Partagez | .
 

 à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:02



Berger, Maxim
tu es faible, tu es fourbe, tu t'en fou
© creditimage|tumblr, stolen paradise.


identité
≡ PRÉNOM(S) c'est pas la réalité, pas le fil d'une véritable identité, il n'y a pas ces trois seules lettres pour le nommer, mais elles suffisent pour l'identifier. en vrai la carte d'identité est réalité, en mélangeant l'abstrait et le vrai on détient le nom d'un classique. typique. il s'appelait Maxim, trop de français pour un garçon qui n'y connait pas. trop de folie pour un Max qui s'éloigne, et qui lentement prend du film que la mauvaise partie. pour tout le monde, c'est Mad est c'est tout.
≡ NOM Berger, il y a la consonance du voyage, de l'oublie. d'un pays qu'on veut fuir ? ou simplement d'un pays inconnu, ne voyez pas en l'inconnu l'étranger venu d'un monde lointain. il ne reniera pas ses ancêtres mais il sait clairement que leur pays n'est pas sien.
≡ ÂGE vingt-cinq ans, un quart de siècle. c'est beau. c'est long.
≡ LIEU DE NAISSANCE Denver, Colorado, dans un hôpital oublié, une femme qui criait un père qui priait. pas de fausse croyance chez les Berger, juste que sa femme aille bien. et le fils, on verra plus tard.
≡ NATIONALITÉ Mad il vient d'Amérique, Mad il vient du grand pays, de l'immensité, il vient de loin. Mad il s'appelle Berger, Mad le sang dans ses veines c'est un peu comme un mix d'étranger. alors pas la peine de chercher plus loin, pas la peine de chercher aussi la simplicité, il est suédois. ni bond, ni cliché. juste suédois.
≡ ORIGINE à trop chercher partout on s'emmêle le cerveau, à trop chercher partout il a finit par se perdre en profondeur. alors il a juste apprit à clarifier, simplifier. Mad a des origines françaises c'est certain, mais de son père tout est suédois, même la froideur.
≡ ÉTUDES, EMPLOI à l'heure où les gens prennent congé de leur journée il se glisser dans ces trucs étrange qu'on nomme café. de nuit, parce qu'il a pas trouvé de bar où trainer sa carcasse et qu'il aime servir du café quand dehors il fait noir. trop noir.
≡ STATUT CIVIL très clairement il n'y a rien qui ne le fait se sentir en cage, il n'y a que l'attrait non pas de la chair mais du beau. du parfait. de la douceur qui fait chavirer, qui donne envie de chialer, qui donne envie de ternir, de corrompre et de détruire. il n'y a depuis longtemps plus personne à ses côtés plus d'une nuit, ou alors ... c'est de la folie.
≡ CARACTÈRE n'allez pas croire ce que l'on raconte d'un homme brisé, ici ça ne saurait qu'empirer. Parce que non ce n'est pas écrit dans les romans, parce que l'amour endurcit et que la vie affaiblit. Parce qu'on ne voit ni le vrai ni le faux. Qu'on oublie ce qu'on aime pour admirer l'ignoble. N'allez pas croire  les rumeurs, Mad ce n'est pas le roi fou. Il est fourbe, il est faible, il est fort et il s'en fou. Mad il vit loin. Dans un monde que vous ne connaissez pas, qui n'existe pas. Parce que Mad écrit les histoire, de la suite dans les idées, du sang au bout des doigts. Mad c'est malsain, Mad c'est pas un saint. Et de loin la nuit quand vous pleurez, lui sur vos tombe bien évidement qu'il ira cracher. Mad n'aime ni la haine ni la violence, dans une marche sans fin contre la vie c'est plutôt lui qui vous demandera d'égorger en silence. Mad c'est pas lui, loin des cadres psychologiques de trop grand scientifique, il ferait défier Freud et tout ces semblables impérieux. Mad aime le souffle, encore mieux il aime la vie, quand elle est forte, quand elle est froide et qu'elle souffre, quand elle brûle sans merci et qu'elle dévore tout. Mad aime le vrai, le brûlant, chaque jour il veut de l’ardent parce que Mad.. et bien c'est juste ça, un mec un peu branlant, un peu bancal, à ne pas croiser quand on veut continuer. Et il est là à se tenir les tripes, à se tenir la tête sans comprendre le comment du pourquoi. Il vous amènera danser le soir au clair de lune, il vous fera aimer et vous vous sentirez aimer. Mais bien plus encore il y'a ce sourire impérieux, de ceux qu'on donne aux anges, qu'on voudrait voir chaque jour au coin de notre lit. Il est de ceux qu'on ne décrit pas. Il n'est même pas de ceux, il n'est de rien et de personne. Mad n'est pas un prénom mais une vérité. Un état qu'on ne peut vraiment expliquer, un faux semblant bien poignant. Il est le souffre douleur d'un mal-être existentiel, il se plaît dans l'ignoble et l'admiration du bien. Du beau. Du loin. C'est un enfant ne le transformer pas en homme. Ce mec viril qui tape et brise les os d'un revers de main abîmé, d'un nez trop fracassé. C'est pas les muscles qui le tiennent en vie, mais un truc bien plus malsain. Le corps au supplice et les yeux mal cadré, il voit des autres parfois les tourments et parfois juste parfois, oui, il aime en jouer.
≡ GROUPE Mistral

