Partagez | .
 

 nous avions toute la fin devant nous (woody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 19:15



Wood, Alexis
"Did you talk to your child ? Did you apologize ?
- For what ?
- Being a rock'n'roll cliché !"
© last days|tumblr
PRÉNOM|NOM Alexis, pendant longtemps appelé Alex tout simplement, avant que son prénom ne passe entièrement à la trappe. En effet, depuis des années absolument tout le monde l'appelle Woody en référence à son nom de famille Wood. Un nom qui n'aurait pas pu être mieux porté puisque Woody vit au fond des bois.  AGE|LIEU DE NAISSANCE 31 ans, il est né à l'hôpital de Keller, petite ville d'environ 10 000 habitants un peu plus au sud de Savannah, GA, USA. Sans détester sa ville natale, il ne l'a jamais vraiment porté dans son coeur. A Keller, il ne se passe strictement rien et il s'ennuyait énormément gamin. Il est allé vivre en colocation avec ses trois meilleurs amis à Savannah à environ 17 ans. NATIONALITE|ORIGINE Américain, pur et dur. Difficile de faire plus américain de lui. Elevé à la dur par un père sudiste et une mère au foyer, et tous les principes arriérés qui vont avec. Son éducation était : vive les armes, les ailes de poulets et le Superbowl. Autant vous dire que Woody ne partageait pas grand chose avec son défunt géniteur. ETUDES|EMPLOI En reconversion professionnelle. Ancien chanteur et guitariste d'un groupe de rock alternatif à succès, il a tout plaqué il y a environ un an pour entamé une longue traversée du désert et faire le point sur sa vie qui partait en lambeaux. Aujourd'hui il n'est pas plus avancé qu'hier, à la différence près qu'il a 4 procès au cul de ses anciens amis musiciens et de son manager et que des huissiers lui courent après.  STATUT CIVIL Franchement célibataire, Woody ne fréquente plus grand monde étant donné que chaque relation est pervertie par la notoriété qu'il a connu. Il a été officiellement en couple avec Holly, pendant plus de dix ans. Holly, c'était sa copine du lycée qui l'a suivi pendant toutes ses années. Holly c'est également la mère de son fils Ryan, aujourd'hui âgé de 8 ans. Mais elle a finit par le quitter il y a un peu plus d'un an car elle ne supportait plus ses déboires. Il ne pleure pas tous les jours sur sa relation gâchée, pour dire la vérité, il a beau avoir été en couple des années avec elle, il la trompait systématiquement avec des groupies. Mais il reste très attaché à elle et est bien obligé de la fréquenter de temps en temps pour leur fils Ryan. CARACTERE Lisez la presse, elle vous dira que Woody est un anarchiste qui ne croit en rien et aime le chaos et ne se préoccupe pas de ce que les gens pensent. La vérité, c'est peut-être qu'il s'en préoccupe trop. Ca le touche trop. La demi-mesure, il n'a jamais aimé ça. Il s'est jeté dans le gouffre les bras en croix, il s'est laissé tomber parce que ça lui plaisait d'être sur fil. Et la chute a duré un long, très long moment. La chute était belle, incroyable, bandante. Et puis y a le moment où votre face s'écrase sur le bitume et que vous voulez mourir. Mourir, jolie idée. Il a voulu mourir plein de fois, et peut-être le veut-il encore. Woody est instable. Sans connaître la racine de son mal, il se propage en lui, partout. Il le sent là, qui l'empêche de respirer, de chanter. C'est un artiste, torturé, ni le premier ni le dernier. C'est un héros. Celui de millions de jeunes qui l'ont adoré à un moment donné. C'est un héro. Héroïnomane. Un ancien drogué qui s'est trop vidé en désintox et qui maintenant se sent vide. Woody a cette faculté rare de se sentir isolé dans une salle de concert pleine de monde. La drogue ce n'est pas fun, c'est un plaisir solitaire qu'il s'injectait dans les veines tous les jours. Ses bras peuvent en témoigner. Mais demandez à n'importe quel ex-héroïnomane, leur plus grand souhait est toujours de replonger. Car y a pas de meilleur sentiment que la défonce à l'héro. Y a pas meilleur remède, c'est chimique c'est comme ça. Woody voudrait replonger, crever toxico et malade, mais ça non plus il n'est pas capable de le faire. Il est un bon à rien, une loque bousillée qui se traîne, qui fuit le monde, qui fuit la réalité, les responsabilités. Parce que Woody n'a que dix ans et demi dans sa tête. C'est un gamin qui ne veut pas arrêter de jouer. Il oscille entre grande déprime poétique et jeu du chat et de la souris. Ouais, c'est un peu ça. Woody a entamé une partie de cache-cache sans prévenir les autres joueurs. Du coup personne ne le cherche, pas même lui dans le fond. Il est perdu, et c'est tant mieux. GROUPE mistral

= Better place
Votre pire souvenir ? Ya pas mal de mauvais souvenirs, vous savez. Le plus traumatisant est sans doute la fois où son père s'est tiré une balle dans la tête accidentellement en nettoyant son fusil de chasse. C'était horrible car il faisait ça à table, en attendant que Mme Wood apporte le diner. Alexis était le seul assis, Johanna la soeur aînée était sous la douche et Blake, le petit frère était en train de jouer aux jeux vidéos dans sa chambre. Voilà, voilà c'est prêt ! Jo, Blake descendez tout de suite ! qu'avait crié la mère de famille. Et puis boum. La cervelle de Mr. Wood partout dans le salon. Alexis avait regardé ça les yeux grands ouverts du haut de ses douze ans et demi. Les psychanalystes diront que ça vient de là son obsession bizarre pour les armes à feux et surtout les fusils de chasse. D'autres diront que c'est pour ça que le type n'est pas très équilibré. Woody n'en est pas très sûr vous voyez. Ce n'est pas qu'il se fiche de son père, mais il n'a jamais fait de cauchemars atroces sur cette scène.

