il se sentait plus léger, tout à coup, il n’a pas remarqué et il y a probablement un mec en train de se noyer dans l’océan. Ou qui s’est laissé couler, puisqu’il n’en voit pas la trace. « Oh non. Il y avait un garçon, il a sauté avec moi, vous le voyez ? C’est lui qui ne sait pas nager. » Il se glisse en dehors de la bouée pour faire des rondes dans l’eau, tentant de repérer le moindre signe de vie autour de lui, des bulles ou des éclaboussures, n’importe quoi. Il plonge un instant, mais il fait trop noir pour qu’il puisse voir quoi que ce soit là-dessous, et il ressort, les yeux rougis par le sel de l’océan, et un peu aussi par la panique qui commence à s’installer dans son corps. « Je. Je l’ai perdu. » Et il a clairement envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2805-il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2828-i-d-rather-dissolve-than-have-you-ignore-me-lenny http://thenotebook.forumactif.org/t2880-lenny-kucera http://thenotebook.forumactif.org/t3277-lenny-kucera-formspring

avatar

Bo(losse)

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : mathie (gtk/miserunt)
ϟ CREDITS : kozmic blue & tumblr
ϟ AVATAR : robert sheehan.
ϟ SIGNE PARTICULIER : il ne supporte pas qu'on le touche et fuit les contacts physiques en permanence. l'approcher contre sa volonté, s'est s'exposer à quelques réactions virulentes.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: disponible à l'infini.
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Dim 11 Juin - 12:46

Mais j’vais pas sauter, vous êtes fou !
Et pourquoi pas ? Elle a une bouée, elle ne risque rien. Je lève les yeux au ciel, un peu excédé par toutes ces minauderies et prends déjà appuie sur la rambarde, m'apprêtant à passer par-dessus pour enfin faire le grand plongeon. Mais y a une première main qui m'agrippe et me retient faiblement, mais je tire violemment mon bras en avant pour m'en débarrasser, voyant alors la fille basculer par-dessus bord, probablement à cause (grâce) à mon impulsion. Je l'entends crier et je me marre. C'est vrai que la chute est longue, mais une fois dans l'eau elle me remerciera. Sauf que je sens à nouveau quelqu'un m'attraper et me tirer violemment en arrière. J'échappe un râle de protestation avant de basculer et d'écraser quelqu'un dans ma chute.
AÏE PUTAIN !
Encore lui. Je me redresse tant bien que mal, n'ayant moi rien senti puisque le corps de l'autre a amortie ma chute.
Mais qu'est-ce que tu m'veux toi merde ?
Que je râle contre lui, sans me soucier de s'il va bien ou pas. Rien à faire. Et d'un coup, tout devient un peu confus autour de moi. Les gens qui râlent, qui s'agitent, qui s'affolent. Les reproches qui fusent, les regards noirs qu'on me lance et je sens que je commence à sérieusement m'échauffer. C'est quoi leur souci à tous, hein ? Et pourquoi il m'empêche de sauter lui déjà ? Et lorsque je me fais traiter d'idiot, c'est trop. Je serre les dents et les poings, frustré, énervé. C'est quoi tous ces gens qui gâchent la fête, hein ? Je fonce sur la fille (Iulia) qui m'a traité d'idiot et lui attrape le bras, l'interrompant alors qu'elle commençait déjà à s'éloigner.
Hey, c'est quoi ton souci à toi aussi là hein ?
Je commence à tirer sur son bras pour la rapprocher du bord, retrouvant un semblant de bonne humeur qui s'apparente étrangement à un trait de folie.
Allez, tu ferais mieux d'aller à l'eau toi aussi, ça te détendra !
Ils feraient mieux de tous y aller en fait. Pour sûr que maintenant c'est en bas que la vraie soirée se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2670-bruler-mes-reves-au-coin-fumeur-bo http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66476 http://thenotebook.forumactif.org/t2676-bo-carter

avatar

garde à vous

ϟ POSTS-ENVOYES : 1147
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 5
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : morrigan
ϟ AVATAR : micky ayoub
ϟ SIGNE PARTICULIER : une dégaine de faux voyou, du cambouis sous les ongles, pieds qui traînent et épaules voûtées, crâne rasé et sourire cassé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   Lun 19 Juin - 10:56

« Vous êtes sûr que ça va aller ? Vous avez quand même pris deux bons coups à la tête... C'est peut-être plus sage d'aller vous asseoir loin de cet idiot. Et loin de cette rambarde. On s'occupe de chercher les membres de l'équipage. Ne vous inquiétez pas. » La voix douce et le sourire rassurant, il veut lui rendre la pareille Sid, mais c'est raté. Son sourire prend des airs de grimace et il se concentre sur le sol en espérant faire taire la nausée qui le prend, couplée au marteau-piqueur qui a élu domicile au creux d'son crâne. « Hey, c'est quoi ton souci à toi aussi là hein ? » Il voudrait lui dire de se taire, parce qu'il parle trop fort, parce que sa voix résonne dans sa tête et qu'il en peut plus. Mais quand il lève les yeux vers lui, il le voit qui agrippe la femme et qui commence à la tirer pour l'approcher du bord elle aussi. Quel con. « Allez, tu ferais mieux d'aller à l'eau toi aussi, ça te détendra ! » Et c'est stupide mais il a besoin d'intervenir – probablement qu'elle est capable de se défendre, probablement qu'il servira pas à grand-chose. Il se redresse et c'est plus lent et plus difficile que prévu, il arrive pas à s'tenir bien droit, le dos courbé et sa tête qui lui semble beaucoup trop lourde. « Arrête tes conneries.. putain. » Il a du mal à reconnaître sa voix, c'est bas et ça tangue un peu ; comme lui. Il a envie de l'engueuler et d'le foutre dans un coin, comme un gosse trop turbulent qu'on punirait. Mais quand il tente de se rapprocher il titube, la désagréable impression que tout s'met à tourner autour de lui. « Woh.. » Au final il loupe sa trajectoire et ses pieds n'en font qu'à leur tête, il arrive pas jusqu'à eux, trébuchant à moitié jusqu'à la rambarde pour s'y rattraper. Il s'appuie dessus de tout son poids, les côtes collées à la barre, les mains qui s'y accrochent, la tête qui penche dans le vide. Il a envie d'vomir. Le visage trop pâle, et la douleur qui continue de se diffuser dans tout l'arrière de sa boîte crânienne. Son regard se pose sur ceux qui sont dans l'eau, par bêtise ou malchance, ça dépend des cas – il sait, il a vu. Il aperçoit la petite blonde que l'autre imbécile a fait passer par-dessus bord, près d'un autre petit blond et surtout d'une bouée. Ça le rassure un peu, il s'dit qu'au moins ils vont pas se noyer. Mais il voit le garçon s'agiter dans l'eau, tourner en rond, faire de l'apnée et puis remonter, et il se demande clairement ce qu'il fout. Puisqu'il peut pas être utile sur le pont à cause de sa tête qui lui file encore le tournis, autant essayer de comprendre ce qu'il se passe en bas. Juste le temps que ça se calme – il se promet de se barrer dès qu'il réussira à marcher droit, pour retourner chercher Mads. Même si une part de lui a parfaitement conscience que ça se passera pas comme ça. « Eh.. vous dans l'eau ! » Il arrive pas à parler aussi fort qu'il le voudrait, tousse, fronce les sourcils. Il lâche la rambarde d'une main – gardant l'autre fermement accrochée quand même – pour tenter d'attirer leur attention en faisant des grands gestes du bras. « EH OH ! » Il se fait finalement entendre, au moins par l'un d'eux, et il continue de se pencher pour essayer de rendre la communication plus facile. « Ça va ? Vous tenez l'coup ? Vous voulez qu'on vous trouve d'autres bouées ? » C'est pas comme s'il était en état de partir en expédition, mais il s'dit qu'il est pas tout seul et qu'il trouvera quelqu'un pour lui filer un coup de main. Y a bien quelques abrutis dans l'assemblée, mais ils vont quand même pas les laisser se noyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1039-vingt-cinquieme-heure-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1105-haut-les-coeurs-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1107-sidney-kasabian http://thenotebook.forumactif.org/t1106-sidney-kasabian-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: GROUPE 6 | le pont   

Revenir en haut Aller en bas
 

GROUPE 6 | le pont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Groupe Folklorique Polonais en Rhône-Alpes : LUBLIN à Pont-de-Chéruy
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» groupe d'infirmières
» groupe de rock avec chant normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version onze :: intrigue 10 :: le pont-


team animation

team speed-dating

team stalkage