Partagez | .
 

 fuck you, you fucking fuck (sev)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 6 Jan - 22:59



(lucian) seven popescu
i don't mean to be an asshole, it's just genetic
© tumblr, miserunt


identité
≡ PRÉNOM lucian junior - nommé après son père, à croire que ses vieux commençaient à manquer d'inspiration ou qu'ils en avaient juste rien à foutre. pas pour rien qu'il s'fait appeler seven depuis des années ; septième gosse de sa fratrie, le surnom s'est imposé comme une évidence. tellement que beaucoup d'gens ignorent son vrai prénom.
≡ NOM popescu que personne sait prononcer, si c'n'est les popescu eux-mêmes. autant dire qu'il a pas beaucoup d'affection pour son blaze.
≡ ÂGE tout juste vingt ans et ça s'voit, autant sur sa gueule de p'tit con que dans l'énergie qu'il met à foutre le bordel partout où il passe.
≡ LIEU DE NAISSANCE né à savannah, il s'est jamais gêné pour dire qu'il finirait par s'tirer. mais il l'a toujours pas fait.
≡ NATIONALITÉ ses pompes sont malheureusement bien ancrées dans l'sol américain, et la connerie chronique de ses compatriotes ne cessera probablement jamais de l'étonner.
≡ ORIGINE rien qu'avec le patronyme qu'il s'trimballe et sa propension à causer des emmerdes autant qu'il peut les attirer, c'est facile à deviner - un vrai cliché ambulant. roumain par le sang, il a pourtant jamais foutu le pied dans la contrée qui a porté la mauvaise graine d'la génération précédente.
≡ ÉTUDES, EMPLOI gangster de pacotille, dealer parce qu'il voulait juste du fric facile. il a pas réfléchi au tas de fumier qui viendrait avec mais il s'débrouille, il s'adapte pour toujours s'en sortir en un seul morceau ou presque. avec ça, il est batteur dans le groupe formé par les yobbos, parce qu'il faut gagner de l'argent propre aussi. puis ça lui plaît, de se défouler sur ses tambours et ses timbales. cogner : y a qu'ça d'vrai.
≡ STATUT CIVIL célibataire mais rarement seul, il est toujours prêt à aller s'perdre entre des cuisses accueillantes. celles des princesses bien sûr, mais pas que - il trouve aussi son compte chez la gent masculine. mais ça, il veut pas que ça se sache, il veut pas qu'on l'traite de pédale ou qu'on le pense moins viril, tout ça parce qu'il apprécie le service trois pièces autant que les poitrines plus ou moins fleuries. alors il enchaîne les nanas au vu et su de tout l'monde, et il fait pareil avec les gars secrètement. ça défile entre ses doigts mais au final, il a jamais vraiment été en couple ; tout juste abonné aux plans cul en tous genres. faut croire qu'son cœur est atrophié, blindé, ou carrément décédé. et seven, il aimerait qu'on vienne le ranimer.
≡ CARACTÈRE instable, débrouillard, joueur, arrogant, fier, irresponsable, susceptible, égoïste, insolent, rebelle, opportuniste, beau parleur, impulsif, rancunier, provocateur, sarcastique, vulgaire, sans-gêne, rusé, grande gueule, excessif.
≡ GROUPE mistral.

ft. david prat
Votre pire souvenir ? Son dixième anniversaire. Selon Popescu senior, ça marquait la fin de l'enfance et toutes ces conneries - fallait qu'il devienne un homme. Fallait qu'il apprenne à serrer les poings et à les manier correctement, comme une bête, comme lui. Alors il a pris l'gosse sous le bras, jusqu'à un coin désaffecté. Jusqu'à s'assurer la tranquillité. Et ça a commencé - les coups au ralenti d'abord, pour qu'il puisse les voir arriver et apprendre à les déjouer. La cadence qui s'accélère et son myocarde qui s'affole, les phalanges qui heurtent sa peau sans qu'il puisse s'en défaire, les « j'veux rentrer papa, s'te plaît, arrête » et la rage sourde en guise de seule réponse. Jusqu'au coup qui l'a propulsé au sol, sur un lit fait d'éclats d'verre. Les morceaux qui s'enfoncent dans la chair de son dos quand il essaie de s'relever, quand il se met à pleurer. Court séjour à l'hôpital, suspicions des médecins, mensonges des Popescu. Il jouait. Il est tombé. V'là tout. Et v'là la myriade de cicatrices qui jonchent encore aujourd'hui l'épiderme de son dos. Fallait devenir un homme, fallait s'improviser guerrier. Faut croire qu'ça n'a pas marché ; il n'est ni l'un, ni l'autre. Juste un clébard errant, un peu détraqué, à demi-enragé.

