Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 catch & release (luka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: catch & release (luka)   Sam 25 Fév - 5:57



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
Contrairement à la normale des gens, des hommes surtout, à mon avis, je n’étais pas un grand fan de voitures. Je ne savais donc pas vraiment comment m’en occuper, je n’étais pas celui qui avait envie de s’en acheter une nouvelle dès qu’un modèle tout beau, tout frais, sortait sur le marché. J’avais une voiture parce que c’était utile pour me déplacer en ville, aller au boulot, faire les courses, mais c’était pas mal tout. Et clairement, l’accident que j’avais eu avec Maia ne m’avait certainement pas aidé à apprécier les voitures davantage. C’était peut-être nul selon le point de vue de plusieurs personnes, mais je m’en moquais quelque peu, parce que je n’allais pas changer d’opinion pour autant. Cependant, j’étais quand même capable de savoir quand c’était le moment opportun pour s’assurer que tout allait bien avec notre véhicule, bien souvent parce que nous avions de quoi nous en informer. Dans le cas présent, une notification sur le calendrier de mon téléphone m’avait permis de me rappeler que je me devais me rendre au garage pour faire un examen complet de notre voiture commune à mon épouse et moi, de même qu’une vidange d’huile. Rien de bien alarmant, mais il fallait quand même le faire malgré tout. Décidé à ne pas laisser cela traîner et prendre le risque d’avoir des soucis par la suite, j’avais pris rendez-vous au même garage où je me rendais depuis un moment maintenant. À mon grand soulagement, j’obtins un rendez-vous dans un créneau qui faisait parfaitement mon affaire. Et ce créneau en question, il était aujourd’hui, en fin d’après-midi, après que j’aie terminé ma journée à l’école. De ce fait, j’avais dû garder la voiture pour me rendre à l’école, ce qui n’avait pas été trop compliqué à arranger. Ma journée s’était déroulée tout à fait normalement dans l’ensemble, jusqu’à la fin de celle-ci, où soudainement, un de mes élèves, Axel, avait commencé à angoisser à l’idée de rentrer chez lui. Enfin, cette dernière partie, je l’avais apprise seulement lorsque je m’étais assis seul avec lui, que j’avais attendu qu’il se calme et qu’il soit en mesure de m’adresser la parole. Je tentai d’en savoir un peu plus, comprendre pourquoi il réagissait de la sorte, mais ce fut sans succès. Enfin, je tenais quelque chose concernant sa condition, son état d’esprit, mais malheureusement, ce ne fut pas suffisant pour qu’au moment où on l’appela pour qu’il aille retrouver sa mère, je sois en mesure de faire quoi que ce soit. Légèrement désemparé, je l’avais laissé partir, le coeur brisé en le voyant en larmes, me promettant d’essayer d’en savoir davantage le lendemain. Parce que même si à proprement parler, j’étais chargé de l’éducation scolaire de mes élèves, il n’en demeurait pas moins qu’eux et moi avions un lien de confiance plutôt fort, dû au fait que nous passions de longues journées ensemble, et que je voulais m’assurer que tous et chacun se sente bien dans ma salle de classe. De ce fait, je n’aimais pas savoir que l’un d’entre eux n’allait pas bien, comme en ce moment. Ce fut à un tel point que j’en oubliai pendant un instant le rendez-vous, et quand je m’en rendis compte, je compris que même si j’avais eu la capacité de courir, je n’aurais pas su être là à temps. Malgré tout, je décidai de m’y rendre, parce qu’il le fallait, parce que peut-être, avec un peu de chance, quelqu’un accepterait de faire mon inspection quand même. Sitôt arrivé au garage, je sortis de mon véhicule désormais garé, puis je me rendis à l’entrée. Je dis à la personne présente:  « Bonjour, j’avais rendez-vous à seize heures. J’ai eu un imprévu qui m’a mis quelque peu en retard, et je m’en excuse… » Puis, sur ce, je donnai mon nom, attendant de voir par la suite ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 327
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Colton Haynes
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: 0/3
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Dim 5 Mar - 18:45

Je grimace en regardant le moteur. Tu parles d'un truc simple et rapide. C'est pas juste une fuite du carburateur... c'est une fuite du carburateur là, et une fuite des injecteurs au-dessus, et la courroie de distribution et les bougies et... Sérieusement ? Je soupire et me frotte le front, grimaçant de plus belle en me rendant compte que j'ai juste dû réussir à me faire une jolie trace noire que je vais galérer à faire partir. Quant à la voiture... Ça va pas me prendre une heure ça, ça va prendre toute une journée ces conneries. Et encore si les joints des injecteurs s'enlèvent facilement ce qui est pas dit vu leur état. Mais comment ils peuvent rouler avec ça ? Ça doit carrément puer l'essence dans l'habitacle dès qu'ils démarrent en plus...  
Je glisse pour sortir de sous la voiture et me relève en regardant le moteur d'un œil mauvais. Si je commence à travailler dessus, je ne vais jamais partir à l'heure... Et je peux pas me permettre de partir en retard, Quinn m'attend ce soir. Je suis déjà rentré tard hier vu que j'avais les cours, je peux pas me permettre de recommencer... Même si ça ferait des heures supp et que financièrement, ça serait pas du luxe, ce serait même carrément cool. Ou je pourrais commencer et finir demain. Ouais, ça c'est un bon plan. Surtout qu'il faudrait que je vois avec le patron avant d'en faire ouais, des heures supp...