ft. ash stymest
Votre pire souvenir (ou par défaut votre meilleur souvenir)? et ça claque comme le vent contre les volets un jour de tempête. comme le bruit et la douleur d'un fouet y'a toujours des souvenirs qui tombent avec ce genre de question. c'est humain, c'est certain. t'es humain, on le dit. et t'es certain qu'il y a bien un peu de place pour un palmarès de meilleurs choix dans des souvenirs bon pour souffrir. réfléchis Mad, tu sais faire. dans ta tête y'a bien des images qui tournent en boucles. le flou abstrait d'une mère qui déserte, disparait. non on oublie comment souffrir d'un manque qui n'a jamais trouvé de souvenir réel ? une fragrance masculine, un parfum fort et certain ? un père qui s'oublie ou qui t'oublie ? non plus, tu ne vois en rien son absence causer tes tourments.  "Mr. Berger vous êtes attendu au secrétariat..." et la voix froide et sans appel qui passe ton cerveau. Oh oui tu te souviens de cette salle de cours silencieuse, d'une interrogation grandissante, d'un rire masqué par la politesse de camarades qui s'interrogeaient. qu'est-ce que Mad avait bien pu encore faire ? en école supérieur c'est pas pour les absences qu'on se fait rappeler, mais les nuisances... tu aurais préféré. "elle ne reviendra pas. tu nous l'a enlevé." et la petite mort qui s'invite lentement dans ton corps et ton âme. et la petite mort qui le soir vient frapper aux portes de tes pensées. non un souvenir comme ça tu saurais pas le raconter.

Quelles sont les personnes en qui vous avez le plus confiance ? peut-on parler d'un sentiment de confiance lorsque la seule personne capable de t'entendre, te comprendre et même t'affecter n'est autre que toi-même ? peut-on vraiment parler de confiance quant t'es incapable de seulement laisser tomber le masque même dans une pièce vide d'être humain ? ou alors on parle d'une confiance animale, d'une confiance pour assurer ses arrières ? sa vie ? tu ne l'accordes pas, tu ne sait pas, tu ne sais plus. en vrai t'as jamais su soyons très clair sur ce point. tu n'aurais pas fait un bon leader, tu n'aurais pas su avoir un seul bras droit. tu avais quelque chose à tes côtés, que tu as construit, avant de t'employer à tout démolir. alors non, tu ne peux y répondre. parce que de la confiance, tu n'es qu'un ignorant. tu n'es qu'un enfant.