Quelles sont les personnes en qui vous avez le plus confiance ? C'est drôle, parce qu'il serait tenté de répondre : personne. C'est drôle, ouais. Tellement comique que ça vire au tragique. Pourtant, c'est pas vrai - c'est p't'être qu'il s'en rend pas compte, ou qu'il veut juste pas l'avouer. Mais il a beau s'prendre la tête avec la moitié des membres d'sa bande de voyous, ils sont certainement les plus dignes de sa confiance. Les plus à-mêmes de l'sortir des merdiers dans lesquels il se fourre à longueur de journée. Même Jimmy et l'incompréhension qui règne parfois entre eux. Même Barbra et leurs chamailleries de sales gosses. Même Joe et son QI à peu près aussi élevé que celui d'une moule. Même Maia et son sourire encrassé par la drogue. Même Trixia et... Ouais. Non. P't'être pas Trixia, en fait.

Avez-vous perdu un être cher au cours de votre vie ? Faut croire que non - les membres de sa famille sont tous vivants, des parents jusqu'à l'enfant numéro neuf. Bonne ou mauvaise chose, ça, ça dépend du point d'vue. Il a déjà songé qu'il serait mieux sans c'te tribu déglinguée, sans son vieux cinglé et les cons qu'il a engendré. Mais tout l'monde est vivant alors faut faire avec et s'dire qu'ils finiront bien par tous aller s'retrouver en Enfer, un d'ces jours. Le seul être qu'il a perdu, Seven, c'est le clebs de la famille y a longtemps. Percuté par une bagnole. L'môme a pleuré en caressant la bestiole qui agonisait sur le trottoir, jusqu'à ce qu'un d'ses aînés débarque avec une pelle. Un coup pour achever l'animal, les suivants dans le jardin pour creuser sa tombe. C'est la seule expérience du deuil qu'il connaît. Mais sûrement que perdre un être cher, ça passe pas forcément par la mort. Sûrement qu'la faucheuse n'a pas besoin de s'en mêler, pour qu'ça fasse mal à en crever. Une chance que son cœur soit atrophié ; il a jamais eu à traverser ça. Il a jamais rien perdu pour d'vrai, Seven. C'est p't'être pour ça que c'est juste lui, qui est perdu.

anecdotes.