Et autant Quinn fait pas la gueule quand c'est prévu que je rentre tard, parce qu'il faut bien que je bosse et puis les cours de secouriste sont super importants et... Bref... Autant elle apprécie pas des masses quand c'est fait au dernier moment. Même si elle dit rien, je sais qu'elle aime pas. Et à vrai dire, je n'aime pas non plus la laisser seule, surtout quand c'est pas prévu à l'avance. Je sais qu'elle se débrouille, qu'elle risque plus de mettre le feu à l'appart, de s'électrocuter ou de se blesser, mais... Ouais non, elle trouve toujours le moyen de se faire mal en vrai. Et j'ai dû l'engueuler et la menacer de la priver de crackers si elle recommençait à vouloir triturer le grille-pain avec le couteau parce qu'un morceau était coincé dedans... Comment vous voulez pas que je stresse moi après ? Bon, d'accord, elle a pensé à le débrancher ce coup-ci, mais quand même... Et puis, j'ai toujours l'impression qu'elle déprime quand elle est toute seule, même si elle s'efforce de sourire et de faire comme si tout allait bien. Okay, j'avoue que depuis quelques temps, c'est un peu... bizarre, tendu entre nous. Je sais, c'est de ma faute, je sais. Je fais de mon mieux hein, j'ai jamais dit que je faisais pas de conneries.
Je secoue la tête et referme le capot. Demain. Je verrais ça demain, j'ai pas envie de me prendre la tête maintenant.

Je tourne la tête quand  Greg m'appelle et me désigne un mec qui vient d'arriver. Voilà, j'aurais dû laisser ce capot ouvert, il m'aurait pas fait genre "je suis overdébordé, il avait rendez-vous, occupe-t-en".
M'essuyant à nouveau les mains, je me dirige vers le client. Hé, je le connais lui. Je lui souris.

« Monsieur Oakley, c'est ça ? Vous bossez au lycée, vous êtes un prof de Quinnie non ? » Je secoue la tête en souriant. « Pardon. Je suis Luka Stevenson, le frère de Quinn. On s'est déjà vu, je sais pas si vous vous souvenez de moi ? Je vous serrerais bien la main, mais vaut mieux éviter. Vous aviez rendez-vous ? C'était pour un contrôle c'est ça ? »

Ouais, je laisserais bien quelqu'un le faire si je me goure pas, histoire de pouvoir discuter un peu et de voir comment ça se passe pour elle... Pour de vrai quoi, de pas juste avoir ses remontées à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1842-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1850-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1851-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t2004-luka-stevenson-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Jeu 16 Mar - 0:06



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
Malgré mon retard, on accepta de prendre ma voiture en charge, ce qui eut sitôt pour effet de me soulager, ce que la personne sembla trouver quelque peu exagéré, mais cela ne m’affecta pas plus que ça. Je n’y pouvais rien, je n’aimais pas être en retard, que ce soit pour un rendez-vous, pour aller en classe, qu’importe la situation en fait. Peut-être certaines personnes trouvaient ça limite normal, me concernant, c’était source de stress, parce que j’estimais qu’à moins d’avoir une raison valable, c’était similaire à un manque de respect. Dans cet ordre d’idées, j’étais plutôt reconnaissant que ces personnes veuillent bien s’occuper de moi, d’où le fait que je crus bon de chaleureusement remercier la dame à l’entrée, acquiesçant par la suite pour m’éloigner légèrement afin d’attendre qu’on vienne à ma rencontre. Au bout du compte, il ne fallut que quelques instants pour qu’un jeune homme vêtu d’une tenue de mécanicien s’approche pour venir à ma rencontre. Cependant, ce ne fut pas vraiment la tenue que je remarquai dans un premier temps, mais plutôt sa tête, qui me disait quelque chose, à un tel point que j’étais convaincu que je le connaissais de quelque part, et que plus que le connaître, nous nous étions déjà parlés, plus d’une fois. Tout ce qu’il me manqua, ce fut un petit rafraichissement de mémoire, ce que mon interlocuteur ne tarda pas à se présenter et plus encore, me rappeler où je l’avais vu précédemment. Me trouvant alors limite idiot de ne pas avoir fait le lien de façon autonome, puisque celui-ci était pas mal évident, je décidai de tenter de rattraper le coup aussi bien que possible en affirmant:  « Oui, je me souviens très bien ! Je ne savais pas que vous travailliez ici par contre ! » Puis, n’ayant pas oublié le fait qu’il avait parlé de Quinn comme étant mon élève, ce qui n’était pas exactement le cas, je profitai de l’occasion pour préciser, sans reproche ou méchanceté:  « En fait j’ai travaillé avec Quinn, un peu à titre de tuteur. » Peut-être que si j’avais enseigné une matière précise comme les professeurs le faisaient au lycée, je n’aurais pas cru bon de faire cette précision, mais mon cas était particulier, puisque tel un enseignant du primaire, j’avais la même classe à chaque jour, et le programme scolaire qu’ils avaient était fort différente compte tenu de leur condition. Cela ne me gênait pas de faire preuve d’exactitude, au contraire, j’assumais parfaitement mon métier, puisque celui-ci me plaisait grandement. Plus encore, j’étais même persuadé que c’était celui-ci qui m’avait mis dans une bonne posture pour venir en aide à la jeune demoiselle, puisque je m’attardais davantage au travail avec un seul élève à la fois plutôt qu’un groupe de vingt, voire trente élèves, comme mes collègues, eux, le faisaient. Et puis, je pouvais me permettre de faire certaines choses pour exploiter le potentiel de Quinn que d’autres enseignants n’auraient pas le temps de faire, par exemple l’inviter dans ma classe quand elle le souhaitait pour qu’elle vienne en aide aux autres, à un moment ou un autre, si elle le voulait, bien évidemment. Toutefois, afin d’éviter le monologue, je gardai ces derniers détails pour moi-même, me disant que je pourrais toujours en parler à son frère s’il le souhaitait plus tard, tout dépendant du déroulement de l’examen de mon véhicule. D’ailleurs, ce dernier ne tarda pas à arriver si je compris bien, puisque rapidement, Luka en vint à confirmer la raison de mon rendez-vous, ce à quoi j’acquiesçai dans un hochement de tête accompagné d’un banal:  « Exactement. » Puis, suite à un sourire que je voulus plutôt poli, je demandai:  « Vous voulez que je conduise le véhicule jusqu’à l’intérieur ou je vous laisse les clés ? » sachant très bien que chaque mécanicien avait sa propre façon de faire, tout dépendant de la quantité de voitures dans l’endroit, ce genre de choses. Dans mon cas, l’un ou l’autre ne me gênait pas vraiment, même si je devais avouer qu’au vu de ma condition, laisser quelqu’un d’autre s’en occuper, surtout dans un espace aussi étroit, me conviendrait plus, même si je choisis de ne pas partager ce fait pour le moment, histoire de ne pas m’imposer de quelconque façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 327
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Colton Haynes
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: 0/3
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Lun 27 Mar - 21:19