Avez-vous perdu un être cher au cours de votre vie ? il y a les listes de livres préférés, celles des films qu'on doit voir avant la fin de l'année, la liste de courses sur le frigo ou encore les listes d'entrée à l'université. puis il y a les tiennes, celles qui donnent froid dans le dos. un compte d'abord les plus anciens, les plus vieux ceux qui partent avant nous, puis il y a un parent, le truc qui fait mal pour un enfant, mais qui s'estompe en grandissant. et si seulement tu tirais un trait, tu arrêtais les frais... il y a l'ami d'enfance, d'une maladie stupide et insignifiante. qui n'a jamais guérit. et plus tard c'est le son de trop, qui fait déraper la liste. un oncle égaré qui a pourtant fait sauter ton cerveau. t'as tourné la page. pas de tes pensées, juste la page de ta liste, pour en commencer une nouvelle. il y'a eut Ninon, et ses yeux bleu et ses airs fragiles, rencontré en coin d'hôpital éteinte un soir automnal. il y a eut Oona et sa folie, Oona et ses grands cris, ses excès de drogue et ses yeux fermé à jamais. Puis il y a eut ça. "elle ne reviendra pas. tu nous l'a enlevé." souffle froid. "meurtrier" coup d'effroi. retour à la réalité. suicide trop vite amené.  

anecdotes.

ONE. suédois, l'accent qui va avec, la gueule du grand froid. parce que Mad il parle bien l'anglais, parce que Mad sait s'adapter. mais quinze ans dans l'hiver rigoureux ça laisse des traces et des marques dans la tête, des tics de langages qui ne partent pas. et que le temps estompent tel le vent sur le sable, mais qu'il reste pourtant bien là, au plus près cet accent d'Europe. TWO. parce que normalement les traumatismes amènent la négation, le dénie et l'oublie. mais n'allez pas croire que Mad aime faire comme les autres. n'allez pas croire qu'il est pas assez fou pour se sortir de son passé. Maxim s'est fait oublier, sans crier gare, il s'est fait balayer. et comme un poignard glaçant de souvenir, il a gardé son fardeau sur la gueule et dans la voix des autres. elle était la première à l’appeler comme ça, à voir la folie profonde qui s'y cachait pour dormir. elle, disparue, c'est le monde entier qui sans le savoir clame cette vérité qu'elle savait. Mad, ne soyez pas fou pour y voir un rapport avec le film. Mad, il est pire. THREE il fait la gueule, constamment. Mad c'est l'enfant qui sourit pas beaucoup, sourcils froncés depuis des années il a même les rides qui se sont incrusté. il a mal à la gueule, il a mal au sourire. et son humeur constante n'est qu'un état en début de nervosité. il est comme ça, pas bien luné, juste né du mauvais côté. FOUR. de Bonnie & Clyde de défis, on est vite passé aux soucis. à l'oublie. "elle ne reviendra pas." et c'était terminé. Mad ce n'est pas le fou, c'est le démon qui fait tuer. FIVE. il aime jouer, avec les autres, avec le monde. sans limite, il n'y mettras fin qu'au dernier moment, quitte à se brûler les ailes. quitte à perdre plus que prévu, mais juste pour voir la fin. la flambée. il est du genre à se foutre mal. Mad il va au delà des ennuis, il va au delà de la vie, s'il meurt et bien tant pis. SIX trop de fumée. jamais, vous ne le verrez sans son briquet. Mad il vit comme il fume, vite et de manière compulsive. il a ce toc bizarre jusqu'à dix heure du matin, aucune clope ne vient toucher ses lèvres s'il a dormit entièrement. ce qui ne se passe pas souvent il faut se l'avouer, mais il est comme ça. il fume nuit et jour, mais pas de son réveil jusqu'à dix heure s'il a ses heures de sommeil. et parfois on se dit que s'il avait son quota quotidien peut-être que.. mais depuis longtemps on évoque même plus de croyance en Dieu collé à son prénom si mal tourné. SEVEN c'était il y a deux ans, avant de débarquer ici. c'était il y a longtemps dans une vie qui avait du goût et pas celui acide qui résonne jour et nuit. il y avait une salle froide et brutale, une table nue et un dossier. fermé. et là cet homme face à Mad qui le fixait. si seulement il savait... alors kid, dis moi, on vit comment quand on a trois de ses ex copine qui sont enterrées ? silence. et la petite mort qui s'absente avec aisance. "à ce que je sache commissaire, elle s'est suicidée. et on ne se voyait plus." le dossier était clos et ces affaires déjà bouclées. de cette ville il ne resterait que cela j'espère que c'est ce que ta conscience te dis kid, parce que tu vas devoir vivre avec. EIGHT. Mad est sociable, c'est dur à croire mais c'est vrai. il aime sortir le soir, et se faire un billard, il aime provoquer, aller se battre puis rentrer. c'est dur à croire mais Mad il a des amis, pas de ceux pour qui on crèverait, mais c'est certains qu'il y a un sens à la loyauté. mais pourtant Mad il a perdu goût à sa vie, parce que Mad ça fait bien longtemps qu'il a plus vraiment regarder les filles pour chercher le beau. avant il aimait la pureté, il cherchait le calme pour devenir tempête. mais maintenant il a comprit trop tard que la pureté se fait rare, que la pureté se fait seule et souvent est unique. à ses dépends, il a lentement goûté aux tourments.NINE y'a bien un chat, qui passe dans son appartement. Mad il a un chat, mais il est pas vraiment à lui. Chat errant, chat manant. alors à force c'est un peu devenu le nouveau membre de l'appartement, celui qui a toujours la fenêtre du balcon ouverte pour aller et venir du deuxième étage. Mad ne sait pas s'en occuper, il ne sait s'occuper de personne. mais le chat il sait. alors c'est bien. et le chat survit, c'est bien le seul. TEN Mad est pas finit, Mad est un ennui. à lui seul, c'est pas qu'un danger pour lui même.