(001), Seven, on sait jamais dans quel état on va le trouver. Y a des jours où il s'balade comme une star de cinéma, tenue correcte et lunettes de soleil, tignasse domptée et sourire étincelant pour amadouer son monde. Puis y a des fois où il a l'air d'un clochard, avec ses fringues dégueulasses, son teint cireux et ses énormes cernes sous les yeux. Y a pas beaucoup d'entre-deux, avec lui. Y en a jamais vraiment eu. (002), Depuis quelques mois, y a un chat noir qui partage son quotidien alors qu'il avait rien demandé. Dur de savoir qui a adopté qui - p't'être bien personne d'ailleurs, parce que l'entente n'est pas au rendez-vous. La bestiole est aussi capricieuse que teigneuse et Seven s'retrouve avec des griffures un peu partout. Il a même pas daigné lui donner un nom, alors un jour c'est "le chat" pis le lendemain ça devient "connard", ça dépend d'l'humeur du moment. Toujours est-il qu'ils s'détestent cordialement, mais la boule de poil continue d'venir, et Seven continue d'le nourrir. Faut pas chercher. (003), Sans-gêne, il a tendance à prendre ses aises partout où il passe, sans se soucier d'l'avis des autres ou des bonnes manières. Faut dire qu'il en a pas intégré beaucoup, même si on peut féliciter sa mère d'avoir essayé - ça a jamais marché. Malpoli, vulgaire et presque nudiste, il passe le plus clair de son temps à poil quand il est chez lui, mais même ailleurs ça l'dérange pas. Il pourrait même se trimballer cul nu dans la rue que ça lui ferait ni chaud ni froid. Enfin, p't'être froid, selon la saison. (004), Chez lui, ils étaient neuf gosses. Neuf putains d'chieurs, une mère soumise malgré elle, et un père qu'a sûrement une araignée au plafond ; voire carrément un poulpe géant, vu l'spécimen. Peu fréquentable et fait d'valeurs qu'on peut qualifier d'arriérées, il régnait comme un tyran sur sa tribu. Une vision des femmes presque moyenâgeuse, sommant les gamines d'aider au ménage et la cuisine ; tandis qu'les garçons étaient entraînés à boire, fumer et s'battre beaucoup trop jeunes. Pour être des hommes, des vrais, et toutes ces conneries. Seven, il en garde des principes un peu foireux, un peu misogynes, un peu cons. Et il arrive pas à s'en défaire. (005), Quand il était môme, il avait tendance à fuguer. Oh, pas loin - jamais loin. Toujours là, dans l'coin, paumé quelque part dans Savannah ou le patelin d'à côté. Il partait jamais bien longtemps et personne venait l'chercher. Parce qu'avec neuf gosses, on voit pas vraiment quand il en manque un ; et puis on savait que t'façon il finirait par rentrer. Il a gardé cette sale manie de disparaître sans prévenir, on sait pas trop où, on sait pas trop pourquoi. Puis il revient aussi vite qu'il est parti, sans dire un mot. (006), Tête à claques de compétition, son passe-temps favori consiste à pousser les gens à bout. Ça l'amuse, d'faire tourner les gens en bourrique, mentir sur les sujets les plus anodins et tester les limites. C'est un p'tit con de première, qui en rate jamais une, toujours occupé à provoquer et raconter n'importe quoi. Faire chier l'monde, c't'un art qu'il maîtrise à la perfection. (007), S'faire casser la gueule, il a toujours eu l'habitude. Par ses frères et sœurs quand ils s'engueulaient, par son père quand il lui apprenait à cogner, par les connards d'la cour de récré et par tous les enfoirés qu'il s'amuse à provoquer. Il sait encaisser les coups sans broncher ou presque, aussi efficace qu'un sac de frappe. Mais il sait les rendre aussi, et pas qu'un peu. Ses mains ont toujours une teinte qui passe du rouge au bleuté, du jaune au violacé - constamment abîmées par les coups qu'il distribue à la pelle. Faut croire qu'il a que deux modes de fonctionnement, l'gamin. S'foutre de ta gueule, ou t'la défoncer. (008), Il est tombé dans l'domaine de la drogue presque par hasard - sûrement par connerie. Du fric facile, il s'est dit que ça s'rait tout bénef'. Il en a fait son commerce, dealer plutôt réputé même s'il est pas toujours apprécié. Mais il fait pas qu'vendre ; il consomme aussi, et sûrement qu'il devrait pas, sûrement qu'c'est pas conseillé. Il tape pas vraiment dans l'dur, tournant à la weed le plus souvent, mais il dit pas non aux champis, aux cachetons ou à la C quand il veut s'vider la tête ou passer une bonne soirée. Alors il a souvent une sale gueule et l'regard vitreux, ça plaît pas à son boss mais tant qu'il fait l'boulot et qu'il vole pas la marchandise, tout va bien. C'est juste qu'il peut pas s'en passer - c'est juste qu'y a que ça pour l'aider à respirer. (009), L'école c'était pas son truc, et il a lâché l'affaire dès qu'il a pu. C'est pas un manque de capacités - il aurait pu y arriver s'il s'était donné les moyens - c'est juste un manque d'ambition. Parce qu'il est qu'une vermine et qu'il le sait, c'est dans ses gènes, ancré dans son ADN. Il rêve de s'tirer d'ici, de voyager, voir du pays, d'envoyer chier tous ces cons et d'vivre à en crever. Mais il fait rien. Il reste là. Coincé comme un fauve dans sa cage, comme un albatros pas foutu de décoller du sol. Il a rien, il n'est rien, et il sera jamais rien. On le lui a toujours répété. Alors il l'a imprimé. (010), C'est un peu par hasard qu'il s'est mis à la batterie durant l'adolescence, parce qu'il avait des potes musiciens et qu'ils lui ont transmis un peu d'leur passion. Il a été attiré comme un aimant par l'armada de caisses et tambours en tous genres, pis il y est resté accroché toutes ces années. Faut dire qu'il est doué le bougre, il a l'rythme dans la peau et une dextérité indéniable. D'ailleurs faut pas s'étonner d'le voir faire tourner des stylos à longueur de temps, ou carrément battre le rythme contre les murs, les meubles ou juste ses cuisses. Y a toujours un boum boum qui résonne dans sa boîte crânienne, même quand il a pas ses baguettes entre les doigts. (011), S'il sait conduire, il a pourtant pas son permis. Manque de thune, de temps et de motivation, il s'est jamais inscrit à l'auto-école et a tout appris sur l'tas, façon Popescu. Forcément, il sera jamais un grand pilote - quand il est au volant, vaut mieux s'planquer. Il conduit trop vite, et sans la moindre délicatesse. En moyenne, il