Ce qui est marrant en bossant dans un garage, un restaurant et en prenant des cours du soir, c'est que les lieux et les situations sont tellement différentes qu'il y a toujours une possibilité d'avoir un truc nouveau. On croise un max de personnes différentes dans des situations improbables. C'est plutôt cool en fait, c'est des rencontres qu'on ferait pas ailleurs et qui sont en général plutôt sympas. J'ai rencontré vachement de personnes comme ça. Et non, je parle pas seulement des nanas que j'ai pu fréquenté pour dire ça comme ça, mais des personnes en général avec qui je suis devenu ami, qui sont devenues importantes. Je sais, beaucoup de monde rencontre leurs amis de cette manière, au boulot, mais je veux dire, du coup, les personnes que moi je connais sont tellement différentes... c'est amusant en fait.

Comme là, qui aurait pu croire que je rencontrerais un prof de Quinn. Bon, techniquement, je peux pas trop lui parler, je suis censé bosser sur sa voiture et pas m'enquérir de comment ça se passe pour Quinn pour de vrai au lycée. Et je vois bien qu'il me reconnaît sans forcément  trop arriver à me recaser. En même temps, entre tous les élèves et parents d'élèves qu'il rencontre, c'est pas vraiment étonnant. Moi, c'est plus facile dès que ça la touche. Mais il finit par faire le lien et je hausse les épaules en esquissant un sourire.

« Oh. C'est un boulot pas si mal, le patron est cool. Et ça me permet de payer le loyer et de financer mes études. »

Ouais, bon, il s'en cogne je sais. Pas comme si ça comptait. Mais d'un autre côté, j'ai pas envie qu'il pense que... J'en sais rien. Même si je n'étais que mécano, c'est pas une honte, c'est un métier plutôt difficile et cool en fait. Bref. Je lui jette un coup d'oeil.

« De tuteur ? Vous êtes celui qui l'aide à euh... relativiser et s'adapter ? Celui qui fait en sorte que je la retrouve pas en boule à chaque fois qu'elle a une mini contrariété c'est ça ? C'est vous sa bonne fée ? »

J'esquisse un sourire. Bon, elle l'avait pas tout à fait dit comme ça, mais ça revenait un peu à ça. Et c'était pas encore ça hein, pour les contrariétés... Vu le nombre de fois où je devais la prendre dans mes bras pour la rassurer le soir, en lui offrant des béquées à base de crackers et de fromage...
Je lui souris en retour et secoue la tête.

« Je vais le faire, vous embêtez pas. »

J'attrape les clés.

« Il y a du café frais à l'intérieur à l'accueil si vous le désirez. Je vais faire au plus vite. »

Je monte dans la voiture et la rentre, avant de lever le capot et de commencer les contrôles de niveau. Je jette un coup d'oeil vers Oakley.

« Vous pouvez venir sinon, tant que vous touchez à rien. Mais je risque de vous embêter et de vous poser des questions sur votre travail vous savez. Après, si ça vous dérange pas, j'avoue que je suis curieux et que j'aimerais bien savoir comment ça se passe pour Quinn... »

Au moins, je le préviens et je lui ai proposé d'aller au chaud prendre un café. Donc à partir de là, s'il reste...

« … Et si vous n'avez rien de prévu... Je peux vous offrir une bière ou autre chose dès que j'ai fini. »


Dernière édition par Luka Stevenson le Ven 14 Avr - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1842-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1850-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1851-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t2004-luka-stevenson-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Lun 3 Avr - 0:01