Non, le vrai mauvais souvenir, est bien plus personnel et égocentré en bonne petite star du rock égoïste qu'il est. Onze ans après la mort de papa -mais ça n'a aucun rapport- Woody fut contraint de faire une désintox après avoir perdu connaissance lors de l'un de ses concerts. Première désintox et la naïveté de croire que ça va bien se passer. Non, la première désintox, c'est toujours la pire. C'est horrible, c'est la vraiment l'endroit le plus sordide de la terre et vous êtes plus misérable que vous ne le serez jamais. Entre convulsions de douleur, vomissements incontrôlés (et pas que ça mais le reste n'est pas décent), pertes de connaissances, excès de colère et pour ne rien arranger des psy tous plus cons les uns que les autres... Du coup, sa première désintox se coupla avec sa première tentative de suicide, tant qu'à faire où Woody voulu se jeter par la fenêtre. Bah oui pourquoi pas. Le truc moins cool c'est que les fenêtres dans les hôpitaux psychiatriques ne s'ouvrent pas. Il balança donc de toutes ses maigres forces le fauteuil de la chambre contre celle-ci, une fois, deux fois et quand le plexi commença à se fissurer un infirmer l'attrapa pour le remettre au lit. Personne ne comprit vraiment qu'il s'agissait d'une tentative de suicide puisque Woody était une grand habitué des saccages d'appartement et de chambres d'hôtel. Cela dit on le sangla au lit pour le reste de la journée et puisque les vomissements et la douleur furent rapidement soignés par la méthadone, il se calma et se dit que ça aurait été con de crever à 23 ans. Son auto-raisonnement lui permis de sortir une semaine plus tard et reprendre sa tournée là où il l'avait arrêté.
Quelles sont les personnes en qui vous avez le plus confiance ? Pas grand monde. Les gens se divisent en deux catégories, les cols blancs qui le prennent pour un produit de consommation marketé et susceptible de rapporter du fric en le manipulant comme il faut, ou bien on le prend pour un déséquilibré qui beugle des trucs incohérents dans un micro et ne vit que pour se transpercer entre les orteils avec des aiguilles. Il n'inspire pas la confiance et donc il ne donne pas sa confiance. Enfermé dans la solitude qu'il aime tant il n'a pas vraiment l'occasion de faire confiance aux gens, il n'en a pas besoin. Dans sa grande maison paumée à la lisère d'une forêt, après tout il devrait faire confiance à qui ? Les cerfs ? Les pauvre, ils se font tous éclater la gueule à coup de fusils qu'ils ont sûrement tous migré loin d'ici maintenant. Mais s'il fallait citer une personne, ça serait Ryan son fils de huit ans. Bon, on ne peut pas vraiment dire qu'à huit petites années on soit digne de confiance mais Woody l'aime son gamin. Et malgré les trois mots qu'il lui adresse tous les six mois, il pourrait dire qu'il à confiance en lui. Parce qu'il sait que Ryan l'aime aussi malgré tout. C'est le seul qui ne le lâchera pas, il en est persuadé.
Avez-vous perdu un être cher au cours de votre vie ? Comme je vous le disais, y a eu son père quand il avait douze ans. Après ça y a eu pas mal de connaissances de l'industrie de la musique qui ont décabané d'une overdose ou d'on ne sait quelle maladie. Rien de nouveau sous le soleil, rien d'extraordinaire.
On pourrait aussi considérer qu'il a perdu ses amis d'enfances, les trois autres membres du groupe avec qui il n'a de contact que par avocats interposés maintenant. Ils étaient des amis d'enfance, vous savez, cette jolie histoire du groupe qui s'est formé dans un garage, qui a enchaîné les dates foireuses dans des bars miteux, qui ont eut une coloc dans la grande ville la plus proche et puis qui un jour ont été auréolés de gloire ? Bah c'était la leur, cette histoire. Ils se considéraient comme des frères de sang, et puis voilà. Suffit d'un pétage de plombs de trop et tout part en vrille.
Ah et y a Blake, son petit frère, qu'il a perdu. Mais au sens littéral, il l'a littéralement perdu, genre égaré quoi. Parce qu'il ne sait pas où il est depuis deux ans et ça commence à lui foutre les jetons cette histoire.

=  You are a memory
01 Ex-héroïnomane il n'a fallut pas moins de 7 désintox pour qu'il retrouve une pseudo sobriété. Woody est un mec entier qui a du mal à se limiter. Depuis qu'il est sevré, il fume énormément de cigarettes, beaucoup plus qu'avant et bois pas mal d'alcool. Il déteste être sobre en fait, il s'assomme comme il le peut. 02 Il vit dans un immense manoir qu'il a acheté il y a un peu plus d'un an. Complètement isolé ce manoir semble hanté et était squatté par pas mal de jeune avant qu'il ne l'achète. D'ailleurs, il ressemble toujours à un squatte puisqu'il n'a quasiement pas changé la déco ni les meubles d'origines. Beaucoup de pièces sont vides, d'autres meublés avec des antiquités. Il n'y a que sa salle de musique et sa chambre qui sont plus ou moins décorées. 03 mélomane depuis son plus jeune âge, Woody joue de plusieurs instruments différent : guitare, basse, batterie et piano mais il chante également sans avoir pris de cours. Il a une sensibilité toute particulière à la musique, il la comprend voilà tout. Même s'il a dit adieu à sa carrière, il ne passe pas une journée sans composer, jouer ou chanter. 04 Woody a une obsession bizarre pour les armes à feu. Il a toujours aimé ça, son père était un grand amateur (et ça lui a malheureusement coûté la vie) cependant, Woody possède une véritable armurerie et adore aller se promener dans les bois avec son fusil de chasse fétiche pour chasser. Bon, il est un très mauvais chasseur, mais l'idée principale, c'est qu'il aime se promener et tirer dans le vide. 05 Capillairement parlant, faut croire qu'il se cherche encore. Il n'a jamais la même coupe. Il se les laisse pousser un an avant de tout couper au ciseau devant son miroir de douche, et puis il se les déteint, et puis il les rase... bref, ça change très souvent, faut pas chercher à comprendre. 06 S'il possédait une très grande fortune, faut croire qu'il n'y fait pas trop attention. Etant en procès contre les trois autres membres de son groupe, il y a beaucoup de frais qui lui sont prélevés sans qu'il n'y fasse attention, ça et des remboursement de centre de désintoxication, des amendes pour dégradation, les frais pour sa maison... bref, c'est le bordel. Il ne regarde jamais l'état de ses comptes et ne le fera sans doute jamais. Il n'est pas matérialiste pour deux sous, d'ailleurs il ressemble la plupart du temps à un clodo, mais s'offre parfois des trucs complètement débiles juste comme ça. 07 Il n'a pas la garde de son fils de huit ans mais l'a une semaine sur deux. Ryan et Woody ne se connaissent pas vraiment, et pourtant, Ryan est adorable avec son père, et il a pour lui une admiration sans limite. Le problème c'est que Woody ne sait absolument pas comment agir avec lui et que la plupart du temps toutes les activités qu'il lui proposent ne sont pas du tout adaptées à un gamin de huit ans. Du coup il la laisse la plupart du temps à sa femme de ménage ou peu importe à quoi sert cette meuf. 08 Il n'a plus de nouveau de Blake, son petit frère. Et pourtant les deux garçons étaient très proches gamins. Mais voilà, Blake a connu une pseudo notoriété en temps que "frère de" et faut croire que lui non plus ne savait pas le gérer. Ca fait deux ans que le cadet des Wood est introuvable. 09 Si Woody est présenté dans la presse comme un dépressif chronique qui va finir par se suicider dans un coin, vous serez étonné de constater combien c'est un grand enfant qui adore sauter partout dans son salon en s'inventant dans histoire, comme il le faisait tout gosse. Woody n'a jamais grandi dans sa tête, il continue à rire pour des débilités, à jouer à "on fait semblant que" ou encore au chat et à la souris. 10 Il déteste autant qu'il adore la musique. Il adore sa nouvelle vie autant qu'il regrette son ancienne, il s'ennuie autant qu'il se sent bien. Woody il est plein de paradoxe, Woody il sait pas ce qu'il veut vraiment.


☆ ☆ ☆
BEHIND THE DOOR


PRÉNOM|PSEUDO suzy, fitotime AGE 22 yo. PAYS france AUTRE COMPTE Halina, Samih, Leonard & Michael AVATAR Michael Pitt MOT DE LA FIN love. 


Code:
<pp>MICHAEL PITT</pp> ▪ alexis wood


Dernière édition par Alexis Wood le Mar 20 Sep - 23:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 19:16




nous avions toute la fin devant nous.

Du fin fond de mes intestins bousillés par la défonce, la dépression et la provoc', je ne parvins pas à définir l'origine de mon mal. S'est-il insinué en douce dans mes veines, comme la fumée dans mes poumons des joints que je fumais déjà très jeune pour échapper à l'abrutissement général qui frappait la petite ville sudiste pro-Trump dans laquelle j'ai grandis ? Ou bien me le suis-je injecté moi-même, en rafale, comme une grande vague qui viendrait balayer tout ce qu'il reste de moi, comme je l'ai fais avec l'héro, j'me souviens c'était un mardi, j'avais 19 ans et j'pensais être heureux. Après tout, pourquoi je ne le serais pas ? 19 piges, je vivais en coloc avec Damon, Chris et Melvin. Quatre cavaliers de l'apocalypse, quatre cons qui buvaient trop. On était des potes d'enfance, j'crois bien que Chris et moi avions partagé le berceau. Puis Mel a squatté autour des 12 ans car il vendait du shit pas cher, et puis Damon est venu un peu plus tard, on l'a connu à un concert, on avait 15 piges. On partageait tous les quatre la même maîtresse, la même femme, la même muse : la musique. On la baisait ensemble dans le garage de la maison des parents de Mel. La musique, c'était le seul truc qui nous faisait vraiment triquer. On était affligé de la même manière devant le cul de Beyoncé, les débilités de Kanye West ou les clips des Black Eyed Peas. Tous nos héros étaient morts ou bien auraient mieux fait de l'être. La belle époque était passée. Du coup, on n'avait pas d'autres choix que de jouer nous-même des morceaux qui ne nous donnaient pas trop la gerbe. Du coup, j'ai commencé à écrire tout ce qui me venait en tête et qui sonnait mieux que les absurdités genre "si tu veux être mon copain, soit cool avec mes copines !". Ecrire était pour moi une vieille passion qui m'animait depuis tout gosse. J'me souviens que j'adorais inventer des histoires avec mon frère et ma soeur quand on était petits. Fallait toujours que ça se passe exactement comme je l'avais décidé. Parce que j'avais toujours une idée très précise de ce que je voulais. Ils m'écoutaient toujours. Tout comme Damon, Chris et Mel. J'ai toujours décidé de tout et ça allait à tout le monde. C'est comme le nom de notre groupe Wood Broccoli Of The Shapely Herd plus ridicule tu meurs mais personne n'a rien retrouvé à redire. Faut dire qu'on était défoncé ce jour-là. Comme je vous le disais, on avait 19 piges, et on prenait de l'héro pour la première fois. Ca faisait depuis qu'on avait 14 ans qu'on faisait de la musique sans avoir de nom particulier, ou alors on changeait toutes les six semaines. On n'était pas connu mais on faisait des scènes dans la région, on s'est produit en première partie au Savannah pas mal de fois, et puis on traînait avec des groupes qui avaient de l'influence. On les avait vu plusieurs fois se défoncer et un de ces soirs, à la coloc à Savannah on s'est dit que ça serait cool d'essayer. Y a une rumeur qui dit qu'une fois qu'on prend de l'héro, on est déjà accro. Je ne suis pas tellement d'accord avec cette théorie. On a pris de l'héro une fois et puis on n'en a plus pris pendant des mois. Cela dit après cette nuit-là, on a changé faut l'avouer. On est devenu un vrai groupe, et on savait qu'on ne trouverait pas le repos avant d'être entré dans la légende. C'est peut-être là que ça à déconné, à y réfléchir à deux fois : quand on a commencé à prendre ça au sérieux. On vivait pour ça. On s'entrainait tout le temps et aucun de nous n'avait ne vrai boulot. Moi, je vendais des sandwich dans un foodtruck, Mel faisait le ménage dans un collège, et pour le reste c'est ma copine Holly qui nous aidait pour pratiquement tout. On ne dormait quasiment plus, obsédé par l'idée de marcher dans les pas de ceux qu'on admirait tellement. On envoyait des maquettes à toutes les maisons de disques de l'Etat. Et puis, un jour, ça a marché. D'un coup, on est devenu la figure incontournable de la scène punk-rock alternative. D'un coup venir à nos concerts est devenu génialement cool. D'un coup on a été des méga stars. D'un coup on nous invitait partout. D'un coup, fallait qu'on s'installe à Los Angeles, fallait faire le late show de Jimmy Fallon, ou Kimmel, j'en sais rien je les confonds toujours. On se marrait bien la plupart du temps. Mel virait complètement alcoolo, mais c'était vraiment très drôle sur les plateaux télé. Damon avait cette punchline qu'il sortait tout le temps, vraiment tout le temps et qui faisait rire le public. Et Chris et moi, à la fin des concerts, on finissait toujours par faire les cons, finir à poil, faire tomber les enceintes, faire un combat de guitares en faisant des bruits de sabre laser dans le micro. Ca faisait partie du jeu, du spectacle, et tous les journalistes nous adoraient pour ça. On leur donnait de quoi écrire, y avait toujours une connerie à raconter et on salopait toutes nos chambres d'hôtel mais c'était devenu habituel, on taguait des "hashtag gros bisous les pétasses" sur le plafond, c'était drôle. C'est devenu moins drôle quand Holly est tombée enceinte. On avait vingt-trois ans et elle ne s'en ait rendu compte qu'au bout de 4 mois la conne ! Pas de sa faute, avec notre rythme de vie elle avait apprit à pas s'inquiéter d'avoir du retard ou une connerie du genre. Bref, une fois qu'elle est tombée enceinte, ça n'a plus fait rire personne notre attitude. Parce que j'étais passée du leader charismatique des Wood Bro, ado attardé, anarchiste et irrévérentieux au père indigue, toxico, prêt à overdoser toutes les secondes. Je crois que j'ai finis par croire ce qu'on disait de moi.
Loin des clichés romantique de la vie de bohème qu'impose une super carrière de super star, c'est devenu bien plus toxique. Holly a vécu sa grossesse seule parce que clairement je n'avais ni envie d'enfant ni envie d'arrêter mes conneries. Mes copains m'ont supplié de la larguer. Et comment tu vas faire sur les tournées avec un gamin séreux ? comment je vais faire ? j'sais pas. J'ai jamais su. Incapable de me projeter plus loin que dans quelques minutes. C'était cette vie que j'avais choisi, voulu, désiré de toute mon âme. J'avais l'impression bizarre d'avoir pactiser avec le diable sans savoir, comme Robert Johnson pour qui j'avais une sorte d'obsession bizarre pendant la composition de notre deuxième album (et du coup j'ai écris genre 4 chansons sur lui). Et quand on pactise avec le diable, il nous donne toujours ce qu'on veut, mais de la mauvaise manière, vous voyez ? Si vous souhaitez avoir une voiture, votre père crève et vous héritez de sa caisse, truc du genre. Le succès on l'avait, mais il avait un goût de cendre dans notre bouche. Peut-être parce qu'on avait perdu la naïveté de nos début. Les plateaux télé devinrent le pire endroit sur terre pour nous. Du coup, là-bas on était de mauvais poil, défoncé, on n'écoutait pas les questions et on ne répondait qu'avec des sourires hypocrites. Dans les rues de NY, Los Angeles ou San Francisco (the-place-to-be faut croire) on nous suivait partout comme si on était les nouveaux One Direction. D'ailleurs, une fois, ils nous ont proposé de faire un plateau avec le petit Justin Bieber qui perçait à l'époque. Franchement on a cru à une mauvaise blague et ça nous a vexé jusqu'au plus profond de notre âme qu'on nous associe à un loser pareil. Je sais que je parle que de musique, je sais. Mais de quoi pourrais-je parler d'autre ? Tout le reste passait au second plan pour moi. Alors ouais, pendant notre tournée en Asie de 2008, Holly a accouché à Savannah où elle vivait dans notre grande maison de vacances. C'était un fils, on l'appela Ryan Leroy Broccoli Wood, enfin Ryan quoi. Y avait une super raison méga sarcastique pour Ryan, mais là tout de suite j'ai oublié. Bref j'étais père, et au même moment je fumais un pétard sur une scène à Tokyo, j'm'en souviens parce que mon portable a sonné, j'ai tout arrêté et j'ai demandé au reste du groupe de s'arrêter aussi, j'ai décroché sur scène, pétard entre les lèvres et j'ai sorti un Oh, c'est cool ! ahuri. Puis, j'me suis tourné vers Chris et j'ai dis : Mec, t'es tonton ! Et il m'a envoyé sa guitare dans la tronche en gueulant un NO WAAAAAAAAAAAAAY ! Ces cons d'asiatiques qui savaient pas parler un mot d'anglais ont rien capté à notre échange. Sinon quoi ? Ma soeur s'est mariée, j'ai pas pu venir à son mariage, elle a eu trois gosses en deux ans (si c'est possible), ma mère s'est retrouvée un mec, mon frère a surfé sur la pseudo notoriété que je lui donnais et sinon... je sais pas. Je serais incapable de vous dire qui était le président des Etats-Unis, ni ce qui se passait dans le monde.

On était déconnecté, tous. Mais au moins, on restait connecté aux uns et aux autres. Tout était flou, mais nous on était là. Les quatre cavaliers de l'apocalypse, les quatre gamins de Keller qui y avaient cru, qui avaient eu raison d'y croire. J'essaie de retrouver cette sensation, cette conviction, l'inspiration. J'essaie de revivre nos orgies sur scènes, car c'était ça, des orgies, des orgasmes, le pied total, le nirvana. Mais je ne m'en souviens plus aujourd'hui. Ma mémoire fiche le camp, se désagrège, j'me sens parfois comme un petit vieillard de cent ans avec un Alzheimer avancé. La seule chose qui me redonne le sourire c'est que je ne finirais pas que un vieux pruneau ridé qui se croit encore légende du rock (Axl Rose, si tu m'entends !) et qui refuse de quitter les planches. J'aurais oublié jusqu'aux accords basiques de Knocking on Heaven's Door avant de vouloir faire un come back détestable. J'disais donc, on était déconnecté. Je passais mon temps entre tournées et désintox. Les services sociaux menaçaient tous les quatre matin de nous retirer la garde de Ryan, et donc je devais prouver de ma bonne foi en tentant toutes les désintox possibles et imaginables. J'ai croisé deux ou trois cadavres de starlettes de téléréalités là-bas, dans ces désintox pour "riches" où on te sert des smoothies aux pouces de quinoa ou j'sais pas quel conneries sans gluten. Si vous vous posez la question, la mode vient de là, elle vient de nous, des déchets de la société à qui on apprend à avoir un mode de vie "healthy". La désintox, c'est l'antichambre de l'enfer qu'on se le dise, et chaque fois, alors que tu penses être préparé, ça te renvient en pleine gueule. C'est comme si ton corps te disais "goodbye" et qu'il partait complètement en live, faut dire qu'à part quand on s'est mis au tantrisme avec Holly, j'ai jamais rien ressenti d'aussi chelou qu'en désintox. Sur les 7 que j'ai faites en tout, et c'est franchement pas beaucoup quand on y pense, j'en ai menées 2 jusqu'au bout, j'ai décidé de partir à mi parcours car j'me sentais déjà désintoxiqué de 2 autres et je me suis enfui au bout de 48 heures pour rejoindre un dealer de 3. J'me revois, complètement paniqué dans les rues de la ville dans laquelle mes bien-pensants de managers avaient décidé de m'envoyer, chaque fois c'était un endroit plus reculé, mais peu importe, j'avais toujours un dealer à porté de main. Parfois, je leur envoyais même un sms depuis la voiture qui me menait au centre. J'étais là "Salut, Mel me conduit à la désintox, rdv dans le Vermont dans 2jours, je t'envois l'adresse !". J'ai toujours trouvé ça assez couillon que Mel me conduise en désintox, lui qui était alcoolique. Enfin bref, je m'enfuyais donc et je chancelais dans les rues, les cheveux gras, le teint blafard, je gerbais dans des poubelles et je tremblais de tous mon corps. Là, je tombais sur l'un de mes dealers, et je m'écroulais dans ses bras en chialant "t'en as hein ? t'en as sur toi ? viens.. viens on va dans un coin, dans le cul de sac ! tout de suite !" que je suppliais. Il me rassurait toujours, mon dealer, et me piquait lui-même dans le pied, entre les orteils, car je tremblais trop pour le faire. Et puis ça allait mieux. J'étais héroïnomane, donc. Faut pas se formaliser, Chris l'était tout autant que moi, Mel était alcoolique et il n'y avait que Damon qui était et l'un et l'autre mais de manière plus modéré donc personne ne l'emmerdait jamais. Mais voilà, j'étais le visage, la voix et la tête pensante des Wood Bro, j'étais au centre de tous les posters, j'étais devant sur scène, on ne voyait toujours que moi, on ne regardait que ce que je faisais. Alors forcément, fallait que je gère mieux que les autres. J'étais aussi le seul à avoir un gamin que je trimbalais parfois derrière moi sur les plateaux de télé. Alors forcément, j'devais pas être héroïnomane. Enfin j'pouvais, pas fallait pas que ça se voit. Mais on n'était pas très doué pour les faux semblants, tous les quatre. On était le genre de mec nature qui va pas prendre une douche juste parce qu'on avait rendez-vous avec la lesbienne des talk-show (j'ai aussi oublié son nom, celle que tout le monde adore, à savoir : elle est beaucoup moins sympa qu'on ne le pense). Et parce que mes prises de drogue étaient de plus en plus rapprochées et de plus en plus dosées, forcément ça crevait les yeux. Alors voilà, j'ai sombré dans ce flou artistique, cette vapeur hypnotique. J'étais le pote qu'il ne fallait pas ramener en soirée. Et ça s'est détérioré d'un coup. Quand Holly m'a quitté, j'ai arrêté de faire semblant, complètement.

Comme dirait l'autre the grunge is dead. Moi aussi j'le suis. J'me souviens de mon dernier concert. C'était horrible. J'étais en plein milieu de notre musique emblématique et j'me suis arrêté, d'un coup. J'voyais plus rien, j'entendais plus rien, j'disais plus rien. J'avais plus de voix. J'savais plus où j'étais. Total blackout. Chris a mis quelques secondes à capter, et puis il a plongé sur moi pour me secouer. J'avais perdu quelque chose, la foi j'crois. Je suis retourné à l'hôtel et j'ai demandé une chambre rien que pour moi le soir, normalement on prenait toujours une suite pour nous quatre. Une fois seul, j'ai écris une longue lettre à mon fils, à Holly, à la musique et aux Wood Bros. Les gars sont venus et ont frappé plusieurs fois, ils ont crié, ils ont défoncé la porte. La seule chose qu'ils ont vu en entrant sont mes pieds, j'étais allongé par terre. Y avait une lettre sur mon bide et mon bras étendu sur le sol, j'tenais un flingue. Damon qui a hurlé m'a réveillé en sursaut, je m'étais endormi comme ça après mon shoot d'héro qui était sensé me donné assez de courage pour me suicider. Ils avaient déjà appelé une ambulance et à cause de la lettre de suicide j'ai été interné dans un hôpital psychiatrique près de chez moi, près de Savannah. Les théories fumeuses des psychologues me semblaient moins conne. J'crois que j'ai atteint un point de ras-le-cul sans retour, v'voyez ? J'étais vraiment à bout. Et être isolé, dans cet HP, c'était vraiment le pied. Là-bas, tous mes congénères se fichaient bien de savoir quelle connerie m'avait fait gagné un disque de platine. J'ai trouvé le repos dans ce silence. Alors je n'ai plus jamais voulu entendre le bruit. J'ai tout plaqué. Ma vie, ma passion, mes copains, mes managers, mes avocats, j'ai vendu mes 4 maisons... Et j'ai acheté ce grand truc, ce manoir, à l'extérieur de Savannah en lisière de forêt là où il n'y a aucun humain à moins de 15 kilomètres. Et là, je ne suis plus rien, plus personne, qu'une ombre. Je ne sais toujours pas d'où vient mon mal, mais il s'est apaisé.


Dernière édition par Alexis Wood le Mar 20 Sep - 23:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 19:45

Encore unnnnn omd !!! XDD
Rebienvenue toi ! T'es beau :B

Hâte de lire la suite huhuhuhu
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 19:53

Vous vous arrêterez jamais les filles.
Pitt quoi et pas Brad, c'est encore mieux.
Surtout que ta fiche pour le moment
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Syndrome de Stockholm

ϟ POSTS-ENVOYES : 428
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : mathie (gtk)
ϟ CREDITS : ice and fire & tumblr
ϟ AVATAR : kiko mizuhara
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: dispo.
+ contacts:

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 19:53

salut patron
comment va ton gosse ? ça va, il dort bien la nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1500-des-bleus-plein-le-coeur-et-ta-voix-qui-meurt http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66651 http://thenotebook.forumactif.org/t1723-lim-fang http://miserunt.tumblr.com/

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 20:07

Iulia Mercii mon chat heartbeat heartbeat j'écris la suite rapidement

Callen arrête Brad Pitt est pas mal quand même !
Non mais oui, mais j'me fais peur parfois avec tous mes comptes Shocked Shocked
Et merciiiii heartbeat heartbeat heartbeat

Lim euh bah écoute, je sais pas comment va mon fils, parce que clairement je m'en branle de sa vie, j'étais entrain de suivre une biche dans la forêt voilà voilà
Bizarrement il est planqué derrière un meuble depuis 5 jours, j'comprend pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche

avatar

Syndrome de Stockholm

ϟ POSTS-ENVOYES : 428
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : mathie (gtk)
ϟ CREDITS : ice and fire & tumblr
ϟ AVATAR : kiko mizuhara
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: dispo.
+ contacts:

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 20:25

ouais non je ne comprends pas non plus, trop bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1500-des-bleus-plein-le-coeur-et-ta-voix-qui-meurt http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66651 http://thenotebook.forumactif.org/t1723-lim-fang http://miserunt.tumblr.com/
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 20:30

yeva yeva yeva yeva

Mais genre. maiwath Azy t'es moche. Enfin non j'suis amoureuse là, c'pas juste. Breeeef bon bah, bienvenue à ta nouvelle tête, skyzo va. 7J
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 675
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : Baalsamine
ϟ CREDITS : moi & unicorn & annaëlle & miserunt la + belle
ϟ AVATAR : Cara Delevingne
ϟ SIGNE PARTICULIER : lara croft sur pattes que ce soit la gachette ou les poings, elle sait massacrer - une cicatrice sur l'abdomen, souvenir d'une balle perdue - la tendance à taper avant et agire après.
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 21:12

bonjour.
je peux te mettre sous mon bras et partir avec ? genre te kidnapper comme ça ? Tu crois que la police m'arrêterais ?

sinon ahem. trop de perfection ici ciel. vous me tuez à petit feu. en plus ce choix d'avatar jpp hahahaha je vais fangirliser dans un coin je reviens ALLEZ SLT fan fan fan

SINON FINIS VITE CETTE FICHE HOP HOP HOP que je vienne baver sur tes rp et te kidnapper (encore ?????) pour des liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1288-live-fast-die-young-bad-girls-do-it-well-penelope http://thenotebook.forumactif.org/t1339-on-ira-danser-sur-ce-sol-qui-se-craque-sous-nos-pas-penelope

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 21:24

DAIRE ; MAIS OUI SOIT AMOUREUSE, je vivrais le rêve secret de Samouille à travers Woody comme ça Merci mon chat en tout cas heartbeat heartbeat heartbeat (oui j'le suis, mais j'me fais soigner, enfin j'essaies Shocked )

BOUQUET DE TULIPES ; Eeeeuh oui je pense que tu peux me kidnapper, ça dérangerait pas grand monde du coup personne porterait plainte contre toi
Haha ravie que mon choix d'avatar te plaise, j'espère que le reste te plaira aussi qu'on puisse continuer à se trouver des liens de folies (on en finira jamais de se trouver des liens en fait )

Merci à vous deux en tout cas loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 21:32

COUCOU

Alors comme ça t'as un manoir ?       Tobias va venir squatter yees

Citation :
Ya pas mal de mauvais souvenirs, vous savez. Le plus traumatisant est sans doute la fois où son père s'est tiré une balle dans la tête accidentellement en nettoyant son fusil de chasse
J'avoue que j'ai rigolé... /alerte psychopathe/
Revenir en haut Aller en bas

avatar

dragostea din teï

ϟ POSTS-ENVOYES : 991
ϟ DEFIS RELEVES : 1
ϟ POINTS : 1
ϟ PSEUDO : marion
ϟ CREDITS : lola bolossa
ϟ AVATAR : francesco cuizza
ϟ SIGNE PARTICULIER : des cicatrices, des tatouages, toujours un couteau sur lui, un accent serbe et un anglais foireux, sourire joueur mais regard prédateur.
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp: c'est les soldes
+ contacts:

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 21:56

Tobias Levi a écrit:
Tobias va venir squatter yees
prends un ticket et fais la queue mon chat

bon sinon mr dépressif, tu m'paies un verre ou bien ? si lim elle est reloue tu m'dis, elle sera punie niark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t4423-jeu-de-massacre-bran http://thenotebook.forumactif.org/t4667-tueur-de-fleurs-bran http://thenotebook.forumactif.org/t1609-bran-kovac http://thenotebook.forumactif.org/t1610-bran-kovac-formspring
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 22:23

j'arrive plus à compter moi
rebienvenue toujours un très bon choix et personnage qui envoie du lourd, bref t'es parfait loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 22:52

BON ÇA FAIT UN QUART D'HEURE QUE JE VOUS CAPSLOCK DESSUS JPP HEU EST CE QUE CE MEC PERDU DANS LES BOIS EST TROP STYLÉ OU COMMENT ÇA SE PASSE

J'avoue j'ai ris du petit frère littéralement égaré, est ce que je suis un monstre ? Ma vie bascule par ta faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Dim 18 Sep - 23:41

Bran a écrit:
prends un ticket et fais la queue mon chat
... Fais gaffe avec tes doigts toi. Le couteau peut vite déraper.
Woody et moi dans deux semaines on est coloc et on mange des buckets kfc en regardant le superbowl /comment ça j'ai rien compris?/
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Lun 19 Sep - 9:18

MERCI A VOUS TOUS LES COCOS heartbeat heartbeat heartbeat heartbeat

Bon vous arrêtez un peu de vouloir squatter mon super manoir hanté ? Azy j'ai envie d'être tranquille et tout le monde viens sans ma permission haha !
n'empêche tobias, y a grave moyen qu'oon se trouve un lien qui dépote
Bran , gros tarba, Lim va se fait caillasser la gueule par ma faute après
Ellie, non mais je perd le compte aussi je te rassure
Et Jedou, non mais ça m'a fait rire aussi d'écrire que j'avais paumé le frangin on est des psyho, c'pas notre faute Twisted Evil

Bref merciii loveeye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Lun 19 Sep - 10:18

ENCORE UN OMD gné rebienvenue crazylove
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Lun 19 Sep - 11:24

tu pars 24h et t'as dix mille comptes crées jpp
revienvenue, comme d'hab vous faites des persos de la mort, voilà voilà tout ça quoi heartbeat
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Mar 20 Sep - 21:42

samih + cet avatar = tu veux ma mort ? crazylove crazylove
je sens que tu vas encore me tenter avec tes préliens/scénar de fou en plus
vilain vilain gné
Revenir en haut Aller en bas

avatar

⊹ life can hurt

ϟ POSTS-ENVOYES : 202
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : fitotime
ϟ CREDITS : mem0rial_fox (avatar) / giphy (gifs)
ϟ AVATAR : michael pitt
✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Mar 20 Sep - 22:10

Ace & Tex Non mais ouiii je me comprend pas moi-même ! AIDEZ MOOOOI ! Mais merci à vous deux

Barbra Hahahaha, bien sûr que je vais te tenter, c'est ma passion, j'veux le faire sous tous mes comptes au cas où tu l'as pas encore capté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t1499-nous-avions-toute-la-fin-devant-nous-woody http://thenotebook.forumactif.org/t2078-woody-rock-n-roll-cliche
Invité

avatar

Invité

✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Mar 20 Sep - 22:14

@Alexis Wood a écrit:
Ace & Tex Non mais ouiii je me comprend pas moi-même ! AIDEZ MOOOOI ! Mais merci à vous deux

Barbra Hahahaha, bien sûr que je vais te tenter, c'est ma passion, j'veux le faire sous tous mes comptes au cas où tu l'as pas encore capté

en plus le mec c'est guitariste rockeur quoi maiwath naméoh tu vas arrêter avec tes perfections hysterie hysterie
Revenir en haut Aller en bas

avatar

J'suis pas v'nu ici pour souffrir, okay ?

ϟ POSTS-ENVOYES : 990
ϟ POINTS : 0
ϟ PSEUDO : gtk/miserunt (mathie)
ϟ CREDITS : kozmic blue & tumblr
ϟ AVATAR : jaw
✰ ✰

already broken
+ disponibilité rp:
+ contacts:

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   Mer 21 Sep - 10:11



Félicitations !

EUH ALORS LA "MEUF" ELLE SERT A PLEINS DE CHOSES STP RESPECTE LIM UN PEU (enfin surtout sa cousine OK OK) pafaite cette fiche dudinette, je le kiffe ce woody trop hâte de rpotter avec toi hysterie


tu as réussi la difficile épreuve de la fiche de présentation et nous t'en félicitons tous. tu fais partie maintenant et à jamais de we are broken et tu peux en être fière, tout comme nous (a) tous d'abord, tu iras créer ta fiche de liens pour te faire une tonne d'amis, si cela n'est pas déjà fait. cette partie est obligatoire tout comme tu vas devoir te trouver un métier. tu peux bien entendu passer par la partie détente où tu pourras sans modération, flooder à tout va et te faire une tonne de friends, ouais ouais, c'est top ! ne pas oublier la partie rp, parce que c'est ce qui compte le plus par ici. le principal, c'est que tu t'amuses et que ton séjour parmi nous soit des plus agréable. n'oublie pas aussi de remplir entièrement ton profil sous risque de recevoir un petit mp de notre part te le rappelant. amuse toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenotebook.forumactif.org/t860-sadnecessary http://thenotebook.forumactif.org/t2969-le-referencement#66447 http://thenotebook.forumactif.org/t912-junior-healy http://thenotebook.forumactif.org/t913-junior-healy-formspring
Contenu sponsorisé



✰ ✰

MessageSujet: Re: nous avions toute la fin devant nous (woody)   

Revenir en haut Aller en bas
 

nous avions toute la fin devant nous (woody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Débat : Sommes-nous égaux devant le bonheur? Croire rend-il heureux?
» Toute la lumière que nous ne voyons pas
» oune video eud tcheu nous
» nos enfants nous épatent
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE BROKEN :: MELTING UNDER BLUE SKIES :: version treize-



NASH CALDWELL
© miserunt
profilmp
SEVEN POPESCU
© miserunt
profilmp
RHOAN STORM
© miserunt
profilmp
FELIX HART
© miserunt
profilmp

OTTO HARD
© miserunt
profilmp
PEADAR BRANNIGAN
© miserunt
profilmp

ANCA POPESCU
© miserunt
profilmp
DAIRE MEALOID
© miserunt
profilmp
TRIXIA MOORE
© miserunt
profilmp
WOLFGANG RIVIERA
© miserunt
profilmp