PRÉNOM, PSEUDO hunt.thing
AGE vingt-trois ans.
PAYS FR du sud.
 

AUTRE COMPTE aucun.
AVATAR ashley stymest.
 

MOT DE LA FIN hé bro' tu le vois mon fessier qui s'agite pour te saluer ?!   .
 
Code:

<pp>ASH STYMEST</pp> ▪ mad berger




Dernière édition par Mad Berger le Sam 31 Déc - 0:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:03




et demain, ils iront cracher sur nos tombes
© creditimage|tumblr.

les histoires de Mad sont les clichés les plus connus. les histoires qu'on raconte sont les mêmes si on change les noms. et pourtant quand on parle de clichés, d'enfants gâtés, d'enfants oubliés, jamais il se sentira visé. Mad n'est pas un gars qui se force à écouter, c'est une tornade. de celles qu'on ne veut pas rencontrer. de celles qu'on préfère fuir, et souvent qu'on veut oublier. il est fier, il est fourbe, Mad c'est le fou qui vous prendra tous. vos prières, vos envies, votre amour, et l'estime. Mad est de ceux qui se fichent de tous, qui se pensent en dehors de tous. pas au dessus, n'allez pas faire l'affront de le penser meilleur. mais peut-on vraiment faire mieux que quelqu'un qui se pense en dessous de tous. bien évidement qu'il est fragile, bien évidement qu'il est tangible. et peut-être qu'il n'y a que de là qu'il tire toute sa beauté. sa folie. ses doigts sont vainqueurs, sa tête fidèle à celle des menteurs ne fera aucune différence. il est beau, il est vrai, bien sur que oui il donne tout et pour beaucoup. il vous donnera sa version, son temps, son amour et son corps, et comme le diable vous signerez en bas de la page pour aller simple vers la mort. parce que c'est ça l'effet qu'il donne, c'est ça l'effet impossible d'un amour face à lui. Mad il prend le beau, il prend le vrai, il prend la pureté et la douceur pour en faire devenir l'horreur, l'incertitude, la dépression, l'addiction, il pousse le vice loin, il pousse le mal. et jusqu'à la fin, il reste là, observateur de son œuvre d'artiste maudit. n'allez pas croire qu'il va bien, il se ferait crever si ça pouvait arranger. mais Mad comme un artiste maudit, porte son fardeau avec sa vie. il continue, encore, toujours sans savoir le moment exact où tout à basculé. c'était un enfant normal, un enfant aimé, d'une mère adorée, d'un père peu présent, mais l'amour était là c'était l'important. le nombre de filles est grand, qui ont voulu le comprendre, l'analyser, mais à le psychanalyser on ne fait que frôler le danger, frôler l'addiction d'un gars qui ne cherche aucune issue.