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
En mon sens, Luka avait raison de considérer son travail comme plutôt convenable pour sa situation, d’où le fait que je ne tardai pas à acquiescer quand il en vint à me dire à quoi celui-ci lui servait. Après tout, il y avait pire comme emploi d’étudiant. Me concernant, j’avais eu la chance de m’être tourné vers quelque chose proche de mon boulot actuel, soit les camps de vacances, bien souvent spécialisés pour les enfants avec des difficultés quelconque, mais il me suffisait de repenser à certains de mes amis et collègues qui en avaient particulièrement bavé pour être en mesure de payer leur loyer. Cependant, je ne m’attardai pas sur la question, puisque rapidement, Luka trouva un certain intérêt dans le fait de me parler de sa soeur, Quinn, que je connaissais plutôt bien. Histoire de satisfaire ses interrogations, je répondis à celle-ci en hochant positivement la tête, jusqu’au moment où il fit usage de l’expression « bonne fée » pour décrire le rôle que je jouais auprès de la petite demoiselle. Mon rire, il fut à la fois surpris et amusé, amusé parce que bon, il fallait admettre que c’était une expression plutôt comique, même si clairement, je ne m’attendais pas à être décrit de cette façon, pas une seule fois en fait. Mais devant admettre que ce n’était pas une mauvaise appellation, je décidai de répondre, dans un haussement d’épaules:  « En quelques sortes, si vous voulez. » Puis, sachant très bien que qu’importe ce que je faisais auprès de sa soeur, il n’en demeurait pas moins que nous étions sur son lieu de travail et que je ne voulais pas le faire attendre une éternité, je ne me fis pas prier de lui remettre les clés de mon véhicule, lui adressant un  « Merci. » au passage, appréciant le fait qu’il allait s’en occuper pour le coup. Cependant, ce ne fut pas pour autant que je me mis à l’aise, n’ayant pas nécessairement envie du café. Plus encore, une fois qu’il fut de retour, Luka en vint à me faire une proposition difficile à refuser, avec une condition que j’avais prise pour acquis avant même qu’il ne la mentionne. Comme pour le lui signifier, je levai mes deux mains, puis je dis:  « Ne vous inquiétez pas pour ça. »  Après tout, la mécanique automobile, cela ne me connaissait pas du tout. En cas de besoin, je savais changer un pneu crevé sur la route, mais c’était pas mal tout ce que je savais faire et encore là, au vu de ma condition qui n’était pas encore idéale, aller toucher à de petits items, c’était trop peu pour moi. Ce qui m’intéressait le plus dans tout cela, c’était de pouvoir éclairer le jeune homme sur les progrès de Quinn, comme il avait semblé le vouloir, au vu de ses dires, puis il le prouva davantage quand il en vint à faire une proposition qui, sommes toutes, était plutôt intéressante, même si je ne sus pas si j’étais en mesure de l’accepter. Voilà pourquoi j’hésitai quelque peu, et je dis:  « Oh euh… », pensant surtout au temps et au fait qu’il me faudrait aller retrouver ma femme à un moment ou un autre. Mais quand je considérai mon téléphone, par réflexe, et que je fis qu’elle m’avait envoyé un message me disant qu’elle allait rentrer plus tard, voire après le dîner, et que je compris que je n’étais pas obligé de boire une bière - considérant que j’évitais l’alcool depuis mon accident - je ne vis pas pourquoi je devrais refuser. En fait, une seule chose me dérangea encore un peu, et je la réglai lorsque finalement, je dis:  « Oh et bien, pourquoi pas. Mais c’est plutôt moi qui devrais vous inviter. » Je terminai mon propos d’un petit sourire, pour montrer que mon invitation était sincère, parce qu’après tout, il acceptait de me recevoir alors que j’avais du retard et que par conséquent, il retardait le moment de rentrer chez lui pour ça. Franchement, cela valait une bière à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 327
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Colton Haynes
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: 0/3
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Ven 14 Avr - 17:07

Je lui jette un coup d’œil alors que je commence à regarder sa voiture. Il acquiesce quand je parle de mon travail ici, rapidement, alors que je me justifie, en quelque sorte, sans trop savoir pourquoi. Ou si, parce que ça touche Quinn. J'en sais rien. C'est un peu confus parfois, compliqué, quand il s'agit d'elle.  Quand je lui parle à elle, ça va, je suis pas mal à l'aise ou autre, heureusement d'ailleurs. C'est même l'une des seule avec qui je me prends vraiment jamais la tête et avec qui je suis moi-même tout le temps sans même y réfléchir. Et je sais pas si c'est la raison ou la conséquence du fait que je suis amoureux d'elle. Sans doute un peu les deux... Bref ! Il rit quand je reviens à lui et à son boulot, en le qualifiant de bonne fée. Bon, au moins, il se vexe pas et le prend bien. Vu que c'était vraiment pas dit méchamment, ça aurait été dommage.

Je finis par récupérer ses clefs et je commence à m'occuper de sa voiture, faisant rapidement le tour des contrôles et vérifications de rigueur alors qu'il reste non loin. Pour surveiller que je bosse correctement ? Non, ça n'a pas l'air, mais il y en a parfois comme ça qui préfère rester dans le coin, faute de mieux à faire.
Et je le vois hésiter quand je lui propose une bière, et profite qu'il regarde sur son téléphone pour me laver soigneusement les mains. Ouais, bon, il me faudra une vrai douche pour changer, mais ça fera l'affaire pour le moment. Je le fixe une seconde quand il reprend la parole avant de lui sourire.

« Si vous insistez, le café au coin est sympa. »

Je récupère mes affaires, laissant le patron finir de s'occuper de la voiture, vu qu'il le proposa super gentiment, et que là-dessus non plus j'allais pas insister. Je fais signe à Jordan et l'emmène audit café, à 15 mètres donc, m'installant à une table face à lui. J'esquisse un sourire à la serveuse qui vient.

« Salut Eileen. Tu vas bien ? »

Elle me retourne mon sourire, et non, je n'imagine pas totalement qu'elle minaude, et oui, elle est mignonne.

« Hey Luka. Ça va et toi ? Ça fait un moment que t'étais pas venu... Heureuse de te revoir. Qu'est-ce que je vous sers ? »

« J'ai eu beaucoup de boulot. Ravi de te voir aussi... Une bière pour moi. »

Je regarde Jordan et le laisse commander, souriant une nouvelle fois à Eileen avant qu'elle aille chercher nos commandes.

« Alors, si vous n'êtes pas vraiment prof et que vous êtes une sorte de bonne fée, c'est quoi exactement votre travail ? Conseiller d'éducation ou un truc du genre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1842-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1850-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1851-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t2004-luka-stevenson-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Lun 17 Avr - 21:39



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
Personnellement, je pensais que le jeune homme allait me proposer de nous rendre quelque part après s’être occupé de la voiture, mais au bout du compte, lorsqu’il en vint à me nommer un café non loin et que je le vis commencer à emballer ses affaires, je compris que pour le coup, j’avais eu faux. Quelque peu surpris, je me demandai ce qui allait advenir de mon véhicule, jusqu’à ce que je voie un autre mécanicien commencer à s’en occuper. Compte tenu que je supposais que s’il travaillait ici, c’était qu’il devait connaître sa mécanique et que de toute façon, ce n’était qu’une inspection, pas une réparation de grande envergure, je ne posai pas d’autres questions, me contentant d’accompagner Luka jusqu’au fameux café dont il m’avait parlé. À mon grand soulagement, la distance de marche ne fut pas longue, même si je ne tardai pas à m’asseoir quand nous en eûmes l’occasion, soulagé de pouvoir me reposer les jambes. Bien que c’était moins une nécessité que précédemment, je ne prenais pas le risque de rester trop longtemps debout, prendre pour acquis que j’étais assez fort pour me tenir debout et marcher par la suite, pour finalement le regretter. Là, je savais que je serais en mesure de faire le trajet de retour et plus encore, conduire mon véhicule jusque chez moi par la suite. De toute façon, je n’avais pas le choix, mais là, j’étais persuadé que tout irait pour le mieux et que plus encore, là, tout de suite, je pourrais profiter de ce petit moment tranquille. Et ça, je commençai à le faire sitôt que la serveuse vint à notre rencontre, visiblement familière à Luka, au vu de comment elle s’adressait à lui. Un discret sourire amusé aux lèvres, je laissai le jeune homme commander, et de mon côté, quand ce fut mon tour, je commandai:  « Un Coca pour moi, merci. » Pourquoi pas un café ? Je ne savais pas trop, peut-être pour ne pas faire trop contraste, ou bien parce que je ne voulais pas voir trop chaud. Clairement, être en convalescence aussi longtemps m’avait rendu un peu trop douillet, ça en devenait un peu ridicule. Mais heureusement, Luka ne sembla pas m’en tenir rigueur, puisqu’il ne tarda pas à reprendre la discussion, en venant à me demander des détails sur mon métier, certainement pour savoir le pourquoi du comment je connaissais sa fille alors que je n’étais pas son enseignant. Toujours aussi amusé à l’appellation de « bonne fée », je gardai le sourire que j’avais précédemment aux lèvres un petit moment, puis je finis par répondre, une fois que j’eus réfléchi plus amplement à mes propos:  « En fait, je suis enseignant, mais je travaille dans l’aile d’éducation spécialisée. J’ai huit étudiants dans ma classe, ils sont autistes. » Je n’aimais pas vraiment ça utiliser ce terme, mais j’avais cru bon ne pas me perdre dans le jargon médical pour le moment, d’autant plus que ce n’était pas l’essentiel de mon propos. Puis, après avoir marqué une pause, j’ajoutai:  « Par contre, j’ai eu un accident l’été dernier, et pendant les premiers mois suivant la rentrée scolaire, j’étais qu’en retour progressif au travail, donc j’ai pu me tenir un peu plus au courant de ce qui se passait dans l’école, puis c’est ainsi que j’ai fait connaissance avec Quinn, et puisque l’adaptation en milieu scolaire, c’est ma spécialité, je me suis proposé de lui venir en aide. » Je ne disais pas que Quinn était aux prises avec une condition spéciale ou quoi que ce soit, bien au contraire, mais il était évident qu’elle avait besoin d’un coup de pouce, et visiblement, le fait que cela vienne d’une personne qu’elle connaissait un peu moins avait porté ses fruits, pour le moment en tout cas. Après, est-ce que cela venait atteindre les attentes de son frère ? Ça, je ne le savais pas, et pour le moment, je ne m’osai pas à le lui demander, préférant voir si mon explication était suffisante pour répondre à sa question et si ce n’était pas le cas, je lui laissais ainsi l’occasion de me poser une nouvelle question pour préciser le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 327
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Colton Haynes
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: 0/3
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Mar 9 Mai - 18:41

Vu que je n'avais pas trop le temps en général d'aller au lycée voir ses profs et autres, sauf quand il le fallait vraiment, genre quand ils avaient appelé en me donnant rendez-vous pour m'apprendre que c'était bel et bien un petit génie, j'étais carrément content pour le coup de tomber sur lui. Je voulais pas l'emmerder non plus ou lui prendre trop de son temps libre, mais étant donné qu'il était d'accord, j'allais pas refuser. Je m'installe face à lui et sourit en voyant Eileen s'approcher. Je l'aime bien. Pas seulement parce qu'elle est mignonne, elle est gentille aussi... Bon, okay, et quand elle sourit, elle est super jolie. Bref !

Je le laisse commander et se poser tranquillement, tout en lui jetant un rapide coup d’œil. Il a l'air un peu fatigué ou c'est moi ? Quoiqu'il en soit, heureusement que le café n'est pas loin du garage, ça évite de se demander s'il aurait pu aller plus loin. Surtout qu'au final, j'ai pas mal de questions en tête à lui poser. Je sais, si je veux des réponses, il suffit de demander à Quinn. Mais je sais qu'elle me dit pas tout. Surtout si c'est des trucs qui craignent ou qui l'emmerdent. C'est pas pour rien que ça m'est déjà arrivé de devoir aller la récupérer au lycée parce qu'elle était planquée dans un coin et refusait de bouger. Ou qu'elle se roule en boule à côté de moi sur le canapé en rentrant sans dire un mot. Quinn, elle est compliquée. C'est un euphémisme je sais. Parce que de l'autre côté, elle va aller se balader avec des gens que je préférerais qu'elle évite, et non, je parle même pas de Zak pour le coup, elle va se plier en quatre pour essayer de faire plaisir aux gens qu'elle aime, elle va illuminer une pièce avec son sourire. Je suis pas hyper objectif la concernant, mais c'est quand même le cas. Tout ça pour dire que pouvoir avoir un avis extérieur c'est cool.
Je le fixe un instant et acquiesce avec un léger sourire.

« Enseignant spécialisé donc. Dans les cas difficiles ou particuliers. Ça explique pourquoi ils vous ont refilé Quinn. Surtout que vous êtes revenu en même temps qu'elle... Quinn est... incroyablement douée pour comprendre certaines choses, dès que ça touche les maths et la bio... Enfin, tout ce qui est Science en fait. Elle me parle de trucs parfois, j'ai abandonné l'idée de faire semblant de comprendre, même si elle essaie de m'expliquer. Mais pour tout ce qui touche aux... relations humaines, avec les autres, c'est une autre paire de manches. Elle fait des efforts et essaie de... de se forcer à faire de nouvelles choses, comme d'aller voir les classes pour l'album de fin d'année, mais elle... a du mal à gérer et à assimiler. Comme une gosse qui aurait grandi trop vite et n'aurait pas eu le temps d'assimiler les leçons de communication... »

Ce qui était le cas en vérité. Dans un sens en tout cas. Elle est super mûre sur pleins de sujets, et puis d'un coup, paf, une colle pour un môme de 12 ans.

« Et donc, même si j'essaie de faire au mieux, de l'aider, et même si je sais que ça c'est beaucoup amélioré depuis le début d'année, même si elle s'en rend pas compte, étant donné que vous vous occupez d'elle et que vous êtes sur place, je me dis que vous en savez peut-être plus moi ce qu'il en est. Ou ce que je peux faire. Enfin, vous voyez... »

Hum. Ouais, je suis pas sûr qu'il comprenne vu que je suis pas hyper clair. Et je sais que c'est son boulot, mais je suis même pas certain qu'il se rende compte de tous les tocs de ma petite autiste à moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1842-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1850-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1851-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t2004-luka-stevenson-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Dim 14 Mai - 22:20



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
Je dus avouer que dans un premier temps, quand on m’avait proposé de discuter et tenter d’aider une jeune élève qui n’était pas dans une classe particulière, je n’avais pas trop compris le pourquoi du comment. Outre le temps, rien ne semblait me qualifier à faire une telle chose, et malgré cela, jamais on ne m’avait suggéré une telle chose. Était-ce parce que toujours on avait pris pour acquis que j’en avais plein les bras avec mes propres élèves ? Ou bien parce que la situation ressemblait à nulle autre qu’ils avaient pu vivre précédemment ? Bien souvent, je m’étais posé ces questions, sans vraiment arriver à quelconque conclusion qui me convenait parfaitement. Mais sachant que toujours j’étais désireux d’aider les élèves, j’avais accepté sans trop hésiter, et quand j’avais rencontré Quinn, j’avais compris pourquoi on m’avait demandé de l’aider, et depuis ce temps, je faisais mon possible pour tenter de lui permettre de s’extérioriser, s’exprimer, socialiser. La raison était parce qu’au fond, et Luka me le confirma par ses propos, elle ressemblait quelque peu à certains de mes élèves. Elle n’avait pas une condition particulière qui pourrait justifier sa présence dans une classe spéciale comme la mienne, mais comme certains des enfants dont je m’occupais, elle était brillante, savait beaucoup de choses, savait faire beaucoup de choses également, mais n’avaient pas des habiletés sociales très développées, et leur condition ne les aidait pas à y travailler. Ce dernier critère ne s’appliquait pas à Quinn toutefois, pas au même niveau que mes élèves en tout cas, d’où le fait que c’était plus simple de travailler avec elle. Et visiblement, les résultats avaient été remarqués par son grand-frère, qui ne manqua pas de me dire qu’il y avait eu un progrès depuis le début de l’année scolaire. À cela, plus soulagé pour lui que fier me concernant, je souris doucement, mais je ne laissai pas ce sourire envahir mon visage bien longtemps, considérant le fait que cela demeurait une conversation plutôt sérieuse. Et puis, cela aurait été peu sympathique de ma part de garder ce sourire collé à mes lèvres alors que le jeune homme était le plus sérieux du monde et tentait de trouver des éléments susceptibles d’aider sa soeur. Sachant parfaitement que bien souvent, le développement passait aussi par la vie à la maison, le quotidien plus banal que la vie à l’école, je savais que je me devais, en quelques sortes, d’en parler à mon interlocuteur. Réfléchissant toutefois quelque peu à ce que je pourrais lui dire avant, je marquai une pause, et lorsque je me sentis prêt, j’affirmai:  « Malheureusement, je ne peux dire comment ça se passe au quotidien dans sa classe, puisque je n’y suis pas. J’essaie de faire en sorte qu’elle m’en parle, j’en ai discuté avec ses enseignants, et eux aussi, ils ont vu une amélioration, même si ce n’est pas parfait. » Cette partie réglait ce qui traitait du quotidien de Quinn en classe et, par le même fait, me convainquit de me mettre une note mentale de pouvoir aller la visiter à un moment ou un autre, ne serait-ce que pour observer au travers de la porte, avec le consentement de son enseignant. Pourquoi pas en sciences, d’ailleurs ? Si elle aimait cela, fort probablement qu’elle y était davantage à l’aise. Je l’espérais pour elle, en tout cas. Mais sachant très bien que ce n’était pas ainsi que mon discours devait se terminer, je ne m’arrêtai pas là, puis après une brève pause, j’ajoutai:  « Ce sur quoi je travaille beaucoup avec elle, c’est le fait de s’exprimer. Au début, c’était par le simple fait de lui demander comment se passait sa journée, ou bien me parler de ce qui lui plait. » Cela pouvait sembler banal, mais c’était une technique qui avait toujours marché dans mes groupes. Enfin, concernant Quinn, je pouvais pousser la chose plus loin, d’où le fait que j’ajoutai:  « Bientôt j’aimerais bien lui proposer qu’elle vienne me donner un coup de main dans mon groupe, par exemple en mathématiques ou en sciences… » Ainsi, elle n’aurait pas le choix de discuter avec les autres élèves, mais elle le ferait dans un contexte où elle saurait presque tout, alors ce serait pas mal plus facile. Sauf que cela ne disait pas ce que Luka, lui, pouvait faire de son côté, alors je n’allai pas plus loin dans l’immédiat, préférant conclure en affirmant:  « Ce que vous pouvez essayer de faire au quotidien, c’est l’encourager à discuter, à développer ses réponses au-delà du oui ou du non. Évidemment, il ne faut pas la forcer, mais se montrer curieux, la pousser à parler. Ça, ce serait un excellent début. » Après, je ne savais pas si c’était ce qu’il faisait déjà avec elle, mais je ne m’osai pas à lui demander, attendant de voir comment il allait me répondre d’abord et avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 327
ϟ POINTS : 12
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Colton Haynes
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: 0/3
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Mar 30 Mai - 21:43

Ce n'est pas le moment idéal, mais je ferais avec. Depuis le temps que je me dis qu'il faut que je prenne rendez-vous avec ses profs, voilà que je tombe sur l'un d'eux. Et pas n'importe lequel visiblement, vu qu'il s'occupe des cas "spéciaux"... compliqués. Enfin des autistes comme il dit... ouais, Quinn ne l'est pas. Pas vraiment. Elle a juste quelques difficultés, niveau communication entre autre, pas que, mais principalement on va dire. Bref. Tout ça pour dire, que lui là, prof spécialisé, il l'aide et que ça semble fonctionner un minimum. Je me doute bien qu'il ne fait pas tout, tout comme j'aurais pas la prétention de dire que je fais tout, mais même si ce n'est qu'un peu d'aide et de soutien, c'est déjà pas mal. Si elle voit que plusieurs personnes sont prêtes à l'aider, ça l'empêchera peut-être de penser qu'elle ne peut compter sur personne... alors j'ai beau ne pas le connaître, je fais un effort et j'essaie de lui expliquer, de lui démêler un peu tout ça, même s'il connaît déjà Quinn et qu'il en a pas forcément besoin du coup. Mais j'y peux rien,c'est plus fort que moi. Sans doute parce que j'ai dû expliquer et justifier son comportement aux différents profs... et autres personnes... depuis le début de l'année scolaire. J'esquisse un sourire quand il répond et je hoche la tête.

« Oui, ça c'est amélioré. Pas besoin d'être dans sa classe pour le savoir. Déjà, elle ne sèche plus de cours... quoique ça, vous étiez pas censé être au courant, pas plus que moi en vérité je pense. Et je dois moins me rendre au lycée pour la rechercher. Elle va mieux. Mais effectivement, c'est encore loin d'être parfait. »

Je me redresse, m'appuyant contre le dossier. Je le fixe, avant de grimacer un sourire.

« Et vous arriviez à obtenir une réponse ? Sans déconner ? Je n'avais pas le droit à un mot au tout début. J'ai dû attendre des semaines pour qu'elle commence vraiment à me parler. Ça a été de longues semaines... où je suis souvent allé la chercher au lycée, parce que c'était trop pour elle... Mais c'est une bonne idée. Elle s'en sortirait bien, si c'est un petit groupe. Enfin, elle aura du mal au début, mais sans la brusquer, elle cherchera à les aider... Elle cherche toujours à aider. »

Je bois quelques gorgées. Je viens de lui dire comment faire son taf là ou c'est moi ? Merde, c'était pas trop mon intention. Mais... ouais. Quinn. Mais non, je justifie pas toutes mes bourdes comme ça.
J'inspire lentement, avant de souffler un rire.  

« Oh, le truc, c'est qu'avec moi, maintenant, ça va. Ça va même super bien à ce niveau là. Elle me parle... presque trop parfois. Elle parle tellement vite et elle part sur tellement de sujets différents en même temps que j'ai parfois dû mal à la suivre. Elle me fait rire. Son cerveau va trop vite même pour elle. » Je souris, amusé. « Elle commence à parler aux autres. Elle est allée acheter à manger à son chat, toute seule, ce qui, il y a quelques semaines à peine, lui aurait été impossible. Bon, j'ai dû mentir en lui disant que son chat allait mourir de faim pour ce faire, mais elle a même pas chercher à comprendre... C'était mal je sais. Mais rigolo quand même... J'essaie de la pousser vers les autres. Mais pas trop non plus, elle serait capable d'aller parler à des mecs chelous parce qu'ils ont un sourire sympa... »

