Partagez | .
 

 Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 14:19



Leifdottir, Robin
I can't recall last time I opened my eyes to see the world as beautiful.
And I built a cage to hide in. I'm hiding, I'm trying to battle the night...
© GLaD0S|tumblr
PRÉNOM|NOM Robin, mais sans Batman Leifdottir de son matronyme. Ou encore Lapiz, pour les initiés. AGE|LIEU DE NAISSANCE 24 ans, née le 21 Décembre 1991 | Seattle. NATIONALITE|ORIGINE Américaine d'origine Suèdoise. ETUDES|EMPLOI Lithomancienne au Troisième Œil. Elle vend des cristaux, mais pratique également l'oracle des Pierres. STATUT CIVIL Célibataire et désintéressée, du moins, c'est ce qu'elle croit. CARACTERE FAROUCHE , elle ne se laisse pas approcher et encore moins toucher, sauf par les gens du Troisième Œil -et encore- ♦ ATTENTIONEE, à l'écoute. C'est une meilleure oreille que langue. Elle aime prendre soin des gens et des choses qu'elle affectionne. ♦ BRISEE, mais elle n'est plus seule. A plusieurs, ils ramassent les morceaux et les recollent petit à petit. ♦ DISCRETE  ♦ DETERMINEE, elle n'abandonnera pas. Elle a oublié cette idée. Elle est prête à se relever. ♦ GROUPE Alize.

= Better place
Votre pire souvenir (ou par défaut votre meilleur souvenir)?La musique pulse dans les oreilles, les lumières balayent les murs et le sol dans un ballet multicolore. L'alcool est versé à grands flots dans des verres qui se vident trop vite. Mais au milieu de la pièce, elle danse. Elle danse. Elle danse à s'en retourner la tête, ses mains qui glissent dans celles de son amie. Elles dansent comme si rien n'existait autour d'elles. Elles rient aussi. Fort. Leurs yeux brillent d'un éclat plein de vie. Et leurs têtes tournent, tournent, comme celles de ceux qui les regardent. Comme celle de cet homme-là en particulier.
Elle a à peine 21 ans, lui, au moins le double. Pourtant, peu timide, il s'approche d'elle, se presse contre son corps, mais elle s'éloigne, lui signifiant par sa moue qu'elle n'est pas intéressée. Mais il n'abandonne pas. Il revient à l'attaque, lui proposant un verre si danser avec lui ne l'intéresse pas. Mais encore une fois, elle repousse ses avances. Elle danse toujours plus loin de lui, accompagnée seulement de son amie. Parce qu'elle n'est pas là pour ça. Parce qu'elle. Elle, elle n'est pas intéressée. Elle s'en contrefiche. Elle fête son anniversaire, elle n'en a que faire des hommes, surtout de ceux qui pourraient être son père. Alors, elle fuit, elle danse, elle vole. Loin. Pour atterrir une énième fois au bar afin de recharger les batteries, que le vide dans son verre soit remplacé par de l'alcool. Bière, whiskey, vodka, ou qu'importe le cocktail, tout ce qui cogne. Mais voilà que son amie lui fait faux-bond, elle, moins résistante, succombe aux avances d'un charmant jeune homme et disparaît dans la foule. Qu'importe, hilare, la blonde reste accoudée au bar et observe la foule qui se meut dans un rythme endiablé.
Mais le revoilà. Comme un prédateur qui surveille sa proie, le voilà qui fond à nouveau sur elle. Il s'approche, l'enveloppe et la saisit au vol. Il lui propose à nouveau un verre. Juste un. Il a bien compris de toutes manières qu'elle ne voulait pas de lui. Alors il propose ce deal : Un verre et adieu. Il ne lui causera plus de soucis. Forcément, elle accepte. D'un geste de la main, elle envoie valser ses précédents refus. Elle sourit. Il lui paie un verre et il disparaît. Elle ferme les yeux, enivrée. Elle a bu, peut-être un peu trop. Mais tout lui semble s'accélérer. Elle manque d'air. Tout tourne. Elle sort, elle se retrouve à l'extérieur, les pieds dans la neige qui recouvre le trottoir et les rues en cette nuit de décembre. Elle a froid, elle tremble, mais ses doigts gelés parviennent tout de même à sortir une cigarette de son paquet et à craquer le briquet pour qu'une flamme bleutée en sorte.
Tout se floute. Le temps se ralentit, les bruits s'amenuisent, se confondent. Mais elle le voit.
Elle le voit, lui et son sourire malsain qui tend une main vers elle.
Puis plus rien.

Plus rien jusqu'à ce que ses yeux ne s'ouvrent sur une lumière blanche, hurlante, qui l'entoure, qui lui hurle dans les oreilles. Ou alors c'est ce bruit. Ce bruit désagréable qui clignotent devant ses yeux. Ou le mélange des deux, cette affreuse sensation d'être morte. D'avoir le corps réduit en miettes, surtout lorsque ses nerfs se rappellent à elle et se mettent, à leur tour, à s'égosiller. Puis les larmes. Qui coulent sur ses joues sans qu'elle n'y puisse rien. Elle s'agite, elle se recroqueville sur elle-même. Ses orteils la font souffrir, ses doigts aussi. Elle ramène ses genoux contre sa poitrine et se planque sous les couvertures. Elle est en panique, elle n'arrive plus à respirer, elle est crispée. Ses ongles griffent sa peau, ses dents mordent l'intérieur de ses joues et sa poitrine se serre. Elle cherche de l'air, comme une noyée, son diaphragme se crispe, pousse, comme s'il tentait d'allonger l'air en dehors de son corps pour l'aspirer à nouveau, encore plus fort. Mais rien ne sort. Rien ne rentre.
Une main se pose sur son épaule, arrache la couverture, puis une odeur familière. Des bras qui s'enroulent autour de son corps tremblant et une voix douce qui lui murmure à l'oreille. « Chhht. Chhht. Chhht… Doucement… Je suis là… Je suis là… Doucement… ».
Cette odeur, douce, fruitée. Maternelle. Elle ouvre les yeux. « M'man... » « Tout va bien.. Tout va bien. »

Tout ne va pas bien. Tout ne va pas bien du tout. Rien ne va. Elle est dans un lit d'hôpital. Les médecins, inquiets, se sont précipités à son chevet pour vérifier son état. Prises de sang et autre examens. Son état s'est amélioré, ont-ils dit. Depuis quand est-elle là ? Elle ne sait pas. Mais les cernes sous les yeux de sa mère ne tendent pas à la rassurer. Alors, elle tente de remettre les pièces du puzzle à leur place. Elle tire sur sa mémoire pour en extraire les fibres et les tisser à nouveau. Elle se repasse le film en continu. Mais comme une vieille pellicule ayant été trop caressée par les rayons ultra-violets, des tâches recouvrent certaines images, l'empêchant de reconstituer les événements. Et même, plus que des tâches, des trous. Un trou noir, béant. Un trou noir qui la happe. Qui l'aspire. Qui lui saisit à l’œsophage et l'écrase de toutes ses forces. Elle abandonne. Elle se bat, elle cherche.
Puis les flashs. Pas forcément des images, mais des sensations, la morsure du froid sur sa peau, la neige qui lui ronge l'épiderme, qui la brûle jusqu'aux os. Ou les mains. Des mains. Des mains comme des serres, comme des griffes qui fouillent sa chair, qui se glissent dans les moindres interstices, qui se plongent dans son ventre et remontent vers sa poitrine pour lui en arracher le cœur. Puis, la lueur dans ses yeux. Et son sourire qui illumine, ou plutôt assombri ses souvenirs, qui éteint sa mémoire. Qui appuie sur l'interrupteur et qui coupe tout, qui déconnecte les nerfs pour oublier les mains sur ses cuisses ou ses fesses. Pour ne plus sentir ses vêtements mouillés par la neige. Pour que ses lèvres qui dévorent sa gorge n'existent plus et que son corps l'écrasant contre le bitume ne soit qu'un mauvais songe.

Puis sa mère qui lui raconte ce qui s'est passé ensuite. Elle lui dit les éboueurs qui l'ont retrouvée à moitié nue dans un coin de rue, dans la neige. Bleue. Bleue, avec un souffle rare, un pouls quasiment inexistant. Puis le bal des pompiers. Les lumières bleues qui fusent à travers Seattle. Et le coup de téléphone qui a poignardé la mère en plein cœur.
« Vous êtes bien la mère de Robin Leifdottir ? Nous venons de la retrouver dans la rue, elle est dans un état critique. »  

Quelles sont les personnes en qui vous avez le plus confiance ? Facile. Madame. Chief. Caïn. Bambi. Gengis. Gavroche et sa mère.
Y a-t-il vraiment besoin de dire pourquoi ?
Même s'il est difficile à avouer, c'est bien le cas. Le savent-ils ? Sans doute. Forcément. Y a pas besoin de mots pour comprendre ça.

Avez-vous perdu un être cher au cours de votre vie ? Oui ? Non ? Si ce n'est…. Elle-même.
C'est compliqué, en soi. De se perdre. Est-ce qu'on se retrouve ? Est-ce que l'on ne devient pas quelqu'un d'autre. Quelqu'un à qui l'on ne ressemble même plus ? Quelqu'un de plus fort, sans doute. Parce qu'elle aurait été plus faible, c'est sa mère et Madame qui auraient répondu " Oui, j'ai perdu un être cher ".


=  You are a memory

♦ 1 ♦  Avant de commencer, il faut savoir que la mère de Robin, Kalyna, est un énergumène hors norme. Quand vous la rencontrez, vous avez l'impression de voir un documentaire sur les années 70, lunettes rondes et jupe longue, cheveux châtains glissant vers le gris qui bataillent sur son crâne. Un grand sourire sur les lèvres et une joie de vivre qui ne l'a jamais quittée. Qu'elle a toujours eu. Même trente ans auparavant, même alors que les belles années Peace & Love étaient loin derrière. Même quand elle s'est exilée avec d'autres marginaux comme elle, pour camper dans les bois, goûter à toutes les drogues et voyager au LSD.
♦ 2 ♦ Robin a plusieurs frères et sœurs qu'elle n'a jamais connu. Elle ne sait même pas combien elle en a, puisque sa mère a successivement perdu leur garde au fur et à mesures des années. Elle dit en avoir eu 4, peut-être 5. Le problème, c'est qu'elle ne sait plus si elle les a rêvés ou non.
♦ 3 ♦ Si elle est née et qu'elle, elle, a pu grandir auprès de sa mère, c'est grâce à Madame. Madame, c'est sa marraine la bonne fée. C'est elle qui posé une bénédiction sur le ventre arrondi de sa mère et qui lui a prit la main pour la sortir de sa 'tribu', pour l'aider à se défaire de ses chaînes qui la retenaient prisonnière, sous le joug de la drogue. C'est elle qui l'a aidé à se sevrer. A reprendre sa vie en main. C'est elle qui l'a guidée. Qui lui a fait rencontrer les bonnes personnes et qui l'a aidée à s'installer dans son commerce. Qu'elle mette ses connaissances en cristaux à profit.
♦ 4 ♦ Robin a grandi. Marginale, comme sa mère, ou peut-être à cause d'elle, elle a toujours vécu en marge des autres. La fille de la folle aux cailloux. Hippie. Mais elle s'en fichait. Elle s'en est toujours foutu. Parce qu'elle avait tout ce dont elle avait besoin. Parce que sa mère lui a appris une valeur inconditionnelle : Il y a une personne que tu dois aimer et chérir le plus au monde avant de pouvoir donner ton amour à quelqu’un d’autre, c’est toi-même, parce que personne ne pourra le faire comme tu l’entends. Que toutes ces fois où tu te sens seule, c’est parce que tu ne t’aimes pas assez. Quelqu’un qui ne s’aime pas, ne sait pas aimer. C’est un long chemin semé d’embûches et certains voudront ta peau pour l’amour que tu dégages et que tu te portes.
Elle s'aime. Elle s'aimait, du moins. Suffisamment pour ne jamais se sentir seule et se contenter des gens qui l'acceptent.
♦ 5 ♦ Sa mère a longtemps possédé son propre magasin de cristaux, mais leurs connaissances ne se résument pas à en savoir leur propriétés. Elles pratiquent également ce que l'on appelle L'Oracle des Pierres. C'est-à-dire la communication avec les esprits qui les habitent, ces vibrations dont elles arrivent à obtenir bons conseils et paroles d'une profonde sagesse.
♦ 6 ♦ Pour ses 21 ans, Robin s'est vu offrir les clés des magasins par sa mère. Cadeau de grande valeur à ses yeux, puisque n'ayant jamais fait d'études supérieures, elle avait peu de chances de se trouver un travail correct. Puis, c'était son rêve. Son rêve de reprendre le flambeau de sa mère et de tenir les rênes de ce magasin dans lequel elle a grandi.
♦ 7 ♦ Cependant, cette effusion de bonheur n'a pas duré. Sa vie a sans doute été trop bienheureuse, quelque chose a dû irriter les dieux, quelque chose à la hauteur de ce qui lui est arrivé, mais qu'elle ne parvient pas à identifier. Elle ne sait toujours pas ce qui a pu provoquer ce courroux à son égard, cette chose qui l'a laissée recroquevillée sur le sol, le cœur et le corps en miettes. Tout ce petit bonheur qu'elle a longuement construit qui vole en éclats. Les petits morceaux de toutes ces années lumineuses dispersés dans le vent.
♦ 8 ♦ 21 ans. C'est la majorité. C'est le moment où, légalement, les jeunes adultes peuvent sortir, boire de l'alcool dans les bars et s'éclater le foie à l'aide de savants mélanges d'alcools. C'est s'enivrer et danser, glisser ses doigts entre ceux de ses amis et rire aux éclats. Ce sont ces rencontres fortuites. Certaines plaisantes.
D'autres, moins. Celles-ci apparaissent sous la forme d'un homme, d'une quarantaine d'années, insistant, trop insistant. Qui parviendra à ses fins, qu'elle le veuille. Ou non. La laissant pour morte, dans la neige.
♦ 9 ♦ Se relever. Tenter de s'étirer, posée sur ses deux pieds, sans tituber, sans fléchir. Impossible. Alors, elle chancelle, elle tombe et elle reste allongée au sol. Hurlant de douleur pour des plaies qui ne se voient pas sur son corps. Passant des nuits entières à se retourner dans tous les sens, trempant ses draps de sueur et se cognant mille fois la tête contre les murs.
Extérioriser. Faire sortir cette douleur, ce poison qui la ronge et qui lui dévore les veines, le cœur, le cerveau.
♦ 10 ♦ Elle s'en sort pas. Le magasin, finalement, c'est sa mère qui s'en occupe à nouveau. Elle n'a même pas eu le temps d'en profiter. Mais elle n'y arrive pas non plus. Pas la force, parce que ça la tue de voir sa fille dépérir, mourir à petit feu sans qu'elle n'y puisse rien. Toutes deux se meurent, perdent du poids à une vitesse fulgurante et leur état mental se détériorent au diapason. Mais Kalyna se fiche de son propre état, son esprit et son cœur s'épuisent pour tenter de maintenir la tête de sa fille hors de l'eau, pour l'empêcher de se noyer, même si celle-ci fait tout pour couler.
♦ 11 ♦ Kalyna, à court d'idées et à bout de force, appelle Madame au secours. Pourtant, au début, elle lui avait déjà proposé son aide, mais la suédoise avait refusé, par principe. Parce qu'elle pensait être suffisamment forte pour sauver sa fille de ses maux. Mais pour la deuxième fois dans sa vie, Madame a tendu sa main et a embrassé le front de celle qui la considère comme une deuxième mère. Elle l'a prise dans ses bras et l'a rapatrié dans son repaire, pour la couver, prendre soin d'elle, la soigner. Tenter de ramasser ses morceaux de porcelaine dispersés par le vent pour les recoller soigneusement, pour la reconstruire.
♦ 12 ♦ Forcément, leur Antre aux Cristaux n'a pas fait long feu. Trop inquiète, trop malade, Kalyna n'eut pas la force de tenir la barre et le magasin fit naufrage. Même si elle se promettait de remettre le tout sur pieds pour quand Robin ira mieux et qu'elle rentrera à la maison.
♦ 13 ♦ Au début, au Troisième Œil, c'était compliqué. Dur d'évoluer là-bas. Tout était différent, trop étrange et quasi-impossible à gérer. Comme une enfant à son premier jour d'école, elle restait accrochée aux jupes de Madame, se confondant avec les coins sombres de leur fief pour disparaître, pour que les autres ne l'approchent pas trop.
Mais ça aurait été mal les connaître.
♦ 14 ♦ Petit à petit, Robin s'éveille. Comme une seconde naissance entre les mains de Madame, façonnée dans la magie et l'amour. Parce que c'est tout ce qui règne ici. Des gens, comme des horloges cassées qui se réparent mutuellement.
♦ 15 ♦ Personne ne pouvait l'approcher Robin, comme un animal blessé, elle montrait les crocs ou avait des absences lorsqu'ils tentaient de la dompter. Elle quittait son corps, regardait dans le vide et ne se rappelaient même pas ce qu'ils avaient pu lui dire.
♦ 16 ♦ Elle a pourtant laissé sa colère et son néant affamé fuir. Elle s'est calmée, entourée de ses pierres adorées. Elle a réussit à faire le vide, soutenue par les autres et à se relever. Elle boite toujours, mais elle est plus vive et avenante qu'à son arrivée, quoique toujours aussi discrète.  
♦ 17 ♦ Si discrète que parfois, elle se glisse derrière vous sans que vous ne la voyiez ou ne l'entendiez. Sa petite voix sonne alors à vos oreilles et vous fait sursauter.
♦ 18 ♦ Lapiz. C'est Caïn qui l'a appelée comme ça. Parce que c'est la pierre qu'elle lui a glissé dans la main, en lui disant que c'était la sienne. Celle qui l'aiderait. Qui le canaliserait. Parce qu'au final, c'est ce que, elle, Robin, lui procure comme sensation. De l'apaisement.
♦ 19 ♦ Elle l'avouera pas, mais elle les aime. Vraiment. Chacun d'entre eux. Certains plus que d'autres. Mais pour elle, qui ne sait pas lire ces émotions qui la traversent, ce n'est que de l'attachement, de l'affection, du confort.
♦ 20 ♦ Concernant le type qui l'a agressée, il est actuellement au trou. Pas super malin, les barmen l'avaient repéré déjà et plusieurs autres clients du bar l'ont vu embarquer Robin. Il a donc été retrouvé assez rapidement et jugé. Mais la demoiselle n'a pas eu la force d'assister à la comparution. C'est sa mère qui a témoigné pour elle. Il croupit en prison pour une dizaine d'années, normalement.


☆ ☆ ☆
BEHIND THE DOOR


PRÉNOM|PSEUDO Casyldh / GLaD0S.  AGE 21 ans. PAYS France. AUTRE COMPTE Iulia P. et Yeva P. AVATAR Tuppence Middleton. MOT DE LA FIN Oui. Encore. Mais c'est la faute de Caïn :< ( j'rigole  heartbeat ).  


Code:
<pp>TUPPENCE MIDDLETON</pp> ▪ Robin Leifdottir


Dernière édition par Robin Leifdottir le Lun 26 Sep - 20:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 14:22

Re bienvenue Wesh !


Fait voir un peu se que tu nous réserves !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 14:32

rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Magic Mike

ϟ POSTS-ENVOYES : 472
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 14
ϟ PSEUDO : zoé (baalsamine)
ϟ CREDITS : cproject & Bat'phanie & faust & nora bg
ϟ AVATAR : Joseph Gilgun
ϟ SIGNE PARTICULIER : foule de tatouages encrée sur le corps - vampire improvisé qu'a peur du soleil et des uv.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 14:42

Mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1486-voodoo-child-cain-devaux http://thenotebook.forumactif.org/t1525-j-ai-vole-mon-ame-a-un-clown-cain http://thenotebook.forumactif.org/t1534-cain-devaux

avatar

J'suis pas v'nu ici pour souffrir, okay ?

ϟ POSTS-ENVOYES : 935
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : gtk (mathie)
ϟ CREDITS : glass skin & tumblr
ϟ AVATAR : jaw
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 14:52

rebienvenue sale gosse, avec ce super choix de vava heartbeat j'sens que ça va être marrant le duo avec Caïn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t860-sadnecessary http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66447 http://thenotebook.forumactif.org/t912-junior-healy http://thenotebook.forumactif.org/t913-junior-healy-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 16:43

rebienvenue dans le coin
tuppence est un trop bon choix
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 1168
ϟ POINTS : 14
ϟ PSEUDO : a maze lie | birds
ϟ CREDITS : ava;me – signa;astra & aneurysm de nirvana (cewcew suzy)
ϟ AVATAR : georgia may jagger
ϟ SIGNE PARTICULIER : les dents du bonheur et bercée par le soleil. actuellement en pleine rechute d'un cancer de l'estomac et refuse le traitement
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 21 Sep - 21:03

Sublime sublime sublime... J'adore déjà !
Hâte d'en lire plus heartbeat

(et tu as déjà une cliente fidèle. et peut-être plus si affinité )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1365-life-as-a-dolce-bohemian-vital-rocknroll http://thenotebook.forumactif.org/t1416-she-believes-in-time-that-time-is-short-and-time-should-not-be-wasted-serena http://thenotebook.forumactif.org/t1417-serena-gianelli http://thenotebook.forumactif.org/t3193-serena-gianelli-formspri
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Jeu 22 Sep - 11:53

rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Jeu 22 Sep - 23:35

Heyyyy merci les doudouuuuus ♥

Juju » ça va pas être marrant, ça va être juste super mignon haha ( et c'est toi le sale gosse, tssss )

Serena » Ohhhh, faudra qu'on en discute, du coup pornstach


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Ven 23 Sep - 1:24

Oh mon dieu Riley Blue.. <3 Merveilleux choix d'avatar !

Rebienvenue ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Ven 23 Sep - 14:35

Rebienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Sam 24 Sep - 10:44

mohhh toi encore
rebienvenue et j'ai hâte hâte de voir la suite de tout ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Sam 24 Sep - 13:43

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

garde à vous

ϟ POSTS-ENVOYES : 1037
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : breakfast club
ϟ AVATAR : micky ayoub
ϟ SIGNE PARTICULIER : une dégaine de faux voyou, du cambouis sous les ongles, pieds qui traînent et épaules voûtées, crâne rasé et sourire cassé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: j'suis opé
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Sam 24 Sep - 14:12

rebienvenuuuue tuppence est tellement cool krkrkrkr et le perso aussi, j'kiffe la team du troisième œil c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1039-vingt-cinquieme-heure-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1105-haut-les-coeurs-sid http://thenotebook.forumactif.org/t1107-sidney-kasabian http://thenotebook.forumactif.org/t1106-sidney-kasabian-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Lun 26 Sep - 20:04

@Sidney Kasabian a écrit:
rebienvenuuuue tuppence est tellement cool krkrkrkr et le perso aussi, j'kiffe la team du troisième œil c'est bon

Eehhhh merciiii

David Niss a écrit:
Oh mon dieu Riley Blue.. <3 Merveilleux choix d'avatar !

Rebienvenue ! :)

Haha merci 8) Riley Blue, c'est la base. Sense8 ♥

Et Merci à tous les autres aussi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ravioli

ϟ POSTS-ENVOYES : 1209
ϟ POINTS : 6
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : blake (avatar) tumblr (gifs) beerus (code signa) david bowie, fight club (textes)
ϟ AVATAR : rami malek
ϟ SIGNE PARTICULIER : des yeux de magicarpe
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: open bar
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mar 27 Sep - 20:56

BONJOUR FICHE DE MALADE ! Va falloir que j'te quémande des liens de ouf avec certains de mes persos là
Bref, je vais laisser Caïn faire un petit retour sur sa fiche puisque tu es quand même l'un de ses préliens et j'te valide après ça heartbeat (j'l'mpotte de ce pas pour lui dire de passer par là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t442-requin-tigre-samih http://thenotebook.forumactif.org/t2075-halina-samih-leonard-michael-arthur
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mar 27 Sep - 20:59

Bah en fait, c'est un pré-lien sans être un pré-lien xD On a juste rajouté mon perso à ses pré-liens, :3


Mais merci, doudouuuuu ! Et oui, t'as intérêt, à venir me quémander des liens héhé
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la barre de fer

ϟ POSTS-ENVOYES : 1202
ϟ POINTS : 11
ϟ PSEUDO : zoé (baalsamine)
ϟ CREDITS : bonnie(avatar) & XynPapple(sign)
ϟ AVATAR : Lily Collins
ϟ SIGNE PARTICULIER : y a que la malchance dans sa vie - la peau barrée par les cicatrices du passé.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: bookée
+ contacts:

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mar 27 Sep - 21:50

bon jpasse au cas ou mais tout est parfait mrrrr bisous bisous <3 (pardon nsfdgh c'est pas ¨Caïn MAIS VOILA ) hdfkgn bvx fiche parfaite comme d'hab snif ;;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t998-mid-life-wasted-youth-poppy http://thenotebook.forumactif.org/t1006-and-you-threw-stones-at-the-starlight-a-popescu#16131

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 683
ϟ POINTS : 8
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : miserunt (avatar) - balsamine (montage) - fight club (texte)
ϟ AVATAR : jaw
✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   Mer 28 Sep - 11:30



Félicitations !

Désolée pour ce léger contre-temps du coup mais je te valide avec plaisir, ton perso est vraiment cool,


tu as réussi la difficile épreuve de la fiche de présentation et nous t'en félicitons tous. tu fais partie maintenant et à jamais de we are broken et tu peux en être fière, tout comme nous (a) tous d'abord, tu iras créer ta fiche de liens pour te faire une tonne d'amis, si cela n'est pas déjà fait. cette partie est obligatoire tout comme tu vas devoir te trouver un métier. tu peux bien entendu passer par la partie détente où tu pourras sans modération, flooder à tout va et te faire une tonne de friends, ouais ouais, c'est top ! ne pas oublier la partie rp, parce que c'est ce qui compte le plus par ici. le principal, c'est que tu t'amuses et que ton séjour parmi nous soit des plus agréable. n'oublie pas aussi de remplir entièrement ton profil sous risque de recevoir un petit mp de notre part te le rappelant. amuse toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t926-i-m-worse-at-what-i-do-best-michael#14084 http://thenotebook.forumactif.org/t2075-halina-samih-leonard-michael-arthur
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Robin L. ▬ Not everybody knows that I'm lucky to be alive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Biodiversité : Festival des droits de l'homme Paris, Marie-M Robin
» Syndrome pierre robin
» Syndrome pierre robin
» Robin des Bois
» Muriel Robin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version douze-
• ACCUEIL
• BAZZART.
• TOP-SITE.
• faceclaim
• TUMBLR.
• S'INTEGRER
• LES DéFIS
• LES éQUIPES
• ANIMATIONS
• SPEED DATING RPS









VIENS DECOUVRIR LES SCENARIOS/PRE-LIENS DE :
BOO MILESCASSY PIERCE
SOAN BARLOWSAUL MAURIS
AMBRE MARSHALLJAELYN BLACK

Tweets by wab_rpg