et ça c'était avant elle, avant la vie, avant le vrai. avant de foncer tête baisser comme un petit con qui savait. elle était belle, elle était simple, dans ses yeux c'était l'océan qu'elle offrait et vendait. peut-être a-t-elle eut le plus. Manon elle avait pas le monde a ses pieds, non elle a réussit à le foutre à cette place. sans le savoir, sans même vraiment le demander. mais 'elle l'a voulut. et Max aussi. elle avait cette détresse incertaine, elle avait l'innocence d'une vraie reine. elle était forte, et Max le disait. et comme un roi fou de son double il voulait ignorer ses faiblesses. ignorer qu'elle n'était que le sosie mal reproduit de ses autres conquêtes. et elle lui a tout donné. elle a tout jeté, dans son antre de folie, de brutalité où seul le mal domine. elle le calmait, et les pulsions animales contre son corps se faisaient parfois plus lentes, plus tendres... elle était le pansement à son âme. c'est tellement beau, on pourrait presque y croire à ce film et ce happy end. et pourtant, Max il était la kétamine, l'adrénaline, la coke, le lsd, l'ectasie de ses journées. alors évidement ça ne pouvait durer, comme une addict elle a tout consumé. sa force elle lui a offert sur l'autel d'un amour trop fort, trop puissant. tel Bonnie et Clyde ils pensaient tout dominer, tout fuir, tout gagner. mais dans sa victoire à le changer, Manon, elle s'est changé. en deux ans elle a tout gagné, le coeur de Max, l'âme de Max elle l'avait presque sauvée. si l'un n'était qu'un fou bien discipliné, y'a le feu qui s'est propagé. en elle. et lentement, elle a fait renaître les démons, un à un et peu à peu Max a trouvé ce nouveau surnom qu'elle lui donnait. c'était juste elle, c'était juste beau, cette folie qu'elle acceptait. Mad. derrière une porte quand elle s'est caché pour l'éviter, pendu aux lèvres d'un autre pour le faire enrager, absente ou trop présente. peu à peu tout est revenu, la destruction, son innocence peu à peu entachée. il pensait avoir changé, il pensait naïvement qu'elle l'avait sauvé... mais n'est-ce pas là son plus beau tableau ? de faire s'écrouler la plus belle perfection, jusqu'à se tromper soi-même face à un reflet stupide ? elle n'avait plus rien d'innocent, elle n'avait qu'un regard amoureux, qu'un regard trop envieux sur son être si dédaigneux. et peu à peu Mad a recommencé  le même schéma. et elle le poussait. encore et toujours. quoi tu penses pouvoir vraiment me faire encore plus mal ? tu comprends pas, c'est pas tes actes y'a juste ta présence... mad. elle frappait encore et encore, un coeur qui savait pas fonctionner. mais elle n'avait pas compris, que si la présence était plus douloureuse, l'absence, et surtout le dédain était le coup de maître d'un jeu qu'ils avaient que trop longtemps joué. ses démons retrouvé,  Mad est revenu, Mad a recommencé. il l'a enfoncé, l'a critiqué, sans jamais se dévoilé, Mad il disait le vrai, il montrait ses faiblesses, il l'a faisait se sentir folle, se sentir pas assez bien. et jamais elle n'a comprit. elle n'avait qu'un mot à dire pour tout arrêter, le faire se contrôler. mais elle avait commencé à aimer la chute, alors ça a continuer. être folle de Mad n'a jamais aidé, on se sent mal, on se sent nul, et bien rapidement on se sent rien. et quand la dépression est arrivée, Mad était déjà loin. et de leur amour il n'y avait qu'un simple écho, un truc un peu fou, trop brutale. et les mots qui sont trop palpables. tu sais, toi pour te convaincre que t'es aimé faudrait que j'me tue juste pour te le faire capter... elle était pas comme les autres, parce qu'elle, elle savait. que Mad vivait des ds histoires irréalisable, que Mad ne voyait pas la fin aux choses. qu'il ne voyait leur sentiments qu'à travers un filtre fumé. et elle l'a fait sourire, alors qu'ils étaient assis face à face à une table. essayes pour voir. il lui a prit la main, il l'a amené avec lui, loin dans la nuit, contre son corps qu'il affectionnait tant. ils ont encore oublié leurs tourments. et ça a recommencé, il a recommencé à l'éviter, la faire souffrir, l'ignorer. c'était Mad dans sa beauté, ils aimaient se faire mal puis se soigner... et pourtant. "elle ne reviendra pas. tu nous l'a enlevé." et ils les a regardé, en comprenant. et quand il a enfin tourné les talons, quand il a enfin disparut de cette pièce... y'a ses lèvres qui se sont étirées. et quand sa clope s'est embrasé il y avait ce truc impossible qui a commencé à grimper. fièrement. et y'avait sa force malsaine, cette fierté obscène, et lentement il a comprit qu'elle l'avait vraiment fait.

sauf que le temps il avance et que la force des gestes fait place à l'importance de l'absence. et que les mots étaient vraiment là. "elle ne reviendra pas." qui tournait en boucle, dans une tête endiablé, dans un corps malmené. et il tournait en rond, et il tournait fou. et son absence s'aggravait et peu à peu il a comprit le mot souffrance. pas de culpabilité, il l'a laissait pour les faibles enfermés. mais elle n'était pas là, elle ne revenait pas, et son silence était froid. et ses yeux s'effaçaient. et Manon s'éloignait. dans l'imaginaire on veut croire aux fantôme, on veut croire au miracle et au retour en arrière. ils voulaient la force, ils voulaient le vrai, ils aimaient l'impossible et les déclarations diabolique. et Mad il s'est retrouvé seul, Mad il ouvrait les yeux le matin, avec un jour de plus à son absence. elle ne reviendrait pas. et quand il écrasait ses clopes tard le soir, c'était l'image de Manon qui s'écrasait, douce petite mort. il n'y avait pas de beauté, il n'y avait pas de culpabilité. il n'y a pas de mot et les semaines ne sont pas synonymes d'oublie, les mois ne valent rien et Mad ne sent plus rien. Mad c'est que le pauvre diable qui ne vaut plus rien. il ne voit en ces femmes que des occupations d'une nuit, il ne veut plus le beau, il ne veut plus le bien. il ne veut rien entaché, il veut juste détruire même ce qui est déjà abimé. Mad ne veut qu'une chose qu'il n'aura pas. il sait que le but était là, figer un amour dans un autel d'horreur. graver dans son cœur l'absence de sa ferveur. il n'y a à ses yeux que des reflets de Manon partout. dans le métro, dans la rue et parfois même dans son salon. il voue un culte au paraître pour les autres, il voue un culte à la déchéance et à l'indécence. Mad aime le mal, Mad aime le sale, ce qui est détruit, abimé, Mad aime l'observer. c'est son passe temps des plus certain, Mad n'a pas de vie, pas de passé, il n'est qu'une enveloppe vide de folie.


Dernière édition par Mad Berger le Sam 31 Déc - 16:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad

avatar

mimolette

ϟ POSTS-ENVOYES : 2526
ϟ DEFIS RELEVES : TWO
ϟ POINTS : 2
ϟ PSEUDO : anarchy.
ϟ CREDITS : av. balaclava - profil/signa. - bb nono/astra
ϟ AVATAR : diego barrueco.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: full
+ contacts:

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:04

ash, ça m'étonnait de pas le voir encore super choix, tout comme le pseudo
bienvenue, hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2009-upside-down-o-nash http://thenotebook.forumactif.org/t3068-relationshits http://thenotebook.forumactif.org/t2019-nash-caldwell http://thenotebook.forumactif.org/t2274-nash-caldwell-formspring http://anarchygallery.tumblr.com/

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:06


coucou toi
ah ba faut dire qu'avec vos têtes de canon fallait trouver un truc pour être à la hauteur (bon puis soyons franc c'est aussi parce que les 4 premiers choix étaient pris et qu'il colle plutôt bien !) anyway, merci beaucoup !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:11

WHOUP WHOUP T'AS CRAQUE loveeye loveeye loveeye loveeye (ouais je sais qui tu es mad mad mad - faut pas en vouloir à gab hein gné gné j'la stalke la pauvre )
en tout cas j'suis grave trop contente ohlalalalalalala loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye loveeye
bienvenue parmi nous avec ce perso qui promet tellement de folie puis ash + le pseudo mama j'suis morte bon courage pour ta fiche heartbeat
puis tellement hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:14

Oh puuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuutain bro ' bien sur que je le vois ton fessier qui s'agite pour venir me saluer. jed barbra Et j'adore ça. loveeye

Je suis super contente que tu plonges avec nous. pompom J'adoooooooooooooore ton vava et ton pseudo. loveeye Et oui on va trouver un lien de la mort qui tue. rage muahaha

Bienvenue parmi nous et bon courage pour cette nouvelle fiche hâte de voir ce que tu vas faire de ce bb.


Dernière édition par Gabriel de St Roc le Ven 30 Déc - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:14

stymest et le début de ta fiche, tout est vraiment cool. bienvenue par ici.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:18

tereza et gab, cette avalanche de smiley quoi !!! un mois sans vous fréquenter et mes yeux avaient oublié toutes ces jolies couleurs animées !!! ouais, j'ai craqué, vas donc baiser les pieds de Gab' même si bon elle a pas eut grand chose à faire    je m'incruste dans le tableau, mes petites fesses bien protégées par contre personne n'y touche (pour une fois bordel !!! ) merci les filles !

jack, ton pseudo et ta petite gueule... venant de toi le cool a du niveau ! merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:26

Ah Gabriel adore l'idée que Tereza lui baise les pieds. Et c'est cool les smileys c'est la vie même. Un mois c'est long va falloir rattraper tout ça.

Et incruste toi Gabriel va se régaler de tenir chaud à ton petit cul. Comment ça on n'y touche pas ?? En tout cas je te garde un lien bien au chaud. heartbeat
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:32

je savais que l'idée te plairait !! et continues avec les smileys, je vais m'y refaire avec toi
je fais ma fiche et on se voit ça, on se fait ça ! mais ... ouais s'il te plait, observe l'exclusivité d'un mâle addict aux courbes féminines. juste féminine pour une fois !!! ahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Ven 30 Déc - 23:33

mouais enfin c'est plutôt à elle de me les baisser, vu qu'elle est ici grâce à moi et donc en quelque sorte toi aussi en tout cas tu peux t'incruster autant que tu veux, moi ça me va loveeye loveeye loveeye puis je viendrais surement te quémander un lien (personne touche tes fesses ? angry même pas moi un petit bout ? )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:00

Tu me tues là. Un mâle exclusivement réservé aux femmes. Pas possible. Et oui finis vite ta fiche car j'ai hâte de lire la suite. loveeye heartbeat
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 251
ϟ POINTS : 24
ϟ PSEUDO : a maze lie | birds
ϟ CREDITS : ava;classwhore – sign;astra
ϟ AVATAR : hill
ϟ SIGNE PARTICULIER : des trop grandes jambes, la dégaine de gitane ou les costumes des p'tits boulots et du cirque pour seuls habits. elle se déplace sur une mobylette rouge brinquebanlante aka "moby". elle tombe toujours en panne quand il faut pas.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:05

(ashashashashash )

tu sens bon le café (noisette svp )
il m'a l'air bien compliqué, c'est le bien, j'ai hâte d'en lire plus

bienvenue parmi nous en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t3319-carnaval-des-airs http://thenotebook.forumactif.org/t3417-dealeuse-de-vertiges-et-provocatrice-d-hypoglycemie-de-bisous-ninel#80340 http://thenotebook.forumactif.org/t3421-ninel-kida#80401 http://thenotebook.forumactif.org/t3422-ninel-kida-formspring#80403

avatar

grumpig

ϟ POSTS-ENVOYES : 1374
ϟ DEFIS RELEVES : deux.
ϟ POINTS : 38
ϟ PSEUDO : alexia.
ϟ CREDITS : morrigan.
ϟ AVATAR : ellie martin.
ϟ SIGNE PARTICULIER : les yeux éclairs et le coeur ouragan.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:05

bienvenue parmi nouuus
et puis bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2012-enfant-terrible-nora http://thenotebook.forumactif.org/t2664-blue-moon-nora-nadja-nicky#58937

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:08

iris, j'ai découvert dans ma recherche de gif que ash et lily.. anyway, t'imagines même pas à qul point il l'est, mais dans le fond.. ouais non je peux pas dire qu'il est vraiment gentil ahah. mais merci pour tous et j'avance vite dans l'écriture alors !

nora, merci beaucoup toi !!!!

gab' ouais désolé les miracles arrivent parfois tous les dix ans j'arrive à faire un perso hétéro quoi !! (alors ne me le pervertit pas !! )


Dernière édition par Mad Berger le Sam 31 Déc - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:09

@Mad Berger a écrit:
j'ai découvert dans ma recherche de gif que ash et lily..

ils étaient ensembles les petits

*j'arrête de flooder *
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:15

OMG OMG OMG
J'TE BZ DIRECT t'es tellement le bienvenue dans mon lit

bon ASH PERFECT CHOICE + le pseudo + toi ! AMEN QUOI crazylove crazylove

hâte de découvrir ce nouveau perso (j'étais déjà amoureuse des anciens gné )
puis merci de le faire hétéro quoi yeva yeva yeva

Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 0:20

terez' ouais arrêtes de pourrir ma fiche quoi ->

eanna, alors là, je prend note, je viendrais dans ton lit !
puis ba pour le reste je sais pas trop quoi dire ahahah je suis flattée, et je suis aussi ravie de faire ton bonheur en sortant de mes habitudes sexuelles Arrow j'espère qu'il plaira c'est rare mais ça fait un moment que je le construis dans ma tête avec son univers donc j'espère que ça va le faire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 11:53

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jurassic Park

ϟ POSTS-ENVOYES : 878
ϟ POINTS : 47
ϟ PSEUDO : zoé (baalsamine)
ϟ CREDITS : anarchy (ava) & bat'phanie (sign) & bonnie (icon) & alexia (bannières)
ϟ AVATAR : Nastassia Lindes
ϟ SIGNE PARTICULIER : orpheline paumée, ancienne petite princesse de la mafia.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 13:17

Heeey bienvenue ici t'as déjà des gens que tu connais donc ça va t'es pas paumé le début est coool courage pour la suite loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1812-macadam-princess http://thenotebook.forumactif.org/t1847-like-toy-soldier-jael http://thenotebook.forumactif.org/t1827-jael-feliciano

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 13:27

merci beaucoup les filles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 14:26

un suédois, ouaish tu serais pas d'la famille de Tinks? Non parce qu'il a pas de famille Arrow
non je déconne bienvenu parmi nous beau gosse, j'adhère à ce choix de pseudo I love you
n'hésite pas si tu veux un lien avec tinks ou bien avec Barbra loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 14:43

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 144
ϟ DEFIS RELEVES : zero.
ϟ POINTS : 4
ϟ PSEUDO : hunt.thing
ϟ CREDITS : hedgekey
ϟ AVATAR : ashley stymest
ϟ SIGNE PARTICULIER : tueur en lenteur, sous des yeux trop trompeurs.
✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Sam 31 Déc - 15:10

tinks, non mais ta gueule toi et ta gueule de bon suédois Arrow t'es beau, on aurait une belle famille mais... nan ! par contre pour le lien je viendrais carrément frapper à ta porte, j'ai pas tout lu de Tinks mais ça me plaisait déjà, puis j'irais jeter un coup d'oeil à ton autre perso aussi. alors merci pour tout !!!

joyce, merci mille fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t2228-a-s-aimer-trop-loin-on-oublie-les-limites-mad http://thenotebook.forumactif.org/t2240-j-aurais-ete-crache-sur-ta-tombe-mad
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   Dim 1 Jan - 14:05

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)   

Revenir en haut Aller en bas
 

à s'aimer trop loin, on oublie les limites (mad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [curiosité] - Actes originaux qui changent de l'ordinaire (suite 3)
» Coupe menstruelle qui remonte?
» Weekend en picardie (ou pas trop loin)
» Voilà ce qui va arriver, si on repousse la retraite trop loin ....
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: IN MY VEINS :: write your story :: welcome to savannah-
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg