Partagez | .
 

 Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Lun 1 Mai - 23:46

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Ce n'était pas un jour comme les autres. Non, décidément c'était un jour tout particulier, puisque Llewyn retrouvait potentiellement le chemin du travail et donc d'une vie potentiellement normale elle aussi. Six mois, six longs mois, qu'il se battait corps et âme pour recouvrer un semblant d'autonomie. Un semblant d'usage de sa jambe, qui continuait toujours à faire des siennes, mais au moins la douleur commençait elle à s'estomper jour après jour et grande avancée et pas des moindres, il avait maintenant besoin de sa béquille uniquement pour les longs déplacements. Sa psychothérapie elle suivait son cours lentement mais sûrement, même s'il y avait encore de gros bas vis à vis de Mason. Ses efforts semblaient avoir enfin payé puisque sa caserne de rattachement à Savannah venait de l'inscrire à une formation théorique, portant sur tout un tas de chapitres à propos de nouvelles normes des camions blablaba... Même si cela promettait d'être barbant au possible, ou trivialement chiant comme la lune, cela aurait au moins le mérite de lui faire remettre un pied dans le monde du travail. Et juste pour ce dernier point, il avait une furieuse envie de se rendre à cette foutue formation. Cela se passait en dehors de la ville, à quelques kilomètres seulement, le tout sur trois jours. Llewyn avait donc expliqué dans les moindres détails à Lullaby, sa femme, le déroulement des journées, en lui expliquant qu'il dormirait sur place puisque tout était organisé ainsi par la caserne et ce afin d'éviter à tout le monde de faire des kilomètres inutilement. Il était excité comme une puce à l'idée d'enfin pouvoir servir à quelque chose. C'est donc le cœur léger et après préparé ses affaires comme s'il s'agissait d'une rentrée scolaire, qu'il avait pris le chemin de la formation, accompagné d'un collègue qui avait eu la gentillesse de passer le chercher. La première journée s'était déroulée sans encombres, calmement, peut-être trop. L'Anglais n'avait plus vraiment l'habitude de rester des journées entières assises à un bureau à écouter quelqu'un parler. Il avait même dû mettre à contribution tout un tas de stratagèmes pour ne pas s'endormir, en passant du café plus que tassé au sautillage excessif sur sa chaise, ce qui lui avait valu certaines questions embarrassantes de la part du formateur. Son problème de concentration qui lui faisait défaut comme il le craignait, mais non il n'avait pas attrapé des puces ou autres bestioles bizarres. La seconde journée avait à peu de choses près ressemblé à la première. A force de boire du café, le Londonien était maintenant hyperactif et ne tenait plus en place. Il avait l'impression que jamais au grand jamais cette journée n'en finirait. Jusqu'au moment où délivrance enfin, les collègues et lui purent enfin se retrouver le soir après la formation. C'était donc une soirée banale avec restaurant et blagues vaseuses comme ses collègues en avaient le secret -cela ne changeait guère de New-York .  Tard dans la soirée il avait pu retrouver sa chambre à l’hôtel et avait alors essayé d'appeler Lullaby comme la veille. Il n'obtint pas de réponse cette fois-ci. Llewyn pensa qu'il était trop tard et qu'elle devait probablement déjà dormir. Avant de se mettre au lit, il redescendit à la réception pour prendre une boisson à la machine et en remontant, son cœur fit un énorme loupé dans sa poitrine. Il devait rêver ce n'était pas possible autrement, ou bien il était trop fatigué justement pour avoir l'esprit clair. Pourquoi diable Lullaby attendrait-elle juste là à côté de l'ascenseur ? Il resta là comme un abruti, figé au milieu du couloir, avec la mâchoire qui touchait presque le sol, trop choqué par cette vision presque fantasmagorique.      
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mar 2 Mai - 15:32


Llewyn partait pour une formation. Il retrouvait petit à petit le chemin du travail, même si ça n'était que du théorique, c'était déjà ça. La famille prenait ça pour une avancée. Ils avaient même fêté ça à leur manière : un bon repas familial à la maison à trois. Le brunet avait l'air très heureux. Il avait envie de faire ceci. Tant mieux, cela demeurait être une belle image. Il était tout fou de joie. Ça changeait du gars ronchon, triste et "fainéant" (pas par choix). Lulla' se montrait ravie pour lui et en proie à l'aider pour préparer tout cela. Le couple semblait plus proche grâce à cette nouvelle. Il n'arrêtait pas de tout lui raconter. La femme prenait l'essentiel en compte, ce qu'elle oublia c'était sûrement le détail le plus important... l'hôtel ! Elle ne s'en rendrait compte que plus tard...

La belle n'avait qu'une seule idée en tête, en sachant son mari loin d'elle : retrouver Callen. Elle aurait le champs libre pour des soirées coquines sans barrières, sans Llew dans le coin. La brunette avait très rapidement prévenu son amant. Lui aussi était très joyeux. Il avait même vite réservé un hôtel pour en profiter.
Les deux amants devaient se retrouver dans un hôtel hors de la ville. La brunette se prépara : sous vêtements aguicheurs, robe de soirée sexy et coiffure soignée, maquillage aussi. Une vraie femme fatale, prête à passer du bon temps ! Callen lui expliqua qu'il l'attendrait chambre 301. Elle n'avait plus qu'à faire cette route et venir le rejoindre. C'était à quelques kilomètres.

Elle s'empressa de faire la route. Elle partit même plus tôt de son travail pour être à l'heure car elle devait se préparer, manger etc... Elle arriva tard dans la soirée. La jolie avait mangé un morceau en route et des débiles l'avaient même dragué... En même temps, vu le style, elle prêtait à ce type de jeu. La belle se mit prêt de l'ascenseur de l'hôtel pour monter voir son bel amant. Elle lui laissa un petit mémo vocal plutôt coquin : J'arrive prépare toi, car je suis très en forme et aussi très remontée car j'ai beaucoup roulé. J'ai envie de m'amuser. Courage chéri, je fonce... C'était audible mais elle s'en fichait. Elle ne connaissait personne. Il y avait un homme à côté d'elle, il n'avait peut-être rien entendu. Elle l'avait regardé furtivement il semblait préoccupé mais en réalisant qui il était, elle le regarda avec un air stupéfait, étonné et même horrifié. Elle chercha le moyen de fuir... Trop tard ! Elle fit mine de faire demi tour. Llewyn était bel et bien à côté d'elle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 3 Mai - 23:27

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Ce n'était véritablement pas un jour comme un autre. Non, vraiment pas. Mais, ce jour pas comme les autres venait de se teinter d'une saveur amère. Celui de la trahison. Ce goût à la fois âcre et dégueulasse, de ceux qui ne partent pas comme ça. On aura beau faire, se rincer la bouche, déglutir cinquante fois, il y aura toujours cet arrière goût immonde. Ce jour tout particulier allait très certainement resté graver à jamais dans sa mémoire. Et pas forcément pour une bonne raison. Non, bien au contraire. Il était toujours au même endroit, dans ce couloir devenu bien trop glauque à son goût. Sa perception semblait avoir subitement changé. Le couloir lui apparaissait soudainement plus étroit, les murs se noircirent, les bruits semblaient aussi amplifiés ; le néon qui faisait des siennes, au dessus de sa tête, clignota plus rapidement, à moins que ce ne soit simplement les battements de son cœur qui venaient de s'accélérer subitement. Sa canette de soda en main, Llewyn n'avait plus soif et pourtant sa gorge était sèche et atrocement serrée, comme s'il venait de faire une randonnée sous une chaleur intense. Il n'en croyait pas ses yeux, il se frotta la figure du revers de la main, puis osa s'avancer de quelques pas, pour finalement se retrouver à la hauteur de Lullaby, au niveau de l'ascenseur. Alors qu'il arrivait auprès d'elle, il capta rapidement ce qu'elle était en train de dire « … très remontée car j'ai beaucoup roulé. J'ai envie de m'amuser. Courage chéri, je fonce... » A qui était destiné ce message vocal, puisque son téléphone ne lui indiquait pas d'appel ? Peut-être n'avait-il pas bien saisi tous les mots, ni la teneur véritable du message laissé à l'instant. Maintenant qu'il avait clairement la confirmation qu'il ne s'agissait pas de quelqu'un d'autre, d'autant plus que quelque chose lui disait qu'elle n'était pas venu pour lui en habillée comme ça, sachant que de toute façon il ne lui avait pas donné le nom de l'hôtel. Il lui laissa donc une chance et une seule de lui donner une explication rationnelle « Tiens... qu'est-ce que tu fais là ? J'ai oublié des affaires à la maison? » Llewyn n'avait pas spécialement envie de rire, d'ailleurs son visage ne reflétait absolument aucune joie en ce moment même. Bien au contraire. Sa joie de vivre habituelle, son air jovial et ses blagues venaient de s'envoler en un dixième de seconde. Ce jour n'avait rien d'un jour ordinaire.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Jeu 4 Mai - 14:55



Lullaby était en faute. Son mari le savait bien... elle voulait faire demi tour mais c'était idée était arrivée trop tard. Il lui adressa la parole. Llewyn ne manqua pas de l'interpeler. Le brunet était soit ignorant et tant mieux, soit il jouait à une drôle de jeu. Tout était évident après tout : la tenue équivoque de la belle, les mots dits par mms vocal. C'était évident comme le nez au milieu de la figure. L'agent immobilier pouvait encore se rattraper et faire mine qu'elle venait pour faire une surprise à son époux, même si ça n'aurait jamais été dans son esprit cette idée là et encore pire, elle n'en aurait même pas l'envie... Llew avait changé et il la rebutait presque. C'était devenu quelqu'un de triste, de mou. Rien qui attirait la jolie. Il était bien loin de l'image du super héro. Depuis l'accident de voiture, le bel homme devenait de plus en plus maussade, morne. Il avait partiellement le sourire ici car il servait enfin et il avait comme l'impression de bosser. Mais bon Lulla avait effacé toute sa joie naissante. Elle s'en rendait bien compte. Que dire ? La belle était dégoutée d'être venue dans cette hôtel, de ne pas avoir entendu le nom de ce fichu endroit avant. Elle aurait aimé que tout ceci ne soit que cauchemar... mais non. Il fallait affronter la vérité. Fini ce petit jeu ! Lullaby était triste car elle avait besoin de Callen. Elle ne savait pas de quoi demain serait fait du coup. La brunette avait, soudain, peur, une vraie crainte. Qu' allait-il se passer ? La solution première était de mentir...

- Non. Ta femme ne peut pas venir te faire une surprise ? C'est interdit ? Dommage qu'on se croise en bas. L'effet est moins sympathique.


La jeune femme mentait comme elle respirait. Elle pensait que ces excuses passeraient. Bridges se mettait certainement le doigt dans l'oeil mais au moins elle tentait. Elle ne voulait pas que sa vie secrète soit découverte. Elle verrait bien ce que Llewyn allait rétorquer.


Dernière édition par Lullaby Bridges le Sam 6 Mai - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Sam 6 Mai - 0:05

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Llewyn posa un regard froid sur sa femme. Elle était sérieuse ? Elle pensait vraiment qu'une réponse aussi foireuse allait passer ? C'était sans doute mal le connaître. Ou plutôt si, elle ne le connaissait que trop bien, pour tenter de noyer le poisson de la sorte. Quelque part il était déçu, déçu qu'elle n'assume pas la véritable raison de sa venue à l’hôtel. Qu'elle s'enfonce ainsi dans cette médiocrité qui semblait être devenue la sienne. Que cherchait-elle exactement ? A aggraver son cas ? Sans nul doute. L'Anglais n'avait toujours pas envie de rire. Encore moins depuis qu'elle venait d'ouvrir la bouche pour le prendre pour un gros jambon. Elle croyait quoi, qu'il allait faire un grand sourire et prendre son excuse pour argent comptant comme il l'avait trop fait ces derniers mois ? Elle se mettait le doigt dans l'oeil et jusqu'au coude là. Llewyn avait beau être gentil, et bien sa gentillesse avait des limites. Et les limites se situaient juste là, devant cet ascenseur, dans ce couloir sordide. Comme si tout semblait les avoir mené jusqu'à cet endroit et ce moment fatidique. Dans cette pénombre et ce couloir miteux. Joyeux tableau. Jamais, au grand jamais il n'avait imaginé qu'ils puissent en arriver là. Jamais. « Ma femme ? Quelle femme ? » il fit alors mine de regarder à droite, puis à gauche avant de hausser exagérément les épaules. « Désolé, mais je crois que je l'ai perdu ma femme... », il était trop choqué, attristé pour pouvoir réagir autrement pour le moment. Il ne savait même pas vraiment quoi lui dire. En fait il n'avait même pas envie de se confronter à elle. Il n'avait pas la force, ni l'énergie nécessaire. Il ne l'avait plus du moins. Il se faisait une telle joie de venir ici et voilà que tout s'effondrait à nouveau autour de lui. « C'est interdit... Surtout quand on ne vient pas voir la personne avec laquelle on vit depuis vingt ans... Oui, en effet, dommage qu'on se croise en bas... » Llewyn voulait seulement souligner que c'était dommage pour la brune et non pas pour lui. Il fixa durant quelques secondes les boutons de l’ascenseur, sans trouver quoi dire. Et puis finalement, il lui demanda naturellement « Qui est-ce que tu venais voir au juste Lullaby ? » C'était très rare qu'il l'appelle ainsi, sauf quand il était en colère après elle et il l'était d'une certaine façon. Il lui en voulait de tous ses mensonges depuis ces derniers mois. Il lui en voulait de l'avoir fait se sentir comme un moins que rien. Il lui en voulait pour tout ça, mais malgré tout aucune colère ne pointait dans le ton emprunté « Et ne me mens pas s'il te plais... je ne t'ai pas donné le nom de l'hôtel... et puis j'ai entendu une partie de ton petit message aussi... je crois que tu me dois au moins ça ! » C'est presque s'il ne la suppliait pas, il voulait juste qu'elle arrête ses simagrées et qu'elle lui dise la vérité.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Sam 6 Mai - 14:26


Llewyn ne croyait pas du tout aux sornettes de sa femme... Il n'avait pas foi en ces excuses bidons. Elle n'avait fait qu'enfoncer le couteau dans la plaie. Il était bien clair que la jolie trompait son mari. Elle avait la tenue d'une personne libre et prête à avoir un rendez vous. Elle arborait un maquillage digne d'une séance photo. Elle se coiffait comme une poupée. Ce n'était pas pour du vent... c'était pour aller voir ailleurs, s'éclater et faire rêver un autre homme. Son message vocal aussi était explicite. Elle n'aurait pas mis le bon destinataire, elle aurait cette mine choquée qu'on les gens qui envoie en message par erreur. C'était bien trop évident et la brunette mentait encore, comme pour essayer de sauver le peu de crédibilité qu'elle avait. Puis, elle ne voulait pas perdre son époux. Elle ne voulait pas ne plus posséder cette double vie. Elle aurait vraiment adoré que tout ne soit que cauchemar, que ce moment ne soit pas vrai mais si... Bridges était dégoûtée. Elle souhaitait remonter le temps mais trop tard ! Quel chemin prendre ? Que faire ? Lullaby ne pouvait même plus fuir, rien. Elle était obligée d'assumer. Voir le visage décomposé de Llew lui faisait amplement mal. Elle avait envie de le serrer fort, se faire pardonner, se mettre à genoux.

- Moi, je suis ta femme Llewyn, ne me renie pas. Il exagérait même le truc... en regardant partout pour faire mine de cherche sa vraie compagne. Lulla eut une larme qui vint perler sa joue droite. C'était dur comme instant, dur à supporter. S'il te plaît Llewyn ne réagit pas comme ça. Tu vas comprendre. Il y a une explication à tout ça.
Elle ne répondit pas à la phrase suivante de son mari qui avait tout deviné de toutes manières, puis il avait tout entendu. Elle était choquée que le moment fatidique arrivait enfin... Cela ne pouvait pas durer. Je suis venue voir quelqu'un comme tu te doutes... Oui j'ai quelqu'un... Tu crois que te voir aussi plan plan, ça aide ? Non. J'avais besoin d'autre chose, de quelqu'un qui puisse m'aider à avancer. Elle avoua tout. Il lui demandait de jouer cartes sur table. Elle le fit et dit tout de but en blanc.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 10 Mai - 0:24

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Lullaby pouvait très bien le supplier autant qu'elle voulait, se rouler par terre, pleurer toutes les larmes de son corps, et supplier encore et encore. Le mal était déjà fait et tout ce qu'elle pourrait dire à partir de maintenant n'arrangerait en rien les choses et encore moins la peine du pompier. Il n'avait qu'à jeter un coup d'oeil à la tenue de cette dernière pour savoir que tout ce qu'elle venait de lui dire quelques minutes ne tenait absolument pas. Depuis quand exactement ne s'était-elle plus habillée de la sorte ? Depuis des lustres à n'en pas douter. Le Pompier remarqua bien le changement d'attitude de Lullaby. Était-elle véritablement attristée ? Ou bien s'agissait-il juste d'un stratagème visant à le faire culpabiliser d'une quelconque manière ? Il n'eut pas le temps de trouver une réponse à son interrogation, que sa femme – enfin du moins celle qui avait partagé sa vie, ses joies et ses peines durant vingt ans – larguait sa bombe au dessus de son crâne. L'onde de choc fut-elle qu'il sentit son cœur se déchirer en milles morceaux pour finir presque instantanément en un petits tas de cendres. « Tu quoi ? » Il n'en croyait pas ses oreilles. Après tout il lui avait demandé d'être honnête, chose qu'elle venait de faire. La vérité était tout de même bien plus dure à avaler que ce qu'il aurait pu imaginer. « C'est vrai que fuir à la première difficulté c'est tellement facile... Quand on aime véritablement quelqu'un on ne fait pas ça... C'est pas ça l'amour...  regarde-toi franchement ! Tu crois vraiment que je n'avais pas besoin de quelqu'un pour m'aider à avancer aussi ? Au lieu de quoi non, tu as passé ton temps à me rabaisser ! » Llewyn n'avait plus rien à lui dire, il n'avait pas la force d'ajouter quoi que ce soit. Sa gorge était trop nouée pour qu'il crie, s'énerve ou adopte une toute autre attitude que celle qu'il empruntait là. Il était totalement désemparé et démuni face aux révélations de la brune. Vingt années venaient de s'écrouler d'un coup d'un seul, comme un château de carte qui bringuebale, avant de s'effondrer sur lui-même, entraînant toutes les cartes les unes après les autres dans sa chute. Ils n'avaient plus rien, absolument plus rien. Sans s'énerver, il amorça un pas vers l'ascenseur avant d'appuyer sur le bouton pour appeler ce dernier. Il ne voulait plus voir Lullaby et ce jusqu'à nouvel ordre.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 10 Mai - 16:11


- Toi avoir besoin de quelqu'un ? Toi qui a tué notre fils ! Mais dis donc... tu te fiches du monde ! T'es vraiment pas croyable... C'est moi qui tombe de haut. Tu fais du mal à la famille. Tu nous brises car tu ne sais pas sauver les tiens, les autres oui Monsieur le pompier est là mais ta famille, ton fils hein... Elle essuya une larme. Tu l'as tué ! Et je devrais te chouchouter, t'écouter, te pardonner. C'est pas possible. Puis tu ne m'apportes plus rien à part de la tristesse, du morose. Mon amant, lui, m'apporte une écoute et des moments inoubliables. Je suis désolée de te dire ça. En plus, avec ton handicap, tu ne montres plus rien de bien. C'est quand la dernière fois où tu m'as embrassé passionnément ? C'est quand que j'ai reçu un compliment ? Ça date de quand ta dernière attention ? Tu ne fiches plus rien Llewyn, tu es comme mort. Je ne te reconnais plus. Tu étais mon héro, mon sauveur. Tu deviens une vraie larve... Super là tu as un truc pour le travail, un bon petit week-end mais pourquoi ? Pour parler, que du blabla. Il est où l'homme viril qui sauve des vies, qui se met en danger ? Je ne le vois plus. Je n'ai pas mon mari en face de moi, j'ai un inconnu. Elle prit une pause pour reprendre son souffle. Je rentre à la maison et ça y est je me sens mal. J'ai même une boule au ventre. Je m'ennuie, je ne me sens pas à ma place. Je n'existe pas. Je suis mal MAL ici. Alors excuse moi d'avoir pris un amant pour oublier un peu cette misère que tu nous as offerte. Je suis fautive oui mais j'en avais besoin... Tu devrais me comprendre peut-être. Je t'aime oui véritablement oui mais l'amour ne suffit pas parfois. Elle avait le mérite d'être sincère et de tout dire à son mari. Elle se lâchait. Lullaby avait trop de non dits sur le cœur. Elle disait enfin tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Lun 15 Mai - 19:56

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Llewyn jugeait ne pas avoir mérité son sort et encore moins les paroles blessantes et gratuites de sa femme. Non, bien au contraire. Lullaby était vraiment très forte lorsqu'il s'agissait de retourner une situation à son avantage. Et quel meilleur moyen d'y arriver que de le faire culpabiliser ? Elle était douée la garce. Il attendit, sans broncher, droit comme un i, qu'elle termine sa tirade et qu'elle finisse par l'assassiner sur place avec sa dernière salve meurtrière. L'Anglais réussit à tenir jusqu'au bout, pourtant cela fut dur. Dur d'encaisser ce qu'elle venait de lui envoyer en pleine figure, au beau milieu de ce couloir sordide. Sordide comme ce qu'était devenue leur vie, ce qu'elle allait devenir à la suite de cet épisode. Llewyn n'en croyait pas ses oreilles. Le portrait peu mélioratif qu'elle venait de dresser de lui eut à peu près le même effet que si elle venait de lui tirer une balle en plein cœur. Le Pompier ne savait pas ce qui était vrai, de ce qui ne l'était pas. Elle l'attaquait sur tous les fronts, sur le plan perso et professionnel. Histoire de s'assurer qu'il ne se relèverait pas de sitôt. Le coup de l'inconnu qu'il était soit disant devenu lui fit plus mal encore que tout le reste. Il était bien conscient de s'être perdu en chemin, mais fallait-il l'en blâmer pour autant ? N'était-il pas plus simple de l'aider à se retrouver ? Apparemment non. Chose qui lui fit encore plus mal. Il tenait bon, essayant de ne pas montrer ses émotions, mais en dedans il était détruit. Cette conversation ne rimait à rien et ne les mènerait nulle part c'était certain. Chacun camperait sur ses positions, jusqu'à ce que mort s'en suive. « Oui... j'avais besoin de toi, mais visiblement c'était pas réciproque ! C'est moi qui nous brise ? Non c'est faux, c'est toi qui me les brisent là... Et t'as vraiment du culot de me demander de t'excuser. Tu veux quoi ? Que je t'applaudisses pour t'être tiré des griffes du salaud que t'es en train de décrire ? Tu veux le tapis rouge et les banderoles qui vont avec ? Tu penses sincèrement que tu ne viens pas de faire du mal à notre famille en te laissant aller bêtement à des bassesses pareilles ? Excuse moi du peu, mais j'ai honte ! J'ai honte de toi, et j'ai encore plus honte d'être ton mari Lullaby ! » A la seconde précise, Llewyn aurait voulu n'avoir jamais rencontré Lullaby. Chose qu'il garda pourtant pour lui. Depuis le début, il savait que cette fête qui datait d'il y a vingt ans maintenant était une erreur monumentale. « Si tu te sens si bien avec le type qui visiblement à aussi peu d'estime pour lui-même que tu n'en as pour toi et bien soit... Va le rejoindre, que veux-tu que je te dises ? Je suis désolé mais là je peux pas te comprendre... je peux pas, c'est au dessus de mes forces ! » Il appuya à nouveau plusieurs fois de suite sur le bouton de l'ascenseur. Il n'avait qu'une envie, ne plus voir le visage de Lullaby.
 
black pumpkin




Dernière édition par Llewyn Bridges le Jeu 18 Mai - 23:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 17 Mai - 15:50


Bien sûr que si, Lullaby avait besoin de son mari mais il avait été absent. Llewyn ne comprenait rien décidément. Il était pitoyable. Il était devenu cette satanée loque humaine... Il avait une drôle de façon de montrer son besoin de l'autre. Ce n'était pas ainsi qu'il gagnait le cœur de sa femme, au contraire. L'agent immobilier s’effaçait de plus en plus. Elle n'était plus à sa place dans cette vie. En plus, Llew déchargeait tout ce qui se passait sur Lulla' car elle avait fauté mais il y avait de vraies raisons qui faisait qu'elle avait osé être cette personne infidèle. Elle le tenait vraiment responsable de la mort de Mason. Il n'avait pas pu le sauver... C'était nul de sa part car il en avait sauvé des vies et la plus importante, il l'avait carrément abandonné. La brunette pensait réellement que son époux brisait la vie de toute la famille. Elle le mettait responsable de tous les malheurs. Il n'avait pas fini avec les reproches. Elle avait envie de se ficher de son mari qui disait n'importe quoi. Quand il se mit à parler de « banderoles » et de « tapis rouge », la brune rit machinalement. Elle ne pouvait faire autrement face à ce grand n'importe quoi. Elle n'en croyait pas ses yeux. Le grand coupable essayait de se défendre maladroitement. Elle s'applaudit même bêtement pour rebondi aux paroles de Llew.
Mais la suite la tua fortement... « honte ». Il avait honte d'elle, honte d'être son mari. C'était comme un coup de poignard. Tout cette vie d'amour, tout leur monde s'écroulait. Ils avaient eu un coup de foudre. Ils s'étaient trouvés, telle une évidence. Ils s'aimaient comme personne et voilà que tout était foutu en un rien de temps. Elle ne put retenir ses larmes cette fois. Elle prit la main de son mari qui se dépêchait de s'échapper... Il tenait à reprendre l'ascenseur. Il lui dit même de rejoindre Callen et de faire ce qu'elle désirait. Elle n'avait qu'une envie : s'excuser. Elle ne pensait plus à profiter avec son amant. Elle voulait rattraper le coup.

- Llewyn attends, ne pars pas ! Je suis désolée. Je t'en veux tellement et ça ça m'a aidé à avancer car j'aime plus notre vie. Je n'aime pas ce que toi tu deviens, ce que ça devient. Je n'ai plus ma place à la maison. T'es plus ce héro... Tu dis avoir besoin de moi et comment tu le montres ? En ne faisant rien... C'est facile à décrypter... Pardon Llewyn. Je ne voulais pas en arriver là. Je n'ai pas contrôler. J'ai laissé ma tristesse parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Jeu 18 Mai - 23:26

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Il était tellement plus simple de rejeter la faute sur autrui plutôt que d'essayer de comprendre ou même pire, d'ouvrir les yeux. Toujours pareil, toujours la même rengaine. Personne ne se remettait en question, pas plus elle que lui d'ailleurs. Chacun campait sur ses positions, qu'elle soit bonne ou mauvaise n'était pas la question. Ce n'était pas une attitude à adopter pour faire bouger les choses. La preuve en image puisqu'ils étaient tous deux là, debout dans ce couloir qui devenait de plus en plus glauque au fur et à mesure que les minutes s'égrenaient. Et puis finalement, après lui avoir jeté tout un tas d'horreurs à la figure, Lullaby se ravisa et changea de discours du tout au tout. Un retournement de situation dans les règles de l'art. Ce qui perturba d'autant plus Llewyn, qui pour le coup, ne savait plus du tout où il en était. Elle n'avait aucun droit. Elle n'avait pas le droit de lui faire vivre un ascenseur émotionnel de cette sorte, pas après ce qu'elle venait de lui avouer. Lullaby ne pouvait pas dire quelque chose et avouer son exact contraire dans la seconde suivante. Et alors qu'il n'avait plus qu'une envie, rejoindre sa chambre d'hôtel afin de ne plus avoir à affronter rien, ni personne, sa femme l'arrêta dans son geste. Il lui jeta un regard où se mêlait l'étonnement, la honte, la haine, la colère, l'angoisse. Un véritable melting-pot d'émotions, qui ressemblait plus à un gloubi-boulga qu'à autre chose d'ailleurs. La vision de la brunette en larmes lui fendit pourtant le cœur. Une part de lui souhaitait très fort la consoler et l'autre avait envie de l'envoyer au diable. « Tu crois que c'est facile pour moi de vivre avec ces visions ? Celles de Mason gisant dans son sang ? Tu crois que c'est simple de vivre avec ce rappel constant que j'ai failli à ma mission ? » Rien n'était simple pour lui, qui avait assisté à tout et aux premières loges. Llewyn se détestait assez de n'avoir rien pu faire d'autre que de subir cet accident et de ne pas réussir à sauver Mason. Même s'il savait maintenant qu'il n'y avait rien à faire et qu'il n'aurait pu faire plus. « J'ai essayé... j'ai essayé tellement fort, tu peux même pas imaginer à quel point. De quel droit tu me fais porter le chapeau de la sorte ? Oui c'est facile à décrypter pour toi... Toi qui n'a pas voulu aller consulter... » Il préféra s'interrompre là, avant d'aller trop loin dans ses propos. Il serra le poing et appuya à nouveau 36 fois sur le bouton. Ce foutu ascenseur qui ne voulait pas arriver. Il était bien trop facile de rejeter la faute sur autrui. Il lui jeta alors un regard avant de finalement dire « J'ai besoin de réfléchir Lullaby... »  
 