Mais je me débrouille pas si mal en fait si je l'écoute. C'est plutôt cool alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1842-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1850-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t1851-luka-stevenson http://thenotebook.forumactif.org/t2004-luka-stevenson-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 372
ϟ POINTS : 26
ϟ PSEUDO : Mayiie
ϟ CREDITS : (c) Valtersen & Tumblr
ϟ AVATAR : Aaron Tveit.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: Disponible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   Lun 12 Juin - 16:37



✰ ✰ ✰ ✰
catch & release
Naturellement, histoire d’aider Quinn du mieux que je le pouvais, je m’assurais de savoir autant de choses que possible sur son cas, sur son quotidien en classe et tout ce qui venait avec. Cependant, jamais personne n’avait cru bon de me mentionner qu’elle séchait régulièrement les cours. Enfin, c’était ce que je semblais percevoir de la part de son frère, qui était, en gros, le premier à me l’avouer. C’est ce qui expliqua pourquoi, à cette révélation, je fronçai quelque peu les sourcils, quelque peu surpris d’apprendre que ces soucis étaient à ce point. Évidemment, j’étais conscient que l’école était difficile pour la jeune demoiselle, mais jamais personne ne m’avait dit à quel niveau cela pouvait l’être. Et plus encore, Luka semblait limite surpris que lorsque je parlais à Quinn, elle me répondait, alors que bien sûr, j’avais fait gaffe à consigner les progrès de la jeune élève. Quel était le niveau de communication dans l’école ? Pouvais-je vraiment faire confiance à ceux qui s’occupaient de son dossier ? Légèrement embêté, je n’en fis toutefois rien, gardant cette constatation dans un coin de ma tête, préférant me concentrer sur la conversation actuelle en répondant:  « Après, je ne dis pas qu’elle me tient de grands discours. J’ai l’habitude qu’on me parle en peu de mots, mais quand même, les propos étaient là, et c’est beaucoup mieux que rien du tout. » Dans mes dires, je tentais de me faire rassurant, d’informer Luka aussi bien que possible, même si là, tout de suite, j’en venais à me demander si nous n’aurions pas dû avoir cette conversation bien avant, ou bien avoir plusieurs discussions de ce genre, mais plus régulièrement. Mais ça, était-ce possible ? Devrions-nous constamment nous rencontrer en des circonstances formelles pour faire ce genre de chose ? Ou serait-ce possible de s’adonner à ce type de conversation autrement ? Inévitablement, je me posais la question, mais encore une fois, je ne l’abordai pas dans l’immédiat, me contentant d’écouter Luka approuver mon idée d’intégrer sa soeur à mes élèves pour les aider à faire ce qu’elle semblait maîtriser le plus, de son côté. À cela, j’eus un petit sourire, et même si j’avais mentionné auparavant combien d’élèves j’avais dans mon groupe, je crus bon de réitérer en d’autres mots, soit en affirmant:  « J’ai un des plus petits groupes de l’école, en fait. » Et ça, c’était tout à fait vrai. Les groupes réguliers, de ce que j’en savais, avaient vingt, voire trente élèves par classe. De mon côté, je n’en avais même pas dix, et il y en avait qui étaient moins nombreux que mon groupe, tout dépendant des cas se trouvant dans chaque classe. Certains disaient que nous avions de la chance d’en avoir si peu, mais ce qu’ils ne savaient pas, c’était que chaque élève de ma classe comptait pour deux, voire trois élèves d’une autre classe en terme d’attention à donner. Mais je ne me plongeai pas dans cette subtilité pour le moment, laissant Luka poursuivre ses propos, me parler de ce qu’il pouvait faire avec Quinn au quotidien pour l’aider à s’épanouir. Ravi de voir qu’il ne la mettait pas de côté, qu’il la poussait à aller plus loin, sans toutefois lui donner trop de latitude, bref, en voyant qu’il s’y prenait de la bonne façon, j’eus un sincère sourire, et ce fut sans hésiter et sans fausseté que je lui dis:  « Alors de ce que je vois, vous faites un excellent boulot avec elle. » Je marquai une pause en silence, en venant à me demander si je ne devrais pas saisir ce moment pour tenter de combiner nos efforts ensemble afin de lui venir en aide du mieux possible. Puis, au vu de la tournure de la discussion, de ce que Luka m’avait demandé et tout ce qui venait avec, je me dis que ce ne serait pas de trop, alors je réfléchis un peu plus à mes propos, et je dis:  « Par contre, je ne vous force en rien mais… Pour que le progrès de Quinn se fasse aussi bien de mon côté que du vôtre, peut-être pourrions-nous tenter de discuter ainsi plus souvent ? Par email, ou téléphone, ça ne me gêne pas. Après, il faut que vous le souhaitiez, mais personnellement, pour prendre ou donner des nouvelles, je n’ai aucun souci avec ça. » Pensant avoir lancé la suggestion le plus adéquatement que je pouvais le faire, j’attendis de voir ce que Luka allait me dire, estimant que je pourrais ensuite m’ajuster en conséquence de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t646-this-is-not-your-destruction-this-is-your-birth-jordan http://thenotebook.forumactif.org/t653-les-amis-c-est-la-famille-qu-on-choisit-jordan
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: catch & release (luka)   

Revenir en haut Aller en bas
 

catch & release (luka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» soirée catch le 13 septembre à Is Sur Tille :compte rendu !!
» WWE : catch à l'americaine...
» Le Catch expliqué au nul
» Catch : Fin de carrière pour Edge!!!!
» CATCH: l'AWR au Zénith de Dijon le 22 mars 2009 !!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: SAVANNAH :: river street-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg