Partagez
 

 can i have this dance? (cadja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptySam 11 Mar - 4:35

permission accordée. nadja se faufile dans les rues encore fraîche du printemps naissant, presque un sourire serein au bord des lèvres. nadja, elle adore être dehors. en fait, nadja adore être n’importe où du moment qu’elle n’est pas cloîtrée dans son petit appartement qu’elle partage avec une dizaine d’autre filles, ni même punie au salon du club à prospecter pour de nouveaux clients. nadja, elle a le droit de sortir aujourd’hui et quand nadja peut sortir, c’est toujours au même endroit qu’elle se rend. le troisième oeil ne lui a jamais paru inquiétant. il a cette aura mystérieuse qui l’envoûte et la compagnie qui la laisse souriante. nadja, elle vient voir caïn comme à son habitude mais caïn n’est pas ici. caïn est à l’étage, comme on le lui explique, et il faut grimper les marches et parcourir le couloir au parquet craquant pour frapper à la porte. mais elle l’aperçoit à travers l’entrebâillement de la porte et quelque chose se brise à l’intérieur de nadja. quelque chose auquel elle n’avait pas pensé depuis longtemps, très longtemps. quelque chose qu’elle se permet de se remémorer de temps à autres mais jamais trop, jamais jusqu’à se laisser abasourdir par le poids du manque et du regret. la danse. elle voit caïn se mouver en gestes gracieux sur la mélodie du violon et nadja, elle est transportée, comme happée des années en arrière, jeune fille dans les quartiers tchèques, les vieux chaussons usés jusqu’à la moelle, qu’elle a sans doute gardé dans un coin. nadja, c’est pas qu’elle y soit attachée tant que ça, c’est qu’elle n’a jamais pu danser à nouveau après ça. pas depuis qu’on l’a traînée jusqu’ici, pas depuis qu’on passerait plus de temps à se moquer de ses gestes tendus et pliés plutôt que de l’encourager un tant soit peu. nadja, elle est rouillée, elle a plus jamais tenté de danser après son départ et pourtant, à observer caïn tendre ses mouvements, elle a toujours cette même sensation qui fait battre son coeur un peu plus vite. ces frissons qui dégringolent son échine et ces larmes au bord des yeux qu’elle retient de toutes ses forces pour la ramener aux souvenirs qu’elle s’entête à enfermer à double tour, pour ne jamais, jamais y repenser. mais c’est trop tard, nadja est replongée dans cette période où tout allait si bien, cette période où elle n’était rien d’autre qu’une fille de paysans. cette époque où elle était libre, comme plus jamais elle ne l’a été depuis. ramenée brusquement à la réalité par le regard surpris de caïn qui la prend totalement au dépourvu, nadja pousse un peu plus la porte, s’avance légèrement dans la chambre. bonjour. voix douce s’élevant au-dessus de la musique. assez pour le voir se stopper immédiatement, créant une gêne aussi bien de son côté que de celui de nadja. nadja, elle ne sait soudainement plus comment agir, plus comment se comporter. elle d’habitude si experte pour calculer les réactions de ses comparses devenait tout à coup toute aussi déstabilisée que son ami, incapable de retirer ces images de son esprit. caïn danse, tout comme elle en avait l’habitude aussi, il y a très longtemps. je suis désolée, je ne voulais pas t’interrompre. je te cherchais, on m’a dit que je pourrais te trouver ici. et peut-être qu’elle n’aurait pas dû grimper les marches pour venir le retrouver ici. mais alors elle n’aurait jamais découvert cette facette que caïn semblait cacher du reste du monde et nadja, dans un sens, elle est ravie et triste à la fois de l’avoir découverte. tu danses ? les grands yeux qui l’observent, et la voix qui se brisent sur les mots maudits. les mots qu’elle ne prononce jamais, nadja, pour ne pas se laisser sombrer. elle l’ignorait, nadja. mais au fond, peut-être que c’était évident. peut-être qu’il démarre de là, le fil invisible qui semble les relier depuis si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Caïn Devaux
envoie "voyance" au 3680
▹ posts envoyés : 756
▹ points : 9
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : miserunt & anesidora
▹ avatar : Joseph Gilgun
▹ signe particulier : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptySam 11 Mar - 23:46

Y a le ton qui monte et le regard blessé de la biche. Ses mots qui volent comme des éclats de verres et Caïn qui se prend tout en plein cœur. Y a ce trop plein de négativité, cette limite atteinte. Il étouffe Caïn dans cette boutique où ils s’empilent les uns sur les autres, écosystème toxique par certains moments. Elle est partout Bambi, sur les murs, dans ses draps, dispersée dans l’air en milliard de molécules. Alors il boit Caïn. Il boit. Encore, encore. Pour oublier les mots, la vérité. Il boit pour chasser le cygne de ses pensées, terrible, belle, délicieusement toxique. Il boit pour chasser son cœur qui bat trop quand le faon vacille sur ses pattes, quand elle lui échappe, quand elle se redresse. Il boit parce qu’au fond il sait pas trop quoi faire d’autre, trop faible pour se rouler dans autre chose que sa propre misère. Peut être aussi pour ça qu’il craque. Il évite pourtant, pas au Troisième Œil, en pleine journée comme ça. Mais s’il le fait pas il va imploser. Alors il attend que les autres soient absent de l’étage, vide sa bouteille pour se donner du courage liquide, et monte le son. Violons, trémolos, et le rythme qui court sur sa peau. Il s’élance Caïn. Vieilles habitudes qui lui reviennent comme un souvenir un peu poussiéreux. C’est sa son plus grand secret. Les gens sont persuadés qu’il ne danse plus. Mais non. Il ne danse juste plus pour eux. Il ne danse plus pour personne. Parce que sans Swann, hey. Ca rime à quoi ? Alors il tourne uniquement quand il est seul, oscillant entre larmes et bonheur, torture délicieuse qu’il s’inflige volontairement.
bonjour. Stop. Son monde explose. Il implose. Il se fige, retient son souffle, ferme les yeux. Non. Non. Non. Putain ce qu’il est con. . je suis désolée, je ne voulais pas t’interrompre. je te cherchais, on m’a dit que je pourrais te trouver ici C’est Nadja, et son accent chantant, et son regard épuré. C’est Nadja et son cœur fissuré qu’il tente tant bien que mal de comprendre. De réparer. Sans attendre il éteint la musique. Silence. Se laisse tomber sur le lit, le ventre comprimé par la douleur d’avoir été surpris. tu danses ? « Non ! » Ca vole dans l’air, comme un cri de douleur arraché de force. «Non je ne danse pas. Menteur menteur menteur. Il secoue la tête, frissonne. Il a envie de vomir. Tremblant il attrape une bouteille d’eau au pied du lit et la vide de moitié, comme pour distiller l’alcool un peu trop présent dans ses veines. « Je dansais. Plus maintenant d’accord ? C’était… Une erreur. Tu n’aurais pas du voir ça. » Sa voix est rocailleuse, il se sent misérable. Vulnérable. Et s’en veux de se laisser emporter alors que Nadja a fait tout ce trajet pour venir le voir lui. «Désolé Nadja. C’est…Compliqué » Tu pourrais pas comprendre. Ou peut être que si, justement. Peut être. Mais il le sait pas encore Caïn, il est trop troublé pour se rendre compte du lien qui est en train de se dessiner entre eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre#129260 http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyMar 14 Mar - 8:37

elle n’en croit pas ses yeux, nadja. tout ce temps, caïn gardait pour lui le plus merveilleux des secrets. et le plus terrible, aussi. il réveille chez nadja des souvenirs qu’elle aurait préféré gardé enterrer, mais qu’elle n’est que trop heureuse de redécouvrir. elle le voit, là, tournoyer, danser sous ses yeux, alors qu’elle reste sans bruit derrière la porte. il est si beau. il dégage une telle humanité qu’il ne se rend que plus attachant aux yeux de nadja. et elle a l’impression de le redécouvrir, nadja. comme s’il n’avait été qu’un vulgaire inconnu, tout ce temps. là, c’était terminé. elle voyait au plus profond de son âme et ça la chamboulait profondément. parce qu’elle partageait elle aussi ce lourd secret, ce fardeau qu’elle portait à elle seul sur ses épaules. et elle était là, toute la question. nadja n’était plus seule. et c’était terriblement réconfortant de s’en apercevoir. comme si toute la pression et toute la solitude s’échappaient soudain. comme si elle trouvait un allié d’autant plus fort chez celui qu’elle considérait déjà comme ami puissant. mais c’est déjà trop tard pour emporter ce secret avec elle. sa tête se tourne et son expression change du tout au tout. il n’a plus le regard brisé. il n’a plus l’air serein. nadja, elle lit dans ses yeux l’inquiétude et la colère. il n’a pas l’air bien caïn. il a l’air pâle. malade. ivre ? elle est surprise nadja, jamais elle ne l’avait vu comme ça. tu ne danses pas, alors ? elle le dit avec un soupçons de suspicion, parce qu’elle détecte aisément le mensonge nadja, il n’y a qu’à voir l’entrain avec lequel caïn cherche à la contredire, à la faire taire, à effacer ces images à jamais de son esprit émerveillé. elle s’avance un peu, sans trop savoir à qui ni à quoi elle a à faire. c’est tellement étrange. sans doute la première que nadja ne sait pas sur quel pied danser avec lui. pourquoi pas ? ça paraît si simple comme ça, mais nadja sait bien que ça ne l’est pas. c’est tout l’inverse d’être simple. c’est compliqué, comme il le lui dit. mais nadja ça l’intrigue. il pourrait danser, caïn. continuer. il le faisait bien, là, juste sous ses yeux. pas comme elle qui n’a jamais ne serait-ce que tenté de s’échauffer ou s’étirer, rouillée de tous les côtés par le manque de pratique. pas un pas de danse qu’elle n’a fait depuis qu’elle a quitté son pays. pas un pas de danse depuis qu’elle a emporté ses chaussons, pas un pas de danse, mourant parfois d’envie de le faire sur la mélodie de sa petite boîte à musique cachée sous son lit. nadja elle peut pas, mais caïn, lui, peut-être qu’il peut. t’es un excellent danseur. sourire bienveillant. c’est vrai qu’il danse terriblement bien caïn. jusqu’à faire trembler et frissonner nadja de tous ces souvenirs enfouis de toutes ses forces. tu devrais pas en avoir honte. et c’est encore bien trop facile venant d’elle, elle qui a toujours refusé d’enfiler ses chaussons de danse à nouveau. elle le dit, nadja, mais elle ne comprend que trop bien sa réaction, pour être celle qu’elle partage. alors elle s’avance encore un peu nadja, cherchant l’épaule de son ami, le nez plissé, les sourcils à demi-froncés. ça va, caïn ? tu n’as pas l’air bien, peut-être que tu devrais t’asseoir. parce que je t’ai jamais vu comme ça, et que tu m’inquiètes beaucoup trop pour ton propre bien.
Revenir en haut Aller en bas

Caïn Devaux
envoie "voyance" au 3680
▹ posts envoyés : 756
▹ points : 9
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : miserunt & anesidora
▹ avatar : Joseph Gilgun
▹ signe particulier : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyLun 20 Mar - 18:28

Il pensait pas Caïn. Voir son secret exploser au grand jour comme ça. Il pensait pas non plus que ça serait Nadja, petite souris à venir chercher refuge dans son bureau trop souvent. Il pensait pas qu’on lui dirait un jour qu’il danse bien. Parce que c’est faux. Danser sans Swann c’est une simagrée, une farce comique, y a rien de vrai.Il étouffe devant les yeux trop grands de la jeune fille. Il a l’impression de s’être fait piégé et l’alcool dans ses veines n’arrange rien. Il tangue. tu ne danses pas, alors ? Non. Il agonise. Mais les mots ne sortent pas. Il n’arrive pas. Il ne sait pas. Il a l’impression d’être en pleine crise de panique alors que son cœur bat à un rythme régulier. pourquoi pas ? Et les explications qui meurent avant d’avoir été prononcées. Comment lui expliquer qu’il a perdu sa moitié et que sans elle il n’a jamais l’impression d’être complet ? Il inspire, expire, lève la tête pour la regarder, la dévisager, cette poupée au visage bordé d’incompréhension. t’es un excellent danseur. « Dis pas ça… » non. Dis pas ça. Surtout pas ça. Lui rappelle pas à quel point il était doué là-dedans, à quel point il aimait ça, à quel point il ne vivait que pour ça. Sa voix est faible, si faible. Il se sent crever, agoniser dans cette chambre trop sombre. tu devrais pas en avoir honte. Il n’en a pas honte. Il en a horreur. Nuance. Et pourtant chaque jour comme un éternel masochiste il s’enfonce dans le besoin, besoin de bouger encore et encore, pour pas crever.
Elle s’approche Nadja, la gamine à l’accent un peu trop présent, au regard brisé, à l’innocence bafouée. Elle s’approche et il baisse les barrières. Il la laisse arriver jusqu’à lui sans la repousser, il se contente juste de la regarder. ça va, caïn ? tu n’as pas l’air bien, peut-être que tu devrais t’asseoir. Oui. Peut être qu’il devrait, il a l’impression que sinon il va finir par tomber. Tremblant il hoche la tête se dirige vers le lit pour s’asseoir sur le rebord. Il ouvre la bouche, laisse l’air entrer, ressortir. « Non ça va pas ». Pas du tout. Ca fait 6 ans ou plus qu’il est en apnée complête, qu’il se bat pour pas se laisser tirer vers le fond. Parce qu’il y a encore des gens qui comptent sur lui, qu’il y a Bambi et aujourd’hui il y en a d’autre, ces gamines paumées : Lena, Serena, Robin, Nadja. Il y a ces amis, la boutique. Madame, Chief, Gengis, Gavroche. Sale gosse. « Je peux pas Nadja. Tu peux pas. » il sait pas comment formuler les mots parce qu’ils sont trop poussiéreux, oubliés, enfermés dans un coffre pendant toutes ces années. « J’ai pas le droit tu vois ? » Il a envie de chialer, comme un gosse désemparé. « Pardon Nadja t’es pas venu pour ça je crois » qu’il essaye quand même d’articuler, sauver les meubles, sauver la face, ne pas tout réveler parce que ça serait comme remettre la plaie à vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre#129260 http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyJeu 23 Mar - 3:24

il réfute, caïn, ne la laisse pas avoir raison. peut-être qu’il devrait. nadja, elle pense que quand la beauté est vraie, on devrait la laisser sortir au grand jour. et nadja, elle sait reconnaître les danseurs, les vrais, à des kilomètres à la ronde. pas les danseurs du dimanche, mais ceux avec une vraie éducation, et de nombreux entraînements. ils ont une posture différente, des gestes beaucoup plus gracieux et nadja se demande pourquoi elle ne l’a jamais remarqué chez caïn. sans doute s’est-il efforcé à le cacher toutes ces années. sans doute n’y faisait-elle même plus attention, tant tout cela appartient à son passé, désormais. et elle ne souhaite plus y penser, plus s’en souvenir, tant cela ramène des souvenirs douloureux. alors elle le laisse avoir raison, nadja, parce qu’elle n’est pas faite pour contredire, pour s’imposer. elle le laisse simplement lui demander d’arrêter d’insister, et s'assoit simplement à ses côtés, laissant le silence reprendre ses droits. non, ça ne va pas et elle ne se sent pas coupable d’avoir posé la question, pas vraiment. à la place, elle se contente d’hocher la tête en silence, parce que c’est nadja, parce qu’elle sait se montrer compréhensive, quand on lui en laisse la possibilité. et bien sûr qu’il n’est pas bien, caïn. il n’y a qu’à voir son état, sa façon de se tordre, son teint pâle, l’odeur d’alcool qu’il dégage maintenant qu’elle est près de lui. ses balbutiements qui trouvent écho tout au fond du coeur éteint de nadja, qui réveillent quelque chose qu’elle avait pendant longtemps préféré oublier. t’es pas obligé de m’en parler, si tu veux pas. murmure, pour ne pas réveiller les morts. elle s’en fiche au nadja, de savoir. elle a toujours été l’épaule réconfortante, bienveillante, l’oreille attentive. jamais l’âme curieuse. et peut-être qu’elle n’est pas venue dans le but de trouver son ami au fond du trou, mais elle n’est pas mécontente de l’avoir fait. t’en fais pas, on lira les cartes une autre fois. elle a un rire un peu gêné nadja, un peu amusé, sans doute essaye-t-elle de lui remonter le moral comme elle peut. elle est pas très douée, nadja, pas habituée à être si proche des gens. mais elle a ce secret elle aussi nadja, cette confession qu’elle partage avec caïn sans même qu’il ne le sache, quelque chose qu’elle a gardé enfoui bien trop longtemps. et nadja, peut-être qu’elle se dit que c’est le moment de partager quelque chose. de donner un morceau d’elle, sans doute pour la première fois. elle hésite, mordille sa lèvre un instant, assise à ses côtés. elle passe une main chaude dans son dos, comme si ça pouvait le calmer un tant soit peu, comme si ça pouvait lui donner le courage nécessaire de faire le pas en avant, elle aussi, pour se retrouver au même pied d’égalité. tu veux savoir un secret ? elle a le sourire réconfortant, nadja, et pourtant elle reste incertaine. elle n’est pas sûre que ce soit une bonne idée, de toute dévoiler comme ça, de mettre la lumière sur les parts d’ombres qu’elle a caché pendant si longtemps. personne n’est au courant. personne à part sa soeur, et nadja est bien certaine qu’elle n’en parlera jamais à personne. parce que l’une comme l’autre savent garder les secrets, parce qu’elles ont été forgées pour ça. dans l’unique but de savoir ce qu’elle peuvent révéler, et ce qu’elles feraient mieux de garder pour elles. mais il lui suffit d’un regard appuyé vers son ami, un seul regard pour qu’elle ait confiance. un seul regard pour qu’elle trouve le courage. j’étais danseuse, moi aussi. avant. un seul regard pour qu’elle comprenne qu’elle n’est plus seule, comme s’ils s’élevaient l’un et l’autre, d’une certaine façon qui retirait un poids de la poitrine de la gamine tchèque comme jamais auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

Caïn Devaux
envoie "voyance" au 3680
▹ posts envoyés : 756
▹ points : 9
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : miserunt & anesidora
▹ avatar : Joseph Gilgun
▹ signe particulier : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyLun 27 Mar - 1:21

Elle est si douce Nadja, si pure, si différente de lui. Il comprend pas Caïn, et il comprendra sans doute jamais, comment une gamine comme elle peut se retrouver à ces côtés. Il se pose la même question pour Bambi trop souvent et les deux femmes ont cette innocence tâchée en commun. Ca lui fait mal. Tellement mal. Mais il n’y peut rien, le mal est fait. Il essaye juste d’améliorer la chose, de rendre l’instant moins douloureux, moins fatal. T’es pas obligé de m’en parler, si tu veux pas. Le truc c’est qu’aujourd’hui Nadja qui a les mots, c’est Nadja qui a l’aura, c’est Nadja qui colmate les plaies. Elle sait pas dans quoi elle met les pieds mais Caïn est tout simplement bouleversé, il sait plus, il voit plus, il comprend plus. Y a de trop, trop de tout et pas assez de rien. Il voudrait se cacher dans son armoire et ne plus jamais en ressortir, rester dans le noir. t’en fais pas, on lira les cartes une autre fois. Et son rire papillon, qui achève un peu plus de lui briser le cœur, parce qu’elle est trop poétique Nadja, tellement que ça en est douloureux, et dans les jours comme ça, il a du mal à mettre en cage ses émotions. « Désolé » toute petite voix pour un homme si grand. Il se trouverait presque ridicule, s’il ne savait pas tout ce qui se passe dans sa propre tête, les souvenirs et la flagellation.
Puis soudain y a la main délicate de la blonde dans son dos, sa présence qui se fait plus forte et Caïn qui s’accroche à sa chaleur pour sortir du néant. tu veux savoir un secret ? Peut être. Qui sait. Il tourne la tête pour la regarder, dévisage la poupée cassée qui lui serre de compagne de fortune. Y a quelque chose dans l’air qui lui fait comprendre que c’est important, pour elle, pour lui, pour eux deux. Une confession qui pourrait sembler légère pour la plus part des gens mais pas pour eux. j’étais danseuse, moi aussi. avant. Et son cœur qui se fracasse sur le sol. Bam, en mille éclats de douleur, de compassion. Il ferme les yeux un instant et attrape sa main, si fragile, si petite. Avant. C’est le mot clé. La base de tout. On dansait avant. Mais avant quoi ? « Je suis désolé » pas de tout ça, pas de la scène. Mais désolé du manque, désolé de la souffrance, parce qu’il sait ce que c’est de se faire amputer volontairement d’une partie de son âme. « Je suis désolé » il répète en serrant un peu plus fort sa main dans la sienne, sourire hésitant sur sa gueule cassée. « Je danse toujours tu sais. » les mots sont hésitants, il tâtonne, se prépare à avouer quelque chose d’extrêmement intime, encore plus que de se mettre à nu devant quelqu’un d‘autre. Y a que Madame qui est au courant. Et bientôt Nadja. « J’ai perdu quelqu’un. Ma partenaire. Et après ça, plus rien n’avait de sens. Si c’était danser pour danser sans elle… A quoi bon ? » Swann, et son feu légendaire. Swann, et la perfection de leurs corps. Swann et le manque, le manque terrible. Enfant moitié sans personne pour le compléter. « Ça n’avait plus de sens. Non. Ça n’a plus de sens » Il refuse de pleurer. Il ne veut pas. Pas maintenant. Pas devant elle, alors qu’elle a vu tellement plus. Beaucoup plus. Il se sent ingrat. Mais il sait qu’elle comprendra. Parce qu’elle est comme lui, elle n’a pas abandonné la danse sur un coup de tête, comme une gamine pourrie gâtée qui s’est lassée de la chose. Non. Ca se voit dans ses yeux, qu’abandonner ses pointes ça a été comme une déchirure et que la plaie est toujours à vif. Surtout aujourd’hui, surtout maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre#129260 http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyMar 28 Mar - 6:34

il n’aura fallu que ça. voir l’état de caïn fendait le coeur de nadja, bien trop pour qu’elle puisse rester de marbre devant une situation pareille. ça lui était impossible, c’était contre tous ses principes. ça lui dévorait les membres, rongeait l’estomac. elle était prise de cette compassion sans pareille, de ce poids qu’elle porterait bien volontiers sur ses épaules rien que pour s’épargner de voir la douleur chez son ami. elle a horreur de ça, nadja, et elle aurait fait n’importe quoi pour effacer les cicatrices sur un esprit qu’elle appréciait bien trop. alors nadja, elle pense peut-être à la seule chose qui pourrait peut-être sortir caïn de sa souffrance, l’apaiser sans doute un peu, à défaut de pouvoir l’effacer complètement. elle aussi, a un secret. un secret qu’ils partagent depuis tout ce temps, sans même qu’ils ne s’en soient rendus compte. un secret qui ravive ses propres douleurs et démons, qu’elle n’est de toute façon plus capable de taire maintenant qu’elle a été témoin de cette scène, caïn dansant sous ses yeux, comme un cygne plein de grâce. le poids de la révélation lui compresse la poitrine à nadja, mais elle ne montre qu’un visage troublé, blessé, intrigué, toutes ces émotions qui se mélanges, tout ce qu’elle refuse d’entendre malgré tout, les excuses de caïn sans aucune raison. elle secoue la tête fébrilement nadja, presque aussi tremblante que lui, quand elle pose une main incertaine sur son visage, caresse douce pour le ramener à elle, pour trouver son regard, et partager le poids de sa peine. tu n’as pas à t’excuser. qu’elle souffle, tant ça lui paraît invraisemblable. il n’en a pas besoin, caïn, jamais. parce que caïn est du bon côté, de ces piliers qui la maintiennent en vie, de ces gens dont nadja a besoin pour se sentir humaine, loin de l’objet dont elle sert d’habitude. et pour la première fois, nadja a l’impression que la situation s’inverse. qu’elle devient pilier, aide désirée et nécessaire, panseuse de coeurs momentanée. qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? elle a les grands yeux inquisiteurs nadja, le coeur peiné de tout ce qu’elle entend et elle en viendrait même à avoir les yeux humides si elle ne s’en empêchait pas. nadja elle absorbe tout autour d’elle, les émotions et les atmosphères, jouant sur elle comme le ying et le yang. il a perdu quelqu’un. nadja, c’est la danse qu’elle a perdu et elle en sent encore le manque terrible nouer son estomac chaque journée, malgré l’oubli, malgré le déni, malgré l’impossible, elle sent toujours le poids de cette passion gracile qui la rendait certainement meilleure. alors nadja, il n’y a rien qu’elle ne puisse plus comprendre que ça. le manque. la sensation que tout perd de son sens, jusqu’à la base même de leur existence. t’es pas tout seul, caïn. c’est tout ce qu’elle peut dire, nadja, parce qu’elle se lancera pas dans de grands discours censés apaiser les peines, des phrases sorties de nulles part visant à réconforter, à faire oublier. nadja, elle est bien placée pour savoir qu’on peut pas se remettre de ça, que quoi qu’on dise, ça ne changera rien. alors ça lui brise le coeur mais elle n’a pas vraiment le choix que de le laisser avec sa peine, finissant par coller son front au sien, comme une preuve de son soutien. nadja elle sera là. comme elle l’a toujours été.
Revenir en haut Aller en bas

Caïn Devaux
envoie "voyance" au 3680
▹ posts envoyés : 756
▹ points : 9
▹ pseudo : zoé (baalsamine)
▹ crédits : miserunt & anesidora
▹ avatar : Joseph Gilgun
▹ signe particulier : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
☽ ☾

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyMer 29 Mar - 20:17

Il y a cette bulle, de sentiments, de sensations, deux âmes qui s’effleurent, dévoilant leurs secrets un peu honteusement, puis avec bravade. Prends ça la vie, et la rage au ventre de pas se laisser couler. Ils se tiennent l’un à l’autre, comme deux naufragés au milieu de la tempête, et la présence de Nadja, sa main sur sa joue, son souffle, sa chaleur. tu n’as pas à t’excuserPourtant il en ressent le besoin. Pardon pour ta vie Nadja, pardon pour ton cœur. Pardon pour les hommes qui t’ont fait quelque chose d’inavouable. Mais il ne dit rien, se contente de se laisser aller sous sa caresse, regard bloqué au sien, pour pas asphyxier. Les couleurs se mélanges, la faute à l’alcool surement, qui le rend si distant, vaporeux. Il reste un instant, immobile, hésitant. qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? A qui ? Swann ? Qu’est-ce qui lui est arrivé Caïn. Pourquoi elle t’as brisé. Il ouvre la bouche, suspend les mots, ne la quitte pas des yeux. Il vient poser sa main sur celle de la belle, comme pour s’aider, un pilier. « Elle s’est envolée. Sans moi. Sans rien dire » Loin dans le ciel, il a même pas vu son départ, juste des plumes sur le parquet. Et sa gorge qui se serre. Il pleure. Un peu. Larme unique qui roule sur sa joue et qu’il vient essuyer maladroitement. Il se sent stupide, à craquer comme ça face à Nadja. Et toi ? mais il n’ose pas. Pas encore. Il sait pas trop, maladroit face à cette poupée qu’il n’arrive pas encore à cerner.
t’es pas tout seul, caïn. Et la voix de Nadja qui danse à ses oreilles. Nouvelle larme, nouveau regret. t’es pas tout seul, alors pourquoi est-ce qu’il a l’impression d’étouffer dans sa solitude ? Malgré le 3eme Œil, malgré Bambi et malgré tous les autres. Pourquoi est-ce qu’il a l’impression qu’il est tout seul à danser avec des illusions ? Et puis il y a Nadja, son front contre le sien, et sa chaleur qu’il a égoïstement envie de voler. Il y a Nadja et son soleil, un qu’il peut frôler, un qui ne pourra le bruler. Alors il se rapproche, comble la distance entre leurs deux visages. Délicatement, il prend son visage entre ses mains et l’embrasse doucement. C’est salé, c’est mouillé, sans doute parce qu’il pleure, parce que c’est trop, parce qu’il ne sait pas quoi faire d’autre que ça. C’est pas romantique, c’est pas désireux, c’est juste le besoin de panser les cœurs de la seule façon qu’il connait. Un contact humain pour essayer de cacher leurs âmes cassées, leurs souvenirs estropiés. Il l’embrasse avant de se reculer, prenant soudain conscience de ce qui vient de se passer. « Je. Pardon… » Il sait pas, il ose pas la regarder, passe une main devant son visage et soudain c’est encore pire. Tellement pire. « J’ai l’alcool mauvais » excuse ridicule, pour pas qu’il le déteste pour ce qu’il vient de faire. Il a peur Caïn. Oui. Il a peur. D’avoir franchi une ligne qu’il n’aurait pas du et que tout soit différent maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t5013-taches-d-encre#129260 http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux
Invité

Anonymous
Invité
☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) EmptyJeu 30 Mar - 21:03

si on la laissait faire, nadja choisirait certainement de cacher caïn sous son long manteau et de disparaître avec lui vers des jours meilleurs. caïn fait partie de ces êtres dont on ne se sépare pas. de ceux dont on a besoin pour respirer, comme un support silencieux, un soutien à toutes épreuves. caïn, il est là sans même le savoir, à lui lire les cartes, à prévoir un avenir meilleur. caïn offre l’espoir.  caïn offre la liberté. et tout cela est inestimable, aux yeux de nadja. et elle sait très bien qu’elle pourra jamais lui rendre la pareille, qu’elle pourra sûrement jamais se montrer aussi indispensable, qu’elle n’a rien à offrir en retour, elle. alors tout ce qu’elle peut faire, c’est ça. porter un peu de son fardeau sur ses épaules, comme s’il s’agissait du sien. comme si elle voyait le monde avec les mêmes yeux durs et brisés que lui, sans se rendre compte que c’est ce qu’elle faisait déjà, depuis toutes ces années. y a leurs destins qui se nouent dans l’air sans même qu’ils le remarquent, les âmes qui s’accrochent, pour ne plus se laisser partir. je suis désolée. qu’elle souffle à son tour, parce que ça la peine d’entendre ça. à caïn, elle ne lui veut que du bien. à caïn, elle ne souhaite que le bonheur, pas entaché de tristesse et de regrets. à caïn, elle souhaite tout un tas de choses qu’elle ne pourrait jamais lui offrir, ni demain ni dans un millier d’années. et pourtant. pourtant il y a ce contact rapproché, cette douceur latente et bienfaisante. pourtant y a ce baiser, court, les lèvres salées de caïn qui rencontrent les siennes, avec toute l’innocence du monde et c’est comme s’il semblait réaliser au même moment qu’elle, se confondant déjà en excuses, alors que nadja, surprise, fébrile, prend tout l’écart nécessaire. la seule chose qu’elle s’entêtait à lui cacher, là, mise à jour sans même le réaliser, si bien que nadja en perd le fil. non, c’est rien... elle veut pas le faire se sentir encore plus mal, nadja, mais y a cette entité sombre et destructrice qui pèse au-dessus de sa tête. un instant, elle s’imagine ce qu’il pourrait penser d’elle s’il savait. traînée. elle s’imagine avec quels yeux il la détaillerait si elle n’était plus nadja, la douce, mais nadja, la pute. et ça, nadja elle le supporterait pas. son seul allié, en dehors de toute cette mascarade écoeurante, qui partirait en fumée au moment où il apprendrait. impossible. elle veut pas de ça, nadja, et elle va tout faire pour l’éviter. pourquoi t’as fait ça ? c'est l'incompréhension qui la gagne, nadja. c’était étrange. inattendu. comment elle aurait pu savoir, nadja ? elle connait rien des relations humaines, autre que des échanges au corps à corps. elle connait rien des sentiments, juste des émotions qui se réveillent, qu’on écrase généralement au lit, poupée parfaite qu’on autorise simplement à sourire. je dois partir. et là, elle en en devient presque aussi tremblante que lui, quand elle se lève finalement, après avoir scruté son visage, quand elle réajuste son manteau, pour passer la porte de la chambre et s’évanouir dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

☽ ☾

can i have this dance? (cadja) Empty
MessageSujet: Re: can i have this dance? (cadja)   can i have this dance? (cadja) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

can i have this dance? (cadja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: version neuf-
RETROUVEZ-NOUS SUR
CROCODILE/GAMES