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Dim 21 Mai - 17:40


- Non sûrement pas mais tu ne fais rien pour arranger les choses. Tu te contentes de mourir à petit feu, de ne plus être le Llewyn exemplaire. Tu deviens morne et crois moi c'est pas une vie. Je peux essayer de me dire que c'est un hasard mais voilà ça ne changera rien à notre vie. Tu es toujours cet être plat et triste... Moi aussi je suis dévastée. La vie ne me paraît plus aussi belle, loin de là mais pour Lucie j'essaie de me montrer et active, vivante et femme, que elle voit que la vie continue. Elle a un papa vraiment pitoyable... Tu es fier de l'image que tu lui montres ?

Lulla' s'arrêta car elle se trouvait un peu dur. Encore une fois, elle reprit son souffle. La brune tenta une caresse affective sur le bras de son mari qui n'avait plus l'air réceptif. Il était atteint à un fort point, ses yeux le soulignait plus que tout. Ce n'était pas rattrapable. Elle l'avait trahit, d'une sale manière et ses paroles l'enfonçait de plus en plus... Elle ne voulait pas l'assassiner non plus mais les mots sortaient tout seuls de sa bouche. C'était tout ce qu'elle avait refoulé. Llew connaissait enfin la vérité. Il l'avait découvert d'une sale manière mais tant pis. C'était un poids en moins finalement. Fallait que les choses bougent. Il fallait peut-être cet électrochoc...

- Oui essayer c'est beau... Y arriver c'est mieux...
Elle essaya des larmes. Consulter, on en revient toujours à ça. J'en ai marre Llewyn ! L'époux de la fautive essayait de partir en appuyant sur ce satané bouton mais rien... L'ascenseur semblait long, tant mieux pour Lullaby qui tentait de retenir son mari. Llewyn, tu veux dire quoi par « J'ai besoin de réfléchir ? Ne m'abandonne pas. J'ai fauté et alors...?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 24 Mai - 21:39

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Les paroles de la brune étaient difficiles à entendre, et encore plus à ingérer. Elle rejetait entièrement la faute sur son mari. Lui seul était visiblement responsable de tous les maux de la terre, ainsi que des cataclysmes, de la faim dans le monde et sans doute encore de bien d'autres choses à en juger par tout ce qu'avait à lui reprocher Lullaby. Elle ne manquait pas de culot, une fois de plus. Elle se dédouanait complètement de la situation, comme si tout n'était qu'un prétexte, une excuse à son comportement de ces derniers mois. Llewyn n'était pas d'accord avec ça. Il ne niait pas le fait de ne pas avoir été un exemple, au cours de ces six derniers mois. Mais qui pouvait l'en blâmer – hormis sa propre famille ? Qui pouvait se vanter d'avoir survécu à un tel accident de la route et de tenir encore debout malgré ce deuil impossible à faire ? Très peu de monde. Il avait perdu la vie en quelque sorte, mais il ne s'en sortait pas si mal que ça, pour un mort-vivant. Il était un survivant et ça et bien Lullaby ne semblait pas le voir du même oeil. Ce qui était vraiment dommage en soi. « Désolé, c'est tout ce que j'ai à offrir pour le moment. Je sais pas faire semblant comme toi, voilà tout ! Et tu te souviens... pour le meilleur et pour le pire ? Et bien là nous sommes dans le pire, sauf que tu sembles avoir oublié un peu trop vite toutes tes belles promesses ! » C'est vrai, il était vraiment désolé pour tout ça. Tout comme il était désolé et se sentait coupable de n'avoir rien pu faire pour Mason. Ce n'était pas faute de l'avoir répété à la jeune femme. Mais non. Rien n'y faisait. Elle ne voyait plus rien d'autre en lui que ce coupable. Cette conversation ne menait nulle part, Llewyn se sentait soudainement las et extrêmement fatigué, comme s'il n'avait plus dormi depuis des mois. L'Anglais resta stoïque, laissant sa femme pleurer devant lui, sans même intervenir. Il s'en fichait en fait. D'ailleurs il ne comprenait pas pourquoi elle s'évertuait à faire tout ce cinéma puisqu'elle avait gagné. C'est ça, elle avait gagné la partie. Il abandonnait. Echec et mat. « Et alors ? Tu me dis ça comme si ça n'avait pas d'importance, comme si tu étais juste allé faire des courses. Mais tu t'écoutes Lullaby ? Tu crois quoi ? Que je peux oublier comme ça, en un claquement de doigts ? Mais tu te fiches vraiment de moi. Tu n'as aucun respect. Aucun respect pour toi et encore moins pour notre famille ! » Subitement il commença à sortir de sa torpeur, maintenant énervé par cette fausse innocence dont l'agent immobilier essayait de se parer. L'ascenseur n'arrivait toujours pas, Llewyn fit alors volte-face. Il jeta un regard noir à la brunette. Elle se foutait clairement de lui et cela durait depuis bien trop longtemps. « Ne pas t'abandonner ? C'est pourtant ce que tu as fait de ton côté en te laissant aller... J'ai pas envie de parler de ça ce soir. Il n'y a rien d'autre à ajouter de toute façon... Cela ne pourra pas réparer ce que tu as fait, ni le mal que tu viens de faire ! Tu penses que ce sont des excuses qui vont arranger ça ? Que je suis ton petit toutou et que je vais revenir comme si de rien n'était ? Je suis un être Humain bon sang, moi aussi j'ai le droit à un peu de considération ! J'ai des sentiments aussi, merde on joue pas avec comme ça ! » Plus l'échange passait et moins il se sentait bien. Il se passa une main dans les cheveux, se frotta la figure. Il n'en pouvait plus de cette situation et de cet échange. Il n'avait plus qu'une envie à l'heure actuelle, disparaitre de la surface de cette planète.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Ven 26 Mai - 0:32


- Oui j'ai du oublier ou ne pas penser que tu changerais à ce point... J'avais trop confiance en toi ! J'aurai du réfléchir. Je suis déçue de tout... Je n'aime pas ce qu'on est devenu... Je...


Elle se rendait compte qu'elle brisait toutes les promesses faites à son mariage il y a des années. Promesses qu'elle pensait à 100% car jamais elle n'avait triché ou menti à son mari qu'elle avait toujours aimé d'un amour phénoménal. Llew ne manquait pas de rappeler les valeurs d'un couple soudé, uni, valeur qu'elle bafouait depuis un moment maintenant. C'était honteux de la part de Lullaby et fort dommage mais malheureusement elle n'avait rien calculé. Avant, elle n'aurait jamais songé à la tromperie, loin de là. Elle ne cautionnait même pas cela avant ça. Elle avait même lâché des amis qui avaient osé aller dans ce chemin là. Mais la perte de son fils l'avait emmené vers de sombres augures. La situation avait raison d'elle et elle avait flanché salement... Elle constatait le mal qu'elle faisait mais il était trop tard... Llewyn Bridges la laissait même pleurer sans rien faire. Il montrait bien qu'il lâchait l'affaire et qu'il était détruit... La brunette se sentait si triste.

- Désolé pour l'honneur de la famille pour tout ça... Je suis dépassée Llew... Tu ne peux pas me condamner, c'est trop facile. Je ne dis pas ça comme ça comme ci je faisais les courses loin de là mais j'ai pas calculé, javais besoin de ça... Llewyn conclut en quelque sorte et fit comprendre à sa femme qu'il ne pardonnait pas et que la conversation ne menait à rien. Et alors on fait quoi ? Il n'avait plus l'air patient.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mar 30 Mai - 19:22

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
Encore et toujours des reproches. Cela n'en finissait plus. Tout était entièrement de la faute de Llewyn et jamais elle ne changerait d'avis. Elle avouait même avoir oublié ses engagements ainsi que ses promesses. Comme si tout ceci était prémédité en quelque sorte. Le pompier se demanda depuis combien de temps son petit jeu pouvait bien durer. Il n'était pas dupe sur la tromperie de sa femme, il s'était juste voilé la face un peu trop longtemps, devants tous ces petits détails pouvant passer pour insignifiants. L'excuse de Lullaby l'énerva un peu plus. D'un ton piquant il lui répondit « T'as juste oublié ?... T'es déçue, qu'est-ce que je devrais dire ! » Llewyn se retint de lui lancer bien pire. Plus la conversation défilait et plus Lullaby s'enfonçait dans sa médiocrité. Elle n'avait pas de véritable argument pour se défendre et encore moins pour justifier son comportement. Si on lisait entre les lignes, s'était ainsi et puis c'est tout. Elle se foutait clairement de lui. Elle n'aimait pas ce qu'ils étaient devenus, elle n'aimait pas sa vie. Elle n'aimait rien hormis sa petite personne en résumé. Plus elle mettait les deux pieds dans le plat et plus Llewyn commençait à se réveiller. Mais dans le fond, ce qui primait avant tout sur la colère qui commençait à monter lentement mais sûrement, c'était cette douleur. La douleur qui lui tordait les entrailles et commençait à annihiler ses sens, comme pour lui éviter de trop souffrir, là, sur le moment. Dose de morphine, pour le faire tenir jusqu'à la fin de l'entrevue. « T'es dépassée, mais c'est pas une excuse ça... C'est complètement nul ! Tu t'en rends compte au moins ? Dans ce cas c'est la porte ouverte au grand n'importe quoi. Je suis dépassé aussi, donc j'ai le droit de culbuter la première bécasse qui passe dans les parages, c'est ça ? On en est là ? » Llewyn savait pertinemment que ce qu'il était en train de dire était absolument débile, mais il voulait juste créer un électrochoc. Peut-être que si elle se mettait à sa place durant quelques secondes, elle aurait tôt fait de se rendre compte de la connerie monumentale qu'elle venait de faire et aussi de la douleur que cela engendrait. Lorsqu'elle lui demanda quel était la suite des évènements, il ne su tout d'abord pas quoi répondre. Il pris le temps de la réflexion durant quelques secondes. Il savait pertinemment qu'il ne pourrait passer au dessus de cette tromperie comme ça. Il avait besoin de temps pour réfléchir, pour remettre dans l'ordre dans son esprit, pour se recentrer sur lui-même. « Je vais me trouver un appartement pour quelques temps... Tu peux rester à la maison avec Lucy. » Ces deux phrases, lui coutèrent bien plus qu'il ne l'aurait imaginé. Il du prendre sérieusement sur lui pour ne pas flancher devant Lullaby. Llewyn ne voulait certainement pas lui offrir ce plaisir et encore moins ce privilège.    
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mar 6 Juin - 17:52


- Oui oublier carrément. Je sais ce n'est pas joli joli mais je ne pensais pas que notre vie commune serait un tel drame. Je ne peux pas supporter la perte de mon fils mais je perds aussi mon mari. Tu n'es plus le même et comment dire, j'en ai marre. Je me sens spectatrice de cette vie. J'ai fait ce que j'ai fait car ça me donne l'impression de vivre, d'exister pour quelqu'un. Puis notre vie est... plate ! J'ai pas signé pour ça moi. Alors oui je l'ai animé un peu. Alors t'es peut-être déçu mais j'ai fait ça pour supporter tout ça... C'est compliqué à expliquer mais crois moi j'en avais besoin. Puis c'est venu comme ça. Enfin...


Elle stoppa net sa tirade car la brunette s'enfonçait complètement. Elle rejetait tout sur son époux. Elle faisait la victime. Elle était PITOYABLE; Son mari le lui faisait bien comprendre. Il semblait dépité, ce qui était tout à fait normal. Lullaby avait atteint de graves limites.  Ne dis pas n'importe quoi. Arrête de me parler comme ça chéri. Je sais tu es déçu. Tu... T... Non Llew reste à la maison. Tu peux pas me faire. T'es sérieux ? On va s'en sortir. Crois en nous mais ne pars pas. Llewyn pardonne moi.

Lulla' était sous le choc. La belle n'avait pas vu la nouvelle tomber. Elle ne tenait pas à voir ce genre de scénario arriver mais elle l'avait cherché et là elle était plus que dépassée. Elle prit la main de l'homme attristé. Elle se permit même de le regarder dans les yeux. Elle l'aimait tellement et sa bêtise lui retombait dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Dim 11 Juin - 20:47

Follow your heart, but take your brain wiv u
Lullaby & Llewyn
 Llewyn n'en revenait toujours pas de l'effronterie de sa femme. C'est vrai quoi, plus la conversation défilait et plus le pompier se sentait mal. Elle avait réussi son coup, l'achever en quelques minutes à peine. En le faisant culpabiliser de n'avoir su être celui qu'il aurait voulu être, mais aussi en le ruinant sur place avec cette annonce. Lullaby ne mesurait pas l'ampleur des dégâts qu'elle venait de commettre à  l'aide de simples mots. Véritables armes de destruction massive et elle n'en avait même pas conscience. Elle s'en foutait littéralement de broyer son coeur en million de miettes. Elle ne faisait que continuer en tapant un peu plus fort à chaque fois. Mais Llewyn tenait bon, il n'allait certainement pas lui fournir ce plaisir, à savoir se mettre à pleurer devant elle, ou bien à la supplier de quoi que ce soit. De manière mesquine, il rebondit sur les propos de la brunette. « Et bien c'est parfait si tu te sens spectatrice de cette vie, parce que la pièce est terminée ! ». La jeune femme pensait sans doute s'en tirer à bon compte avec une nouvelle explication complètement tirée par les cheveux, mais Llewyn lui coupa rapidement l'herbe sous le pied. Il n'avait plus du tout envie de l'écouter. Tout ce qui sortait de sa bouche n'était qu'un ramassis de bêtises. Il ne voulait pas savoir comment ni pourquoi elle en était venue à le tromper. « Pas te faire ça ? Est-ce que tu t'es dit la même chose quand t'as décidé de ruiner ce mariage ? Uh ? Est-ce que t'as pensé aux conséquences ? Visiblement pas... Te pardonner ? Un jour peut-être, mais oublier ça je ne pourrais pas ! » Pour le moment, il lui fallait déjà avaler la pilule, alors quant à parler d'un éventuel pardon, il en était loin, très loin. Il n'allait pas pouvoir balayer ce qu'elle avait fait comme ça d'un geste de la main. Non ce n'était pas possible. Trop difficile. Il avait besoin de panser ses blessures, seul. Dans un énième effort pour se contenir, Llewyn commença à faire un pas en direction de l'escalier de service, puisque l'ascenseur n'arrivait toujours pas.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   Mer 14 Juin - 9:25


Lullaby avait enfin avoué ce qui l’animait depuis un moment. C'était une vérité dure à entendre pour son mari qui n'avait pas vu les choses venir. Il n'était pas dupe, bien sûr, il savait que son mariage battait de l'aile depuis la mort de Mason mais il n'avait pas crû que sa femme serait apte à le tromper et faire sa vie comme elle l'entendait. Il avait toujours une grande confiance, elle s'envolait en milles morceaux. Il ne savait pas non plus ce que la brunette pensait de lui réellement. Il y avait de quoi être sous le choc et très mal.... Lulla avait frappé fort ! Elle s'en rendait compte. L'agent immobilière avait vidé son sac en intégralité et tout était mis à jour. Llew semblait abattu. Cette vision faisait aussi mal qu'un coup de couteau en plein coeur mais la belle comprenait que c'était à cause d'elle, qu'elle ne pouvait pas rattraper sa faute là tout de suite. Elle était partagée entre un sentiment de soulagement et un autre de honte, mélangé à un grand désarroi. Les deux âmes étaient perdues. L'échange devenait difficile et Llewyn semblait vouloir y mettre fin pour ce soir. Il avait besoin d'un moment à lui, d'avaler la pilule et réfléchir. Lulla' n'insistait pas plus, seules ses larmes parlaient pour elle. Elle était impuissante. Son époux parlait de pardon, qu'il en serait capable, pas de l'oubli. Il s'en rappellerait toujours. Que voulait-il pour le moment ? Quels changements souhaitait-il ? La femme était perdue. Elle laissa son mari prendre les escaliers, même si c'était risqué. Elle savait qu'il avait besoin de se retrouver.

- Llew je t'aime... pardon. Je te laisse le temps. Mais pense à nous, ne soit pas trop dur. Je changerai, je suis si désolée. Elle pleura et laissa Llewyn Bridges s'en allait triste.

THE END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Follow your heart, but take your brain with you (Lullaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PUB] Brain Gym, Alsace
» Choke Brain
» Ma collection de vernis OPI...
» RAL MAC
» bàrbie ♦ total eclipse of the heart.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version douze-


team animation

team speed-dating

team stalkage