frôle trois piétons, cinq chats, deux fossés et six trottoirs chaque fois qu'il prend la route. Ouais. Il est meilleur passager que chauffeur. (012), Quand y a un gosse dans les parages, il se crispe et sent la migraine pointer. Il les porte pas dans son cœur, ces machins : ça fait du bruit, ça se casse, et c’est assez con pour s’étouffer avec un bouchon. Plus ils sont loin, mieux il se porte. Pourtant, c'est pas faute d'avoir grandi entouré d'mômes, avec sa tribu familiale. P't'être bien qu'ça l'a vacciné, en fait. (013), Adepte de junk food en tous genres, il bouffe tout avec n'importe quoi et son régime alimentaire est très loin d'être équilibré. Et puis il sait pas cuisiner, alors il va au plus simple en prenant c'qu'il trouve et en se démerdant avec ça. T'façon, ce qu'il préfère, c'est les associations improbables du genre banane-ketchup, pâtes-nutella, ou sa spécialité : sandwich jambon-confiture de fraises-fromage qui pue. Plus c'est gras et à priori dégueu pour l'commun des mortels, plus il kiffe. (014), C't'un grand joueur dans l'âme. Flirter avec le danger, faire appel au hasard, ne plus rien contrôler : il se sent vivant, dans ces moments-là. Il est du genre à parier sur tout et n'importe quoi, parfois pour du fric, parfois pour du cul, parfois pour rien du tout. Il s'en fout de c'qui est à la clé - même s'il crache pas dessus. Ce qui compte, c'est l'adrénaline quand l'verdict tombe. Parier sur des conneries avec ses potes, parier sur qui gerbera l'premier, sur quelle meuf il réussira à serrer, sur quel cheval remportera la course et sur qui gagnera la partie d'cartes. Peu importe, il joue ; trop souvent avec le feu. Quitte à finir par s'brûler. (015), Sa peau paraît immaculée de prime abord, encore lisse de jeunesse mais ternie par ses travers. Pourtant, elle recèle deux secrets. L'premier est facilement visible, dégoulinant le long d'son dos comme une cascade dégueulasse. Un tas d'entailles qui ont cicatrisé depuis longtemps, blanchies par le temps mais toujours visibles, zébrant sa peau sous ses vêtements. L'second est plus intime, tatouage planqué sur sa fesse droite. Un p'tit cupcake, coloré de rose et violet, surmonté d'une cerise bien rouge. Réalisé quand il était défoncé, j'vous laisse imaginer sa gueule quand il s'en est rendu compte plus tard. Mais au final, il s'en tape un peu. Ceux qui connaissent son existence s'marrent généralement, et Seven aussi. Il peut pas y faire grand-chose, alors autant assumer. Enfin, juste à moitié, parce qu'il blâme clairement la drogue pour cette œuvre d'art. (016), Il est pas particulièrement calé en nouvelles technologies mais il n'jure que par les téléphones dernier cri. Vous savez, ceux qui coûtent une couille et qui s'pètent en tombant sur votre matelas ? Voilà. Seven, il adore ça. Mais c'est pas des conneries : ça coûte vraiment une blinde. Alors généralement, il les vole. À des gens au hasard, à des cons qu'il peut pas voir. Du coup, il a un sacré nombre de portables qui traînent dans ses affaires, et il en change tous les quatre matins. C'est limite ridicule. (017), C'est pas un type silencieux, mais c'pas le plus bavard non plus. L'plus souvent, il raconte juste des conneries alors on essaie d'pas l'écouter, d'pas le laisser gagner. Y a de quoi s'dire qu'il a vraiment rien dans l'crâne. Pourtant ça tourne, là-dedans. C'est en survoltage permanent, les idées qui fusent et s'entrechoquent jusqu'à lui faire faire n'importe quoi. Il pense à tout, à rien, il s'prend la tête tout seul et il s'file la migraine. Même pendant qu'il baise, il est cap de s'demander c'qu'il fout là, de s'dire qu'il a besoin d'nouvelles pompes, de réaliser qu'il a oublié d'fermer la porte en partant, et de s'rappeller soudainement qu'un connard lui doit du blé. Faut croire que son cerveau n'est pas foutu de s'mettre en veille tout seul. Pas pour rien qu'il est obligé de l'embrumer au quotidien. (018), Sûrement qu'c'est con, sûrement qu'il a largement passé l'âge, mais il flippe dans le noir. Il supporte pas ça, il étouffe et il panique et il pète les plombs. Il peut pas rester dans une pièce totalement opaque, et encore moins y dormir. La nuit, il garde les volets ouverts pour avoir la lumière d'la rue et d'la lune - parfois même la fenêtre, juste pour les bruits de l'extérieur. Il sait bien qu'il est trop vieux pour ça, mais ça s'contrôle pas. (019), Membre de la bande des Yobbos, il a accepté d'y prendre part sans grande conviction. Parce qu'il avait rien d'mieux à foutre, et qu'ça lui paraissait fun. Il s'disait que ça durerait pas, qu'il finirait par s'tirer de Savannah de toute façon, et qu'il dirait bye bye à ces cons. Au final, il s'est planté. Il est resté. Il s'est attaché, même s'il préfèrerait crever que l'avouer. Il les considère pas comme sa famille - pour lui c't'un mot péjoratif ça, quand il regarde la sienne, il s'dit qu'les orphelins sont pas si mal lotis. C'est juste sa bande. Son clan. Sa meute. Ils s'aiment pas tous, y en a qui lui tapent franchement sur le système, d'autres à qui il referait bien l'portrait. Mais c'est les siens, ses semblables, des putains de loups parfois aussi détraqués qu'lui. Et même quand c'est dur, même quand il les déteste, même quand il a envie de s'tirer, il reste. Parce qu'une meute, c'est mieux qu'une famille. Une meute, c'est c'qui lui fallait. Rien d'plus, rien d'moins. (020), Seven, il est pas stable, toujours dans l'extrême, jamais au milieu. Avec lui c'est tout ou rien, et c'est souvent rien d'ailleurs, alors souvent il ment, il sort des belles paroles pour s'imaginer mieux que ce qu'il n'est. Pour embobiner, obtenir ce qu'il veut et puis tout envoyer chier. Il attrape les gens, s'y accroche, puis il les fuit comme la peste en gueulant qu'il a besoin d'air. Il écoute rien, il fait c'qu'il veut, il s'fout des conséquences et il serait prêt à foutre sa vie en l'air sur un coup d'tête. Juste parce qu'il en a envie. On dirait qu'il sait pas c'qu'il veut, qu'il sait pas où il va, qu'il est juste paumé comme un naufragé sans sa bouée. Il cherche. Quoi ? Il en sait foutrement rien. P't'être bien le SAV de l'humanité. Voyez, il a un tas d'réclamations à balancer.




Dernière édition par Seven Popescu le Ven 14 Avr - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 6 Jan - 22:59


yobbos

BARBRA TUNA | la bombe, celle qu'il a glissée sous ses draps, celle qu'il préfère quand elle n'parle pas parce qu'elle lui tape sur le système, celle qui fait chier mais qu'il apprécie quand même.
JIMMY | le chef.
JOE DONOVAN | le débile, celui avec qui le courant n'passe pas, celui qui l'exaspère et qui éveille son animosité, celui qu'il fait mine de tolérer en contenant son envie de le cogner.
MAIA | la camée.
TRIXIA WELCH | la traîtresse, celle qui vient du camp adverse et dont il s'méfie comme la peste, celle qu'il n'accepte qu'à moitié, et il se gêne jamais pour le montrer.


kids

AILISH | la catin, celle avec qui il a partagé une nuit, celle qui a su l'faire succomber pour mieux le piéger, celle qui l'a vexé et humilié pour mieux le pousser à la détester.
DAIRE | l'énervée.
EANNA MCGUINNESS | l'illuminée.
JJ O'REILLY | la némésis, celui qui a découvert son secret mais qui doit la fermer, celui qui éveille la haine autant que l'désir inavoué, la vengeance en continu, encore et encore jusqu'à ce qu'ils s'entretuent.
MAX | le daleux.
SAMIH SCULLY | l'ennemi, celui qui a bien failli le buter et dont il s'méfie désormais, celui qui l'accuse d'un crime qu'il n'a pas commis, celui qu'il veut cogner jusqu'à enfin rétablir la vérité.


popescu

LUCIAN POPESCU | le patriarche en carton, celui qui fait mal pour inculquer des leçons, celui qui lui vrille les tripes même s'il tente toujours de pas l'montrer, celui à qui il a peur de trop ressembler.
LAVINIA POPESCU | la mère silence, celle qui l'a déçu par sa soumission, celle qu'il repousse de toutes ses forces comme si ça l'brûlait parce qu'y a plus rien, juste la douleur et l'excès de rancœur.
VALERIAN POPESCU | le modèle déchu, celui qui s'est barré l'premier et il a voulu faire pareil mais il n'est que l'échec après la réussite, il jalouse, il envie, il enrage de tant se comparer à lui.
IULIA POPESCU | l'aînée envolée, celle qu'il a gardé sur un piédestal dans son cœur de gosse, celle qu'il évite et dont il veut surtout pas affronter le regard, celle qu'il a trop peur de décevoir.
ELENA POPESCU | l'effet miroir, celle dont il a suivi les traces sans trop le voir, celle qu'il trouve fissurée aux mêmes endroits que lui, celle par qui la chute a commencé y a des années.
SERGHEI POPESCU | le gouffre creusé, celui qu'il collait gamin et puis ça s'est arrêté, l'incompréhension et les non-dits, maintenant ça s'méprise et ça s'en veut sans être foutu de crever l'abcès.
IOAN POPESCU | le fil fragile, celui avec qui il s'est le plus chamaillé, celui dont il préfère s'moquer en frôlant la méchanceté, celui qu'il empoisonne contre quelques billets.
ANCA POPESCU | le trésor encrassé, celle dont l'amour le déstabilise toujours, celle qui le voit meilleur qu'il n'est, celle à laquelle il continue de s'agripper trop fort sans jamais l'assumer.
MIHAIL POPESCU | le mini-lui, celui qui partage trop ses traits, celui qui se fait trop souvent refaire le portrait en son nom, celui à qui il n'montre rien mais qu'il venge dans l'ombre.
TEREZA POPESCU | le courant d'air, celle qui apparaît sans prévenir, trop tactile, trop lumineuse, trop tout - ça l'brûle mais il arrive pas à s'en défaire, elle est trop coriace la p'tite dernière.
MADALINA POPESCU | la pièce rapportée, celle qu'il supporte difficilement, celle qui n'sera jamais vraiment comme eux, la plus apte à échapper à la misère à ses yeux.


les autres

ASSIA SCULLY | la victime, celle qui a subi mais c'était pas lui, pourtant c'est c'qui se raconte, celle qui se tait alors qu'elle sait que c'est pas la vérité, l'envie de la secouer pour la forcer à parler.
ELLIOT LESLIE | la cinglée, celle qui ressemble trop à un fantôme et qui se paume chez lui à deux reprises, les corps qui fusionnent puis qui cognent, trop de laideur qui fait écho, ça résonne jusque dans ses os.
GRACE MCCARTHY | la cible, celle qui s'retrouve tiraillée dans la guerre des clans, celle qui est au milieu et qu'il veut faire céder à tout prix, pour qu'elle soit avec eux, mais jamais avec l'ennemi.
JAEL FELICIANO | la paumée, celle qu'il trouve trop faible, les yeux et le cœur trop grands, ça a réveillé des instincts violents, celle qu'il fait chialer alors qu'elle l'a jamais mérité.
LEONARD RIVER | le hippie, celui qui n'est qu'un pote à qui refourguer, avec qui consommer, une fille en commun pour les lier et l'attraction qui crépite un peu, mais à laquelle il refuse de s'donner.
MERLE BREKKER | le chantage, celui dont il a découvert le secret et qu'il s'amuse à narguer, une cicatrice en souvenir et des exigences à en vomir, l'insulte facile, la haine qui lui répond, et en arrière-plan la frustration.
NASH CALDWELL | le squatteur, ceux qui traînaient dans la baraque, celui qu'il respecte, qui aurait sûrement pu être un frère dans une autre vie mais pas celle-ci, alors on s'rattrape avec quelques conneries.
NORA CALDWELL | la squatteuse, ceux qui traînaient dans la baraque, celle qu'il aimait pas et avec qui les poings se levaient, celle avec qui y a c'truc en suspens, des plaies devinées comme une arme qui attend.
OTTO HARD | le rejet, celui qu'il a connu y a trop longtemps, dans la rue pendant les fugues, l'entraide pour pas crever, la presque amitié jamais assumée, la fuite parce qu'il représente tout ce qu'il déteste.
RHOAN STORM | la tension, celui qu'il a presque suivi, un pacte éphémère et l'abandon, le goût d'la trahison ; maintenant ça s'fait la compétition et ses veines chauffent quand il le voit, l'hostilité et les œillades cachées.
SERENA GIANELLI | la groupie, celle qui suit les aventures du groupe et qui devient cliente, qui finit chiante parce qu'elle veut pas céder alors qu'elle en a envie, alors qu'elle le veut autant que lui.
WENDY CHARBONNEAU | la cliente, celle qui l'emmerde avec son mépris, qu'il tente de remettre à sa place et qu'il tolère seulement parce qu'elle est friquée, à se contenir même si c'est trop électrique.


Dernière édition par Seven Popescu le Dim 21 Mai - 16:05, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 6 Jan - 23:00



Dernière édition par Seven Popescu le Mar 20 Juin - 14:06, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

Papaoutai

ϟ POSTS-ENVOYES : 707
ϟ POINTS : 36
ϟ PSEUDO : zoé (baalsamine)
ϟ CREDITS : neo venus (ava) & bat'phanie (sign) & bonnie (icon) & alexia (bannières)
ϟ AVATAR : Nastassia Lindes
✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 6 Jan - 23:16



pardon je respecte rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 16 Jan - 20:18

bon mec, j'me dis qu'on pourrait se trouver un lien sympa, entre concurrent dealer en plus, tinks il est pas homophobe, il aime aussi les hommes, donc j'me dis que voilà jed jed jed
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 345
ϟ POINTS : 34
ϟ PSEUDO : Tisse
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Teun Koemans
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Sam 18 Mar - 11:03

Il faut qu'on cause de notre lien

Sachant qu'en plus, on en discutait avec Wendy et elle viendra surement te voir pour être son dealer, ça pourrait être drôle comme ça What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2724-serghei-cause-life-is-a-mess http://thenotebook.forumactif.org/t2732-serghei-popescu-we-are-not-shining-stars http://thenotebook.forumactif.org/t2751-serghei-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t2752-serghei-popescu-formspring En ligne

avatar

le bon goût du jambon

ϟ POSTS-ENVOYES : 289
ϟ POINTS : 19
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Emma Roberts
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Sam 18 Mar - 17:57

Hello !

Puisqu'on parle de moi

ça te dirait un lien ? Je paie bien What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2731-wendy-charbonneau-so-let-s-set-the-world-on-fire http://thenotebook.forumactif.org/t2737-wendy-charbonneau-we-are-shinning-star#60965 http://thenotebook.forumactif.org/t2756-wendy-charbonneau http://thenotebook.forumactif.org/t2757-wendy-charbonneau-formsp

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 11:15

jaja + tinks, cassez-vous de là, vous allez contaminer ma fiche avec votre nullité

serghei, j'arrive  

wendy, j'suis jamais contre un client de plus, viens donc mon enfant alooors à développer ensemble, mais de prime abord je pense que sev risque de la trouver assez insupportable et de le lui faire savoir, en tous cas à la base quoi tu penses que wendy le verrait comment, d'son côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

Papaoutai

ϟ POSTS-ENVOYES : 707
ϟ POINTS : 36
ϟ PSEUDO : zoé (baalsamine)
ϟ CREDITS : neo venus (ava) & bat'phanie (sign) & bonnie (icon) & alexia (bannières)
ϟ AVATAR : Nastassia Lindes
✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 12:31

WENDY FUIIIIS APRES IL VA TE DEMANDER D ENLEVER TES VETEMENTS ET ESSAYER DE TE JETER PAR LA FENETRE

(je ne fais que passer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 12:37

MDRRRRRRRRRR MAIS CESSE TES CALOMNIES
déjà t'es pas une cliente donc ça compte pas, et puis t'avais cherché
dégage au lieu de raconter n'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 345
ϟ POINTS : 34
ϟ PSEUDO : Tisse
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Teun Koemans
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 12:56

J'allais dire que le seul Popescu qui peut la désaper c'est moi mais je suis pas vraiment sûr de mon coup hmm

(je ne fais que passer aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2724-serghei-cause-life-is-a-mess http://thenotebook.forumactif.org/t2732-serghei-popescu-we-are-not-shining-stars http://thenotebook.forumactif.org/t2751-serghei-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t2752-serghei-popescu-formspring En ligne
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 14:46

Tu as une place pour moi?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

le bon goût du jambon

ϟ POSTS-ENVOYES : 289
ϟ POINTS : 19
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Emma Roberts
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 19:38

Mais non, il me désapera pas, même pas en rêve...

*ignore la brute*

@Seven Popescu a écrit:
wendy, j'suis jamais contre un client de plus, viens donc mon enfant alooors à développer ensemble, mais de prime abord je pense que sev risque de la trouver assez insupportable et de le lui faire savoir, en tous cas à la base quoi tu penses que wendy le verrait comment, d'son côté ?

Donc. Il peut très bien lui dire qu'elle est insupportable, et capricieuse, et reloue, j'en passe et des meilleurs, ça va teeeellement lui passer au-dessus... Elle lui répondra juste qu'elle peut se trouver un autre dealer moins chiant et moins insultant, que si son fric lui plait pas, y a aucun souci pfeuh
Après, elle, elle viendra si la dope est bonne, mais à part ça, elle aurait effectivement tendance à le regarder avec "un peu" de condescendance et de mépris n___n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2731-wendy-charbonneau-so-let-s-set-the-world-on-fire http://thenotebook.forumactif.org/t2737-wendy-charbonneau-we-are-shinning-star#60965 http://thenotebook.forumactif.org/t2756-wendy-charbonneau http://thenotebook.forumactif.org/t2757-wendy-charbonneau-formsp

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 22:56

bon les moches, arrêtez de ne faire "que passer" pour mettre du kk partout dans ma fiche là, j'vous renie

serghei, j'te la laisse don't worry, t'auras tout le loisir de la désaper loin trèèèès loin  de moi merci

malia, mohhh bien sûr que j'ai de la place, t'avais des idées/envies ? yees loveeye

wendy, il le dira avec moins de tact et de politesse, mais oui c'est un peu ça du coup on peut partir du principe qu'ils se "tolèrent" pour le moment, wendy parce qu'elle est satisfaite de la marchandise, seven parce qu'il sait qu'elle est friquée et qu'il crache jamais sur ça, mais en soit c'est pas la joie et j'pense que c'est assez électrique quand même après il va pas supporter longtemps de sentir le mépris/la condescendance de wendy - surtout que plus ça va, moins il est stable, alors il risque de finir par VRAIMENT lui exploser à la gueule tavu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Lun 20 Mar - 23:00

Je n'ai pas trop d'idées, mais on peut voir ensemble!
Tu cherchais des liens en particulier?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 52
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : mileven.
ϟ CREDITS : baalsamine (avatar)
ϟ AVATAR : millie cutie bobby brown.
✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Mer 29 Mar - 1:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2435-sasha-tell-them-sasha-is-the-little-girl-who-broke-your-fuckin-finger
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Mer 29 Mar - 23:15

moi aussi, j'veux bien de la came du môme. bon elle sera sans doute moins pure et bonne que celle de LA mais ça fera l'affaire
(en vrai j'ai pas plus d'idée que ça pour le moment mais je vais cogiter)
(et en plus de te piquer un lien, je veux bien te piquer ton modèle de fiche de liens steuplaît, il est perf )
Revenir en haut Aller en bas

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 31 Mar - 2:16

malia, hmmm j'ai pas de recherches particulières, j'avoue hmm tu sais déjà si tu voudrais plutôt du positif, négatif ? aaaah j'vais aller me pencher sur ta fiche quand j'ai le temps, pour voir si ça me donne des idées aussi

sasha, bjr demie-portion, que puis-je faire pour toi ? loveeye

tammy, owi encore des clients, faites pleuvoir les billets sur moi bierber bon idem, faudra que je me penche sur ta fiche quand j'peux pour avoir des pistes etc mais à priori, il risque de la prendre pour une espèce de starlette aussi friquée que stupide et toussa, enfin y a moyen qu'il la juge rapidement quoi (ce qui ne mène pas forcément au négatif, par exemple il peut s'amuser à lui faire des prix de salaud en se disant "elle est si naïve ça va passer crème" mais à voir si tammy laisserait couler parce qu'elle trouve son compte autrement, ou si elle se rebellerait, ou whatever je sais pas )
bref j'suis pas du tout productive pardon, il est tard et je suis à l'ouest mais promis je vais réfléchir zjfljekg (mdr no souci pour le codage, fais toi plaiz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 31 Mar - 18:23

merci, merci, j'ai tout volé ta mise en page, c'est magnifaïque fan

et sinon, je vais débarquer en mp, ça sera plus simple je pense et je serai aussi plus réactive jed
Revenir en haut Aller en bas

avatar

le bon goût du jambon

ϟ POSTS-ENVOYES : 289
ϟ POINTS : 19
ϟ PSEUDO : Shereen
ϟ CREDITS : Shereen
ϟ AVATAR : Emma Roberts
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Ven 31 Mar - 18:54

@Seven Popescu a écrit:
bon les moches, arrêtez de ne faire "que passer" pour mettre du kk partout dans ma fiche là, j'vous renie

serghei, j'te la laisse don't worry, t'auras tout le loisir de la désaper loin trèèèès loin  de moi merci

Genre, je suis pas assez bien foutue pour toi ? angry

@Seven Popescu a écrit:
wendy, il le dira avec moins de tact et de politesse, mais oui c'est un peu ça du coup on peut partir du principe qu'ils se "tolèrent" pour le moment, wendy parce qu'elle est satisfaite de la marchandise, seven parce qu'il sait qu'elle est friquée et qu'il crache jamais sur ça, mais en soit c'est pas la joie et j'pense que c'est assez électrique quand même après il va pas supporter longtemps de sentir le mépris/la condescendance de wendy - surtout que plus ça va, moins il est stable, alors il risque de finir par VRAIMENT lui exploser à la gueule tavu

Elle vient, achète et paie rubis sur l'ongle (faut pas la prendre pour une cruche non plus, elle connait les tarifs ><), elle l'emmerde avec un sourire de pétasse parce qu'après tout, c'est qu'un revendeur et qu'il y en a d'autres What a Face
Elle est pas insupportable, en vrai c'est un amour, mais elle est juste incomprise la pauvre /o/
Ca me va en tout cas ça peut être rigolo n__n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2731-wendy-charbonneau-so-let-s-set-the-world-on-fire http://thenotebook.forumactif.org/t2737-wendy-charbonneau-we-are-shinning-star#60965 http://thenotebook.forumactif.org/t2756-wendy-charbonneau http://thenotebook.forumactif.org/t2757-wendy-charbonneau-formsp
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Mar 11 Avr - 17:26

Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 71
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : chloe
ϟ CREDITS : ©milles rêves (avatar) and tumblr (gifs)
ϟ AVATAR : imogen poots
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: totalement libre. #jesuisfaible.
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Jeu 11 Mai - 20:24

j'viens vers toi pour savoir si avec l'ancienne trix vous aviez déjà fait quelques trucs pour l'lien ou pas du tout ? hmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3177-l-infinite-des-choses-trixia http://thenotebook.forumactif.org/t3183-les-fleurs-du-mal-trixia

avatar

pot d'échappement

ϟ POSTS-ENVOYES : 2623
ϟ DEFIS RELEVES : 3
ϟ POINTS : 29
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : rhorho miskina
ϟ AVATAR : david prat
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: #nolimit oskour
+ contacts:

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Sam 13 Mai - 0:08

wendy, non t'es juste beaucoup trop chiante pour moi en tous cas ça marche on se garde tout ça loveeye

trix, aloooors pour le coup non, on avait rien fait évoluer donc jusqu'à maintenant c'est resté sur la base notée dans les préliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t525-fake-it-till-you-make-it-sev http://thenotebook.forumactif.org/t2300-fuck-you-you-fucking-fuck-sev http://thenotebook.forumactif.org/t634-seven-popescu http://thenotebook.forumactif.org/t778-seven-popescu-formspring

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 128
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : Elina
ϟ CREDITS : shiya
ϟ AVATAR : Jeffrey Dean Morgan
✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   Mer 24 Mai - 14:10

Petit passage du "patriarche en carton". Non mais, sale gosse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3258-easy-peasy-lemon-squeezy-lucian http://thenotebook.forumactif.org/t3286-la-violence-ne-resout-rien-qui-a-balance-cette-connerie
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: fuck you, you fucking fuck (sev)   

Revenir en haut Aller en bas
 

fuck you, you fucking fuck (sev)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: IN MY VEINS :: left me a desperate man :: the things that we share-
ACCUEIL
BAZZART.
TOP-SITE.
TUMBLR.
LES JEUX.




S'INTEGRER
LES DéFIS
LES éQUIPES
ANIMATIONS
Tweets by wab_rpg